Test : notre avis sur la parka Combo d’Aim Experience

Temps de lecture : 11 minutes

parka vert test

Publié par le 28 décembre 2020

IMPORTANT

Tous les choix des tests réalisés par la rédaction de BonneGueule sont laissés à sa libre appréciation. Ils n'augurent en rien d'une éventuelle collaboration de la marque testée avec la marque BonneGueule.

Les pièces sont soit achetées, soit mises à disposition gracieusement par la marque, ce qui dans ce cas n'affecte d'aucune façon le jugement que nous portons dessus. Cette indépendance est vraiment très importante pour nous, comme un totem.

Cette parka Aim nous a été prêtée par la marque.

Christophe, rédacteur en chef.

Voici nos autres tests :

Parka. Voilà un terme que je n'ai de cesse de lire dans vos commentaires dès que le mois d'octobre arrive et que le thermomètre descend.

C'est un vêtement qui vous intéresse beaucoup. Et je vous comprends : une bonne parka tient chaud et protège des intempéries tout en conférant un bon style.

Bref, c'est un atout de choix pour passer la saison froid au chaud et la tête au sec.

J'ai choisi aujourd'hui de vous parler d'une jeune marque qui revient fréquemment dans les commentaires : Aim Experience.

Sommaire

Qui est derrière Aim Experience ?

La Combo parka : technicité et confection

La coupe de la parka

La parka, passée au microscope

Verdict

Qui est derrière Aim Experience ?

La marque est jeune puisqu'elle a été créée en 2018 par Marcy de Soultrait .

La marque ne vient pas de nulle part, Marcy ayant déjà une longue expérience dans le milieu du textile, notamment technique.

En effet, il a créé en 2009 l'agence Marcy Paris, bureau de création de mode. Marcy fournit entre autres des uniformes mais aussi des pièces plus techniques, avec pour clients Renault Sport (Formule 1) et Peugeot Sport (Paris-Dakar).

Les notions d'imperméabilité, de respirabilité et autres coutures soudées, ça le connaît.

Veste technique conçue pour Peugeot Sport

Avec la création d'Aim Experience, Marcy veut mettre à profit cette expérience avec des vêtements destinés au grand public.

Aim est une marque qui ne propose que de l'outerwear. Et plus précisément, des manteaux de pluie uniquement.

Note de Benoît

De manière générale, j'apprécie beaucoup la volonté de Marcy de créer une marque d'outerwear la plus locale/responsable possible, avec beaucoup d'éléments fabriqués en France et/ou recyclés. C'est rare sur ce genre de produits techniques, et j'espère que cela va inspirer d'autres marques à faire des produits plus respectueux de l'environnement.

La Combo Parka : technicité et confection

J'ai choisi de tester la parka courte, la Combo Parka, pour deux raisons :

  1. Tout d'abord car le propos de style est intéressant, différent de ce qu'on trouve habituellement sur le marché
  2. Aussi car on trouve sur ce vêtement de nombreuses matières et technologies françaises qui me semblait intéressant de mettre en avant

1. En résumé

Voici les informations principales à retenir :

  • Parka courte, arrive à mi-fesses. Forme anorak, s'enfile par la tête
  • Coloris vert testé ici. Trois autres coloris sont disponibles : noir, blanc et orange
  • Matière extérieure : polyester recyclé
  • Présence d'une membrane imperméable et de coutures thermosoudées pour assurer une étanchéité complète au vêtement
  • Rembourrage : 200g/m2 et amplitude thermique estimée : -10°/+10°
  • Confection : Tunisie
  • Prix : 250€

2. Dans le détail

Ici, je vous explique comment ce vêtement est fait, d'où viennent les matières, quelles technologies sont en jeu ainsi que la place des fournisseurs français.

On peut diviser cette parka en 3 éléments principaux.

Matière extérieure et lamination de la membrane imperméable : 🇫🇷 (+ 🇮🇹)

La matière extérieure est en 100% polyester provenant de bouteilles d'eau recyclées.

