Conseils : Comment bien choisir un costume pour un mariage ?

Temps de lecture : 10 minutes

199
Que l'on soit invité, témoin et a fortiori marié, la tenue à porter à l'occasion d'un mariage est souvent source de pression. Dans cet article, Jordan fait le point sur ce sujet sensible pour que la fête ne soit pas gâchée par une faute de goût vestimentaire.

Ah, le printemps ! Les journées se rallongent, les températures s'adoucissent, les fleurs bourgeonnent... et les couples se passent la bague au doigt.

Le retour de la saison des mariages amène toujours la même question : comment être élégant le jour-J ?

À travers cet article, je vous donnerai les clefs pour vous mettre sur votre trente-et-un, sans vous endimancher pour autant.

On préfère insister sur ce point : bretelles et ceinture n'ont jamais fait bon mariage (non plus d'ailleurs que la ceinture portée en complément des bretelles !)...

On entre tout de suite dans le vif du sujet !

La taille du costume : perfection exigée

Que vous soyez le marié, un témoin ou simplement un convive, il est un point sur lequel vous ne pourrez pas tricher : la taille du costume.

Épousant vos formes sans être moulant, il souligne votre silhouette et flatte votre carrure. De ce fait, vous devez en choisir un qui colle exactement à vos proportions et ce, dans les moindres détails.

À l'inverse, un costume trop petit donnera l'impression de vous saucissonner et le résultat visuel sera épouvantable .

Ici, le costume est parfaitement ajusté : il longe les flancs du modèle sans le serrer. Pas de panique si vous observez quelques légers plis, ça reste tout à fait normal !

Par ici pour le rappel complet sur comment choisir son costume.

Aux grandes occasions, les grandes tenues

Sortir du quotidien

Dans la mesure du possible, laissez vos "costumes pour le bureau" au placard. 

À moins qu’ils ne soient comme neufs et parfaitement taillés, il n'est pas approprié d'arborer une tenue business — probablement déjà usée — à un mariage. Si vous n’avez pas de costumes qui respectent ces critères élémentaires, c’est peut-être l’occasion d’investir dans un joli deux-pièces.

Vous pouvez notamment opter pour un costume bleu ou gris, éventuellement avec un petit motif Prince de Galles, qui vous suivra même après la cérémonie.

Un motif du type Prince de Galles ou pied-de-poule amène une certaine sophistication, complètement à propos pour un mariage.

De la même manière, profitez de l’occasion pour mettre autre chose qu’une chemise blanche, à moins que votre costume ne sorte vraiment de l’ordinaire.

Si ce n'est pas le cas, vous êtes assez libres et pouvez oser des couleurs allant du gris au mauve en passant par le bleu — éventuellement avec de légers motifs ou autres twists intéressants.

Patrick Jane (de la série "The Mentalist") compose un look élégant autour d'un camaïeu bleu avec un costume trois pièces à rayures bleu gris, ainsi qu'une chemise et une cravate d'un bleu plus clair qui adoucissent visuellement l'ensemble.

Quelles matières privilégier ?

La majorité des unions étant célébrée pendant la période printemps/été, faisons un point sur les matières à privilégier en cas de fortes chaleurs.

Prenez donc soin de choisir des matières respirantes et légères comme :

  • la popeline et plus globalement la majorité des armures-toile dont le tissage permet les "courants d'air",
  • le lin (et ses mélanges), à condition que la chemise présente suffisamment de tenue ,
  • le madras, très aéré, dont l'armure alterne fils de soie et de coton.

Typiquement, G. Inglese propose de très belles chemises en lin, adaptées à ce genre de situation.

Dans un registre plus décontracté (davantage adapté aux invités qu'au marié), on peut aussi se tourner vers :

  • le chambray, dont la structure laisse passer l'air,
  • le seersucker, particulièrement adapté aux températures élevées...

Comment assortir ses accessoires à sa tenue ?

Couleurs et motifs peuvent rapidement faire des étincelles. Pour éviter toute erreur, la technique la plus efficace est celle des contrepoints :

  • associer de petits motifs à des motifs de grande taille. Utiliser des motifs de même échelle offre un rendu soit discordant, soit surchargé ;
  • Pensez à associer des motifs de natures différentes : motifs floraux avec rayures, courbes avec carreaux...
contrepoint motifs

Vous voyez l'esprit ?

En cas de besoin, n'hésitez pas à (re)lire notre guide sur comment porter les motifs.

Assortiment des couleurs

Le mariage est un évènement exceptionnel. C’est le moment de remiser le combo costume sombre / chemise blanche / cravate sobre et de s'amuser.

Comment associer chemise et cravate à la couleur du costume de mariage ? Julien Scavini (du blog Stiff Collar) nous répond grâce à ce nuancier.

