Conseils : Comment choisir un sac photo stylé ?

/

Disclaimer : Laurent est un fidèle lecteur, autant passionné par les vêtements que la photo. N'hésitez d'ailleurs pas à jeter un oeil à son blog et sa chaîne YouTube, ils fourmillent de conseils en la matière

S'il investit aujourd'hui nos colonnes, c'est pour nous parler d'un problème qu'il a rencontré pendant longtemps : comment choisir un sac d'appareil photo, sans devoir choisir entre solidité et style... La parole est à lui ! 

---

Si, comme moi, vous êtes à la fois passionnés de photo et que vous préféreriez vous défenestrer que de sortir mal habillés, vous avez sans doute été confrontés au même problème : transporter votre matériel en évitant le sempiternel sac en polyester noir qui brille, avec un logo bien reconnaissable dessus.

Si j'étais Sherlock Holmes, ce serait un peu mon Mycroft.

En effet, pourquoi ruiner un look que vous avez mis tant d'efforts à construire avec un accessoire mal choisi ? Il n'y a aucune raison de porter moins de soin au choix de votre sac photo qu'à un autre élément de votre tenue !

Ma quête du sac photo parfait a été longue et pleine d'embûches, et j'ai envie de vous éviter de faire autant d'erreurs que moi. Je vais donc commencer par les critères auxquels vous devez pensez pour choisir un sac photo qui vous convient (car votre sac parfait n'est pas le même que le mien !), puis vous donner une sélection de marques qui ont banni le polyester noir cheap de leurs gammes.

La recherche du sac photo parfait : à quoi faut-il penser ?

Comme pour tout matériel - que ce soit votre appareil, un objectif, ou des accessoires - il vous faut d'abord penser à vos besoins et à vos contraintes avant même de vous précipiter dans Google pour taper « plus beau sac photo de l'Univers observable ».

En effet, vous vous doutez bien que vous ne ferez pas le même choix si votre pratique vous pousse plutôt en ville avec un boîtier et un petit objectif pour faire de la photo de rue ; que si elle vous pousse plutôt en safari photo en Afrique avec 2 boîtiers et 4 objectifs, dont l'un vous vaudra des blagues sur ce que vous avez à compenser.

N'emmenez pas un sac en cuir d'agneau plongé ici. Mauvaise idée.

Alors, vous allez me dire : « t'es bien gentil Laurent, mais qu'est-ce qui se passe si je veux faire les deux ? ». Eh bien, il vous faudra deux sacs.

La pire erreur serait de vouloir trouver le SPPPT (Sac Photo Parfait Pour Tout), qui en fait ne sera parfait… pour rien. Les ronds ne rentrent pas dans les carrés, n'essayez surtout pas d'avoir le sac à tout faire !

Passons donc à la réflexion qu'il vous faut avoir.

Quel matériel emmenez-vous ?

Cela paraît évident mais il vous faut d'abord définir ce que vous souhaitez caser dans le sac. Est-ce que vous allez emmener un petit boîtier hybride avec un ou deux objectifs pour des après-midi de photo en ville ? Est-ce que vous allez emmener tout votre matériel photo en voyage et le trimballer toute la journée ?

Si vous voulez emmener tout ça, il vous faut un semi-remorque, pas un sac photo.

Ça va évidemment conditionner la taille du sac dont vous avez besoin. Pensez bien à ce qui est vraiment nécessaire. Est-ce que vous avez vraiment besoin de prendre 3 focales fixes en plus de vos 2 zooms ? Est-ce que cet objectif supplémentaire va vraiment vous aider à prendre de meilleures photos ?

C'est à vous de le décider mais, d'expérience, je vous conseille de vous limiter : plus vous aurez de choix, plus vous serez paralysés, et plus ça se ressentira sur vos photos. Sans compter la fatigue du poids : pour la qualité finale de vos images, il vaut bien mieux avoir peu de matériel et rester en forme toute la journée, que beaucoup de matos et être usé et en sueur au bout d'une heure.

Le piège à éviter ici est de vouloir prendre plus grand « au cas où ». Vous vous dites « qui peut le plus, peut le moins », et qu'il vaut mieux prévoir large. Sauf que dans la pratique, si le sac est trop grand, il est aussi plus lourd. Si vous avez peu de matériel, il va se balader partout et s'entrechoquer et surtout, vous allez toujours vouloir le remplir. Ne prenez donc pas plus que ce dont vous avez vraiment besoin !

