Spécial soldes hiver 2020, la sélection de l’équipe – Replay du live

Temps de lecture : 8 minutes

25
Qui dit soldes dit live dédié aux soldes. Comme à chaque fois toute l'équipe édito de BonneGueule de met en quatre pour vous aider à faire de vraies bonnes affaires, à distinguer ce qui relève des soldes déguisées, pour comprendre pourquoi certains vêtements même à prix cassés ne vaudront jamais la peine d'être achetés.

Et voici en toute la logique ce que nous avons repéré depuis notre canapé ou plutôt fauteuil de bureau, s'agissant de pièces dénichées sur Internet. Christophe. 

Mais avant tout, place au live, ouvert à toutes vos questions.

David

1. Manteau raglan, ceinturé, pied de poule - Delikatessen

Ce bon plan a été partagé par Matthieu (qui a rédigé le guide de Yoox) sur le forum Canard PC

Je ne connaissais pas cette marque hollandaise, mais je constate un prix très agressif pour ce type de manteau, populaire cette saison, avec toutes les tailles de disponibles et 100% matières naturelles.

Il y a par contre 49% coton en plus des 51% de laine : cela dépend du poids du drap de matière, mais ce n'est peut-être pas un manteau très chaud.

2. Bomber cuir suédé - Officine Générale

Une très bonne option pour ceux qui voudraient un bon cuir sous les 500€, surtout au vu de la pléthore de mauvais cuirs qu’on trouve dans cette gamme de prix.

J’apprécie ce gris clair lumineux ainsi que le double zip (de chez RiRi je crois bien).

Il y a toutes les tailles en gris. En bleu aussi.

Vous trouverez aussi des shearlings bien remisés, ceux en cuir suédé s'affichant à moins de 900€.

3. Jogpant en chambray - Mr P.

Acheter des vêtements hors-saison est une stratégie astucieuse.

Ici, on pense au printemps et à l'été avec ce jogpant en chambray (les pantalons en chambray sont peu communs), 70% lin / 30% coton.

Très décontracté avec sa coupe large (22cm en ouverture de jambe, c'est très généreux), voici un pantalon très confortable et léger.

4. Chino déperlantNorse Projects

Je pense qu'il y a une erreur dans la composition de ce pantalon. Il est vraisemblablement 80% coton / 20% nylon, et non 80% laine / 20% nylon.

J'apprécie ce chino pour :

  • Sa coupe : taille moyenne et coupe confortable
  • Sa technicité : l'ajout de nylon permet au pantalon d'être déperlant

Il est à un prix très raisonnable et disponible dans encore quelques tailles standard.

5. Boots zippéesOrban's

De jolies boots à bon prix.

Ce type de design avec le zip latéral se voit plus sur des modèles à l'inspiration rock. Avec un cuir lisse marron comme ici, l'allure est plus élégante, et le rendu je trouve très réussi.

Michel

1. Pantalon à pinces en velours - Cruna

Un velours aux côtes épaisses, un marron café très singulier, une coupe bien exécutée et deux pinces à l'avant pour un peu plus de 100€. Le tout, fabriqué en Italie. Je dis banco.

Par la polyvalence de sa couleur, cette pièce est une excellente piste si vous avez peu de pantalons hivernaux.

2. Chemise en tweed de coton - Gitman Vintage

Chevron riche en texture pour agrémenter un layering workwear en hiver.

Col boutonné et poche plaquée sont au rendez-vous pour lui conférer son charme casual.

A consommer de préférence par dessus un col roulé gris perle ou blanc.

3. Col roulé camel à emmanchure raglan - Berg & Berg

Une approche exceptionnelle du col roulé dont je suis fan.

Le col est très enveloppant, avec la longueur qu'il faut. En plus de lui permettre d'accomplir sa mission initiale , c'est beau.

Sa maille côtelée lui donne beaucoup de personnalité, et les emmanchures raglan qui se dessinent au niveau des épaules apportent une belle structure.

