Comment faire du vélo en costume ?

8 min

Comment faire du vélo en costume ?

8 min
Publié le : 21 août 2019Mis à jour le : 12 septembre 2019

Cet article vous est proposé par mon ami Kevin Tournaux.

Passionné de tailoring et travaillant chez Mond, une marque danoise de demi-mesure, il a plein de choses à vous partager sur la question épineuse du vélo en costume.

Bonne lecture !

Benoit

Il y a de cela quelques mois, en visitant la très chaleureuse cité d’Amsterdam, j’en ai profité pour visiter Pauw Mannen, une boutique orientée « Tailoring » haut de gamme très réputée.

Au sein d'un magnifique espace ?Qui constitue, à titre personnel, la version adulte du magasin de jouets. je vois des costumes entièrement « fatto a mano » Attolini, des cravates à sept plis Drake’s et Petronius, et même des blousons suede-cashmere Loro Piana ! Après avoir passé une bonne demi-heure en exclamations diverses, Daniel,  le responsable ?Dont je recommande d’ailleurs <a href='https://www.instagram.com/suitwhisper/?hl=en' target='_blank' rel='noopener'>l’Instagram</a> pour ses nombreuses idées de tenues très italiennes et élégantes. me taille gentiment la bavette. J’en profite pour lui poser la question qui me brûle les lèvres :

"Et vos clients, ils font du vélo en costume ?" Ce à quoi il répondit : « Why would they do such a foolish thing ?! » ?(« Pourquoi faire une chose aussi stupide ?! »).

En effet, habitant à Copenhague, la véritable « ville du vélo » ?Et non pas Amsterdam, restons sérieux !, le sujet revêt pour moi, mais surtout pour mes clients, une importance capitale.

copenhague vélo

Quelque soit la saison, les vélos dominent à Copenhague. (Crédit photo : Max Adulyanukosol - Unsplash).

Ici, la plupart des gens évoluent dans la ville à bicyclette, et malheureusement, bicyclette et costume font habituellement mauvais ménage.

L’entrejambe s’use, la matière se déchire et les coutures craquent. Tout cela, à une vitesse absolument prodigieuse.

Après un long et très douloureux apprentissage ?RIP petit pantalon de flanelle beige Ariston, toi et tes frères allez me manquer. et de nombreux échanges avec la profession tailleur, je vous livre dans cet article quelques clefs de compréhension, solutions et autres remèdes de grands-pères tailleurs pour enfin réussir ce geste écolo’ quotidien : réconcilier costume et bicyclette !

homme velo costume

Dans cet article, vous verrez que costume et vélo ne sont pas forcément antagonistes (Crédit photo : Matteo Minoglio - Unsplash).

On va d'abord identifier le problème, puis aborder les conseils valables pour étendre la durée de vie de vos costumes ?Mais aussi de vos <a href='https://www.bonnegueule.fr/courrier-lecteurs-jean-dechire-rapport-qualite-prix-vetements-grands/' target='_blank' rel='noopener'>jeans</a> et chinos. tout en exerçant une activité dite « à risque ».

Ce problème, que ceux qui se rendent à vélo sur leur lieu de travail tout en portant leur costume ont surement rencontré plusieurs fois, est le suivant : après X ports, le tissu craque au niveau de l’entrejambe. Dans certains cas, c’est carrément la couture qui cédera la première, sur une longueur proprement incroyable de 30 cm ou plus !

Cet incident fâcheux intervient très souvent en pleine action et en plein milieu de votre trajet, comme pour ajouter à l’embarras d’avoir détruit votre précieux pantalon, l’humiliation d’avoir à traversé la ville le fessier nu. Et si vous vous le demandez, oui, c’est du vécu.

pantalon laine déchiré

Pourquoi et comment votre pantalon en arrive-t-il là ? (Crédit photo : dappered.com)

La laine, matière qui compose l’immense majorité des (bons) costumes, est contrairement à une croyance répandue, un matériau résistant. Mais, comme quasi-toute chose, la laine a aussi sa kryptonite, et devient extrêmement fragile par la combinaison de 5 facteurs :

  1. La chaleur
  2. L’humidité
  3. L’étirement
  4. Les frottements
  5. L’accumulation de saletés

Ces cinq facteurs sont tous présents lorsque vous jouez les Contador des villes et des champs, tandis que votre pantalon est serré à la cuisse et à la hanche.