Voici les propriétés de cette matière extérieure :

  • Poids : 175g/m2. Plutôt léger, ce n'est pas la matière externe qui donne la chaleur du vêtement
  • Traitement déperlant sans PFC

Ces bouteilles d'eau sont récupérées en France, traitées et filées en Italie chez Sinterama. Le tissage et la teinture  sont réalisées en France chez Chamatex.

La membrane imperméable est aussi laminée en France par Chamatex.

La lamination est l'assemblage de la matière extérieure à la membrane par un collage à chaud.

Voici les propriétés de la membrane :

  • Imperméabilité : 25000mm. C'est un tissu très imperméable
  • RET = 8. La respirabilité est bonne. On considère qu'il faut un RET en-dessous de 6 pour avoir une très bonne respirabilité
parka vert eau

De quoi vous garder bien au sec

Pour en savoir plus les notions d'imperméabilité et de respirabilité, direction → cet article

Rembourrage et doublure : 🇫🇷

Le rembourrage à l'intérieur du vêtement est en ouate de polyester. Il vient d'un fournisseur français : Baudchon.

Poids du rembourrage : 200g/m2. C'est un poids plutôt élevé. On revient plus en détail sur ce point plus bas.

Le tissu de la doublure, en polyester, provient aussi de chez Baudchon.

Ce rembourrage est assemblé à la doublure toujours par Baudchon, en France. Cette opération n'est non pas réalisée avec une couture mais par ultrason .

Pour cette opération, on pose le tissu de doublure sur le rembourrage. Puis on fait chauffer la doublure sur des zones précises par des vibrations de haute fréquence qui la font fondre et la soude à la ouate.

Cette technique permet de ne pas faire de trous dans le tissu de doublure et va dans le sens de l'étanchéité totale du vêtement.

parka vert doublure noir

On voit ici les "coutures" ultrason

Confection : 🇹🇳 (et accessoires : 🇫🇷 + 🇨🇳)

Cette parka est faite en Tunisie.

Aim Experience me dit avoir cherché à faire la parka en France mais ne pas avoir trouvé d'atelier qui lui apportait satisfaction. Ils en ont donc cherché un qui répondait à son cahier des charges dans un périmètre géographique proche.

Ainsi, dans l'atelier arrivent la matière extérieure avec sa membrane déjà laminée ainsi que le rembourrage avec le tissu de doublure, déjà assemblés.

L'atelier de confection s'occupe de transformer ces deux éléments en parka, en ajoutant :

  • Les accessoires textiles : polaire dans les poches (100% polyester) et bord-côte en bas de manche (100% polyester aussi). Ces accessoires proviennent d'un fournisseur français : Balas Textile
  • Les accessoires non textiles : boutons pression et zips étanches. Ces accessoires proviennent de Chine. La marque m'indique qu'on ne trouve tout simplement pas ces pièces en France ou en Europe et a donc eu recours à de l'import
  • Des coutures thermosoudées partout. Il s'agit de "sceller" chaque couture extérieure par une bande adhésive à l'intérieur pour éviter que l'eau ne rentre par les trous de couture. Peu d'ateliers ont les machines pour réaliser cette opération
couture soudee parka vert

On peut apercevoir ici la bande adhésive scellant la couture

La coupe de la parka

Je mesure 1m88 pour 80kg environ.

En haut, je porte des vêtements entre M et L, dépendant la coupe.

Je porte cette parka en M. Elle me va bien.

Voici les mesures que j'ai prises sur le vêtement. Elles sont approximatives mais donnent une bonne idée du fit :

  • Épaule à épaule : 49cm
  • Poitrine : 59.5cm
  • Longueur manches : 64cm
  • Longueur dos : 70.5cm

1. De face

parka vert pantalon chayssures marron

Pull NN07, pantalon Bleu de Paname, chaussures bateau Sebago, chaussettes Red Wing

La coupe est plutôt boxy : courte et ample.

