Opalona, c’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures soupes

27

À la recherche permanente du bon plan, nous sommes aussi conscients que c’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures soupes. Nous tenons ainsi à ne pas vous faire perdre de vue ces bonnes combines : c’est pourquoi quand une marque intéressante qu’on a déjà évoqué enrichit sa collection, il est logique de vous faire part des nouveautés.

Cette marque, c’est Opalona : ayant débuté à Paris en 2004 en proposant des boutons de manchettes, elle propose aujourd’hui une gamme extrêmement riche comportant des centaines de modèles. Elle a également le mérite de se renouveler très fréquemment.

C’est ainsi que nous écrivons aujourd’hui, Fabrice (du forum) et moi-même, cet article pour tester deux des chemises de la nouvelle ligne casual proposée par la marque. Ces chemises casual sont destinées à être portées lors de moments plus décontractés et s’agrémentent de col américain aux pointes boutonnées, moins imposants et plus passe-partout.

Les tissus utilisés sont italiens et sortent de chez Tessitura Monti, une usine utilisée par exemple par Saint-Sens (que nous allons aussi tester).

J’ai personnellement opté pour une chemise blanche à petits carreaux bleus, que j’imaginais relativement casual pour la porter sortie du pantalon.

Outre les critères de test classiques, ma première impression s’est faite par rapport à la taille : du haut de mes 1m75 et de mes 60 kg, la taille S apparaît comme vraiment grande aussi bien en terme de longueur, qu’au niveau du cintrage et de la largeur du col.

J’arrive à faire illusion en rentrant la chemise dans le pantalon ce qui résout le problème de la longueur et du cintrage, mais le col est encore un peu large pour ma petite tête. Une taille en-dessous n’aurait donc pas été de trop.

Hormis cette remarque, je ne rentrerai pas dans les détails car le test de Fabrice est déjà très complet et examine rigoureusement chacun des points à aborder. Voici quelques photos des finitions : les points de couture sont vraiment proches, même sur les finitions des poignets.

En matière de style, elle se porte plutôt sortie du pantalon, avec les deux boutons ouverts et les manches retroussées. Etant donné qu'elle est trop longue et trop large, j'ai choisi de la rentrer dans le pantalon et de la porter manches retroussées.

C'est toujours un col un peu trop large qui pêche. Et le fait qu'il soit vraiment rigide, d'habitude signe de qualité, éloigne de l'usage casual qu'on voudrait en faire : je préfère des cols plus mous pour les chemises casuals, histoire de les glisser négligemment sous un pull ou un cardigan.

En conclusion, c'est vraiment un très bon rapport qualité/prix : même les détails les moins visibles respirent le soin. Par contre, elle est vraiment trop grande pour moi. A titre indicatif, je pense qu'il faut au moins un bon 43 cm d'épaule à épaule et 95 cm de tour de poitrine pour ne pas avoir l'air trop gringalet dedans.

Je laisse à présent la parole à Fabrice.

Test 2 de la chemise Opalona (par Fabrice)

Bonjour à tous, c'est Fabrice du forum. Lors de mon premier article pour Bonnegueule, j'avais découvert avec vous la marque Opalona et notamment ses chemises. J'avais mentionné l'excellent rapport qualité/prix qui caractérise la maison : le tissu et les finitions n'ont pas de commune mesure avec les rois du PAP (Zara, H&M et Gap entre autres). pour un prix pourtant avoisinant.

Opalona propose une gamme étendue de produits : les chemises évidemment, mais aussi des ceintures, des écharpes, des boutons de manchette, des cravates, des chaussettes ou encore des caleçons. La chemise reste toutefois l'objet de l'attention particulière des créateurs. C'est dans ce cadre qu'a été lancée une nouvelle ligne : les chemises casual.

La gamme se décline en plus d'une dizaine de chemises différentes. Fidèles à leur conception du produit, les designers d'Opalona proposent une variété de détails appréciables. La possibilité de choisir le type de col, de manches ou de boutons agrémente le choix pour les chemises classiques.

Pour cette ligne, heureusement pas de poignets mousquetaires (vérité cruelle : les boutons de manchettes n'ont rien à voir avec du casual) mais des cols en button-down (ou "américains") ou avec baleines.

C'est ce dernier produit que nous allons tester ensemble.

