Conseils : Comment connaître et prendre soin de son type de peau ?

32

Disclaimer : Il y a certains sujets que vous nous avez beaucoup demandés, s'agissant de "compléments" aux vêtements. Après le guide de la coiffure, on a décidé de s'intéresser à une autre couche particulièrement visible : la peau de notre visage...

Pour un sujet aussi délicat, on a choisi de se tourner vers des personnes avec une approche similaire à la nôtre, mettant l'emphase sur l'éducation et la pédagogie de façon concrète. Nous sommes donc allés voir Horace, marque de cosmétiques ayant réalisé un gros travail sur la question.

En plus des conseils, ils nous proposent une sélection de produits de plusieurs marques différentes. On a aussi souhaité savoir comment eux s'étaient débrouillés dans le développement de leur propre gamme : si l'on connaît les contraintes d'un créateur de vêtement, on était curieux de connaître celles d'un créateur de produits de soin pour la peau...  

Et comme d'habitude, nous n'avons pas touché un seul centime pour cet article. La parole est à eux ! 

---

Une belle chemise, c’est bien. Une veste à épaule napolitaine, c’est encore mieux. Les deux ensemble, c’est parfait. Les bases en termes de vêtements, à force de lire BonneGueule, vous les connaissez.

Pourtant, bien s’habiller ne suffit pas : le grooming - le fait de prendre soin de sa peau et ses cheveux - est une continuité de votre style personnel. Il en fait même pleinement partie.

Quand vous vous habillez le matin, vous n’oubliez pas de vous brosser les dents, ni de vous coiffer. Le soin de votre visage doit aussi faire partie de votre routine : c’est un accessoire qui rend votre style parfait, un peu comme une bonne pocket square Drake’s.

À moins d’être naturiste, votre visage est la première chose que l’on voit de vous, et certainement un élément tout aussi essentiel que votre accoutrement. Ce n’est pas pour rien que le sociologue Paul Yonnet disait que “la peau est le premier vêtement”. Dès lors, il semble logique et indispensable d’en prendre soin. Heureusement, c’est très simple, et nous sommes là pour vous guider vers une plus belle peau.

Commençons par les bases : quel est votre type de peau ?

C’est la qualité de votre film hydrolipidique - mélange de sébum, d’enzymes, de lipides et d’eau formant une sorte de film protecteur sur l'épiderme, assurant son hydratation - qui détermine votre type de peau.

Pour le connaître, il paraît que l’application d’un papier de soie sur votre peau, une demi-heure après avoir nettoyé votre visage, suffirait. Vous pouvez pratiquer l’exercice avec deux bandes de papier de soie ou avec la chemise que vous gardez pour les soirées disco.

Le principe est simplement d’analyser les résidus laissés par la peau sur le support utilisé.

Du papier pH permet aussi de déterminer le type de votre peau : si le pH d’une peau normale est de 5,5, une peau sèche a un pH inférieur à 4,5 et une peau grasse un pH supérieur à ce même chiffre.

Toutefois, un sens de l’observation aiguisé peut suffire, sans l’aide d’accessoires fantaisistes (et pas forcément toujours à portée de main).

  • Si votre peau est douce, souple, sans zone particulièrement grasse ou sèche, qu’elle varie en fonction du froid, vous avez la peau normale.
  • Si votre peau est rêche, qu’elle a tendance à tirailler (notamment après la douche), et que vous avez souvent des résidus de peaux mortes, vous avez la peau sèche.
  • Si vous avez la peau épaisse, soumise aux boutons et plutôt huileuse au toucher, vous avez la peau grasse.
  • Si seuls votre front, votre nez et votre menton  sont huileux et soumis aux boutons, mais que vos joues sont plus sèches, vous avez la peau mixte.
  • Si votre peau est particulièrement soumise aux rougeurs, et qu’elle réagit aux changements climatiques et environnementaux, vous avez la peau sensible.

À noter : certains facteurs, comme des traitements médicaux ponctuels, un changement de saison ou le manque d’eau, peuvent jouer sur la nature de votre peau - en l’asséchant ou à la rendant plus grasse, par exemple.

Comment s'occuper de sa peau ?

Maintenant que vous savez quel est votre type de peau, vous pouvez passer aux choses plus sérieuses et en prendre soin comme elle le mérite. Chaque peau a ses besoins, c’est pour cela qu’il faut absolument la connaître pour lui offrir l’attention adaptée.

Toutefois, elles ont un point commun : les trois étapes de base pour une plus belle peau, que l’on va décrire maintenant. Ensuite, en fonction de votre type, vous adaptez votre soin.

Le nettoyage

C’est la base de tout.

