Ligne BonneGueule : les costumes en laine Loro Piana

Temps de lecture : 6 minutes

Note : les costumes sont à présent disponibles sur notre eshop.

Disclaimer : Attention, on vous rappelle qu'exceptionnellement, le lancement aura lieu jeudi 13 avril à 12h.

J'ai pu avoir la chance de visiter la filature de Loro Piana, perchée au milieu des montagnes, près de Biella. Loro Piana étant une filature très confidentielle, c'était un vrai privilège pour Long et moi d'arpenter ses allées, au milieu du ronronnement des machines.

Visiter la filature Loro Piana, c'est un peu l'aboutissement de près de 10 ans d'existence de BonneGueule tant cette image de filature imprenable et secrète lui colle à la peau, préférant plutôt laisser parler leurs tissus.

Évidemment, pas de possibilités de prendre de photos ou de vidéo (comme chez Apple), mais les émotions restent bien vivaces. En effet, Loro Piana est connue pour son obsession de la qualité, car son nom est régulièrement cité quand on parle des tissus de costumes les plus luxueux et rares... au monde.

Je suis très heureux que BonneGueule compte désormais dans le cercle très fermé de ceux qui ont la chance de voir leur laine brute transformée en tissu de costume.

Je me rappelle encore du moment où, il y a quelques mois au bureau, quand j'ai prononcé à demi-mot "nos costumes Loro Piana" dans une discussion. Nicolo s'est empressé de s'y immiscer, au détriment de toute forme de politesse, et de s'écrier :

On va faire des costumes en laine Loro Piana ?!

Oui Nicolo, on va faire des costumes avec de laine Loro Piana. On va même en faire deux, laissez-moi vous les présenter...

Des tissus à porter toute l'année

Nous avons fait le choix de deux tissus "quatre saisons" Super 130's chez cette filature d'exception : un Prince de Galles navy et un natté bleu nuit.

Les fibres proviennent de la laine du mouton mérinos australien, d'un diamètre maximum de 17 microns : la matière est fine et souple, sans pour autant être fragile.

Leur poids leur permet d'être les plus polyvalents possibles et d'être portés presque toute l'année, dans la plupart des climats.

Un Prince de Galles fondu dans la matière

Pour le premier costume, nous avons choisi un Prince de Galles navy tissé dans une armure toile, douce et fluide.

On voulait un costume bleu "business", avec un petit quelque chose en plus. Un léger twist, sans pour autant faire dans l'extravagance ou la fantaisie.

Le motif est fondu dans la matière, il ne devient visible qu'en y prêtant l'oeil.

De loin, le costume semble simplement être d'un beau bleu marine uni. La subtilité de ses lignes et ses carreaux ne se révèle qu'une fois que l'on se rapproche et que la lumière se répand sur la matière.

Pourquoi un natté ?

Pour le second, nous voulions quelque chose d'un peu différenciant, mais à travers la texture. Un beau natté bleu nuit, à la structure presque géométrique et au grain affirmé.

C'est une façon intéressante d'explorer discrètement la variété dans le costume formel uni, sans passer par les motifs.

Tout comme le Prince de Galles, c'est une matière qui jouera beaucoup avec l'exposition et les distances, et dont la complexité s'exprime une fois qu'on la regarde d'un peu plus près.

Ce côté géométrique, avec cette texture particulière, permettra à la veste et au pantalon d'être aisément intégrés dans des tenues qui ne se cantonnent pas qu'au tailoring, notamment par l'effet un peu plus "mode" qu'il peut avoir une fois sorti de son registre initial.

Des costumes semi-entoilés

Les vestes des deux costumes sont semi-entoilées.

C'est-à-dire qu'entre la doublure et le tissu de la matière, il y a certes un thermocollant, mais surtout une toile tailleur sur toute la zone du plastron et des revers.

Sur notre entoilage semi-traditionnel, la toile tailleur est présente sur toute la partie supérieure du blazer (jusqu’au premier bouton).

C'est ce procédé qui confère une belle structure à une veste et lui évite de s'effondrer sur votre buste, la toile étant rigide et souple à la fois.

Cela permet d'avoir quelques avantages très intéressants :

  • un bien meilleur tombé au niveau de la poitrine,
  • un col qui tient au cou et en épouse la forme,
  • un beau roulé de revers : le roulottage du revers est très beau et n’est pas vulgairement écrasé au fer à repasser,
  • une durabilité plus importante : une veste semi-entoilée teindra mieux dans le temps, notamment du fait que la toile tailleur sera beaucoup moins affectée lors d'un entretien au pressing qu'un simple thermocollant,
  • la veste s’adapte mieux à son porteur et suit son corps et ses mouvements.

Une coupe que vous connaissez déjà...

Rien de nouveau sur la coupe, qui est toujours celle de nos précédents costumes.

Le patronage a été fait par M. Caruso, un nom connu dans le domaine du costume masculin.

Une veste ajustée juste ce qu'il faut

Le cintrage mesuré donne une coupe qui souligne harmonieusement les flancs, sans que vous ne soyez étriqués pour autant.

Une coupe qui donne de l'allure à son porteur.

