Notre jean bleach ozone et nos nouvelles chemises

Temps de lecture : 12 minutes

107

Un jean bleach ? Comment ça ? Je croyais que vous n'aimiez que les jeans bruts ! 

C'est ce que vous vous êtes sûrement dit après avoir vu le teaser.

Chez BonneGueule, le denim brut a toujours régné en maître. Je ne pensais pas moi-même qu'un jour, nous sortirions un jean selvedge avec un délavage bleach. Et pourtant…

C'est le moment de partir à l'aventure, celle du jean bleach…

Pourquoi un jean bleach ?

Une pièce qui a fait du chemin

Vous le savez probablement : nous avons longtemps eu un avis mitigé sur la question des jeans délavés.

Et pour cause, les premières images qui nous venaient en tête étaient celles des lavages très marqués, connotés "cheap", dont les contrastes exagérés imitaient mal l'usure naturelle des jeans bruts. Le tout généralement couplé à des designs surchargés de détails inutiles, voire carrément vulgaires...

Dans cette catégorie, rares sont les marques qui réussissent à faire quelque chose d'harmonieux. Et quand c'est le cas, cela coûte souvent un bras.

645 € pour ce jean Tom Ford. C'est un extrême, mais un beau bleach en-dessous des 200 €, ça ne court pas les rues. Du reste, la tenue est très sympa.

Et du côté des jeans aux délavages uniformes, alors ?

Ce sont souvent des toiles déjà médiocres à l'état brut, qui donnent un jean dépourvu de toute texture, si décoloré qu'il pourrait passer pour un chiffon de cuisine. Pas de profondeur dans la nuance, ni d'attrait esthétique dans la matière... C'est déjà mieux que le cas précédent, mais toujours pas suffisant.

Sans parler de l'impact écologique de la plupart des méthodes employées pour arriver à ces résultats.

Alors forcément, lorsqu'on nous demandait il y a quelques années "où trouver un beau jean délavé ?", nous avions tendance à répondre :

Laisse ça de côté, ça ne t'apportera rien qu'un jean brut porté intensément pendant une bonne année ne puisse faire !

Le retour en grâce

À force de voir tant de toiles fades envahir le marché, on a peut-être trop délaissé le membre le plus modéré de cette famille des jeans délavés : le jean dit "bleach". L'offre a également évolué, amenant de nouvelles perspectives.

Le problème, c'est qu'un jean bleach selvedge coûte souvent cher. Peu de marques creusent cette piste, préférant une toile meilleur marché. Pourtant, quand sa teinte est bien choisie et que l'on travaille une belle toile dès le départ — plutôt que d'utiliser le délavage comme cache-misère — il devient une pièce solide de notre dressing.

Lorsqu'il est confectionné avec soin, le jean bleach révèle tout son potentiel.

Changer des classiques bleu indigo et gris

En mode masculine, les possibilités sont limitées concernant les pantalons basiques décontractés : elles se résument à peu près au chino et au jean. Si le premier existe toujours dans une très large palette de couleurs, voire même de textures, le second est plus limité.

Cela ne fera pas de mal à votre garde-robe d'avoir de quoi varier les plaisirs, surtout si vous ne portez que des jeans !

C'est le genre de coloris qui apporte de la variété (et qui vous permettra de contempler la mer dans les meilleures conditions).

Donner une dimension plus "vintage" à vos tenues

Les effets de délavage rappellent la patine du temps, et celle-ci peut apporter du cachet à vos tenues.

Vous l'avez sûrement remarqué, on vit aussi une période où des influences des années 70-80 sont réintroduites avec plus de subtilité. Pour ceux qui sont sensibles à ces univers (musicaux comme stylistiques), c'est un bon moyen de l'exprimer discrètement.

Avoir un jean plus clair, notamment pour les beaux jours

Évidemment, les toiles bleu clair non délavées existent, mais elles sont relativement rares et présentent un côté plus "précieux" qu'un jean brut indigo... Tandis que ce jean, éclairci mais toujours texturé, conserve une certaine rugosité.

C'est d'ailleurs un petit abus de langage que de parler de "bleach" : à l'origine, il désigne les jeans encore plus clairs, presque blancs, dont le rendu est obtenu par l'utilisation d'eau de javel ou d'autres détergents.

Les toiles plus claires se portent joliment au printemps, changeant des nuances très foncées.

On pourrait aussi parler d'un jean "stonewashed" ou "rinsed", mais ce sont des termes peu évocateurs pour un public français. Et puis, concernant notre jean, ils ne sont pas plus adaptés puisque notre processus de délavage à l'ozone ne requiert ni galets, ni solvants. Mais j'y viens dans un instant...

Une toile Kuroki de 12,7 oz qui rencontre de l'ozone

La tradition nipponne

Amateurs de denim japonais, vous avez déjà croisé le nom de Kuroki. Ils fournissent beaucoup de marques de puristes du jean.

Établis en 1950, ils ont la particularité d'avoir une usine dédiée à la teinture, une autre au tissage, et une dernière au finissage. Ils ont un énorme savoir-faire dans la teinture, car ils savent régler très finement les différents paramètres qui influent sur la couleur finale (oxydation de l'indigo, coton utilisé, etc).

Un vrai patron à la japonaise ! Image extraite de leur site internet. Notez la mention de l'eau pure…

Petit à petit, ils investissent de plus en plus dans l'environnement, notamment sur le traitement des eaux de teinture.

Ils commencent également à placer des panneaux photovoltaïques — actuellement, 10% de l'énergie consommée par Kuroki vient du soleil. Espérons qu'ils continuent sur cette lancée ! Je vous invite à explorer la page dédiée, c'est un sujet qui semble leur tenir à coeur.

Pour les plus curieux, les créateurs de la marque workwear US 3sixteen ont publié un article complet sur Heddels à propos de leur visite de l'usine.

Ah, et pour l'anecdote, leur métier à tisser le plus récent a été acheté en 1958 ! C'est donc une toile qui est en plein dans le folklore japonais du vieux métier à tisser qui travaille très lentement…

Oui oui, il y a bien un liseré selvedge sur cette toile bleach !