Contrairement à ce que vous avez sans doute longtemps pensé, se laver le visage avec le même savon que pour le corps n’est pas une bonne idée. La peau de votre visage est plus fine et n’a pas les mêmes besoins puisque, à moins d'être naturiste, elle est plus exposée aux éléments et à la pollution. Il faut donc utiliser un nettoyant spécialement formulé.

Surtout, évitez l’utilisation du savon de Marseille : il fonctionne bien pour le corps mais sur le visage, il peut rapidement irriter car c’est un savon très rêche, particulièrement agressif, sans actif permettant d’hydrater (pour compenser).

Du coup, avec quel produit se laver le visage ?

Les options sont nombreuses. Que faut-il, dès lors, chercher dans un nettoyant ?

Avant tout, qu’il ne soit pas trop agressif pour la peau. Vous voulez un peau propre, pas une peau décapée. Voici quelques options de qualité pour vous assurer un nettoyage sans accroc.

Le nettoyant visage de Clinique, qui nettoie en douceur.

Un nettoyant doux de Malin+Goetz qui nettoie sans décaper.

La proposition d’Horace

Trop souvent, les gels nettoyants sont agressifs, enlevant tout le sébum de la peau et la laissant tiraillée, presque comme décapée.

Nous souhaitions une formule nettoyante et purifiante, tout en étant douce, n’agressant pas la peau et prévenant ainsi les rougeurs : c’est pour ça que notre nettoyant est enrichi en glycérine, un humectant d’origine végétale, et en allantoïne, qui vient d’une plante qui s’appelle la consoude.

Ces ingrédients apaisent et laissent la peau hydratée. En faisant le choix du charbon pour ses vertus purifiantes, il fallait s'assurer de rendre la formule suffisamment fluide car le charbon s'accrochait dans la bouteille. On a réussi. Finis les rougeurs et les tiraillements.

Le nettoyant visage d’Horace au binchotan (un charbon actif purifiant) formulé pour limiter l’excès de sébum sans assécher la peau. Note de Benoit : je ne suis pas du tout grooming à la base, mais ce nettoyant m'est clairement devenu indispensable. Il tient vraiment toutes ses promesses.

L’hydratation

La crème hydratante, c’est une sorte de bouclier qui va agir pour protéger votre peau.

Utilisez une crème qui va prendre soin de votre film hydrolipidique et ainsi vous protéger du dessèchement. Il en existe de plusieurs sortes, légères ou plus épaisses : généralement, mieux vaut éviter l’effet “film” sur la peau, souvent lié aux crèmes plus grasses.

Attention : appliquez toujours l’hydratant sur une peau propre, car vous risqueriez, sinon, de bloquer la saleté sous la couche protectrice de crème. Elle se retrouverait ainsi, comme R. Kelly, “Trapped in the closet”. Dieu sait que l’expérience fut mauvaise pour Robert.

Quelle crème hydratante choisir ?

Là encore, les options sont nombreuses. Selon votre préférence, vous opterez pour une crème plus ou moins épaisse, et parfumée ou non.

Un hydratant à la vitamine E qui nourrit et protège la peau.

Une crème très hydratante, au parfum herbacé agréable.

La proposition d’Horace

Lors du développement de notre hydratant visage, nous avons discuté avec nos clients pour savoir ce qu’ils attendaient : une crème fluide et pénétrant rapidement, ne laissant pas de résidus et ne se ressentant pas sur la peau, sans parfum.

Nous tenions aussi à ce que notre crème hydratante ait des vertus équilibrantes, pour une peau toujours impeccable.

Pour le choix des ingrédients, il nous fallait quelque chose de très hydratant, qui pénètre rapidement et sans sensation grasse. On s'est alors tourné vers l’huile de figue de barbarie, le fruit du cactus, qui est une des huiles les plus hydratantes au monde : ça permet d'avoir les bénéfices (hydratation) sans les inconvénients (le côté gras et l’effet film sur le visage). La nôtre vient du Maroc et elle est biologique.

L’hydratant visage équilibrant d’Horace, qui hydrate sans laisser de résidus et aide la peau à réguler son pH. Note Benoit : testé et approuvé même si je ne l'applique pas régulièrement !

L’exfoliation

L’exfoliation, c’est la troisième mi-temps, celle qui vous fait passer dans la cour des grands.

Une fois par semaine, vous vous adonnez, sous la douche, à un nettoyage en profondeur : vos pores sont désincrustés et vous avez donc, logiquement, meilleure mine, puisque vous éliminez les peaux mortes qui jonchent votre visage.

Attention : évitez de vous exfolier tous les jours. L’air de rien, l’exfoliation est une pratique assez agressive, et il faut y avoir recours avec modération. Comme un Negroni, ce cocktail à base de Campari, de vermouth et de gin, en bref.

Quel type d'exfoliant choisir ?

Pour s’exfolier, deux formes de produit existent.

