Comment rouler vintage et protégé en deux-roues ?

Temps de lecture : 12 minutes

8
Fan de vêtements, fan de motos vintage... quand Monsieur Cam nous a proposé un article de conseils pour s'habiller en moto sans ressembler à Goldorak tout en étant protégé, on a dit oui forcément. Alors bienvenue à Monsieur Cam dans la communauté des contributeurs BonneGueule.

Ah les joies du deux-roues… La liberté de rouler cheveux au vent sans les aléas de la circulation… S’échapper un instant du monde qui nous entoure. Qui n’en a jamais rêvé ?

Que ça soit avec une petite Vespa en mode Dolce Vita pour se rendre à un restaurant avec sa chérie un soir d'été, faire une virée entre copains durant une journée entière sur les routes de campagne juste pour le plaisir, ou simplement gagner du temps pour aller travailler, tout le monde peut y trouver son compte.
L’imaginaire "motards" a encore de beaux jours devant lui.

Personnellement et parallèlement à mon intérêt pour les véhicules vintage, j’ai toujours été attiré par l’univers du deux-roues mais je trouvais que c’était trop contraignant.
Les histoires de permis, les équipements à acheter, la peur du vol, le climat pas toujours idéal, le prix des bécanes… etc etc etc.

D’un point de vue purement rationnel, les raisons de renoncer sont infinies et c’est vraiment un casse-tête de trouver l’équilibre plaisir-contrainte. Mais ça c’était avant.

Avant que que je ne sois touché par la vague de motos néo-retro avec leur look directement inspiré des 70’s et leur mécanique performante et fiable tel que les Triumph Bonneville, Ducati Scrambler, Moto Guzzi, Indian entres autres.(même Honda ou kawasaki s'y mettent!)

Ensuite, il aura fallu que les grandes marques sortent du matos intéressant (blousons, chemises, chaussures…), qui protège efficacement -et avec un look vintage- pour finir de me convaincre.
Les équipementiers ont su répondre aux attentes avec des offres séduisantes, polyvalentes, discrètes et techniques, tout en apportant du style.

Derrière ce sujet, nous retrouvons tout ce qui nous attire dans le vêtement traditionnel : les marques historiques et leur savoir-faire, les nouveaux produits techniques à la pointe des tendances, le vintage de qualité et légitime, la complexité des produits, la polyvalence, les looks inspirés des 60’s/70’s… tout se recoupe en réalité autour des mêmes critères.

L’univers du deux-roues ne se résume pas (ou plus seulement) au mec en Harley barbu et bedonnant avec le t-shirt Johnny ou au Bip Bip Coyotte et sa Suzuki GSXR qui monte à 300.

Mais au même titre qu’il y a jeans lambda et jeans en toile Selvedge, il y a motard et motard. Entre Kevin 24 ans fan de Kawazaki ZZR1000 Racing en combinaison full cuir rouge, Francis 49 ans, le dentiste qui se la joue "rebel without a cause" le week-end en Harley à 20.000 euros, Julien 30 ans qui essaie de se monter un Cafe Racer toujours en panne et Thierry, 39 ans qui roule en Triumph Bonneville sans réfléchir… il y a de tout.

Certains pourront s’égosiller en criant à "l’hipsterisation" du milieu mais en réalité ce n’est qu’un retour aux sources. Dans les années 50/60, les "ton-up boys" (franchir le "ton", soit les 100 mile/h le plus vite possible, le plus souvent sur des anglaises modifiées type Triumph, Bsa, Norton…) en Angleterre ressemblaient plus à ça :

looks motard en noir et blanc vintage

Lunettes Climax, casque Cromwell, écharpe blanche, perfecto, Triumph, guidons bracelets, regards concentré… tout y est !

Et voilà le look classique du motard sur son roadster dans les années 2000 :

équipement de motard combinaison casque chaussures bottes

A moins de faire du circuit, peu d’intérêt au quotidien, sans parler du look… s'agit-il de bottes de ski et d'une armure de Skyrim ? On ne sait plus trop.

Nous allons donc laisser les Kawa-Z800 et les blousons de Power Rangers de côté et nous concentrer sur ce qui se fait de mieux dans le milieu Cafe Racer/Neo Retro/Sport Heritage.

Attention, je précise que les éléments qui vont suivre sont adaptés à un usage moto, c’est-à-dire qu’ils bénéficient de protections CE homologuées, adaptées et/ou renforcées en kevlar. Le look n’empêche pas la sécurité.

