Les desert boots urbaines : idées de tenues #1

Temps de lecture : 4 minutes

Après avoir lu l’article précédent, vous pouvez maintenant me demander :

okay, je sais choisir des desert boots, mais sont elles réservées aux styles bucheron bourrin canadien ? comment les porter à la ville ?

Heureusement, non ! Car les Clarks ont eut le succès qu’on leur connaît car elles sont à la fois décontractées et élégantes.

C’est sur cette deuxième facette qu’on va se pencher en étudiant les desert boots urbaines, à la ligne plus fine et la construction plus subtile.

Comme pour toute chaussure de ville, on va logiquement chercher à les garder belles et confortables le plus longtemps possible et on évitera donc le 100 mètre haie, ou toute autre forme de sport olympique.

C’est pour ça que j’ai trié ma selection par type de semelle : que la semelle soit en cuir, en bois, en caoutchouc ou autres vous ne pourrez pas les porter dans les mêmes conditions et ce aussi bien pour des questions d’entretien que des questions de style.

Qui a dit que c'était un truc de bucheron ?

I Les semelles cuir/bois

Des desert boots fines et plates, au talon contrastant, avec une couleur de semelle très passe partout qui s’intègre dans quasi n’importe quelle tenue (sauf éventuellement une tenue de clown ou un uniforme de sapeur pompier) ->

Vanishing Elephant, des OC en plus robuste et plus sophistiquées avec leur talon. Une semelle en cuir et bois

II Les semelles en cuir

Particulièrement habillées, elles sont indiquées pour un usage urbain. Elles sont en revanches très glissantes et il est donc préférable d’y ajouter un patin en caoutchouc (Topy) : d’une part pour la durabilité des chaussures et pour votre confort (le caoutchouc amortit bien mieux que le cuir). Les semelles en cuir sont également sensibles à la pluie, et encore plus à la neige.

Desert Boots Church Sahara, semelle cuir cousue Goodyear. Un peu chères (240 livres) mais pour une fois qu’on a une paire pas trop veillote chez Church’s, ça peut etre une bonne affaire ->

Alden Flex Chukka, une semelle en cuir baignée dans de l’huile pour une plus grande durabilité et flexibilité ->

III Les semelles en caoutchouc

 

Plus flexible, elles sont logiquement plus confortables que les desert boots avec semelle en cuir ou en bois.

La contrepartie, c’est que les puristes estimeront qu’il s’agit d’une paire moins habillée du fait d’une matière moins noble et aussi, raison plus ou moins valable, qu’une semelle en caoutchouc ne fera pas un pas aussi lourd que du cuir ou du bois et qu’on ne vous entendra donc pas marcher à 50 mètres à la ronde.

Collection privée, semelle en gomme (dispo chez Maison Jean-Baptiste) ->

Grenson Oscar : une couleur pareille avec du daim est à imperméabiliser très vite, ou bien à jeter après la première averse ->

Desert Boots Lodger, une construction en deux temps de la semelle qui apporte une ligne supplémentaire à la chaussure ->

Encore Lodger ->

Kris Van Asche : Même principe, contraste au niveau de la semelle, le vif de la semelle extérieur jaune contraste parfaitement avec le bleu ciel très doux ->

IV Les semelles en dainite

Il existe plusieurs genre de semelles en caoutchouc, qui diffèrent selon leur procédé de fabrication et leur degré de rigidité.

Parmi ces types de semelle se trouve la dainite, une des plus rigides.

Pourquoi parler de celle-là plutôt qu’un autre ? Parce que James Bond porte des desert boots en dainite dans Quantum of Solace, et donc c’est forcément stylé (sans parler des costumes James Bond).

Les semelles en dainite sont typiques des fabricants anglais, en particulier aux alentours de Northampton et se reconnaissent par les motifs suivants ->

Les fameuses bottes de James Bond ->

Church’s Ryder III ->

Desert Boots Crockett and Jones, modèle Tetbury ->

Après cette sélection, pour éviter de faire un article de 47 pages, je vous donne rendez-vous dans quelques jours pour des exemples de tenues !

Valéry

Encore plus de bottes du désert ?

Khal (Valéry) a écrit 2 autres articles :

Et pour ne pas acheter vos autres vêtements n'importe comment : il y a le Guide de l'Homme Stylé Même Mal Rasé.

 

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.