Melinda Gloss : printemps été 2013 + soirée lecteurs

Temps de lecture : 9 minutes

Melinda Gloss est définitivement une marque que je surveille de près, et comme d'habitude, j'ai pu rencontrer Mathieu et Rémi, les deux fondateurs de Melinda Gloss pour découvrir la collection d'été. Sauf que cette fois-ci, ce n'est pas en parlant de vêtements que notre entretien a débuté...

Mathieu et Rémi, les deux créateurs, commencent notre rencontre en me confiant quelque chose de surprenant : ils ont envie de retrouver cette proximité qu'ils aimaient tant à l'époque de "l'appartement store" (le lieu de vente était directement... leur appartement). C'est d'ailleurs là que j'ai découvert la marque, et la première personne qui me l'a présentée n'était pas un vendeur, mais Mathieu lui-même.

A l'époque, cela m'avait beaucoup marqué d'échanger directement avec le créateur, j'aimais beaucoup cette proximité. Ils ont bien conscience que cet échange direct s'est un peu dilué avec l'ouverture des deux boutiques, et ils veulent la recréer, notamment via un "club Melinda Gloss" encore un peu mystérieux...

La collection Printemps Été 2013 en détails

L'inspiration vient d'un film des années 1967, La collectionneuse. Je n'ai pas vu le film, mais je sais que son décor est très estival, en bord de mer, avec beaucoup de lumière. Et c'est exactement ce que m'évoque cette collection. A première vue, pas de pièces exhubérantes cette fois-ci mais il faudrait être de bien mauvaise foi pour nier le pouvoir évocateur très fort de ces vêtements.

la collectionneuse

Photo tirée du film. "c'est un beau fitting ça, dis-donc"

Ils nous projettent dans des vacances entre copains, des soirées en terrasse à entendre le bruit de la mer avec une chemise négligemment défaite et un verre à la main, à des déjeuners en été à l'ombre sur une terrasse...

Bande-annonce de La Collectionneuse.

En fait, pour ceux qui ont vu Perfect Mothers (dont le stylisme est beaucoup plus travaillé qu'il n'y paraît), les vêtements ce cette collection auraient eu parfaitement leur place dans les scènes du film. Mine de rien, rare sont les marques qui projettent aussi facilement leur porteur, c'est quelque chose de très délicat à faire.

Perfect Mother, un film avec de la MILF dedans.

D'ailleurs, je trouve que c'est presque dommage que des vêtements si estivaux aient été pris en photo dans un environnement aussi froid et industriel.

Rémi et Mathieu m'expliquent ensuite que l'"hybridité" était le fil conducteur de la collection. J'avais du mal à comprendre pourquoi, mais en fait, il y a beaucoup de matières avec des mélanges, dont le modèle le plus emblématique est ce trench en coton et papier, un tissu que je n'avais jamais vu avant :

MelindaGloss_ss13_7

Difficile à porter à mon goût, mais la matière (surnommée "papercoat") mérite vraiment le détour. Notez aussi l'assortiment très dynamique des chaussures et du jean gris.

blouson jean denim

IMG_3452

L'une des meilleures pièces de cette collection : le blouson en jean selvedge et en cuir de chèvre. Ce blouson trouvera parfaitement sa place avec un chino et un tee-shirt.

MelindaGloss_ss13_2

Un pull plus subtil qu'il n'y paraît avec de nombreux dégradés.
La matière est faite d'un fil de coton qui s'entrecroise avec un fil de lin,
ce qui donne cet aspect poudré.
Le chino vert pastel est également très agréable.

MelindaGloss_ss13_6

Voilà ce qu'est une couleur "tonique"... Il y a en fait deux textures différentes entre le haut et le bas, et je vous assure que techniquement, ce n'est pas simple à faire. Personnellement, j'aurai adouci la couleur avec un pantalon gris.

MelindaGloss_ss13_5

De la grosse maille en été, c'est possible.
Par contre, elle est en lin et coton, et je préfère la version bleue marine.

Les coupes ont-elles changé ?

C'est la première question que j'ai posée à Rémi.

Les chemises ont été allongées d'un centimètre, la fourche des jeans a été légèrement remontée, et les jersey ont été légèrement allongés aussi. Et c'est tout ! Rémi et Mathieu ont énormément travaillé leurs coupes, il n'y a donc pas de bouleversements. Les petits changements sur les coupes ont été faits dans le but de décontracter un poil la silhouette.

Qu'est-ce que tu en as retenu ?

