Notre blazer croisé et notre chino écru

Temps de lecture : 7 minutes

54

C'est bon, ça y est !

Il fait beau, et cette fois-ci on dirait que c'est parti pour durer.

Et ça tombe bien parce que les nouveautés que nous avons prévu pour le moi de Mai se prêtent vraiment bien à la lumière d'un grand soleil de printemps (et même d'été) !

Laissez-moi vous présenter notre blazer croisé à la couleur audacieuse et notre chino écru qui rappelle le sable clair de vos (futures ?) vacances à la plage !

Pourquoi un blazer croisé ?

 

C'est au milieu des montagnes que notre blazer croisé est apparu…

Je me souviens de mon premier Pitti, en 2014. J'en ai pris plein les yeux de voir autant de couleurs si bien intégrées dans des costumes ou des blazers. C'était beau, c'était cohérent et c'était élégant.

Quand j'ai repassé les photos que j'avais prises, à mon retour, quelque chose que je n'avais pas remarqué au premier abord m'a sauté aux yeux : il y avait beaucoup de vestes croisées.

Ma première mâtinée… de mon premier jour… de mon premier Pitti, en 2014. C'est là où j'ai pu voir tout l'intérêt d'une veste croisée dans une tenue, qu'elle soit portée en costume ou en dépareillé.

Pourquoi je ne l'avais pas remarquée quand j'étais sur place ? Et puis, ensuite, j'y ai réfléchi.

Mon premier déclic : elle peut tellement bien trouver sa place dans une tenue, tellement apporter quelque chose, qu'elle se fond parfaitement dans un style.

Mon deuxième déclic : on surestime la difficulté de porter la veste croisée et on sous-estime son impact dans son look.

Le croisé, c'est la grande classe, point final. Et sans trop en faire.

Jordan, notre rédacteur grand amateur de vestes croisées depuis 5 ans (!!!) a déjà listé les avantages de la veste croisée dans son article :

  1. Elle vous distingue stylistiquement.
  2. Elle camoufle une chemise repassée négligemment.
  3. Elle permet d'atténuer un peu l'embonpoint.
  4. Elle rend remarquable une tenue banale.
  5. Elle permet de lier plus facilement le haut et le bas (ayant les jambes un peu plus courtes que mon tronc, la veste croisée me permet de donner l'illusion que mes jambes sont plus longues qu'en réalité).
  6. Autant qu'une veste droite, elle peut être très élégante ou très décontractée.

Je me suis donc essayé au blazer croisé.

Et j'ai vraiment apprécié. Ce qui m'a plu, au porté, c'est l'impression d'avoir une veste qui tombe parfaitement sur moi, grâce au double boutonnage.

Côté look, j'ai adoré les tenues dans le film Kingsman : la prestance que le croisé donne, et surtout, la manière dont il met la silhouette en valeur.

Quand je vois cette photo…

… ou celle-ci, je me dis qu'il est impossible de penser que le croisé veillit une silhouette. Au contraire, c'est à mon sens l'une des pièces les plus flatteuses pour la silhouette d'un homme, comme cet impeccable cintrage sur la veste de Colin Firth.

Sans que je sache trop pourquoi, le feeling n'est pas le même avec un blazer croisé qu'avec un blazer "simple".

Par contre, je peux m'engager sur une chose : si vous aimez porter le blazer, vous allez adorer porter le blazer croisé, c'est une certitude.

Les poches sont plaquées et légèrement arrondies pour ajouter de la décontraction à la pièce.

Eh bien, considérez que le blazer croisé, c'est la même utilité que le blazer "simple", le même plaisir, le même rôle, mais en décuplé.

Alors qu'on est très attaché à l'art tailleur (cf notre costume entièrement entoilé lancé en février), il était de plus en plus évident qu'on devait proposer nous aussi un blazer croisé, une pièce malheureusement peu présente chez les marques françaises.

