Nos premiers blousons en cuir, découvrez leur histoire…

Temps de lecture : 9 minutes

69

Ca y est, c'est arrivé !

Depuis les débuts de la marque, on entend :

Quand est-ce que vous faites un cuir BonneGueule ?

Après plusieurs années à vous dire qu'il faudrait patienter un bon moment — compte-tenu du prix de la pièce, mais aussi de la difficulté à trouver les bons savoir-faire —, nous sommes fiers de vous présenter les tous premiers blousons en cuir BonneGueule.

Nos deux bombers en agneau velours, camel et vert forêt !

D'abord dans un camel lumineux, coloris pas excellence des blousons suédés...

... Et puis un profond vert forêt. Une couleur plus rare, plus originale, mais facile à porter malgré tout !

Pourquoi un bomber suédé ?

Un blouson tout-terrain

La forme "bomber" est contemporaine et ultra polyvalente.

Par-dessus un jean, rehaussé d'un pantalon de costume pour faire "street-chic", avec des sneakers, des boots plus élégantes... Aucun problème ! C'est vraiment le genre de pièce que vous pouvez enfiler le matin sans vous prendre la tête sur la cohérence de la tenue.

Le fait qu'il soit suédé rend aussi le cuir moins tape à l'oeil : là où le cuir lisse "brille" en quelque sorte, et tend à être la vedette d'une tenue en captant les regards, le suédé, lui, s'intègre plus facilement en "cohabitant" avec les textures des tissus.

Le cuir suédé renvoie une décontraction plus appuyée que son homologue lisse.

Bref, pour notre premier cuir, il fallait absolument qu'on passe par là. Sans non plus être un des premiers basiques à acheter, il reste une pièce incontournable !

Qu'est-ce que le "cuir suédé" ?

Commencer par un peu de sémantique ne peut pas faire de mal ! "Suédé" est le terme générique regroupant tous les cuirs qui ont cet aspect et ce toucher "poilu". En Français, on dit encore parfois "daim", même si l'appellation est assez désuète.

Dans cette famille, les deux principaux cuirs sont le "velours", sur lequel on ponce le côté chair, et le "nubuck", sur lesquels on ponce le côté "fleur" plus légèrement (son aspect est à mi-chemin entre les cuirs lisses et les velours).

Les cuirs velours présentent une main plus douce, plus "veloutée" que les nubucks.

En général, le terme "suédé" est toujours utilisé pour parler de velours, car les cuirs nubuckés sont moins communs.

On peut faire du suédé d'agneau, de vache, de veau, de porc, et de tout un tas d'autres peaux !

Et maintenant, il est temps de répondre à la question que vous vous posez probablement...

Comment reconnaître un bon suédé ?

La réponse simple et rapide : un bon suédé est très doux au toucher, souple, avec des couleurs profondes. Il est vraiment chatoyant sous la lumière.

Pour ce qui est de son aspect "velours", vous devez presque être capables de "dessiner" avec votre main dessus, en l'effleurant du bout des doigts.

Il ne doit pas empester l'animal. Contrairement au mythe urbain qui laisse croire que "si ça sent fort, c'est du vrai !", ça veut surtout dire que le tannage a été réalisé à la vite, et que vous êtes face à un cuir de mauvaise qualité... Évidemment, une forte odeur de détergent ou de produit chimique n'est généralement pas un très bon signe non plus.

Un beau suédé est doux, souple, prend bien la lumière... Vous devez presque pouvoir "dessiner" dessus du bout du doigt !

Un bon cuir coûte cher à réaliser puisque l'équipement industriel est onéreux.

D'ailleurs, un cuir bien tanné passe plusieurs mois dans des cuves remplies d'ingrédients tels que des graisses de haute qualité et des agents de teinture organiques. Chaque tannerie haut de gamme a d'ailleurs ses propres recettes secrètes.

"Mais la pluie, alors ?"

Il y a toujours eu tout un tas de peurs et de débats autour de la supposée "fragilité" du suédé face aux intempéries. Si elle n'est pas tout à fait infondée, elle est souvent grandement exagérée.

Le seul "problème" véritable ? Effectivement, une fois qu'il a pris l'eau, un suédé ne sera plus jamais exactement dans son état d'origine.

Faut-il paniquer pour autant ? Non, absolument pas.

Après avoir pris l'eau puis séché, vous pourriez prendre peur en voyant votre cuir : tous les petits "poils" qui forment le suédé sont agglutinés, si bien qu'il paraît rugueux et semble même "taché".

Toutefois, un bon entretien permettra de lui redonner souplesse, douceur et, surtout, l'aspect velouté qui fait son charme !