D’abord, il y a l’exfoliant en tube. C'est un produit qui s’utilise sous la douche et permet d’éliminer les peaux mortes, par exemple grâce à un système de micro-billes. Ensuite, il y a l’éponge exfoliante, plus douce, qui convient aux peaux les plus sensibles et sera moins agressive pour la peau.

Un gel nettoyant doux parfumé à la menthe poivrée et à la rose qui nettoie en profondeur sans agresser la peau.

 

Un exfoliant doux aux coques écrasées de noix qui apaise la peau tout en la nettoyant en profondeur.

La proposition d’Horace

L’exfoliation, pour nous, c’est la touche ultime du grooming.

Nous avons commencé par une éponge konjac exfoliante, remarquablement douce et à utiliser avec son nettoyant favori.

L’éponge exfoliante au binchotan d'Horace, qui élimine les peaux mortes sans effet décapant.

Comme nous voulions aussi un exfoliant plus vigoureux, plus adapté pour éviter les poils incarnés et donc pour préparer la peau au rasage, nous en avons développé un second.

Plus costaud, sans être abrasif pour autant : nous avons choisi de travailler à partir de murumuru, une amande brésilienne. Ses coques éliminent les peaux mortes, son beurre apaise et laisse la peau plus douce. D’une amande, deux coups.

À chaque type de peau, sa routine soin !

La peau normale

Si vous avez la peau normale, cette peau sans particularité, vous pouvez vous estimer heureux. Le soin qu’il faut lui accorder est simple, et s’articule autour des trois étapes de base.

La peau normale, cela dit, varie avec les saisons : l’hiver, elle a tendance à être plus sèche, tandis que l’été, elle peut être plus grasse. Il convient donc d’adapter sa routine à ces effets environnementaux pour garder bonne mine quoiqu’il arrive.

La peau sèche

Comme pour la peau normale - spoiler alert : pour toutes les autres aussi - , le nettoyage, l’hydratation et l’exfoliation sont trois étapes importantes. Là où il y a une différence, c’est dans les produits que vous allez utiliser, les ingrédients qui vous aideront, et les quantités de produit à appliquer.

Il vous faut un hydratant plus riche (ou en mettre plus).

Ça semble logique mais, si vous avez la peau sèche, c’est parce que votre peau manque de lipides. Il est donc indispensable de compenser avec du bon gras.

Pour cela, deux solutions : soit vous utilisez une crème plus riche, qui va nourrir plus profondément, soit vous utilisez la même mais deux fois par jour, et en plus grande quantité.

Chez Clinique for Men, un hydratant très puissant qui permet de réparer votre peau sèche.

Baxter of California vient de sortir une crème particulièrement puissante et plutôt grasse pour réhydrater la peau sèche.

Une crème Ren Skincare, elle aussi assez épaisse, qui hydrate profondément la peau

La peau mixte et la peau grasse

On va classer ces deux-là ensemble. Pourquoi ? C’est simple. En fait, elles ont à peu près les mêmes caractéristiques : elles sont épaisses, huileuses au toucher, sont particulièrement soumises aux boutons et aux points noirs.

La différence, c’est que si l’une l’est sur la totalité du visage, l’autre ne l’est que sur la zone T. La raison de l’aspect huileux de la peau ? Une production de sébum excessive, qu’il faut logiquement réguler pour retrouver une peau parfaite.

L’indispensable : un nettoyant doux

Qui dit excès de sébum, dit besoin de nettoyage. Pourtant, inutile de se ruer sur quelque chose d’agressif, en pensant qu’il faut décaper pour mieux régner. Ce serait contre-productif : une peau décapée a tendance à produire plus de sébum, en réaction à ce que vous lui faites subir. Le contraire de l’effet recherché, donc.

Privilégiez un nettoyant doux, qui nettoie sans trop agresser la peau.

L’hydratation, pas superflue

On vous voit venir : “ça ne sert à rien d’hydrater une peau grasse”, vous dites vous.

Ce serait trop simple. Une peau grasse a, comme les autres, besoin d’une barrière protectrice pour éviter l’encrassement des pores et l’apparition de boutons. Une crème équilibrante permet de rééquilibrer le pH de la peau et, ainsi, de la faire tendre vers la normalité. Il n’y a rien de mieux que la normalité, parfois.

Un hydratant matifiant qui va limiter l’effet “peau brillante”.

Le masque nettoyant, l’allié de choix

Le masque nettoyant, c’est le bonus à réserver aux peaux mixtes et grasses. Pendant dix minutes deux fois par mois, laissez sécher sur votre peau un masque à l’argile. Son effet astringent nettoie en profondeur, resserre les pores et laisse votre peau fraîche et revigorée.

