Ligne BonneGueule : notre softshell développée dans le plus grand secret…

luca softshell bonnegueule

Notre softshell est dès maintenant disponible ici.

softshell article besoins homme mode

Après le Guide de l'Homme Stylé, voici la pyramide de Maslow de l'homme stylé

Se sentir bien dans ses vêtements, c'est avant tout se sentir élégant ET à l'aise. Savoir que les pièces portées ont quelque chose d'unique, qu'elles vont durer.

Alors évidemment, je suis fier et content de toutes les collections qu’on a sorties, et avec Alexandre, on veut toujours se dépasser pour aller plus haut dans le produit.

Mais je me suis dit qu’on pouvait faire encore mieux et aller plus loin dans l'innovation produit

Comment ? En développant une pièce qu'on n'avait encore jamais faite, avec un facteur X ; en anglais, le X Factor… Ce que les Français appellent mystérieusement un je ne sais quoi ou la grosse cerise sur le gâteau si vous préférez.

softshell article vetement facteur x

Le point de départ : s'habiller quand les températures remontent… et varient beaucoup dans la journée !

Le point de départ, comme souvent, correspondait à mes propres besoins. En l'occurence, dans cette période qu'on appelle la "demi-saison", s'habiller est toujours compliqué.

Je vous ai déjà dit que je rentrais souvent à Tours le week-end ? Bon, ben maintenant c'est fait.

Souvent, il fait bon l'après-midi et je sors en bord de Loire, sans la moindre idée de quand je rentrerai (17h... ou 4h du matin, selon comment la soirée évolue).

Et c'est  qu'arrive le problème :

  • Si je pars avec un simple sweat l'après-midi, j'aurai froid le soir dehors, surtout si je rentre chez moi à pied. Et s'il pleut, à ce moment-là, c'est vraiment la m****,
giphy (5)

Quand vous êtes en soirée dehors et vous n'avez pas eu le temps de repasser chez vous prendre "une petite laine". Et une soirée où on a froid, contrairement à une après-midi où on a trop chaud, c'est vraiment, vraiment pénible.

  • Si je pars avec une pièce un poil trop épaisse, j'ai trop chaud toute l'après-midi et dois attendre que la température se rafraîchisse pour enfin être à l'aise.
giphy (6)

Quand le vêtement n'est pas respirant…

Je me souviens très bien de cette réflexion que je me suis faite, vers 2h du matin, quand je marchais sur le pont Wilson pour rentrer chez moi. Il avait fait très bon la journée mais aussitôt la nuit tombée, les températures sont descendues sous les 14°C. C'était cette grande amplitude thermique qui est compliquée à gérer (on la retrouve aussi en ville avec les transports en commun par exemple).

pont wilson tour

Le pont Wilson, un lieu propice à la réflexion...

Dans ma tête, mes premières exigences sur cette pièce se dessinaient :

  • Il faut quelque chose qu'on puisse porter à 12-15°C, tout comme à 20°C…
  • …qu'il pleuve ou qu'il vente,
  • pouvant être transportée autrement que sur le bras, pour être à l'aise toute l'après-midi s'il fait chaud.

Bref, il faut une pièce capable de gérer des amplitudes de températures prononcées en demi-saison (et même après), la pluie et le vent, le tout avec style et fonctionnalité.

En gros, je cherchais le mouton à cinq pattes… Sur le coup, je me suis même dit "Benoit, tu vas un peu loin cette fois-ci".

Alors c'est vrai, il y de l'urban techwear, mais Acronym et Arc'téryx Veilance ont beau être de très jolies marques, à respectivement 1.228 € et 900 € le blouson, c'est... "un peu" cher.

Du coup, je suis allé voir Alex pour lui parler de mes états d’âme. Voici un résumé fidèle de ce qu’on s’est dit :

softshell article vetement mode homme- Lui ai-je répondu avec détermination.

Quelques sessions de remue-méninges plus tard, l’idée de notre prochaine pièce au facteur X nous est venue... Comme j'aime cultiver le mystère jusqu'au bout, voici une devinette pour la découvrir :

 softshell article devinette

Il faut maîtriser la langue de Shakespeare pour trouver... Vous l'avez ?  Bon, je vous aide : une softshell.

Pourquoi une softshell ?

C'est un produit très courant chez les randonneurs. Du coup, c'est à chaque fois assez large, avec des zips et des empiècements partout, dans des coloris et des textures trop sportives. Et moi, je ne veux pas ressembler à un randonneur quand je sors en ville me poser en terrasse.

Je voulais une softshell cool, qu'on ait envie de porter tous les jours. J’ai donc sorti mes plus beaux crayons et je me suis mis à dessiner un prototype, tel Alfred dans Batman :

softshell dessin

Oui, ceci est un vrai dessin. Dès le début, je voulais des lignes de force assez légères avec un aspect épuré, comme à mon habitude. Il fallait traiter cette softshell comme un blouson urbain, et non comme un vêtement de randonnée.

J'y voyais plus clair sur le design, une softshell pratique mais à l'aspect urbain. Cependant, l'essentiel était ailleurs : il fallait trouver LA matière.

En effet, trouver une matière technique et imperméable est plutôt simple, mais trouver une matière technique qui n'ait pas un "aspect randonnée", croyez-moi, c'est une autre paire de manches (et les prix décollent).

Alors avec Alexandre, on a fait plusieurs salons Première Vision. À force de chercher, on a fini par trouver un partenaire capable de nous fournir cette X Fabric : on a donc appelé Sympatex.

Sympatex est une entreprise qu'on suit depuis longtemps. Elle est spécialisée dans la production de techwear exceptionnel, notamment pour des gens qui souhaitent monter l’Everest... mais pas seulement !

J'ai été très rassuré de voir qu'ils avaient déjà travaillé avec Acronym, Nobis ou Maharishi, la preuve en image :

maharishi sympatex

Finalement, après plusieurs mois de développement avec Sympatex, une dizaine d'allers-retours de production, on y est arrivés mais, comme on va le voir, ce ne fut pas une aventure de tout repos !

softshell homme urban techwear bonnegueule

Une coquille douce de 1.200 grammes en parfaite santé. Les parents sont heureux.