Karim l'a très bien compris : l'eau n'est pas un drame pour un cuir suédé de qualité, et ce n'est pas quelques éclaboussures qui vont le ruiner ! (Notez toutefois qu'il ne s'apprête pas non plus à plonger avec...)

Les diverses brosses et produits font du très beau boulot pour les redresser et les séparer les uns des autres, mais ils sont si nombreux et fins qu'il est pratiquement impossible de tous les attraper. D'où le toucher velouté moins "parfait" qu'au départ.

Mais votre cuir restera très beau, et ses propriétés ne sont absolument pas altérées par l'eau.

Je parle en connaissance de cause puisque je me suis pris une grosse averse pendant 20 bonnes minutes avec le premier prototype du modèle vert ! Et comme vous pouvez le voir dans cet épisode de Sape M'en Cinq, il est nickel après un entretien adapté !

En revanche, les suédés de qualité moindre ne retrouvent jamais un bel aspect une fois mouillés ou salis.

Les poils, plus grossiers, peinent à se séparer à nouveau ou deviennent trop friables. Ils s'usent quand on passe la brosse, formant même parfois des sortes de "bouloches de cuir" assez tenaces. La couleur, quant à elle, ne reprend aucune homogénéité et peut même déteindre.

Le choix de l'agneau velours

L'agneau donne généralement le rendu le plus velouté et fluide, car sa peau est tout simplement plus fine.

Une peau plus épaisse apportera normalement un grain plus épais, donc des "poils" plus apparents.

Tandis que sur notre agneau, on obtient un grain plus fin, avec un toucher velours marqué, d'une plus grande qualité.

Bien sûr, il ne faut pas discréditer les cuirs plus épais pour autant : ils sont adaptés aux chaussures par exemple, qui ont besoin d'une matière plus robuste, ou aux fameux "roughout suede" qu'on trouve sur des combat boots et des blousons plus workwear.

Mais partez du principe qu'à qualité égale, pour ce qui concerne un blouson à la main souple et au grain raffiné, l'agneau velours est ce qui se fait de mieux !

L'agneau velours permet d'obtenir un grain très fin, une prise de lumière chatoyante et une belle souplesse.

Évidemment, tout ça doit être mis en perspective avec la provenance de la peau et la façon dont elle est travaillée. D'ailleurs, c'est aussi important pour la qualité que l'aspect éthique !

Je laisse donc à Benoît le soin de vous expliquer comment nous sommes arrivés à vous proposer une aussi jolie matière, en restant dans des tarifs très maîtrisés pour un blouson en cuir d'agneau...

Le mot de Benoît sur le sourcing

Une peau venant d'Italie

La création de ce blouson a commencé par une désillusion...

Les premiers fournisseurs sur lesquels nous sommes tombés, dans les gammes de prix abordables, n'étaient pas satisfaisants. En effet, les cuir suédés bon marché, voire même milieu de gamme, sont la plupart du temps fabriqués en Inde à partir de chèvres indiennes.

Sauf que les conditions de tannage sont loin d'y être exemplaires. Pollution environnementale, danger pour la santé de l'homme, maltraitance animale... C'est un pays qui se fait régulièrement épingler, notamment dans de nombreux documentaires.

Pour y pallier, on avait même essayé de creuser la piste d'un cuir indien avec des certifications éthiques et environnementales ! Mais nous avons été avertis par de nombreux professionnels de leur manque de fiabilité : difficile d'être certains du niveau de garantie offert par ces labels...

On a donc préféré repousser la production pour se mettre à la recherche d'un cuir européen, quitte à ce que ça prenne du temps ! Enfin, après plusieurs essais infructueux, on a fini par trouver ce qu'il nous fallait. On a abandonné la chèvre pour passer sur de l'agneau... Un très bel agneau qui vient d'Italie, de Toscane plus précisément.

Travailler une matière noble

Je peux vous dire qu'à nos yeux, c'est une belle victoire que de réussir à obtenir non seulement une provenance italienne — bien plus contrôlée — mais aussi de travailler une matière première plus noble !

Dans le très haut de gamme, la majorité des cuirs suédés sont en agneau. Je vous encourage à vérifier par vous-même : si vous prenez un cuir suède Tom Ford ou de chez James Grose, il s'agit toujours d'agneau, jamais de chèvre.

D'ailleurs, notre cuir de Toscane est originellement utilisé pour faire du shearling.

Et les marques qui peuvent se permettre de la peau lainée d'agneau plutôt que de mouton, italien par dessus le marché, sont des marques d'ultraluxe, tout simplement...