Note de Benoit : je ne peux qu'insister sur ce point. Et ouvrir une parenthèse pas drôle : on connaît tous dans notre entourage un mec qui est en mort en moto. Ne faites jamais l'économie de la sécurité, car le jour où vous aurez une chute, un accident, vous saurez que vous avez été protégé de la meilleure manière possible. Pas de regret en vous disant "si seulement j'avais été moins idiot en mettant mon blouson de moto ce jour là".[br]Je vous conseille absolument la lecture de Passion Moto et la chaîne YouTube de MotoVlog.[br]Encore la semaine dernière, je viens d'apprendre qu'un mec de mon collège est décédé en moto, à mon âge, en laissant une femme et deux enfants. Ne déconnez pas avec ça, et la sécurité de votre équipement doit être le critère PRIORITAIRE. Le style, le fit, ça vient après, jamais avant.

Le casque

Premier achat, le casque. Dans ce domaine, il est évident qu’un intégral protègera mieux qu’un simple jet mais sera moins agréable par forte chaleur. De nos jours, il existe des casques intégraux type vintage vraiment réussis. Certains sont vraiment légers, sachant que le fit dépend beaucoup de la personne (attention à l’effet "champignon" sur certains jets).
Voici ma sélection :

Casque Premier Trophy

Casque Premier Trophy, dans le plus pur style racer vintage

Casque jet gris

Casque Bell by RSD, la touche custom en plus.

casque jet blanc

Casque Bell Custom 500, un classique.

casque gris damier

Casque Nolan 21, idéal sur vespa ou petite 125

Casque noir rayures

Casque DMD 75, inspiré directement des casques cross des années 80

A quel prix ?

Je vous déconseille d’aller à l’économie concernant le casque, c’est carrément l’élément le plus important. Rester sur les marques connues et réputées : DMD, Bell, AGV, SHOEI, Arai, HJC… Côté prix, c'est 100 euros minimum pour un jet, mais plutôt 150 euros. Et jusque  250 euros pour des modèles en édition limitée ou peints à la main. Pour un intégral, la fourchette va de 250 euros à plus de 600 euros, le prix moyen étant de 300/450 euros.

Les versions carbone sont plus chères, mais jusqu'à deux fois plus légères. A titre d'exemple, le DMD vintage de base est vendu entre 180 et 220 euros et la version carbone entre 350 et 400 euros. Et le Bell Bullit navigue entre 350 et 450 euros pour la version de base, 600/650 euros la version carbone.

Le casque est obligatoire pour le motocycliste et son passager, attaché avec une jugulaire ou verrouillé. Il doit être conforme. Soit à la norme européenne, avec une étiquette blanche, de plus en plus fréquente (lettre E suivie de l’indication du pays ayant homologué le casque et du numéro d’homologation). Soit à la norme française, qui tend à disparaître, indiquée par une étiquette verte NF. Dans tous les cas, il doit être doté de dispositifs réfléchissants.

Par ailleurs, il est primordial de l'attacher correctement : 20 % des casques sont éjectés en cas d’accident grave, en raison d'une taille mal adaptée à la tête de l'usager, d'une jugulaire non attachée ou d'une attache trop lâche.

Enfin, ne jamais acheter un casque d'occasion : une fissure, un choc même pas forcement visible, affaiblirait la structure et donc l'efficacité. Mais aussi pour des questions d'hygiène. La durée de vie d'un casque est de 5 ans, même sans chute.

Les lunettes, masques et visières

Pour compléter un look, au même titre qu’une tenue casual, les accessoires ont aussi leur importance. Si vous roulez avec un jet/cross, la solution du masque ou des lunettes est vivement recommandée pour vous protéger du vent et des moustiques/saletés/projections…

Les masques sont souvent livrés avec différents types de verre, fumé ou blanc. C'est pratique. Sachant que les verres se vendent aussi au détail. Voici ma sélection :

motard casque et masque

Masque Nanini Ride, superbe

Masque Deus Ex Machina Barstow

Deus Ex Machina Barstow plus imposant (attention il ne passe pas toujours sur certains casques intégraux)

Masque moto Biltwell

Le masque Biltwell, qui s'adapte sur quasiment sur tous les types de casques.

Casuqe de moto blanc masque Leon Jeantet Aviator

Leon Jeantet Aviato, la référence

Masque DMD ghost sur casque moto blanc

Le masque DMD Ghost, spécialement étudié pour épouser la forme des casques de la même marque

J’avoue avoir une petite préférence pour les Aviator T2 Léon Jeantet. C’est "Made in France" depuis l’origine avec une vraie histoire, c’est très bien fini et le modèle T2 a une encoche pour ceux qui portent des lunettes de vue.

