Les pépites (en denim) de la rédaction #77 – Christophe

Temps de lecture : 4 minutes

Publié par le 30 août 2020

Je l'ai écrit ici dans mes précédentes pépites, le bleu est ma couleur préférée et de loin. Cela se confirme à chaque fois qu'il s'agit de partager mes pépites. Et il n'y aucune raison de lutter contre. Et en matière de bleu, j'aime de plus en plus le denim pour toutes nuances et sa capacité à se patiner. En route pour trois pépites, qui ne sont pas toutes bleues néanmoins.

Jordan disait dans ces dernières pépites vouloir franchir de nouvelles limites stylistiques. Dans le cas présent, je suis un peu dans la même logique. D'ordinaire, j'apprécie les pièces ajustées, pas slim non plus mais ajustées. Et à voir Jordan au quotidien porter des pantalons larges ou amples, mon œil s'y est habitué. Et je me suis dis pourquoi pas moi ?

Quand j'ai vu ces deux pièces signées de la marque 11/11 Eleven Eleven, elles m'ont séduit tout de suite.

La veste pour commencer regorge de détails qui me plaisent, les surpiqûres colorées, les broderies aux coins des poches, le travail sur les épaules légèrement froncées ou encore les boutons en pièces de monnaie. Quoique sur ce point, j'ai désormais des doutes, peut-être est-ce un peu too much, un poil trop précieux. Je verrais bien des boutons en bois à la place.

Ensuite j'aime bien le col officier pour son côté épuré, minimaliste.

Alors pour être honnête, je ne sais pas si je suis déjà en capacité de porter le pantalon. Mais j'aime beaucoup ce tomber, l'élégance dégagée par les pinces. Et comme pour la veste, les jolies aspérités du denim ont tout pour me plaire.

Comme trop souvent, la marque nous sert un beau discours sur les savoir-faire nécessaires à la confection de ces pièces, mais tout ceci est bien vague avec aucune indication sur les origines des tissus et les pays où les pièces sont montées. Question a été posée à Mia, co-fondatrice, sa réponse a été aussi longue que pauvre en infos. Dommage.

Jean selvedge deep indigo - Momotaro

Longtemps client des jeans Levi's 501, j'ai revu mon point de vue lors de mon arrivée chez BonneGueule, notamment au bénéfice des nôtres. N'étant pas favorable à la mono-culture, le pointeur de ma souris a une fâcheuse tendance à m'orienter vers ceux de la marque japonaise Momotaro. Certes, c'est cher, mais après avoir vu la vidéo de Benoît on comprend mieux pourquoi et j'ai très envie de franchir le pas. Le grand frisson du denim dirait-il.

Là j'ai opté pour un jean brut selvedge très classique, le 0306-SP . Et dans le cas présent, le classique a du bon.

Fabriqué au Japon à la main, toile épaisse à 15,7 oz, coton issu du Zimbabwe, les spécifications permettent là aussi de comprendre son prix. Petit plus qui me plaît, les deux lignes horizontales sur la poche arrière droite. Dernier détail, le fil de l'entre-jambe est rose. Mais c'est vraiment un détail.

Japan sneakers - Naked & Famous

Ok, ces sneakers ne sont pas bleues. Mais elles sont en denim, thématique que j'avais déterminé pour ces pépites. Fabriquées au Japon, en partie à la main, elles sont signées Naked & Famous, qui s'est associé à un artisan de l'archipel. Centenaire nous dit la marque. On la croit sur parole, mais connaître son nom aurait été appréciable.

Leur design est d'une grande sobriété et la texture du denim japonais, est vraiment belle. Donnant tout leur cachet à ces sneakers. Avec un joli contraste entre la semelle plus sombre que la tige.

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.