J’ai créé une surchemise à col cubain (par David)

Temps de lecture : 8 minutes

Publié par le 14 février 2022

Cette semaine, on a trois beaux vêtements à vous présenter.

On en a même fait un film :

Après avoir gardé le secret durant des mois , je peux désormais vous l'annoncer : j'ai imaginé un vêtement pour BonneGueule. Voici son histoire.

La capsule édito, de nous à vous

Le moment où tout a commencé

Nous sommes en mars 2021 et à la fin de notre réunion d'équipe hebdomadaire, Benoît nous interpelle :

"J’ai quelque chose à vous annoncer.”

Je retiens mon souffle.

"Je souhaite que le pôle édito travaille sur des vêtements pour 2022. Je veux que votre vision du vêtement, un peu plus affirmée, se retranscrive dans notre collection."

Wouahou, je ne m'attendais pas à ça.

L'idée de travailler sur un vêtement me titillait l'esprit depuis quelques mois déjà.

Ma réponse fut donc un grand OUI !

Mais sur quelle pièce vais-je bien pouvoir plancher ? Tant de possibilités, si peu de certitudes.

photo look homme veste bleu travail

C'est le début d'une grande aventure

Une surchemise aux influences rétro

From Cuba Paris with love

Quand je regarde l'évolution de mon style sur ces deux dernières années, je constate une appréciation croissante pour les styles vintage et rétro .

Je passe pas mal de temps à regarder friperies et autres surplus à la recherche de pépites enfouies.

C'est avec cette démarche que j'ai déniché en fripe il y a deux ans ma première chemisette à col cubain .

Ce col me donne envie de jouer. J'aime le placer sur le revers d'un blazer à la manière de Tony Montana dans Scarface.

tony montana scarface costume bleu chemise blanc

(IMAGO / Allstar)

Alors non, je ne m'apprête pas vous présenter une chemisette hawaïenne alors qu'on est en hiver.

Par contre, il me vient à l'idée de garder ce col cubain pour le mettre sur une surchemise à manches longues. Ainsi, elle en devient 4 saisons : ça me plaît bien.

Je l'imagine en layering, ouverte ou fermée, le col permettant de bien mettre en valeur ce qu'il y a en-dessous.

Je l'imagine aussi portée à même la peau, sous une veste, avec ce col rebelle qui dépasse.

J'évoque cette piste avec Jérôme, notre expert cinéma, qui me dit qu'il a déjà vu ce type de pièce dans des films aux accents 50s.

robert redforc chemise bleu pantalon beige

Robert Redford et Lena Olin dans le film 'Havana'. Sorti en 1990 mais se déroulant en 1958. (Photo by Universal/Getty Images)

Après l'avoir chaleureusement remercié, je creuse cette piste de chemise vintage des années 1950 et je découvre la sport shirt.

Beaucoup moins connue que sa consoeur la chemise en oxford à col boutonné, la sport shirt naît pourtant de la même idée : rendre la chemise plus décontractée et confortable, à une époque où sortir en t-shirt de chez soi était impensable.

Son histoire serait liée à celle de la chemise(tte) hawaïenne. À la fin des années 1930, les débuts de l'aviation et du tourisme permettent l'envolée du tourisme. De nombreux américains habitant sur la Côte Ouest en profitent pour se rendre à Hawaï et ramènent en souvenir une de ces chemisettes fleuries.

Dans la seconde moitié des années 1940, après la Seconde Guerre mondiale, les façonniers américains s'emparent de ce col, lui ajoutent des poches et la montent dans des tissus plus sobres, parfois à manches courtes et parfois... à manches longues.

Sur cette photo ci-dessus, regardez les hommes à gauche et au milieu : cette esthétique me parle.

Je choisis de poursuivre dans cette direction.

La quête du bon tissu

Il n'en restera qu'un

Je présente cette idée à Julien, notre chef de collection.

Il acquiesce et me demande quel tissu je verrais sur cette surchemise.

Préalablement, j'avais pensé à plusieurs options mais sans qu'une idée bien précise ne se dégage.

Il me convie alors à une réunion pour m'en montrer.

C'est une des parties du travail de Julien qui me fascine le plus : explorer des gammes de tissus de différents fournisseurs, à la recherche de ceux qui se retrouveront dans nos vêtements puis sur vos épaules.

On a pas mal d'échantillons au bureau et quand j'en vois, je ne peux m'empêcher de les ausculter de très près.

Cette réunion s'annonçait pleine de belles promesses. Et elle les a tenues. Oh que oui.

On a passé plus de 2h à regarder ensemble des dizaines, des centaines même de tissus. Est-ce cela, le paradis d'un passionné de vêtements ?

Que d'émotions !

Dans le lot, il y en a un qui me plaît plus que les autres : un chambray moucheté d'un fournisseur japonais.

chambray tissu bleu

J'apprécie les matières mouchetées de longue date.

