Mes 5 enseignements sur la SEDUCTION et les vêtements – SAPE M’EN CINQ #15

Temps de lecture : 1 minute

10

Au moment où je vous écris ces lignes, je suis pris d'un mélange de satisfaction et d'appréhension.

Satisfaction, parce que j'ai fini un nouveau Sape m'en Cinq, et que j'ai osé un peu sortir de ce que l'on fait habituellement.

Appréhension, parce que le sujet que j'y aborde (souvent vu comme connexe au vêtement) est un sujet qui prend au tripes. C'est le moins qu'on puisse dire : ce sujet est à la fois la source débats houleux, comme de plaisanteries depuis l'adolescence.  Il est le nerf de la guerre du samedi soir d'un grand nombre de citadins, et la source d'inquiétudes qui suivent parfois les hommes toute leur vie, j'ai nommé...

La séduction.

"Argh ! Nicolò, tu avais dit que tu ne voulais pas en parler et qu'il ne fallait pas tout mélanger !"

Oui, je l'ai dit, et d'ailleurs je le maintiens !

Comme je le dis dès les premières phrases de ma vidéo, je ne suis pas expert en séduction. Donc je ne vais pas vous sortir "cinq punchlines pour lui mettre des étoiles dans les yeux" ni "les astuces pour avoir un langage corporel de gorille à dos argenté".

Non, le but ici est plutôt de vous partager ma réflexion sur l'impact réel (ou fantasmé, justement) que peuvent avoir vos vêtements sur votre aptitude à plaire et à séduire.

Est-ce que ça aide vraiment ? Est-ce qu'il y a un style "pour pécho" ? Faut-il s'habiller en fonction de ce que pensent les femmes ? Que veut dire "rester soi-même" dans son style ?

Tant de questions qui m'ont préoccupé par le passé et qui, j'en suis certain, vous préoccupent parfois aussi.

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.