Qu'emmenez-vous en plus du matériel photo ?

Cela dit, il faut aussi éviter de vous retrouver avec un sac trop petit ! C'est ce qui peut arriver si vous avez tout juste la place pour votre matériel, sans prévoir le reste.

Je parle évidemment des batteries et cartes mémoires supplémentaires, mais elles prennent peu de place. Pensez aussi :

  • aux filtres photo si vous en utilisez,
  • à l'ordinateur portable ou la tablette, si vous en avez besoin en voyage,
  • à tout ce dont vous avez besoin pour une sortie à la journée : bouteille d'eau, casquette, crème solaire, veste de pluie, etc.

Ça peut aussi être le moment de se demander si un compartiment serait intéressant pour vous, histoire d'éviter de faire couler votre crème solaire Nivea Kids bleue sur votre dernier objectif à 2000 €. Attention, ça rajoute pas mal d'encombrement, mais cela peut être utile si vous partez en randonnée avec, par exemple.

Ils ont l'air innocents comme ça, mais ce sont les ennemis jurés de votre matériel.

Personnellement, je m'en passe. Quand je dois transporter des matières dangereuses pour mon matos (eau, crème solaire, uranium enrichi), j'utilise tout simplement un petit sac ziplock. Oui, comme celui dans lequel vous devez caser TOUS vos cosmétiques à l'aéroport. #astuce

Avouez que vous ne pensiez pas qu'Albal serait une marque conseillée sur BonneGueule un jour !

Quelles seront les conditions d'utilisation du sac ?

Le confort est toujours important, puisque vous êtes amenés à porter un poids en général non négligeable pendant un long moment. Mais disons que le curseur ne se place pas au même endroit selon votre pratique.

Par exemple, si vous partez en randonnée avec quelques kilos de matériel, vous aimerez sans doute avoir des sangles rembourrées pour ménager vos épaules.

Pensez aussi à l'étanchéité du sac : sans aller jusqu'au waterproof (parce que ça n'existe pas dans ce domaine), vous aurez l'esprit tranquille quand tomberont quelques gouttes de pluie. Ainsi, des zips étanches et du tissu déperlant sont de vrais plus pour le photographe qui baroude un peu.

En revanche, si vous allez en Uber jusqu'à un studio photo, ce n'est a priori pas un critère déterminant.

Quel style de sac préférez-vous ?

Il y a principalement deux types de sacs que vous pouvez choisir pour transporter votre matériel : le sac à dos, et le sac en bandoulière. Ils ont chacun leurs avantages et leurs inconvénients.

Les deux formes principales qui s'offrent à vous.

Le sac à dos vous permet plus de confort si vous transportez beaucoup de matériel lourd, mais moins d'accessibilité : difficile de l'ouvrir rapidement pour choper votre deuxième boîtier sans l'enlever, le poser à terre pour l'ouvrir, prendre un thé de Darjeeling, appeler votre mère, sortir l'appareil, refermer le sac, le remettre à l'épaule.

Aussi, il se porte plus difficilement avec certains types de vêtement, notamment tout ce qui est tailoring (essayez un peu un sac à dos sur un blazer, c'est pas la joie).

Le messenger bag vous permet d'accéder très rapidement à ce dont vous avez besoin, peut concrètement se porter avec tout, mais vous obligera par contre à dépenser 10 fois son prix en ostéopathe si vous transportez plusieurs kilos avec.

À vous de voir le compromis que vous préférez faire, tant en termes pratiques que de style.

Sélection de marques pour un beau sac photo

Si vous cherchez dans les marques classiques de sacs photo, en ayant bien réfléchi à ces critères, vous n'aurez pas de mal à trouver votre bonheur. Il y a pléthore (oui, pléthore) de modèles disponibles qui correspondent aux besoins du photographe.

Certains fabricants ont même essayé de rendre les sacs à dos facilement accessibles avec des ouvertures sur le côté et des systèmes pour faire glisser le tout.

Mais tout ça est en polyester noir qui brille...

On a dit non. C'est vilain.

 

Alors, quelles marques proposent des modèles à la fois stylés et qui répondent aux exigences des photographes ?

