L’Exception vu par BonneGueule : à la découverte d’Hixsept et de Florian Denicourt

15

Ceci est le premier article d'une toute nouvelle rubrique look réalisée en partenariat avec l'Exception qui nous fait profiter de son équipement.

Rassurez-vous, ce n'est pas synonyme de la naissance d'article sponsorisés sur BonneGueule. C'est plutôt le moyen pour nous de vous offrir enfin des photos d'une qualité irréprochable de tenues faites à partir de pièces totalement en accord avec notre ligne éditoriale.

Cela ne veut pas non plus dire que, comme ailleurs, nous allons nous contenter de fanfaronner devant l'objectif et vous laisser livrés à vous-même avec une simple liste de prix et de liens sponsorisés.

Nous vous expliquerons pas à pas la construction de chaque tenue et la logique que nous avons employée dans ses moindres détails, de manière à ce que vous puissiez les appliquer dès maintenant avec votre garde-robe actuelle.

Retrouvez également en fin d'article une brève présentation des créateurs dont on a utilisé les pièces.

Première tenue : chemise à carreaux et rangers

La chemise Hixsept Apollo ne semblait au premier abord pas simple à accorder.

Très colorée, il fallait la calmer un peu sans pour autant rendre le reste de la tenue complètement fade. Pour le dessous, un tee-shirt scoop neck un peu profond mais pas trop était évident, gris chiné pour suivre la logique de sobriété.

Les deux pièces du bas étaient faites l'une pour l'autre : avec son ouverture aux chevilles, de 16-17 cm, le jean Locomotion Hixsept ne demandait qu'à trouver une belle paire de bottines. Ici des rangers imposantes, mais malgré tout très travaillées avec leur sangle de cuir, étaient le compromis idéal : les "Saipan" de Florian Denicourt.

Deux ports sont possibles : le jean à peine rentré qui boudine légèrement (= le stacking) et une variante avec ourlet apparent qui donne un rendu maîtrisé au poil grâce au rappel de la ceinture bicolore.

Bref, les deux parties se mariaient bien et permettaient un travail visible sur toute la tenue, autant en matière de couleurs que d'assemblage, et sans pour autant donner une impression de surcharge.

Pour compléter la tenue, il fallait opter pour un style différent pour éviter d'obtenir une tenue trop stéréotypée bûcheron (mais c'est du détail). Dans ce cadre le caban Vague convenait bien.

Le raisonnement derrière est le même : on veut atténuer la couleur forte de la chemise sans prendre une pièce trop ennuyeuse, le caban convient bien grâce à son jeu de contrastes gris anthracite/bleu marine.

Deuxième tenue : chemise en chambray et une bonne parka d'homme

La deuxième tenue est aussi colorée mais de manière différente. On choisit l'assortiment classique chemise chambray et scoop neck avec la parka "Plural". Une superposition classique comme vous savez maintenant les faire, qui va du plus clair (tshirt) au plus foncé (parka). Je ne suis à la base pas un grand fan des parkas mais quand vous travaillez avec une tenue casual et un peu réfléchie, une parka bien coupée est une touche bienvenue et bien dosée.

L'ensemble manquait malgré tout un peu de couleurs, d'où l'écharpe "Détroit" qui reprend en fait les motifs de la chemise précédente.

Troisième tenue : le retour du chino

Cette tenue-là, je ne l'avais pas vraiment prévue.

Le bas était un peu réfléchi : je voulais quelque chose de simple et facile à porter mais avec de la subtilité. Ce travail de subtilité, c'est le rappel entre la ceinture et la semelle des chaussures. J'adore d'ailleurs ce chino car le contraste de couleurs est vraiment bien pensé. Des chaussures simples étaient de rigueur pour atténuer cette pièce un peu forte.

Je pensais au départ porter la chemise de manière un peu moins relâchée, mais après l'avoir enfilé j'ai remarqué que sa matière (du velours) et ses détails (elle a par exemple des coudières) me permettaient un port décontracté, chemise complètement ouverte et manches retroussées.

Tout ceci en fait une pièce forte et consistante : là où une chemise noire de base aurait donné une tenue manquant cruellement de substance.

Quatrième tenue :  et si on essayait de tout mélanger ?

Cette tenue-là est la moins réussie des quatre : après tout il fallait bien des contre-exemples. Je ne dis pas qu'en sortant dans la rue comme ça on me lapidera à vue  mais juste qu'on ne fait ici pas la meilleure utilisation de toutes les pièces.

Au début, ce n'était qu'une impression que je n'arrivais pas trop à formaliser, mais en se fiant à des critères simples j'ai réussi à déceler les problèmes.

D'abord au niveau des couleurs, si je ne voulais pas me déguiser en schtroumph... c'est raté. Beaucoup trop de bleu, et encore plus si j'enlève le caban : ça me donne quasiment une tenue monochrome, avec des variations relativement inintéressantes.