Une fois la décision prise, on s'est dit qu'il fallait une matière qui allait casser le côté strict du croisé. Et pour ça, il fallait aussi un mélange unique…

À l'aise partout et même en plein désert !

Une mélange laine, soie et lin de chez Fratelli Talia di Delfino

Voici la texture unique de cette matière, avec un côté chiné, irrégulier, mais aussi lumineux qui contraste avec l'aspect structuré et sérieux du croisé.

C'est un mélange plutôt atypique qui compose cette matière : 70% laine, 25% soie et 5% lin. Le meilleur des trois mondes :

  • la laine donne du tombé, et toutes ses propriétés utiles quand les températures remontent (pas d'odeur, sèche vite, etc)
  • la soie rend la matière lumineuse et fait bien ressortir la couleur
  • et le lin est responsable du côté chiné et du grain du tissu

Voilà le détail, où le bordeaux de la laine se mêle aux fils plus clair et lumineux de la soie.

Ce type de mélange devient de plus en plus populaire. Hugo Jacomet le désignait d'ailleurs comme "la star du salon" dans notre vidéo du Pitti de l'été 2015.

C'est un type de mélange récent, mais qui offre des possibilités créatives très intéressantes, avec du chiné, de la lumière, de l'irrégularité qui tranchent radicalement avec l'austérité d'une laine de costume unie.

C'est pour cette raison que les fabricants italiens en proposent de plus en plus. Sauf qu'il y a un "problème" : ces mélanges sont souvent coûteux.

En effet, alors que Fratelli Talia di Delfino est réputé pour être un bon rapport qualité/prix auprès des tailleurs, cette matière coûte deux fois plus cher que notre flanelle de laine classique.

(et la construction de la veste oblige à plus d'emploi matière qu'un blazer classique)

C'est donc la matière la plus luxueuse que nous ayons jamais utilisée sur un blazer à présent, et de très loin.

En plein soleil, la matière est d'un bel éclat. Et ce sont des points de couture dits AMF qui habillent les revers. C'est un clin d'oeil à l'univers tailleur.

Ces tissus laine/lin/soie sont donc les grands absents du prêt-à-porter français, à mon plus grand désespoir, tant ce sont des tissus très intéressants en période estivale.

On les trouve dans des marques tailleur spécialisées, mais ça n'aide pas vraiment à leur démocratisation. Et j'espère sincèrement, avec ce blazer, vous sensibiliser à l'intérêt de ces très beaux mélanges.

A mon sens, ils sont l'arme secrète d'un beau style "casual chic" : l'élégance d'un blazer, la décontraction et la richesse de la laine qui se mélange avec le lin et la soie.

Comme d'habitude, nos blazers comportent une double fente, qui épousent mieux le bassin qu'une simple fente. Et dans Kingsman, ils ont aussi deux fentes, dans un souci d'aisance dans les combats face aux méchants.

Une couleur lie de vin

Evidemment, le port de la pochette — même blanche — ne peut que faire du bien avec cette tenue, pour un style "Pitti" plus marqué.

On ne peut évidemment pas la louper, cette couleur est particulière, une première pour nous.

Sur une pièce réputée stricte, il fallait qu'on lui donne plus de fraîcheur, pour casser définitivement son côté très formel. Et le meilleur moyen de le faire, c'est avec une couleur qui sort du bleu et du gris.

Voilà pourquoi on a choisi ce lie de vin : pour vous permettre de vous amuser !

C'est une pièce qu'on peut sans problème porter avec un chino retroussé et des sneakers. N'ayez pas peur de la décontracter ! On aurait pu aisément remplacer la chemise par un tee-shirt, si vous voulez jouer à fond sur un contraste de style.

