Le costume BonneGueule totalement entoilé

Temps de lecture : 6 minutes

46

"Full entoilé", "entoilage traditionnel", "full canvas" ou encore "entoilage intégral"…

Si vous écumez les blogs de mode masculine, vous avez forcément déjà entendu l'un de ces termes.

Le costume entoilé suscite beaucoup de fantasmes, malgré une réputation de vêtement (très) coûteux… Il est perçu comme le "graal" des confections, au-dessus du semi-entoilé, et bien supérieur au thermocollé.

Si vous n'avez jamais porté de full entoilé auparavant, le rendu peut surprendre au début : la veste "vit" et accompagne votre corps, d'autant plus que notre costume est monté dans une matière plutôt fluide. Comparée à une veste semi-entoilée, on ressent une grande sensation de "naturel". Et une fois qu'on y goûte, il est difficile de revenir en arrière...

L'entoilage intégral permet un tombé beaucoup plus naturel.

Un costume entièrement entoilé

Je pense qu'on assiste à un moment charnière dans l'univers sartorial. Il y a quelques années, grâce à l'exigence grandissante des consommateurs, les thermocollés ont peu à peu laissé leur place aux semi-entoilés dans différentes gammes de prix.

Le même mouvement est de nouveau en marche : le full entoilage s'apprête à se démocratiser... Et si l'on peut aider à ce que cela arrive en France, j'en serai absolument ravi !

Notre fierté ? Proposer un costume entièrement entoilé en-dessous de la barre des 600 €, là où il serait normalement vendu aux alentours des 1000 € chez de petites marques, voire plusieurs milliers d'euros pour les plus luxueuses.

Le but est simple : pour la majorité d'entre vous, je voudrais vraiment qu'il s'agisse de votre tout premier costume entoilé, tout comme certains ont commandé leur premier jean selvedge chez nous.

Qu'est-ce que le "full entoilé" ? 

Si vous prenez une veste de costume, et que vous n'y mettez pas d'entoilage, elle tombera comme une chemise.

L'entoilage est donc le garant de la forme de la veste, permettant de jouer sur le tombé, le maintien, l'allure... La matière qui donne ce volume s'appelle la toile tailleur, placée entre la doublure et le tissu extérieur.

La fameuse toile tailleur. Rien qu'à l'oeil, on voit déjà que c'est une matière respirante !

Il y a un équilibre délicat à trouver entre rigidité, pour avoir un costume qui "se tient", et souplesse, pour le confort et l'aisance. C'est tout l'objet de l'art tailleur !

À vrai dire, chaque costume était fabriqué ainsi jusqu'aux années 60 mais, avec l'émergence du prêt-à-porter, il a fallu trouver une technique de fabrication plus simple, plus rapide et beaucoup moins coûteuse. C'est là que le thermocollé est arrivé, puis le semi-entoilé, mais c'est une autre histoire.

L'entoilage intégral, la plus noble des constructions

Les avantages de l'entoilage intégral sont indéniables :

  • La durabilité du costume est accrue. Sans thermocollant, pas de cloques qui se forment avec le temps !
  • Puisque le thermocollant est un matériau synthétique assez fermé, il retient la transpiration. Tandis que la toile tailleur, basée sur des matériaux naturels, et dont le tissage est très aéré, permet à la veste de respirer.
  • La veste se compose simplement du tissu, de la toile tailleur et du fil. La pièce est plus souple, plus confortable. L'entoilage est désolidarisé du tissu extérieur, le costume accompagne naturellement vos mouvements.

Un costume à entoilage traditionnel accompagne totalement vos mouvements, contrairement aux autres constructions.

  • L'effet "guindé" parfois associé au costume disparaît donc. Son port semble soudainement plus aisé, presque spontané, surtout quand le porteur est en mouvement.
  • C'est loin d'être uniquement une histoire de confort, puisque le tombé de la veste est fonction de l'entoilage. Une belle construction laisse donc la matière révéler son plein potentiel, encore plus lorsqu'il s'agit d'une étoffe souple !

La matière : une bengaline de laine de Fratelli Tallia di Delfino

Le tisserand Fratelli Tallia di Delfino se distingue par sa volonté de créer du haut de gamme dans le respect des traditions, tout en y apportant une touche de modernité et de technicité. Notre tissu ne fait pas exception !

On ne s'attardera pas davantage sur cette Maison que nous avons déjà présentée plus en détail lors de la sortie de nos premiers costumes.

Parlons plutôt de la matière...

La qualité à laquelle vous êtes habitués...

Il s'agit d'une bengaline 100% laine de mérinos australien, dite "Super 120's", dont le coloris bleu a été développé exclusivement pour nous par Fratelli Tallia Di Delfino.