Un délavage à l'ozone ?

On peut dire que notre jean est "ozone washed" ! Pour rappel, l'ozone est une molécule composée de trois atomes d'oxygène, au puissant pouvoir oxydant. Si vous avez quelques notions de chimie, voici un lien qui récapitule ce qui se passe.

C'est une solution bien plus écologique qu'un délavage traditionnel obtenu avec de l'eau, des enzymes, des produits chimiques et de la pierre ponce. Son fonctionnement est plutôt simple à comprendre : les jeans sont humidifiés puis exposés à ce gaz, pour ensuite être rincés.

Par exemple, pour un seul jean :

  • 6 à 7 lavages et rinçages sont traditionnellement nécessaires,
  • contre 2 à 3 seulement avec un délavage à l'ozone.

Le délavage à l'ozone permet ainsi de diminuer :

  • la consommation en eau de 50%,
  • la consommation d'énergie de 61%.

Si vous avez le courage, voici le décompte détaillé de la dépense énergétique d'un délavage à l'ozone… Et si vraiment vous voulez encore creuser la question, je vous invite à lire ce document d'un fabricant de machine. Et si vous n'êtes toujours pas satisfait, lisez également ce document...

L'ozone est ensuite reconverti en oxygène ordinaire avant d'être libéré dans l'environnement !

Trouver le bon délavage

Je pensais en avoir fini avec les multiples protos — qui a dit "sneakers" ? — mais j'étais loin du compte ! Trouver un beau bleach, qui me plaise à moi, partisan du brut, n'a vraiment pas été simple.

Les premiers essais, sur des toiles non selvedge, n'étaient pas à mon goût : ils étaient bien trop communs, sans rendu haut de gamme. On tombait exactement dans ce qu'on voulait éviter.

Du coup, on a décidé d'employer les grands moyens : puisque c'est comme ça, on bascule ce jean dans la Japan Line ! Et là, c'est avec bonheur qu'on a constaté que les toiles japonaises réagissaient bien mieux au délavage.

Après quelques ajustements et plusieurs tentatives de couleurs de fils, un beau jour, un carton est arrivé. La couleur du jean était "fraîche", me rappellant la couleur de l'eau des plages basques de mon enfance.

Un jean qui se fond dans la couleur de la mer !

Le délavage à l'ozone n'y est pas pour rien… C'est un mélange de bleu clair légèrement grisé, avec le "slub" des fils qui ressort joliment.

Pour du confort !

J'ai beau être un apôtre du brut, je serais de mauvaise foi si je soutenais que les raws sont aussi confortables que les bleach. Vu que la toile a été lavée, elle est bien plus souple qu'une toile brute. On y distinguerait presque un micro stretch mécanique, c'est dire !

Son confort, son poids et sa couleur en feront un allier redoutable pour vos tenues dès que les jours vont se réchauffer.

À vous les tenues avec des sneakers ou des brogues portées avec des chaussettes invisibles, les looks avec un blazer décontracté ou une pièce d'inspiration militaire !

Sneakers + chaussettes invisibles + jean bleach = le combo gagnant.

Voilà pour le jean. On va rester dans de la texture, et on va s'attaquer là aussi à un vêtement où il est compliqué de trouver un relief et un détail original : c'est la chemise blanche...

La chemise à col officier

Derrière cette chemise, nous sommes partis d'un problème que je connaissais bien : le manque d'une chemise habillée, mais pas n'importe laquelle...

Parfois, vous n'avez pas envie de porter une chemise décontractée, avec les manches retroussées, car vous voulez être plus élégants. Cela dit, vous n'avez pas envie de porter une chemise formelle, celle de vos costumes en semaine : trop austère et convenue, elle manque d'originalité.

Vous cherchez donc un entre-deux, et c'est là que cette chemise à col officier intervient.

Une chemise élégante, à porter sans costume

Il me tardait de vous présenter cette chemise, car elle fait partie d'un type que j'apprécie beaucoup, mais qui sont peu représentées sur BonneGueule... J'ai nommé "les chemises élégantes à porter sans costume".

Ce sont des chemises plutôt habillées, mais qui ne sont pas faites pour être portées avec un costume. C'est typiquement la chemise originale à enfiler avec un blazer et un jean, dans un esprit "casual chic". Je pense notamment à un beau restaurant, un rendez-vous galant, une belle soirée où on rencontre du monde...

L'intérêt, par rapport à une énième chemise de costume, est qu'on peut se permettre plus d'originalité, puisqu'on est libéré de toute obligation "professionnelle" et formelle.

En fonction de l'accueil que vous réserverez à ce modèle, c'est une catégorie que j'espère vraiment développer sur BonneGueule !

Une chemise qui a vocation à s'inscrire dans un vrai "casual chic", littéralement.

Un nouveau col chez BonneGueule

Pour être sûrs que vous ne porterez pas cette chemise au bureau, nous avons choisi un col qu'on ne peut pas compléter d'une cravate ! Pour le moment, on va le désigner comme "col officier". Ne vous inquiétez pas, je nuance mes propos dans un instant.

Avant, j'aimerais parler de ce type de col, parce que c'est une longue d'histoire d'amour…

Enfant, j'ai toujours été très intrigué par les moindres détails d'un costume au cinéma, que ce soit la manière dont une cape est fixée à une armure ou les détails d'une combinaison de super-héros. Alors forcément, quand j'ai découvert que certains créateurs exploraient d'autres types de col, sans tombants, cela m'a tout simplement émerveillé.

Je pense évidemment à Dior Homme (époque Slimane) et son fameux col inversé, mais aussi à Smalto, Givenchy, Melinda Gloss (devenue Éditions M.R), et tant d'autres que j'ai oubliés. C'était il y a 10 ans quand même ! Dès que j'avais l'occasion de me faire une chemise en demi-mesure, c'est ce que je demandais systématiquement...

J'avais envie de me pencher sur des cols avec plus d'originalité.