Oui c'est une couleur plus forte que ce qu'on fait d'habitude, mais pas tant que ça. Je m'explique…

Paradoxalement, les possibilités de combinaisons de couleurs sont très intéressantes. Jugez plutôt :

  • contrairement à un blazer bleu, aucun risque de faire un "ton sur ton" avec une chemise bleue, toutes les chemises bleues sont possibles
  • n'importe quelle chemise blanche pourra s'assembler avec une telle couleur, de la plus formelle à la plus décontractée
  • et côté tee-shirt : les looks super cool avec une veste croisée et un tee-shirt blanc sont légion au Pitti par exemple
  • en bas, aucun risque de faire un "ton sur ton" avec un jean, qu'il soit gris, bleu, brut ou bleached.
  • et côté chino, entre le chino blanc, mastic, écru, beige, bleu vous avez l'embarras du choix

Un sourire, une simple chemise blanche, et vous avez déjà un résultat vraiment sympa. Blague à part, aucun risque d'avoir un résultat trop fade avec cette pièce !

Et si ça ne tenait qu'à moi, je trouve que le chambray ou la chemise en denim s'associent particulièrement bien avec cette matière.

Blazer croisé + chemise avec matière décontractée + pantalon clair = big win ! C'est une tenue vraiment facile à faire, avec des pièces que vous avez déjà sûrement dans votre vestiaire. Et si en plus vous rajoutez une pochette, là c'est le feu 🔥

Notre chino écru

Vous avez aimé notre pantalon en drill écru ? Vous êtes désormais convaincu de l'intérêt d'un pantalon clair dans une garde-robe masculine ?

Alors vous allez apprécier notre chino écru !

L'intérêt de l'écru, étant donné qu'il n'est pas totalement blanc, c'est que justement, vous pouvez le porter avec un tee-shirt… blanc

Il s'agit d'une déclinaison couleur de nos précédents chinos, avec les finitions que vous connaissez bien :

Ça, c'est la poche arrière avec son zip caché (qu'il a fallu mettre en évidence pour la photo). Parfait pour garder quelques effets personnels en sécurité.

Et ça, c'est la poche secrète à l'intérieur de la poche gauche #inception. Là aussi, c'est pour garder vos clés en sécurité en soirée !

Les ganses sont doublées en chambray.

La matière ne change pas, il s'agit toujours d'un coton de chez Velcorex, une entreprise française de renom dans le secteur, qui a déjà gagné la confiance de plusieurs labels haut de gamme et même de quelques maisons de luxe.

Comme sur nos autres chinos, c'est toujours tissé en Allemagne, et ennobli en France !

Et comme d'habitude vous retrouverez cette même matière au toucher "peau de pêche" duveteux, dotée de 2% de stretch pour un confort optimal !

Il y aussi eu quelques modifications, dont un tout nouveau système de boutonnage bien plus haut de gamme, à l'esprit très italien.

Voici ce qui change :

  • le "v" anatomique arrive ! C'est une finition plus sophistiquée qui épouse mieux le bassin,
  • au niveau du boutonnage, il y a désormais une "double patte capucin", ce qui permet un meilleur maintien à la taille, avec un feeling plus qualitatif,
  • toujours pour le maintien, un bouton sous la braguette arrive, qu'on appelle "sous pont boutonnant" et il est doublé en chambray,
  • la ceinture, à l'intérieur du chino, présente désormais une réhausse doublée en chambray
  • enfin, on a voulu donner plus d'aisance au genou et au mollet

C'est la grande nouveauté de ce chino : le système de fermeture est monté en gamme, avec pas moins de trois boutons qui vous offrent un maintien parfait.

Le "V" anatomique arrive enfin sur nos chinos, pour un maintien plus confortable !

Enfin, je voudrais ajouter un petit mot sur le choix de cette couleur : un pantalon écru, c'est effectivement un peu plus original et assez élégant. Mais ce n'est pas parce que c'est original que c'est difficile à porter ou limité en terme de tenues !

Faites-vous plaisir et essayez aussi d'autre choses : portez-le dans un registre plus casual, ou même baroudeur avec une touche de militaire.

Un chino écru, ça ne se porte pas qu'avec un blazer ou une chemise bleu clair. Ici on joue le mélange des registres avec les double-boucles plus habillées, et la M-65 qui tire un peu sur le militaire. Le tee blanc et le foulard viennent apporter une touche vintage au tout... Et voilà le travail !