Une épaule souple et légère

Suivant la tradition italienne, l'épaule est souple et légère. Selon nous, c'est le compromis idéal entre la structure des épaules plus rembourrées (qui tendent à donner un effet artificiel à votre carrure) et la nonchalance des épaules totalement déstructurées (qui flattent surtout les bonnes carrures).

Et bien sûr, une emmanchure haute pour garder des lignes propres et une bonne liberté de mouvement.

Un pantalon droit légèrement resserré

Vous commencez sûrement à bien connaître cette coupe de pantalon : c'est la même que celle de nos autres costumes, et que celle de notre pantalon en flanelle gris !

Une coupe ni trop droite, ni trop ajustée, qui la distingue des jeans et des chinos.

Classique et intemporel.

Sur chaque pantalon, vous disposerez de suffisamment de longueur pour faire le revers de votre choix.

Les finitions sartoriales d'un des plus grands ateliers européens

Toujours réalisé dans notre atelier roumain qui confectionne toutes nos pièces tailoring, réputé comme le fer de lance du savoir-faire textile régional. 

Des boutons en corne, sinon rien !

Sans surprise, l'ensemble des boutons est en corne et cousu en croix pour plus de solidité.

Les puristes seront contents de retrouver les fameux kissing buttons.

Des poches soignées et un montage solide

Comme d'habitude, vous retrouverez la poche poitrine dite "barchetta, chère à nos amis transalpins.

"Barchetta" signifiant "petite barque", en référence à la forme inclinée de la poche.

Ainsi que des poches intérieures directement taillées dans la matière.

Signe d'un montage robuste, les coutures en demi-lune viennent renforcer les zones très sollicitées autour des poches.

Autant sur le blazer...

... Que le pantalon.

Sans oublier les salières aux aisselles et toutes les finitions qu'on adore.

Comment entretenir son costume ?

Pressing obligatoire ! Emmenez-y votre costume une à deux fois par an, cela suffit amplement.

Quelques idées de tenues...

Compléter un costume bleu d'une chemise blanche, de souliers marron et d'une cravate rouge est une valeur sûre. Aucune chance de vous tromper pour le coup. Luca y ajoute une pochette blanche également, de quoi créer un petit rappel tout en restant adapté à un contexte professionnel. (Chemise BonneGueule Essentiels, cravate BonneGueule x Howard's, chaussures Meermin)

Même principe avec le costume natté. Ainsi porté, vous êtes parés pour votre journée de rendez-vous. (Chemise BonneGueule Essentiels, cravate BonneGueule, bagues Harpo)

Lorsque vous dépareillez un costume, veillez à prendre une veste et un pantalon bien différents. Autrement, on risquerait de croire à un "costume bricolé". Ici, Luca joue sur la couleur en opposant un blazer foncé à un pantalon très lumineux. La chemise rayée blanche et bleue s'intègre facilement au milieu de cette palette, RAS de ce côté-là. (Chemise BonneGueule, pantalon BonneGueule, chaussures Meermin)

Cette fois-ci, c'est avant tout sur les textures que Luca s'appuie pour dépareiller son costume. Entre le donegal de son blazer et le natté du pantalon, il crée de jolies variations. Avec un costume, le col roulé est une alternative pertinente à la chemise. L'ensemble reste élégant et selon la saison, on peut adapter l'épaisseur de la maille. C'est d'autant plus le cas avec une pochette. (Blazer BonneGueule, col roulé Six & Sept, souliers Meermin)

Une nouvelle tenue avec blazer et col roulé, mais beaucoup moins habillée grâce au jean. Gris, il reste suffisamment sobre pour être porté avec un blazer et crée un camaïeu avec la maille au passage. Les sneakers blanches, tout-terrain, renforcent la décontraction du look. (Maille Hircus, jean top secret, sneakers Zespa)

Ici, le pull jaune fait clairement office de pièce forte. Sa couleur est apaisée par les tons bleu marine du blazer et de la veste. C'est un bon moyen d'amener de l'originalité et de la fraîcheur à un look, profitez des beaux jours pour porter des nuances plus audacieuses. (Maille Six & Sept, jean BonneGueule - Kurabo, sneakers Zespa)

Ce qui fonctionne aussi avec un pantalon de costume !

Il y a quelque chose d'intéressant à porter un pantalon de costume avec un tee-shirt blanc, c'est comme la réunion de deux éléments opposés. Assurez-vous simplement que la coupe du tee soit parfaite, impossible de tricher ici ! Du reste, des boots se prêtent davantage à ce genre de combinaison : ni trop élégantes, ni trop négligées, elles constituent un bon entre-deux entre ces influences. (Tee-shirt Muji, boots Meermin)

Comment se procurer les costumes en laine Loro Piana ?

Les costumes sont à présent disponibles sur notre eshop.

Benoît Wojtenka Benoît Wojtenka

J'ai fondé BonneGueule.fr en 2007. Depuis, j'aide les hommes à construire leur style en leur prodiguant des conseils clairs et pratiques, mais aussi des réflexions plus avancées.
Et j'ai quelques lubies : le sport en salle, le techwear… Et j'adore le thé sous toutes ses formes, que je bois à raison de plus de trois litres par jour.

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.