Décryptage : Issey Miyake

4

Colorés et graphiques, telles sont les collections d'Issey Miyake. Nous avons eu l'occasion de voir de plus près la collection Printemps/Eté et la prochaine Automne/Hiver, c'est donc le bon moment pour faire un point sur ce créateur.

Issey Miyake est une star de la mode japonaise, connu pour avoir travaillé dans sa jeunesse avec le non moins célèbre et prestigieux Hubert de Givenchy. Présent à Paris lors de mai 68, il évoque ce passage marquant de sa vie pour expliquer sa recherche constante d'innovation: "C'est peut-être là, dans ces réunions enfiévrées au théâtre de l'Odéon, que j'ai rompu avec l'idée de la haute couture. Il y avait un tel souffle de liberté qu'il me fallait inventer autre chose". Il fit ensuite ses armes dans la mode en solo à force d'avant-gardisme et de créativité notamment avec le Pleats Please ou encore A-POC.

Ses premiers plissés avaient déjà fait parlés d'eux dans les années 80 pour l'aspect gracieux et aérien qu'ils donnaient aux vêtements, mélange de lin, de polyester et de coton. Cependant le procédé n'était pas encore au point et c'est grâce à sa collaboration avec le directeur artistique du ballet de Francfort au début des années 90 qu'il lança Pleats Please en 1993 (littéralement: "Plissés, s'il vous plait). Aujourd'hui, on estime que 350 000 pièces sont fabriqués de cette manière au japon.

Dernièrement en 2007, Issey Miyake a inauguré en plein centre de Tokyo le 21-21. Entre la galerie et le musée, l'art et le design sont omniprésent dans ce lieu atypique.  Le nom symbolise un regard tourné vers l'avenir: "on dit que la vision parfaite est le 20/20. Ici, nous essayons de faire preuve de curiosité, de regarder un peu plus loin que le bout de notre nez, bref d'afficher 21/21".

Enfin, la collection Automne/Hiver 2011 a pour thème le café. Le directeur artistique, pilotant la maison depuis 2007, Dai Fujiwara réalisa pour l'occasion un motif imitant le mélange du lait dans cette boisson. On retrouve alors des couleurs allant du marron à l'olive, en passant par le rouge-orangé et le gris de saison. Mélangeant sobriété et extravagance, la collection annonce déjà la fraicheur de l'hiver prochain.

Pour finir, nous vous livrons les photos de notre visite au showroom rue royale.

Texte:  Eloy

Photos Showroom: Rodolphe Bwsk

Laisser un commentaire

Les commentaires sont validés manuellement, mais tous sont acceptés et publiés avec une réponse (il faut compter 24h en moyenne).

  • Très intéressant. Les photos sont vraiment belles.

  • je tenterai avec plaisir de suivre ce monsieur lors de la sortie de sa nouvelle collection.

  • D.E

    Ravi de voir votre retour !

  • Un grand monsieur, et un des rares stylistes dont l’originalité et le goût du risque se retrouvent dans ses parfums.