Protocole de test - Mise en pratique

On va voir si vous vous rappelez des choses à vérifier quant à la qualité d'une chemise. Si vous lisez Bonnegueule depuis un petit moment, vous devriez connaître par coeur la méthodologie. Si vous nous découvrez, la leçon est disponible pour les retardataires du fond dans le test de Benoit 😉

  • Niveau débutant : le tissu. Comme d'habitude, celui-ci est 100% coton et provient d'Italie. Il est très agréable à porter, et les motifs sont très nets. Très bon point.
  • Niveau novice : la rigidité du col et des poignets. Là encore, c'est très positif : le tout a une bonne tenue, le col dispose de baleines et on sent trois épaisseurs de tissu. Un gage de qualité en somme.
  • Niveau habitué : Les finitions de conception. On va notamment vérifier l'intérieur des poignets et la continuité des fils sous les aisselles. Ces deux indicateurs relèvent de l'attention portée au produit, comme le rappelait Benoit. Ici le défi est presque totalement relevé : les aisselles sont exemplaires niveau finition. Les poignets sont un point moins bien finis, sans que cela n'atténue l'impression générale.

Bref la finition générale de cette nouvelle ligne est plus que satisfaisante. On est clairement sur une gamme supérieure à ce qui se propose à ce prix d'ordinaire.

Et la coupe dans tout ça? Oui, parce qu'une jolie chemise, il faut surtout qu'elle vous aille ! On attaque donc notre niveau confirmé : valider le fit.

Celui qui trouve le troisième chiffre 1 dans la photo
gagne un Snikers (le chocolat, pas les chaussures).

Il faut vérifier trois points :

  • Une largeur qui tombe bien au niveau des épaules : on voit sur la photo que c'est très bien défini.
  • Une hauteur du col qui ne "mange" pas le cou : c'est ici aussi respecté. Oui, croyez-moi sur parole, c'est ça ou voir ma photo sur le blog !
  • Une taille cintrée (comme indiqué sur le produit). Là j'avoue être plus mitigé. La coupe de ces chemises casual est plus ample que celle des chemises classiques. L'idée est sûrement de rendre la chemise un peu plus décontractée. Maintenant, rien de dramatique, sûrement mes exigences qui montent pour cette marque que j'apprécie.

C'est dommage car la longueur de la chemise et cette taille (le bassin) limitent l'utilisation de celle-ci dans un contexte... casual. Si vous êtes grand et musclé, la chemise est une excellente option.Mais sous 1m80, vous risquez de la porter un peu longue par-dessus votre pantalon ou jean.

Rassurez-vous, on peut totalement l'intégrer dans des looks casual en la rentrant dans le pantalon, et le résultat est plutôt sympa, jugez-en donc :

Pour conclure, cette ligne casual est très agréable et garde la majorité des bons points d'Opalona : du beau tissu, des finitions bien réalisées et un design agréable. Le fit est à essayer précisément sur cette gamme : s'il vous convient, vous avez trouvé votre boutique à chemises !

A propos Fabrice Touzet

Fabrice : bientôt 30 ans, l’heure du bilan. Aussi passionné par les sets électro que la course à pied… et désormais le look. Initié à BonneGueule début 2011, je pars aujourd’hui à la recherche des marques pointues et des pièces fortes… et de mon style de façon plus générale. Enchanté !

Laisser un commentaire

Les commentaires sont validés manuellement, mais tous sont acceptés et publiés avec une réponse (il faut compter 24h en moyenne).

  • RafikBG

    Hello Stuff, je pense que tu as du cliquer sur « envoyer » avant d’avoir terminé 😉

  • KévinBG

    Hello Erwan !

    Merci beaucoup pour ton retour très intéressant ! Ca serait cool que tu postes des photos pour les autres lecteurs éventuellement :).

  • BenoitBG

    Hello Joris, je pense que tu te compliques un peu trop la vie, ce sont des chemises formelles, point. Tu peux les porter à la fréquence que tu veux. La qualité est plus comparable à Hast qu’à Melinda Gloss…

  • Joris

    Bonjour à tous,

    Après un an, je fais un UP pour savoir si l’article confirme toujours cette marque et savoir si ce sont des chemises à porter plus quotidiennement ou occasionnellement comme des Melinda Gloss par exemple.

    Est-ce qu’elle valent une marque premium ou une marque comme HAST ?

    Merci d’avance,
    Joris

  • BenoitBG

    Aucune idée, on ne les a pas testées. Mais bon, trouver de la mauvaise qualité en cravate, c’est quand même bien rare ! Chez Balibaris, les designs sont plus travaillés par contre.