C'est aussi ce qui nous directement mis en confiance, car c'est vraiment un bon signe concernant la qualité des peaux.

Le cuir d'agneau que nous avons choisi est aussi utilisé dans la création de peaux lainées par des marques d'ultraluxe.

Concernant notre tannage, il est réalisé en Roumanie dans une tannerie familiale qui travaille avec des marques artisanales ou de luxe, et qui est certifiée REACH, comme toutes les tanneries européennes.

Pour la confection, cette tannerie s'associe ensuite avec son atelier voisin, spécialisé dans le montage des pièces en cuir, avec lequel elle travaille en étroite collaboration.

La question du prix pour un cuir de qualité

Bien que j'aborde rarement la question du prix dans nos articles, je dois le faire ici.

Pour faire simple : on ne peut pas tricher avec un cuir de qualité.

Même les marques habituées à distribuer en direct, avec des marges en-dessous du circuit classique du prêt-à-porter, peinent à vendre un blouson en chèvre indienne, fabriqué en Inde, à moins de 300 €...

Évidemment, n'espérez pas la moindre information sur la provenance du cuir, les conditions de tannage ou de montage à ce prix-là. Je préfère donc prévenir tout de suite : notre prix n'aura rien à voir, car le produit n'a rien à voir.

Nous serons juste en-dessous des 600 €, pour un blouson en velours d'agneau Toscan, au grain et à la texture riches, et une fabrication entièrement européenne du début à la fin. Plus grand chose à voir avec un sourcing de chèvre et une fabrication 100% Inde.

Pour vous donner une idée, dans le circuit classique, il serait vendu au moins 800 € chez une marque peu connue. Pour une marque plus hype, on peut allègrement dépasser les 1.000 €. Je reste donc très satisfait du rapport qualité/prix que nous proposons.

Les détails qui font la différence

Des bords-côtes pensés pour durer

Trop souvent négligés par les marques, ils ont fini par s'attirer les foudres des amateurs de beaux vêtements, qui tendent à s'en méfier sur les blousons. Ils sont parfois trop serrés, et dans une matière un peu cheap qui vieillit mal.

De notre côté, on a choisi de beaux bords-côtes, dans un solide mélange de laine (46 %), acrylique (46 %) et élasthanne (8 %), qui devraient bien tenir dans le temps et présentent une légère texture chinée que l'on apprécie beaucoup !

De bons bords-côtes en laine mélangée, solides et à l'aspect légèrement chiné. Le petit liseré apporte un détail plus racé !

La laine permet de donner une certaine noblesse à la matière, tant visuellement qu'au toucher. L'acrylique permet d'imiter la laine tout en apportant la solidité supplémentaire des matériaux synthétiques. Enfin, l'élasthanne amène la tenue et le stretch nécessaires à un bon confort.

On a aussi fait un petit travail esthétique sur le choix des couleurs.

Pour le blouson camel, on les a voulus ton sur ton, afin d'éviter un contraste trop fort avec une couleur claire (ce qui aurait donné un aspect trop "sport" à la pièce). Pour le vert, qui est plus sombre, on s'est permis de le contraster avec un coloris gris foncé, légèrement chiné lui aussi.

Enfin, notez ce petit liseré en relief au milieu des bords côtes, qui vient souligner les lignes du blouson !

Bords-côtes ton sur ton pour le modèle camel, et gris anthracite sur le vert forêt.

Un zip YKK, gamme Excella

Excella, le haut de gamme du fournisseur japonais et leader mondial YKK.

Une fiabilité, solidité, et une super sensation de glisse sur le zip ! C'est le genre de petit détail fonctionnel qu'on ne remarque qu'inconsciemment, qui donne naturellement envie de porter la pièce.

Un Zip "Excella" de chez YKK, solide, et qui glisse tout seul ! Notez que l'on a bien fait attention à choisir la couleur du zip ton sur ton avec le cuir, pour garder un rendu bien épuré.

Une belle doublure qui respire

On voulait que la doublure soit jolie, confortable et plus casual que celles en viscose habituellement présentes dans nos manteaux et vestes.

Sur un beau cuir suédé comme celui-ci, c'est tout de même plus sympa d'avoir une doublure en chambray, qui rappelle vos chemises casual préférées !

On a donc choisi ce chambray en coton-modal (76 % / 24 %) qui respire très bien, et dont la fluidité vous permet d'enfiler le blouson sans accrocs !

Comment se procurer les nouveautés du mois de février ?

 

Le blouson en cuir vert forêt, le blouson camel, le jean bleach ozone, la chemise col officier et la chemise kaki nid d’abeille sont disponibles sur notre e-shop !