Les conseils qui suivent visent donc à réduire ou supprimer un ou plusieurs de ces facteurs ?Et pour approfondir vous pouvez consulter <a href='https://www.bonnegueule.fr/pourquoi-votre-jean-se-dechire-entrejambe-reparation-denim-lavage-entretien/'>notre article dédié à l’usure du jean !</a>.

Conseil #1 : Utiliser chaque pantalon qu’une seule fois par semaine

Pantalon Bernard Zins

Offrez lui du repos, il vous le rendra bien. (Pantalon Bernard Zins).

Après le port, et afin d’éliminer au maximum l’humidité, due à la transpiration et dont la laine s’absorbe, il convient de laisser reposer le pantalon au maximum, dans une garde-robe très aérée et avec suffisamment de place entre chaque cintre.

Ce conseil s’applique également à vos chaussures et vos autres pantalons, qu’il n’est recommandé de porter que deux fois par semaine, au maximum. Une garde-robe composée de 5 pantalons de costume est ainsi indispensable si vous êtes cycliste !  Croyez-en mon expérience : sur le long terme, votre compte en banque vous dira merci.

Conseil #2 : bannir les coupes très ajustées à la hanche et aux cuisses

Je vous comprends, "le slim, c’est le swag". Enfin, si l’on en croit les publicitaires. De mon côté, je lui prévois une fin toute prochaine. Avec une double contre-attaque en cours : de la part de la « high-fashion » des podiums, et des influenceurs élégants à la Fabio Attanasio :

Les jours de l’ultra-slim sont comptés, prenez donc de l’avance et choisissez une pince ou deux, avec une cuisse et une hanche généreuse. L’aspect slim de la pièce pourra être conservé au niveau du genou et de la cheville, tandis que la combinaison mortelle "étirement + frottement" sera éradiquée. Préservant ainsi la durée de vie de votre précieux costume Husbands. C’est le gagnant-gagnant Royal !

Exemple de pantalon à pinces avec beaucoup de style par Andreas Weinas :

View this post on Instagram

Black & Grey, Total look by @samanamel

A post shared by Andreas Weinås (@andreasweinas) on

Conseil #3 : Eviter les tissus trop fragiles

Certains tissus sont particulièrement sensibles aux frottements et sont donc à proscrire.

Je pense notamment aux flanelles cardées et peignées ?Dont la finition consiste la plupart du temps à gratter le tissu pour obtenir un aspect spongieux, volumineux et doux, mais réduisant sa résistance., aux tweeds aérés et aux cachemires.

pantalon tweed chasse

Il existe cependant une exception : le tweed sport ou tweed de chasse, tissu très lourd et résistant aux déchirures, vieux favoris de la noblesse anglaise pour les activités… de chasse ![bg_info txt="+"]Et oui il n’y avait pas de piège.[/bg_info] (Photo : tweedchasse.com)

Pour ce qui est des bons élèves, privilégiez plutôt le lin, la laine mohair et les laines tropicales.

Conseil #4 : Brosser

Ici, s’agissant de costumes entoilés et pour la plupart en laine, pas question d’éliminer les saletés, la poussière et la crasse qui s’accumule derrière les genoux, à l’entrejambe et au postérieur, par un lavage en machine.

Vous allez devoir brosser. Non, ce n’est pas une vanne, munissez-vous de la sacro-sainte brosse en poil de Sanglar du bois de Fontainebleau, de votre meilleur rouleau anti-peluches, et brossez les zones concernées !

En bonus : ne soyez pas timides et faites-vous plaisir ! Craquez votre PEL pour la Rolls des brosses, et tout un set d’entretien pour chaussures, avec coffret Liège-Acajou en sus !

brosse poil sanglier

Je vous présente le nouveau meilleur ami de votre pantalon !

Je vous assure, pour combattre le blues du dimanche soir, il n’y a pas mieux qu’une pause Cirage-Brossage-Méditation-Ouverture de Chakra.

