Le coup de gueule de la semaine : Givenchy

/

Givenchy, jusqu'à peu de temps, se distinguait par son fameux "made in France". Ca n'a l'air de rien, mais ce petit détail avait son importance à mes yeux. Et, depuis peu, ce n'est plus vraiment le cas.

Hier, Brad et moi avons eu la surprise de constater que toutes les chemises étaient à présent confectionnées en... Chine. Certains pulls aussi d'ailleurs. Quant aux manteaux, ils sont hongrois ! Seuls les costumes peuvent encore se targuer d'être 100 % français. Alors payer maintenant une chemise à plus de 120 €, très vraisemblablement assemblée par des ouvriers chinois payés une misère, ça fait mal.

A propos Benoît Wojtenka

J'ai fondé BonneGueule.fr en 2007. Depuis, j'aide les hommes à construire leur style en leur prodiguant des conseils clairs et pratiques, mais aussi des réflexions plus avancées.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont validés manuellement, mais tous sont acceptés et publiés avec une réponse (il faut compter 24h en moyenne).

  • Bonjour,

    Étant moi même du milieu, je m’aperçois que les marques fabriquent de plus plus dans des pays asiatiques ou est européen sans en avoir rien à faire des conditions dans lesquelles ça se passe !
    Moi qui fait des chemises et polos, je tiens à garder mon made in France, pour plusieurs raisons…Dormir tranquille, et avoir une qualité et un savoir faire indéniables.
    Mais heureusement comme je le constate en discutant avec mes clients, ils sont loin d’être dupes et refuse de payer 100 euro une chemise faite pour 100 fois moins !

  • YouRinTheRealWorld

    Mais vous rêvez tous ou quoi ! ça fait des années, peut-être dix, que les grandes marques françaises (et étrangères) ne confectionnent plus rien en France. Enfin si, juste les étiquettes, les fameuses « Made in France ». Il faut savoir que Kenzo, Givenchy, YSL, Courrèges et autres… signent des accords avec des sous-traitants qui assurent la confection, les show-rooms et autres intendances de défilés. L’un des plus connus sur le marché français est la société ECCE dont l’usine de Poix-du-Nord devait fermer à la fin de l’année pour être délocalisée en Pologne. Cette usine, la seule restant en France pour ECCE, assure depuis des années la confection de quelques vestes et pantalons pour la vitrine et surtout des étiquettes pour le « Made In France ». Le reste c’est fait au Maghreb, en europe de l’est voire en Chine, Inde, Pakistan ou Bangladesh.
    Désolé de casser le mythe mais c’est aussi cela la mondialisation : trouver des pigeons qui sont prêts à payer cent à mille fois le prix d’un produit fabriqués par des petits enfants sous alimentés à l’autre bout du monde. Une chemise top classe chez Givenchy, coûte en effet à peine 5 US$ livrée au Havre… You are in the Real World!

  • Oui, c’est vrai que j’ai été aussi très étonné du made in china. Il faut savoir que c’est une tendance qui se généralise de plus en plus, même dans les marques plus haut de gamme. Ralph Lauren fabrique bon nombre de ses produits en chine, mais ils ne sont pas les seul.

    C’est une stratégie qui me semble surement bonne sur le court terme (plus de profits), mais sur le long termes l’image des marques risquent d’en patir. Car porter du made in france reste un plaisir ( aujourd’hui rare) quand on voit la déferlante de made in china dans les H&M et plus globalement dans tout le système de distribution de vêtements.

    Le problème du made in china, c’est qu’il donne l’impression au consomateur de se faire avoir. En effet, les prix des vêtements de luxe n’ont pas baissés mais les marges des marques ont progressés. De plus, le fait de produire directement en France ou en Italie permet d’avoir un meilleur contrôle de la qualité.

    Kenzo semble encore fabriquer en France ou en italie (a vérifier pour la collection de cette année), il serait d’ailleur intéressant de faire une liste des marques qui fabriquent encore en France, il ne doit plus en reste beaucoup…

  • gwouigwoui

    Ce qui m’étonne plus tôt, moi, c’est surtout qu’une filière de LVMH n’ait pas cédé plus tôt aux sirènes de la délocalisation…

  • Set

    J’ai été étonné par se que tu disait a propos du lieu de fabrication de chemises, j’ai donc regardé sur les dernières que j’ai acheté, et en effet il se trouve qu’elles ne sont plus fabriquées en France.
    Néanmoins les deux dernières que j’ai achetées ont été faites au Maroc et non pas en Chine, mais c’est quand même loin d’être la France.
    Je suis déçu car j’affectionne particulièrement cette marque, et j’accorde beaucoup plus de valeur à des produits fabriqués en France (ou en Italie) qu’aux produits fabriqués partout ailleurs.

  • dandy

    j’ai l’impression que les grandes marques se foutent de plus en plus de notre gueule (ce commetaire pessimiste est peut être du au blues du dimanche soir) qu’en pensez-vous?
    il arrive aussi parfois que lorsqu’une nouvelle marque se révèle les collections suivantes se transforment en foutage de gueule du consommateur: baisse de la qualité, des coupes ou augmentation du prix (parfois assez fortement), je n’ai plus d’exemple en tête mais je me suis fais la remarque dernièrement.