Une jolie matière avant tout

Comme je l'ai évoqué, trouver une belle matière technique :

  • Qui ne soit ni noire, ni bleue, ni dans des couleurs pétantes,
  • Avec un aspect un minimum urbain,

C'est la croix et la bannière !

giphy (3)

Au début, je pensais que trouver cette matière technique, ça serait comme ça…

giphy (4)

Puis après quelques recherches, le moral était comme ça…

Imaginez ma joie chez Sympatex en tombant sur :

  • Une matière kaki chiné,
  • Qui ressemble à de la gabardine,
  • Imperméable ET respirante !

Si vous regardez la matière de près, vous verrez toute sa subtilité. C'est exactement ce que je voulais.

matiere sympatex softshell bonnegueule

Vous voyez l'aspect assez particulière de la matière, je ne voulais pas d'un tissu technique banal. Notez comme elle empêche les gouttes de pénétrer 😉

Une matière hautement performante

C'est un tissu dit "deux couches" (ou "laminé deux couches").

  • Il y  a une couche extérieure en polyester, celle qui est visible. C'est elle qui donne l'aspect visuel de la pièce et qui est déperlante.
  • En-dessous, il y a la fameuse membrane Sympatex, respirante et imperméable.

Au niveau de l'étanchéité, la matière résiste à une pression d'une colonne d'eau de 45 000 mm, alors que la plupart des tests d'étanchéité s'arrêtent à 20 000 mm ! En gros, cela signifie que vous pouvez remplir un tube de 45 mètres d'eau, posé sur notre matière, sans que l'eau ne passe.

Le graal de la respirabilité

Au niveau de la respirabilité, c'est un peu plus technique. En fait, on mesure la capacité de la matière à laisser passer la vapeur d'eau, c'est l'indice RET. Pour cela, je vous renvoie à la définition de Milone dans son introduction du techwear :

Le RET (Resistance Evaporative Transfert) est l'indice (qui est un peu devenu la norme) qui mesure la capacité d’un tissu à laisser s’échapper la vapeur d’eau générée par le corps (transpiration). Plus l’indice est faible, plus il indique que le vêtement est respirant.

  • RET inférieur à 6 : très respirant,
  • RET entre 6 et 12 : respirant,
  • RET entre 12 et 20 : faiblement respirant,
  • RET au-delà de 20 : non respirant.

Ici, le RET est de 6, ce qui le rend vraiment respirant 🙂

Petit aparté sur un vêtement respirant

Qu'on soit bien clairs, un vêtement, aussi respirant soit-il, n'est pas la solution miracle à la sudation. Si vous transpirez en tee-shirt, ce n'est pas en rajoutant une couche supplémentaire, aussi aérée soit-elle, que vous aurez moins chaud ou transpirerez moins. Je préfère être très clair là-dessus.

En revanche, si c'est le fait de rajouter une couche qui vous fait habituellement transpirer, avoir une matière respirante prend ici tout son sens 😉

Vous trouverez ici une animation interactive, où vous pouvez cliquer sur chaque élément pour comprendre son fonctionnement.

Une membrane active hydrophile/phobe

Chose un peu atypique, c'est une membrane qui ne comporte pas de pores. Sur la plupart des membranes, on part du principe qu'une goutte d'eau de pluie est bien plus grosse que la transpiration qui s'évacue du corps. Elles sont donc parcourues de minuscules pores ne laissant passer que cette dernière. Problème : au bout d'un moment, quand il y a beaucoup de transpiration, les pores sont obstrués d'eau et la respirabilité s'en va.

Sur notre membrane Sympatex, c'est grâce à un savant jeu de composants hydrophiles à l'intérieur (qui attirent l'eau) et hydrophobes à l'extérieur que la transpiration est évacuée vers l'extérieur du tissu.

À noter que plus l'humidité intérieure augmente, plus le transfert se fait rapidement, c'est-à-dire qu'elle devient de plus en plus efficace à mesure que vous transpirez.

Un matière avec quelques contraintes techniques

Tout d'abord, une belle matière technique a un prix (à peu près celui d'une flanelle de laine haut de gamme). Mais grâce à nos marges resserrées, on peut vous proposer cette pièce à un prix en deçà de ce qu'elle coûterait ailleurs.

poche softshell

Cette matière permet d'avoir un aspect visuel bien éloigné du "randonnée wear", mais cela a un prix !

Et puis surtout, il faut des ateliers spécialisés dans ce genre de montage, car il a fallu mettre des coutures étanches pour assurer l'étanchéité de la pièce. C'est un procédé très technique, qui prend du temps, et qui est donc doublement coûteux. J'ai vite compris pourquoi la moindre pièce avec des coutures étanches coûte directement quelques centaines d'euros.

À ce sujet, soyons bien clairs : une veste avec une belle matière performante, montée avec des coutures étanches, coûte au moins 400 euros. Si c'est moins cher, c'est soit la matière sur laquelle on a fait des économies, soit sur le montage.

Une approche écologique

Le point le plus étonnant avec Sympatex est qu'ils ont réussi à faire des membranes très performantes, tout en les rendant écologiques. Eh oui, la membrane est 100 % recyclable, comme une simple bouteille en plastique. Et ça, ce sont les seuls à le faire.

Point important également : la membrane ne contient pas de PFC (=composés perfluorés), un perturbateur endocrinien souvent présents dans les vêtements de sport.

Enfin, Sympatex travaille beaucoup à réutiliser les déchets de production de la membrane, à hauteur de 15 %, chose suffisamment rare pour être signalée.

Une softshell urbaine et technique

La capuche

Pour le coup, il fallait trouver la bonne taille du pied de col pour pouvoir passer le menton, tout en donnant un peu de caractère à la pièce.

capuche softshell bonnegueule

Trouver les bonnes proportions de la capuche compte parmi les défis que nous avons rencontrés sur cette softshell. Vous serez protégés, sans pour autant que cela ne nuise à l'équilibre global de la pièce ou au rendu de votre look.

Mais surtout, on l'a rendue amovible car quand il fait beau, peut-être voudrez-vous une allure moins "sportswear", sans capuche.

