Conseils : Les vêtements faux-amis en été, ou comment ne pas ressembler à un touriste

Temps de lecture : 11 minutes

106

Je ne sais pas pourquoi, mais en été, certains ont parfois une idée très arrêtée de vêtements "indispensables". Il leur faut forcément une chemise en lin, un pantalon blanc, des bermudas, des tongs, etc. Pourtant, parmi tous ces vêtements en été, certains sont franchement de faux-amis : vous pensez qu'ils sont bons pour vous, mais c'est tout le contraire. Nous allons passer en revue ce que vous devez garder ou enlever. Mais avant, essayons de décortiquer ce qu'un homme a en tête quand il doit s'habiller pour l'été...

ashton_kutcher pantacourt

Il n'y a rien qui vous choque ?

Il y a un prétexte qui revient très souvent en été pour choisir des vêtements dangereux pour votre style : "J'aime être bien habillé, mais en été il faut être confortable". Le vrai problème, c'est que certains hommes s'imaginent que le style ou l'élégance sont parfaitement incompatibles avec un confort estival. Ce qui amène à des coupes plus amples.

Autre postulat qui peut plomber un style : en été, il faut être décontracté. Je vous demanderai donc d'être très attentif à ces deux biais de l'esprit (être confortable ET être décontracté), car ils sont responsables de tous les maux que j'ai pu observer autour de moi pendant la saison estivale.

Autre point important dont personne ne se rend compte : tout le monde aime faire du tourisme, mais personne n'aime ressembler à un touriste.

Dans le vestiaire d'un touriste

Analysons un instant le contexte d'un touriste urbain (si vous allez en montagne, les problèmes sont tout autre). Etant donné qu'il est toute la journée dehors, le confort passe devant tout, ce qui est aisément compréhensible (allez faire des visites avec des chaussures inconfortables pendant une journée pour voir). Or, le vrai problème, c'est que des vêtements confortables et stylés pour l'été, ça coûte cher.

Par exemple, aux yeux du touriste lambda, une paire de Buttero d'été à plus de 200€ a bien du mal à rivaliser avec les 11€ d'une paire de Many de chez Décathlon (la semelle est vendue séparément, attention !). Même si le montage, la longévité et les matières n'ont rien à voir, le rapport qualité/prix n'est pas évident pour tout le monde.

Many Decathlon

Les baskets Many de chez Décathlon.

Mais comme d'habitude, face au prix d'un vêtement, il faut parfois voir au-delà des chiffres. Sur une paire de Décathlon à 11 €, il n'est pas bien compliqué de comprendre qu'elle ne fera pas plus d'un été, et surtout, vous ne pourrez pas en faire grand chose de retour de vacances. Impossible de les porter avec un beau chino ou un jean.

Par contre, les possibilités avec une Buttero sont toutes autres, sans compter la longévité (quelques années). Vous pourrez les porter très souvent, et avec beaucoup de tenues possibles. Cela permet de relativiser un prix de 210 € vs 11 €.

Autre facteur qu'on a tendance à oublier : le design/style de la pièce. Le problème de porter des chaussures Décathlon à 11 €, c'est que c'est la chaussure de "Monsieur tout le monde", du touriste de masse. Bref, tout ce à quoi vous ne voulez pas ressembler.

Voilà le type de réflexion que vous devez avoir sur une pièce à emporter dans votre valise en été. Pour poursuivre la réflexion sur les chaussures à porter quand on est touriste, voici quelques indications :

  • Sneakers basses type National Standard, Buttero, Piola, etc, OU runnings type Nike Lunar Flyknit (très aérées)/New Balance (made in UK ou made in USA).
  • Mocassins / derby légères type Bobbies ou, en haut de gamme, Aubercy (leur mocassin de cet été est très beau) pour les plus élégants d'entre vous.
Etretat - Arsene Bleu Semelle

Mocassin Etretat d'Aubercy, à la forme intemporelle, mais qui évite l'éternelle forme ronde des "car shoes" habituelles, avec le fameux bandeau qui évoque le masque d'Arsène Lupin.