Quel que soit le type de vêtement, j'ai toujours trouvé que ces petits points, ces neps comme on les appelle leur apportait un supplément d'âme.

C'est pour cela qu'il s'est passé quelque chose quand Julien m'a montré ce tissu.

En toile de fond, vous avez l'aspérité d'un tissu japonais avec les différentes nuances de bleu et de blanc.

Mais en plus, l'étoffe est parsemée d'un mouchetage irrégulier et coloré qui ajoute encore quelque chose. Plus précisément, vous trouverez des pointes de rouge, de jaune, d'orange et de vert.

Je suis fan. Julien ajoute :

"En l'état, cette matière est un peu rigide. Je vais demander un lavage à l'atelier pour l'éclaircir et l'assouplir légèrement."

Quelques semaines plus tard, il m'envoie un message pour venir voir le résultat de la matière lavée que voici :

tissu bleu chambray lavé

En haut, la matière lavée. En bas la matière non lavée

Le tissu est plus souple au touché. Il est aussi plus clair, attire un peu plus l'oeil, révèle d'autres nuances de couleurs. Bingo.

Voici la carte d'identité de ce tissu : c'est un chambray de poids moyen : sur la balance, il pèse 185g/m2. Sa composition est 99% coton, 1% polyester. Cette petite part de polyester correspond au mouchetage coloré.

Nous avons notre forme et maintenant notre matière. Le vêtement commence à prendre forme.

On pourrait presque lancer un premier prototype.

Presque.

En effet, il manque encore un élément important.

Une histoire de poches

Rabat ou pas rabat, telle est la question

Que serait une surchemise sans ses poches ?

Un peu triste je pense.

Il était clair pour moi dès le début que ce vêtement aurait deux poches poitrine.

Mon intuition initiale était de mettre des poches plaquées sans rabat, voulant les rendre très épurées visuellement.

Jordan et Nicolò ont émis des doutes sur ce choix, mais on a tout de même monté le premier prototype en suivant mon indication.

Une fois réceptionné, je me rends compte qu'ils avaient raison, ces bougres.

Sans rabats, il y a comme une sorte de vide au niveau de la poitrine.

look chemise bleu pantalon gris mocassins bordeaux

Pas de rabats, mais on est dans la bonne direction

On décide donc de les ajouter. Je conserve ma volonté d'avoir des poches au style épuré, ce qui m'amène à faire deux choix :

  • Ne pas mettre de bouton sur les rabats
  • Arrondir plus les angles de la poche pour ajouter une touche de douceur

À ce moment, Julien m'encourage à dessiner le rabat tel que je le visualise, sur le prototype.

Muni de mon crayon, je me lance courageusement... sans succès.

Ce fut un mémorable échec. N'ayant aucune connaissance en modélisme et nul en dessin , ce que j'ai fait ne ressemblait pas à grand-chose.

Ce moment a été immortalisé :

chemise bleu dessin casquette vert

On ne voit pas ce que je dessine mais croyez-moi : ça n'en vaut pas la peine

Avec une pointe de compassion, Émilie du pôle produit prend le relais et dessine le rabat sur une feuille qu'elle épingle sur le vêtement :

poche chemise dessin

Merci Émilie ! Vous pouvez noter que l'arrondi est bien marqué

On a fait ces retours à l'atelier qui a monté un second prototype avec les rabats demandés et le résultat nous a donné satisfaction :

chemise bleu poches

Une affaire rondement menée

Un col qui en jette

Souriez à la vie !

En parallèle du travail sur les poches, j'ai aussi apporté un soin particulier au col.

Il s'avère que nous avions déjà un col cubain dans notre collection . Je m'en suis emparé et je l'ai customisé à ma sauce.

Pimp my collar.

Concrètement, par rapport au modèle existant, j'ai légèrement abaissé et affiné les pointes de col pour les rendre un peu plus dynamiques.

Je cherchais une harmonie entre le col de la chemise et le revers qui se trouve juste en-dessous.

Voici un croquis que j'ai réalisé qui montre la direction voulue :

Mes capacités en dessin sont limitées, mais on comprend l'idée

Voilà le résultat final, qui est conforme à mes attentes :

chemise bleu zoom col

La coupe

Du confort avant tout

J'avais le souhait de proposer ce vêtement dans une coupe légèrement droite.

Pour cela, je suis parti de notre coupe de surchemise que vous connaissez bien et qui a l'ampleur nécessaire. Je l'ai légèrement raccourcie afin que le vêtement ne tombe pas trop bas, porté sorti du pantalon.

J'ai aussi opté pour un bas droit, sans courbure pour appuyer le côté décontracté de la pièce .

look homme chemise bleu tshirt blanc pantalon beige camel

Le guide des tailles ? Il se trouve ici.

Pour aller plus loin

Vers l'infini et l'au-delà

J'ai prolongé ma volonté de rondeur des poches jusqu'au bout des ongles manches.