Comment se procurer notre blazer croisé et notre chino écru ?

Notre blazer croisé et notre chino écru sont disponibles sur notre e-shop et dans notre boutique à Paris, à Bordeaux, et à Lyon.

Benoît Wojtenka

J'ai fondé BonneGueule.fr en 2007. Depuis, j'aide les hommes à construire leur style en leur prodiguant des conseils clairs et pratiques, mais aussi des réflexions plus avancées.
Et j'ai quelques lubies : le sport en salle, le techwear, et le thé sous toutes ses formes, à raison de plus de trois litres par jour.

Laisser un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Cyberpipo !

    On en parle ici

    https://www.bonnegueule.fr/comment-bien-shabiller-pour-pas-cher/

    Et tu as des suggestions pour chaque type de pièce ici 🙂

    https://www.bonnegueule.fr/test/

  • Salut Rodolphe,

    Merci pour ton commentaire.

    Je trouve qu’un noeud de la même couleur que la veste, ce serait trop « 1er degré ».
    Par contre avec du marron ou du velours bleu marine, on resterait dans ton thème.

    Très bonne soirée,
    Geoffrey

  • Laurent Breillat

    Merci pour les infos sur la retouche, ça me rassure 🙂 Je passe chez ma retoucheuse mardi !

  • Nicolò – BonneGueule

    Hey Laurent !
    Comment vas-tu ?

    Merci pour ton chouette retour 🙂

    En fait la retouche se fera surtout par la « petite poitrine » (juste sous l’aisselle) je pense, ainsi que la taille, et éventuellement le dos à la limite s’il faut prendre beaucoup et bien répartir les endroits où l’on enlève la matière !

    Mais rien de cela ne me semble requérir de déplacer les boutons ou les poches, sois rassuré 🙂

  • Laurent Breillat

    Yes, je confirme, toutes les vestes BG en 44 me vont nickel 🙂

    Je rentre de voyage et je viens juste de recevoir le croisé. Il est magnifique, par contre effectivement niveau coupe, pour être honnête ça change des choses, le rendu sur moi souligne beaucoup moins la taille, vu que je n’ai pas tellement le volume de torse pour « tendre » un peu la veste.
    Je mets un exemple en pièce jointe de la croisée VS la flanelle grise (je mets celle-ci mais toutes les autres me vont exactement de la même façon hein).

    https://uploads.disquscdn.com/images/06041b951a8f9e50066c640ba1f71d1ea05cb96932923b0d4994d476f06c4f47.jpg

    https://uploads.disquscdn.com/images/bfb5c5e60923afe427f133a278395d23dc2301915c3de60644b6f92bb128e51a.jpg

    La veste est trop belle pour que je laisse tomber comme ça, je vais passer chez ma retoucheuse pour lui demander conseil et voir ce qu’on peut faire.

    En resserrant les 2 pans à la main je regagne le cintrage qu’il faudrait, sauf que ça impliquerait de déplacer les boutons ET les poches, et je pense que ça va nuire à l’équilibre de la veste. Mais il y a peut-être moyen autrement, j’en sais rien ^^ (en reprenant du tissu à l’intérieur de la veste peut-être ?)

    Bref, je vais voir ce que ça donne, je ne perds pas espoir tout de suite 🙂

    Cela dit, si elle te plaît, je t’encourage à au moins à l’essayer, ce serait dommage de passer à côté quand même, elle est vraiment dingue.

  • Oui, pour des petits budgets, c’est un bon entrée de gamme.
    Mais rien de particulier qui ne me donne envie par rapport à 10 autres chinos.

    Pour le tissu, on est sur un drill légèrement gratté, donc c’est possible que tu retrouves cette forme de douceur si c’est ce que tu mentionnes.