Vous pouvez aussi les trouver dans nos boutiques à Paris, Lyon et Bordeaux.

Nicolò Minchillo Nicolò Minchillo

Moi, c'est Nicolò. Chez BonneGueule, je réponds à toutes vos questions et demandes de conseils. À côté de ça, je m'occupe des tests de marques et je prête main forte au pôle édito. J'aime la funk, le jiu-jitsu brésilien, le bacon, les manteaux majestueux et les belles boots.

Laisser un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.

  • Nicolò – BonneGueule

    Un décrottoir classique ou tout autre brosse souple (par exemple celle que tu as avec le Jason Markk pour tes sneakers) feront l’affaire 🙂

    Par dessus ça, je recommande l’acquisition d’une brosse dite « en crêpe » pour les fois où les petits poils sont vraiment incrustés.

    Enfin, la Rénovétine Saphir. Choisis la de couleur neutre ou de couleur adaptée, la seconde étant à tester sur une partie cachée du cuir pour être sûr que ça donne la bonne teinte.

    L’avantage de la première c’est qu’on ne peut pas se tromper, mais la seconde donne un effet ravivant beaucoup plus prononcé 🙂

    Et pour les fois où tu ne veux pas raviver la couleur et juste nettoyer un peu à la brosse, le spray nettoyant suédé Famaco marche bien également.

  • Alex – BonneGueule

    Hello Fabrice,

    Merci pour le partage ! =)

  • Alex – BonneGueule

    Hello Edwin,

    Merci beaucoup pour ton retour ! =)

  • Alex – BonneGueule

    Hello Miguel,

    Merci pour ta remontée, on va modifier ça =)

  • Alex – BonneGueule

    Hello Alexandre,

    Merci beaucoup pour ton message, c’est en effet une très belle pièce !
    Ravi qu’il te plaise même si hors budget =)

  • Alexandre

    Hello,
    De passage à la boutique lyonnaise hier, j’ai pu admirer ce blouson : il est magnifique, tant à l’oeil qu’au toucher, et surtout en vert (c’est quelqu’un du genre à ne porter que des pièces dans les bleu, gris, kaki et camel qui dit ça). Même ma femme, qui est vegan, n’a pas pu s’empêcher de le trouver joli. Malheureusement totalement hors budget pour moi, mais un bel achat à envisager !

  • Miguel Da Silva

    Super pièce BG ! Juste je me permet il y une faute sur le camel couleur  »pas » excellence des blousons suédois, je pense que vous vouliez dire  »par » !
    Bonne journée à vous et continuez ainsi

  • Fabrice

    Salut, voilà ce que tu cherches: https://www.jacquesdemeter.fr/les-souliers-city-boots-velours-vert-olive.html
    dès qu’une de mes paires sort de mon placard, celle ci y rentrera haha

  • White

    De passage à Bordeaux je suis passé à la boutique ce matin. Je le trouvais moyen en photo, c’est bien différent en vrai. La couleur du camel rend bien mieux en vrai. En le voyant en entrant je me suis dit « ah ok ».
    L’autre chose qu’on ne peut pas évaluer en photo, c’est le toucher. C’est le point fort de la pièce à mon avis. Il est doux, souple et agréable à porter.
    Je le trouve donc très sympa et il semble pouvoir passer avec beaucoup de tenues. Ce qui m’a retenu de le prendre, c’est justement qu’il est un peu trop « simple » et passe partout. Je comprends le parti pris choisi et on ne peut pas faire l’unanimité. Je cherche quelque chose avec un peu plus de caractère.
    Cette remarque est très personnelle et ne remet pas en cause la qualité du bomber.

    Mention spéciale à Arthur, toujours super sympa et dispo, comme le reste de l’équipe de Bordeaux! Chaque passage là bas est un plaisir.

    Edwin

  • Benoit – BonneGueule

    Le bomber, c’est le blouson le plus simple et facile à placer dans une tenue, c’est pour cette raison que pour notre première incursion dans le cuir, on est parti sur cette forme 🙂

  • Emmanuel

    Voilà une bien belle pièce. Pour moi comme j’ai déjà beaucoup de vert, ce serait plutôt la version camel.
    Je regrette juste un peu le côté bomber, j’aurais préféré un col en cuir également façon col chemise ou col officier.
    On peut pas tout avoir. ☺

  • Benoit – BonneGueule

    Elles sont très jolies effectivement ! Mais honnêtement, des bottines en suede beige clair comme mes Common Projects, avec le blouson vert ça passe tout seul !