Profitez de ce répit bi-mensuel pour lire un livre en peignoir en soie. Comme un vrai gentleman.

Un masque à l’argile qui laisse la peau douce tout en la nettoyant profondément.

Un masque purifiant qui aide à laisser la peau plus propre en profondeur.

 Un masque à la menthe qui surprend par sa fraîcheur presque extrême (on a presque l’impression qu’il est en train de brûler la peau, mais non), et nettoie efficacement.

La proposition d’Horace

Lors du développement de notre masque à l’argile, nous voulions un masque capable de “rebooter” la peau en la nettoyant en profondeur et en la rendant douce, pour une bonne mine instantanée.

Nous avons donc choisi de coupler deux argiles, rose et verte, avec du beurre de karité et de l’orge malté. Pour un visage plus propre, mais jamais asséché.

On voulait un masque riche en argile pour avoir quelque chose de très purifiant. La difficulté était de réussir à obtenir ça tout en ayant une texture facile à appliquer et un pH neutre, l'argile étant acide.

Le masque Horace aux deux argiles.

Pour les peaux mixtes, le toner, un coup de frais rapide

Le toner - qui n’a rien à voir avec une cartouche d’imprimante - est en fait une lotion tonique, à l'effet astringent particulièrement conseillé pour les peaux mixtes.

En effet, en une simple application, il permet de nettoyer, mais aussi de matifier votre peau pour la rendre moins brillante, et l’aider à se rééquilibrer. Particulièrement utile pour ceux qui sont atteints du “mal du front brillant de fin de journée”.

Un toner mentholé, assurance d’un vrai coup de frais, l’un des meilleurs rapports qualité-prix du marché.

Un très bon toner doté d’un spray, ce qui évite de devoir utiliser un coton

Un toner frais au parfum d’agrumes et de lavande. Existe en version spray ou bouteille classique.

La proposition d’Horace

Pour nous, le toner est un produit génial, surtout dès que le mercure monte : on en est particulièrement adeptes en fin de journée, ou en cas de coup de chaud après un trajet en vélo.

Pourtant, garder une bouteille et des disques de coton dans son sac n’est pas très pratique. L’idée de ce produit nous est venue un après-midi de juin 2016 après avoir traversé Paris en vélo et être arrivé à un rendez-vous en ayant cette impression d’être plus sale qu’en partant.

On en a parlé autour de nous, à certains de nos clients, et on s’est rendus compte que c’était un problème sans vraie solution. On s’est alors dit qu’on pouvait faire une lotion tonique sous forme de lingettes emballées individuellement. Ça se glisse facilement dans une poche, prêt à donner un coup de frais en un seul geste. Et ça peut s’utiliser comme pocket square.

Les lingettes visage rafraîchissantes d’Horace, emballées individuellement et vendues par pack de 20.

La peau sensible

La peau sensible est plutôt difficile à vivre. Elle est caractérisée par des démangeaisons, des rougeurs et une sensation de sécheresse, voire de brûlure. Elle est plus réactive aux effets de l’environnement, et peut s’aggraver avec le stress.

Pour en prendre soin, il est essentiel d’éviter certains ingrédients. Certains produits cosmétiques contiennent du parfum, ou de l’alcool synthétique. Pour un usage en cosmétique, il est souvent utilisé dénaturé, sous l’appellation INCI d’Alcohol denat.

Niveau origines, il est extrait à partir d’un gaz très réactif. Il ne faut pas le confondre avec l'alcool éthylique d'origine végétale, obtenu par fermentation de certains fruits ou céréales, ou avec des alcools gras qui possèdent des propriétés filmogènes, émollientes et hydratantes.

Tous les alcools, donc, ne naissent pas égaux : c’est le cas en grooming comme dans les distilleries de whisky. Tous ne sont pas mauvais : les alcools végétaux non dénaturés et les alcools gras peuvent être bons pour la peau, même si elle est plus sensible. En revanche, il convient d’éviter les alcools dénaturés synthétiques. Pour le coup, il suffit de regarder la liste d’ingrédients : s’il y a écrit “Alcohol Denat.”, reposez le produit...

En cas de rougeurs, utilisez un produit spécifique : des sérums anti-rougeurs existent, comme celui de Ren Skincare. Il serait dommage que tout le monde pense que vous rougissez alors que vous avez simplement une peau réactive, n’est-ce pas ?

Les quatre erreurs à ne pas commettre

Pour rester impeccable en toutes circonstances, il est indispensable de veiller à ne pas commettre ces erreurs communes.

Oublier de se laver le visage

C’est certain, vous prenez des douches, au moins une fois par jour. Lorsque vous en sautez une, vous avez souvent l’impression d’être sale.

