Aller (trop) loin

« Bon bah ça y est. Cette fois, j’ai réussi à me perdre.

Et ma femme qui me dit que je ne suis pas un aventurier, que j’ai peur de mon ombre. Elle ne va pas en revenir quand je vais lui raconter ce désert humide de boue et d’herbe jaune.

C’est quelle planète, déjà ?

Ah mais je vois trois silhouettes-là, sur la colline. Qu’est-ce que c’est ?

Sûrement la population autochtone. Elle est quand même bien équipée pour faire face à ce temps de chien. Les grosses polaires blanches, c’est une rudement bonne idée. Les cornes, c’est original, mais ça doit se justifier j’imagine.

Pour ma part, je ne suis pas trop mal loti non plus, mais j’aurais quand même dû prévoir des bottes parce que les double-boucles, c’est très joli mais y’a mieux pour faire des bornes.

Ils ont quoi aux pieds, eux ? Ah ouais, je vois, des sabots… C’est pas bête des sabots.

Tiens, je me le note : acheter des sabots de marche. Voilà, je l’ai noté parce que sinon je vais l’oublier. »

 

Composition du look

Manteau : BonneGueule

Veste camouflage : Brut Clothing

Chemise : BonneGueule

Chino : BonneGueule

Chaussures : Septième Largeur

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.