  • Les chaussures bateaux (type Sebago) : je n'en porte pas, mais je reconnais qu'il y a des looks très sympas à faire avec.
  • Tout ce qui est type espadrille/rivieras; cela devrait vous faire plaisir si vous aimez être très aéré.
  • Des jolies tongs, et non les tongs de piscine (celles que vous pouvez enfiler avec des chaussettes). Faites-vous violence d'être bien chaussé même dans un camping, car c'est ça la vraie élégance : être exigeant envers son image dans un contexte où tout vous pousse à faire le contraire.
  • A éviter absolument : les sandales ouvertes en caoutchouc (encore pire avec un scratch). Certes, vos pieds sont à l'air,  ils peuvent bronzer, mais c'est LA chaussure de touriste (les pickpockets seront ravis, ils seront sûrs d'avoir un vrai touriste en face). Et je n'ai jamais vu personne de stylé avec ça au pied.

Maintenant, vous n'avez plus aucune excuse pour être chaussé n'importe comment. Passons maintenant au cas délicat du pantalon en été.

Le cas du pantacourt : le faux-ami ultime

Capture d’écran 2014-06-12 à 15.43.22

L'enfer vous attend si ce vêtement touche votre peau !

S'il y a bien un vêtement que je déteste, c'est celui-là.

Je sais que Nadal en a beaucoup porté, mais rien n'y fait, ce n'est pas (et ça ne sera jamais) un vêtement élégant. Quand il est blanc, c'est encore pire. Je ne comprends pas par quel processus mental on peut se dire "je veux un pantacourt". Cela abîme tellement une silhouette... Plus que de l'élégance, c'est un pantalon qui n'a rien de masculin. Pourtant, il y a deux possibilités très simples, et 100 fois plus élégantes :

  • Un bermuda sympa : pour moi, les meilleurs sont chez Marchand Drapier, car les créateurs ont tendance à les faire trop courts à mon avis. Plus accessibles et tout aussi sympas, les bermudas Hédus sont un incontournable de cet été (prenez la peine de cliquer sur la page produit, ils ont des détails créateurs intéressants).
SHORT_SERGENT_BEIGE_DETAIL_1_1024x1024

Un bermuda de créateur, ça ressemble à ça.

  • Si vous ne voulez pas porter de bermuda et que vous voulez remplacer votre pantacourt, prenez un chino, et retroussez-le au niveau des chevilles, ça sera 1000 fois mieux qu'un pantacourt en polyester. On a beaucoup parlé des chinos Marchand Drapier, Cuisse de Grenouille et Homecore, mais n'oubliez pas qu'Hédus (une marque dont on ne parle pas assez) propose aussi des chinos aux coupes variées, que vous ayez des fortes cuisses ou une silhouette élancée.
carol 520

Carol, co-fondateur d'Hèdus, qui retrousse joliment son chino.

Et après tout ça, vous voulez encore porter un pantacourt ? 😉 Toutes les alternatives que je viens de présenter sont évidemment 100 % compatibles avec un apéro entre potes.

Si vous tenez absolument à avoir un vêtement très confortable, prenez un bermuda assez large et arrangez-vous pour le porter comme David Beckham : c'est-à-dire avec une chemise et surtout, une très belle paire de solaire.

Heat Wave Hits LA as David Beckham Shoots Commercial with Sofia Vegara

Avec un bermuda aussi décontracté, arrangez-vous pour avoir une chemise, une coiffure structurée et une belle paire de solaires.

Le maillot de bain : à bien choisir

"Oui mais Benoit, tu comprends, entre la plage et le camping, c'est dur d'être élégant". Avant, c'était peut-être le cas, mais plus maintenant. Matthieu et Bertrand, deux lecteurs de BonneGueule, ont pris le problème à bras le corps : ils ont conçu le maillot de bain ultime, que vous pouvez tout à fait porter comme un short de ville, pour aller courir ou pour jouer au volley. La marque s'appelle Seagale et Jonathan de notre équipe est en train de préparer un article à ce sujet. Je vous invite vivement à jeter un coup d’œil sur leur site, qui est un modèle de clarté et de présentation. La vidéo est très bien faite aussi et la tenue du mannequin qui se promène en ville est exemplaire. C'est une marque qui mérite vraiment de réussir. Si vous voulez encore plus de choix, sachez que l'excellente marque Outlier a également fait un short équivalent ("water ready"), mais qui n'a pas la poche zippée interne d'une pièce Seagale (on est également en train de tester la marque). Je vous recommande aussi de regarder les maillots de bain Cuisse De Grenouille : le rapport qualité-prix est excellent et le design vraiment sympa (très facile à intégrer dans une tenue citadine !).

seagale

Un maillot de bain se cache dans cette image, saurez-vous le retrouver ?

