Ligne BonneGueule III : le blazer semi-entoilé avec boutonnière milanaise BG-3.1

Temps de lecture : 11 minutes


S'il y a bien une pièce qui nous a été demandée maintes fois, c'est un blazer bleu !

Et ça tombe bien, parce que c'était ce que je voulais depuis un an : une pièce habillée pour porter avec des chemises formelles. Ça me tenait très à coeur !

Alexandre peut en témoigner :

"Alex, il nous faudrait un blazer quand même... avec une boutonnière milanaise. Et il faudrait un prix accessible."

À ce moment-là, je pense qu'il a eu quelques sueurs froides :

"Ça y est, il me demande encore la lune à force de me rabâcher ce qu'il a vu au Pitti Uomo. Et en plus il va falloir convaincre Geoffrey. Je travaille dans une boîte de fous."

Mais Alexandre n'est pas du genre à baisser les bras...

Nous voulions donc :

  • Proposer un beau blazer bleu, mais avec une matière plus travaillée. Je ne voulais surtout pas qu'on ait l'impression qu'un de nos clients s'est contenté de prendre une veste de costume en guise de blazer.
  • Mais de l'autre côté, il fallait aussi un tissu facile à porter... Vous voyez la difficulté ?
  • Et enfin, je voulais un détail introuvable ailleurs, cette fameuse boutonnière milanaise...
benoit blazer vitale barberis canonico

Je porte trois des vêtements de cette nouvelle Ligne BonneGueule III (et l'équipe m'a même poussé à arborer une esquisse de sourire sur la photo).

Qu'est-ce que la boutonnière milanaise ?

La boutonnière milanaise est une boutonnière décorative que l'on trouve habituellement sur les revers de vestes... des costumes en grande mesure !

Mais rien à voir avec la ville de Milan. Le nom vient de "La Milanese" qui était une marque de fil épais et rigide utilisé pour sa réalisation. La marque de fil n'existe plus, mais le nom est resté.

Sa particularité ? Elle ne peut être faite qu'à la main : l'opération est bien trop délicate et précise pour une machine.

Elle consiste à renforcer et surélever la boutonnière grâce à un petit cordonnet (le fameux fil Milanese !). Il en résulte une boutonnière épurée, dense, fine et très raffinée.

boutonnière milanaise blazer

La Boutonnière Milanaise : "Oui, ça se voit que je suis fine, dense, pure et raffinée ! C'est mon côté sprezzatura à l'italienne !" (NON on a pas fait parler une boutonnière)

À une époque où les costumes devaient durer le plus longtemps possible, les boutonnières, soumises à des frottements récurrents, devaient être renforcées : la boutonnière milanaise est née.

Cela dit, c'est un détail rarissime en prêt-à-porter contemporain.

J'en ai aperçu chez Tom Ford (entrée de gamme : 2.000 €), un petit peu chez Lanvin pour les costumes les plus haut-de-gamme, et chez Gucci sur la ligne Lapo Elkann en demi-mesure. En effet, peu de grandes Maisons de luxe se risquent à intégrer à leur structure de marge une opération qui ne peut être effectuée qu'à la main...

Dans tous les cas, nous sommes extrêmement fiers de vous proposer une boutonnière milanaise sur notre blazer. Je crois que dans cette gamme de prix, nous sommes les seuls à proposer ce détail.

Pourquoi ce détail me tient-il autant à cœur ?

C'est une finition extrêmement distinguée et élégante.

Au Pitti - là où se rencontrent les hommes les mieux habillés de la planète - c'était un détail récurrent qui m'a beaucoup marqué. Et pourtant, il était introuvable dans le prêt-à-porter français (et c'est toujours le cas).

Alors, quand Alexandre est revenu vers moi en me disant :

"C'est bon, on peut la faire, l'atelier est emballé par l'idée !"

Vous imaginez bien que j'ai sauté sur l'occasion ! Il ne nous restait plus qu'à préparer un argumentaire pour convaincre Geoffrey et l'affaire était réglée. Alexandre a ensuite veillé à ce que cette précieuse milanaise soit bien effectuée tout au long de la production.

