ūüĆěNotre chemise et notre pantalon sous le soleil

Temps de lecture : 5 minutes

187

Si vous avez des questions sur ce pantalon et cette chemise, ils font l'objet avec notre blouson d'été du dernier Courrier des lecteurs.

Avant de vous présenter ces nouvelles pièces, j'aimerais que vous regardiez cette photo : c'est elle qui va être le fil conducteur des vêtements que vous allez découvrir cette semaine :

On voit un ciel bleu et des tons sable, terre, poussière. Et tout semble harmonieux, à sa place.

Avec les deux vêtements que je vais vous présenter, c'est ce qu'on a voulu faire.

Recréer l'ambiance de cette photo : un beau ciel bleu, une bande de sable.

Exprimer la beauté imparfaite, simple et naturelle du wabi-sabi, dont on vous parle souvent.

On va le faire à travers une chemise un peu particulière (le ciel bleu de la photo) et un pantalon très décontracté (le sable).

A l'instar du lancement de notre costume d'été il y a un mois, c'est Mattia, le fondateur de la marque A.B.C.L. qu'on adore, qui pose devant l'objectif…

(et pour la petite histoire, sans que l'on se concerte, c'est aussi cette photo qui a inspiré Nicolò pour l'écriture de son article sur notre prochain blouson…)

Une chemise "popover" et un nouveau pantalon d'été

Voici ce que vous allez découvrir :

  • une chemise dite "popover", qu'on pourrait aussi appeler "polo shirt" pour un rendu tr√®s d√©contract√©, qui m√©lange bleu et beige
  • un pantalon avec un cordon de serrage dans un tissu beige, avec une coupe qui respire la d√©tente

Pourquoi ces deux pièces ?

Pour la chemise, le but √©tait d'avoir une pi√®ce propice au d√©lassement, d'o√Ļ l'absence de col classique, et la boutonni√®re qui √©voque plus un polo qu'une chemise.

Quant au pantalon, je vais très direct : je galère à trouver des beaux pantalons d'été qui soient plus travaillés qu'un simple chino en coton.

Les pantalons en coton lin sont décidément bien trop rares, et après notre pantalon en laine/lin/soie du mois dernier, on a voulu vous proposer un autre pantalon fort en caractère.

(j'insiste, mais c'est vraiment la croix et la bannière de trouver de beaux pantalons estivaux !)

Quels sont les tissus utilisés pour ces deux pièces ?

Les deux pièces sont en tissu de chez Maruwa, ce fournisseur japonais qu'on ne présente plus chez BonneGueule.

Cela fait plusieurs ann√©es que nous travaillons intensivement avec lui, et encore une fois, il a fait mouche dans sa proposition de tissus pour l'√©t√© : c'est frais, il y a beaucoup de nuances, et il y a de l'√Ęme, tout ce qu'on aime.

Point important : ces deux tissus sont dans des mélanges de coton et de lin. Le meilleur des deux mondes en somme !

En effet, le coton apporte de la stabilit√© et de la douceur au tissu, tandis que le lin procure de la fra√ģcheur et de la texture !

On s'est dit que ce col officier irait parfaitement avec ce tissu très décontracté

Notre chemise "tunique" en coton lin

Bon, il va falloir clarifier comment on appelle cette chemise…

A première vue, cela ressemble à une chemise normale, sauf que les boutons ne descendent pas jusqu'en bas et ils s'arrêtent au niveau du sternum…

En anglais, on dit "popover" et si vous voulez bien, c'est cette dénomination que je vais garder, car je trouve qu'elle a une sonorité plaisante, tout simplement.

Je trouve qu'une popover est une ode aux journées ensoleillées, au temps qui passe tranquillement et à cette simplicité des choses qui fait du bien pendant les vacances.

Bref, je veux que quand vous enfilez cette chemise, vous sentez que la vie est douce et que vous êtes parfaitement détendu.

Pourquoi un col officier ?

Les boutons blancs en nacre permettent d'ajouter une touche haut de gamme à cette pièce.

On a récidivé, après notre chemise écrue à rayures, avec un col officier.

C'est parce que, pour moi, c'est pile le col qu'il faut pour une chemise de détente.

Et puis, c'est impossible à porter avec une cravate. Vous êtes donc obligé de porter cette chemise de manière décontractée.

Cette chemise, c'est comme un ami qui vous taperait sur l'√©paule et dirait ‚Äú Bon, tu as bien travaill√© cette semaine, maintenant c'est farniente !‚ÄĚ

Un mélange de coton lin de chez Maruwa

Si on s'approche un peu, on voit que le matière semble un peu particulière…

C'est une matière tissée au Japon qui mélange 69% de coton et 31% de lin.

Ce m√©lange permet d'avoir une mati√®re tr√®s textur√©e gr√Ęce au lin. Quant au coton, il apporte de la tenue et √©vite de froisser trop rapidement.

Pour les plus techniques d'entre vous, on a ici un poids de 128g/m2.