Peak Design

Peak Design est une marque californienne qui s'est lancée sur Kickstarter avec grand succès en 2011. Leur spécialité est de concevoir des sacs et accessoires pensés spécialement pour les photographes, par des photographes, pour les accompagner dans leur vie quotidienne (donc pas seulement pour transporter le matériel photo).

Et ça se ressent ! La conception est extrêmement ingénieuse, on sent qu'il y a eu beaucoup de jus de cerveau pour faire un produit pareil. Allez, je vais même aller jusqu'à dire qu'ils sont un peu les BonneGueule du sac photo (ouais, carrément). Et vous pourriez même être tentés si vous n'êtes pas photographes, parce qu'on peut imaginer plein d'usages pour eux au quotidien.

L'intérieur du sac Peak Design Everyday Messenger. Pensé pour les photographes.

Petite liste des choses bien conçues qui vont vous faire sourire comme une poche zippée sur un chino :

  • un tissu déperlant,
  • des zip étanches,
  • des boucles de zip antivol,
  • des emplacements colorés pour classer les batteries vides et pleines,
  • des sangles réglables en un tour de main,
  • une capacité d'étendre le volume du sac si besoin,
  • un emplacement rembourré pour un ordinateur ou une tablette,
  • un système de compartimentation modulable et pliable conçu exprès pour eux,
  • un emplacement caché pour accrocher vos clés,
  • une boucle pour clipser leur système Capture, qui permet de fixer un appareil ou un objectif à l'extérieur du sac.

Bref, c'est du beau boulot d'ingénieur. En plus de ça, le tissu est de bonne qualité, ne fait pas cheap du tout, et est proposé en plusieurs couleurs qui s'accordent avec tout (notamment du gris et du marron fauve) avec un bel effet chiné.

Auparavant, seul l'Everyday Messenger était proposé, qui pouvait être un peu grand pour certains. Mais récemment, une énorme campagne Kickstarter de 6,5 millions de dollars leur a permis de produire plusieurs nouveaux modèles, dont un petit messenger bag que j'adore et un sac à dos.

De gauche à droite : Everyday Backpack 20L et 30L, Everyday Tote, et Everyday Sling.

Disponible sur leur site officiel, mais aussi des distributeurs français comme Digit Photo, Miss Numérique, Geek Trend, ou tout simplement… Amazon. Vous pouvez également trouver les magasins physiques les proposant sur leur site web.

Ona bags

ONA fait des sacs simples et stylés pour le photographe. Des messengers et sacs à dos, et même des sacs d'épaule type sac à main pour vous mesdames ! Disponibles en plusieurs tailles, il y en a pour tous les goûts.

Quelques-uns des sacs proposés sur leur e-shop.

Les sacs ne disposent pas de 40 poches différentes, mais leur conception est efficace et suffisante : quelques séparateurs rembourrés, quelques poches séparées et c'est parti pour l'aventure !

Les matières sont très belles, en particulier le cuir qui arrive chez vous déjà un peu patiné, et dont le rendu va s'améliorer avec le temps. Attention par contre, le cuir est épais et donc pas très léger, et on n'a pas forcément envie de s'ajouter du poids sur l'épaule !

Filson

Eh oui, Filson fait aussi des sacs photo ! En effet, ils ont collaboré avec l'agence Magnum, et aussi Steve McCurry pour créer des sacs adaptés aux photographes, avec le look de baroudeur du désert caractéristique de Filson.

Look Steve McCurry instantané. (Crédits : Asilda Photography)

Vous y retrouverez tout ce à quoi vous pouvez vous attendre chez Filson : une grande solidité, de belles matières, une garantie à vie et un côté fonctionnel simple, mais efficace.

Par exemple, j'avais emmené le sac à dos en coton huilé en safari photo, qui s'est patiné magnifiquement à la poussière et au soleil du Masai Mara. J'avoue avoir été presque triste de ne pas l'emmener cette année car je suis parti plus léger !

Think Tank Retrospective

Think Tank est une marque américaine qui fait pas mal de sacs photos en polyester noir extrêmement laids. Mais ne partez pas ! Ils ont aussi une gamme de beaux modèles bien pensés, qui iront avec votre jean selvedge délavé naturellement : la gamme « Retrospective ».

