Libre comme un oiseau

« Ma vie est tellement cool.

OĂč serai-je demain ? Nul ne le sait.

Sauf si on essaie de gĂ©olocaliser mon tĂ©lĂ©phone… J’ai la nostalgie du 3310.

Au moins, je ne sais pas qui je vais rencontrer demain ! Peut-ĂȘtre un Ă©crivain vagabond type beatnik, peut-ĂȘtre un cosmonaute Ă©garĂ©, peut-ĂȘtre que je vais me rencontrer moi-mĂȘme ! Bien malin qui pourrait le dire.

Ma vie est tellement cool. Presque aussi cool que ma tenue de baroudeur.

Enfin, cela dit, ça fait dĂ©jĂ  une heure que je suis sur ce muret que j’ai croisĂ© personne. Ouais la « saison basse », c’est pas la pĂ©riode idĂ©ale pour les rencontres. Dans les villes balnĂ©aires, c’est un dĂ©sert social. Comment on faisait avant Tinder ?

Bon au moins, ce qui est sĂ»r, c’est que je suis libre, comme un oiseau, je n’ai pas d’attache. Je suis un citoyen du monde. Je fais ce que je veux.

« LibertĂ©, j’Ă©cris ton nom ! »

Ma vie est tellement cool.

(Dans la poche de son bermuda, son portable vibre et sonne violemment.)

Eh merde… »

Composition du look

Foulard : Atelier Particulier

Sweat : BonneGueule

Bermuda : BonneGueule

Desert Boots : Sanders

Bracelets : Harpo

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.