03 Mise en page _ Layout

Exemple de nuancier qui présente des associations masculines de couleurs et de motifs. Le schéma part du costume (au centre) jusqu'à la cravate, en passant par la chemise (au milieu).

Si vous êtes le marié...

Nous venons de voir ensemble quelques fondamentaux mais, si vous êtes l'heureux élu, il vous faudra davantage réfléchir votre tenue...

Les images de votre mariage vous suivront éternellement : si vous ne voulez pas regretter un noeud papillon en bois dans 20 ans devant le DVD du plus beau jour de votre vie, prenez le temps de soigner votre tenue.

On distingue globalement trois écoles en fonction de l'état d'esprit des futurs époux.

L'école de la sobriété

Assez majoritaire, elle favorise une tenue simple et efficace, avec un minimum de prise de risques.

Des pièces de qualité , des coupes parfaites , des couleurs classiques... Le résultat ne peut qu'être convaincant.

Typiquement, un look sobre sera constitué au minimum d'un joli complet deux-pièces, avec une très belle chemise et une cravate de qualité. Pour relever l'ensemble, certains ajouteront un gilet sous leur veste, ce qui aura l'avantage de flatter le haut du corps.

Cillian Murphy (alias Thomas Shelby dans la série "Peaky Blinders") nous offre un excellent exemple avec un costume trois pièces parfaitement coupé, une belle chemise à poignets mousquetaires et une cravate assez simple. Si ce genre de détail vous parle, une montre à gousset fait son petit effet.

Au niveau de la couleur du costume, cette école prône l'utilisation du gris  ou du bleu nuit.

Évitez le noir qui renvoie à un imaginaire beaucoup plus triste en un jour de mariage.

Le gris, sur un costume, constitue une base qui intègre facilement les motifs - comme ici les grands carreaux - et avec laquelle il est facile de mixer les accessoires. Ici avec une cravate jaune à motifs et une pochette à carreaux multicolore (on se passera du chapeau et des lunettes).

Attention, sobriété ne doit pas rimer avec ennui ! Si vous jugez votre tenue trop classique à l'essai, n'oubliez pas que vous pouvez la rehausser en l'accessoirisant à votre guise.

Aussi, la pochette et la fleur à la boutonnière sont deux astuces qui réveilleront efficacement votre look. De la même manière, un noeud papillon à la place de la cravate peut apporter une touche appréciable.

Regardez la pertinence du combo fleur en boutonnière, noeud papillon et gilet, le tout dans un camaïeu de blanc assorti à la chemise.

L'école (informelle) de la sobriété ne jure par ailleurs que par la chemise blanche et unie. Si vous voulez de la couleur et/ou du motif, c'est qu'il vous faut peut-être regarder du côté de sa voisine...

L'école moderne

Vous entendrez sûrement cette phrase dans la bouche des partisans de la "philosophie nuptiale néo-classique" :

Je ne me marie qu'une fois dans ma vie (normalement), au diable les conventions !

Cet état d'esprit se répercute sur leur look, profitant généralement de ce grand jour pour se parer de couleurs, de motifs, d'accessoires (ou des trois).

Dit comme ça, le résultat peut faire frissonner, mais on assiste parfois à de très belles surprises. Et puis après tout, le marié n'a-t-il pas tous les droits en ce jour de fête ?

À gauche, costume blanc, gilet marron assorti à la pochette, chemise cendrée pin collar, cravate orange... Ça fait peur sur le papier mais le résultat est réussi, non ? Rien ne vous empêche de vous en inspirer !

Vous allez me dire "Di Caprio sera toujours beau, même avec une peau de cheval sur le dos", et vous aurez raison. Pour autant, il ne faut pas avoir peur de s'inspirer pour créer des tenues mémorables. Que peut-on donc retenir ici ?

Le costume blanc, évidemment. Cela dit, je vous accorde qu'il est assez difficile à porter lors d'un mariage, et presque impossible à arborer en dehors... sauf si vous êtes dans le casting du prochain James Bond.

Qu'importe. Si vous voulez à tout prix mettre du blanc pour passer l'anneau à votre conjoint(e), il faut à tout prix que le costume soit :

  • coupé à la perfection, sans quoi vous ressemblerez vite à votre prof de physique-chimie de 4ème ;
  • taillé dans une matière respirante : le blanc et la transpiration ne font pas bon ménage...
  • mis en relief par des couleurs plus sombres : avec un costume blanc, vous êtes dans l'obligation d'opter pour un gilet et/ou une chemise bleu nuit, marron ou encore gris(e) pour éviter un désastreux effet monochrome ;
  • accompagné d'accessoires : sans rappel, votre tenue pourra paraître fade. Le camaïeu marron imaginé ici par "Leo" autour du gilet, de la canne et de la pochette atténue l'effet "puits de lumière" du deux-pièces. Dans le même esprit, vous pouvez aussi dépareiller veste et pantalon.