Mise à jour : à la suite de la publication de cet article, Bertrand, le fondateur de Seagale m'a dit qu'il avait reçu beaucoup de questions des lecteurs, je copie donc ses réponses ici : les questions concernaient les composants : le cordon à la ceinture et le passepoil des poches sont fabriqués en France (près de Roanne) et tissés à partir du même fil.

Le bouton est made in France aussi, comme le tissu ajouré en doublure de poche.

Le zip est un Riri fabriqué sur commande à Padoue en Italie. C’est un détail qui a fait mouche dans le cœur des lecteurs de Bonne Gueule, très curieux de découvrir autre chose que l’habituel YKK ! On a tellement connu de zips qui cassent et irréparables qu’on a voulu miser sur la durabilité. On a découvert Outlier assez récemment et c’est vrai que c’est une belle marque avec une très belle comm et des valeurs auxquelles on adhère aussi. On a aussi eu des questions sur la comparaison avec leur produit New Way short qui a l’air d’être une belle pièce bien construite. Le tissu est plus lourd (200g/m2 vs 160g/m2 pour le nôtre) et ne contient que 3% d’élasthanne là où notre tissu en contient plus de 30%. Leur tissu est mono-stretch et le nôtre est bi-stretch. Je dirais que notre produit est encore plus polyvalent car il est aussi parfait pour des utilisations très sportives (j’ai couru un semi-marathon avec par exemple).

Quel maillot de bain en fonction de votre morphologie ?

Vous voulez être au top dans votre maillot de bain, mais vous ne savez pas trop lequel vous mettra en valeur ? Voici quelques conseils simples qui vous aideront à faire le bon choix.

  • Le boardshort est idéal pour la plage. Pour les sportifs bien sûr, mais également pour les plus grands, compte tenu de la longueur des modèles. Fatalement, ils sont à éviter pour les hommes un peu petits car cela va tasser la silhouette... Quasiment obligatoire si vous êtes Australien, ou si vous pouvez vous vanter du même bronzage.
  • Le short de bain, c'est le maillot classique qui arrive à mi-cuisses : une valeur sûre. Si vous êtes plutôt mince, il vous permettra d’étoffer en créant du volume, et de dissimuler des cuisses un peu trop fines. Son côté casual plaît à la plupart, et il convient à (presque) tout le monde !
  • Les motifs sont toujours dans l'air du temps : fleurs, feuilles, micro-motifs, carreaux, rayures... Ces dernières sont souvent assez élégantes, surtout verticales (en plus, cela affine le porteur) ! Les pois sont de retour, et apportent un petit côté rétro sympa. Les motifs ethniques sont eux aussi très à la mode cet été : à essayer !
  • Question couleurs, si vous avez le teint clair, optez pour des tons unis et sombres. 
Les chanceux qui sont légèrement bronzés peuvent se permettre un peu plus de fantaisie avec des couleurs plus vives. Quant à ceux dont la peau est déjà caramélisée, faites- vous plaisir avec des imprimés !

Les chemisettes (chemises à manches courtes)

Encore un faux-ami du style estival ! Le pire, c'est quand elle est trop large et trop grande, j'ai toujours l'impression de voir mon prof de maths... (cela me fait penser qu'il faudrait un jour que je vous parle de l'influence des enseignants sur la perception que l'on a des vêtements, mais c'est une autre histoire).

Une règle d'or pour choisir une chemisette : débrouillez-vous pour que les manches soient fittées ! Etant donné que c'est un vêtement décontracté, n'hésitez pas à faire preuve d'audace. J'ai malheureusement peu de références à vous recommander, à part Marchand Drapier, toujours très à l'aise avec ses collections estivales :

Capture d’écran 2014-06-12 à 16.38.00

Des manches fittées et un pantalon sobre permettent de porter une chemisette.

Et surtout, jamais de chemisette avec une veste, c'est une faute de goût terrible.

Ce que je propose à la place ? Une chemise casual portée avec les manches retroussées. Tout simplement !

Le cas du polo

Si vous tenez absolument à avoir des manches courtes mais que vous ne voulez pas porter de tee-shirt, le polo est effectivement une très bonne alternative... A condition de ne pas tomber dans le cliché du polo fluo, avec un col relevé qui se tient mal.

polo Michael Vendetta

Bon, il n'a pas relevé le col mais il est tout de même blanc. Michael Vendetta n'est pas un exemple a suivre, surtout avec un short aussi court !

Dernièrement, j'ai beaucoup apprécié les polos français de Max Rosse, marque fondée par un jeune entrepreneur, avec de multiples innovations techniques bienvenues.