La bengaline est un tissu que l'on pourrait décrire comme une sorte de "micro-gaufré", voyez plutôt...

Un beau bleu développé exclusivement pour BonneGueule, sur un tissage "bengaline" texturé.

"Un tissu "Super machin chose", ça veut dire quoi ?"

Eh bien, cela signifie que vous aurez entre les mains une laine d'une très belle finesse de fibre, sans être trop fragile pour autant...  C'était, selon nous, le compromis idéal : les fibres de laine les plus fines , supportent de plus en plus mal l'abrasion à mesure que ce nombre augmente et ce, malgré leur splendeur et leur rareté.

Le poids de la matière est de 170g/m2, soit une laine dite "4 Seasons" que l'on peut porter toute l'année.

Bref, jusque là, pas de surprises : on vous propose un tissu de qualité à partir d'une belle laine. Mais ça ne nous suffisait pas, il fallait un petit quelque chose supplémentaire...

... Avec une petite dimension technique !

Ce qu'il y a de spécial sur ce costume, c'est d'abord son tissage bengaline, avec une main plus "sèche" et "nerveuse". En d'autres termes, c'est un tissu qui froisse très peu !

De plus, il présente un "stretch mécanique" inattendu… et bienvenu ! Sans qu'il n'y ait besoin d'ajouter d'élasthanne, les propriétés mêmes du tissage offrent une certaine souplesse naturelle au tissu. Combinée à la liberté de mouvement qu'offre l'entoilage traditionnel, vous obtenez un costume vraiment agréable à porter.

Avec cette matière souple et l'entoilage fluide, oui, vous pourrez faire ça dans votre costume.

Par ailleurs, chose peu commune pour un tissu de costume fluide, le nôtre présente une excellente résistance au boulochage : il a obtenu une note de 4 sur 5 au test Martindale. Concrètement, vous pourrez le porter assez souvent sans craindre qu'il ne s'abîme trop vite.

Le fil a également été traité de façon à très peu retenir les odeurs, renforçant ainsi les propriétés inhérentes à la laine de mérinos.

Et cerise sur le gâteau, comme sur nos précédents costumes Tallia di Delfino, celui-ci est doté d'un traitement déperlant.

Alors, non, ce n'est pas un vêtement de pluie pour autant, mais c'est un détail appréciable. D'une part, il peut arriver de se faire surprendre par une averse. De l'autre, ça limite énormément la casse en cas d'éclaboussures de liquides divers et variés tels que le vin ou le café...

Bref, grâce à sa matière, c'est le costume que vous pouvez porter sans prise de tête. Tout simplement.

Un style "multifonctions"

Un costume étant ce qu'il est, c'est une pièce formelle avant tout. Mais côté couleur, on a opté pour un bleu plus "franc" et décontracté que sur nos précédents.

Vous pouvez évidemment aller travailler avec, c'est aussi le but... Cela dit, la nuance n'a rien à voir avec un anthracite ou un bleu marine, plus austères et formels !

Vous pourrez donc facilement le dépareiller... Ou même si vous êtes invités à un mariage, lors duquel des nuances plus sombres peuvent paraître trop ternes.

Sa texture et sa fluidité lui donnent aussi un côté un peu plus estival, il sera parfait pour les beaux jours.

Si vous cherchez encore le costume qui vous permettra de porter des sneakers blanches minimalistes, c'est probablement celui-ci.

Quant aux détails dont nous sommes friands, vous retrouverez évidemment la confection soignée habituelle... Pour le coup, nous sommes mêmes allés un peu plus loin, en y ajoutant quelques touches que vous découvrirez ce dimanche 18 mars.

En attendant, je vous en dis un plus plus sur ce costume juste ici...

Comment se procurer les nouveautés du mois de mars ?

 

Notre costume totalement entoilé (la veste et le pantalon), nos premiers derby en cuir suédé anglais (couleur beige et marine), le blazer maille bouclé dans notre ligne Les Essentiels, la chemise jersey bleu et la chemise rayée col italien sont disponibles sur notre e-shop !

Vous pouvez aussi les trouver dans nos boutiques à ParisLyon et Bordeaux.

Benoît Wojtenka Benoît Wojtenka

J'ai fondé BonneGueule.fr en 2007. Depuis, j'aide les hommes à construire leur style en leur prodiguant des conseils clairs et pratiques, mais aussi des réflexions plus avancées.
Et j'ai quelques lubies : le sport en salle, le techwear… Et j'adore le thé sous toutes ses formes, que je bois à raison de plus de trois litres par jour.

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.