Si vous vous sentez appartenir à l'école moderne mais que le costume blanc ne vous attire pas plus que ça, vous pouvez aussi vous démarquer avec d'autres couleurs, en ajoutant des motifs ou jouer sur des accessoires plus osés.

Ici, Mika opte pour un costume et d'une chemise rose et vert pâles. Ces teintes douces sont rehaussées par la cravate saumon et l'imprimé de la chemise. L'ensemble est élégant et bien pensé. On privilégiera cependant des souliers plus habillés... et des chaussettes mi-bas.

Rappelez-vous que, même s'il existe des catégories générales, il n'est pas toujours pertinent "d'enfermer" des tenues dans des cases, d'autant plus lorsqu'il s'agit d'un mariage.

Du coup, faites confiance à vos envies et à vos inspirations avant de vous fier à des modèles globaux. Après tout, c'est votre jour !

L'école "nostalgique"

Plus rare, l'école que j'intitule "nostalgique" est adepte de la jaquette. Assez peu portée aujourd'hui hors des mariages "formels", elle est pourtant l'habit traditionnel par excellence de cette cérémonie.

Vous seriez surement amenés à arborer cette veste si d'aventure vous étiez invités à un mariage royal...

Il s'agit d'une veste classique, dont le col est souvent cranté, prolongée dans le dos par des basques scindées en leur milieu. Aujourd'hui, on ne la porte presque plus que lors de mariages dans les milieux privilégiés.

Sa fausse jumelle est la queue de pie, "version civile" de la jaquette, initialement enfilée par les officiers et autres fonctionnaires sous le Directoire. Vers 1860, la queue de pie devient un habit de soirée, à ne pas confondre avec la queue de morue dont les basques sont plus courtes et moins arrondies.

Charme suranné ou comble de l'élégance ? À vous de juger...

Ces vêtements ne se portent généralement qu'avec une chemise col cassé et un chapeau haut-de-forme. Si le coeur vous en dit, vous pouvez toutefois opter pour cette alternative, à condition d'éviter l'écueil du costume de location...

Si vous êtes invités...

Ça se complique... Vous devez respecter les codes fondamentaux développés plus tôt mais vous ne pouvez pas non plus vous vêtir comme le marié. Alors, on fait quoi ?

Jouer le jeu

Règle n°1 à n'oublier sous aucun prétexte : ne faites pas d'ombre au marié ! Évitez les costumes trois-pièces avec pince à cravate, carré de soie et boutons de manchette rutilants. Visez une élégance subtile et discrète.

Vous êtes conviés à célébrer le bonheur de votre fille, amie, cousine, neveu... et votre tenue ne doit en aucun cas éclipser celle du couple qui s'unit. En somme, vous devez être beau, mais pas trop.

Suivez donc les quelques conseils de la première partie : privilégiez un costume gris ou bleu nuit, légèrement texturé ou pudiquement orné d'un motif rayé, voire Prince de Galles si vous le souhaitez.

Si vous trouvez l'ensemble trop morne, préférez une cravate à motif, une pochette et/ou une fleur à la boutonnière mais gardez toujours en tête la règle n°1.

Même si vous adorez votre costume fleuri, laissez-le au vestiaire pour le mariage de votre meilleur ami... Au risque de vous attirer les foudres de l'assemblée.

Le cas particulier du témoin

Si vous avez été choisis comme témoin par le marié, vous pouvez être fiers de vous. C'est la preuve d'une grande confiance et un acte loin d'être anodin. Une fois que vous aurez épaulé les tourtereaux dans les préparatifs et enterré dignement la vie de garçon de votre ami, il faudra évidemment assister à la cérémonie.

À rôle particulier, tenue particulière : vous aurez donc le droit à un look un peu plus poussé que les simples invités. Certains mariés insistent même parfois pour que leurs témoins s'habillent rigoureusement comme eux... c'est dire l'importance symbolique de ce titre.

Être habillé comme le marié est un véritable privilège, portez-y une véritable attention.

Si tel n'est pas le cas, adaptez-vous simplement au contexte et usez (sans abuser) de sophistication. Vous êtes un privilégié, assumez-le.

Pour le mariage d'un soldat à Hawaï, Jon Hamm (alias Don Draper dans Mad Men) arbore un costume dépareillé constitué d'un pantalon beige et d'une veste vert anis à carreaux. Une fine cravate rayée et un collier traditionnel plus tard, on obtient un look de témoin cohérent.

