Nouvelle veste en maille dans un mélange unique d’alpaga, laine et soie 🇮🇹

Temps de lecture : 5 minutes

Publié par le 21 janvier 2021

Après le raincoat, en voilà une pièce dont le réassort a été très demandé ! Et pour cause, nous vous l'avions présenté en août 2018, cela commence à faire longtemps…

Début 2019 — il y a deux ans donc — cette veste était sold out, et on n'a cessé de nous la redemander durant toutes ces années. Il était temps de la faire revenir, mais en l'ayant améliorée…

Pour rappel, nous voulions une pièce :

  • aussi agréable à porter qu'un gilet ou un cardigan, mais avec un design plus élégant
  • plus confortable qu'un blazer, tout en ayant de l'allure

Mais on a voulu aller plus loin, en utilisant une matière exclusivement développée pour nous, avec un visuel encore plus riche…

Laine, soie et alpaga : le tiercé gagnant exclusif

La Sainte Trinité tricotée

Oui, vous avez bien lu, ce sont trois matières qui composent la maille de notre veste :

  • 36 % de soie : elle apporte ce chiné incomparable, c'est vraiment ce qui rend cette maille unique
  • 32 % de laine mérinos mulesing free : pour la chaleur et la douceur
  • 32 % alpaga : pour la douceur

Concrètement, c'est un mélange de deux fils : un fil laine/alpaga et un fil soie/alpaga, avec ces proportions particulières.

C'est Filati Naturali qui a développé ce fil, en exclusivité pour nous. Ce fournisseur italien est rompu aux mélanges de fils haut de gamme, puisque c'est également lui qui est derrière notre célèbre cardigan Superyak.

Et il a encore une fois frappé fort avec ce bleu marine délicatement moucheté.

Je suis très content de ce mélange, car c'est plutôt rare de trouver de telles proportions ailleurs !

Du côté des caractéristiques plus techniques :

  • jauge : 10 pour corps et 6 pour le col
  • poids moyen d'une veste en M : 800 grammes. Attention ! Étant donné que c'est une pièce plus longue qu'un pull normal, avec notamment deux grandes poches et des boutons en corne, ça n'a pas tellement de sens de comparer son poids à d'autres mailles "classique". Disons que niveau épaisseur, on est sur quelque chose de "moyen", très "4 saisons".
  • c'est du fully-fashioned remaillé, c'est-à-dire que la maille est tricotée directement dans les formes qui composent cette veste (manches, poches, panneaux avant/arrière, etc), puis on tricote la jonction entre deux pièces, ce qui permet d'avoir un rendu haut de gamme est très soigné, contrairement au coupé cousu.

Décontraction et élégance

Pour ne jamais avoir à choisir entre les deux

Côté style, c'est une pièce qui a été très appréciée pour son équilibre entre le confort de sa construction, et les lignes élégantes qui rappellent celles d'un blazer.

C'est donc une pièce qui transpire la nonchalance et l'élégance à la fois, avec une influence italienne certaine.

D'ailleurs, Nicolò, au moment de la présentation de la première édition, écrivait ceci :

C'est quelque chose de typiquement italien. Et quand je dis "typiquement italien", je ne vous parle pas du Pitti Uomo et de toutes ses exubérances, impressionnantes et agréables à regarder, mais pas forcément représentatives du quotidien des italiens.

Non, ce que je veux dire, c'est que si vous visitiez une grande ville de la péninsule, vous iriez dans un beau restaurant, un vendredi soir, vous croiseriez probablement quelques hommes italiens portant ce genre de vestes en maille, accompagnée d'une paire de derbys suédées et d'un chino, par exemple.

En fait, rien que de l'écrire, ça me fait sourire, puisque je pense à un de mes oncles vivant à Turin, qui en porte tout le temps, et qui serait sûrement ravi de mettre la main sur cette veste... (Ciao Gianni !)

Veste en maille, chemise en denim, et jogpant BonneGueule.

Un confort inégalé

Bien que cette pièce emprunte des codes au blazer, son confort est celui d'un pull. En effet, je rappelle qu'il s'agit d'une maille et non d'un tissu.