Voici mon analyse en trois points sur le fit :

  1. Il me semble possible de prendre ce vêtement une taille en-dessous sans être trop serré ou comprimé
  2. Concernant la longueur, c'est plutôt court mais pas trop pour moi, malgré ma taille. Cette longueur ira bien aux plus petits gabarits
  3. Les manches tombent bien sur cette photo, en position debout, bras tendus. J'ai néanmoins constaté qu'elles avaient tendance à remonter lorsque je bouge, ce qui découvre un peu mes poignets

Je tiens aussi à souligner que j'aime beaucoup comment la gorge au niveau du col retombe sur le côté : c'est harmonieux et plutôt original comme rendu.

2. De côté

look cote parka vert pantalon bateau chaussure marron

Ici, on peut noter que les bras sont un peu larges, surtout au niveau des biceps et triceps.

Ce n'est pas à cause de la coupe de mon point de vue mais plutôt du rembourrage, qui est assez important.

En effet, la marque a choisi un poids élevé de 200g/m2 qui est intégré de manière uniforme dans tout le vêtement.

À titre de comparaison, on choisit de mettre dans les parkas BonneGueule un peu moins de rembourrage dans les bras par rapport au buste pour minorer cet effet.

Ceci étant dit, sur moi, ça ne me choque pas. Sur des personnes plus minces, peut-être un peu plus.

3. De dos

looks dos parka vert pantalon marron chaussure bateau

Pas grand-chose à signaler. La capuche se pose bien, même si elle est plutôt volumineuse elle aussi.

4. La capuche

La capuche est dimensionnée correctement et se pose bien sur la tête.

Des cordons sur le côté permettent de la serrer plus au besoin.

L'avant de la capuche est rigide et agit comme une visière, ce qui permet de repousser les gouttes d'eau vers l'extérieur.

Mettre la capuche permet aussi de montrer la grande bande de tissu verticale, en position fermée.

Cette dernière remonte au niveau du menton.

Si j'apprécie beaucoup l'esthétique de cette bande, ouverte, le rendu me convainc moins quand elle est fermée : je la trouve un peu trop large et imposante.

Ce n'est néanmoins pas comme cela que je la porterais la majorité du temps.

La parka, passée au microscope

1. Matière extérieure

Sur l'extérieur, on trouve un tissu plutôt fin, lisse, légèrement craquant au touché.

La couleur choisie, olive, est bien dosée : c'est un vert de teinte intermédiaire qui va avec toutes les couleurs basiques du vestiaire masculin : blanc, gris, bleu, marron.

Voici un look plus simple que celui montré plus haut pour appuyer cette idée de polyvalence :

parka vert jean bleu

Sweat A.B.C.L., jean Norse Projects, sneakers GAT. La couleur de la parka est un peu sombre ici, par rapport à la couleur réelle.

Ce n'est pas le tissu extérieur choisi qui fait l'intérêt de ce vêtement. Mais plutôt la forme et les détails.

Note de Benoît

Le tissu utilisé est léger, et je pense que les parkas sans isolant de la collection seront très adaptées à des températures plus douces au printemps. Il a un aspect technique mais je trouve que cela va très bien avec les inspirations de la marque.

D'ailleurs, parlons-en : je trouve ça très plaisant de voir une marque qui explore des univers un peu plus "streetwear" que d'habitude. Ça apporte de la variété dans l'offre !

Pour moi Aim Expérience est une belle offre technique à surveiller de près.

2. Design

Plus précis que le terme de parka, on pourrait dire que c'est un anorak : une veste courte qui s'enfile par la tête et munie d'une poche poitrine.

anora vintage vert parka court

On se rapproche de ce type de forme. Ici, un anorak vintage déniché sur Grailed

C'est une forme que vous connaissez probablement avec la marque Napapijiri. Mais à part chez eux, je n'ai pas vraiment vu cette forme exploitée ailleurs.

C'est un design clivant. On aime ou pas.

Il faut aussi avoir en tête que cette forme courte limite vos possibilités de layering : vous ne pourrez pas mettre de blazer sous cette parka par exemple. Le port d'une veste (veste de travail ou en denim) ne me semble pas non plus très judicieux.

C'est plutôt avec un pull à col rond, roulé ou montant que cela passera le mieux.