Et je trouve ça très sympa qu'un élément fait à la main, censé renforcer une boutonnière, ait un tel rendu esthétique, avec un aspect bien plus sophistiqué qu'une boutonnière classique.

epaule naturelle blazer homme

Cette photo résume tout l'esprit de notre nouvelle collection. On voulait vous montrer qu'une chemise en lin passe très bien avec une veste... et une boutonnière milanaise ! Notez le rendu naturel de l'épaule.

Bref, c'est un vrai morceau de fait-main que vous aurez sur le revers !

Des boutonnières de manches... fermées

Si vous avez attentivement observé les photos, vous avez remarqué que les boutonnières au niveau des manches sont fermées, alors que nous avons régulièrement écrit que des boutonnières ouvertes sont des indices d'une belle fabrication.

Mais des boutonnières ouvertes nous posaient un (gros) problème : la retouche de la longueur de manche aurait été très compliquée. Le retoucheur étant obligé de complètement démonter la manche au niveau de l'épaule pour la raccourcir. Et autant vous dire que c'est une finition très coûteuse... que certains refusent de faire.

Alors que dans le cas de boutonnières fermées, le retoucheur peut très facilement décaler les boutonnières et retoucher la longueur de la manche par le bas. Plus classique, la retouche est bien moins coûteuse et facile à faire (env. 30 €) !

Et évidemment, on peut bien sûr rallonger de 2 ou 3 cm les manches...

Des boutons qui s'embrassent ?

Cela dit, nous avons mis le paquet sur les autres finitions : la boutonnière milanaise évidemment, mais aussi les boutons en corne et les (très poétiques) kissing buttons...

blazer homme bonnegueule

Les boutons se chevauchent très légèrement, d'où le "kissing buttons" (littéralement, "boutons s'embrassant").

La technique des kissing buttons consiste à faire se chevaucher très subtilement les boutons des manches. C'est un détail de puriste, et notre petit clin d’œil à Naples 😉

Un blazer avec un vrai semi-entoilage

Petit rappel : de l'importance de l'entoilage

L’entoilage est la couche cousue entre le tissu extérieur et la doublure. Il renforce une pièce d’une veste en apportant des épaisseurs facilitant son montage, ou qui donnent sa forme, sa tenue et son tombé à une veste.

S'il n'y avait pas d'entoilage, la veste n'aurait aucune tenue et tomberait comme une chemise.

Toute la délicatesse de l'entoilage consiste à trouver un rendu souple (qui peut suivre vos mouvements) MAIS aussi rigide (pour structurer la veste). Et l'homme n'a encore rien trouvé de mieux qu'une toile tailleur en crin de cheval pour allier ces deux exigences.

Véritable ossature de la veste, il s'agit d'une toile souple et respirante faite de fils de crin de cheval :

toile tailleur crin de cheval

La toile tailleur en crin de cheval vient étoffer le plastron de la veste.

En entrée-de-gamme, marre du thermocollage

Les costumes en entrée-de-gamme sont thermocollés : on applique une toile enduite de résine thermocollante et on la chauffe pour qu'elle adhère au tissu.

Le rendu est rigide et manque de fluidité, mais la mise en œuvre est économique et rapide. Bref, c'est la technique idéale pour de gros volumes industriels en entrée-de-gamme.

Par contre cela cloque vite sous la pluie ou après quelques passages au pressing (c'est un peu l'obsolescence programmée du blazer...). Et c'est bien sûr bien moins respirant (mais idéal si vous aimez le sauna en été !).

À l'opposé, l'entoilage traditionnel

Ici, point de résine ou de colle, mais uniquement des toiles tailleurs et du fil. C'est la technique utilisée pour les costumes en grande mesure (2.000 € et plus).

C'est long et coûteux... il faut plusieurs dizaines d'heures de travail à des tailleurs qualifiés pour confectionner UN SEUL costume entièrement entoilé.

Mais les avantages sont indiscutables : étant donné qu'il s'agit "juste" de tissus superposés, sans colle, le tombé est beaucoup plus souple et fluide, et il accompagne le mouvement.

Vous gagnez en confort, et la blazer traverse bien mieux le temps...