Elle est donc maintenue par un système de zip et de boutons-pression qui, mine de rien, habille le col avec les coutures. Et on s'est débrouillés pour que tout soit invisible une fois la capuche retirée : pas de zip ou de boutons-pression à l'air.

attache-capuche-cachee-softshell-bonnegueule-700x380

Une fois la capuche ôtée, un rabat vient recouvrir le système d'attache pour un rendu plus fin. Il vient aussi habiller le col en amenant un petit twist intéressant.

veste sans capuche vue de dos

L'arrière de la veste, sans capuche. Personne ne penserait qu'il y a une capuche amovible !

Des poches fonctionnelles et discrètes

Vous verrez deux poches plaquées très épurées sur la poitrine :

poches softshell poitrine

Vous trouverez également une petite poche invisible, zippée, côté coeur, avec un léger décalage de la couture qui donne une petite touche asymétrique que j'aimais bien.

Et la fameuse poche invisible côté coeur ! Le petit porte-cartes que Jason glisse dans sa poche est un modèle Bellroy, une jeune marque de petite maroquinerie abordable que nous avons découverte récemment. J'ai eu un petit coup de coeur pour elle : le design est mignon et sans aucun superflu, tout en étant très pratique.

Quant aux deux poches pour les mains, elles ont quelques particularités :

  • Elles sont zippées, pour ne pas perdre leur contenu,
poche laterale softshell

Vous ne perdrez plus vos effets personnels...

  • La poche de droite renferme une poche interne exprès pour votre téléphone, de manière à ce qu'il soit bien maintenu pendant son transport et, surtout, enlever totalement le risque de chute,
poche portable

... Encore moins votre portable, protégé par les poches russes la poche dans la poche.

  • La poche de gauche contient un petit mousqueton interne pour vos clés. Là aussi, j'ai parfois vu des clés tomber des poches latérales de mes amis. Ici, plus de risques : vos clés sont bien tenues et ne se détacheront pas, même quand la poche est ouverte !
mousqueton clef softshell bonnegueule

Vous pourrez enfin accrocher vos clefs à un mousqueton, aucun risque qu'elles disparaissent.

Une gorge centrale repensée

Vous me connaissez, j'adore les tissus texturés, y compris les gros grain. C'est pour cette raison que les boutons-pression de la gorge centrale sont placés sur un gros grain qui donne toute l'identité de la pièce.

bouton pression softshell

Le gros grain apporte une touche "brut" qui se prête bien à l'esprit de la pièce, qui lui confère davantage de caractère. Point important : les boutons-pression sont surélevés pour pouvoir glisser votre pouce en-dessous et les enclencher plus facilement.

Quant au zip central, il s'agit d'un YKK argenté, car c'est une couleur de zip que j'aime beaucoup.

gorge softshell bonnegueule

Une doublure douce

Puis est venu le choix de la doublure. Mes attentes étaient très claires, je ne voulais pas un 100 % viscose. Non pas que je n'aime pas ce tissu, mais je trouve que le contact avec la peau n'est pas très agréable, surtout quand il commence à faire un peu chaud (ça devient un peu trop "lisse").

Du coup, on a opté pour un mélange de viscose et de coton, qui a un toucher type "tee-shirt très léger", qui sera bien plus agréable si vous portez ce blouson uniquement avec des pièces à manches courtes.

doublure capuche

La doublure a l'aspect d'un tee-shirt hyper léger, plus agréable sur la peau que de la viscose lorsqu'il fait chaud.

Une sangle particulière

C'est très certainement le point sur lequel j'ai le plus embêté Alexandre. C'est un élément un peu inattendu mais terriblement pratique, à tel point que même Zegna Sport s'y met !

Le constat est simple : c'est un vêtement à porter à la mi-saison, mais en attendant la fraîcheur de la soirée ou s'il fait vraiment chaud en se promenant en plein soleil, porter son blouson à la main devient pénible.

C'est là que je me suis rappelé avoir vu, en hiver, certaines Montréalaises transporter leur Canada Goose sur le dos dans le métro surchauffé, tandis qu'il faisait -15°c dehors. Puis je me suis remémoré les premières collections de Rick Owens, qui comportaient aussi des sangles pour le transport :

sangle rick owens

Avant de faire des sacs à dos humains, il était possible de porter sa veste Rick Owens en bandoulière.

sangle barbara bui

L'utilisation de sangles pour porter des vestes sans s'encombrer est relativement courante dans le prêt-à-porter féminin (ici, un look du défilé Barbara Bui SS 2013). Pourquoi nous en priver ?

Il nous en fallait donc une sur notre softshell ! C'est le genre de détails auquel on est peu habitué au début et qu'on regrette finalement de ne pas voir plus souvent ! En cas de chaleur, il suffit d'enlever le blouson et le porter en bandoulière.

C'est un détail qui, à mes yeux, n'en est finalement pas un, qu'on voit beaucoup trop rarement et que je suis très content de vous proposer !

Alors que je m'apprêtais à choisir une sangle toute simple, Alexandre m'arrêta :

Benoît, on a vachement travaillé la matière et la doublure. Ce serait bête de choisir une sangle qu'on voit partout, non ?

Et il avait raison, donc on s'est un peu amusés sur le choix des sangles en choisissant une référence gris chiné d'un fournisseur italien 🙂

softshell attachee

Enlever son blouson pour simplement le porter en bandoulière, pratique !

Cela étant, sa mise en place a été compliquée car il a fallu trouver la bonne manière de piquer la sangle dans la matière et non uniquement dans la doublure, afin que ça soit résistant.

Mais si vous ne voulez pas de cette sangle, pas d'inquiétude ! Elle est totalement amovible grâce à une fermeture en velcro.

attache velcro softshell

Si la sangle vous gêne, il suffit de détacher le velcro qui la maintient pour la retirer.

Des pattes de serrage réfléchies

La softshell présente des pattes de serrage au niveau des poignets, pour un rendu plus ou moins serré selon votre convenance.

patte de serrage softshell

Là où la plupart des marques se contente d'un espace de 3 cm entre les boutons-pression, nous avons choisi de pousser les choses avec Alex pour arriver à un espace de 5 cm. Vous aurez donc deux effets bien distincts.

patte de serrage softshell.jpg

Contrairement aux habituels 3 cm entre les deux boutons-pression, nous sommes partis sur un espace de 5 cm pour que ceux le souhaitant puissent avoir un vrai serrage sur cette partie de la pièce.