Eh bien même si les pièces les plus visibles du lookbook me paraissent assez compliquées à porter (le papercoat et le ciré jaune), la collection fourmille de pièces géniales pour l'été. C'est vraiment l'une des rares marques qui réussit impeccablement les chemises casuals.

sixties-collar-light-blue-shirt

Même si vous n'êtes pas obligés de porter une chemise de ce type avec un pantalon si sombre et habillé, vous devez avoir ce genre de pièces. La taille est un 39, mais je pense qu'un 38 aurait été un peu plus adapté.

C'est bien simple, TOUTES les chemises sont parfaitement adaptées à des soirées de vacances ou des journées ensoleillées.

La longueur pour les porter hors du pantalon est parfaite, et le tissu est très léger. Rémi a innové, puisque certaines chemises contiennent du cupro, une matière artificielle habituellement utilisée pour les doublures. Je regrette cependant qu'il y ait si peu de chemises dans leur eshop ! Où sont les oxfords et autres cotons travaillés ?

Je regrette aussi un manque de chemises plus habillées, mais cela va être réparé à la prochaine collection....

Les chinos ont été peu mis en avant, et c'est bien dommage, car on sent un effort d'aller plus loin qu'un simple pantalon beige. Celui en vert pastel est d'ailleurs très agréable.

Par contre, je trouve dommage qu'à part le papercoat et le blouson bi-matières, il n'y ait pas de trenchs ou de petit blouson léger.

Et enfin, un petit mot sur le footwear, que l'on n'attendait pas forcément, mais qui est très réussi. Les desert boots sont bien pratiques, car il y a directement un patin posé sur la semelle. Leur forme est vraiment jolie et la couleur des cuirs est très belle. Une bonne surprise !

olive-grey-desert-boots

Parfait pour les ballades en bord de mer et pour marcher dans le sable !

Côté pièces tailleurs, il y a des vestes très fortes, mais d'autres qui passent très bien :

MelindaGloss_ss13_15

Un costume gris terriblement efficace.
Notez le très beau roulé du revers, tout en douceur.

MelindaGloss_ss13_16

Veste d'été impeccable, avec le travail d'épaule caractéristique de la marque.
Si vous ne vous sentez pas capable de porter ce look, remplacez le pantalon par un jean gris ou bien délavé, et vous avez un look estival et élégant. Et je vous avais dit qu'elles sont top ces desert boots !

MelindaGloss_ss13_14

Le costume bleu en lin, toujours réédité chaque été.
Très joli, je pense que la matière doit être parfois contraignante.

MelindaGloss_ss13_11

J'ai toujours du mal avec ce genre de motifs sur une veste,
mais j'adore le côté italien de cette épaule très souple, sans padding.

Et la prochaine collection Automne Hiver 2013/2014, celle qui a défilé ?

02_on_0024_915831790_north_552x

Alors j'ai pu la voir, et elle marque un tournant. Pour mon plus grand bonheur, la marque met à nouveau l'accent sur les pièces tailleurs comme au premier jour : les chemises à col officier font leur grand retour et on voit l'apparition de smokings !  Les pièces d'extérieur sont beaucoup plus nombreuses dorénavant : cabans (extrêmement bien coupé), manteaux longs, blousons, cuirs, et toutes sont impeccables.

Mais bon, on aura l'occasion d'en reparler quand la collection arrivera en boutique... le 7 mai (je détaille tout plus loin).

Du sur-mesure made in France Melinda Gloss ?

C'est une offre méconnue, discrète, mais elle existe. C'est un sur-mesure un peu particulier, qui permet à chacun d'avoir un vêtement Melinda Gloss bien adapté à sa morphologie.

Rémi a pointé (à juste titre) le manque d'accompagnement de certains tailleurs, où des tissus cheap, tristes, côtoient parfois des tissus haut de gamme. Difficile pour un novice de s'y retrouver et de faire un bon choix. De même, pour la coupe, certains clients ont envie d'être guidés et d'avoir une touche reconnaissable, un style de costume plus marqué qu'un simple costume de tailleur monté pour aller travailler à la Défense.

Les plus expérimentés peuvent pousser la personnalisation plus loin (changer l'épaulette, le cintrage, etc), mais Rémi a bien insisté que le but n'était pas de noyer le novice dans un fratras de possibilités, mais de vraiment l'accompagner afin d'avoir un vêtement Melinda Gloss à son effigie.

Entendons-nous bien, il s'agit de demi-mesure semi-entoilée, et non de grande-mesure, plus haut de gamme, mais bien plus coûteuse (le prix est facilement triplé).

Les prix sont compétitifs au regard de la qualité et du travail de stylisme qu'il y a eu pour chaque pièce :

  • 900 € pour un costume en demi-mesure, ce qui est à peine plus cher qu'un costume Kenzo en prêt-à-porter. L'offre est vraiment attractive.
  • 600 € pour une veste. Au regard des matières proposées (tissus de la collection en cours), cela reste un très bon rapport qualité/prix pour du haut de gamme.