Économique et durable : le semi-entoilage

Et entre les deux, il y a le montage semi-entoilé de notre blazer : la facilité de confection du thermocollage, et la souplesse de l'entoilage complet.

Tous les semi-entoilés ont une petite base thermocollée (certes beaucoup plus légère qu'un thermocollé, on ne la sent quasiment pas) localisée particulièrement au bas de la veste (d'où le nom de "semi-entoilé").

Mais attention ! Parmi les petits secrets les mieux gardés de l'industrie, il y a deux qualités de semi-entoilage :

  • L'entoilage d'entrée de gamme : seuls les revers sont entoilés (et non le plastron qui recouvre le buste),
  • Le "vrai" semi-entoilage : avec un plastron volant (notre critère personnel de qualité). On le sent sans problème en pinçant le tissu. Comment le sait-on ? On est allé disséquer une veste chez notre retoucheur favori (Michel, de l'Atelier Kost, rue de Cléry à Paris). Comme dit Alexandre : que du haut de gamme : pas d'amalgame.
 blazer homme bonnegueule

Le plastron volant indique le type d'entoilage dont il s'agit, en plus d'offrir un rendu net et propre à l'intérieur de la veste.

Une tombé sans effort, tout en souplesse

Le montage semi-entoilé nous a permis de donner à ce blazer du confort et une grande souplesse dans le tombé.

luca roule blazer

Le roulé de revers (aussi appelé goutte) se pose en rondeur sur la poitrine, uniquement par effet de gravité (rien à voir avec un roulé écrasé au fer à repasser).

streetstyle blazer homme bonnegueule

Le col de la veste est souple et tombe naturellement sur le col de chemise.

Et enfin, la veste suit parfaitement vos mouvements, étant donné que la partie en contact avec votre poitrine (le plastron volant) n'est pas solidaire du tissu extérieur :

blazer bleu mesh laine

L'épaule naturelle et la milanaise me rendent tout simplement heureux. Je porte toujours la chemise en lin BonneGueule avec le blazer.

Un blazer avec une coupe ajustée aux influences italiennes

Il faut savoir que le patronage de la veste nous vient tout droit d'Alberto Caruso, qui a une réputation considérable dans la fabrication du costume haut de gamme, à tel point que Laurent de Milanese Special Edition y a consacré deux articles : un sur la marque Caruso, et un autre sur le fondateur.

Bref, c'est un Monsieur qui sait ce qu'il fait quand il dessine un patron de veste !

En l'occurrence, sa "patte" se fait sentir sur deux points :

Une emmanchure haute pour favoriser le mouvement

La manche s'emboîte assez haut avec la poitrine, pour donner du confort et de la liberté au mouvement (vous n'êtes pas un Playmobil).

streetstyle blazer homme bonnegueule

Mon avis est aussi que cela élance visuellement une silhouette.

Une épaule naturelle au padding léger

Le dessin de l'épaule est simple et léger. Il y a très peu de padding (= le rembourrage habituel des épaules).

La veste épouse parfaitement votre épaule, de manière naturelle.

epaule napolitaine bonnegueule

C'est un clin d’œil à l'épaule napolitaine, légère et parfaitement adaptée à un temps estival.

streetstyle blazer homme bonnegueule

Les influences italiennes se manifestent aussi sur les pans assez arrondis de la veste.

Dernier détail : une petite barchetta

Peut-être l'avez-vous vu : la poche poitrine (celle où vous mettez la pochette) a un léger arrondi.

Cela porte un joli nom : la barchetta, qui signifie - toujours selon Hugo - "petit bateau", cette forme évoquant une coque de navire.

barcheta poitrine

J'adore ce genre de petit détail subtil que tout le monde sent, mais qui ne se révèle qu'à l'oeil des connaisseurs.

Un cintrage naturel et qui accompagne le mouvement

Et enfin, en ce qui concerne le cintrage, je crois que les photos parlent d'elles-mêmes.

C'est une coupe plutôt ajustée, coupée au scalpel, avec une longueur adaptée à un port décontracté / dépareillé (jean, chino, sans soucis) !

streetstyle blazer homme bonnegueule

La coupe précise souligne votre silhouette.

coupe dos blazer

Voilà comment doit tomber une veste de dos.

