Nos conseils sur les pulls et les cardigans

0

Nos meilleurs articles de conseils sur la maille

Comment bien choisir son pull ?

Faites votre choix entre le pullover à col rond ou le col V. Pour ce dernier, veillez à ce qu'il ne soit pas trop profond, pour éviter l'effet mauvais goût.

Cependant, il existe des alternatives intéressantes. Vous pouvez vous orientez vers un col roulé, un gros cardigan à col châle ou un pull à encolure bateau (boutonné sur l’épaule). Le tout étant de vérifier qu’il soit assez ajusté pour éviter qu’il ne baille après détente des fibres.

Côté composition, nous vous déconseillons formellement d'acheter des vêtements en maille où la présence de matière synthétique dépasse les 20% (polyester, polyamide, acrylique, nylon, spandex). C'est le seuil au-delà duquel la matière va vous faire transpirer et perd ses propriétés naturellement thermorégulantes.

Pour ne pas faire de faux-pas, vérifiez les points suivants :

  • 1 - Les coutures se terminent sur l’épaule
  • 2 - Une coupe qui dessine votre silhouette sans vous mouler
  • 3 - Vos manches s’arrêtent au niveau du cubitus (os du poignet)

tuto-sweat-pull

Les pulls et les cardigans en quelques mots

Production de la laine

Les plus grands pays producteurs de laine sont l’Australie, la Chine et la Nouvelle-Zélande. Aujourd’hui, plus d’un milliard de moutons produisent environ 2 millions de tonnes de laine ! Une fois le mouton tondu, la laine est lavée, teinte puis filée.

Que la laine soit traitée dans de petites exploitations ou de manière industrielle, seuls deux tiers de la production totale de laine sont destinés à la fabrication de vêtements.

Le tiers restant, de moindre qualité, peut être utilisé pour la fabrication de tapis ou destiné à des usages industriels comme l’isolation (à savoir 5% de la production mondiale - merci Jamy !).

Qualités de laines et labels

La qualité d’une laine mérinos est exprimée sous la forme « extra-fine super » (puis un nombre de 80 à 200). Plus le chiffre est élevé, plus la fibre est fine et douce.

Les moutons mérinos produisent des fibres de grande qualité, mais ne sont pas les meilleurs. D’autres animaux comme les chèvres (cachemire et mohair), les camélidés (= alpagavigogne et chameau) ou encore les lapins angora produisent des fibres plus fines et donc encore plus douces. Beaucoup plus rares, elles sont souvent mélangées.

Point bling : 10 fois plus chère que le cachemire, la vigogne est la fibre la plus chère du monde ! Comptez 520 € pour une paire de chaussettes chez Mazarin.

Quelques petits détails importants

Certains produits de moindre qualité dont les fibres ont été recyclées peuvent tout de même afficher 100% laine / pure laine.

L’appellation "laine vierge" peut comporter 7% d’autres fibres (synthétique) bien que l'étiquette indique "100% laine". Ce ratio légal passe à 0,3% pour l’appellation "pure laine vierge".

L’étiquette WOOLMARK garantit l’utilisation de laine vierge de première qualité prélevée sur des animaux sains et vivants. C’est un excellent indicateur !

A propos Geoffrey Bruyere

Je pilote BonneGueule avec Benoît, on fonctionne en binôme. Mais c’est moi qui trouve les surnoms bêtes à l’équipe. J’aime la mode masculine, la boxe, l’art déco, et les filles avec de l’humour. C’est moins vrai pour le lundi matin et le curling.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont validés manuellement, mais tous sont acceptés et publiés avec une réponse (il faut compter 24h en moyenne).