  • vassili

    Hello,

    Les cravates opalona sont elles corrects elles aussi ?

    Je suppose qu’on est un cran en dessous de balibaris quand même ?

  • therealfff

    bonjour, c’est quoi la marque de la veste sur l’avant dernière photo?

  • ils ont beaucoup de refs, ça doit être galère de tout mettre dans 7 tailles différentes. mais l’important c’est que tu évalues les fits, après c’est facile d’imaginer le reste.

  • Henry Chinaski

    merci beaucoup. Je trouve que les photos que vous avez réalisé et celles de Opalona, ne donnent pas le même rendu..Elle me semble plus jolie avec vos photos (sans vouloir faire le lèche botte)…A voir en vrai ! On peut l’essayer en boutique? (je suis déjà passé chez eux, il faisait essayé certaines chemises et non toutes ce que je trouve dommage) 

  • Fabrice

    3833 😉

  • Gatsu

    Non et il est la le problème (en plus 105 de tour de taille sur le s , wtf quand même …) , c’est taillé américain ou bien ? 😉

  • Gatsu

    Essayé et pas adopté , j’ai été séduit par le premier test puis jai commandé , de souvenir j’ai bien aimé la qualité du tissue , pas du tout de la coupe , j’avais pris du s , et je fais 1m80 pour 70 kilos , j’avais l’impréssion d’avoir 12 ans et d’essayer la chemise à papa ( en éxagérant un poil 😉 en comparaison , les coupe super cintré de chez zara me vont comme un gant (à part la longueur un peu juste) , attention je ne souhaite pas écraser ce petit shop tout de même sympa , avec lequel j’ai renvoyé ( malheureusement à mes frais ) la chemise et m’a été rapidement remboursé , très pro ! en la renvoyant , j’ai d’ailleurs renvoyé un petit mot , pour dire que c’était vraiment dommage pour le fît assez large , parce que le reste était sympa !

  • Jokazer

     très bon article !  Pouvez vous me dire de quelle marque provient le cardigan porté sur la dernière photo ? merci .

  • Fabrice
  • Fabrice

    J’avais souligné ce point lors du test de la chemise blanche Opalona. Comme pour beaucoup de marques, il faut savoir choisir…

  • Fabrice

    Etonnament… un cardigan H&M de la saison actuelle 😉

  • Vrak

    Super blog,
    Je vous suis depuis un moment et vais enfin décidé à me mettre en marche vers un meilleur look..
    J’aurai une question sur la dernière photo, d’où vient ce gilet.

    Merci et bonne continuation !!!

  • Tout a fait d’accord, cela n’a rien d’élégant!
    -> oui mais pas toutes, la qualité est bonne. A vous de contrôler ce que vous achetez d’un point de vue style.

    Billet sponsorisé???
    -> bien sûr que non ! on tient à garder comme d’habitude toute notre objectivité !

  • Jl

    Tout a fait d’accord, cela n’a rien d’élégant! Billet sponsorisé???

  • Blanco34070

    Bonsoir,

    Merci pour l’article! Je ne connaissais pas du tout cette marque et je vais m’empresser d’aller faire un tour dans leur magasin.
    C’est quoi le modèle de chaussure et du cardigan? Merci!

  • Anonyme

    Après la lecture du première article sur Opalona, j’avais essayé la marque et je suis devenu un adepte. Très classique dans mon style, j’y trouve vraiment mon bonheur surtout avec leur gamme de chemises blanches (ce qui est rare sur Internet à ces niveaux de prix). Merci encore pour le filon.

  • Visiteur

    Dommage que le cintrage ne soit pas tout à fait au rendez vous !
    Par contre, j’aime beaucoup le cardigan de la dernière photo. Une marque peut être ? 🙂 

  • Tna6t

    Pour moi une grande partie (la majorité ?) de leurs chemises comportent des détails relativement laids. Je pense notamment aux cols à plusieurs boutons, aux revers de poignets et à l’intérieur des cols avec des motifs fleuris… dommage… En matière d’élégance la simplicité est souvent de mise

  • Henry Chinaski

    Peut on avoir la référence de la seconde chemise du test de Fabrice?

  • Henry Chinaski

    peut on avoir la réfence de l’avant-dernière? Celle à carreaux? 

  • je ne crois pas

  • Moi

    Article sympa 🙂
    Ils font du XS ?