Comment entretenir la softshell ?

Pour activer la déperlance de votre softshell, repassez-là en "linge plat" (avec un mouchoir ou un chiffon entre le fer et l'étoffe) pendant 5 minutes à thermostat 2 - soit 150° - lorsque vous la recevrez.

C’est une pièce qui n’a pas besoin d’être lavée souvent, à part si vous avez fait une énorme catastrophe avec.

Un lavage en machine à 30°C, une fois par an et en essorage minimum suffit amplement. Complétez cette étape par un repassage à thermostat 1 (110°) à même la matière et hop, vous réactiverez la déperlance.

En revanche, pas de nettoyage à sec !

Comment porter une softshell ?

inspirations streetwear softshell homme

Reprenant les influences casual de la softshell, Jason la complète d’un sweat et d’un chino. On tenait vraiment à en faire une pièce sans prise de tête ! Autrement, un chino beige ira quasiment avec tout et constitue un bon moyen d’apporter de la lumière à vos looks. Le bordeaux chiné du sweat apporte du relief au milieu des autres textures, relativement lisses, et les sneakers reprennent les tons sable / terre de la tenue pour finir harmonieusement la tenue. (Sweat Benjamin Jézéquel, chino Cuisse de Grenouille, sneakers Nike Air Max)

inspiration style baroudeur homme

Le kaki est une couleur renvoyant à une esthétique très masculine, grâce à son utilisation dans le monde militaire notamment. Luca, jeune badass en herbe, se repose sur des matières à l’ADN brut pour renforcer cette dimension : jean brut en toile bien épaisse, workboots bimatière et tee-shirt en coton gros grain à col tunisien. Prêts pour l’aventure ? (Tee-shirt Merz B. Schwanen, jean BonneGueule, boots Heschung)

streetstyle homme softshell pantalon technique

Autre look avec un tee-shirt, aux influences bien différentes : c'est la preuve du rôle que peux jouer un item aussi "simple" dans une tenue ! La coupe très travaillée du pantalon apporte de la recherche à l'ensemble, là où les couleurs restent suffisamment sobres pour glisser des sneakers en python qui ajoutent une dimension "créateur". (Tee-shirt Norse Projects, pantalon Maharishi, sneakers Lanvin)

look mi saison homme chemise casual

Une softshell peut également se porter avec une chemise. Ici, Jason reste sur des tons simples : gris, bleu, kaki ; vous ne pouvez pas vous tromper. Comme souvent dans une tenue composée de plusieurs couleurs, les sneakers blanches sont une excellente option. C’est le genre de tenue facile que vous reproduisez déjà très bien ! (Chemise Office Artist, jean BonneGeule, sneakers Mango Homme)

detail softshell bonnegueule

Le kaki est une couleur se mariant toujours avec le bleu et le gris, soient les teintes dominantes de votre dressing. N’hésitez pas à vous appuyer dessus !

look habille softshell homme

Vous pourrez moduler la décontraction de votre softshell en jouant sur la capuche : une fois celle-ci retirée, la veste prend les proportions d’une saharienne. Il devient alors plus facile de la porter avec une chemise habillée, comme le fait ici Luca avec un modèle blanc laissé volontairement sorti. Pour éviter des contrastes trop marqués, on oublie la cravate et les chaussures trop formelles. C’est dans cet esprit que le jean brut et les desert boots trouvent parfaitement leur place. (Chemise BonneGueule, jean New Standard Edition, desert boots Bobbies)

Comment choisir sa taille ?

Le sizing est très classique, prenez simplement votre taille habituelle ! Je sais que je dis ça à chaque lancement, mais c'est aussi simple que ça !

Comment se procurer la softshell BonneGueule ?

Notre softshell est dès maintenant disponible ici.

Vous la trouverez également dans notre boutique parisienne, au 14 rue Commines, ainsi qu'à notre boutique éphémère à Lyon, au 43 rue Auguste Comte.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont validés manuellement, mais tous sont acceptés et publiés avec une réponse (il faut compter 24h en moyenne).

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Tyrex !

    Merci pour tous ces compliments ! 🙂

    Alors pour le coup ce n’est pas le genre d’articles sur lesquelles tu peux retomber via la barre de navigation, mais en revanche la page de vente est assez facile à trouver sur le shop !

    (Et tu peux toujours ensuite rechercher le nom de la pièce sur le blog pour retrouver son article de présentation datant de la semaine du lancement !)

    Je n’en ai jamais entendu parler, je vais checker ça lorsque j’aurais un peu plus de temps. (beaucoup de réponses en attente les lundi, en retour de WE haha !)

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Tsubasa !

    Franchement c’est pas mauvais pour le prix, surtout si on prend en compte l’originalité des pièces dans l’équation.

    Pour le sizing par contre, je t’invite à demander un coup de main à leur service client, ils sont là pour ça 😉

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Igor !

    Merci pour ton retour !

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Tristan !

    Moi je ne l’ai pas fait non plus avec la mienne :p

    Disons que c’est ce que tu dois faire dès que tu constates que la déperlance n’est plus au top niveau.

  • Nicolò – BonneGueule

    Dans ce cas tu es comme il faut !
    Je pense que beaucoup de gens sont habitués à avoir des manches trop longues en fait, et du coup ça fausse la donne quand ils trouvent quelque chose pile à la bonne taille.

    Concernant le fait que ça remonte quand tu croises les bras, c’est surtout du au fait que le dos est bien fitté, il faut avant tout regarder le rendu lorsque tu as les bras le long du corps (c’est dans cette postion là qu’ils seront le plus souvent en plus :p)

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello RicF !

    Non sur ce genre de pièces, pas de retouche possible.
    D’ailleurs ça m’étonne, quand tu me dis que les manches sont trop courtes parce que moi je les trouve sacrément longues :p (Bon je fais 1m73 aussi).