Il y a donc un très agréable stretch naturel qui, je l'espère, vous incitera à la porter à la moindre occasion. Avec une chemise certes, mais aussi avec un tee-shirt, un polo en maille, voir même un pull fin porté à même la peau (qui a dit cachemire ? ).

Veste en maille, chemise en denim, tee à manches longues mérinos, et jogpant BonneGueule.

Au niveau de la fabrication, cette veste est fabriquée chez Ausburg, notre fabricant roumain :

Augsburg n'est pas une variété allemande de burger mais notre fabricant textile en Roumanie :

En 1990, Lucia Matasa fonde l'entreprise. Depuis, Augsburg a grandi et aiguisé son expertise. Aujourd'hui, il compte plus de 280 employés et produit en moyenne 400 000 pièces par an. Elle travaille avec plusieurs marques milieu et haut de gamme en Europe.

L’entreprise est très portée sur la qualité de sa production et travaille sur son impact environnemental.

Elle utilise de plus en plus de fils certifiés et candidate bientôt pour les accréditations GOTS et RWS . Ce sont des efforts à noter.

L'entreprise est aussi contrôlée sur sa gestion des déchets et son niveau de pollution. Elle limite l'utilisation de produits chimiques et favorise de plus en plus le recyclage. Vous trouverez toutes ses initiatives ici.

En ce moment, elle renouvelle aussi son audit pour le certificat WCA ou "Working conditions Assesments" qui atteste de bonnes conditions de travail et de sécurité, d'horaires raisonnables ainsi que d'un système de management respectueux. Pour voir les certifications d'Augsburg, c'est par là.

C'est un fournisseur de fil qui nous les a recommandés. On est reconnaissants, car nos interlocuteurs y ont montré beaucoup de sérieux et de bonne volonté pendant tout le développement de nos mailles. Ils nous ont même suggéré des idées pour les améliorer.
Bref, on pense poursuivre cette relation et encore une fois, c'est important pour nous de donner de la visibilité aux fabricants qui s'engagent avec nous dans le développement produit.

Comment porter cette veste en maille ?

A la fois comme un cardigan, et comme un blazer

Avec un gilet sans manches et un jean

Tout simplement. Honnêtement, vous devez porter cette veste sans réfléchir à ce que vous avez en dessous, et mettre par dessus ce que vous voulez, comme ici ce gilet sans manches.

Ici, on a simplement mis notre gilet sans manches en coton et laine de yak par dessus, et je crois que cette photo illustre à la perfection l'énergie qu'on a voulu donner à cette pièce : simple et vraie.

On pourrait arguer que le jean sert à amener une couleur claire et qu'il apporte une touche vintage, que le tee-shirt montre que c'est une tenue spontanée, mais en vrai j'ai juste envie de vous dire de porter cette pièce comme vous en avez envie.

Avec un tee-shirt et un pantalon en flanelle

C'est une variation de la tenue ci-dessus (veste + tee-shirt) mais on a voulu pousser le curseur un tout petit peu du côté de l'élégance et remplacer le jean par un pantalon en flanelle de laine. Comme vous pouvez le constater, ça marche aussi très bien !

Veste en maille, tee-shirt et jogpant BonneGueule.

Avec une chemise en denim

Avec ce côté élégant de cette veste en maille, il ne faut pas hésiter à porter du denim avec ! C'est chose faite ici avec cette chemise en denim, et c'est d'ailleurs un de mes assemblages préférés.

Veste en maille, chemise en denim, tee à manches longues mérinos, et jogpant BonneGueule.

Comment se procurer cette veste en maille ?

Comment vous procurer nos nouvelles pièces ?

Atterrissage des nouveautés ce samedi 23 janvier dès 11h sur notre e-shop.

Toutes nos nouveautés seront également disponibles en boutiques.

Et pour ne rien louper de ce lancement et des prochains, inscrivez-vous ici :

Benoît Wojtenka Benoît Wojtenka

J'ai fondé BonneGueule.fr en 2007. Depuis, j'aide les hommes à construire leur style en leur prodiguant des conseils clairs et pratiques, mais aussi des réflexions plus avancées. J'aime aussi le techwear, les matières japonaises, le sport et le thé.

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.