L’Exception : e-shop et défricheur de jeunes marques à fort potentiel

8

Même si on aimerait un jour être riches, avec tout ce qui va avec (le jaccuzi, la BonneGueule Mansion, et un budget Ricard illimité…), nous n’avons jamais cédé aux sirènes des marques et des e-commerçants.

Mais quand on croise un profil atypique comme Régis, on se doit de relayer. Car des gens dans la trentaine qui lancent leur e-shop, avec un visuel léché, du contenu intéressant et beaucoup des marques testées et approuvées par BonneGueule (sans compter celles qu’il fait découvrir à ses clients) : difficile de passer à côté.

Cet e-shop, c’est L’Exception. A la fois e-shop et vitrine pour les jeunes marques françaises qui font de la qualité à prix abordable (vous avez ce budget-là ? pas nous)

Et plutôt que de vous servir un interview tout simple, on a préféré proposer aux lecteurs BonneGueule de poser eux-mêmes les questions, via le groupe Facebook et le forum (oui, oui, je sais, il ouvre bientôt au public).

--

Bruno D. : Quel parcours professionnel as-tu suivi et comment as-tu réussi à rester fixé sur tes objectifs ?

Ouh là, je n'ai jamais eu d'objectifs précis dans ma vie. J'ai fait une école d'ingénieur pour faire de l'informatique. En toute logique, j'ai commencé à bosser dans la finance... Puis après deux ans d'ennuis, j'ai décidé de changer complètement de voie en allant dans la mode. J'ai postulé dans beaucoup de maisons parisiennes et je suis rentré chez Celine au commercial puis au marketing pour me rapprocher du produit.

L'idée de l'eshop est née il y a moins d'un an et il m'a fallu 6 mois pour me faire à l'idée que j'allais abandonner mon travail pour me lancer complètement sur ce projet. Donc, j'avoue que je ne peux pas dire que j'ai été dans ma vie vraiment fixé sur mes objectifs... même si maintenant, je peux dire qu'ils sont devenus beaucoup plus clairs.

Frank S. : Quel est le point qui te différencie de tes concurrents ?

L'Exception n'est pas vraiment un eshop comme les autres. Nous ne travaillons qu'avec des créateurs français indépendants et avons fait le choix de ne pas prendre de grande marque. On travaille ainsi de près avec les créateurs, on se voit quasiment toutes les semaines et on avance ensemble sur ce projet. Il faut le voir plus comme un projet collectif qui réunit des créateurs ensemble sur un même site. Cela nous permet une très grande flexibilité. Chez Hixsept, on a vendu nos parkas Plural en Miel, quelques coups de fil et on va remettre en ligne la Plural en Bleu Marine.

Veste de pluie en coton ciré avec capuche amovible, col en velour côtelé - Hixsept

Une cliente cherchait un escarpin qui n'était plus disponible dans sa taille, elle nous a envoyé un email et on lui en a trouvé un nouveau en direct chez le créateur. On a également réalisé des bijoux sur mesure avec Monsieur Paris.
On offre aussi un suivi beaucoup plus personnalisé des commandes. Un client voulait offrir un cadeau à son amie en urgence. Il a passé sa commande le dimanche soir tard et a été livré sur Paris avant 16h le lendemain par coursier express. Ce service est gratuit est sans minimum d'achat.
On se différencie donc par notre proximité à la fois avec le créateur et avec le client.

Diidjy : Quels sont tes projets d’évolution de l’eshop ?

Notre gros projet est de continuer à étendre notre panel de marques en rentrant des marques françaises pointues mais qui restent accessibles en terme de style et de prix. Nous n'allons pas vers le luxe, mais cherchons un juste rapport qualité/prix. Nous avons encore beaucoup de travail à faire sur l'homme notamment.

Kj598 : Quelles marques se démarquent des autres ?

Toutes nos marques ont quelque chose d'original, du coup, je m'attarderais sur celles que nous avons en exclusivité en France.

Les Chats Perchés réalisent ainsi des pièces en quantités limitées (10 maximum en général) à partir de matières rachetées à des grandes maisons de couture. Toutes les pièces sont fabriquées en France, un vrai gage de qualité.

Veston noir en suédine et velours - Les Chats Perchés

Xavier Brisoux travaille une maille incroyable avec une vraie créativité dans les coupes. J'adore sa veste en laine merinos double face bleu électrique dont les bords selvedge laisse apparaitre la couleur. Il y a 5 de ces pièces dans le monde et elles sont livrées avec des boutons de manchette métal dans un écrin noir ultra chic. Elle se porte aussi bien pour une journée de travail décontracté sur un jean que pour la vie de tous les jours.

Veste en maille - Xavier Brisoux

Monsieur Lacenaire est une très belle créatrice qui travaille la maille dans des pièces originales comme son teddy. Elle vient de chez Hermes donc elle s'y connait également en qualité. Elle travaille uniquement de l'alpaga ou de la laine merinos superfine. Ceux qui travaillent opteront pour le pull sans manche rétro avec le détail original d'araignée.

Blouson Teddy - Monsieur Lacenaire

Christoffer Dellstrand réalise des sacs en cuir brut entièrement à la main dans son atelier parisien. Il peut réaliser également des commandes sur mesure ou estamper les initiales du client sur le sac, etc... Son Cabas Thom est parfait pour transporter dossier et ordinateur.