Conseil #5 : Adopter une selle plus douce que le ventre de bibifoc

Le pire ennemi du costume à vélo, c’est ça :

selle vélo cuir

Il vous faudra donc éviter les selles en cuir, les rivets et de manière plus générale toute aspérité ou matériau abrasif qui viendra augmenter les frottements qui s’exercent sur votre précieux costume.

Certains cyclistes « hardcore » emploient même des couvertures de selle en silicone ou en plastique très lisse qui la rendent toute douce.

A titre personnel, j’ai fait installer une selle en gomme. Plus lisse que ça, c’est la vaseline. Et pour ça, je vous laisserai le soin d’essayer !

Conseil #6 : se méfier des tissus fins et légers comme de la peste.

Ce conseil ne plaira pas à tout le monde : il s’agit de renoncer aux costumes ultra-légers et d’investir à la place dans des tissus plus lourds, plus épais et plus résistants.

Il est aussi très difficile à mettre en œuvre car l’ultra-majorité de l’offre sartoriale actuelle en prêt-à-porter, est composée de tissus ultrafins, très doux et très légers ?Et donc moins chers.. La fast-fashion et son dogme de vêtements renouvelables à l’infini en sont en partie responsables, mais ce serait se voiler la face que d’ignorer la cause numéro un de cet état de fait : le consommateur ?Et certains d'entre vous aussi, lecteurs. Allez, avouez ! ne veulent que ça. Tout le monde ne jure que par le léger, le fin, l’ultra-doux, le costume avec lequel on peut faire les jeux olympiques à Séoul et sans transpirer.

light suit suitsupply

Le costume le plus léger de l'offre Suitsupply, en laine fine Super 150. Sur votre selle de vélo, ses jours seront vite comptés.

Les costumes traditionnels, composés de tissus plus épais ne se vendent pas ou peu. Le problème de cette approche, c’est qu’un tissu de 200 grammes par mètre ne sera jamais aussi résistant qu’un autre de 400.

Même problématique concernant les tissus aux titrages stratosphériques. Leur omniprésence et leur bonne réputation auprès du consommateur sont les vestiges de la « guerre du super » que se sont livrés les enseignes de prêt-à-porter et de demi-mesure peu scrupuleuses au début des années 2010 ?Durant lesquelles le marketing et la formation de ces enseignes n’avait qu’un seul but : profiter de l’éducation naissante du consommateur, et avoir la laine la plus fine, à un meilleur prix que le voisin. Argument marketing majeur au détriment de l’utilisation voulue..

Note de Nicolò :

Il est important de rappeler que Kévin parle ici de deux choses bien distinctes : la finesse de la fibre et l'épaisseur du tissu.

On peut, en théorie, avoir un tissu d'une épaisseur raisonnable avec une fibre très fine, qui ne serait pas beaucoup plus fragile qu'un costume du même poids composé de fibres plus épaisses (et donc "plus grossières").

Quand à la fast fashion, je ne lui mettrais pas ça sur le dos (pour une fois) pour une raison assez simple : il faudrait déjà qu'elle travaille des fibres 100% laine la majeure partie du temps, pour qu'on puisse l'accuser d'être responsable d'avoir fait baisser le poids des tissus de laine...

Un super 200’s, c’est beau, c’est soyeux et ça brille en discothèque ?C’est également hors de prix., mais niveau résistance c’est loin, très loin d’être ce qui se fait de mieux. Niveau épaisseur du drap, ce n’est pas le top non plus : de telles finesses de fils possédant une épaisseur de tissu raisonnable sont extrêmement rares.

Note de Nicolò :

Je me vois obligé d'apporter une petite contradiction ici : le système "super 1xx's" désigne une finesse de fibre uniquement et non de fil. On pourrait, encore une fois, avoir un fil épais comme un câble d'ascenseur qui serait du "super 200's". C'est juste qu'il faudrait payer très cher toute cette laine d'une grande finesse 😉

En effet, qui dit tissu plus épais dit plus de matière première. Celle-ci étant déjà rare et précieuse, s’il en faut deux fois plus pour fabriquer une étoffe, les prix s’envolent, le consommateur fait un emprunt pour se permettre une telle folie, les banquiers font des AVC, les épouses nous quittent pour de jeunes sosies de Justin Bieber moins dispendieux…

sosie bieber

Enfin, vous voyez le tableau !