Si vous êtes le papa de l'heureuse élue, la donne est différente... Puisque vous offrez la main de votre progéniture, vous pouvez vous réserver le droit d'opter pour une tenue qui "concurrence" davantage celle de votre futur gendre.

mariage témoin

Idée illustrée dans le film "L'arnacoeur", avec Vanessa Paradis que l'on voit ici à son mariage au bras de son père. Il porte une tenue digne du marié, qui paraîtrait sûrement déplacée sur un autre convive. En l'occurrence, s'il s'agit de votre futur beau-père, contentez-vous de sourire et de complimenter son allure.

 

S'habiller pour un mariage à thème ? Go with the flow !

Ils se multiplient depuis quelques années et ont le don d'embarrasser les convives. Le but ici n'est pas de défendre ni de remettre en cause ces cérémonies placées sous le signe de l'originalité, mais plutôt de donner des clés à ceux qui y assistent pour rester stylés.

Le typique mariage version hawaïenne... Je n'ai jamais dit que ça serait facile !

Il existe une quantité énorme de thèmes de mariage, mais certains ont tendance à revenir de manière récurrente :

  • les mariages historiques sur le Moyen-Âge, les années 80 ou encore la Grèce antique ;
  • les mariages sportifs autour du football, du rugby, du tennis...
  • les "mariages passions", ramenant au monde du cinéma, de la littérature, du théâtre etc.
  • les cérémonies conceptuelles invoquant les univers du carnaval, du cirque, du cabaret...

Pas besoin d'illustrations, je fais confiance à votre imagination pour imaginer les tenues qui peuvent accompagner ces exercices.

S'il y a un dress-code, et peu importe tout ce que vous avez pu lire sur BonneGueule, la règle est simple : suivez-le !

Qu'on vous demande de venir en jaquette, qu'on vous ordonne d'arborer le combo bretelles/noeud pap ou qu'on vous exhorte à enfiler un kilt, n'offrez aucune résistance et obéissez au doigt et à l'oeil. Oui, même si votre conscience stylistique doit en prendre un gros coup.

Pourquoi ? Le mariage est un rituel qui offre, un jour durant, la toute-puissance à ceux qu'il unit. Vous n'avez quand même pas envie d'y opposer vos goûts personnels, au risque de froisser les époux en cette occasion si particulière ?

Eh oui, avoir du style, c'est aussi savoir être bienveillant, compréhensif et plein de bonne volonté... pour le meilleur et pour le pire !

Avant de partir pour la cérémonie...

Époux ou invités, vous ne pouvez passer sous aucun prétexte à côté de ces indispensables...

  • Repassez votre chemise. Prêtez une attention particulière à la marque de pliure des poignets, souvent négligée (le poignet fermé doit décrire un joli cercle, pas la forme d’un ballon de rugby). Idem pour le col, ainsi que les épaules .
  • Si votre col peut recevoir des baleines amovibles, n'oubliez pas de les utiliser : sa tenue est un élément très structurant. Autrement (baleines intégrées ou col thermocollé), vous pouvez toujours projeter de l’amidon à la bombe, avant de repasser pour lui offrir une meilleure tenue.
  • Cirez vos souliers selon les règles de l’art. Glacez-les, éventuellement.
  • Allez chez un bon coiffeur la veille, ou dans la semaine qui précède.
  • Taillez votre barbe la veille, ou rasez-vous le matin-même.
  • Suivez votre routine grooming et, si vous n'en avez pas, pensez au moins à hydrater votre peau. Une crème de jour, et quelques coups de roller sous les yeux pour les plus coquets, aideront à vous donner bonne mine.

Le mot de la fin...

Il n'y a pas de mariage sans un beau costume, impeccablement coupé et parfaitement adapté à celui qui le porte.

Compte-tenu de l'occasion, n'hésitez pas à sortir du cadre habituel et permettez-vous plus de fantaisie : on parle tout de même d'une célébration de l'amour.

Côté marié, c'est à vous de décider dans quelle mesure vous voulez rester sobre. Après tout, c'est votre jour. Les invités devront faire preuve de plus de retenue, même si l'on distingue une certaine exception pour le témoin ou les parents.

N'hésitez pas à vous nourrir de différentes inspirations, votre look n'en sera qu'enrichi.

Vous avez maintenant de quoi être parés à toute situation !

Lucas Marquiand Lucas Marquiand

Quand Rafik m’a demandé d’écrire ma fiche-auteur, j’avais à peu près autant d’inspiration que Jul lorsqu’il a rédigé les lyrics de Tchikita. Du coup, j’ai demandé à une copine comment me présenter en quelques mots. Je vous livre sa réponse, lapidaire mais finalement assez fidèle : « Lucas Marquiand, 21 ans, j'aime CR7, le gin et mon chien. ». Sauf son respect, je me permettrais d’ajouter que j’ai également beaucoup d’affection pour ma petite soeur, ma maman et le quinoa.

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.