Fit, matière ou style : lequel est Roi ? – Sapristi #14

Temps de lecture : 4 minutes

couverture sapristi 14 fit vs matiere vs style

Publié par le 7 avril 2021

Aujourd’hui, j’aimerais poser la question suivante : entre le fit, la matière et le style, lequel de ces trois grands piliers de la sape est le plus important ?

Bien-sûr, vous pourriez me rétorquer :"Moi je ne choisis pas, je veux les trois."

Sage réponse, et je m'enorgueillirais d'avoir des lecteurs aussi passionnés et exigeants. Mais...

Soyons pragmatiques. Parfois, ce niveau de perfection n'est pas à la portée de nos portefeuilles. Et parfois, on se fait une idée très précise de la pièce "parfaite" pour nous, et elle n'est tout simplement pas vendue où que ce soit, peu importe nos moyens.

Alors il faut arbitrer.  Et que vous hésitiez entre plusieurs pièces, ou sur la pertinence d'un achat, ce sont toujours ces trois éléments qui sont dans la balance.

Alors, si vous deviez en faire passer un avant les des deux autres, lequel serait-ce ?

Je vous propose tout simplement de peser, ensemble, les arguments en la faveur de chacun de ces "piliers".

1.Est-ce que le Fit est "Roi" ?

“Fit is king

Voilà une maxime bien connue des blogs anglophones. Mais à quel point est-ce vrai ?

Dans cette partie, nous verrons à quel point l'importance à accorder au fit varie selon que vous ayez un physique proche ou éloigné des standards.

  • Nous prendrons l'exemple de Benoît (1m80, taille M ou L, jambes longilignes) et de pourquoi il est plutôt "facile à habiller"
benoit nicolo bonnegueule dialogue bd

Benoît ne comprendra jamais ma souffrance et pourquoi je me tue à choisir mes pantalons au millimètre près, jusqu'à aller les faire en sur-mesure.

 

  • Nous définirons ce qu'est un physique "mannequin", et montreront en quoi il correspond au standard du prêt à porter... Et vice versa. 
vitruve standard homme

Frustrante, parfois critiquée, et parfois idéalisée : la notion de "standards physiques" (et par extension, vestimentaires) semble être une constante historique.

2.Est-ce la matière qui pèse le plus ?

A travers l'anecdote entre la rencontre du fondateur d'Atelier Mesure, et de l'ancien grand patron de Loro Piana, nous ferons l'argumentaire en la faveur du tissu.

  • Nous rappellerons d'abord l'évidence : dans certains cas, la matière est-ce qui a le plus d'impact sur la qualité, et dans certains cas, la durabilité. Telle une Pasta Alla Carbonara, un bon vêtement, même dans sa version la plus simple, ne saurait être réalisé à partir d'un matériau médiocre.

  • Nous évoquerons brièvement l'idée de "tombé" d'un tissu : elle est difficile à transmettre à l'aide de mots et d'images, et seul le toucher et le mouvement permettent de la comprendre. L'ère où presque tout l'apprentissage passe par le numérique l'a mise au second plan. Pourtant, son importance n'est pas négligeable.
  • Nous verrons aussi que pour améliorer son style, les jeux de matière et de texture sont à la fois un des axes les plus forts, et un des plus simples à maîtriser.

(Vraiment, comparé à dompter le style d'une nouvelle pièce où à comprendre exactement quelles coupes nous vont le mieux, c'est très facile de faire du jeu de matières.)

3. Est-ce le style qui prévaut ?

Dans cette partie, nous verrons si le "style" (au sens du design, des détails, des éléments de distinction qui font la singularité d'une pièce) est l'élement qui prime sur les autres.

nous aborderons les choses sou un angle un peu plus théorique.

  • Nous verrons en quoi le style peut être comparé à la littérature, et comment on peut distinguer "un genre" de vêtement d'un "registre" stylistique.
  • Nous aborderons le grand paradoxe social du style et de ses connotations : contrairement aux œuvres littéraires ou cinématographiques, l'interprétation d'un style varie du tout au tout selon la culture, le pays, le milieu social, et même d'un individu à l'autre.
    registres vetements

    "Ah mais ça, ça fait vraiment [INSEREZ ADJECTIF SOCIETAL / CULTUREL / EMOTIONNEL ICI]".

    Et pourtant... Tout le monde semble prendre pour évidentes les connotations vestimentaires, alors que le consensus n'existe manifestement pas.
  • Jean-Juge et sa voix mélodieuse feront leur apparition.
  • Au regard de ce paradoxe, nous déterminerons que parce qu'ils sont hautement subjectifs, le style et le design sont des atouts à double tranchant.Tout miser sur le style et sa singularité peut vous donner beaucoup d'allure, mais les avis seront polarisés. Tandis que s'amuser sur les matières, ou être très précis sur les coupes ne constitue pas vraiment un "risque" social.

Conclusion

Comme toujours, Sapristi est là pour poser les arguments, et vous aider à vous faire votre propre avis, plutôt que pour trancher à votre place.

De ce fait, nhésitez pas à partager votre avis en commentaire : selon vous, est-ce le style, le fit, ou la matière qui prime ? 

DANS CETTE VIDEO JE PORTE...

Nicolò Minchillo

Moi, c'est Nicolò. Concepteur-Rédacteur, je suis chez BonneGueule depuis 2015. J'écris évidemment des articles, et je crée des vidéos sur notre chaîne YouTube, telles que "Sapristi" ou encore "Sape m'en Cinq". Le tout avec un certain amour pour le débat, dont je ne me déferais jamais.
À côté de ça, je prête main forte au pôle produit pour qu'on développe des vêtements inspirés, dans de super matières.

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.