Conseils : Petit traité de combat boots à l’usage des honnêtes gens #2

Temps de lecture : 5 minutes

Disclaimer - nous avons un peu tardé à publier les articles sur les combat boots, et certains modèles sont à présent épuisés. Mais ne perdez pas de vue l'essentiel : l'idée n'est pas de vous faire acheter mais de vous sensibiliser à des modèles qui présentent de bonnes qualités et de belles proportions, ainsi que de vous faire découvrir de nouvelles formes et de nouvelles marques.

Tome second : Des rangers pour marcher dans les flaques : lesquelles choisir ? 2/2

Dans le premier article, je vous ai expliqué comment porter des combat boots mid tops. A présent, je vais vous présenter les rangers, mais aussi quelques modèles plus pointus pour apporter de l’originalité à vos looks (à porter de préférence avec des vêtements sobres par ailleurs)… toujours en mêlant conseils, astuces, agrémenté d’une belle sélection.

Et les rangers alors ?

Les rangers accentuent encore le côté viril de la combat boots avec des boucles. Comme elles sont plus hautes et plus massives que les mid-tops, elles sont plus difficiles à porter pour les gens de faible corpulence (en dessous d’1.75m). Pour ceux d’entre vous qui tournent autour du 1.80m ou plus, c’est à porter de préférence aux autres. Elles vous raccourciront les jambes et formeront un contrepoids visuel aux morphologies longues et fines en donnant du volume en bas.

A porter boucles dénouées de préférence, ou une attachée si vous avez l’impression de marcher avec un arlequin à grelots aux pieds, et se marient particulièrement bien avec les longs trois-quarts de laine ou les trenchs, pour un style chic décontracté.

 

-       Les Saipan de Florian Denicourt sur L’Exception

Gros coup de cœur sur celles-ci, de loin les plus réussies de la sélection, à mon sens. Simples, efficaces, relativement accessibles et un cuir d’une qualité de créateur. La boucle simple, en strap autour des quartiers plutôt qu’amoncelée sur la partie supérieure de la boot, la libère complètement visuellement et lui confère un caractère racé qu’une ranger plus classique n’aura jamais.

-       Les Volcano de Steve Madden

Un modèle intéressant, pas forcément très fin malheureusement à cause de ses grosses semelles à crampons, mais que les contrastes de couleurs et de matières rendent furieusement attrayant. Surtout à ce prix-là.

-       Ce modèle de N.D.C. Made by Hand

De la grosse rangers bien crasseuse et virile comme sait les faire NDC.

-       Ce modèle de chez Thompson sur Yoox

Un modèle curieux, en daim, qui ne plaira sans doute pas à beaucoup de gens, mais qui reste incontestablement assez réussi.

-       Ce modèle de chez Ann Demeulemeester

Et encore un coup de l’école d’Anvers ! La forme classique, les lignes futuristes (le côté un peu « rond effilé » très caractéristique de la marque), et un produit final qui est presque une œuvre d’art.

Quelques modèles particuliers…

Quand on range sa chambre, il y a toujours des objets qu’on aime bien – mieux, qu’on adore – mais qu’on ne sait vraiment pas où mettre. En faisant des recherches pour vous offrir cette sélection, je suis ainsi tombé sur tout un tas de modèles presque importables, mais tellement réussis que ce serait un crime de ne pas les mettre.

 

-       La Winchester de Wolverine

Toujours dans la ligne 1000 Mile de Wolverine, une « 9 trous » à bout fléché et coutures fleuries d’une belle couleur cognac. Une tuerie, encore faut-il la porter, par exemple sous un pantalon de flanelle grise à chevrons.

-       La Russell de Wolverine

Encore Wolverine, une boot directement inspirée des bottes de gentleman-farmer britannique de la Belle Epoque, jusqu’aux simili-guêtres en daim huilé. J’aime beaucoup le dessin général de la botte, qui reste assez lourd et beaucoup moins « smart » que la précédente, mais a une espèce d’élégance rugueuse qui sent bon la campagne.

 

-       Ce modèle de Carpe Diem

Un modèle « 7 trous », relativement simple… à part ses lacets tarabiscotés et le fait qu’il monte à mi-mollet. Et son prix… son prix…

-       Ce modèle de Casbia

De profil, on dirait une bête ranger. Puis la chaussure pivote, et on découvre la fermeture complètement hors du commun, mélange de zip et de lacets. Un modèle magnifique.

-       Ce modèle bicolore de Casbia

Toujours Casbia, un modèle bicolore en toile blanche, boucle simple et renforts de cuir brun. Coup de cœur complet, quoi que je sois pour une fois incapable de dire comment les porter.

-       L’Ago Side de John Varvatos

Un modèle finalement assez simple, mais aux détails très travaillés, comme le zip asymétrique sur le côté de la boot et les surpiqures en triangle sur les quartiers.

-       La Robert de Carmina

Carmina est un chausseur espagnol spécialisé dans le traitement du cordovan, un cuir prélevé sur le flanc du cheval qui produit des patines absolument fabuleuses. Ce modèle bicolore en cognac et camel ne fait pas exception à la règle.

 

C’est tout pour cette fois-ci : vous voyez à présent plus clair dans l’univers de la boots. Pour ma part j’espère vous avoir communiqué ma passion pour ce type de chaussures.

A bientôt,
Vianney

 

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.