Interview vidéo : Alessandro Squarzi, icône de style et passionné de vintage

16

Depuis le temps que je vous bassine avec Alessandro Squarzi, il était temps de l'interviewer !

C'est durant le Pitti Uomo 89 (hiver 2016) que je le rencontre à l'hôtel dans lequel il est comme à la maison, le JK Place, place Santa Maria Novella.

Après avoir échappé de justesse à la pluie battante, je le retrouve pour le petit-déjeuner et la première chose qui me saute aux yeux... c'est son pantalon blanc. Moi qui disais à Long, cinq minutes plus tôt : "Mais pourquoi j'ai eu cette idée, le seul jour de pluie, de mettre un pantalon blanc ? Il ne va pas passer la matinée !"

Après de brèves présentations, j'évoque le fait qu'il pleuve, ce à quoi il répondra :

Oui, j'ai vu. Tu sais, je ne regarde jamais le temps qu'il fait dehors avant de m'habiller. Et puis un pantalon blanc, il faut que ça vive !

Vous l'aurez compris, Alessandro Squarzi est aussi spontané dans la vie que sur les photos que vous voyez passer sur Instagram, ou dans les papiers des plus grands blogueurs mondiaux. C'est exactement cette face-là que je voulais aborder dans l'interview.

squarzi pitti uomo 89

On peut voir que même au Pitti, salon majoritairement basé sur l'art sartorial, Alessandro Squarzi exhibe ses vêtements vintage dénichés aux quatre coins du monde.

Interview d'Alessandro Squarzi durant le Pitti Uomo 89

Et qui de mieux que le maître du layering pour livrer des conseils pour améliorer son style ?

Dans cette interview, vous allez apprendre :

  • Quel est son parcours,
  • D'où lui vient sa passion du vintage,
  • Son avis sur l'arrivée du digital et les changements dans la communication des marques,
  • Ses passions,
  • L'évolution de son style au fil des années,
  • Ce qu'il dit du port des vêtements noirs,
  • Son avis du Pitti,
  • Ses adresses favorites à Paris.

Pour les plus curieux, retrouvez ici le site des showroom d'Alessandro Squarzi.

Un grand merci à Alessandro pour sa patience et sa bonne humeur, ainsi qu'à Giulia et Chiara (qui l'entourent au quotidien), pour leur disponibilité.

Merci également à l'hôtel JK Place, situé à Florence, pour leur accueil !

Et n'oubliez pas de vous abonner à notre chaîne Youtube pour voir les prochaines vidéos 🙂

Laisser un commentaire

Les commentaires sont validés manuellement, mais tous sont acceptés et publiés avec une réponse (il faut compter 24h en moyenne).

  • Pierre – BonneGueule

    Hello Nabil !

    Content que l’interview te plaise ! 🙂

    Niveau pantalons blancs on aime bien Boggi, De Fursac et Nudie.

  • Nabil

    Bonjour l’équipe BG,
    Où puis-je trouver un jean/pantalon blanc à la manière de ceux d’Alessandro? Epais et solide, avec une bonne tenue, qui ne donne pas l’impression de porter un chiffon transparent, sans forme , trop blanc et trop souple.
    Merci d’avance et merci encore pour cette itw de qualité.

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Eric !

    Merci pour ton retour ! (Ca me fait personnellement plaisir vu que j’ai fait toute la trad en français depuis l’italien 🙂 )

  • Ericb

    Je me joins aux avis positifs pour dire combien j’ai apprécié cette itw filmée. Déjà le personnage affable qu’est Alessandro Squarzi, c’est quelque chose. La bonne target, en somme. On n’en attendait pas moins. Déjà Lino, c’était grand. Puis derrière, joli boulot de cadre, montage, rythme. Entretien fluide dans sa construction. La double trad’ pour toucher plus de public, c’est bien pensé. Bravo !

    Vivement la prochaine avec un autre grand personnage de l’univers sartorial. 😉

  • Winw

    Merci pour la vidéo mais moins de changement de caméra svp, j’ai le vertige :$

  • Uttarak

    Une interview très enrichissante ! On apprends beaucoup de choses sur le personnage grâce au contenu très riche. Belle réussite !

  • sams

    Chezpasvous mais j’imagine une rencontre filmée entre Jean Touitou et Alessandro Squarzi, Ce serait très certainement savoureux et diablement intéressant. Je parie même pour une proximité étonnante de ces 2 personnages de la mode masculine.

  • Hugues

    Un naturel aisé, une vraie identité non forcée mais plutôt forgée au gré des années. Une élégance détachée qui change de certains qui sur-jouent un peu le trait (pas de nom) ;).

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Bastien !

    Moi qui ait traduit l’interview depuis l’italien je peux te dire que j’ai réécouté le passage 4 fois pour être bien-sûr qu’il ait dit ça haha :p

  • BastienBarlier

    Super intéressant de voir le point de vue d’un personnage influent du Pitti, merci à BG, je ne pense pas pouvoir concurrencer avec son hangar qui fait office de penderie un jour mais je m’améliore ;).

  • Luca – BonneGueule.fr

    Merci beaucoup pour ce retour !

    Oui c’est comme si je rencontrais mon deuxième papa 😀

  • TimBear

    Une super interview : intéressante, dynamique et naturelle ! J’ai appris pleins de choses sur le personnage et sur son approche de vêtement, c’est extrêmement inspirant. Alessandro est particulièrement humble et réaliste quand il regarde son parcours, ça change vraiment des personnages un peu plus excentriques qu’on avait pu entendre dans le reportage sur le Pitti 😉

    Luca qui d’habitude est si confiant et à l’aise quand il donne des interviews, on le sent tout intimidé et impressionné par le personnage 🙂

    PS : super idée d’avoir une double traduction en plus de l’italien parlé, même si on retrouve quelques fautes de frappes en étant bien attentif. Rien de grave pour 30min de dialogues !

  • Thomas

    On ne voit pas la demie-heure passer, le contenu est très riche et super intéressant ! 😉

  • Camille Kevork Mesrobian

    Super interview de Luca. Toujours fascinant de voir à quel point ces icônes de la mode sont en fait des gens simples et posés qui ont un regard assez critique sur certaines dérives de cet univers 😉

  • Nicolò – BonneGueule

    Merci Antoine !

  • Antoine

    Passionnant. Bravo !