Ton style plus haut, plus fort ! – Courrier des lecteurs #15

Temps de lecture : 4 minutes

10

Après avoir centré quelques épisodes du courrier des lecteurs autour de pièces spécifiques comme le tee-shirt (et son dérivé le henley), le costume, le pantalon ou la chemise, on va évoquer aujourd'hui des questions sur le style de manière plus large.

J'ai envie de faire évoluer mon style, mais j'ai peur d'aller trop vite. Que faire ?

La question

Voici un questionnement très intéressant d'un lecteur, qui a commenté sur l'article que j'avais rédigé il y a quelques mois sur mon évolution stylistique au fil de ces six dernières années.

Aurélien est encore étudiant, plus pour très longtemps (il le dit dans un autre commentaire), a récemment acquis des basiques corrects et a envie d'acheter de belles pièces qu'il a déjà identifiées, dans un style plus habillé qui lui parle et qui lui plaît. Mais il a peur d'aller trop vite, de faire des erreurs, de mal dépenser son argent.

Ma réponse

Puisque tu as l'air sûr de la direction où tu veux diriger ton style , vas-y. Mais avec parcimonie. Voici  mes conseils :

  • Si tu n'as pas besoin d'un costume avant un certain temps, n'en achète pas et prends autre chose à la place. Par exemple, un beau blazer à porter en dépareillé ou une paire de souliers très polyvalente, sur laquelle tu ne pourras pas te tromper :

Un beau derby marron foncé en cuir lisse : adapté pour le travail comme pour des tenues plus décontractées. Modèle Orban's.

  • Si tu as bientôt besoin d'un costume (travail, stage, entretiens) : c'est l'occasion d'en acquérir un beau. Prends-le plutôt sobre, et je suis sûr que tu prendras plaisir à le porter, que ce soit complet, blazer seul, ou même pantalon seul.

Costume adapté à de nombreuses situations SuitSupply.

En attendant, si le vestiaire sartorial te plaît, je t'invite à te renseigner plus sur le sujet, que ce soit à travers de la lecture d'article ou des looks pour y trouver de l'inspiration.

Où regarder ?

  • Le blog Stiff Collar, tenu par le tailleur Julien Scavini :

  • Le blog de Jacques et Déméter. Parce qu'être bien chaussé, c'est important. J'entends même Jordan dire que c'est essentiel, et je ne peux qu'être d'accord avec lui.

Et si ce n'est déjà fait, n'oublie pas de lire l'hexalogie , écrite par Jordan, pour tout savoir sur le soulier.

Et pour des comptes Instagram, je peux te conseiller de regarder @andreasweinas ou @alexramius par exemple :

Existerait-il différentes visions du style casual chic ?

Le message

Ici, on va parler de ce tweet qui m'a fait réagir :

Ma réponse

Surtout, ce tweet me fait penser qu'il existe plusieurs visions possibles du casual chic.

Plusieurs visions ? Oui, car "casual chic" est une appellation générique, qui ne répond à rien de très précis, normé.

Le casual chic d'une personne peut être différent du casual chic d'une autre.

Je me souviens d'une discussion récente au bureau à propos d'une chemise dont on se demandait si elle était casual ou non. Jordan, qui porte souvent des chemises et qui a un style plutôt habillé, disait que oui, alors que d'autres, qui ont moins d'affinité avec la chemise, la trouvait trop formelle.

Cette chemise Cadot est un bon exemple : elle a la coupe et le col d'une chemise formelle, mais une matière casual avec ce denim délavé de chez Albiate. Alors, casual ou pas casual ? 🙂

Bien sûr je comprends la remarque énoncée ici, cet internaute fait référence à un style plus marqué. Voici un exemple :

View this post on Instagram

Love this @lopez_aragon tweed bomber!

A post shared by Alexandre Khanoyan (@alexramius) on

On a d'un côté bomber et sweatshirt qui sont plutôt casual et de l'autre, pantalon habillé et penny loafers qui rappellent plus le vestiaire sartorial.

Une autre interprétation du casual chic .

PS : voici, résumé en une image tirée du Sape m'en Cinq #13 de Nicolò, notre avis sur l'association jean/richelieux qui fait beaucoup débat :

Doit-on se cantonner à un seul style vestimentaire pour exprimer pleinement sa personnalité ?

La question

Ma réponse

Il n'y a aucun problème à avoir plusieurs styles, si plusieurs styles te parlent, te plaisent.

Le style n'est pas quelque chose de cloisonné : porter un jean et des grosses boots un jour ne t'interdit pas de mettre un costume ou un chino le lendemain.

D'un look workwear casual à un look plus habillé. En un clin d'oeil.

D'ailleurs, le vêtement n'a pas à représenter ta personnalité de manière stricte : porter un perfecto en cuir noir et un tee-shirt blanc ne fait pas toi un rockeur rebelle, de la même manière qu'être un rockeur ne t'oblige pas à porter cette tenue.

Bien au contraire, plus tu parviens à explorer des styles différents avec brio, plus ton style devient riche et plus la mode devient un jeu pour toi, car ton champ de possibilités s'étend.

Gesaffelstein, producteur français de musique électronique, en live, vêtu d'un costume Balmain. Cela peut surprendre, mais lui se sent bien dans ses vêtements. Crédit : Twitter Coachella.

 

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.