    Très bonne journée,
    Geoffrey

  • Hello Maxime,

    Merci beaucoup 🙂

    Euh c’est pas du tout une marque que je porte, donc je saurai pas te dire.
    Mais en termes de volumes et d’élasticité de matière, on est sur un très bon niveau de confort.

    Très bonne journée,
    Geoffrey

  • Benoit – BonneGueule

    Ahah ça c’est le croisé qui fait qu’elle tombe bien ! Ravi qu’elle te plaise 🙂

  • Benoit – BonneGueule

    Ahah celle-ci elle est pas mal ! Sauf que note chino est fait au Portugal 🙂

  • Fred

    A l’intention des clients de BonneGueule :

    Ma boule de cristal (récemment révisée) m’annonce que le nouveau chino beige en taille 48 sera truffé de malfaçons ! Pire, il se peut qu’il ait été exposé à des radiations durant son transport depuis l’atelier de Tchernobyl où BonneGueule le fait fabriquer à très bas coût.
    Ne l’achetez donc pas avant que j’ai acheté le mien. Je pourrai ainsi vous dire si la boule a (encore) tout inventé façon « Pousses-toi de là que je m’y mette », ou pas ^^.

  • Benoit – BonneGueule

    Certains le font, mais je suis pas spécialement fan. En fait, c’est un peu comme la majorité du temps quand je porte un blazer « normal » : quand je suis debout, il est systématiquement fermé pour souligner la silhouette, mais quand je suis assis, je l’ouvre. Normalement, tu n’es pas censé porté un blazer croisé ou droit ouvert… Mais les règles se sont bien assouplies depuis le temps !

  • Benoit – BonneGueule
  • Benoit – BonneGueule

    Le chino écru est très bien, mais effectivement, on sort quelque chose en Juin qui va bien accompagner ton été !

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello David !

    Hé bien, c’est pas toujours évident, mais selon les morphos et le style de chacun, le croisé ouvert ça peut se faire oui, notamment sur une veste seule (sur le costume, pas trop)

    Disons que c’est plus facile fermé 🙂

    Merci beaucoup, on est contents que cette nouveauté te plaise !

  • Nicolò – BonneGueule

    Je viens de finir d’écrire l’article, il est en relecture. Tu verras 🙂

    Pour le prix, ce sera plus cher que les pulls en mérinos (plus basiques), mais le travail réalisé dessus est à un tout autre niveau aussi. Tu vas voir 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Dans ces eaux là tout à fait 🙂

  • Tsubasa Ohzora

    Hello Nic’!

    Si je suis bien ce que tu as posté, le blazer serait à 450€ ou 470€? :p

  • Nicolò – BonneGueule

    Oui c’est un petit ajustement 🙂

    N’hésite pas à venir nous voir !

  • Nicolò – BonneGueule

    Pareil 🙂

    Pour le blazer, à cause de la matière très coûteuse (la plus coûteuse que l’on ait jamais travaillée, en fait) et du fait que ce soit un croisé, ce qui augmente l’emploi de matière, ça va être environ 15% plus cher que nos blazers habituels.

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Thomas !

    Même fabricant mais pas le même écru (celui ci est un peu moins « jaune » et un peu plus « grisé »)

  • Nicolò – BonneGueule

    Merci beaucoup Gluons 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Loulou !

    « Un peu plus d’aisance » ne veut pas dire que la coupe est transformée non plus rassure toi. Je crois que c’est 1cm plus large .

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello DVC !

    C’est le même 🙂

  • DVC

    Bonjour,

    Quel est le poids au m² du tissu utilisé pour le chino écru ? Est-il similaire ou inférieur à celui des autres chinos et donc plus adapté à un port estival ? J’ai l’impression que non (« déclinaison couleur »).

    Cordialement.