Pourtant, il vous arrive d’oublier de vous laver le visage, ou de vous contenter de vous asperger d’eau le matin. Pas très logique : là où vous lavez avec assiduité votre corps, pourtant protégé sous vos vêtements, vous oubliez votre visage, pourtant soumis à tous les éléments.

Utiliser un savon pour le corps sur le visage

Autre erreur fréquente que l'on a évoquée plus haut, celle qui consiste à se laver le visage avec le mauvais outil. Votre savon pour le corps n’est pas adapté au soin de votre peau du visage : celle-ci est plus fine, plus fragile et, aussi, plus sale. Il lui faut donc quelque chose d’adapté. Surtout pas de savon de Marseille, par exemple, qui serait bien trop agressif.

S’exfolier quotidiennement

Une erreur “niveau expert”, si l’on peut dire. Persuadés que leur peau est excessivement sale, certains hommes choisissent de s’exfolier quotidiennement.

On a dit molo sur l'exfoliation...

Un excès de zèle qui leur coûte cher : privée d’huiles produites naturellement par la peau et garantes de sa bonne santé, leur peau est plus réactive, plus sèche, et produit plus de sébum en réaction. Le contraire de l’effet recherché.

Appliquer votre hydratant sur peau sale

Lorsque vous appliquez votre crème hydratante sur peau sale, vous risquez de coincer des impuretés sous une couche censée vous protéger. Un peu comme si vous laissiez un adversaire derrière votre première ligne de défense, sauf qu’il n’existe pas de règle du hors-jeu en matière de soin de la peau.

Cette erreur ne pardonne pas : vous risquez de voir apparaître points noirs et boutons.

Le mot de la fin...

On récapitule.

Pour prendre soin de votre peau, il est important de la connaître. Ensuite, il y a trois étapes basiques, auxquelles vous ne pouvez échapper peu importe votre type de peau :

  • le nettoyage, quotidien,
  • l’hydratation, quotidienne aussi,
  • l’exfoliation, plutôt hebdomadaire.

Ensuite, selon votre type de peau, vous adaptez vos soins : la peau sèche a besoin d’être hydratée plus lourdement, tandis que la peau grasse bénéficie de l’effet astringent d’un masque à l’argile, et qu’une peau mixte a besoin de l’effet équilibrant du toner, par exemple.

Notez par ailleurs que la plupart des gens ont une peau normale. Ce qui la fait varier, la rendant plus sèche ou plus grasse, ce sont des éléments extérieurs : l’alimentation, la pollution, la température… De même, le front brillant en fin de journée est un phénomène normal, due à ce que vous vivez : dans une journée, vous transpirez, vous vivez. Votre front est la première zone sur laquelle ceci se voit.

Vous voilà prêt à montrer votre meilleur visage. Parce que votre peau est plus qu’un accessoire, accordez-lui le même soin qu’à vos vêtements.

Horace A propos Horace

Horace est simplement l’émanation d’une bande de mecs comme vous, en plus experts sur le grooming, et en plus authentiques que les marques des mi-temps de matchs de foot.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont validés manuellement, mais tous sont acceptés et publiés avec une réponse (il faut compter 24h en moyenne).

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Quentin !

    On ne connaît pas du tout :/

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Unknown.

    En un mot : oui.
    Ils font super gaffe à ce qu’ils mettent dans leurs produits. Il n’y a vraiment rien de nocif dedans.

    Et effectivement les marques de parapharmacie / pharmacie ce n’est pas toujours aussi bon que ce que la réputation laisse entendre.

    Franchement les seuls reproches que j’aie pu entendre au sujet des produits Horace c’est

    – De ne pas « faire de magie » contrairement à ce qu’on peut imaginer dans les descriptions produit. Mais il ne faut de toutes façons pas attendre de magie de la part du grooming, c’est comme ça pour toutes les marques.
    Ca ne » fait que 20% », le reste étant majoritairement lié à des facteurs externes comme l’alimentation, le mode de vie, la qualité de l’air, le sommeil, et le loto de la génétique aussi, évidemment. Et pour avoir testé quelques marques dans des prix (et de réputation) plus haut de gamme encore, c’est à peu près la même chose aussi.

    Globalement ils sont toujours sur la tranche haute de ce qui se fait en terme d’efficacité, et les produits ne m’ont jamais causé le moindre effet indésirable.

    – De ne pas être 100% bio. Même si ce sont surtout des ingrédients naturels, Horace ne fait effectivement pas de bio. Mais bon, ça ne seraient pas les mêmes prix s’ils le faisaient.