4. Sweat à capuche en laine chinée - Sunspel

Cela fait un moment que je reviens régulièrement admirer sa jolie maille de laine chinée.

Une matière qu'on croise rarement sur un sweat-shirt et qui lui donne de la noblesse.

Idéal pour embellir vos soirées Netflix et les journées où vous aurez envie de confort.

100% laine d'agneau et fabriqué au Portugal avec la rigueur qu'on apprécie chez Sunspel.

5. Surchemise militaire olive - Eat Dust

 

Quand on veut acquérir une surchemise militaire qui a du caractère, on a deux options.

  1. La solution feignante : en trouver une déjà patinée en friperie.
  2. Se remonter les manches (de chemise) et le faire sois-même.

Celle-ci a une très belle armure de coton tissée en Belgique qui ne demande qu'à être malmenée pour gagner ses premières nuances.

Approchez votre nez de l'écran, vous distinguerez des lignes verticales irrégulières qui donnent un très beau relief à l'ensemble.

Christophe

1. Blouson en laine - Sease

blouson Prince de Galles
Le propos de la marque italienne Sease est clair : associer un style formel à du techwear, très inspiré du monde de l’alpinisme et de la voile. Benoît, Nicolò et Julien (notre chef de production) ont tous trois été séduits par l’offre de la marque. Ce blouson Prince de Galles à capuche en laine vierge et doublé en coton (94%), illustre bien l'intention de la marque.

2. Cardigan en laine - Peregrine

Perigrine est une autre découverte du Pitti Uomo pour moi, vieille marque anglaise (née en 1796) spécialisée dans la maille. Son cardigan épais 100% laine à manches raglan me plaît bien. Teinté sans produits chimiques, faisant appel à des fournisseurs installés à 60 miles autour de l’usine, sa fiche technique a le mérite de la transparence. D'autant que les prix sont contenus.
J’hésite entre le bleu et l’écru. Ou pas d’ailleurs puisque ni l’un ni l’autre ne sont proposés dans ma taille. Mais  je vais regarder de près l’offre de cette marque à l’avenir. 

3. Veste kimono - Maharishi

Je vais sur le site Maharishi assez régulièrement, juste pour le plaisir. Et sur leur site tout en bas à gauche, il y a un petit onglet Upcycled. En clair, il s’agit de pièces conçues à partir de surplus de différentes armées. A l’image de cette veste kimono M53 dont le tissu provient de l'armée hollandaise.

Cette veste est une excellente façon de constater que pourrais être plus encore daltonien : je la vois très verte et les bandes rouges sont franchement rouges. Je suis content de voir pour une fois les couleurs telles qu’elles sont.

Pour le reste, j’aime bien la forme de la veste kimono, son histoire, sa matière et cette façon de l'interpréter.

Jordan

1. Chino blanc militaire - East Harbour Surplus

chino blanc

On n'a jamais assez de pantalons blancs. Non, c'est pas vrai ! JAMAIS.

Celui-ci est fait en Italie, en coton d'épaisseur moyenne. Ce qui m'intéresse, c'est qu'il a une taille haute et suffisamment d'ampleur. De plus, sa couleur est blanc cassé ce qui permet de l'intégrer plus facilement dans des tenues comprenant des teintes naturelles comme des bruns, des ocres, des jaunes etc.

De plus, j'aime bien la texture de la matière extérieure, sobre et rustique, ainsi que celle de la bande intérieure qui me rappelle le kimono de mes années judo.

zoom sur la matière du chino

East Harbour Surplus est une marque de Corée de Sud qui fabrique en Italie avec des matières italiennes et des techniques traditionnelles. La marque est bien sûr inspirée par l'univers militaire et workwear.

Elle fabrique des pièces qu'on pourrait trouver en deadstock avec des coupes retravaillées mais laissant la part belle à l'ampleur.

