Sneakers Piola : une bonne gueule pour une bonne conscience

/

“Pasa Piola”, ça veut dire "stylé" en péruvien. Voilà d’où Piola, label de sneakers équitables fabriquées au Pérou, dans la lignée de Veja et autres Faguo, tire son petit nom. Semelle en caoutchouc naturel d’Amazonie péruvienne, toile en coton biologique Tanguis : beaucoup d’ingrédients caractéristiques de ce genre de sneakers.

Une marque équitable de plus, pourquoi pas, mais qu’a t-elle de différent ?

Le concept est très classique mais est appliqué de manière plus concrète que la concurrence. La démarche est extrêmement transparente et nous renseigne sur la répartition des fonds et les dispositifs prévus à chacune des étapes de la fabrication (par exemple la création de comptes épargne pour les producteurs). La fabrication est entièrement localisée, des producteurs de coton et de caoutchouc jusqu’aux entreprises de tissages, filages et teintures: elle est par ailleurs intégrée dans un programme d’éradication de la pauvreté de l’ONU baptisé Chemonics.


Tout est précisément chiffré, même si honnêtement je n’irai pas vérifier moi-même, c’est un gage de sérieux. Si vous êtes une énorme fouine, tout est à disposition. La marque a d'ailleurs l'honnêteté de nous indiquer d'elle-même les processus industriels et moins équitables, comme la teinture. Evoquons aussi le parcours intéressant du fondateur qui, après une école de commerce, a rejoint une ONG au Pérou pour mûrir son projet et y trouver les bons interlocuteurs.

Pour l’instant, Piola séduit les multimarques: lancée au printemps dernier, elle est déjà distribuée chez Agnes b., Kiliwatch et Kollektor.

“De l’équitable d’accord, mais est-ce que j’y gagne au change moi aussi ? “

Personnellement quand j’entends équitable, je suis ravi de me donner bonne conscience, mais je n’espère jamais trouver sur ce marché les meilleurs rapports qualité/prix. Pourtant, cette paire de Madre Dios a écarté mes idées reçues. D’abord une combinaison de couleurs à la fois subtile et facile à porter, qui a déjà fait ses preuves chez bien des sneakers de luxe.

Piola propose justement un positionnement “sneakers équitable de luxe” : à 65 euros la paire en toile, ça reste relativement raisonnable par rapport à la concurrence.

La toile est de bonne qualité, le fait que les fibres soient plus épaisses que la normale (2mm contre 6mm) me conforte dans cette idée. Les semelles sont fabriquées selon un concept similaire à la marque Veja, c’est à dire à partir de caoutchouc naturel des forêts amazoniennes. Le montage en bout de pied change un peu de l'embout classique à la converse.

-> Leur ligne est plutôt fine et rappelle celle des classiques Musa.

Quelques défauts vraiment mineurs constatés sur la paire, mais c'est bien pour chipoter.

-> Le logo est plutôt discret, ici les surpiqûres oranges n'apportent cependant pas le meilleur contraste possible.

-> Les lacets sont un peu large par rapport à la finesse générale de la chaussure.

"Verdict ?"

En bref, on recommande. En plus de nous donner bonne conscience de manière très transparente, elles s'en tirent avec un bon rendu et un bon rapport qualité/prix face à la concurrence, équitable ou pas.

-> Faciles à porter avec le jean selvedge de base (APC New Standard ici).

Voici quelques exemples de tenues. Il est possible de les porter en hiver mais elles seront bien plus agréables en été dans des tenues décontractées.

-> Pour commencer voici le look proposé par la marque.

On finit avec quelques autres propositions,par contre, on vous demandera de faire jouer votre imagination pour vous représenter les modèles suivants avec les Piola au pied 😉

-> Sur cette tenue on reste dans les mêmes tons, et les couleurs sobres de la paire testée suffiront à calmer la vivacité du cardigan et du chino.

-> La marque propose aussi des modèles à couleur dominante blanche qui iraient bien avec ces looks plus travaillés.

Et avec la paire blanche/bleu marine, je vois bien les deux looks suivants :

Hein ? Quoi ? Plus d'articles sur les sneakers hommes ? Il suffit de demander ! 🙂

A propos Valéry Khung

Toujours à la recherche du meilleur rapport qualité/prix possible, je discute de méthodes d'achats et de bons plans sur mon site JamaisVulgaire. J'aime aussi la boxe thai et Rachmaninoff.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont validés manuellement, mais tous sont acceptés et publiés avec une réponse (il faut compter 24h en moyenne).

  • Benoit – BonneGueule

    Aucune idée pour le glaçage, tant que je ne les ai pas essayé, je peux pas te dire, ça dépend vraiment de la qualité des matériaux, mais ça m’étonnerait que ça plisse plus qu’avec un cuir normal.

  • tu peux les trouver sur les eshops de Citadium et Menlook (trouvé en 15 s montre en main avec Google 😉 )

  • naîl

    bonjour je voudrais acheter une paire , mais je ne trouve pas le site . vous les avez acheter sur quel site ?

  • c’est pas mal, et j’aime personnellement beaucoup leur côté minimaliste

  • Hugo

    Hola, que pensez-vous de la Piola ica? https://www.google.fr/search?q=piola+ica&client=firefox-a&hs=Ukq&rls=org.mozilla:fr:official&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ei=Yf1fUre8NeW57AasmYGgAQ&ved=0CAkQ_AUoAQ&biw=1366&bih=622&dpr=1

    Si vous recommandez, leur couleur camel, grise, ou bleu/marron sont-elles complémentaires à plusieurs tenues?

  • Fab

    Salut,
    J’en ai justement acheté une paire en début d’année (blanche et grise). Effectivement sur le côté équitable Piola donne le détail du règlement des artisans pour chaque étape de la production, jusqu’à deux fois le prix minimum proposé par la charte du commerce équitable.
    Quand à la chaussure en elle même, sa qualité est tout à fait correcte. Je note tout de même un petit défaut sur le bas du talon qui a tendance à faire un plis qui n’est pas très agréable en conduite automobile. Pour la marche classique, très bonne tenue au pied.

  • belle initiative, comme l’article que j’ai pus faire sur la marque TWINS FOR PEACE sur mon blog , c’est bien de voir des actions de la sorte se developper. Bel article

  • mathieu

    pas mal . de derriere elles me rappellent mes eternelles phoenix fred perry que j ai constement au pied depuis des années . Ca peut etre une bonne alternative si la forme est bonne.

  • Intéressant cet article. Perso je ne m’étais jamais penché sur les marques se réclamant de l’équitable, l’opacité de la chose me semblait plus marketing qu’autre chose, et comme tu le sous-entends il est facile de trafiquer ses comptes pour qu’au final le producteur s’en mette plein les poches au détriment du local. N’empêche je viens bien croire cette marque, le fait de publier ses chiffres montre leur confiance en eux. En plus leur design m’a l’air sympathique !

  • Une très belle initiative 🙂

  • Diidjy

    Magnifique ! Je m’y attendais pas du tout à celui-là ! ^^ surprenant et instructif, comme toujours. Merci