    Mais tu sais, tant que ça n’arrive pas plus haut que l’os en « boule » sur le poignet, c’est la bonne longueur hein 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Ah mais ça c’est juste un terme qu’ils ont inventé pour leur produit 😉

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Vincent !

    Je pense que tu devrais plutôt prendre un M, elle est assez fittée tout de même !

  • Nicolò – BonneGueule

    Merci Dourakine !

    Je ne pense pas que ce soit prévu, mais même si ça l’était, Benoît ne le dirait pas tout de suite 😉

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Adrien !

    Ca existe ça ? :p

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Vincent !

    Les mackintosh storm system sont excellents aussi !

    Pour NR je pense que si tu cherches quelque chose dan le genre trench, c’est le Double Breasted que tu devrais checker 🙂

  • Luca – BonneGueule.fr

    Hello Zak, c ‘est une Shore Project.

  • phil.g

    Oui, oui, tu penses bien !
    Je ne me souviens plus des termes exacts de leur réponse, c’était du style , « oui, nous avons connus quelques problèmes sur certaines séries, entrainant un léger boulochage; pour vous dédommager, nous vous offrons 30% de remise sur votre prochain achat »; sauf que les bouloches étaient loin d’être légères; bref, devant tant de désinvolture, j’ai laissé tomber et fait une croix sur cette marque.

  • Benoit – BonneGueule

    Ah mince, tu as contacté Seagale pour les bouloches ?

  • Benoit – BonneGueule

    Le L correspondrait à 50, mais comme tu le vois, les morphologies sont différentes, et avec les informations que j’ai je fais du mieux que je peux 🙂 Peut-être que toi le L te fitte bien malgré le fait que tu portes du 52.

  • Nicolas

    Je porte du L habituellement et du 52 dans votre blazer déstructuré Louis Purple. Je suis plutôt étonné que tu conseilles du XL Pour la softshell. Tu confirmes cette taille ?

  • Benoit – BonneGueule

    Merci pour ton achat ! Alors pour la capuche, on a pas mis de cordon de serrage car on voulait garder ce côté épuré, et ça reste une veste pour un usage urbain, pas forcément dans une plaine venteuse 🙂 Aussi elle est quand même assez étroite et tiens bien en tête. Enfin, pour avoir porter de nombreux vêtements à capuche sous la pluie pendant plusieurs années, je ne me suis jamais servi des cordons de serrage et ça ne m’a jamais posé le moindre problème.
    Pour le mousqueton en plastique, il l’avantage d’être plus souple que du métal évidemment, donc de mieux encaisser le quotidien, et comme tu dis, pas de risques de rayures ! Ben écoute pour le tissu de doublure de la poche, Elie qui porte le proto intensivement depuis deux mois avec ses clés dedans n’a rien constaté pour le moment…

  • Benoit – BonneGueule

    Je t’assure que non, il n’est pas gris, tu verras en vrai :p

  • Benoit – BonneGueule

    Hello Phil,
    Pour les zips, il s’agit quand même de YKK en métal, qui sont quand même bien fiables (alors que j’ai eu des soucis sur des zips bien plus haut de gamme, comme Lampo, Riri, ou Raccagni). Tu n’as pas à t’inquiéter outre mesure. Pour info, sur les vêtements d’Acronym, il s’agit aussi de zips YKK… Si je n’ai pas complètement répondu à ta question, je serai curieux que tu me donnes quelques exemples.
    Qu’est-ce qui s’est passé avec le Seagale ? le mien tient très bien. Pour le vieillissement de la matière, Elie porte intensivement le prototype depuis 2 mois, et rien à signaler pour le moment. Côté fiche technique, les performances sont plutôt dans le haut du panier !

  • Benoit – BonneGueule

    Tu restes sur du M, sans hésiter !

  • Benoit – BonneGueule

    Non, tu restes sur du M ici 🙂

  • Mickaël T

    Salut,

    Je pense me commander cette magnifique softshell,
    Par contre niveau taille j’hésite un peu, généralement je porte du M que ce soit chemise, sweat-shirt, tee-shirt, blazer, mais je sais pas ce que ça donne en veste et manteau, je reste sur du M pour cette pièce ou je passe sur du L ?

    Merci encore pour votre travail !

  • merci beaucoup !

  • Hello David,

    Yes il y aura les mesures en ligne !

    Pour la taille, je pense que tu seras parfaitement bien avec du 54 (XXL).

    Pour la boutique lilloise, on vient de lancer un projet top secret, peut-être as-tu vu passer le mail envoyé à un panel un peu resserré.

    A très vite,
    Geoffrey

  • David

    Bonjour l’équipe,

    Pouvez vous en dire un peu plus sur le sizing? Habituellement j’achète du xl ou du 54 pour les blousons, manteaux et veste. Sur vos chemises je suis en XL (quand la longueur est suffisante… Je suis grand). J’ai cru comprendre que sur ce blousonsXL=52 et XXL=54 sur cette pièce.

    Avez vous les mesures pour que je puisse anticiper pour demain ? ;). Ou quelle taille me conseillez vous?

    Le blouson est une pièce où l’achat en ligne est difficile, mais comme je n’ai pas la possibilité de venir sur Paris en boutique cette semaine (à quand une boutique sur Lille ? 😉 ). Et j’avais loupé le blouson technique collab hedus à cause de ça…

    Merci d’avance
    David

  • Benoit – BonneGueule

    46 sur nos blazers = S sur ce blouson 🙂

  • Edouard

    Bonjour l’équipe!
    Encore une belle réussite! Ce serait le complément parfait du trench que j’ai déjà pour des tenues plus décontractées! 😉
    Je m’interroge juste sur la taille: je suis en 46 sur vos blazers et en XS sur les chemises (coupe Florian), je pars plutôt sur un S ou un XS?

    Merci d’avance et encore bravo!! 🙂

  • Benoit – BonneGueule

    Plutôt XL !

  • Nicolas

    Nooooooooooooooooooooon !
    Plus qu’à attendre pour commander en ligne alors… 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Adrien !

    Je voulais demander à Long mais il n’est pas là.
    Tu peux shazamer ? :p
    Sinon dis moi et je lui demanderais Lundi.

  • Benoit – BonneGueule

    Par le bas de la manche, il est possible de la rendre plus longue ou plus courte.