  • Loulou Rieu

    re Hello,
    Pour le chino je lis que c’est la même coupe mais qu’il y a plus d’aisance au niveau des mollets et d’ouverture de jambes :-/ Pourtant sur le shooting ça à l’air pas mal resséré à la cheville.
    Moi qui aime le fitté …
    D’abord les chemises, maintenant les chinos, pas les vestes quand même !!
    A croire que les hommes qui s’habillent chez BG aiment soit le large (beurk) ou aiment les pattes d’eph et que le pantalon recouvrent en partie les beles chaussures (sauf sic’est parce qu’elles sont pas belles et qu’ils faut les cacher …) ou ont un physique fort !
    Avec mon 1m75 et 64kg je vais plus m’y retrouver snifffffffff
    Alors ça donne combien d’open leg pour ce chino en taille 44 ?
    Bon ok je suis de mauvaise humeur aujourd’hui mais quand même …

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Junior !

    On ne se souvient plus de la référence :/

  • Nicolò – BonneGueule

    Merci Serge 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Ce sera 42 ici Rafaël 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Curare !

    Merci 🙂

  • Curare

    Bonne nouvelle la rajout d’aisance concernant la jambe du chino, j’avais justement renvoyé (à contrecoeur!) la version olive à cause de l’ouverture de jambe trop étroite :-/
    La couleur semble encore une fois très bien trouvée sinon (et même remarque pour la blazer 🙂 )

  • Benoit – BonneGueule

    Ahah bien vu !

  • Benoit – BonneGueule

    Hello Serge, on a un ami/lecteur/client qui fait 1m90 pour moins de 60 kilos, il prend tout en 44, ça lui va très bien ! Franchement, quand tu es très mince, c’est pas aussi problématique qu’on peut le penser pour s’habiller !

  • Benoit – BonneGueule

    48 ici aussi !

  • Benoit – BonneGueule

    Merci pour ton retour ! Oui au niveau du tissage, c’est comparable à un hopsack, c’est dans le même feeling !

  • Benoit – BonneGueule

    Yes, prends la même taille que ton autre blazer ça sera parfait ! Et pour le sizing du chino, yes c’est la même chose !

  • Benoit – BonneGueule

    Normalement oui !

  • Salut Rafaël,

    Merci beaucoup.

    Oui tu peux rester sur ta taille habituelle 🙂

    Très bonne journée,
    Geoffrey

  • Tu l’as dit Eggsy

  • Salut Serge,

    On a Laurent de apprendre-la-photo qui porte souvent nos vestes sur sa chaîne YouTube, c’est vraiment un grand bonhomme très élancé, et je pense pas que cela lui dessert (et je sais qu’il va passer commande du croisé).

    Tu peux te faire une idée ici (il porte notre blazer vert en laine donegal) :
    https://www.youtube.com/watch?v=rvNuQCt1r1w

    Pour info, on construit nos coupes de manière à coller au plus grand nombre sur le sizing, tout en imprégnant notre style à nous.

    Très bonne journée,
    Geoffrey

  • Salut Fred !
    Tu peux tout simplement rester sur ta taille habituelle, donc du 48.
    Bonne journée,
    Geoffrey

  • Salut Luc !

    Merci beaucoup pour tes retours 🙂 Content que tout ça te plaise !

    Pour le tissage du blazer, c’est assez aéré oui. Quelque chose d’assez texturé, et plutôt un tissage « ouvert » pour coller avec les beaux jours.

    Très bonne journée,
    Geoffrey

  • Salut Pascal,

    Merci beaucoup !

    Oui, tu peux rester sur la même taille de veste, c’est le même patronage de base pour le corps de la veste.
    En attendant Lille, au pire on fait les retours offerts et pré-affranchis (via une étiquette de retour autocollante), donc pas de soucis.
    Pour le sizing, oui il ne bouge pas.

    Très bonne journée,
    Geoffrey

  • Benoit – BonneGueule

    Yep 46 sur le sur le blazer !

    Si tu prends du 44 dans notre pantalon, prends du 44 ici, sinon le 42 va être trop petit je pense !