Ce sont des messengers, disponibles en plusieurs tailles, avec de jolies matières (tout en tissu, ou maintenant en cuir) et tout ce qu'on peut attendre d'un sac photo en termes de solidité et de fonctionnalité. Évitez simplement la version noire, mais toutes les autres sont belles à l'oeil et au toucher !

Think Tank Retrospective 5, le plus petit de la gamme.

Les nouveaux Manfrotto

Vous connaissez peut-être mieux Manfrotto, qui sont très connus pour leur trépieds et font aussi de nombreux sacs photo à l'exact inverse de ce qu'on recherche.

Il y a peu, ils ont eu la sagesse de développer plusieurs lignes de sacs en collaboration avec le National Geographic : Africa, Earth Explorer, Mediterranean, Private, Rainforest, et Walkabout (la seule au design plus douteux).

Chaque ligne propose un type de design différent, du style quasi-colonial de la ligne Earth Explorer, à celui très baroudeur de la ligne Africa, en passant par le côté marin très sympa des sacs Mediterranean.

De gauche à droite, des sacs de la ligne Earth Explorer, Africa, et Mediterranean.

Pour voir tout ce qu'ils proposent (et ça fait pas mal d'options), cherchez les sacs National Geographic sur le site de Manfrotto, ou directement en cliquant sur ce lien. Aussi disponibles chez pas mal de revendeurs photos classiques.

Avantage : ils sont vraiment plus abordables que d'autres. Pensez quand même à aller en boutique jeter un œil à la qualité des matières et des finitions : comme pour tout achat, faites vos devoirs. 😉

Bleu de Chauffe

Si vous êtes un fidèle lecteur de BonneGueule, vous connaissez peut-être la marque Bleu de Chauffe, plus réputée pour ses sacs non destinés aux photographes. Mais il existe un très beau modèle de petit messenger en cuir végétal bleu du plus bel effet.

Évidemment plus haut de gamme que ce que je vous ai proposé avant, mais absolument magnifique.

Quid des sacs non spécialisés ?

Pendant un moment, j'ai pensé qu'il me fallait absolument un sac spécialisé en photo, conçu pour ça, avec du rembourrage, des compartiments, et des petites poches partout. Mais en réalité, j'ai réalisé récemment qu'avec du matériel léger (je shoote à l'hybride), ce n'était pas forcément utile.

Pour partir en voyage, par exemple, il vaut effectivement mieux quelque chose de bien organisé et qui protège votre précieux outil d'expression. Mais si vous devez sortir faire de la photo à Venise, vous pouvez tout à fait caser votre matériel dans un simple messenger en cuir.

En effet, on a dépensé beaucoup dans son matériel et on ne veut surtout pas l'abîmer, ce qui est parfaitement louable, mais je pense qu'on a trop peur de l'endommager. En réalité, il n'est pas si fragile, et si vous avez un second boîtier dans votre sac avec une ou deux batteries en vrac, vous n'allez rien casser (sauf si vous le lâchez par terre, évidemment).

Donc pensez à ce que vous avez déjà : peut-être n'avez vous pas besoin d'un nouveau sac, en fait.

Ce sac Filson peut très bien faire l'affaire, pourtant ce n'est pas un sac photo.

Et si vous vous passiez de sac ?

Je voulais juste terminer sur une touche minimaliste.

La photo est un loisir qui peut facilement vous faire accumuler des choses. Tout est fait pour vous faire croire que vous avez BESOIN d'acheter ce nouvel appareil ou ce nouvel objectif pour faire de meilleures images. Et qu'il vous FAUT ce sac photo super pratique pour caser tout ça.

Mais en réalité, selon votre pratique, vous n'avez peut-être pas besoin de sac photo. Par exemple, en photo de rue, je pars souvent avec mon boîtier sur l'épaule, chaussé d'un zoom transtandard, une batterie et une carte mémoire dans la poche.

Cela passe très bien avec une bonne sangle comme celle de Peak Design.

Cela dépend évidemment de votre pratique, mais pensez bien à différencier ce dont vous avez besoin, de ce dont vous avez envie !

Une simple sangle, et vous serez prêts à regarder un lac d'un air rêveur avec le pull tricoté par votre mamie.

Le mot de la fin...

J'espère que cet article vous aura aidé à avoir la bonne réflexion pour bien choisir votre sac photo, qu'il vous aura donné des pistes intéressantes pour trouver votre bonheur et pratiquer votre passion sans sacrifier votre style !