  • Jeff Gd

    Je parle pas forcément de souliers camels mais de souliers dans différentes nuances de marron afin de rester dans le rappel de couleurs sans que ça fasse forcé. Je comprends bien qu’il ne faut pas rechercher exactement la même teinte (ce qui est souvent dur à faire dans le PàP d’ailleurs) mais c’est toujours sympa d’avoir un rappel surtout quand il a l’air naturel; je pense à l’empiècement discret en suede beige à l’arrière de vos sneakers mais à mon avis ça marche aussi avec une paire entièrement marron. Après je suis peut être un peu maniaque, mais votre blouson vert je n’ai qu’une seule envie c’est de le porter dans une tenue avec ça haha : https://68.media.tumblr.com/2f9cda7ba36e1a211f451f3884edfc34/tumblr_oe4b8thUYI1tl7v0do1_1280.jpg

  • Benoit – BonneGueule

    Euh un rappel souliers camel et blouson camel perso je trouve ça un peu trop forcé, ça manque de spontanéité dans une tenue ^^
    Ne cherche pas à faire un rappel entre un blouson en suede et des chaussures, ça va donner une impression de sophistication inutile.

  • Jeff Gd

    Le vert me fait également envie mais contrairement au camel c’est vraiment pas facile de faire un rappel avec les chaussures. En dehors des options MTO je ne connais aucune marque de soulier qui propose une paire en veau velours kaki/vert. C’est dommage.

  • Benoit – BonneGueule

    Ah oui je connais très bien 5.11, mais dans cette veine, je préfère de très loin Triple Aught Design.

    Oui je suis très content du rendu en vert, c’était une couleur plus audacieuse, mais je trouve que ça lui donne une touche vraiment moderne ! Merci pour les encouragements !

  • Benoit – BonneGueule

    Grenson est à ma connaissance la seule marque qui est utilise le tannage au titane, mais sur très peu de modèles, c’est très récent. Je suis encore en phase de recherche d’informations, et j’attends de faire nos propres tests:)

  • Jean-Michel MARTZ

    Pris en flag par Ben!:)
    En fait, c’est pas un pantalon, c’est un short de chez 5.11 (5.11 Tactical est une marque américaine de vêtement et d’équipement tactique, principalement destiné aux forces de l’ordre).

    http://www.511tactical.com/recon-vandal-topo.html

    Mais pour la salle de sport (ou chiller à la maison), c’est top!

    Merci de ton aide Ben!
    Et bravo pour ce beau blouson et cette merveilleuse couleur!
    Je ne connais pas de couleur plus masculine et plus sexy que le vert, et vous le décliner avec talent!
    Et merci bien-sûr, de toujours nous offrir le meilleur des produits, au meilleur des prix!

  • Benoit – BonneGueule

    Ah super retour ! Je suis ravi qu’il te plaise ce blouson :)))

  • Benoit – BonneGueule

    Ah oui effectivement, c’est un XL sur ce blouson qu’il te faudrait !
    Quelle est ce curieux pantalon avec des motifs topographiques ?

  • Jean-Michel MARTZ

    https://uploads.disquscdn.com/images/8b20ca88b232853fbd0c60ce37429743d0a678e1352d049b055b2ba0a4f03198.jpg

    J’ai un doute quand tu me recommandes un L…
    D’autant que le L de Gustin est probablement un L américain, donc un XL européen.
    Voici une photo de la Kuwamura à carreaux ombrés en L sur moi.

    Je serai peut-être plutôt d’avis de partir sur un T52 pour ce blouson en cuir, qu’est-ce que tu en penses?
    (Et sur un XL pour la flanelle à carreaux)

    PS: Concernant le blouson vert sapin, T52 également?

  • Caspian

    Je reviens d’un essayage dans la boutique de Bordeaux.
    J’étais de passage pour l’achat de chemise et j’en ai profité pour passer mes bras dans ce superbe bomber. Il est clairement magnifique. Je ne parlerais pas de la qualité, M. Benoit le fait très bien dans l’article juste au dessus 😉 Le touché est super « doux », les finitions parfaites. La coupe est courte, juste comme il faut pour un blouson de demi-saison. Longueurs de bras, impeccable aussi.
    Le camel en premier: très classique, il est très beau. Mais il a un gros défaut. Il est mis en concurrence avec le VERT. Alors là les loulous, on rentre dans une autre catégorie. Comme beaucoup, j’en suis sur, je me suis dit en lisant l’article « Vert? Pour une peau? Quelle idée? » Et ben, en le voyant, coup de foudre. Pour vous dire, je n’ai même pas enfiler le camel. Le vert est 100 fois plus beau que sur les photos et simplement car il prend la lumière d’une façon incroyable. J’étais habillé avec les sneakers blanches, un jean brut, une chemise et une maille fine bleue. Ben le blouson relève bien l’ensemble. Il peut s’accorder avec tout. Non sérieusement. Toutes les couleurs, bleu, rouge, blanc (évidement), tous les marrons. C’est vraiment une pièce facile a introduire dans sa garde robe.
    Malheureusement pour moi, vraiment malheureusement, je n’ai pas besoin (pas vraiment besoin) d’un nouveau blouson. Mais sait on jamais.
    En tout cas, bravo à l’équipe pour la conception de cette superbe pièce 😉

