Test : sneakers National Standard par Rémi

Temps de lecture : 10 minutes

Faisant suite à Valery, je me lance également dans le test d'une paire de sneakers NS. J'ai reçu plusieurs questions sur la difficulté de porter le modèle que j'ai choisi, vous verrez qu'il n'en est rien. Ne vous posez pas de barrières inutiles, une paire de sneaks blanches est ce qui est le plus simple à porter (quand le design suit).

Merci à Fanny pour les photos et Gill pour ses conseils avisés.

Bonne lecture à tous.

-----------------------------------------------

Lorsque j’ai sorti les National Standard mid de leur boîte, j’ai d’abord pensé qu’elles n’étaient pas tout à fait comme je les imaginais. Mais je me suis laissé le temps d’une après-midi pour vérifier ma première impression. Oui je suis un mec comme ça, je ne juge pas au premier coup d’œil. Vous le verrez par la suite, j’ai bien fait, elles sont encore mieux en vrai qu'en photo.

Après tout, des chaussures à velcro ça fait longtemps que j’ai arrêté d’en mettre. Ma dernière paire devait d’ailleurs être ornée d’un Spider-man qui s’est effacé dans l’année. C’est donc par nostalgie que j’ai choisi d’essayer cette paire plutôt que des high-tops, et les low étaient déjà en essai avec Valery.

En plus, c’est le seul modèle qui propose du blanc. Du vrai blanc, comme sur les Stan Smith qui ont durées toutes les années collège. Certes du blanc agrémenté d’un peu de gris mais ça ne fait pas de mal et ça permet des petits rappels de couleur sympas, en intégrant mieux la paire au look. J’ai toujours eu un blocage à mettre  une paire d’un blanc immaculé aux pieds et le reste du look dans d’autres couleurs, voilà plutôt une bonne occasion de voir ce que je pouvais faire.

Bon, je ne vais pas m'étaler sur la solidité du modèle et le confort. Je n'ai pas passé 2 mois avec ces chaussures, c'est donc difficile de donner un vrai avis de ce côté. Même si dès les premiers essais, je dois avouer qu'on a affaire à une paire de bonne qualité et bien exécutée.

Que demander de plus ?

Avant tout lecteur de BonneGueule, ma première exigence quand je lis un article c'est de comprendre et d'avoir appris quelque chose à la fin de ma lecture. On peut parler pendant des pages d'un modèle mais pour beaucoup, l'intégration de la paire dans un look n'est pas chose facile, alors plutôt que de vous filer la brochure marketing du modèle, on va faire un cas pratique.

Comment j'intègre cette paire à mon look

La première étape de la construction d'un look se fait déjà lors de l'achat. Avant de cliquer sur "Acheter" sur ce site de vente privée, avant de sortir votre carte à la caisse : il est important de rationaliser son achat.

Si je décide de craquer sur une magnifique paire de boots montantes mais que la totalité de mon dressing est composé de pièces très formelles, j'aurais beaucoup de mal à sublimer mes tenues.

Ok, j'ai mes chaussures, maintenant pour l'élaboration de mon look, je vais :

  • Contextualiser : Si je travaille toute la semaine en costume et que le week-end je fais du rafting, mes boots ne vont pas souvent voir le jour malheureusement. Ce genre de comportement, vous ramène inexorablement vers la malédiction des 80/20 de votre dressing. 80% de vos vêtements ne sont portés que 20% du temps et inversement. Accumuler des pièces sans savoir quoi en faire, même si elles sont très belles, ne va pas arranger votre compte bancaire et votre armoire.
  • Définir mon image : Je souhaite véhiculer quelques chose de particulier à travers mes looks. Je veux montrer toute la complexité de ma personnalité et prouver que je suis unique, que l'avenir de l'Humanité est entre mes mains et que les meetings de Nicolas Hulot ne sont pas un complot altermondialiste.

Je vais appliquer cette méthode à moi-même pour expliquer mes décisions sur les looks que je vais composer.

Mon contexte : Je suis étudiant en commerce dans le Sud. Moins de 25 ans. Pas d'exigences vestimentaires particulières et un cadre assez relax. N'étant pas à Paris ni dans une grande ville, on pourra également considérer que il ne faudra pas paraitre trop bien habillé au risque de sortir du cadre. Le costume pour aller en cours c'est comme les derbies quand on à 15 ans, c'est hors-contexte. Évidemment, cela dépend beaucoup de votre propre cadre de référence.