Mais Rémi a aussi mis en place une offre plus haut de gamme avec des tissus Dormeil et Holland & Sherry - deux maisons prestigieuses que Dior et Hermès connaissent bien - avec dans ce cas là un costume à 1000 € et une veste à 700 €. Pour avoir vu les tissus sélectionnés, il y a des choses absolument magnifiques, Rémi a fait du beau boulot pour garder les meilleurs tissus.

Et chose étonnante, c'est Rémi qui vient prendre les mesures. Personnellement, que le créateur d'une marque vienne lui-même accompagner un client pour du sur-mesure est une initiative qui devrait être plus répandue. Et surtout, c'est du Made in France ! Oui, du sur-mesure bien française compétitive, chose assez rare pour être soulignée.

Ah, j'oubliais, j'ai également pu choisir 3 tissus qui m'ont beaucoup plu. De ce fait, si vous vous orientez vers ces tissus, vous aurez droit à une réduction pour vous remercier (je parle de cet avantage réservé à la clientèle BG un peu plus loin).

Alors, quoi de prévu pour la soirée ?

Elle aura lieu le mardi 7 mai. Les places sont évidemment limitées (vous êtes assez nombreux), mais j'y reviens dans un instant.

Donc, le lieu est la grande boutique au 9 rue madame, la fameuse ancienne banque avec la salle des coffres qui sert de showroom. Et on vous a prévu un sacré programme, avec du CONTENU (comme le blog), bien loin des soirées RP où on n'apprend pas grand chose :

  • le cognac a toujours été plus ou moins présent chez Melinda Gloss (en plus des cocktails à l'absinthe Pernod), de ce fait, il y aura donc une petite dégustation de cognacs
  • présentation de la collection Printemps Eté 2013, avec explications de Mathieu et Rémi sur le pourquoi du comment des matières et des coupes
  • explications du montage d'une veste par Rémi, qui s'aidera d'une veste en cours de construction pour vous expliquer et vous montrer ce qu'est l'entoilage, les subtilités d'une ligne d'épaule et les détails à regarder
  • présentation en avant-première de la collection Automine Hiver 2013-2014, celle qui a défilé en janvier dernier. Cette collection marque un vrai tournant dans la marque et Mathieu et Rémi seront ravis de vous expliquer pourquoi 😉 Plus sérieusement, il est extrêmement rare que le grand public puisse voir autant en avance une collection avant sa sortie, surtout avec les explications des créateurs. Ça sera pourtant le cas ici !
  • présentation de l'offre sur-mesure en collaboration avec... nous-mêmes 😉 En fait, j'ai validé 3 tissus dans l'offre sur-mesure.
  • et enfin, présentation du mystérieux club Melinda Gloss, dont moi-même je ne connais que peu les détails. Mathieu et Rémi vous dévoileront tout !

Cela promet une belle soirée : du cognac, des beaux vêtements, des exclus, des explications, des avantages, des créateurs présents, et des gens sympas et passionnés !

Mais la boutique a un espace limité, et le but n'est absolument pas de faire une soirée surchauffée où tout le monde se bouscule. Il s'agit d'avoir un moment convivial et du vrai dialogue.

Mathieu et Rémi souhaitent vraiment échanger de vive voix avec vous, car ils veulent retrouver cette proximité qui s'était un peu atténuée lors de l'ouverture des deux boutiques. En bref, ils veulent parler avec des passionnés et des gens curieux, c'est-à-dire, vous !

Les places sont donc limitées à une trentaine de personnes.

On ne demande rien, la soirée est gratuite, mais en contrepartie, nous voulons des personnes intéressées, qui soient sûres de venir et qui ne décommanderont pas au dernier moment parce qu'ils ont eu un apéro surprise. C'est d'ailleurs pour ça qu'on a décidé de placer cet évènement un mardi soir, et non un jeudi ou un vendredi soir.

Prenez votre agenda et notez en gros la date 😉 Pour venir, envoyez-moi un mail en mettant en sujet : soirée Melinda Gloss - BG. C'est pas grand chose à faire, mais ça m'aide considérablement à traiter efficacement vos mails 😉

A très vite,
Benoît

Benoît Wojtenka Benoît Wojtenka

J'ai fondé BonneGueule.fr en 2007. Depuis, j'aide les hommes à construire leur style en leur prodiguant des conseils clairs et pratiques, mais aussi des réflexions plus avancées.
Et j'ai quelques lubies : le sport en salle, le techwear… Et j'adore le thé sous toutes ses formes, que je bois à raison de plus de trois litres par jour.

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.