La matière : un mesh aéré 100% laine de Vitale Barberis Canonico

Nous sommes retournés voir Vitale Barberis Canonico à Biella (VBC qui est, rappelons-le, la plus vieille filature au Monde, encore en activité après 300 ans).

Ce tissu 100% laine a un poids de 280 grammes par mètre linéaire (beaucoup plus léger que notre pantalon en flanelle), d'un bleu qui vous transportera en vacances !

Je ne voulais surtout pas d'un tissu que l'on pourrait trouver sur un costume classique, mais je voulais encore moins quelque chose d'exubérant... C'est pour cette raison que ce tissu "hopsack" en relief, aéré, mouliné avec tons de bleu, m'a tout de suite convaincu.

blazer homme bonnegueule

Que ce soit avec un jean gris, un jean brut ou un chino, il sera bien difficile de vous planter dans vos accords de couleurs.

Pourquoi de la laine en été ?

Eh oui, la laine peut tout à fait se prêter à un vêtement estival. Celle que nous avons choisie a même plusieurs avantages par rapport au coton :

  • Ce "mesh" de laine ne se froisse pas (c'est bluffant),
  • Le tissage est très aéré, ce qui fait que la veste "respire" mieux qu'avec une laine classique,
  • La laine a des propriétés thermorégulantes, car c'est une fibre qui emprisonne naturellement l'air,
  • La fibre de laine ne se mouille presque pas (contrairement au coton qui absorbe), pour une excellente évacuation de la sueur, et contre la rétention des odeurs.

Ceux qui veulent aller plus loin liront la dernière partie de cet article d'Hugo, où Maurizio Albertini (il dirige l'équipe de design de Vitale Barberis) commente le tissu que nous avons choisi...

Les finitions du haut de gamme

Notre blazer est fabriqué exactement au même endroit que notre pantalon en flanelle, en Roumanie, dans notre atelier spécialisé dans les pièces tailleurs.

Au niveau des finitions, en plus des deux poches extérieures et de trois poches intérieures, dont une sous la ligne de cintrage pour votre téléphone portable, sans risque de déformer la coupe.

Les poches comportent des demi-lunes, comme sur notre pantalon en flanelle, qui préservent les coutures des déchirures.

demi lune blazer

Deux choses à remarquer ici : la demi-lune, et le fait que la poche soit cousue dans la laine, et non directement dans la doublure. C'est un renfort supplémentaire.

Enfin, il y a ce qu'on appelle des "salières" au niveau des aisselles : ce sont des renforts de la doublure qui protègent le tissu extérieur des frottements et de la transpiration.

salière blazer

La salière d'une des aisselles.

boutons en corne

Et les boutons sont en corne !

Il y a des fils blancs sur les manches et en bas, c'est normal ?

Oui ! On appelle ça des "fils de bâti". Il y en a au niveau des manches, sur les pans arrière, et sur la boutonnière milanaise. Ils protègent ces zones pendant le transport.

De la même manière, les poches extérieures et la poches poitrine sont cousues, afin de les garder bien plaquées pendant tout le circuit de livraison.

Qu'il s'agisse des fils blancs ou des poches à ouvrir, il suffit d'enlever les fils (petite lame bien pointue, et non votre couteau à beurrer).

J'insiste bien sur ce point : c'est très simple à faire, et ça prend 47 secondes à découdre (c'est même un plaisir quand on s'achète une belle pièce).

Comment choisir sa taille ?

Le blazer taille normalement : comme d'habitude, prenez votre taille habituelle ! C'est peut-être la phrase que je répète le plus dans un article de présentation, mais vraiment, il n'y a pas de surprise au niveau de la coupe ! Faites-nous et faites-vous confiance !

Si vous avez commandé chez nous (ou portez habituellement) :

  • du XS, prenez du 44 sur ce blazer
  • du S, prenez du 46 sur ce blazer
  • du M, prenez du 48 sur ce blazer
  • du L, prenez du 50 sur ce blazer
  • du XL, prenez du 52 sur ce blazer
  • du XXL, prenez du 54 sur ce blazer

Il n'y a vraiment pas à se compliquer la vie !