    – La crème n’avait pas une texture assez crémeuse au goût d’un ami, et il déplorait l’absence de parfum et un packaging plus travaillé pour une expérience d’utilisation plus haut de gamme

  • Unknown

    Hello,

    Concernant Horace, leurs produits sont alléchants (que ce soit visage ou simplement dentifrices, déo etc…) mais tiennent-ils réellement la route ? En terme de com la marque ne m’inspire pas réellement confiance à l’image de 3/4 des produits pharmaceutiques (ex toutes les gammes masques, déo, soin visage, savons etc d’Avène et ce genres de marques qui sont pour 80% de leurs produits de vraies aberrations purement marketing et même parfois mauvais pour la peau).

    Je me tâte à tester certains de leurs produits mais suis très exigeant à ce niveau et j’ai été déçu de nombreuses fois ayant une peau à problème

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Max !

    Pour ça, surtout à ton âge, je recommande avant tout un tour chez le dermatologue 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Ahhhh non ne t’en fais pas ce n’est pas grave on ne s’était pas compris alors haha 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Régis !

    Merci, mais comment ça « placement de produit » ? :p

    Toi qui nous suis déjà depuis un bout de temps, tu sais sûrement que BonneGueule est un média 100% indépendant et ne touche JAMAIS le moindre centime de la part des marques 🙂

    (C’est dans notre petit « à propos »)
    https://www.bonnegueule.fr/a-propos/

    Si l’on a laissé Horace parler de sa marque lorsqu’on leur a demandé de rédiger l’article c’est que l’on estime juste que les produits sont bons 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Aucune idée, ça dépend complètement de ce que la marque veut dire dans son marketing en employant les mots « fraicheur » ou « douceur »…

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Guy !

    J’ai l’impression que ta peau est agressée par ton nettoyage surtout. Soit il dessèche trop ta peau, soit tu en mets trop et / ou frottes excessivement.

    Attention à l’excès d’hygiénisme qui peut créer autant de problèmes qu’il en résout ^^

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Guy !

    Je conseillerais de prendre une crème visage pour peau sèche plutôt ^^

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Guy !

    Si tu peux c’est pas mal oui 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Je ne connais pas toutes les marques mais il y a quelques très bonnes références dedans.

    Honnêtement il y a des chances que ce soit un peu overpricé (comme pas mal de choses sur Mr Porter) mais ça m’a pas l’air malhonnête non plus !

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Adrien !

    Je connais pas, mais les sites fourre-tout où McDonals cohabite avec les tondeuses Philips et les sélections de sandales pour l’été, et où chaque centimètre carré de la page du site ressemble à du sponsoring… On va dire que ça ne me tente pas trop, perso ^^

    Comptoir de l’Homme ça ne me dit rien mais ils ont l’air de faire cohabiter quelques bonnes marques avec d’autres un peu moins bonnes.

  • Pierre – BonneGueule

    Hello Théo !

    Je m’avance peut-être un peu parce que ce n’est pas tout à fait notre coeur de métier, mais globalement ton type de peau n’évolue pas vraiment hors situation exceptionnelle (chimio, autres médicaments très puissants…).

    Ta peau a juste tendance à réagir à ton style de vie et ton environnement, « tu es ce que tu manges » assez littéralement. On a tous triste mine un lendemain de cuite, pas d’exceptions à ça. À mon avis tu as plutôt une peau normale, mais je ne peux pas vérifier pour toi. 😉

  • Pierre – BonneGueule

    Hello Thibault !

    Malheureusement on n’en connaît pas énormément qui soient bio/naturels et pas hors de prix. Horace en présente quand même quelques uns dans l’article, et tu devrais trouver quelques marques dans les commentaires (comme Welleda, mais personnellement je n’ai pas testé assez de leurs produits pour donner mon avis).

  • Pierre – BonneGueule

    Hello Stéphane !

    Merci pour ton commentaire très complet. Alors, rapidement, et pas forcément dans l’ordre.

    Beaucoup de gens ont tendance à l’oublier, mais effectivement, le naturel n’est pas la perfection incarnée, un paquet d’actifs naturels peuvent nous être bénéfiques comme nuisibles, selon la dose et les prédispositions de chacun.

    Par rapport aux gammes masculines, effectivement il y a souvent beaucoup de marketing derrière. Certains produits sont réellement pensés pour des types de peaux différentes, d’autres sont uniquement du marketing genré où la différence se fait essentiellement au niveau du packaging. Les soins non-genrés n’ont aucun problème d’efficacité vu qu’à part les produits de rasage, ils ont un objectif très proche chez les deux sexes. 😉

    Un peau déshydratée est simplement une peau qui a besoin d’être nourrie. Il faut déjà commencer par boire assez d’eau (ça peut paraître bête, mais la première source d’hydratation est ce que tu bois), et ensuite lui donner des soins réparateurs pour l’aider à revenir à son état normal. Ca arrive plus facilement avec une peau sèche, mais pas que (je pense notamment au froid hivernal qui peut dessécher tout type de peau).

