Rorschach

fauteuil club japon pantalon blanc forêt béton

« Cette tache sur le cuir, là, que vous évoque-t-elle ? On dirait un serpent, non ? Dites ce qu’il vous passe par la tête, allez ! Un serpent, hein ? J’en étais sûr, malgré votre air de ne pas y toucher. Bon.

Racontez-moi votre enfance. Vous avez déjà mis une robe juste pour voir ce que ça faisait ? Qui ne l’a pas fait, vous me direz ! Et vous n’aurez pas tort d’ailleurs.

Humm… quels rapports aviez-vous avec votre père ? Jamais eu envie de lui faire du mal ? Je veux dire, à quel âge vous pris conscience de ce qu’il faisait à votre mère ? Ok, ok.

Dessinez-moi un arbre, voulez-vous. Wow, c’est votre arbre ça ? Je pense que ça va nous prendre plusieurs séances finalement. C’est un arbre mort, il n’a pas de feuilles. Ah et je vois que vous avez pris le temps de dessiner un nid, les oisillons viennent de naître mais les parents sont morts au pied de l’arbre. Humm… vous êtes un esthète vous, c’est sûr !

Franchement, vous pensez quoi du jeu de texture de ma tenue ? Veau velours, cuir, denim, flanelle, sur fond de forêt. Vous ne diriez pas que c’est prodigieux pour un psy de se saper aussi bien ?

Vous vous demandiez pourquoi j’étais plus cher que les autres, vous avez la réponse. Ça fera 150 €, je vous prie. Non, non, ne me tendez pas les billets directement, c’est vulgaire. À mardi prochain.

Et dites au patient qui attend devant la porte qu’on n’est toujours pas en 1955, ça me fera des vacances. »

 

 

Composition du look

Pantalon : BonneGueule

Mocassins : Universal Works x G.H. Bass

Chemise : BonneGueule

Veste : Gant Rugger

Mannequin et stylisme : Boras

chemise denim veste carreaux flanelle

Laisse-nous commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.