Un blazer qui se porte sans risque

Porter ce blazer n'a rien de compliqué : sa coupe se prête autant à des tenues formelles que casual, et comme vous le savez, le bleu va avec quasiment toutes les couleurs de votre vestiaire. C'est super intuitif.

streetstyle benoit jean gris

Chemise rayée et jean gris. Rien de difficile, il suffit de rester sur une chemise dont les tons ne l'emportent pas sur ceux du blazer. (Chemise en lin à rayures et jean BonneGueule, bottines Atelier Voisin). Et regardez-moi ce cintrage sur les hanches !

streetstyle geoffrey septieme largeur

Un blazer, une chemise en lin, un jean gris, et un gros coup de folie de Geoffrey avec ses bottines Septième Largeur.

Streetstyle-blazer-homme-bonnegueule-81

Notez que des bottines patinées ne sont pas exclusivement réservées au costume, le rendu est aussi intéressant avec un jean bien coupé.

chemise en lin et blazer

Et pour une fois, nous avons quelqu'un de plus âgé que nous dans les shootings ! Il s'agit de Fred, notre coloc de bureau, qui réalise de belles vidéos.

Streetstyle-blazer-homme-bonnegueule-4

Porter son blazer avec une cravate est un assemblage spontané. Ici, le look de Florian, flegmatique comme jamais, s'appuie sur les trois grandes couleurs du vestiaire estival masculin : le beige, le bleu et le blanc. (Chemise BonneGueule, cravate Gant, pince à cravate Asos, pochette Pochette Square, chino DNM Pieces et derby Septième Largeur)

Streetstyle-blazer-homme-bonnegueule-3-700x463

Le travail effectué sur la laine, la finesse de la chemise et l'aspect plus brut de la cravate créent du relief en opposant les textures.

Streetstyle-blazer-homme-bonnegueule-2

Si, comme Luca, vous êtes plutôt du genre Riviera, retenez qu'un blazer bleu se marie bien avec un pantalon blanc. Appuyez-vous sur un camaïeu de nuances de bleu pour compléter le reste de votre tenue, au risque de perdre en harmonie autrement : le pantalon blanc reste une pièce forte. Enfin, si Luca a opté pour de petites sneakers, des derby marron auraient aussi trouvé leur place. (Chemise et pantalon De Fursac, pochette Boggi, sneakers Vans)

Streetstyle-blazer-homme-bonnegueule-9

Revenons à un look plus décontracté avec Jérémy, qui porte son blazer avec un pull. L'association est certes moins intuitive, mais fonctionne en fait très bien, même en l'absence de chemise. La tenue est complétée par des desert boots, celles-ci rappelant la couleur de son pull, ce qui ajoute de la cohérence à l'ensemble. Comme d'habitude, le combo bleu / beige fonctionne sans souci, même si nous aurions tout autant pu imaginer une chemise casual sur ce look. (Pull Hédus, jean Japan Line, desert boots Diesel)

Streetstyle-blazer-homme-bonnegueule-5

L'été arrivant, vous pouvez aussi jouer sur les tee-shirts, à condition que le col ne soit pas trop évasé. Le tout est d'éviter les matières cheap pour contrebalancer avec l'apparente simplicité de la tenue, et de rester sur une couleur sobre. Ni plus, ni moins. (Tee-shirt BonneGueule, chino Carhartt, sneakers Adidas - Stan Smith)

La ligne BonneGueule III est désormais disponible !

À présent, au moment où vous lisez cet article, la collection est disponible sur l'Atelier BonneGueule :

ligne bonnegueule vetements ete

Benoît Wojtenka Benoît Wojtenka

J'ai fondé BonneGueule.fr en 2007. Depuis, j'aide les hommes à construire leur style en leur prodiguant des conseils clairs et pratiques, mais aussi des réflexions plus avancées.
Et j'ai quelques lubies : le sport en salle, le techwear… Et j'adore le thé sous toutes ses formes, que je bois à raison de plus de trois litres par jour.

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.