N'hésitez pas à rajouter des marques intéressantes ou à poser vos questions en commentaire. D'ici là, je vous dis à bientôt, et bonnes photos !

A propos Laurent Breillat

Depuis 2010, j'aide les photographes à s'améliorer et surtout à se faire plaisir dans leur art sur mon blog et ma chaîne YouTube Apprendre la Photo.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont validés manuellement, mais tous sont acceptés et publiés avec une réponse (il faut compter 24h en moyenne).

  • Pierre – BonneGueule

    Vous êtes quelques-uns à nous avoir fait la remarque, Martial, effectivement c’est une belle marque mais on ne peut pas être totalement exhaustifs pour tous ces articles de conseil. 😉

  • Pierre – BonneGueule

    Merci pour la marque ! 🙂

  • Pierre – BonneGueule

    Merci Thomas, c’est vraiment une belle marque ! 🙂

  • Pierre – BonneGueule

    Hello Guillaume !

    Tu n’es pas le premier à nous demander ça, et on est en train d’y réfléchir. Si tu cherches quelque chose maintenant, comme ça, là, trois marques me viennent en tête : Chevignon x Helstons, Inventive Citi et Aether Apparel. 😉

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Hellsdark !

    Mouarf je sais pas. Il a un côté un peu « accessoire technique pour cycliste » qui me branche pas trop dans le design personnellement, mais pourquoi pas. 🙂

  • hellsdark

    Vous pensez quoi du UNO II ? Je trouve qu’il a un côté sympa :
    https://www.indiegogo.com/products/uno-ii-backpack-for-everyday-essentials

  • manonacutecamera

    Super article !
    Perso j’ai un Billingham, made in England, hyper robuste, petit (format digital) mais on peut y mettre l’essentiel 🙂

  • Olivier

    Paul Marius pour moi aussi. C’est de l’entrée de gamme, le cuir est pas incroyable mais je l’ai emmené jusqu’en Chine et il tient toujours le coup!

  • Pierre – BonneGueule

    Bonne idée, je prends note de ta suggestion ! 🙂

  • Black Trombone

    Excellent topic !
    Quoique le plus simple reste un boitier et un objectif ! Ca rend créatif en plus !

    Sinon Bonnegueule, si vous pouviez nous faire le même type d’article pour la moto … Ca serait vraiment parfait !

  • Pierre – BonneGueule

    Pour le coup les sacs les plus légers de RuiterTassen pèsent un bon kilo (et on peut monter jusqu’à 3 je crois), mais c’est aussi grâce à ça qu’ils vieillissent très bien. 😉

  • Laurent Breillat

    Salut Sébastien 🙂

    Je ne connaissais pas Ruitertassen, ça a l’air cool mais à mon avis ça pèse une tonne ouais.

    Je ne savais pas pour Tanner Goods. J’ai une ceinture de chez eux, mais à mon avis à l’époque ils ne faisaient pas de sacs photo donc je n’ai pas capté.

    Effectivement avec ce matos t’es pas trop lourd, donc tu peux te contenter de peu.

  • Laurent Breillat

    Ha ha, je vais me prendre ça de suite tiens 🙂

  • Curtis Jackson

    Dans la catégorie increvable on peut aussi rajouté la marque Britannique Billingham.

    Pour l’avoir eu sur le dos tous les jours pendant un mois, j’aurais plutôt un avis défavorable concernant le everyday backpack de Peakdesign.
    Sur le papier il avait tout du sac parfait mais en vrai c’est une galère pas possible pour qui utilise un dslr.
    On ne peut en effet pas positionner le boitier en haut du sac pour une répartition optimal du poids sans que les « intercalaires » ne se déforme vers le bas. Les multiple poches et zip cachés seraient parfait à condition de ne pas manger la place de ceux d’à côté une fois plein. Les bretelles sont mal rembourrées, bref j’en passe et des meilleures.

    J’ai par contre un protactic de lowepro depuis maintenant 3ans et finalement je me dis que son design s’insère plutôt bien dans des look streetwear en plus de convenir à mes besoin. Du coup je l’utilise même en sac de tous les jours^^

    En tout cas merci pour l’article.

  • White

    Un super article qui mérite un thé et un carré de chocolat. J’ai un Paul Marius pour ma part que l’on m’a offert et qui est nickel.