  • Benoit – BonneGueule

    Le violet ça va très bien avec le kaki, regarde le lookbook de cet été chez Maharishi, le look avec le bombr violet et le pantalon kaki est tout simplement mortel.

  • Luca – BonneGueule.fr

    Rectification : la softshell ne sera malheureusement pas disponible à Lyon.

    Elle sera disponible en boutique dès la fin de la semaine prochaine 🙂

  • Benoit – BonneGueule

    A la boutique, on a le double breasted, c’est celui que j’ai et pour porter avec un costume, il est tout simplement parfait !

  • Benoit – BonneGueule

    Lundi nous sommes fermés à Lyon, mais tu peux passer le samedi ou le mardi 🙂

  • Benoit – BonneGueule

    Ah bon ? Quelle est ta palette de couleur ? Parce que pour moi le kaki va avec tout 🙂

  • Raphaël

    J’aime beaucoup la softshell ! Mais dommage qu’elle est couleur kaki. Je prie que pour le futur réassort, on la retrouve en gris ou bleu 🙂
    (le kaki ne va pas avec ma palette de couleurs de vêtements)

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Philippe !

    Malheureusement non, on s’arrêtera au XXL qui correspond normalement à un 54 :/

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Tsubasa !

    Il y aura un guide des tailles sur la page produit 😉

    Pas de retouches possibles sur ce produit par contre ! Ni aux manches, ni au bas.

  • Benoit – BonneGueule

    Tu as regardé chez Norwegian Rain justement ?

  • Benoit – BonneGueule

    Oui Jason s’est révélé plein de surprises 🙂

  • Ludovic

    J’ai hâte de découvrir la veste en boutique !
    Très belle présentation ! Je crois percevoir tout l’apport de Jason dans la présentation de vos articles. Le contenu gagne encore en dynamisme et devient de plus en plus agréable à découvrir.
    J’avais pu essayer en boutique une magnifique veste (Pilot je crois) de Norwegian rain. J’ai l’impression que votre softshell est du même acabit mais avec le savoir BG et une belle différence de prix.

  • Bachir

    Merci pour ton retour Benoît ! Et un grand, vrai, sincère remerciement à toute l’équipe bonne gueule pour ce que je viens de trouver dans ma boîte à lettre ! 😉

  • Benoit – BonneGueule
  • Benoit – BonneGueule

    Hello, pour les proportions, c’est globalement les mêmes, il est assez court aussi, c’est très très très très proche.
    Oui pour la longueur des manches, ça se retouche par le bas de manches normalement !

  • Benoit – BonneGueule

    Du M 🙂

  • Franck Burlaud

    salut à tous. Quelle taille porte Luca sur les photos?

  • Pierre R

    Bonjour à toute l’équipe.

    Une pièce magnifique qu’il me tarde d’essayer.

    Quelques petites questions :
    – En terme de proportion comparé au Blouson en laine BG (longueur avant:arrière, largeur épaules) est-on dans ces eaux-là ? j’adore le fait que le blouson en laine ait un « buste » court et j’espère le retrouver sur cette pièce.

    – En terme de retouche, étant donné que c’est un tissu technique est-ce que cela est faisable simplement (longueur des manches notamment) ?

    Encore bravo pour cette softshell originale !

    Pierre

  • bobi

    ouch ca fait envie !

  • Benoit – BonneGueule

    Non, pas compatible avec un blazer en-dessous, c’est vraiment un blouson. Niveau épaisseur, ça se ferait, mais elle serait plus courte que ta veste de costume.

  • Benoit – BonneGueule

    Hello Anon, merci pour ton retour ! Pour ta question par rapport à la saharienne, notre softshell est plus technique au niveau de la matière, plus adaptée sur des tenues très casual, et pratique à transporter. Pour la pluie, m’étant pris une énorme averse à Brest pendant 25 min avec la saharienne, je te garantis que les deux sont tout aussi imperméable ! Par contre la softshell sèche plus vite.

  • Julien

    Bonjour,

    Petite question sur la compatibilité avec des tenues habillées.

    Etant en scoot, pour la mi saison cette softshell pourrait être assez utile. Peut-on la porter avec une veste de costume en dessous d’un point de vue esthétique d’une part, et la veste de costume tient-elle en dessous de la shoftshell d’autre part?

    Je sais qu’il est prévu de pouvoir mettre plusieurs épaisseurs en dessous mais je me posais la question?

    Merci,

    Julien

  • Benoit – BonneGueule

    Pour le clip, ça a été tourné à Fontainebleau, et pour la retouche de longueur de manche, c’est possible !

  • Benoit – BonneGueule

    Merci Adrien pour ton soutien, le pantalon sera présenté ce soir !

  • Benoit – BonneGueule

    Merci Baptiste !

  • Benoit – BonneGueule

    Non, pas de soucis sur les épaules 🙂 Pour aller en vélo au travail, normalement ça devrait vraiment le faire 🙂

  • Benoit – BonneGueule

    Du M ici 🙂

  • Benoit – BonneGueule

    C’est ce soir !

  • Benoit – BonneGueule

    Je vais être honnête avec toi : non, elle est trop courte, c’est comme un blouson. Le trench, et le pardessus sont les seuls vêtements légers et contre la pluie que tu peux porter avec un costume.

  • Benoit – BonneGueule

    La comparaison me flatte 🙂 Pour le pantalon, ça va arriver ce soir 🙂

  • Rodolphe

    Cette veste me fait beaucoup penser à un mix entre du Arc’teryx veilance et la gamme Outdoor lifestyle (19 fourteen) de Haglöfs. En tout cas, chapeau, elle est très réussie. Superbe boulot sur les cutting lines, le choix des trims et les finitions 😀 Très TRES impatient de voir la présentation du pantalon technique qui va suivre 😉

  • Adam

    Salut ! question un peu générale : est-ce qu’on peut porter cette veste sur un blazer ou un costume ? J’en porte quasi quotidiennement et à part mon trench, je n’ai pas trouvé de veste de mi-saison à porter ! si vous pouvez m’éclairer… merci ! 🙂

  • Romain D.

    Et le pantalon ? Et le pantalon ? Moi je veux voir le pantalon !!