Cabas Thom - Christoffer Dellstrand

Geoffrey : Qu’est ce que les 18-35 ans recherchent aujourd’hui dans l’habillement ? (pièces, tendances)

Difficile de répondre en général, nos clients viennent chez L'Exception pour acheter de belles pièces. On vend plus de manteaux, pulls ou chaussures que de chemises ou tshirts, ce qui est plutôt l'inverse de l'ecommerce habituel. Il y a donc vraiment une recherche d'originalité. On constate plusieurs tendances:
L'homme d'aujourd'hui aime la belle maille: que ce soit du cachemire, de la laine merinos ou du baby alpaga, il sait différencier une belle matière d'un synthétique. Ce sont aussi nos pièces les plus originales qui se vendent: pull motif jacquard, teddy, gilet chunky façon grand père...

Pull jacquard élan - Monsieur Lacenaire

Il ose également certaines pièces qui peuvent paraitre plus féminines comme un snood en soie ou un sac.

Foulard en soie - Meilleur Ami

Rémi G. : Porterais-tu toi-même toutes les pièces que tu proposes ou bien y en a-t-il que tu ne toucherais même pas avec un bâton ? [note de Geoffrey : désolé pour celle-là 🙂 ]

Pour le coup, je peux dire que oui. Je ne suis pas quelqu'un de super original en matière de prêt à porter, mais j'ose porter des pièces que peu de monde mettrait. La seule chose que je ne mettrais pas, ce sont les bijoux, je n'en porte pas du tout. Par contre, je rêve du manteau en cachemire Baron Y, je l'ai essayé lors du shooting, et c'est un rêve...

Manteau en cachemire - Baron Y***

Geoffrey : On retrouve des choses très portables dans ta sélection, mais aussi certaines pièces hyper pointues comme ce blouson Baron Y*** en bébé Alpaga. A qui s’adresse ce genre de pièces ?

A des clients très pointus... et on en a. J'aime l'idée d'aller plus loin que la plupart des eshops en proposant des pièces vraiment uniques et pas forcément les plus commerciales. C'est aussi ce qui nous différencie des autres eshops.

Blouson en baby alpaga - Baron Y***

Merci pour tes réponses Régis, et bon courage pour ton aventure avec cet eshop.

A propos Geoffrey Bruyere

Je pilote BonneGueule avec Benoît, on fonctionne en binôme. Mais c’est moi qui trouve les surnoms bêtes à l’équipe. J’aime la mode masculine, la boxe, l’art déco, et les filles avec de l’humour. C’est moins vrai pour le lundi matin et le curling.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont validés manuellement, mais tous sont acceptés et publiés avec une réponse (il faut compter 24h en moyenne).

  • franchement faut leur demander à eux, on est pas responsables de leurs évolutions 😉

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Ben !

    Je n’ai pas ce problème moi.

    Tu as essayé de « scroll down » sur la description ? 🙂
    La composition est juste en dessous.

  • Atsano

    L’exception est vraiment un très bon site d’ e-shop, on y trouve de très belle pièce, avec un descriptif de celle-ci.

    Merci pour cet interview, qui comme à son habitude reste parfaitement écrit.

    Ce site reste toujours aussi interessant, et se bonifie comme un bon vin avec le temps.

  • Geoffrey

    Tu peux les renvoyer, L’Exception offre un service d’envoi et de retour très complet.
    Après, l’idéal c’est que tu aies déjà une bonne idée de ta taille en général. Et pour savoir si ça taille grand ou petit, tu peux écrire à Régis.

  • David

    Super site (l’exception) même si un peu light.
    Mais si la plupart des marques ne se retrouvent que sur ce site, comment est-on sensé trouver la bonne taille ? On fait de bonnes affaires parfois, mais si on doit renvoyer pour faire changer la taille, ça gâche un peu.
    Sinon, merci pour l’adresse, j’adore les snood meilleur ami.

  • Diidjy

    Yeahhh ya ma question trop la classe 8)
    Bravo pour cette belle interview, très instructive. J’adore le concept des pièces très pointues pas forcément inaccessibles. Must ! I need to go in Paris with the Uganda’s PIB in my pockets.

  • Geoffrey

    Salut Michael,

    Tout d’abord merci 🙂

    Et en effet, c’est souvent mieux d’essayer la marque en vrai avant, et de bien connaître sa taille. Surtout sur des pièces haut de gamme.

    Par contre, que ta taille varie du S au L, je trouve ça un peu bizarre 🙂 Et quand je lis ça j’ai peu que la personne ait tendance à choisir certains de ses vêtements trop grands. Alors essayes toujours la taille en dessous en cas de doute, et respectes suis bien les guides d’achats des basiques du BonneGueule Book.

    Bonne journée 🙂

  • Michael

    Interview agréable a lire, j’aime beaucoup ce site avec les interviews des créateurs qui présentent leur propre marque. Néanmoins j’ose pas acheter de pièces a ce prix la sur le net, ayant une carrure qui ne me permet pas de resté sur une taille fixe (selon les marques c’est du S, du M, voir L mais rarement…), je ne peux pas tout porter et prend le risque de recevoir un article que je devrais renvoyer malheureusement.