Le problème ? Aujourd'hui encore, il est difficile d'en trouver ailleurs qu'en grande maison de luxe. C'est pour cette raison qu'on a voulu explorer cette piste, au milieu des cols inversés, officier, mao, mandarin, indiens et autres cols romains...

Col officier ou col mao ?

C'est la question qui a animé de longs débats entre Julien et moi !

Si vous êtes du genre très tatillons sur la description des choses, ne lisez pas ce paragraphe. Vous risquez d'être soit déçus, soit énervés...!

C'est parti pour l'explication.

Pour mes recherches, je me suis basé sur l'encyclopédie "Le vêtement de A à Z", un ouvrage de référence que j'ai vu dans le bureau de nombreux créateurs. Selon lui, le col officier est tout simplement :

Une bande étroite cousue autour de l'encolure. Les extrémités du col officier se boutonnent généralement sur le milieu du devant, mais peuvent, également, se rejoindre bord à bord.

Comme vous le voyez, dans la mode, rien n'est figé... Ici, le point important est que les extrémités se rejoignent pour permettre le boutonnage, et ne sont pas bord à bord dans la plupart des cas.

Passons au col mao :

Col montant fait d'une bande étroite dont les extrémités se rejoignent bord à bord sur le milieu du devant.

Ah, j'oubliais, si vous avez en tête l'image d'un col mao aux extrémités arrondies, il s'agit en fait d'un col mandarin. Quoi qu'il en soit, notre col ne correspond exactement à aucune de ces descriptions !

Un col différent des autres.

Plutôt que de les opposer pour décrire le nôtre, je préfère voir ce qui est complémentaire. C'est donc un col :

  • dont les extrémités se rejoignent comme un col officier. Si vous le mettez à plat, les extrémités ne se rejoignent pas bord à bord, mais se chevauchent ;
  • qui n'a pas de bouton, à l'instar du col mao ;
  • et qui n'a pas les extrémités droites du col mao, ni les arrondies du col mandarin.

J'ai donc fait le choix — totalement arbitraire, ne m'en voulez pas — de désigner ce col par l'appellation "double col officier sans bouton aux extrémités biseautées". Pour information, Julien Scavini s'est aussi penché sur la question.

Si vous avez été attentifs, le terme "double col" doit maintenant vous intriguer…

Un double col ? Mais pourquoi faire ?

Cela m'amusait beaucoup d'ajouter un élément intriguant dans ce col.

Seules quelques rares maisons de luxe s'y sont aventurées à une époque, sur des modèles à plus de 200 €. Aujourd'hui, on dépasserait sans problèmes les 300 €.

Ce n'est pas notre vision, on est justement ravis de proposer un col qui apporte de l'originalité, dans une gamme de prix bien plus abordable. Visuellement, il amène une touche de sophistication. Je me suis dit qu'avoir deux cols rigides au lieu d'un seul ne pouvait qu'en améliorer la tenue.

Rassurez-vous, vous pouvez enlever la bande intérieure si vous le souhaitez : elle tient avec des boutons (en nacre).

Vous en découvrirez plus le jour J, dans la page de présentation de la chemise.

Pourquoi des extrémités biseautées ?

Le but était d'adoucir les extrémités, sans pour autant en faire un col mandarin. On a donc eu l'idée du biseautage, qui donne du dynamisme au col !

La plupart des chemises à col officier ont des extrémités droites, on avait aussi envie de jouer sur une forme plus distinctive.

Une forme de col qui, je l'espère, deviendra un classique chez nous.

Un dobby texturé de Leggiunno

Pour le choix de la matière, on a fait quelque chose que vous connaissez bien : prendre une couleur très simple à porter, en jouant à fond sur la texture.

Il y a peu de tisseurs vraiment créatifs, notamment si vous voulez autre chose qu'une chemise à rayures ou micro-motifs. On s'est donc tourné vers Leggiuno, un fournisseur italien réputé pour ses tissus de chemise recherchés, qui travaille principalement avec des maisons de luxe. Il a d'ailleurs fêté ses 100 ans il y a peu !

Une couleur facile et lumineuse, sur une étoffe tout en texture.

Cette chemise est donc montée dans un tissu très texturé, presque gaufré. Pour les plus techniques, voici le titrage :

  • fil de chaîne : 100/2 ;
  • fil de trame : 80/2.
Il s'agit donc de deux fils retors, qui permettent de faire des dessins plus précis.

L'emploi de deux fils retords permet des dessins plus précis et un relief plus net.

Je n'en ai toujours pas fini avec les chemises texturées ! La Japan Line qui s'agrandit de nouveau... On garde du relief, et on explore une direction légèrement différente.

Une nouvelle chemise dans la Japan Line

Notre nouvelle chemise kaki en tissu japonais !

Enfin une chemise kaki !

Aussi étonnant que cela puisse paraître, alors que j'adore cette couleur, nous n'avions pas encore de chemise couleur kaki.

C'est chose corrigée ici. Il y a plusieurs intérêt à avoir cette couleur en chemise :

  • elle apporte de la variété à vos modèles blancs et bleus ;
  •  elle va particulièrement bien à ceux qui ont les cheveux châtains, et les peaux typées asiatiques ;

  • c'est une couleur évidemment intemporelle ;
  • elle est adaptée aux tenues décontractées, d'autant plus si vous aimez les influences workwear.

Un tissu "waffle" très confortable

Impossible de la manquer : la texture de ce tissu devrait vous plaire, surtout si vous êtes du genre à vouloir toujours plus de relief dans vos vêtements.

Si vous regardez de près, vous verrez une multitude de carrés en relief, mais qui n'ont rien à voir avec un ripstop. Il s'agit ici d'un gaufrage, qui donne de l'âme à ce tissu.

C'est une étoffe avec une vraie "rondeur", un côté enveloppant et confortable qui n'est pas évident à décrire. En effet — et pour vous donner une idée — le dessin rappelle le gaufrage des serviettes en lin haut de gamme.

Il y a donc un moelleux très appréciable et plutôt atypique pour une matière japonaise.