  • Bachir

    Je fais du M pour la saharienne bg et du M pour votre collaboration technique avec Hédus, quelle taille dois je choisir ici? J’ai hâte de votre arrivée à Strasbourg! 😊

  • Marek

    Salut! Si je porte cette pièce avec un sac à dos, je risque de déformer les épaules comme avec d’autres manteaux? Puis, pensez vous que c’est une pièce pratique pour aller en vélo au travail?

  • Hugues

    Pas de soucis, mieux vaut une vraie proposition assumée qu’un fourre-tout dénué de sens. En espérant un jour se croiser sur le pont Wilson alors…

  • Baptiste30

    Vraiment bravo sur cette pièce ! Votre capacité à innover est vraiment ouf !
    Mais je voudrais surtout vous féliciter pour avoir choisi un tissu sans PFC ! Vous pouvez être fier de vous !

  • Benoit – BonneGueule

    Oui du L ici 🙂

  • Benoit – BonneGueule

    Merci Hugues ! Pour le minimalisme, c’est entièrement voulu de notre part, j’en prends totalement la responsabilité :p

  • Benoit – BonneGueule

    On en a pas mis car il y avait déjà trois poches zippées sur le devant 😉

  • Hugues

    Un peu trop « minimaliste » pour moi (je parle du rendu esthétique bien sûr), car sinon pour le reste tout est parfaitement bien pensé. J’ai en vie de dire :
    « Sympathique ? C’est Sympatex ! »

  • Jimmy Lacombe

    haha y’a pas eu de mort j’espere …. !!
    Sinon concernant les poches internes, quels ont été les points qui vous ont fait prendre la decision de ne pas en mettre ??

  • Julien

    Mmh, je crois que dimanche je craque !! elle ira parfaitement avec mon pantalon technique BG !
    Ce sera le duo gagnant pour mon voyage dans le Maine et le Vermont début juin 😉
    Petite question, si pour mes vestes techniques Softshell (en l’occurrence Patagonia) je prend du L, faut prendre la même chose avec votre veste ?

  • Benoit – BonneGueule

    Merci Jimmy, effectivement la dénomination hardshell vs softshell a entraîné un vif débat dans l’équipe, mais on a tranché quand on a vu que Canada Goose appelait ses produits équivalents « softshell ». Mais merci pour la précision, une softshell serait une veste un peu plus chaude.

  • Benoit – BonneGueule

    Merci Théo ! Tu as parfaitement compris la différence entre ces deux pièces. La saharienne est plus habillée , mais le kaki de la softshell est parfaitement à l’aise dans du casual !
    PS : pour l’article de demain, j’ai pas encore fini, mais je viens de passer à l’instant les 4000 mots, tu auras un bon « piece of content » demain 🙂

  • Benoit – BonneGueule

    C’est plutôt bon signe ce que tu dis :p

  • Anthony

    Putain vous m’énervez à sortir des pièces terribles comme ça qui comblent un manque bien précis juste au moment où on commence à en ressentir le besoin… 🙂 Bravo!

  • Théo

    Merci Benoît pour cette transparence dans ta réponse !

    Possédante déjà la saharienne, j’avais longtemps hésité à investir. Mais une fois reçu, je fût de suite emballé au point qu’elle soit devenu ma pièce préféré ! Après quelques chute & accrochage, la veste à de bonne marque d’usage.

    Cette veste semble donc être sa parfaite remplaçante. Même si je pense qu’elle sont complémentaire dans le vestiaire, et n’ont pas le même esprit.
    La saharienne s’intègre bien plus aisément avec une tenue habille ou costume à mon goût.
    la couleur khaki de la softshelle est néanmoins un gros plus. i love it

    En réflexion donc, même si je pense déjà craqué. Bravo en tout cas

    PS: bon courage pour finir l’article de demain, le tout en étant très réactif dans la réponse des commentaires. Chapeau

  • Jimmy Lacombe

    Un grand WOUAH !!!!!

    Magnifique produit, quand le technique rejoinds le style et le pratique … Genial 😀

    J’aime beaucoup les petits details, et surtout l’idee de laisser la place au doits pour tenir le bouton pression !!! ingenieux .. et on se demande pourquoi ca se trouve pas plus que ça ??

    Juste un ptit point pas important du tout.. mais je suis de la montagne (chamonix) et pratique pas mal d’activité outdoor et pour moi cette veste n’est pas une softshell mais une hardshell !!
    Je m’explique, une veste impermeable 100%, coupe-vent et respirante, sans fourrage pour tenir chaud … ==> hardshell … garde au sec sans forcement tenir chaud 😉 c’est une 3e couche qui se porte avec ou sans 2e couche selon la temperature ..

    Une softshell, serait plus ou moins déperlante, plus ou moins respirante, eventuellement coupe-vent mais surtout tiendrait chaud !!! une softshell est souvent utilisé comme 2e couche avec ou non une 3e couche selon le temps. ( sur le Tour du mont-blanc (super trek à faire au passage) j’utilisait ma softshell Patagonia principalement le soir au bivouac, alors que je prends ma hardshell dès qu’il pleut ou à chaque sortie snowboard ( à cause de toute la poudreuse, et des gamelles haha)

    enfin voilà, ca change rien à votre magnifique veste, et à votre super boulot pour encore sortir une fringue hors du commun … et de creuser encore plus loin dans votre/notre passion !!!
    Bravo..

  • Benoit – BonneGueule

    Elle est bien kaki, tu verras samedi, où elle sera en vente 🙂

  • Makashr

    Uniquement Kaki ? Sur le teaser, ça semble bleu. Et samedi elle sera en vente en boutique ou uniquement en essayage ? Sinon beau boulot les gars, votre démarche est vraiment top.

  • Benoit – BonneGueule

    Merci Alex, tu as parfaitement saisi l’esprit 🙂
    Ca sera cela dit un peu moins cher que 470 euros !