Mon image : J'aime avoir des tenues confortables qui ne paraissent pas trop étudiées ou millimétrées. Je veux donner une image d'harmonie et souligner mes atouts physiques en camouflant les points faibles.

Je choisi maintenant ma paire de National Standard Mid Blanc/Gris. Ici, la difficulté est très réduite puisqu'on a deux couleurs très faciles à porter. De ce côté c'est zéro prise de risques. La forme n'est pas non plus un problème, et puis si la partie supérieure vous dérange, vous pouvez la recouvrir avec votre pantalon.

Avec quel pantalon vais-je porter ces chaussures ?

J'ai choisi d'éviter le jean tout simplement parce que j'en avais marre de porter le mien et de sortir un peu de ma routine. Vous trouverez facilement du "jeans+sneakers blanches" sur Google, peu d’intérêt de vous proposer un énième look de la sorte. J'appuie ma réflexion en image pour vous faire passer ce que je ressens.

C'est simple et passe-partout mais essayons autre chose

Mon idée est plutôt de trouver un tombé plus harmonieux sur la chaussure, quelque chose de moins "brut" et plus maîtrisé. Quelque chose qui ne soit pas trop guindé non plus et qui permette quand même une grande polyvalence pour le reste de la tenue. Voyez plutôt.

J'ai coupé la fille à côté. Elle était moins élégante que le tombé de son pant.

Petits conseils de Geoffrey si vous tentez un pantalon en laine avec vos sneakers :

  • choisir un pantalon suffisamment resserré aux chevilles,
  • préférer une couleur qui ne fasse pas trop formel (type pantalon de costume) comme des matières mouchetées, des gris chinés ou de la flanelle,
  • rester dans des couleurs faciles : gris, bleu, beige, sable,
  • n’hésitez pas à « faire tomber » le pantalon sur des sneakers montantes pour casser encore plus le formalisme de la pièce.

Pour ce test, j'ai décidé d'utiliser 3 pantalons : un pantalon en laine anthracite , un pantalon noir type "sweatpant" en coton avec un détail sur les côtés et un pantalon en lin-coton bleu. Nous pourrons observer les différences de tombé en fonction de la matière du pantalon, mais aussi de sa coupe.

Pour assortir avec les pantalons, j'ai choisi 3 tee-shirts de couleurs différentes pour vous permettre de voir les assemblages qu'on peut faire. Veuillez noter que j'aurais préféré avoir plus de longueur sur 2 de ces tees de manière à jouer avec les proportions. Vous constaterez sur certaines photos qu'un tee-shirt pas assez long n'est pas joli avec les pantalons que j'ai choisi.

Tout à l'heure je parlais de mes atouts physiques et mes défauts. Il se trouve que j'ai des épaules assez carrées mais que j'ai une taille assez fine et mes bras ne sont pas un modèle de musculature. J'ai choisi d'ajouter une pièce assez légère, sobre, qui mette à profit mes épaules bien larges et qui créée l'illusion en trichant sur la taille de mes bras et de ma taille beaucoup plus fins : le cardigan. Il n'est pas non plus trop formel, ce que je souhaitait éviter.

Sans plus tarder, passons au premier look que je vous propose. J'ai réalisé ce shooting très spécial dans les locaux de mon école, vous allez être immergés dans mon environnement (mieux que les lunettes 3D). Je commence sans le cardigan pour montrer l'utilité de celui-ci sur ma morphologie dans les photos qui suivront.

Pantalon en laine et tee

Pantalon coton/lin et tee

Voilà donc deux tenues avec le même tshirt. Le premier pantalon, même si on voit mal sur l'image à une ampleur suffisante pour ne pas découvrir la chaussette dans une position assise. Le second pantalon est trop court pour l'opération et la coupe ne correspond pas à l'esprit des sneakers que je porte. Pour preuve, tout la chaussure est découverte et le "stacking" qu'on voit sur la jambe droite est inexistant puisque le pantalon n'a pas assez de longueur pour se poser correctement sur les mid.

Je rajoute donc le cardigan et change de tee pour comparer les effets. Je décide de laisser une seconde chance au pantalon bleu, alors voyons un peu ce qu'il va donner.