Un confort qui donne le sourire…

De manière inattendue, cette matière a un léger stretch mécanique qui la rend encore plus confortable.

Et surprise, c'est un tissu selvedge ! Vous pourrez donc voir le liseré sur nos deux hirondelles de renfort.

Japan Line oblige, le liseré selvedge se retrouve jusque sur l'hirondelle.

Comment se procurer les nouveautés du mois de février ?

Le blouson en cuir vert forêt, le blouson camel, le jean bleach ozone, la chemise col officier et la chemise kaki nid d’abeille sont disponibles sur notre e-shop !

Vous pouvez aussi les trouver dans nos boutiques à Paris, Lyon et Bordeaux.

Benoît Wojtenka

J'ai fondé BonneGueule.fr en 2007. Depuis, j'aide les hommes à construire leur style en leur prodiguant des conseils clairs et pratiques, mais aussi des réflexions plus avancées.
Et j'ai quelques lubies : le sport en salle, le techwear, et le thé sous toutes ses formes, à condition d'en boire plus de trois litres par jour.

Laisser un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.

  • Nicolò – BonneGueule

    Merci beaucoup Nguyen 🙂

  • Benoit – BonneGueule

    Ah non, c’est plutôt l’inverse, une fourche basse, c’est quand la partie entre le bouton de ceinture et la jonction des deux jambes est au contraire très longue ! La fourche, c’est le V inversé que forment les deux jambes qui se rejoignent. Donc quand elle est basse, ça veut dire qu’elle « descend » beaucoup quand le jean est posé à plat.

    Du coup, je comprends pas très bien, tu trouvais le jean trop taille basse ?

    Et concernant les chemises, il a une taille standard aussi lol, je connais pas sa taille exacte, mais il ne m’a pas apparu spécialement grand. Si tu regardes sur les photos, la chemise tombe tout à fait normalement sur lui ! C’est très visible sur la photo avec la chemise blanche, là dessus, y a vraiment pas de prise de tête à avoir 🙂

  • PascalM

    Je parlais du gris selvedge . J’ai trouvé la fourche basse quand je l’ai essayé, a tel point que je ne rentrais pas dans la taille juste au-dessus de mon habituelle. Mettons-nous d’accord sur les mots: une fourche basse, c’est quand la hauteur entre la ceinture et la jonction entre les 2 jambes n’est pas très importante? Ou je n’ai rien compris?

    Si les chemises ont une longueur standard, est-ce alors que votre modèle est assez grand?

  • Benoit – BonneGueule

    Prends le 31 ici, la toile est plus souple, elle devrait plus facilement s’adapter à tes cuisses !

  • Benoit – BonneGueule

    Le Candiani n’a pas une fourche particulièrement basse, c’est plutôt standard.

    Et les chemises ont elles aussi une longueur standard, elles ont même été très légèrement allongées !

  • Benoit – BonneGueule

    Oui les jeans doivent arriver en boutique très très vite, on est désolé du contretemps :'(
    Ravi que la chemise kaki te plaise en tout cas !

  • Caspian

    Eh ben voilà, je rentre à l’instant d’un passage dans la boutique préférée de Bordeaux.
    Résultat, l’achat de la chemise kaki. Superbe. La couleur, le touché, la coupe. Tout bon.
    J’ai essayé la chemise blanche aussi, le col est super, la texture est super agréable, le grain apporte un relief fantastique (comme celui de la kaki d’ailleurs). Malheureusement, comme souvent les chemises blanches, elle est un peu (vraiment très peu) transparente et ma dame a dit non.
    Pas de jean en boutique, dommage il m’échappe pour l’instant.

  • Toujours penser à l’alerte chaussettes :p
    Blague à part, merci pour les encouragements Edward !

  • Hello Fred,
    En fait on voulait de la polyvalence sur cette pièce.
    Mais on a d’autres vêtements plus « spécialisés »

    Très bonne journée,
    Geoffrey

  • Fred

    La chemise blanche est intéressant dans son concept. Pourquoi ne pas l’avoir prévue assez longue pour être portée dans le pantalon ?

  • Benoit – BonneGueule

    Au temps pour moi pour le fournisseur de la chemise kaki, il s’agit de Maruwa ! Merci pour les compliments !

  • Edward_CFRB

    Hum,

    II faut donc que j’attrape un deuxième canevas indigo avant la fin de l’année. On est jamais trop prudent. La toile et la coupe sont si parfaite… Votre meilleur pièce à ce jour.

    Pour le coup je vais m’inscrire à l’alerte pour des chaussettes. Ça va aider.

    À bientôt

  • Adrien

    Bonjour,

    Le jean et la chemise kaki me plaisent beaucoup. Vos produits sont bien souvent réalisés avec beaucoup de goût et c’est plaisant de voir une continuité sur votre ligne.
    La chemise blanche est également très interessante, le col apporte une véritable originalité et c’est très réussi, Benoît a vu juste.
    Dans votre article, vous ne parlez pas du fournisseur du tissu pour la chemise kaki. Est-ce une volonté de votre part ou simplement un oubli ?

    Merci et bravo pour vos nouvelles sorties !

  • Kevin Lê

    Salut les gars !

    Ayant eu des aventures malheureuses avec vos jeans, je me demandais quelle taille je pouvais prendre sachant que j’ai des fortes cuisses mais un tour de taille fin. D’ordinaire, je porte du tapered en T31 voire 32 uniquement pour les cuisses mais… j’ai un tour de taille fait pour du T30. J’ai également pris le chino en laine en T46 chez vous mais idem, les cuisses ne me vont plus…

  • Benoit – BonneGueule
  • Sonor

    Salut les amis,
    J’aime beaucoup le pantalon gris que le modèle porte avec la chemise kaki, peut on le trouver sur votre e-shop ?
    Bon travail, une fois de plus, la chemise blanche me plait beaucoup!

  • Nicolò – BonneGueule

    Non, on n’indique pas les « pièces qui disparaissent » parce que toute pièce recevant une demande suffisamment forte est susceptible de revenir un jour à l’occasion.