  • Salut Olivier,

    Non, pas encore, on attend d’avoir les retours.
    Cela dit, elle dévie très peu de l’originale, on fait régulièrement de légères adaptations (en coupe, pas en sizing) pour améliorer le confort ici ou là, et parfois le rendu visuel.

    Très bonne journée,
    Geoffrey

  • Benoit – BonneGueule

    Hello Gouhouf,

    Ravi qu’il te plaise ce blazer ! Et je vois aussi qu’on a bon goût avec Canali 🙂 Pour l’interview, yes, petite erreur de manip, elle va être publiée aujourd’hui !

  • Hello,

    Merci beaucoup !

    Pour le blazer, oui, il faut rester sur du 46 (taille habituelle).

    Idem pour le chino, même si tu as toujours une très légère détente. Je te conseille donc de rester sur du 44 (soit du XS, si tu parles en taille italienne comme pour les costumes).
    Ce sera la même coupe que celui-ci :
    https://shop.bonnegueule.fr/ligne-bonne-gueule/253-chino-stretch-coyote.html

    Très bonne journée,
    Geoffrey

  • Hello Gouhouf,

    Merci beaucoup pour tes retours.

    Tu parles de cet article peut-être ?
    C’est possible que quelqu’un ait fait une erreur de manip chez nous, mais il est bien publié à présent :
    https://www.bonnegueule.fr/de-galliera-a-weston-le-discours-cash-dolivier-saillard/

    Très bonne journée,
    Geoffrey

  • Benoit – BonneGueule

    Hello Ed, merci pour le compliment ! Pour le moment, le croisé n’a pas vocation à être un permanent parce que c’est une pièce forte, mais on verra en fonction de son accueil…

  • Hello Ed,

    Merci beaucoup 🙂

    On est déjà sur des revers un poil larges pour info. Il ne faudrait pas que cela disproportionne la pièce, surtout sur des gens qui ont des morphologies classiques (sur un mec taillé comme un rugbyman, je ne te contredis pas, par contre !).

    Concernant le pantalon, on est vraiment sur du classique. Mais effectivement si on est très fort aux cuisses et aux mollets (musculation ou beaucoup de sport), ça ne sera pas idéal et il faudra privilégier des coupes plus droites.

    Pour la veste, ce ne sera hélas pas un permanent, car sur des pièces assez fortes comme ça, on préfère apporter régulièrement du neuf.

    Très bonne journée et merci pour ton commentaire,
    Geoffrey

  • Hello,

    Oui, si les retours des clients sont bons, on adaptera, mais pour l’instant c’est juste un test 🙂

    On continue d’optimiser petit à petit les coupes de nos classiques, sans jamais trop dévier non plus. C’est la force d’avoir une communauté qui nous aide beaucoup, et plein de data à retraiter pour adapter les pièces.

    Très bonne journée,
    Geoffrey

  • Merci Willis !
    J’espère que tu vas bien de l’autre côté de l’Atlantique 🙂

  • Hello Geoffrey,

    Merci beaucoup 🙂
    Oui, pour démarrer, on ne recommande clairement pas un croisé, mais plutôt un blazer bleu plus simples, comme celui-ci :
    https://shop.bonnegueule.fr/ligne-bonne-gueule/127-veste-bleu-chine-bg-413.html

    Par contre pour un mariage, ce genre de pièce croisée en dépareillé, ça marche très bien.

    Bonne journée,
    Geoffrey n°2

  • Geoffrey

    Ca donne envie de se mettre au croisé. La couleur est superbe!
    S’il s’agit de notre première veste, mieux vaut commercer un blazer classique?
    Est ce que ce blazer aurait sa place au sein d’un mariage (en tant qu’invité) en mode dépareillé?

  • Willis Jasper

    La couleur du blazer croisé est tout simplement GENIALE ! J’ai déjà un blazer Ly Adams que d’ailleurs Florian porte dans ce look (https://www.bonnegueule.fr/look/pantalon-cargo-et-veste-habillee/), mais j’avoue que je me laisserai bien tenter par votre blazer d’ici quelques mois !