  • Valentin

    Merci pour ta réponse, j’ai bien saisie l’enjeu que cela représentait, et crois-moi, je respecte énormément les efforts que vous mettez en oeuvre pour nous fournir de telles features. 🙂

  • Alex

    Putain, c’est juste le truc super pratique quand tu voyages … sac de 30 litres sur le dos, cargo (technique) beige foncé, T blanc ou chemise en chambrai bleu, boots marrons foncé, Pearsol sur la barbe … ET le blouson en bandoulière qui traine le long du sac, qui prend pas de place et qui te fais pas chier (rêve)… sauf que j’ai pas les 470-480 euros pour les fringues quand je voyage. PUTAIN!!! (il est vraiment sympa)

  • Benoit – BonneGueule

    Pas tant que ça 🙂

  • MaxL

    héhé quelques petits détails pompés sur acronym =)
    Bien joué !

  • Benoit – BonneGueule

    Non, car je ne voulais pas que le bouton pression se voit à travers le tissu, et je voulais qu’elles soient très faciles d’accès. Pour les objets les plus précieux, il y a le mousqueton pour le clé et la poche spéciale téléphone + les poches zippées. Considère les deux poches poitrines comme deux poches à l’accès très simple et rapide !

  • Benoit – BonneGueule

    Hello Valentin,
    Non pour le prix, on sera plus cher que le blouson Hédus, je préfère être bien clair sur ce point, mais les deux pièces sont bien différentes. Ici c’est une matière imperméable et respirante, avec une membrane, contre une matière simplement déperlante sur le Hédus. Il y a beaucoup de « features » présentes sur cette softshell et qui n’était pas présente sur le Hédus. Même avec nos marges bien comprimées, c’est impossible d’avoir des coutures étanches ET une matière technique belle ET performante, à moins de 400 €, et je t’assure que c’est pas faute d’avoir essayé. Ou alors, il aurait fallu abandonner les coutures étanches, c’était hors de question pour moi. Je préfère être très transparent sur ce point là !

  • Matthieu

    Génial du marron 🙂 Petite question : les rabats des poches poitrines sont équipés d’un bouton pression pour bien les plaquer ? Merci !

  • Benoit – BonneGueule

    Entre 400 euros et le prix de la saharienne 🙂

  • Benoit – BonneGueule

    Ca sera entre 400 et 500 euros, car comme je l’ai dit même avec nos marges bien comprimées, c’est impossible d’avoir des coutures étanches ET une matière technique belle ET performante, à moins de 400 €, et je t’assure que c’est pas faute d’avoir essayé. Ou alors, il aurait fallu abandonner les coutures étanches, c’était hors de question pour moi. Je préfère être très transparent sur ce point là !

    Côté respirabilité et imperméabilité par rapport à la Aigle, c’est dur à dire car que je n’ai pas le RET de la saharienne Aigle. Mais c’est au moins tout aussi imperméable !

  • Valentin

    Merci Benoit ! Du coup, petite question pour le prix, j’imagine ne pas avoir une réponse précise, je connais la musique 🙂 mais on est dans la gamme de prix du blouson Hédus ?

  • Bachir

    Hello ! une pièce que je recherche depuis longtemps ! a t’on un ordre de prix ? plus vers 400 euros ou 490 comme la saharienne ?

  • TimBear

    Encore mieux que je l’imaginai ! Superbe travail Benoit 🙂

  • Théo

    Cool 🙂

    Impatient de découvrir le prix qui déterminera le passage à l’acte. +/- de 350€ ?:)

    Quelles sont les différences avec la saharienne d’un point de vue imperméabilité, respiration et coupe ?
    Plus imperméable que la saharienne ? Plus respirante ?

  • Benoit – BonneGueule

    M également 🙂

  • Benoit – BonneGueule

    C’est le même type d’épaisseur que la Aigle. Au niveau des températures, difficile de te répondre, car ça va pas mal dépendre de ce que tu mets en-dessous mais je dirais qu’entre 10°c et 24°c ça passe tranquillement 🙂 Pour le prix, on sera moins cher que la saharienne Aigle.

  • Valentin

    Hello l’équipe ! La chemise en flanelle taille M me va impeccable, vers quelle taille me tourner ? M également ? Au plaisir, et merci pour vos créations, toujours aussi plaisantes et bluffantes.

  • Benoit – BonneGueule

    Avec le pantalon technique, ça passe bien 🙂 A priori c’est un permanent, mais il est évident qu’on ne fera pas de réassort en plein été ou pour l’hiver.

  • Benoit – BonneGueule

    On est moins chers que la saharienne avec Aigle étant donné que nous passons directement en propre 🙂

  • Sashimi

    oui c’est ce que je me dis aussi. Cela dit je remarque que les trucker jackets (type Levi’s) ou autre blousons en cuir ont tendance à avoir des réglages à bouton au niveau de la taille pour les ajuster.

  • Benoit – BonneGueule

    Merci Pierre 🙂 Gros boulot pour nous, j’espère qu’elle va te plaire en vrai 🙂

  • Benoit – BonneGueule

    Et c’est vraiment gênant que ça flotte un peu au niveau du nombril ? Parce que sur de l’outerwear, quand tu as le ventre très ajusté, c’est assez inconfortable, surtout quand tu mets des couches en-dessous. C’est pour ça que l’outerwear n’est pas aussi fitté qu’une chemise par exemple.

  • Sashimi

    je suis taillé (légèrement) en triangle : soit je prends la taille adéquate pour le bas du cintrage, auquel cas c’est trop serré aux épaules et aisselles, soit je prends la taille adaptée aux épaules, auquel cas je nage au nombril… (j’avais déjà dû rendre votre superbe trench bleu canard, et votre veste d’été bleutée à cause de ça 🙁 )

  • Romain

    Je sais pas trop quoi dire à part waouh!! C’est le turfu cette pièce ! Un grand bravo !

  • Pierre Perez

    Vindieu la tuerie !!!!
    Original comme d’habitude mais portable.
    Et beau….

  • Benoit – BonneGueule

    Pas tant que ça, parce que la matière est assez compliquée à avoir 🙁

  • Benoit – BonneGueule

    C’est-à-dire ? Parce que c’était trop fitté ?

  • Sashimi

    Salut les gars, bravo comme d’hab’… De grandes chances que j’en prenne un. J’espère que niveau fitting ça m’ira ; jusqu’à présent à part vos chemises, je suis obligé de déclarer forfait 🙁