  • Kad

    Merci je vais chercker ça

  • Hello Kad,
    On l’a envoyé avec un un peu de retard, mais c’est chose faite 🙂
    Très bonne soirée,
    Geoffrey

  • en effet 🙂

  • Vincent

    Merci Benoit pour ta réponse. Habitant à la Réunion avec des températures descendant rarement en dessous de 20°, ça risque d’être compliqué… ^^’

  • Fred

    Salut Benoit,

    Mon 1300 te remercie pour l’attention que tu portes à la sécurité de son pilote 😉

    J’aime porter des chemises blanches rentrées dans le pantalon et je doute que ça puisse le faire avec ce bomber, notamment en raison de la forme de son col dont l’arrière semble s’ecraser sur le cou du porteur (et donc de pousser le col de chemise sur l’avant).

    Sans compter ma carnation métisse qui, d’après Madame, va se confondre avec la couleur du blouson pour un effet désastreux (là c’est le moment où tu trouves l’argument qui va bien pour transformer mon hésitation en faiblesse, puis en achat décomplexé ^^).

    NB : je parle du beige, le vert est exclu

  • Kad

    Vs disiez dans l’article de présentation que les membres du programme recevraient un mail aujourd’hui pr pouvoir commander le bomber.Je n’ai toujours rien reçu..

  • Smirnov

    Hello Benoit,

    Merci pour ces précisions.

    Pour le tannage au titane, j’en ai entendu parler et cette fois dans le cadre d’un label appelé NATURLEDER qui regroupe aussi le tannage au zirconium et à l’aluminium, et qui comprend aussi des exigences sociétales.

    A part en entendre parler, est-ce fiable du point de vue process (pour la tenue des couleurs dans le temps) ? Quelles marques actuellement utilisent ces procédés ?

  • Benoit – BonneGueule

    Prends le en L alors . Tu mets quoi comme taille ailleurs ?

  • Benoit – BonneGueule

    Ravi qu’elle te plaise cette doublure !

  • Benoit – BonneGueule

    Hello Ludovic,

    Il a une longueur totalement standard, tu le verras mieux sur la page de présentation sur l’eshop je pense.

    Prends le en taille M toi 🙂

  • Benoit – BonneGueule

    Bizarre, ça tu es un peu serré dans la chemise en taille S ? Si oui, prends le en M.

  • Benoit – BonneGueule

    Merci beaucoup Adrien, on prépare de très belles choses pour la suite aussi 🙂

  • Benoit – BonneGueule

    On espère ! 🙂

  • Benoit – BonneGueule

    Prends du S ici aussi !

  • Benoit – BonneGueule

    Hello Smirnov,

    Alors oui, le tannage végétale c’est très joli, mais totalement inadapté pour du blouson en cuir (d’ailleurs, c’est pour cette raison que tu n’en verras jamais sur du blouson en cuir, peut-être à part chez Hender Scheme). Tout simplement parce que les couleurs ne tiennent pas. Mais oui, pour de la sacoche, de la petite maroquinerie ou même certaines chaussures, ça a un charme fou.

    Le notre est donc tanné au chrome, comme tous les cuirs utilisés pour les blousons, pour avoir une bonne tenue des couleurs, et actuellement, nous explorons la possibilité de tannage au titane, très respectueux de l’environnement.

    Pour la certification REACH, j’étais déjà au courant de tout ce que tu pointes, je l’ai pas signalé en tant que label, mais plutôt dans le sens où notre tannerie roumaine est dans les normes européennes, contrairement à certaines tanneries indiennes par exemple.

    N’hésite pas si tu as d’autres questions !

  • Zarock

    Merci !

  • Kad

    Merci Benoit

  • Benoit – BonneGueule

    Prends le en M sans hésiter !

  • Benoit – BonneGueule

    Merci Max ! Ravi qu’il te plaise !

  • Benoit – BonneGueule

    Prends le M ici aussi 🙂

  • Benoit – BonneGueule

    Hello ! Il te faut le XXL !