    En fait on ne fait que tenter de s’adapter à vos demandes tout en vous proposant des nouveautés 🙂

    Et c’est pour ça qu’on a les « alertes stocks » aussi. Considère que c’est autant un outil pour t’alerter que pour « voter » auprès de nous. Car lorsqu’on devra décider de réassorts d’anciennes pièces, ce sont ces nombres là qu’on aura sous les yeux 😉

  • Alex – BonneGueule

    Hello Gaetan,

    Alors ça va dépendre de ton sizing, il faudrait que tu m’en dise plus du coup =)

  • Alex – BonneGueule

    Hello Damien,

    Tu peux rester sur le T.35 =)

  • Alex – BonneGueule

    Hello Matthieu,

    Par rapport à celui dont tu parles il vaut mieux prendre une taille au dessus =)

  • Alex – BonneGueule

    Hello Geoffrey,

    Tu peux passer sur un T.30 ! =)

  • Alex – BonneGueule

    Hello Nguyen,

    Tu peux partir sur le même sizing je pense =)

  • Alex – BonneGueule

    Hello Michael,

    Merci pour ton message, par contre je tiens quand même à préciser que le bleach n’a vraiment rien à voir, visuellement, avec notre lin 🙂

  • Michael

    Ca fait plaisir à voir 🙂

    Chaque nouvelle sortie complète vos collections. Encore une fois, belle cohérence, et quelle recherche sur les matières, textures… même discrètement sur les couleurs aussi ! Je suis curieux de voir ce fameux blazer croisé rose annoncé récemment ^^

    Cependant par rapport à mes attentes personnelles, mouhaha là je suis impitoyable, j’espérais un jean plus délavé, beaucoup plus clair. En plus là de loin, il me fait vraiment penser à votre précédent en lin.

    J’avais mon idée en tête, c’est pour ça que je pinaille 😀
    Merci pour votre démarche.

  • PascalM

    Si c’est la même coupe que le Candiani ça veut dire fourche basse?

    Sinon, il est grand votre modèle, ou ce sont les chemises qui sont courtes?
    Car même si elles ne sont pas faites pour être rentrées, elles semblent quand même remonter assez haut, ou est-ce une illusion?
    En tout cas elles ont l’air très belles, suis curieux de les voir en vrai

  • Matthieu Reverdy

    Bonjour,

    Et par rapport au premier jean brut selvedge encore en vente sur le site ?
    Félicitations pour ce jean il est superbe. Hâte de le commander.
    Merci 🙂

  • Alex – BonneGueule

    Hello Frank,

    Sur un jean ça risque d’être compliqué et donc de te coûter cher….
    Le mieux c’est que tu passes en boutique pour l’essayer, histoire d’être fixé =/

  • Alex – BonneGueule

    Hello Mathieu,

    Personnellement je fais retoucher tous mes jean, selvedge ou non =)
    Mais effectivement, pour le moment nous proposons une longueur en 34 pour satisfaire le plus grand nombre.

  • Damien Sercy

    Bonjour,

    J’ai celui-ci qui me va très bien en T35
    https://shop.bonnegueule.fr/ligne-bonne-gueule/330-jean-brut-selvedge.html
    Quelle taille conseilleriez-vous pour ce jean ?

    Merci,

  • Alex – BonneGueule

    Hello Jeff,

    Merci beaucoup ! Notre jean fitt normalement on est sur la même coupe que le candiani, tu peux partir sur la même taille =)

  • Alex – BonneGueule

    Hello Djinn,

    La preview sort ce soir 😉

  • Djinn

    A quand la preview de la veste suédée ? j’suis trop impatient d’en savoir plus 😀

  • Jeff

    Hello BG,
    le jean et la chemise khaki sont top !
    concernant le jean, il taille comment par rapport à un petit standart de chez APC ?

    Merci, et bravo pour le travail fourni sur les dernières sorties !

  • Mathieu

    Hello,
    C’est devenu un standard la longueur 34 ou quoi :/
    Après j’imagine que c’est un peu compliqué de proposer plusieurs longueurs, et qu’il faut prendre en compte le dicton « mieux vaut plus que pas assez ».
    Mais sur un selvedge, la retouche est beaucoup moins envisageable. Du coup, à moins de roulotter sur 3km de longueur, c’est inesthétique pour bon nombre de nains dans mon genre (1m70).
    Je pensais le L32 plus générique/standard (un moindre mal pour les petits humains). Satané population qui grandit.

  • Frank

    Mince, pour la peine autant le kurabo a une coupe parfaite pour moi, que sur ma morpho (grand et mince), le candiani est catastrophique.

    Si je size up (voire même de 2 tailles), est-ce qu’un bon couturier saurait m’arranger la coupe pour qu’elle m’aille mieux ?

  • Cordier Gaetan

    J’éprouve beaucoup de difficulté à trouver un jean à ma taille du haut de mes 2m, certaines tailles 34 tombent bien et d’autres non! C’est pourquoi une réponse en centimètre m’aiderait beaucoup, merci 🙂

  • Geoffrey Henriot

    Salut BG !
    Le jean est super, je vais me laisser tenter. j’ai le jean gris stretch et KURABO en 29 et également le KURABO cotin/lin en 29 que j’ai porté que 3-4 fois et qui reste encore un peu serré. Du coup je pars sur du 29 aussi ici ?

    Merci d’avance et continué comme ça !

  • Nguyen

    Hello l’équipe !
    Top ce jeans ! Je suis sur un 28 en APC, petit standard qui me va parfaitement, ça serai quoi l’équivalent?? Merci !!

  • Edward_CFRB

    Bonsoir,

    Présenter comme ça je suis d’accord. Quand je dis athlétique ce n’est pas seulement musclé mais « peu gras » aussi.
    Pour avoir testé le Candiani, ce dernier avait suffisamment de place aux fesses et à la taille ; ce qui étais fort appréciable mais les jambes (cuisses et mollets) n’étais pas assez large. On peut upsize mais la taille baille ENORMEMENT dans ce cas-là.
    Tout ça n’est qu’une question de morpho et je pense qu’avec ce nouveau jeans, les personnes avec un peu d’embonpoint seront ravis. Rien de péjoratif, bien au contraire.