Cardigan gris, tee "craie", pantalon bleu

Cardigan gris, tee bleu oversized, pantalon bleu

Le pantalon passe beaucoup mieux sur ces looks, sûrement dû aux poses différentes. On constate que la couleur du tee sur la 2ème tenue n'introduit aucune subtilité avec ce pantalon. J'aurais pu tout aussi bien mettre une combinaison bleue et enfiler mon cardi par dessus. Sur la première tenue en revanche, les sneaks, le tee et le gilet sont dans les mêmes tons et le pantalon bleu devient la pièce forte de la tenue puisqu'il "flashe" vraiment à côté de ces couleurs pâles.

L’inconvénient est que le gris est une couleur sensée calmer une couleur plus vive mais le tee shirt en question n'a pas besoin d'être calmé, il est déjà très "fade". Ces looks sont donc mieux grâce au cardigan mais le pantalon cause des difficultés pour l'élaboration d'un look vraiment efficace. Retour au placard donc.

Alors j'enfile un pantalon en coton noir avec des détails pour dynamiser la tenue. Je garde le tee bleu un peu long que j'affectionne, on enlève le cardigan et ca donne :

Pantalon noir en coton, tee bleu à poche oversized

Les bandes sur le pantalon ne sont pas sans rappeler une célèbre marque de sport. On est donc dans un style beaucoup plus "street" qui peut convenir à certain, l'impression est renforcée par ce tee shirt bien long. Le contraste est créé par les chaussures et les bandes violettes. Mais je préfère avec un cardigan et vous allez remarquer pourquoi j'insiste avec la longueur du tee shirt. On peut faire des choses intéressantes avec les couches supérieures par la suite.

L'ajout du cardigan introduit un petit contraste de style puisqu'on observe les détails aux épaules qui rappellent une pièce militaire mais sans trop en faire. Le tee dépasse du cardigan qui, lui, est un peu plus court aussi, l'effet est agréable à l’œil. Malgré un tee moins long, le jeu de proportion est conservé puisque le cardi reste plus court. On remarque quand même qu'il s’intègre très bien à la tenue grâce aux chaussures (notes de gris). Et la tenue n'est pas trop fade non plus puisque les bandes du pantalon viennent donner un peu d'éclat. On aime ou pas.

J'ai décidé d'utiliser le sac que où je rangeais mes autres affaires du shooting. On est loin du premier look de départ, on a introduit un accessoire assez virilisant, un cardigan qui souligne ma carrure sans dévoiler mon tour de taille et un look dans l'ensemble assez décontracté. Certains peuvent penser que ce pantalon fait beaucoup trop "sport" par rapport à la tenue de départ, mais après tout il m'en reste un pour vous convaincre, n'est ce pas ?

Pantalon en laine anthracite, tee bleu, cardi gris, lunettes écailles

Le pantalon en laine est plus discret que le pantalon précédent. La laine propose un effet visuel différent tant au niveau de la luminosité que des plis formés. Sur cette photo les plis de la jambe de droite sont moins beaux que prévu. Ça s'arrange facilement.

L'attention n'est plus portée sur le pantalon mais sur la tenue générale. Les couleurs restent basiques et les sneakers sont mises en avant. Le cardigan a réussi à calmer la brillance du tee, j'ai introduit du mouvement dans ma tenue en me concentrant sur le jeu de proportions et le design des pièces finalement assez neutres pour se compléter sans jurer.

Conclusion

Difficile de se tromper avec des sneakers blanches et grises. Celles-ci sont équilibrées et pas agressives, elles s'adaptent tout à fait dans les looks un peu plus élaborés puisque leur taille (mid) en font des chaussures très polyvalentes pour construire toute sorte de looks. Je me demande même si elles n'auraient pas leur place dans un look plus habillé avec un costume bien coupé.

Le conseil BonneGueule : Une semelle bien épaisse apporte un vrai confort pour faire un high kick à la mâchoire. On ne sent pas l'impact !

Je vous laisse, j'ai autre chose à faire et vous aussi ! Allez donc salir un peu ces sneaks trop blanches. Il parait que ça donne plus de saveur dans un look.

"My job here is done"

Retrouvez les National Standard sur le site de la marque. Et merci à Menlook pour le prêt des chaussures.

--------------------------------------------

Concours Facebook - Du Samedi 30 Juin au Lundi 2 Juillet.

Vous devez laisser un commentaire (et un seul) sur le lien de cet article
qui sera publié sur la page Facebook de BonneGueule.

Répondez à la question :
"
Pourquoi devrais-je gagner cette paire de National Standard ?"

L'auteur du commentaire qui aura fait le plus rire l'équipe BG remporte le concours.

Résultats Lundi soir.

Bon chance

--------------------------------------------

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.