  • Zarock

    Oulah! Désolé, petit bug par chez moi haha. Effacez ce commentaire et répondez plutôt au bon. :p

    Encore désolé les gars

  • Benoit – BonneGueule

    Ah mais pour la moto, c’est blouson de moto avec coques et protections adaptées ! Et c’est non négociable ! La sécurité avant tout 🙂
    Par contre dans une tenue casual chic, avec une paire de bottines, il a totalement sa place !

  • Benoit – BonneGueule

    ??

  • Benoit – BonneGueule

    Ce n’est pas une peau lainée, je dirai qu’effectivement ça tient aussi chaud qu’un bon gros cardigan. Sauf que tu peux mettre des couches de vêtements en-dessous !

  • Vincent

    Bonjour, cette pièce tient-elle chaud? Cela se rapproche plus de vos cardigans épais pour l’hiver et les basses températures ou cela se rapproche d’une pièce comme sur la vidéo pouvant se porter une fraiche nuit d’été? Joli travail en tout cas, une fois de plus 😉

  • Zarock

    ..

  • Fred

    Salut BG,

    Qu’est-ce que je pourrais bien faire de ça ? Telle est la question.
    J’ai presque le même en cuir normal (plus viril), le suede est trop fragile pour s’exposer aux affres de la conduite moto, c’est un blourson casual là où je me suis orienté sarto et casual chic…
    Bref, je suis tenté parce qu’il est très beau, mais j’ai peur qu’il finisse au fond de l’armoire. Et 590€ qui dorment, c’est dommage. Ça mérite réflexion :/

  • Florent

    Je porte le blazer en laine donegal en taille 54 (je mesure 1,88 pour 88kg) quelle taille me correspondrait pour ce blouson?
    Très belle pièce selon les photos, bravo.
    Merci

  • Zarock

    Bonjour! Je compte me prendre le vert. Je me disais justement qu’il me fallait une veste mi saison type bomber et… voilà que vous en sortez un, en cuir ! Moi qui est toujours du mal avec les vestes en cuir classique ou perfecto.. Bon compromis.

    Je me demande évidemment quelle taille prendre. J’ai le manteau camel 50, cardigan Inis M et chemise chambray IT aussi en M chez vous il me semble.
    Merci.

  • Max Nehar

    Yaouh.. Ces couleurs.. Vous m avez appris a aimer ce genre de détails, et la texture suédé.. Vraiment jolie

  • Kad

    Bonjour la team,je compte me procurer cette pièce par contre j’hesite Sur la taille .je porte vos chemises en taille m,le gilet sans manche vitale également en m.quelles sont les mensurations de votre mannequin?je ne voudrais pas trop un aspect loose

  • Smirnov

    Très belle pièce et bien vu cet agneau velours, j’aime beaucoup le camel très lumineux. Et le détail des bords cotes à base de laine sont bien pensés 😉 Par contre on ne voit pas trop le bas. Ca sent le détail qui va être révélé à la dernière minute dimanche …

    Petite précision dans votre article concernant la certification REACH que vous évoquez, vous renvoyez sur le site de l’ECHA (Agence Européenne des Produits Chimiques) mais qui est trop complexe (pour bien le connaître).

    Je voudrais signaler une précision qui m’apparaît importante: ce n’est pas un label style développement durable. C’est juste une garantie que les substances de bases utilisées pour la fabrication, ici la tannerie, ont bien été enregistrées par les fabricants ou importateurs au sein de l’Union Européenne, selon les règles de celle-ci,

    Les substances chimiques les plus dangereuses sont encadrées par la loi (mais pas interdites, au pire soumises à autorisation très contraignante – Annexe XIV de REACH; ou à restriction – Annexe XVII de REACH mises à jour très fréquemment).

    En clair, si une tannerie utilise du chrome, elle sera certifiée REACH, du moment que le chrome a été enregistré auprès de l’ECHA. Elle garantie que les informations liées à ces produits sont transmises de manière fidèle et transparente tout au long de la chaine : de la production à l’utilisateur final via sa fiche de données de sécurité ou équivalent qui est le pilier de REACH.

    Bref, la certification REACH est un beau business à consultants, mais qui ne sert à rien si ce n’est que cette transmission de donnée se fasse bien, car toute substance non enregistrée en Europe, n’a même pas le droit d’y être importée, produite et pire : ni même stockée sans utilisation. Les autorités environnementales font des inspections inopinées à ce sujet.

    Question tannerie, je préfère la tannerie végétale (forcément REACH) à une tannerie à chrome (forcément REACH). – Note : j’ai pu prendre en soldes une sacoche Bleu de Chauffe superbe en tannerie végétale pour la Saint Valentin qui ira bien avec ce blouson.