Ensuite au niveau du style : le contraste de styles dont on vous parle c'est bien, mais sûrement pas quand on part comme ça dans tous les sens. Le bas est casual, c'est limite un bas qu'on peut mettre pour aller bricoler.

La chemise chambray et le tee shirt scoop neck sont plus affirmés et plus masculins. Enfin, le caban peut se porter de manière un plus précieuse et habillée, par exemple avec une chemise plus traditionnelle et un cardigan (même si il n'est certainement pas fait pour être porté par dessus un costume par exemple).

Quelques mots sur les créateurs pour terminer :

Hixsept l'Oiseau Gris

Hixsept est une marque créée tout de même depuis 1999 et distribuée notamment chez Opening Ceremony (grand magasin US). Au départ très street, elle s'est depuis assagie et propose des basiques de qualité avec une pointe d'originalité, comme en témoigne le jean "Locomotion" à la toile épaisse et à la coupe slim mais avec une toile contrastante au niveau de la ceinture.

La qualité est là et les styles sont fidèlement réinterprétés: le caban "Vague" a par exemple été réalisé en collaboration avec la marque bretonne Armor Lux.

Ma pièce préférée ?

Le jean "Locomotion" avec un denim de qualité et une toile contrastante au niveau de la ceinture qui en font pour moi le basique avec le détail qui fait la différence.

-> Découvrez Hixsept l'Oiseau Gris.

Florian Denicourt

Ancien collaborateur chez Vanessa Bruno, Florian Denicourt réalise des chaussures, sacs, accessoires et blousons en cuir pour homme et femme.

Il a fait du travail du cuir sa spécialité, a commencé à travailler sur la femme puis a adapté son travail pour l'homme. Son style reste minimaliste (aucun détail inutile), facile à porter et a énormément de caractère.

Le travail des matières est très minutieux et varié : on retrouve en vrac du cuir d'agneau, de chèvre, de veau brut et vernis. Des cuirs plus bruts comme du buffle et de la vachette pour les week-enders et les bottines un peu bourrines.

Ma pièce préférée ?

Le sac format week-end "Yati" : une couleur subtile, une forme simple et une matière solide, pour être certain de ne pas avoir quelque chose de trop féminin. (et j'ai aussi un énorme coup de coeur pour les bottines "Saipan" du shooting).

-> Découvrez Florian Denicourt (ou rendez-vous 24 rue Charlot pour une vente privée du mercredi 7 décembre au samedi 10 décembre)

Merci à Régis de l'Exception pour le début de cette collaboration qui marque pour nous une nouvelle étape dans la montée en gamme du blog : visuels plus pros et réalisation de nos propres démos de looks.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont validés manuellement, mais tous sont acceptés et publiés avec une réponse (il faut compter 24h en moyenne).

  • BenoitBG

    non, prend ta taille habituelle 😉

  • Jeff

    Sur le site l’Exception, il conseille de prendre une taille au dessus de la taille habituel pour le jean? Est-ce vraiment nécessaire? Merci!

  •  Hornet de Florian Denicourt

  • William Hut

    J’aime beaucoup la tenue 3, mais du coup je me demande quelles sont ces sneakers à la semelle brune.

  • Quakeerc

    Le jean est pas mal en effet, le chino aussi , couleur audacieuse et coupe tres sympa pour des sneakers basse, j’aime le tombé ! Les boots sont superbes, quant a la chemise du début, un vrai chalenge ! 😉

  • Fevry

    Le style numéro 1 me fait penser à une tenue du chanteur Raphael Saadiq, ou il associe une cravate aux couleurs multiples et très vives, à une tenue plutot sobre qui, comme ici, atténue et crée de l’équilibre. On se rend compte que l’on peut oser les couleurs si on prend le temps d’organiser sa présence!

    Tenue 3 : Avez vous déjà réalisé un article sur le retour du chino? En voila un sujet intéressant.

    Merci pour cette article.

  • Il est bien slim donc je situerais plus ça vers un APC New Cure

  • en fait j’aime bien je trouve que ça donne un twist à l’ensemble

  • Légèrement niveau cuisse oui, mais on a du faire avec les tailles à notre disposition. Si mes souvenirs sont bons je portais du 30 et en dessous c’était du 28 beaucoup trop serré.
    Après ce n’est pas vraiment pas flagrant.

  • Alo

    On nous parle souvent de choisir la bonne taille les jeans, mais le jean selvegde sur le premier style n’est-il pas trop large par rapport à vos conseil ?

  • un semi-slim, genre Acne Max je dirai. Mais seul Valéry l’a vu « en vrai ».

  • même pas, esprit de noel oblige :p

  • John

    Super cet article. Et avec des marques moins habituelles. Merci aussi pour l’info de la VP Denicourt! Est ce qu’il faut une invitation?

  • Laurent Breillat

    J’aime beaucoup le jean Locomotion, pendant un instant j’ai cru que c’était une ceinture ! 😛
    Il est tout à fait abordable en plus. En terme de coupe et de fit, tu le rapprocherais plus de quel marque voire modèle bien connu ? (APC New Standard, etc…)