  • Pierre – BonneGueule

    Hello Eden ! Sacré pavé ! 😉

    1) Bien sûr, l’alimentation est la base pour n’importe quelle amélioration physique, et on pense que ça va de soi, c’est pour ça que cette partie n’est pas abordée en début d’article. La partie grooming est là pour donner coup de pouce à notre corps qui ne peut pas toujours régler tout ça lui-même vu ce qu’on lui fait subir.

    2) Oui effectivement, ça existe et ça a le même rôle qu’un exfoliant. Il existe aussi des éponges d’ailleurs, et tout ça est au choix selon les préférences de chacun.

    3) C’est quelque chose qui peut vraiment aider, et pas que pour la peau mais aussi le lavage des vêtements (oui, l’eau dure est moins bonne pour les fibres textiles). C’est très intéressant si on a la possibilité, malheureusement tout le monde ne peut pas faire installer un filtre à pompe dans son appartement de location.

    4) Eviter les produits agressifs ou ceux bardés d’agents moussants est généralement une bonne idée, on peut aussi citer les savons liquides doux. Nicolò aime d’ailleurs beaucoup le Dr Bronner qui ne contient pas ce genre d’agents, mais il est très concentré donc il faut le diluer pour éviter d’assécher la peau. De manière générale, mieux vaut ne pas utiliser trop de produit, ça n’a pas besoin de mousser pour être efficace.

    5)6) En théorie tu as raison sur la flore bactérienne. Mais en pratique, très peu de gens réussissent à avoir une belle peau avec ce que tu fais. Tout le monde n’arrive pas à faire s’adapter sa peau, chez certains ça marchent très bien, et chez d’autres, ça n’arrive jamais. Nicolò a un ami qui est parti sur un rythme d’une douche par semaine, tout simplement parce qu’il trouvait que l’hygiène et l’apparence étaient des pertes de temps. Il a pué pendant 5 ans mais maintenant ça va, haha. Notre Nicolò national (toujours lui) a aussi tenté le no poo, mais avec ses cheveux fins même au bout d’un mois ça n’a rien donné. On n’est pas tous égaux là-dessus.

    En fait, c’est possible avec une alimentation idéale, mais réalistement avec ce qu’on mange aujourd’hui c’est compliqué. L’air pollué des grandes villes n’arrange rien (j’ai vécu à Shanghai plusieurs mois, et même par rapport à Paris j’ai vu la différence sur ma peau de façon quasi-immédiate), mais peut-être que c’est plus simple en ayant une bonne alimentation dans une région peu polluée.

    La flore bactérienne est un sujet qui intéresse beaucoup Nicolò, d’ailleurs. Mais à l’heure actuelle c’est quelque chose qu’on ne maîtrise pas du tout, et on est encore bien loin de savoir comment adapter cette flore pour qu’elle auto-régule notre peau et nos cheveux qui subissent des pollutions contre lesquelles notre corps n’a pas vraiment de défenses.

  • Pierre – BonneGueule

    Il n’est jamais trop tard pour commencer à prendre soin de sa peau, ça l’aidera à vieillir sans trop se friper.

    De ce qu’on en sait, beaucoup de crèmes anti-rides sont surtout des crèmes hydratantes grasses et épaisses vendues plus cher à coups de marketing, mais c’est possible que certaines soient plus efficaces que ça.

    Maintenant, si tu as déjà des rides, une crème anti-rides ne les fera pas partir. Une meilleure qualité globale de la peau (bien hydratée) les fera moins ressortir, mais c’est tout. 😉

  • Pierre – BonneGueule

    Merci pour ton retour !

    Le problème est que le véritable savon d’Alep est difficile à se procurer à cause de tout ce qui se passe dans la région, donc les versions « délocalisées » se permettent pas mal d’écarts dans la composition. Après, c’est sûr que c’est un savon qui a beaucoup de vertus dans sa version originale.

  • Et merci de nous recommander et d’apprécier nos produits !!!

  • Hello Vincent,

    Je me permets de répondre concernant l’exfoliant 🙂
    Le nôtre est plus doux que le Baxter (et plus naturel et plus bio). J’ai la peau très sensible (je suis le cobaye peau sensible au bureau) et jamais d’irritation ni de rougeur. Il y a quelques avis sur le produit déjà aussi si tu veux.

  • Pierre – BonneGueule

    Merci pour tous tes conseils Vacelet !

    C’est vrai qu’on ne parlera jamais assez de la protection solaire qui est souvent mise de côté parce que « c’est plus compliqué de bronzer » si on en met. 😉

  • Pierre – BonneGueule

    Hello Romain !

    À vrai dire ce n’est pas notre coeur de métier, c’est pour ça qu’on a fait appel à Horace, une entreprise qui ressemble un peu à la nôtre dans son fonctionnement et qu’on aime bien pour rédiger ce guide pour nous.

