Les cadeaux de Noël de la Team BG (+ nouveauté 2012)

Temps de lecture : 6 minutes

Comme chaque année ou presque, il m'incombe d'écrire le fameux article de Noël. Et comme chaque année, force est de constater que l'équipe BonneGueule a des goûts assez particuliers, bien loin des sélections à la GQ (une yaourtière ! Geoffrey veut faire des yaourts !). Alors si vous cherchez un cadeau, n'hésitez pas à vous inspirer de cette petite liste, made in BG, comme d'hab 😉

Geoffrey

Bon alors pour moi il y a deux choses. Je commence avec les vêtements, et vous pourrez vous moquer de moi sur ma seconde demande au Père Noël...

Tout d'abord une grosse parka pour rendre visite à Benoît et Baptiste à Montréal : j'ai peur que mon trench-coat en laine ne me suffise pas face à l'hiver canadien. Celle-ci, de APC me fait de l'oeil depuis quelques semaines :

Et pour la maison : une yaourtière. J'en ai marre des trucs trop sucrés ou sans goût du commerce, et c'est super simple (et économique) de faire des yaourts soi-même : il faut juste du lait, des framboises et un peu de yaourt (pour les ferments). On peut aussi faire des fromages blancs, du fromage frais, et du fromage pour cheese cake. La yaourtière, c'est vraiment le mouvement perpétuel à la portée de l'homme.

Père Noël je serai sage : promis, ce sera pour faire des bons yaourts,
et pas pour développer de l'armement nucléaire.

Gill

Pour noël ? Je dirais tout d'abord une visite au temple de la "nerditude" Akihabara...

A mater les dernières nouveautés et à fouiner tel un Bill Murray lunatique shooté aux romans de Murakami, dans des boutiques sans nom à la recherche d'un petit bijou bien mémorable :

Mother of god...

 

...avec au passage, un maid-café authentique à faire avec Benoît, où des soubrettes bien souriantes nous accueillerons à coup d'omelette au riz sauté et de milk-shake banane fraise :

Un t-shirt bien cool, dans le genre édition illimitée et introuvable (tout comme celui que porte Maria Ozawa) en fouinant à Ginza, le temple de la sape :

Mais aussi un petit tour à Kyuubei, considéré comme le meilleur sushi bar du Japon, où chaque bouché sera au prix d'un jean Dior :

Un manteau CCP high collar en version courte à prendre chez Lift Japan (l'équivalent de l'éclaireur rue Hérold à Paris, en version +++) :

Et pour finir, ça semblera un peu gnangan à priori, mais je souhaite aux Bonnegueuleurs de passer une excellente fête de noël et une bonne année sous les meilleurs auspices. On oublie souvent de le dire, mais ce blog ne serait pas ce qu'il est aujourd'hui sans la pertinence des commentaires ainsi que votre soutien.

Baptiste, aka "le co-fondateur de BonneGueule, homme de l'ombre que vous ne voyez jamais"

J'aime beaucoup les yaourts, mais j'aime encore plus les maracas. Un des plus beaux cadeaux serait donc le coffret Samba de Amigo Dreamcast (et pas l'horrible copie sur Wii), sorti en 2001 à 500 exemplaires en France, afin d'occuper avec Benoît nos longues soirées d'hiver sur notre borne de démonstration Dreamcast japonaise (ça nous changera du jeu de pêche, Sega marine fishing).

Samba !

J'aimerais également un bon casque audio bien stylé, pas comme les MonsterBeat que je vois partout dans les rues canadiennes. Bang&Olufsen en fait un excellent, et pas trop cher en plus.

99$ au Canada (c'est donné). Probablement le même prix en € en France. Sorti en plusieurs couleurs en septembre dernier pour leur 25ème anniversaire. Il semble être en rupture de stock un peu partout au moment où j'écris ces lignes.


Geoffrey est bien gentil avec sa petite parka de parisien branché, mais ce n'est pas avec ça qu'il va supporter des températures de -30°C. Une bonne Canada Goose sera de mise pour affronter l'hiver montréalais.

Modèle d'Alpago Bomber, Canada Goose

Et le dernier cadeau est probablement le plus difficile à trouver. Une radio RT20 de Braun dessiné en 1961 par Dieter Rams, et dont le design n'a pas pris une ride. Il y a quelque chose de fascinant dans les produits qui sont conçus pour durer pour la vie.

Une précision et une perfection dans le design quasi introuvable dans les produits vendus de nos jours.


Valéry

On vous a parlé un peu nouvelles technologies et on vous parle étrangement déjà de fringues plus ou moins toute l'année :  je vais donc vous causer nourriture.

Je vais commencer par la fin en vous parlant desserts et sucreries, mais pas n'importe lesquels, ceux de la Patisserie des rêves.

Et notamment son Paris-Brest, désigné comme le meilleur de tout Paris (voire de France).

Je vendrais aussi mon âme pour la version grand format du Saint Honoré, un chef-d'oeuvre architectural:

Et, dans un registre moins calorique et plus musical, je ne dirais pas non à l'album Coco de Parov Stelar dont voici un extrait :

Benoît

Vous savez qu'en ce moment je suis à Montréal. Moi, pour Noël, je voudrais des chaussures pour aller gambader dans la neige et faire de la motoneige. Mais sachant que je ne reste qu'un seul hiver à Montréal, je n'ai aucune envie d'investir dans des Sorel (vous allez comprendre pourquoi en cliquant sur le lien). Donc il me faut une chaussure abordable, mais de quali. Je pense donc que je vais me tourner vers cette paire de Abington (la collection haut de gamme de Timberland) :

Une forme simple et efficace, qui reste "relativement" fine, et que je pourrai recycler pour mon retour en France. Tout ça pour une centaine d'euros 😉

Bon, il y a l'option haut de gamme qui me tente encore plus, si un généreux donateur-philanthrope-amateur de belles choses lit cet article :

Bottines Heschung Zermatt Wash/Mouton XL (ne me demandez pas d'où vient le nom). J'avais juste eu le temps de les toucher avant mon départ pour Montréal, et c'est clairement la bottine d'hiver ultime : cousu norvégien, souplesse (la peausserie utilisée est vraiment souple, un bonheur !), légèreté (la semelle est en gomme), virilité, et intérieur fourré, la bottine ultime je vous dis ! 540 € quand même.

Et sinon, l'option n.d.c a l'air d'être sympa aussi, j'aime beaucoup la forme et la couleur du cuir :

Par contre, je n'en sais pas plus sur le montage, le prix, ou les matériaux utilisés, je serai donc plus prudent.

Voilà, vous avez un tour d'horizon des cadeaux de la Team BonneGueule, nous vous souhaitons à tous de joyeuses fêtes, mangez bien, et soyez avec les gens que vous aimez. Pour ma part, je suis bien content de rentrer en France trois semaines avec Baptiste !

L'équipe BonneGueule

Et dans quelques heures...

... vous en saurez plus !


Benoît Wojtenka Benoît Wojtenka

J'ai fondé BonneGueule.fr en 2007. Depuis, j'aide les hommes à construire leur style en leur prodiguant des conseils clairs et pratiques, mais aussi des réflexions plus avancées.
Et j'ai quelques lubies : le sport en salle, le techwear… Et j'adore le thé sous toutes ses formes, que je bois à raison de plus de trois litres par jour.

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.