Les épaules sont raglans, sans couture donc. C'est un détail que j'apprécie et qui accompagne le côté décontracté et un peu sport de la pièce.

epaule parka vert

Vous trouverez aussi sur la parka deux grandes ouvertures latérales :

zip parka vert

Ces ouvertures latérales ont à mes yeux trois missions :

  • Confort : il est plus facile d'enfiler la parka en ouvrant le zip, mais aussi quand on s'assoit pour éviter que le bas du vêtement ne fasse des bourrelets
  • Respirabilité : puisqu'il n'y a pas d'ouverture centrale, ouvrir ces zips permet d'apporter de l'aération par les côtés
  • Style : ouvrir le bas rend le vêtement plus volumineux. On se rapproche de l'esthétique d'un poncho

Enfin, on peut noter qu'il y a deux inscriptions sur le vêtement :

  • le logo "AIM" à l'avant du vêtement, sous la poche à gauche
  • Le nom de la marque en entier, "Aim Experience" au niveau de l'avant-bras, à gauche

logo parka vert

Comme vous le savez peut-être, nous n'aimons pas particulièrement les vêtements à logo ou inscription chez BonneGueule.

Ici, cela ne m'a pas dérangé outre mesure : l'inscription sur le bras est discrète, et celle sur l'avant, bien qu'elle soit bien visible, reste sobre.

Aussi, je trouve que la typographie utilisée est plutôt jolie. Ça aide.

3. Chaleur

Cette parka tient bien chaud.

Je me demande même si le vêtement n'est pas un poil trop chaud.

Avec un rembourrage à 200g/m2, on est au-dessus de ce qu'on trouve habituellement, entre 100g/m2 et 170g/m2.

Cette parka est indiquée pour les frileux ou pour les moments où il fait le plus froid : en-dessous de 5°. J'ai pu la porter autour 2/3° : la sensation de chaleur est bien présente.

Elle ira aussi sans souci pour des températures négatives . Bien sûr, il faut dans ce cas porter un bonnet, une écharpe, des gants.

Par contre, elle est un peu moins adaptée quand les températures sont plus clémentes.

Je l'ai portée entre 8 et 10° et même avec juste un t-shirt ou un pull fin, j'avais un peu chaud.

Je me dis qu'un rembourrage un peu plus léger permettrait une amplitude thermique suffisante pour un hiver français à son plus froid tout en permettant au vêtement d'être porté un peu plus en automne. Le vêtement sera aussi visuellement un peu moins volumineux, pour une silhouette un chouïlla plus ajustée.

rebourrage parka vert

Le rembourrage interne est très généreux

Ceci étant dit, je reconnais que cet avis est biaisé car j'ai testé cette parka en novembre et en décembre. En automne donc.

Donc peut-être que mon avis changera dans le courant de l'hiver.

Ce qui est sûr, c'est que vous n'aurez pas froid.

Note de Benoît

Le poids utilisé pour l'isolant technique (200 grammes) la range d'emblée dans la catégorie de la vraie parka hivernale. C'est même une épaisseur qui pourrait être utilisée pour des vêtements dits "grand froid", allant jusqu'à -15°c ou même -20°c.

C'est donc une pièce vraiment chaude, il faut l'avoir en tête, notamment quand les températures remonteront au printemps.

Marcy se déplaçant en scooter, je ne suis pas étonné qu'il ait choisi une telle épaisseur pour braver le froid parisien en deux roues.

4. Imperméabilité

J'ai pu porter la parka sous une pluie modérée pendant une trentaine de minutes. Je suis resté au sec.

Pour pousser un peu plus loin, je l'ai testée sous la douche, en appuyant sur les coutures et les poches zippées. Je suis toujours resté au sec, l'eau n'a pas pénétré le vêtement.

La déperlance de surface a bien entendu ses limites : au bout d'un moment, le tissu extérieur est mouillé, ne repousse plus l'eau.

C'est normal : la déperlance est une protection de surface.

C'est à ce moment que la membrane, sous le tissu extérieur, prend le relais, en empêchant l'eau de rentrer.

