Elégance facile (4/4) : Notre pantalon gurkha en velours japonais coton laine

Temps de lecture : 4 minutes

Publié par le 5 novembre 2020

Enfin, voici notre tout premier pantalon gurkha !

C'est grâce à l'accueil que vous avez fait à notre bermuda gurkha que nous avons été en confiance pour reprendre cette forme et en faire un pantalon.

Pour l'amener à un cran supérieur, nous avons choisi de le monter dans un luxueux velours coton/laine japonais et de placer deux pinces de chaque côté.

Pull, gurkha et sneakers BonneGueule.

Pourquoi un pantalon gurkha ?

Elegance, confort et sacré style

Parce que cela faisait longtemps que je voulais en faire un !

Blague à part, ce pantalon technique, sartorial et pratique cumule quelques avantages très intéressants.

Comme l'écrit le fameux magazine The Rake, c'est un "bloody good trouser", qui a un charme bien à lui.

Même en cachant la ceinture gurkha, cela reste un magnifique pantalon en velours. Pull, gurkha et sneakers BonneGueule.

Parce que c'est confortable

Eh oui, pour moi c'est la qualité première du gurkha. N'oubliez pas que c'est un pantalon qui a été pensé pour des soldats qui devaient faire face à des variations de poids importantes.

Donc si vous avez des variations de +/- 2 ou 3 kilos, il suffit d'ajuster les deux ceintures.

Ce double système de ceinture permet d'avoir un ajustement très fin, impossible à avoir avec un pantalon "normal" et une ceinture.

C'est donc un pantalon aussi confortable pour un trajet en avion, une balade le week-end ou une réunion de travail en semaine.

Une ceinture à la fois belle et pratique. Chemise, tee-shirt en laine mérinos, pantalon BonneGueule.

Parce que c'est stylé

Visuellement, c'est un pantalon avec une touche indéniable, dont les deux sangles lui donnent une signature unique.

Et que ça soit un tee-shirt, une chemise, ou même un pull rentré dans le gurkha, l'effet est là.

Rien de plus simple que de porter ce gurkha avec une chemise en chambray. Chemise, tee-shirt en laine mérinos, pantalon et sneakers BonneGueule.

Parce que c'est polyvalent

C'est l'autre grand avantage à retenir du gurkha. Que ça soit une tenue décontractée avec des sneakers, ou un style plus sartorial, on peut quasiment tout faire avec. Ce n'est pas un hasard si Luca Rubinacci, une figure de proue de l'art tailleur napolitain et du gurkha le porte régulièrement avec un tee-shirt rentré dedans, pendant les Pitti d'été.

N'ayez pas peur de le porter avec des sneakers, des runnings, ou des brogues, il est fait pour ça !

Casquette, écharpe, manteau, pull, pantalon et brogues BonneGueule.

Un mélange coton laine mérinos du Japon

Un velours d'un autre niveau

Normalement, un velours côtelé est constitué d'un 100% coton. Mais pas ici.

On a voulu aller plus loin et y mettre un peu de laine, pour la douceur, la chaleur, et aussi le visuel. C'est vraiment ce qui donne à ce velours un rendu si particulier.

C'est un mélange du fournisseur japonais Shibaya avec qui on a déjà travaillé à de nombreuses reprises. Voici sa composition précise :

  • 80 % coton
  • 20 % laine

Les fils et le tissage sont bien réalisés au Japon.

Vous voyez ces légères de nuances couleurs "striées" ? C'est tout le savoir-faire japonais en action !

L'intérêt de la laine ? En plus de booster les qualités de thermorégulation, il donne un subtil effet strié et chiné inimitable, qu'on ne pourrait pas avoir avec un 100% coton.

Pour les plus techniques, ce tissu affiche un poids de 249 g/m2.

Un gris bien équilibré dans sa teinte, avec juste ce qu'il faut de chiné.

On a choisi ce velours en gris, car :

  • velours côtelé + fermeture gurkha, c'est une combinaison suffisamment forte et visuelle, il n'y avait pas besoin d'une couleur plus originale,
  • c'est un très beau gris, que l'ajout de laine met bien en valeur,
  • et forcément, le gris est une couleur qui s'accorde très facilement, que ça soit avec des sneakers blanches ou des brogues marrons… et ausssi des pulls à la couleur plus originale !

Cela fait des années qu'on le répète, mais le gris est une couleur qui permet d'équilibrer une tenue avec une pièce à la couleur plus forte. Pull, pantalon gurkha BonneGueule.

Le velours à la japonaise

Vous ne le saviez peut-être pas, mais les Japonais sont très friands du velours côtelé. A tel point qu'ils ont développé une technique légèrement différente des européens. C'est notamment dans le finissage : la toile est passée et manipulée dans de l'eau bouillante, afin de l'assouplir, sans utiliser le moindre produit chimique.

Je vous invite à regarder ce reportage de la télévision japonaise :

Alors certes, c'est tout en japonais et ce n'est pas sous-titré, mais il est très visuel et on comprend intuitivement comment ça se passe :

  • à partir de 11:28 : vous voyez la fabrication d'un velours aux raies très fines, avec une aiguille coupante (et vous voyez même l'entretien et l'aiguisage de cette fameuse aiguille),
  • à partir de 16:45 : la technique change un peu, et ce sont des lames circulaires qui créent les raies du velours, c'est ainsi qu'est fabriqué le velours du gurkha,
  • à partir de 23:24 : c'est le finissage de la matière, ce sont les procédés visant à donner de la souplesse et de la douceur au tissu, au milieu des eaux et des flammes !

(et au passage, ce reportage permet de comprendre à quel point les Japonais ont à cœur de transmettre et de valoriser leurs savoir-faire avec des reportages télé très pointus)

Des finitions pratiques et fonctionnelles

Du bon et du beau

Deux boucles d'ajustement

C'est la signature du gurkha. Ici, vous avez quatre œillets de chaque côté pour vous permettre un réglage précis du maintien.

Une poche zippée cachée

C'est le genre de finition plutôt rare sur ce genre de pantalon, mais elle permet de sécuriser de petits effets personnels.

Un intérieur gansé

C'est plus joli quand vous enfilez votre pantalon, et ça évite surtout que les bords du tissu s'abîment. Notez également la couture à l'arrière de la ceinture, qui permet de retoucher le tour de taille si vous le souhaitez :

📏Cliquez ici pour le guide des tailles 📏

Comment se procurer nos nouveautés ?

Rendez-vous sur notre e-shop et dans nos boutiques de Paris 3e, Paris 6eLyon et Bordeaux.

Et pour ne rien louper de ce lancement et des prochains, inscrivez-vous ici :

Benoît Wojtenka Benoît Wojtenka

J'ai fondé BonneGueule.fr en 2007. Depuis, j'aide les hommes à construire leur style en leur prodiguant des conseils clairs et pratiques, mais aussi des réflexions plus avancées. J'aime aussi le techwear, les matières japonaises, le sport et le thé.

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.