Les poignets présentent un joli arrondi, tout en douceur.

 

Les boutons sont en corne et choisis dans une teinte marronée qui apporte un peu de contraste par rapport au tissu de la chemise.

J'ai aussi tenu à ce qu'ils soient cousus en Zampa di Gallina (en patte d'oie). C'est un détail que j'ai toujours trouvé joli, même sur des chemises plus décontractées.

1. Le coton vient des Etats-Unis

2. La matière est filée et tissée au Japon à Ibara dans la préfecture d'Okayama

3. Notre atelier habituel s'occupe du montage final au Portugal

Pour bien entretenir votre surchemise, rien de plus simple : lavage en machine à 30°, essorage minimum.

Et surtout pas de sèche-linge ! 🙅‍♂️

Comment je m'approprie cette surchemise

Et comment vous devriez pourriez la porter

Parlons peu, parlons style.

Une surchemise, trois idées de looks.

1. Ôde au costume

chemise bleu costume beige mocassin marron

Veste De Bonne Facture, pantalon Benevento, mocassins Orban's, pochette Suitsupply

C'est la première tenue à laquelle j'ai pensé : la surchemise associée a un costume, avec son col sur le revers de la veste.

Ce gimmick donne un côté rétro à la tenue que j'apprécie beaucoup.

Ici, je ne conseillerais pas d'opter sur un costume de bureau, sombre et à l'aspect lisse. Mieux vaut partir sur un ensemble plus décontracté. Le mien se présente dans un twill de coton sable qui apporte le bon niveau de contraste avec le bleu du chambray.

costume beige sable chemise bleu

Oui, le petit centimètre de surchemise qui dépasse de la manche de la veste, c'est important

Aux pieds, je penche naturellement vers des mocassins. Sombres et en cuir lisse, ils finissent la tenue de manière sobre.

Croyez-moi, le costume n'a pas encore dit son dernier mot. 😉

2. Un peu de douceur dans ce monde de brutes

look homme chemise bleu pull beige pantalon vert boots marron

T-shirt De Bonne Facture, pantalon AMI, desert boots Velasca

Cette deuxième tenue est animée par trois grandes idées.

La première : montrer à quel point le col met en valeur ce que l'on porte en-dessous. Entre col rond et col roulé, je ne choisis pas et opte pour un col cheminée.

La deuxième : amener un côté réconfortant et doux, motivé par mes influences soft tailoring. Cela se traduit par la présence de jersey, de velours côtelé et de cuir suédé.

La troisième : proposer une palette de couleurs harmonieuse. Je viens chercher du contraste avec du beige, du vert, du marron. Ces trois couleurs fonctionnent à tous les coups avec du bleu.

3. Voir la vie en blanc

look tshirt blanc chemise bleu converse pantalon écru

T-shirt et pantalon BonneGueule, sneakers Converse, montre Seiko

Après deux tenues en contrastes de couleurs, je prends la direction opposée et j'explore un camaïeu.

Voici le secret pour y arriver : choisir des teintes proches mais pas identiques. On le voit ici avec le t-shirt blanc, le fatigue pants qui tire vers le crème et les Converse écrues.

Je pousse jusqu'à harmoniser les accessoires : les chaussettes et le bracelet de montre sont tous deux de couleur beige.

Et hop, il ne reste plus qu'à enfiler nonchalamment la surchemise qui va bien ressortir dans cet l'ensemble.

Cette surchemise, résumée en 6 points :

  1. Elle se porte toute l'année, seule ou en layering selon vos envies
  2. Son tissu japonais moucheté a un pouvoir : celui d'ajouter une touche de couleur discrète à n'importe laquelle de vos tenues
  3. Son col cubain ouvre de nouvelles combinaisons de style. Amusez-vous avec !
  4. La coupe est confortable : prenez votre taille habituelle
  5. La confection est réalisée au Portugal
  6. La réponse D

Je remercie toute l'équipe produit pour m'avoir offert cette opportunité et accompagné dans la réalisation de cette pièce.

J'ai pris du plaisir à travailler dessus et j'espère que vous prendrez du plaisir à la porter. Et laissez-moi ce col se balader un peu !

photo chemise cintre

Dans le prochain épisode...

...Nicolò vous emmène à Hollywood !

  1. Il vous dévoilera sa création en live sur notre page Instagram demain mardi soir à 18h
  2. puis vous racontera tout en détail sur notre média à 18h15.

À demain !

Comment vous procurer notre nouvelle capsule ?

Rendez-vous sur notre e-shop ou dans nos boutiques.

Et pour ne rien louper de nos collections, inscrivez-vous ici :

David Hao

Je pense que le vêtement peut être un beau moyen d'épanouissement personnel.
J'aime les vestes déstructurées, les beaux pantalons habillés et les chaussures au look bien rustique.
J'aime moins les fruits de mer et les costumes noirs.

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.