    Question. Le rythme des sortis est je trouve très bien. Avec trois – quatre pièces par moi, vous proposez dorénavant une belle collection de pièces à l’année. Mais le revers de la médaille sera la non-conservation d’anciennes pièces. Est-il prévu, à la manière des annonces pour les prochaines sorties, d’indiquer les pièces qui disparaîtront ?

    Exemple ; Vous arrêtez de produire le Canevas indigo –> Une petite notification pour en commander un deuxième avant son extinction.

    À plus

    Ed

  • Nicolò – BonneGueule

    Un plus cher que nos jeans candiani (toile japonaise et délavages obligent !), mais moins cher que notre Kurabo 🙂

  • Louis Foulon

    Merci pour cette réponse express Nicolò !

    Une petite fourchette de prix en avant-première ? 😉

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Louis !

    Merci beaucoup, on est ravi que ça vous plaise !
    Pars sur un 30 à mon avis 🙂

  • Louis Foulon

    Salut BG!

    Franchement, ces derniers mois, on s’en que vous avez fait des choix forts dans les pièces sorties. Et je pense parler pour la communauté BG en disant que toutes les pièces sont tops !

    À propos du bleach, je n’ai jamais acheté de jean chez vous donc en terme de taille je suis un peu perdu. Je fais un 30-31 chez Levi’s, vous me conseillez de partir sur quoi ?

    Merci et encore bravo pour votre travail.

  • Benoit – BonneGueule
  • Nicolò – BonneGueule

    « Vous bouchez les trous alors c’est parfait. »

    C’est exactement comme ça que Benoît me l’a dit quand je lui ai demandé « Mais c’est positif pour la planète alors ? » ^^

  • Moine O

    Merci, c’est bien ce que je pensais. Mon fils lui est d’origine camerounaise.
    OK, merci pour l’ozone. Vous bouchez les trous alors c’est parfait. Geoffrey sera le nouveau ministre de l’environnement…

  • Nicolò – BonneGueule

    Tu as bien raison, c’est bien aussi de prendre de le temps de prioriser ses achats 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Nicolas !

    Comme les anciennes mais un tout petit peu plus long et ajusté. 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Ah oui c’est vrai que cette matière est similaire ! Je pense que la notre est plus souple et fait moins « surchemise » cela dit 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Merci Sav 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Edward !

    La coupe c’est une coupe canidani en gros, oui !
    Au contraire, l’aisance au bassin devrait t’aider si tu as des cuisses et des fesses plus musclées (ce n’est pas de l’aisance à la taille !) 😉

    Oui le col est toujours button down !

    Et l’article des cuirs sort demain soir je viens de finir de le rédiger 😉

  • sav92

    Franchement j’adore, beaucoup d’audace , et c’est franchement du lourd

  • Psyché

    Hello,
    Je pensais à celle là : https://benjaminjezequel.com/chemises/56-chemise-indigo-kuroki.html
    Certes ici on est sur du vert et pas sur du bleu mais le tissu (le gaufrage en tout cas) y ressemble fortement !
    Ca serait un bon point, c’est une de mes pièces préférées donc il y aurait des risques que je craque pour un équivalent vert ahah !
    Je passerai voir ça en boutique de toute façon ! 😉

  • Nicolas Tch

    Hello BG,

    Quelle est la coupe de la chemise kaki ? Je suis (très) grand : 2 mètres et la plupart de vos chemises sont trop justes au niveau longueur et manche. Une chance pour qu’elle soit plus longue que les autres ?

    Merci

  • Victo

    Je sais bien tout les efforts que vous faites sur les prix et j’attends bien évidemment la tenue « essentielle » du mois prochain, comme tout les vêtements que vous sortez d’ailleurs, c’est juste qu’il y a trop de choses qui font envie. Je vous ai déjà pris le sweat toki kaki et le gilet flanelle gris au mois de janvier alors faut que j’y aille mollo quand même 😉

  • Alex – BonneGueule

    C’est ça ! Tu peux partir sur le T29 =)

  • Merci pour lui 🙂
    Karim est d’origine marocaine.

    Pour l’ozone, on en rajoute, on n’en enlève pas ^^

  • Jeff Gd

    Salut,
    donc si je fais du 28 dans votre jean Kurabo ce sera du 29 sur le bleached ?

    Merci 🙂

  • Alex – BonneGueule

    Hello Ibrahim,

    Merci beaucoup !
    Alors le jean est sur la même coupe que le candiani, mais tu peux rester sur ton sizing habituel (T31) =)

  • Merci beaucoup Victo 🙂

    On s’effort aussi de faire des pièces plus accessibles sur de prochains lancements (et on a baissé 35 vêtements en décembre), mais je comprends que ce soit compliqué de TOUT acheter 🙂

    À très bientôt,
    Geoffrey

  • Alex – BonneGueule

    Hello Nicolas,

    Hâte d’avoir ton retour dessus alors =)

  • Merci à toi 🙂

  • Je comprends, mais on voulait vraiment faire un blouson minimaliste, avec un gros focus sur les matériaux plus luxe qu’ailleurs sur cette gamme de prix (notamment de l’agneau VS les cuirs indiens en chèvre). Mais si ça se passe bien, on fera peut-être un jour d’autres blousons 🙂

  • On aura d’autres choses un peu funky, patience 🙂

  • Hello,

    Je ne vois rien d’équivalent chez lui, donc je ne crois pas.
    Sauf si j’ai loupé quelque chose ? Tu penses à quelle chemise ?

    Très bonne journée,
    Geoffrey

  • Alex – BonneGueule

    Hello Romain,

    Dans ce cas il te faut des jean coupe carotte, mais pour le moment ce n’est pas dans notre programme =/

  • Romain D.