    On n’a franchement pas assez d’expertise en interne pour rédiger un article uniquement sur les cosmétiques bio et DIY qui respecterait nos critères de qualité. 😉

  • Romain

    Comme d’habitude un article complet et cadeau, le genre de conseils que l’on paierait cher à chercher soi même ! merci l’équipe BG !
    Je regrette de ne pas voir mentionnés de produits bios et de recettes de grands mères cependant… Pas sûrs que les produits cités respectent l’environnement du coup

  • Benoit – BonneGueule

    Je ne connais pas, je l’ai jamais testée !

  • Pierre – BonneGueule

    On sent surtout une différence de confort à l’utilisation, en général, comme le dit Benoît. Deux produits peuvent être aussi nourissants, mais un laissera une impression de lourdeur sur la peau alors que l’autre, non. 😉

    Le grooming c’est le terme anglais qui désigne un mélange de prendre « soin de soi » et de « se faire beau ». C’est l’étape du matin pour avoir bonne mine, si tu veux, mais je ne crois pas qu’on ait d’équivalent français aussi pratique (« toilettage » fait très concours canin, disons).

    On n’a pas testé les produits Tom Ford au bureau donc je ne peux pas trop te dire, mais si c’est aussi surpricé que les vêtements, pas sûr que ça vaille le coup.

  • Arnaud

    En continuité de cette question, pour les gens qui se douchent le soir plutôt que le matin, faut-il quand même le faire le matin, ou le faire après la douche (le soir donc).

    Merci d’avance pour votre réponse et bravo pour votre site.

  • Pierre – BonneGueule

    Hello Valentin !

    La difficulté, c’est aussi que l’équipe Horace a fait ses propres produits, mais ils n’ont pas fait les autres. C’est quand même plus compliqué d’expliquer tout le cheminement de quelqu’un d’autre en se basant seulement sur les ingrédients. 😉

    Cela dit, je prends bien note de ta remarque et on va se pencher sur la question que tu soulèves. 😉

  • Elise – HORACE

    Hello Nomakil,

    Merci pour votre commentaire, je m’appelle Elise et je m’occupe du développement produit chez Horace.

    Je voulais vous rassurer concernant la composition de notre nettoyant visage.
    Toutes les matières premières sont sélectionnées avec soin et précision par notre laboratoire selon un cahier des charges transmis au préalable.
    Le nettoyant visage Horace est à 96% naturel. Il est composé de zinc PCA qui va aider à réguler l’excès de sébum et ainsi rééquilibrer votre peau. Il y a également du binchotan (le charbon actif dont parle Benoît), qui lui va permettre de purifier et assainir votre peau.

    Chez Horace il n’y a pas de superflu, juste des produits qui tiennent leurs promesses. 🙂

    En tout cas, si vous avez une demande concernant les produits et/ou ingrédients, vous pouvez directement nous contacter sur http://horace.co

    Elise

  • Pierre – BonneGueule

    Hello Federico !

    Comme pour la perte de poids et de manière générale, tout ce qui touche au soin nous-même, l’alimentation c’est 70% du boulot, on est presque littéralement ce qu’on mange en effet. Mais ce serait dommage de se priver des 30% qui restent. Surtout que dans le monde actuel, c’est pas toujours possible d’avoir une alimentation optimale, sans compter les facteurs environnementaux comme la pollution. 😉

  • Benoit – BonneGueule

    Ben franchement, le nettoyant visage au charbon, on est plusieurs à l’utiliser dans l’équipe au quotidien, et aucun de nous n’a eu le moindre problème d’irritation, au contraire je le trouve très doux.

  • Benoit – BonneGueule

    Ben en fait, pour la présentation des articles Horace, pour une fois qu’on a la chance d’avoir accès aux coulisses du développement d’un produit pour la peau, je trouvais ça dommage de cantonner la description de leurs produits à « c’est un hydratant pour le visage à l’huile de X. » A titre personnel, j’étais vraiment curieux de savoir comment s’est passé le développement, leurs réflexions, etc et c’est pour cette raison que je les ai poussé à étoffer leurs descriptions 🙂
    Et pour le prix des cosmétiques, j’ai l’impression que c’est un peu comme certaines gammes de vêtements : pour un produit 2 fois plus cher, tu auras pas une qualité 2 fois meilleure, mais une expérience utilisateur bien plus sympa : une odeur plus travaillée, une texture plus agréable, un joli packaging qui fait bien dans ta salle de bain, etc. Et si tu es insensible à ce surplus en prix, je pense que le grooming regorge de produits plus abordables 🙂 Mais franchement, des avis en anglais sur Aesop, tu en as à la pelle aussi !

  • Benoit – BonneGueule

    Excellent, merci beaucoup pour les recos !