C'est cette alternance de fils bleus et de fils blancs qui donne à ce tissu un charme tout particulier…

Oui, c'est un tissu délibérément rustique, à la main pleine de texture et cela demande une certaine sensibilité pour apprécier cette beauté si naturelle…

Notre pantalon coulissé beige

Une coupe pour l'été

Comme d'habitude, Mattia illustre parfaitement "l'ambiance" de cette pièce : à porter dans une tenue aux couleurs simples, mais dans des tissus avec beaucoup de caractère.

Avec une matière aussi estivale, il aurait été incohérent de faire un chino semi-slim, surtout en cas de forte chaleur.

On a donc opté pour une coupe plus aérée, afin que l'air circule aisément entre votre peau et le tissu.

Le pantalon id√©al pour vos moments "couchers de soleil" ūüôā

Encore un mélange de coton lin de chez Maruwa

Bon, je vous le dis : j'ai eu un √©norme coup de cŇďur pour cette mati√®re ! Mais je vais quand m√™me m'efforcer de rester objectif.

Techniquement, il s'agit d'un gros twill (ce sont les diagonales que vous voyez en surface) qui donne une belle texture √† cette mati√®re que je trouve SPLENDIDE. Oui c'est le cŇďur qui parle !

Les nuances de beiges sont magnifiques. Maruwa a très bien travaillé ce mélange pour donner un aspect légèrement chiné.

Evidemment, c'est un rendu absolument impossible à obtenir avec un banal 100% coton...

Retroussez ce pantalon, portez le avec des sneakers blanches et vous conna√ģtrez l'√©t√© le plus styl√© de votre vie !

Comme pour la popover, c'est une mati√®re qui est tiss√©e au Japon avec 55% de lin et 45% de coton. Encore un m√©lange d√©di√© √† la fra√ģcheur.

C'est un magnifique beige qui illumine ce pantalon.

En ce qui concerne le cordon de serrage, il vient toujours du japonais Shindo, comme pour notre pantalon en laine, lin et soie. C'est un détail auquel je tiens beaucoup et je me permets de vous rappeler pourquoi :

UN CORDON DE SERRAGE UN PEU PARTICULIER…

Jamais je n'aurais pensé écrire un paragraphe sur un cordon de serrage, mais là j'ai des choses à vous dire !

D'habitude, le cordon de serrage, c'est la fourniture qui doit √™tre la moins co√Ľteuse possible chez les marques. Sauf que nous, on voulait un cordon de serrage qui s'accorde parfaitement avec le beige de ce tissu Maruwa.

Autant vous dire qu'on a gal√©r√©, tant le march√© est submerg√© par une offre cheap, en polyester, sans grande √Ęme.

On a fini par trouver notre bonheur chez des Japonais (aaaah booooon ?), auprès du fournisseur Shindo, spécialisé dans les rubans et les cordons, qui a la particularité d'avoir un process de production verticalement intégré.

Oui je sais, je tease volontairement le cordon qu'on aperçoit en haut à gauche, mais j'ai envie que vous le voyiez en vrai !

Le résultat ? Un cordon de serrage 100% coton écru, irrégulier, avec beaucoup de personnalité.

Et pour l'anecdote, le bureau commercial parisien (et ouvert au public) de Shindo se trouve dans une rue parallèle à nos bureaux. Comme quoi, tout était sous notre nez depuis le début.

Il y a une TONNE de contenus (en anglais) sur le site de Shindo, qui édite même son propre "online magazine", chose rarissime pour un fournisseur japonais.

Si vous souhaitez en savoir plus sur Shindo, "Chic and Geek" a publié un article richement illustré. Leur site internet est bien documenté et traduit en anglais, profitez-en !

Bref, c'est le genre de détail dont beaucoup d'acteurs se fichent. Mais pour moi, c'est important de soigner les détails de A à Z, qui plus est sur un produit haut de gamme.

Ici, Mattia joue la tenue estivale à fond, mais je ne peux rien dire sur son blouson…

Qu'ajouter de plus quand je vois cette photo ? Mattia incarne parfaitement l'esprit de cette pi√®ce, o√Ļ on peut s'amuser avec notre blazer en laine, lin et soie et une chemise blanche. Le sac d'inspiration militaire colle parfaitement √† cette tenue aux textures brutes et authentiques. Blazer, chemise et pantalon BonneGueule.

Bref, vous l'avez compris, je suis très heureux de sortir ce pantalon, car il a tout :

  • du confort gr√Ęce √† son cordon de serrage,
  • de l'aisance et de la d√©contraction gr√Ęce √† sa coupe,
  • et du caract√®re gr√Ęce √† sa mati√®re splendide.

J'espère sincèrement qu'il deviendra votre pantalon estival préféré !

√Ä tr√®s vite de l'autre c√īt√©,
Beno√ģt

Beno√ģt Wojtenka Beno√ģt Wojtenka

J'ai fondé BonneGueule.fr en 2007. Depuis, j'aide les hommes à construire leur style en leur prodiguant des conseils clairs et pratiques, mais aussi des réflexions plus avancées.
Et j'ai quelques lubies : le sport en salle, le techwear… Et j'adore le thé sous toutes ses formes, que je bois à raison de plus de trois litres par jour.

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.