C'est en ce sens que ce vêtement est imperméable.

parka vert mouille

Extérieur mouillé mais intérieur sec, poches incluses

5. Les détails

Les poches

Il y a quatre poches sur ce vêtement, toutes munies d'un zip étanche.

Petite note sur les zips : il faut prendre un petit coup de main pour bien les manier.

En effet, les zips ne s'enclenchent que quand la tirette est positionnée à 90°. On ne peut pas l'enclencher en tirant juste dessus dans n'importe quel angle.

Cette résistance est conçue exprès pour que la tirette ne se balade pas tous les sens. Ainsi, la tirette a pour vocation à être bien plaquée quand on ne l'utilise pas.

Deux poches latérales

Les poches sont partiellement doublées en polaire.

Quand vous y mettez vos mains, la paume touche un tissu lisse et froid, et le dos de la main touche la polaire.

J'ai initialement pensé que c'était une erreur de production, mais il s'avère que c'est un choix.

L'équipe m'a dit avoir débattu à ce sujet, certains pensant que mettre de la polaire sur les deux faces tiendrait un peu trop chaud aux mains, les faisant transpirer. Ça se tient.

De mon côté, j'ai trouvé le tissu lisse pas idéal au touché par temps froid. Cela reste un détail, rien de rédhibitoire ici.

Une poche poitrine, sous le rabat

Cette poche est pratique pour ranger ses effets personnels les plus précieux sans risque de les perdre.

Une poche au niveau de l'avant-bras gauche

Cette poche est pratique pour y ranger une carte : CB, carte de transport ou carte d'identité.

parka vert zoom zip

Une remarque à ce sujet : on ne peut pas bipper un titre de transport en laissant la carte dans la poche.

En effet, le fond de poche va vers le haut du bras et non vers le bas. Il faudrait pivoter son bras à 180° pour pouvoir poser la carte sur un présentoir.

On peut changer le sens du fond de poche et le déplacer vers le bas, mais ce n'est pas idéal niveau confort.

Les boutons pression

J'aime les boutons pression. Je les trouve esthétiques, fiables et j'apprécie le bruit du "clic" quand on en ferme un.

Sur cette parka, il y en a trois au niveau de la gorge. Ils sont un peu difficiles à enclencher mais très beaux.

Je valide ce choix.

bouton pression capuche parka vert

 

Les parties rigides

Vous trouverez trois parties rigides thermocollées sur ce vêtement :

  • Le rabat sur la poitrine
  • La bande verticale au niveau du cou
  • Le haut de la capuche, qui forme une sorte de visière

La confection n'est pas parfaite à ce niveau : ces parties cloquent un peu.

capuche parka vert

C'est assez visible sur la capuche ici

Cela ne me gêne pas vraiment :

  • Ça ne se voit pas trop
  • La parka n'est pas à un prix très élevé. On accepte plus facilement cette petite imperfection
  • Les partie thermocollées restent utiles et bien conçues, notamment la visière

Le bord-côte en bas de manche

Un bord-côte noir est caché sous chaque manche pour empêcher le froid de s'y engouffrer.

Je n'ai rien à ajouter à ce sujet à part qu'il serre bien et ne gratte pas contre la peau.

parka vert bord cote noir

Verdict

Je trouve que cette parka se distingue de deux manières : d'une part avec son excellent rapport technicité/prix/style. Cette parka est accessible, performante et avec un parti-pris esthétique audacieux.

Elle se distingue d'autre part avec l'utilisation de matières recyclées et de fournisseurs français. Même si elle n'est pas faite en France, on ne trouve pas partout des parkas avec un tissu laminé en France ou un rembourrage français.

Les quelques imperfections relevées dans la confection sont mineures et n'ont pas vraiment d'impact quand on porte le vêtement.

Pour terminer, je dirais que cette parka est faite pour vous si :

  1. Vous cherchez un vêtement bien chaud et imperméable à bon prix
  2. La forme et la coupe vous plaisent
  3. Vous n'êtes pas un très grand féru de layering

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.