2. Sneakers beiges - ZDA Marathon

sneakers beiges

Je n'arrête pas de dire dans Panache que je veux muscler un peu mon jeu de sneakers. Après tout, je n'ai que des Converse Jack Purcell écrue, des Chuck Taylor bleu ciel montantes, des Van's basses blanches et des Nike grises Internationalist.

Je veux dire : le spectre est quand même pas bien large.

Avec ces sneakers-là, je pourrais compléter joliment des tenues composées de tons neutres comme le gris, le blanc cassé, les bruns. Comme j'aime les faire.

Elles sont faites en Slovaquie, comme dans les années 1950. Pour la petite histoire, la production s'est arrêtée dans les années 1980, jusqu'à ce qu'un designer Japonais relance la production en 2016 en restant fidèle au modèle original.

Les matières semblent de bonne qualité et je serais curieux de voir comment elles vieillissent.

3. Veste en patchwork de matières - Beams Plus

veste en patchwork

Oui, ça pique les yeux. Je sais. On adore ou on déteste.

Cette veste, je l'ai repérée chez Beams Plus à Tokyo et j'ai un coup de cœur immédiat en la voyant.

Le terme de patchwork est un abus de langage ici car il s'agit en fait d'un seul tissu comprenant simplement plusieurs motifs. Je ne sais pas vraiment pourquoi mais je me sens attiré en ce moment par ce genre de créations. J'avais déjà mis en avant dans mes dernières pépites un manteau en patchwork - véritable celui-là - Hansen Garments.

Et je suis toujours amusé et impressionné par les tenues de Bruce Pask qui porte volontiers ce genre de créations. Ah d'ailleurs, on allant sur sa page Instagram, je tombe là-dessus :

J'ai aussi repéré cette veste mais légèrement hors budget... Magnifique cela dit.

4. Foulard en soie - Margaret Howell

femme avec un foulard

Je ne sais pas bien si c'est pour femme ou homme mais je m'en fiche pas mal. Les couleurs sont subtiles et je vois très ce que je pourrais en faire.

De plus, Margaret Howell est une marque dont j'apprécie énormément le travail de silhouettes, le jeu subtile des matières, les couleurs tout en retenue. Seul problème : tout est affreusement cher. Alors, si le foulard est le plus proche que je puisse jamais aller des vêtements de Margaret Howell, je m'en contenterais.

foulard rouge marron rose

Je sais bien que les foulards en soie font très précieux, affecté, sorte de coquetterie qui fait tomber la silhouette, pour certains, dans un déguisement et une vision supérieure de soi-même.

Pourtant, croyez-le ou non, il s'agit simplement pour moi de mettre une touche de couleur, de sentir de la douceur contre son cou et ajouter une touche de sophistication.

Tout l'enjeu, justement est que cette touche apparaisse comme naturelle, qu'elle aille dans le même sens que la tenue et que, presque, on ne la remarque pas tout de suite.

5. Costume un peu particulier - Universal Works

homme en corduroy camel

La veste se trouve ici et ici.

Et le pantalon et .

Deuxième obsession du moment : les costumes qui n'en sont pas. C'est-à-dire des complets, des ensembles composés dans la même matière mais dans une forme différente du costume au sens qu'on l'entend aujourd'hui.

Bien sûr, cet ensemble est dépareillable. C'est même recommandé.

Tel qu'il est porté sur cette photographie de Graduate Store, c'est tout à fait l'esprit : un t-shirt ou sweatshirt et des sneakers. Si on veut élaborer un peu le tout, on mettra des derbys rondes ou boots workwear et puis une chemise en denim ou chambray par exemple, toujours portée sur un t-shirt blanc.

Et un bonnet par exemple si le temps s'y prête.

C'est tout pour moi.

David Hao David Hao

Amateur d'artistes musicaux de qualité, tels Elie Yaffa, David Guetta ou Mr. Oizo, je réponds à toutes vos questions et vos commentaires. J'aime être à l'aise dans mes vêtements, réfléchir sur des sujets de vie avec un verre de vin blanc à la main et regarder des matchs de N'Golo Kanté.

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.