    Je comprends bien, le semi slim est très versatile. Mais je trouve ça trop vu aujourd’hui. Et si je trouve aussi que large tout le long ça fait papy, j’aime de plus en plus les pantalon un peu room au cuisses et bien fittés à la cheville. Un peu comme votre joggpant en somme.

  • Alex – BonneGueule

    Ah zut …. mais oui tente, au moins tu sera fixé =)

  • Alex – BonneGueule

    Hello Alexandre,

    Merci beaucoup !
    Concernant les cols, peut être sur des chemises plus habillées, plus tard mais actuellement rien de prévu =)

  • Alexandre

    La chemise est superbe ! pile ce que je cherchais : blanc, décontracté mais pas trop, avec un col différent et une belle matière 🙂
    Je viendrai essayer dimanche voir si je suis toujours entre deux tailles ..

    Parlant de chemise, est-ce que vous prévoyiez des cols italiens ou cut away sur des prochaines chemises ? sinon faudra rester sur Boggi / Howards

    Le jean est également très beau (texture / couleur) : j’en ai pris un l’été dernier chez Balibaris mais le votre a clairement l’air un cran au dessus.

  • William

    Ah zut ! Je l’avais essayé en gris et c’était un peu trop moulant pour moi… Je vais tenter le coup quand même en 32, mais pas rassuré 🙂 merci !

  • Moine O

    Salut.
    Un nouveau mannequin, ça change. Il a une belle silhouette et met très bien en valeur vos nouvelles pièces. De quel origine est Karim ? Je demande ça parce que mon fils est métis et il a les mêmes cheveux !
    Belles textures entre les chemises et le jean. Comme déjà dit, la deuxième chemise n’est pas du tout kaki ! Elle est verte ce que vous voulez mais pas kaki… Curieusement, vous vous prenez la tête sur la dénomination du col (qui a l’air sympa, là pour le coup vous innovez vraiment non ?) mais pas sur la couleur…
    Malheureusement je vais devoir passer mon chemin. Je suis à l’étranger et je suis pas sûr du sizing de tout ça…
    En tout cas, bravo. On sent une passion sincère derrière toutes vos productions.
    Et en parlant d’ozone, j’espère que votre procédé ne fait pas de trous dans la couche d’ozone !

  • Alex – BonneGueule

    Hello Gaetan,

    Merci beaucoup !

    On est sur une longueur en 34 =)

  • Alex – BonneGueule

    Hello William,

    Ravi qu’il te plaise ! =)
    Alors on est sur la même coupe que le candiani, je pense que tu peux partir sur un T32 =)

  • Hervé

    Merci Nicolo,

    Je me disais bien que c’était trop beau pour être vrai 😉 Mais je pense deviner le prix, et si les photos reflètent bien la qualité du jean, je le prends dès samedi.

    Et tu as raison pour le Edwin au passage, je me suis dit que ça passait à l’achat, mais quand on est habitués à porter des jeans BG ou Momotaro en toile japonaise, c’est dur de revenir en arrière. Bref, je le garderai pour le bricolage.

    Je n’ai pas le Candiani, mais tant que ce n’est pas une coupe carotte anti mollets musclés comme le jogpant, je suis sûr que je trouverai la bonne taille à l’essayage 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Ahhhh je suis content 😀

    Merci Jeff !

    Et oui… je suis en train de finir de l’écrire là ^^’

  • William

    Le jean est top, je vais le prendre c’est sur !
    Coupe des jeans de la japan line ? Sizing du kurabo brut ou du kurabo lin-coton ? (Je suis un 31 en brut et 32 en coton-lin)

    Super boulot encore une fois la team !

  • Nicolò – BonneGueule

    On est plus chers que ça, c’est une pièce Japan Line ^^
    Du fait de la toile Kuroki selvedge, de la confection portugaise et du délavage. (Les Edwin bleached auxquels tu penses, à 100 euros, sont sur des toiles plutôt bon marché)

    Mais on est significativement moins chers que sur le Kurabo aussi.

    Niveau coupe, pars du principe que c’est un peu plus confortable aux cuisses que la coupe acutelle de nos jeans Candiani mais que c’est le même sizing.

  • Alex – BonneGueule

    Hello Romain,

    Pas du tout =/
    Désolé…

  • Alex – BonneGueule

    Hello Pierrick,

    Laissons les grands mère en vie je te prie, mais je suis ravis quelle te plaise =)

  • Hervé

    Merci ! Ceux que j’avais vus étaient à 100 euros, dans cet ordre de grandeur je suis client direct.

    Pour la coupe on est sur le Jean brut japonais ? Le Kurabo ?

  • merci Caspian !

  • Hello,

    Pour la chemise, on est vraiment sur de bonnes longueurs, très classiques.
    Si tu regardes bien, c’est seulement sur des photos où Karim casse le coude, ou bien où la chemise n’a pas bien été remise en place, qu’il y a cet effet.
    Et Karim a des bras assez longs aussi.

    Merci pour tes retours !

    À très vite,
    Geoffrey

  • Merci Hervé !
    Pour le prix, même ordre que les bleach Edwin (pour leur part réalisés via sablage).
    À très vite,
    Geoffrey

  • merci Alexandre 🙂

  • Alexandre

    Le printemps est déjà de retour sur BonneGueule ! Ces nouvelles pièces sont superbes, idéales pour le retour des beaux jours !

  • Romain

    Connaissez vous le modèle du jean Tom Ford en première photo? merci

  • Hervé

    Moi qui avais pris un jean bleached de chez Edwin durant les soldes d’hiver, j’aurais du attendre. Le vôtre semble bien au-dessus, et c’est après beaucoup de recherches que je parle. Très belle couleur, bravo.

    Côté prix on est dans les combien ? Et pour la coupe ça se rapproche de quel jean/pantalon de chez vous ?

  • Tout dépend de ta morpho, mais en size-upant, les jeans BG permettent de sortir d’un fit ajusté comme sur la présentation.

    j’ai vu le délavage IRL (y a rien de plus dur à prendre en photo qu’un jeans délavé) et franchement gros coup de coeur. On est sur du bleach, dans l’esprit, que je n’avais que sur des marques jap’ jusqu’ici.