En ce qui me concerne ?Et j’en ai fait une règle d’or., j’opte toujours pour un pantalon fait d’un tissu d’au moins 300gpm. Il s’agit d’une donnée très difficile à obtenir en prêt-à-porter. Soit les vendeurs ne la connaissent pas, soit la marque dissimule cette information à dessein.

En revanche n’importe quelle maison de demi-mesure honorable ou tailleur « Bespoke » vous donnera ces informations de bon cœur. Il en va de votre satisfaction dans le temps, qui, si elle est excellente, débouchera très probablement sur d’autres commandes.

Conseil #7 : choisir le bon tissage

Pour appliquer ce dernier conseil, il vous faudra acquérir un poil de connaissances techniques. En effet, les tissus les plus résistants aux frottements et aux déchirements appartiennent à la catégorie des sergé lourds : cavalry twill, bedford cord et whipcord ?En anglais..

Il vous faudra les reconnaître sur le costume que vous souhaiterez acheter. Ou dans la liasse, s’il s’agit d’une commande. Il vous faudra aussi, sauf exception, éliminer tous les tissus trop aérés : Gaze, Voile, Jersey, Mock Leno, Mesh et consorts.

Pour cela je vous livre 6 photos explicatives, en lieu et place d’un beau discours ?Pour les geeks du tissage (ou les fous furieux), vous pouvez consulter <a href='http://www.weavinglibrary.org/' target='_blank' rel='noopener'>le site de l’ingénieur Textile Didier Koudinoff.</a>.

Cavalry twill

Exemple de Cavalry twill.

Structure Cavalry twill

Structure d’un Cavalry twill.

Bedford cord

Exemple de Bedford cord.

Structure similaire Bedford cord

Structure similaire au Bedford cord.

Exemple whipcord

Exemple de Whipcord.

Structure Whipcord

Structure d’un tissu Whipcord.

Conseil #8 : choisir la bonne hauteur de selle

Le dernier conseil, mais aussi le plus pratique. Si vous réglez votre hauteur de selle comme la majorité des spécialistes l’exigent de vous ?C’est-à-dire, jambes complètement tendues sur la position de pédale la plus basse, et une jambe tendue à l’arrêt sur la pointe du pied., vous courrez au désastre. En effet, en adoptant ce réglage, vous étirerez le tissu à l’entrejambe, à chaque arrêt et à chaque feu rouge, tout en appliquant de nouvelles frictions aux premiers coups de pédale lors du redémarrage.

Toute l’astuce va donc être de trouver un juste milieu, entre une jambe complètement tendue, et une jambe trop fléchie. Cette dernière, à terme, pouvant d'ailleurs provoquer des douleurs de genoux ?Notamment au niveau de la rotule et des ménisques. et étant fortement déconseillée pour une pratique saine et sans douleurs !

Ici, je ne peux que vous recommander la bonne vieille approche empirique, le très Saxon « trials and errors » ?'Essais et erreurs'. : essayez différentes hauteurs, jusqu’à trouver la position de jambe la moins tendue possible, tout en étant très attentif à ne pas provoquer de douleurs. Cette position préservera à la fois vos pantalons et vos articulations !

homme vélo montagne

Bien entendu, cette solution ne peut pas s’appliquer si vous comptez faire 50 kilomètres tous les matins, mais pour les petits trajets, elle s’est avérée salvatrice. (Crédit photo : Paul Green - Unsplash).

Le mot de la fin

C’est tout pour le moment. Vous voilà déjà bien armés pour évoluer dans votre ville à vélo et en costume, tout en limitant son usure.

Il ne vous reste plus qu’à enfourcher votre Cannondale et pulvériser le record Strava du boulevard Magenta.

Mais par pitié, laissez le costume Cifo dans votre penderie !

Laissez nous un commentaire

Questions de styles, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures