Les soldes – Rien ne sert de courir, il faut partir à point

Temps de lecture : 7 minutes

Loin de nous l'idée de céder aux sirènes des premières démarques des soldes en vous inondant d'affaires pas si bonnes que ça ; nous avons préféré attendre le tout dernier moment pour vous présenter nos choix, parce que nous voulons être certains que vous utiliserez votre argent de la meilleure façon possible. Eh oui, les vêtements, pour nous aussi, c'est un investissement.

Pour que vous puissiez profiter de points de vue et de goûts les plus variés possibles, toute la team BonneGueule met la main à la pâte : chacun de nous va vous proposer ce qui lui paraît être les trois meilleures affaires de cette fin de solde. Une sélection volontairement réduite pour aller à l'essentiel et vous permettre de faire les meilleurs choix rapidement et avec comme d'habitude une justification précise de nos choix et des conseils accessibles d'utilisation. Ah oui... et puis sans liens d'affiliation. 😉

La bonne pioche de Valéry

Le fameux cardigan American Vintage, dont je vous ai déjà parlé dans le guide de la maille sur comment choisir un pull.

Plusieurs avantages : à 65 euros (au lieu de 185 €), vous ne trouverez nul part ailleurs un cardigan dans une laine aussi chaude, épaisse et douce. Il est aussi parfaitement proportionné avec un col à la fois large et profond. (note de Geoffrey : désolé pour les adjectifs employés...)

Des inconvénients : un boulochage intempestif assez précoce (quelques mois de port), qui peut se résoudre avec un rasoir à bouloches, un investissement d'une dizaine d'euros qui vous servira pour toutes vos mailles un peu capricieuses.

Sinon, maintenant que vous maîtrisez bien les bases, faites attention aux détails : le plastique des boutons imprimés "American Vintage" est un léger bémol. La solution ?

Allez en mercerie et optez pour des boutons en bois, en cuir, en corne, ou si vraiment vous voulez investir : des brandebourgs. Parfait pour avoir quelque chose de qualité, dans les moindres détails, et sans avoir un prix gonflé par des marges supplémentaires.

Boutons en ébène, environ 2,40 €

Brandebourg en bois et cuir chocolat, environ 5 €

Un Chino Les Chats Perchés

119 € (au lieu de 149 €) sur L'Exception... et là vous allez vous demander : "pourquoi me recommande-t-on un produit soldé seulement à 20% ?". Parce qu'a priori, il n'y aura pas de démarques supplémentaires et car le concept de la marque "Les Chats Perchés" fait de ce chino une excellente affaire, même à ce prix.

Les créateurs utilisent en effet des tissus issus des stocks de grandes maisons françaises (Lanvin, Agnès B) pour produire leurs pièces qui sortent à chaque fois en édition limitée, en maximum 10 pièces.

Ce chino homme a une coupe impeccable et un gris très particulier, un peu bleuté, qui change de l'éternel gris anthracite des pantalons traditionnels. Bref, si vous voulez un chino de luxe que vous ne risquez pas de croiser à chaque coin de rue, c'est vraiment l'investissement à faire.

Seul bémol : la gabardine de coton est plutôt une matière de mi-saison, donc par -10 c'est relativement délicat à porter. Couplé à des collants Heattech Uniqlo, ça passe par contre sans problème.

Une veste de chasse ou un manteau D.S Dundee

Parce qu'on tient à ce que vous ayez chaud, il fallait forcément que je vous trouve au moins un manteau d'hiver. J'ai donc choisi la boutique online de la marque londonnienne D.S.Dundee, spécialisée dans l'outerwear fonctionnel de qualité, avec une collection d'inspiration écossaise, comme en témoignent les tartans et autres motifs Blackwatch.

Ne soyez pas rebutés par l'apparence un peu traditionnelle de leurs vêtements, ceux-ci sont remis au goût du jour avec des coupes suffisamment cintrées et une attention particulière portée sur les détails. Les matières sont d'une excellente qualité et les finitions, réalisées en Ecosse, sont soignées : la boutique FrenchTrotters avait eu le coup de coeur pour cette marque cette saison.

£295 pounds (au lieu de £520) sur DS.Dundee.

Le fonctionnel à son paroxysme : les poches latérales sur ces vestes de chasse sont très chaudes et bien pratiques lorsque vous oubliez vos gants. Elle peut être passe-partout si vous la portez avec par exemple une chemise à carreaux, un jean brut et des desert boots. Elle peut aussi avoir un côté très traditionnel si vous la portez avec une chemise oxford et un chino en velours côtelé épais.

£225 pounds (au lieu de £449) sur DS.Dundee.

Un pardessus au premier abord très formel même si la coupe est plutôt cintrée. Un côté que vous pouvez casser facilement en portant en dessous un cardigan grosse maille et un tee-shirt échancré un peu coloré, avec soit un chino ou tout simplement un jean. Ce qu’on ne voit pas sur cette photo, c’est que la laine est extrêmement épaisse et que pour ce prix, vous trouverez difficilement plus chaud.

Les trouvailles de Geoffrey

Ce Duffle Coat de la marque Ly Adams : 273 € (au lieu de 390 €) sur le e-shop des Ambassadrices. C'est subtil mais je trouve que la couleur bleu grisé (c'est dû au jersey de laine) et les 3 lanières au lieu de 4 lui donnent une coupe plus moderne que ce qu'on trouve d'habitude. C'est une bonne affaire pour l'hiver et la mi-saison.

Autre pièce plus petite, et plus facile à porter que vous ne le pensez : cette chemise en flanelle de chez Our Legacy (déjà sélectionnée dans un ancien article), un label de mode scandinave que nous aimons beaucoup. Notez que vous pouvez la choisir à la fois loose ou plus cintrée : tout est une question d'effet que vous souhaitez donner à votre silhouette.

Les produits sont simples et respirent la qualité, mais mieux vaut les acheter en soldes. Vous pourrez la trouver sur StudioHomme à 48 € (au lieu de 120 €, miam). Et la parka Our Legacy en coton ciré est tout aussi intéressante pour le printemps (sur StudioHomme à 140 € au lieu de 350 €).

A part ça, je ne me suis rien acheté aux soldes... à part une pièce forte : cette paire de bottines/Richelieu de chez Jean-Baptiste Rautureau. Elles sont en cuir de veau, tanné dans une jolie couleur miel... et elles ont l'originalité de ne pas avoir de vrais lacets, mais une sorte de guêtre en veau retourné qui monte jusqu'au milieu du mollet. La photo ne leur rend vraiment pas hommage et elles sont presque jaunes en réalité (vous les reverrez dans un de nos articles de toute façon).

Elles seront parfaites cet été avec un chino légèrement retroussé et un t-shirt posé à l'arrache sur mes épaules. Et bien sûr elles peuvent se porter avec le pantalon par dessus la "guètre" quand on veut miser sur un autre accessoires pour dynamiser le look. On peut les trouver en boutique à 280 € au lieu de 560 € (ce qui était vraiment trop cher même pour une qualité aussi bonne, made in France oblige). Mais elles vont me tenir sur la durée, à condition de ne pas négliger l'entretien des chaussures).

Et on termine avec les bonnes affaires de Vianney

Bonnet Beth Graham : j'aime le camel et le sable. Je trouve que ce sont des couleurs qui vont bien à la plupart des teints, sont faciles à porter et à assembler du fait de leur sobriété. Et puis ça permet de sortir de l'éternel gris/marine des accessoires. Ici, la maille assez inhabituelle mais extrêmement simple de ce bonnet, couplé à l'aspect relax de la forme beanie m'a vraiment séduit. Dispo à 27 € (au lieu de 45 €).


Grosse maille Reverse : un pull à mi-chemin entre le duffle-coat, la grosse maille qu'on met au coin du feu et le sweat façon goth ninja, très confortable et portable à peu près partout, sous un gros manteau pour un maximum d'effet ou comme veste. Sur Luisaviaroma à 222 € au lieu de 444 €.

Pantalon à pinces APC : j'ai vraiment flashé sur ce pantalon APC en passant l'autre jour rapidement à la boutique APC. Une très belle texture, alliée à une belle couleur grise, et la qualité des produits APC, changent agréablement du pantalon de laine basique gris ou crème. Il est sur leur boutique à 133 € au lieu de 190 €.

Messenger bag Ally Capellino : je considère qu'Ally Capellino est une des meilleures marques de sacs pour homme sur le marché. Elle réédite d'année en année les mêmes modèles sobres en toile et cuir avec les longues lanières de cuir caractéristiques, pour un effet toujours au top. Et la Danny, version maison du classique messenger bag, est du meilleur goût en crème. £118 pounds (au lieu de £154).

Si vous cherchez des conseils sur comment choisir un sac, vous pouvez relire notre article sur le sac pour homme.

Chemise Asos workwear : une belle chemise chambray à un petit prix, avec sa coupe droite et ses deux poches plaquées qui font penser à une pièce du vestiaire scandinave ou un classique du workwear français... et changent un peu des sempiternelles chemises en jean cintrées. Seulement 17 € au lieu de 45 €.

Et si vous en voulez encore plus, jetez un oeil à ce hoodie à col évasé Unconditional ou ce pantalon en corduroy.

Bon shopping !

Valéry Khung

Toujours à la recherche du meilleur rapport qualité/prix possible, je discute de méthodes d'achats et de bons plans sur mon site JamaisVulgaire. J'aime aussi la boxe thai et Rachmaninoff.

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.