Evitez les lunettes de soleil de contrefaçon

Temps de lecture : 3 minutes

Je sais, je sais, à l'heure d'un soleil radieux, la tentation d'acheter des lunettes de soleil de contrefaçon est très forte, surtout quand on voit le prix que certaines paires peuvent coûter. C'est en me promenant en bord de plage que j'ai vu le nombre hallucinant de fausses Ray Ban en circulation. J'aimerai donc faire quelques rappels simples sur les lunettes de contrefaçon, pour la santé de vos yeux et de votre style :

  • C'est cheap à des kilomètres. Eh oui, ici point d'acétate japonaise utilisée pour les branches, mais du vulgaire plastique de jouet. Souvent, le logo de la marque est peint par dessus la jambe et la peinture bave ! Horrible. Je ne parlerai pas non plus ici de la célèbre inscription "Ray Ban" souvent copiée, mais jamais égalée... La forme des verres est souvent comique également.
  • Les "verres" (si on peut appeler ça des verres de lunettes) sont systématiquement mal fixés, il y a du jeu. Idem pour les articulations des branches, qui sont très fragiles et se déforment à vitesse grand V. Ne vous étonnez donc pas si au bout de quelques jours de port, elles sont de travers sur votre nez.
  • Certains d'entre vous sont peut-être très fiers d'avoir trouvé des fausses lunettes très bien imitées, ça peut arriver. Certains fabricants peuvent par exemple se résoudre à utiliser un peu de métal, afin de rendre leurs fausses paires plus crédibles.
    Sauf que ces lunettes ne protègent pas vos yeux ! Les verres (ou plutôt les plastiques) ne sont pas traités contre les UVs ! Ils sont uniquement teintés. Il y a un effet pervers : étant donné que la teinture du verre assombrit l'image, votre iris se dilate, et encaisse bien plus d'UVs qu'en temps normal, un comble ! Là aussi, il ne faut pas s'étonner d'avoir mal aux yeux en fin de journée.
  • La qualité des verres est dangereuse. Non seulement les verres n'arrêtent pas les UVs, mais en cas de choc (ballon, ...), ils peuvent se casser et blesser gravement votre oeil. Ce n'est pas le cas avec des vraies Ray Ban ou des Persol par exemple, dont les verres sont soumis à des contrôles qualité très stricts. On peut dire ce qu'on veut sur les Ray Ban, mais pas sur la résistance de leurs verres, qui est unanimement reconnue.

Bon, ça y est, c'est décidé, vous êtes contre la contrefaçon des lunettes de soleil à présent, mais quels sont vos alternatives ?

  • Ne pas porter de lunettes. Peu pratique en plein été.
  • Comprendre pourquoi des lunettes de soleil coûtent cher. Une paire de Ray Ban coûte à un opticien entre 55 et 65 € je crois, ce n'est donc pas étonnant qu'il la revende à plus de 120 €, pour les modèles les moins chers. Certains marques utilisent également des matériaux résistants, comme le titane par exemple. Enfin, pour les modèles haut de gamme, les lunettes subissent beaucoup d'opérations manuelles de la part d'ouvriers qualifiés, ce qui fait grimper l'addition pour le client final.
  • Se tourner vers modèles peu chers. Il vaut mieux une paire de Monoprix que des fausses lunettes, et ce, de manière indiscutable. Vous pouvez parfois faire de bonnes surprises dans le prêt-à-porter grand public. Chez H&M par exemple, par collection, il y a une voire deux paires qui sont tout à fait convenables. A vous de les trouver. Elles auront un look honorable et vous protégeront contre les UVs, mais vous feront sûrement qu'un seul été.
  • Le cas des Ray Ban. Pour moi, c'est un peu comme Diesel pour les jeans : c'est cher, on en voit beaucoup, c'est vu et revu, mais il y en a pour tous les goûts, et pour tous les visages possibles.
  • Si vous avez du budget, il y a trois marques que j'apprécie particulièrement pour leur design et leur qualité : Strada Del Sole, Mykita et Dita.

Et vous, vous portez quoi comme lunettes ?

Benoît Wojtenka Benoît Wojtenka

J'ai fondé BonneGueule.fr en 2007. Depuis, j'aide les hommes à construire leur style en leur prodiguant des conseils clairs et pratiques, mais aussi des réflexions plus avancées.
Et j'ai quelques lubies : le sport en salle, le techwear… Et j'adore le thé sous toutes ses formes, que je bois à raison de plus de trois litres par jour.

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.