    #jemetâte

  • Cordier Gaetan

    Bonsoir! J’aimerais connaître la longueur de ce jean qui est magnifique!
    Merci et très beau travail

  • Tada

    Bonjour,

    Au vu des photos, la chemise blanche a l’air assez transparente.
    Deuxièmement, les manches de vos chemises sont vraiment trop courtes. On le voit bien avec ce mannequin. Porter seul ces chemises c’est déjà pas génial, mais c’est donc inenvisageable de porter un blazer, puisque que l’extrémité des manches serait largement invisible.
    Le nouveau col est excellent, c’est vraiment la direction qu’il faut prendre.

  • Caspian

    Et ben voila, je ne savais pas quoi faire samedi.
    J’irai donc à Bordeaux, casser mon PEL 😉
    De très belles pièces, les chemises seront miennes à coup sur et le jean sera essayé.
    Ca fait pas trois mois que je vous connais et je suis en train de refaire tout mon placard.
    J’allais attaquer les chemises…

  • Psyché

    Sur la chemise khaki, c’est le même tissu qu’a utilisé Benjamin Jezequel pour sa chemise Kuroki ? Ca y ressemble fortement !

  • John

    C’est bien ça change un peu des navy brut, parce qu’une fois que t’en as au moins 2 de bons, y a plus vraiment de raisons d’en acheter un autre à moins de porter que des jeans (bleus foncées…)

    Je serais plutôt d’avis de démocratiser d’autres couleurs en brut, comme la magnifique toile du gris strech ou le Kurabo coton lin avec ce bleu unique mais qui sera plus jamais dispo à priori :'(

  • Antigonos

    Bon ben moi qui attendais votre veste en cuir avec impatience, je pense plutôt me tourner vers le jean et la chemise blanche. Ce n’est pas que le bomber n’a pas l’air sympa mais je m’attendais à quelque chose de plus fort comme un blouson d’aviateur ou un perfecto 😀

  • Nicolas

    Génial !!! Ça faisait des années que je cherchais ce genre de jean en boutique, sans réelle satisfaction. Vous êtes formidables. Je le prend direct !

  • Max Nehar

    Bon si je la joue a fond bonne gueule si je le porte en hiver.. Si il continue ce froid.. Et que je l associe a ma paire de sneak bg que je kiff, et mon manteau gris bg que je kiff aussi lol.. Ca fonctionne ? Avec ce beau jean bleach ? Merci.. Les chemises super aussi !!

  • Victo

    AHHHH, vous êtes soulant à force.
    Un jean délavé, aucun intérêt et là vous sortez un truc super classe et à la teinte hyper travaillé (et selvedge en plus). Une chemise blanche col mao, aucun intérêt, des chemises blanches y en a partout et là un super tissu bien texturé. Une chemise khaki, aucun intérêt, c’est une teinte pas terrible, et là, texture de malade (et selvedge encore). Je vais pas faire un prêt pour tout ça quand même, déjà que j’économise un peu pour vos sneakers et une chemise ou deux déjà dans votre catalogue (le bon d’achat de 20 euros que j’ai chez vous ne suffira pas à tout combler 🙂 )
    Vous avez le don de donner envie sur des produits qui de base ne donnent pas envie justement. Beaucoup devrait s’inspirer de votre sens du marketing et votre amour du produit.
    Ah et bien le nouveau modèle même si j’appréciais beaucoup celui de vos précédentes campagnes, ce serait top de les voir tout les 2 sur vos divers shooting.
    Bonne continuation à vous, briseur de PEL 😉

  • Edward_CFRB

    Bonsoir,

    La toile du jean est très très réussie. Elle donne vraiment envie. Quelle est la coupe choisie ? Les Candiani ? Avec le rajout de 1 cm d’aisance au bassin cela va devenir compliqué pour les physiques athlétiques.

    J’aime beaucoup la chemise kaki. Le col est-il toujours boutonné ? Possédant 2 chemises dans un tissu similaire, j’avoue qu’il est génial.

    Le meilleur reste à venir. Un article sur les cuirs j’espère.

    À bientôt

    Ed

  • Ibrahim

    Le jean est super et les chemises sont très jolies, notamment leurs textures.
    Concernant le jean, j’ai le kurabo en 31, le candiani en 32 et le jean stretch 32
    Quelle taille dois-je prendre sur celui-ci ?
    Merci.

  • Morgan Keita

    T’es pas le seul, c’est une tuerie !

  • Pierrick

    Elle tue sa grand mère la chemise kaki !

  • Jeff Gd

    Top cette chemise kaki, vraiment. Ce sera l’occasion de voir si votre nouvelle coupe me va… 🙁
    Et sinon j’adresse mes respects à Nicolo car le jean lui tenait visiblement à coeur; je dois dire que bien que ce ne soit pas l’effet « wahou » je suis très intrigué par ce jean bleach. C’est la première fois que je vois un rendu qui me plait sur ce type de pièce, le slub doit faire la majeure partie de son charme ! Me voilà réconcilié avec le délavage d’usine 🙂
    Vous comptez sortir un article pour le blouson en cuir ? Ça m’a l’air d’être la pièce phare de ce lancement.

  • Benoit – BonneGueule

    Merci John !

  • Benoit – BonneGueule

    Merci pour les chemises ! Et pour le jean, on a une coupe qui « marche » bien, on a juste rajouté 1cm d’aisance au niveau du bassin. Je trouve que sur ce genre de matière, dès que c’est un peu large ça peut vite faire « jean à papa », donc je préfère garder une coupe bien fittée 🙂

  • Romain D.

    Très beau délavage, dommage pour la coupe. J’attends la sorti d’un jean carotte ou au moins avec un peu plus de places au cuisses. Les chemise en revanche sont à tomber. Quel superbe col, quelle chouette couleur !

  • John PEWEB

    Ah j’adore ce jean ! Je le veux !