Encore une fois, Hédus et Marchand Drapier (leurs prix sont particulièrement intéressants au regard du design assez poussé) s'illustrent aussi avec leurs polos aux designs créateurs plus recherchés que ce que l'on voit habituellement.

Le débardeur

Parmi la panoplie du touriste de base, il y a le débardeur. Pensez donc, c'est un vêtement PRA-TIQUE : on peut bronzer des épaules, et il paraît qu'on transpire moins. Sauf que c'est une pièce qui peut vite convoyer de la négligence et un excès de décontraction...

Je n'ai pas l'habitude d'être aussi radical avec un vêtement, mais étant donné que c'est un vêtement qui peut très facilement vous desservir, je vous encourage à être très prudent... Il y a deux conditions pour en porter un :

  • Avoir une belle musculature (pas forcément volumineuse, mais au moins un peu dessinée).
  • Ou avoir de beaux tatouages.
Ray Gosling débardeur

Mr. Gosling est bien entendu musclé et tatoué, et vous ?

Sinon, orientez-vous vers une pile de beaux tee-shirts. Cela tombe bien, Benjamin Jezequel vient d'en sortir des nouveaux, aux découpes techniquement difficiles à réaliser pour un atelier.

bjzequel

Benjamin Jezequel, été 2014.

Le pantalon blanc

Non pas que ça soit un faux-ami, mais contrairement à ce qu'on pourrait penser, ce n'est pas LA pièce indispensable pour l'été. Ce n'est surtout pas une pièce décontractée à porter avec des tongs, et c'est encore moins une pièce pour aller en boîte de nuit prendre un magnun de Henri Bardouin ou de Grey Goose. Je ne vais pas m'attarder sur ce vêtement, Luca a déjà beaucoup écrit sur comment porter le pantalon blanc.

IMG_1144

C'est toujours très compliqué de rivaliser avec Luca sur le pantalon blanc.

La sacoche en bandoulière

lacoste

Inutile de commenter...

Je déteste cet accessoire, car il vous encourage à vous balader avec tout un tas de trucs dont vous n'avez pas besoin (un peu comme les portefeuilles épais). Honnêtement, en vacances, pour sortir en club, avez-vous besoin de votre carte de sécurité sociale, de votre carte de transport, de votre carte SNCF, de votre carte jeune, de votre carte de salle de sport ? Faites une cure d'amaigrissement à votre portefeuille. Et si jamais vous le perdez, ça fera moins de papiers à refaire.

Par contre, vous aurez parfois besoin d'un bon sac à dos (notamment pour aller à la plage). Je comprends tout à fait qu'un touriste doit avoir un bon sac à dos : c'est l'accessoire qu'il va sûrement solliciter le plus.

léo et violette

Sac à dos Léo et Violette.

J'ai déjà abordé le sujet en long et en large dans un mail à l'occasion de la sortie du Guide BonneGueule 2. Pour résumer, un sac à dos résistant et stylé (c'est très important), ça coûte forcément cher. Il y a trois marques françaises que j'aime beaucoup :

Problème : les trois marques ont des tarifs élevés, on dépasse les 250 € à chaque fois pour un sac à dos. Pourtant, sur un beau cuir au tannage végétal, et un montage de qualité (des fils résistants bien cousus), il est impossible de faire moins cher, sachant que le même produit équivalent coûterait entre 3 à 5 fois plus cher chez n'importe quelle maison.

C'est un budget certes, mais je vous assure que c'est un prix plancher pour de la qualité : impossible de descendre plus bas... à moins d'être préparé à une déchirure dès que vous porterez plus d'une bouteille de pastis.

Capture d’écran 2014-06-12 à 17.03.23

Ce sac est validé par BonneGueule. Crédit le blog "le Ricard mon hobby" (si, si).

Conclusion : ne pas ressembler au touriste lambda, c'est facile

Avec tout ce qu'on a vu, vous n'avez plus aucune excuse pour succomber à la tentation du pantacourt. Ces vêtements sont comme un fast food : ils satisfont un besoin immédiat, de manière peu onéreuse, mais sur le long terme, vous êtes perdant. En effet, toutes mes suggestions pourront se porter fièrement quand les vacances seront finies, contrairement à un pantacourt blanc. Et puis n'oubliez pas, prendre des vacances, c'est bien, mais prendre des vacances stylées, même en tongs, c'est encore mieux.

Laisse-nous commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.