Toutes les marques

Marque de petite maroquinerie qui succède à When I Was Seventeen en 2015. Dajczman a été fondée par Régis Dajczman, dans l’objectif de monter en gamme par rapport à sa précédente marque.

Passionné par le cuir et la création, Régis a d’abord lancé WIWS, qui s’est rapidement imposée comme une référence, en étant vendue par exemple chez Colette. Dajczman a repris les codes ainsi que les produits qui ont fait le succès de WIWS, comme le bracelet Atamé, l’étui à lunettes Libellule, ou le porte monnaie Tucan, en poussant sur une qualité ultra-luxe.

La production se fait entièrement avec des artisans parisiens, utilisant des cuirs au tannage végétal de très grande qualité, et des cuirs exotiques comme le crocodile, l’autruche ou le python. L’intérieur des pièces est doublé en agneau nappa.

Le site de la marque

Dajczman Paris

Notre avis sur la marque Dajczman Paris

Les formes sont vraiment originales, et chacune des pièces est conçue pour durer toute une vie. Les produits de la marque sont vraiment de très bonne qualité.

Même si les prix ont augmenté depuis la fin de WIWS, la qualité a fait un grand bond en avant : l’argent massif a remplacé l’étain, le cuir est désormais doublé et ajouré (le temps de fabrication a logiquement augmenté), bref, tout est monté en gamme.

Laisser un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.

  • Dajczman

    Bonsoir tout le monde,
    désolé de n’avoir pu répondre avant à M. Van Robaeys, mais on est en pleine période des fêtes et le temps nous manque .

    Tout d’abord toutes mes excuses s’il y a eu un problème avec cette ceinture, je n’ai pas tout suivi mais à l’Évidence vous ne l’avez pas reçue, ce sera réparé ou remboursé, au choix.

    Maintenant, je tiens à préciser qu’en 6 ans de When I Was, nous avons du avoir 10 cas similaires au maximum, nous sommes une petite structure ultra artisanale et l’erreur est humaine, nous sommes toujours à l’écoute de nos clients et nous répondons aussi vite que possible aux demandes de tous.
    De même que nous sommes l’une de rares marques Française à réparer gratuitement nombre de pièces ainsi que nous remplaçons toujours gratuitement depuis six ans les Atamés abimés ou défectueux, encore maintenant…

    Enfin, je tiens à faire remarquer qu il y a une page When I was 17 chez BG et donc je ne saisis pas pourquoi votre remarque est sur la page Dajczman?

    M. Van Robaeys, je me tiens à votre disposition pour réparer notre erreur, dites moi ce qui vous conviendrait et ce sera fait sur le champ, ceinture ou remboursement.
    Vous pouvez me contacter directement sur [email protected],

    Passez tous une excellente soirée,
    Nous ferons très prochainement une vente privée Dajczman à notre showroom,

    « Come as you are »…

    Regis Dajczman

  • Nicolò – BonneGueule

    Merci pour ton retour Antonin !

    Connaissant Régis Dacjzman, ça m’étonnerait que ce soit vraiment une volonté d’ignorer ou de flouer ses clients.

    Je pense par contre qu’il rencontre des difficultés de gestion, probablement du fait de gérer deux marques en même temps.

    Je lui ai fait part de ton commentaire, je suis sûr que ça finira par s’arranger. Désolé pour ton expérience 🙂

  • Antonin VAN ROBAEYS

    J’aimerais réagir non pas sur la marque Dajczman en elle même, mais plutôt à son homologue When I was 17.

    J’avais effectué une commande pour une ceinture, modèle Ponch Y en couleur Natural, et je n’ai tout simplement jamais ô grand jamais reçu l’article commandé en Avril 2017 !
    J’avais fait une erreur de paiement, en effet javais effectué 2 paiements au lieu d’un seul. Au passage si j’ai commandé 2 fois de suite c’est pas que je suis teubé, c’est juste que je n’ai rien reçu confirmant mon paiement, pas de facture , pas de mail, rien.
    J’ai donc contacter Mr Dajczman en personne qui m’a certifié que le remboursement aurait bientôt lieu.

    Au bout de 3,4 semaines je rappelle ce même Monsieur, certes un peu tard en semaine (21h), je me présente, et je reçois un stupéfiant « Allô ? Antonin ? Mais c’est qui Antonin ?…….(Il raccroche) ».
    Le lendemain je décide d’envoyer un sms au même Mr Dajczman pour lui quémander mon remboursement. Il s’excuse de la gêne occasionée et m’explique qu’il pensait que le virement avait été fait par un de ses salariés mais qu’au final personne ne s’en était occupé…
    Finalement j’arrive à récupérer mon argent de l’erreur que j’avais commise.

    Ayant réglé le problème de la commande de trop, je peux maintenant demander des précisions quant à la prochaine livraison du modèle que j’ai commandé. De là, on me répond sans problème qu’ils rencontrent des problèmes avec leur usine sous-traitante et qu’il faudrait encore attendre un peu, environ quelques semaines (mais combien ? on est en août, j’ai commandé en Avril, et je perd tous mes fûtes quand je marche 🙂 ).

    Deux semaines après, n’ayant toujours reçu aucun produit et sous l’effet (un peu) de la colère, j’envoie un mail au service client pour dire que j’annule la commande et que j’exige d’être remboursé le plus tôt possible.
    Malheureusement, à ce jour , 16 Novembre 2017, je n’ai reçu ni de remboursement, ni de ceinture.
    J’ai 90€ dans le lulu quoi.

    Si j’ai expliqué mon problème en détail ce n’est absolument pas pour tomber dans la dramaturgie ou créer de polémiques. J’ai eu le ressenti qu’ils en avaient juste rien à cirer de moi (et je reste poli hein).Je n’ai jamais rencontré autant de galères pour avoir une simple ceinture.
    Je ne remets absolument pas en cause la qualité des produits que proposent Mr Dajczman via ses deux marques, mais ce que je peux en retirer, c’est que le service client chez When I Was 17 était nul, nul, nul et encore nul.

    Le fin mot de l’histoire c’est que j’ai su me dégoter une ceinture quand même. 🙂