    Si vous ne me croyez toujours pas, voici une preuve que les tanneries au chrome VI sont à restrictions sous REACH, mais pas plus :

    Article 5 – Les articles en cuir qui entrent en contact avec la peau ne peuvent pas être mis sur le
    marché s’ils contiennent du chrome (VI) dans des concentrations égales ou supérieures
    à 3 mg/kg (0,0003 % en poids) de poids sec total du cuir.

    Article 6. Les articles contenant des parties en cuir qui entrent en contact avec la peau ne
    peuvent pas être mis sur le marché si l’une de ces parties en cuir contient du
    chrome (VI) dans des concentrations égales ou supérieures à 3 mg/kg (0,0003 % en
    poids) de poids sec total de cette partie en cuir.

    Article 7. Les points 5 et 6 ne s’appliquent pas à la mise sur le marché d’articles d’occasion qui
    étaient déjà en la possession des utilisateurs finaux avant le 1er mai 2015.»

    Source : http://reach-info.ineris.fr/actualites/restrictions-chrome-vi-articles-en-cuir

    Bref, vous le voyez, la certification REACH n’a rien d’un label, elle « limite les dégâts ». Donc si votre cuir velours est sous certification REACH, rien ne nous garanti qu’il n’a pas été tanné au chrome. Vu votre démarche environnementale, je vous suggère de le préciser dans votre article.

    Cette capsule sera pour moi dans quelques mois, mais vous faites un super travail, et de plus en plus pointu ! Continuez à nous faire rêver 🙂

  • Fistule

    Niveau sizing.
    vaut mieux rester sur ma taille habituelle chez vous.
    S en veste et chemise.
    Ou mieux vaut taper en dessous en me disant que le cui rrisque de se détendre.

  • Franck Burlaud

    Je compte le prendre mais j’attends d’avoir les sous. Vous aurez un peu de stock?

  • Adrien

    Bonjour,

    Ça fait un très long moment que je recherche un cuir dans ce type de vert et je suis content de pouvoir le prendre chez vous.
    Ce début d’année est vraiment exceptionnel en ce qui concerne vos nouvelles sorties, on monte clairement d’un cran. Bravo à l’équipe !

  • Bachir

    Hello ! Quelle taille si je porte votre pull rouge en taille M et chemise maruwa en taille S ?

  • Ludovic GUERIN

    Très réussis, en particulier le vert que je trouve magnifique !
    Du coup je suis quasiment sûr de vous le prendre, juste un point : au niveau de la longueur, il m’a l’air relativement long sur la 1ère photo, en tout cas un peu plus que la plupart des bombers, vous confirmez où c’est simplement une impression ?
    Sinon niveau taille : je fais du 48 sur vos camel coat et raincoat, je reste là-dessus ?

    Merci ! 🙂

  • Djinn

    Magnifique blousons cuir que vous nous sortez là ! Et la doublure en chambray, je ne m’attendais vraiment pas à ça, j’adore ! 🙂

  • Jean-Michel MARTZ

    Comme je débute, la seule référence que je peux te donner c’est mon caban GALION de chez St James, un T50.
    Sinon, je viens de recevoir une trucker jacket de chez Gustin, en L (116 tour de poitrine)
    Je ne t’aide pas beaucoup… 1m84, 77kgs, beau buste, belles épaules, merci la muscu:)

  • Nicolò – BonneGueule

    Je pense que question cuir, on peut même dire qu’on est au dessus, avec un agneau velours comme ça 🙂

    A voir ensuite, tu sais c’est tellement compliqué le cuir que sans connaître le prix d’achat de leurs peaux et pouvoir comparer, c’est difficile de trancher entre deux beaux sourcings !

  • Benoit – BonneGueule

    Je pense qu’on se rejoint beaucoup sur la qualité (eux aussi, ils ont de l’agneau mais ils ne disent pas où). Par contre en zip, on est plus haut de gamme !

  • Benoit – BonneGueule

    Tu mets quelle taille habituellement ?

  • Benoit – BonneGueule

    Merci à toi !

  • sav92

    je m’attendais à un cuir « normal » mais ces velours sont très beaux aussi, surtout en Kaki . bravo

  • Jean-Michel MARTZ

    Et si j’hésite entre 2 tailles, je me dirige vers laquelle?
    (Mesure aisselle à aisselle: 58cm)
    Merci:)

  • Hippopotame amorphe

    Beau cuir !
    On est donc sur un niveau de qualité comparable à Falcon Garnments ?