Oubliez les lunettes Rayban Aviator pour les vrais trajets, à force de manipulation vous allez en casser une paire tous les ans. Privilégiez plutôt les Randolph/American Optical avec leurs branches baïonnettes.

A quel prix ?

Il faut compter 40/60 euros pour un Biltwell, 70/80 euros pour un DMD Ghost, 100/150 euros pour un Barrufaldi. Enfin les deux grosses références : Aviator Léon jeantet entre 130 et 180 euros, et environ 100 euros pour le Deus Barstow.

L'autre solution très simple à petit prix (20-30 €), c’est la fixation d’une visière sur les pressions du casque. Il y a vraiment moyen de s’éclater, tant côté look que confort. Evitez juste d’en rajouter une avec un effet miroir, c’est déjà assez 70’s comme ça, pensez plutôt à en prendre une jaune pour faciliter le roulage la nuit.

motard avec casque et visière

La visière est une bonne alternative aux masques ou aux lunettes.

Le blouson

Viens ensuite le choix du blouson qui va nécessiter de prendre le temps car l’investissement peut être important. Mais c’est aussi la partie la plus plaisante.

Le cuir, par nature, protégera mieux de l’abrasion mais sera plus lourd et plus cher qu’un blouson technique en textile type mesh/cordura doublé en kevlar. Ceci étant, on peut maintenant trouver des cuirs perforés pour permettre à l’air de mieux circuler en été. Quoi qu'il en soit, je te conseille vraiment d'aller en boutique pour essayer plusieurs modèles.

blouson cuir perforé

RSD clash perforated, quand le cuir respire.

Les vestes en coton ciré sont un bon compromis niveau look et poids, en plus d’être généralement plus travaillées niveau style. La gamme Pure Motorcycle chez Belstaff par exemple propose des vestes dans le plus pur style des 70’s, très réussies avec les protections quasiment invisibles.

Ou bien la marque Merlin Bike Gear, dont les produits sont vraiment top d’un point de vue technicité (membrane Reissa, coton ciré de chez Halley Stenvenson Scotland, technologie Outlast Regulating…). Les fans de techwear apprécieront et les tarifs sont plutôt compétitifs !

motard blouson noir coton ciré

Merlin Atlow…Sympa n’est-ce pas ?

Généralement, tous les blousons quels qu’ils soient ont des protections déjà intégrées aux coudes et aux épaules, un emplacement pour une dorsale (rarement fournie cependant, comptez entre 40 et 100 euros) et parfois aussi une doublure amovible.

Certains sont simplement "Armor Ready", c’est à dire qu’ils n’ont pas de protection mais des poches prévues pour. Libre à vous d’en installer ou pas.

Les protections de chez D3O sont au top de la technologie, elles se durcissent en cas d’impact, sont souples et quasiment invisibles.

Voici ma sélection :

Blouons moto noir Rev'It Pilot

Le Rev'It Pilot prend son inspiration du côté du classique blouson aviateur.

Blouson moto noir

Ce blouson vintage noir (disponible en marron) Segura Retro est doté de protections aux coudes et aux épaules, ainsi que d'une poche pour une dorsale.

Blouson marron Dainese Washington

Vintage ce blouson Dainese Washington est idéal pour rouler l'été, les jours de beau temps, car il n'est pas étanche.

Blouson moto noir Helston Fuel Dirt Track

Signé de la marque française Helstons, le Fuel Dirt Track, inclut toutes les protections dos, épaules et coudes. Il existe aussi en noir.

Veste de moto marron Concorde Original Diver

La veste Concorde Original Diver, au centre de la photo, s'ajuste à ta taille via des boutons pression.

Personnellement, j’ai un faible pour les blousons de chez Segura (modèles retro), Dainese ou Spidi. Ils sont généralement bien coupés (surtout pour les petits gabarits) et moins lourds que ceux de chez Helstons qui sont par contre de vrais beaux produits hyper bien finis et indestructibles. Il existe bien sûr d’autres marques qui proposent des choses sympas : Soubirac, ICON, Dxr, VANSON, GUNSwear…

A quel prix ?

Le prix d'un blouson en cuir est au minimum de 200 euros pour les petits budgets, mais je recommande de dépenser un peu plus. A l'exemple des Segura Retro, Dainese Legacy, Helstons Master k rag  qui peuvent se trouver à 300 euros (homologués CE et EPI comme pratiquement tout les produits de qualité comme Dainese/spidi/Helstons/Rev'it). Le prix moyen oscille entre 350 et 500 euros et monter à 600 euros chez RSD pour les modèles Clash ou Ronin. Dans cette gamme de prix, Helstons propose des blousons au cuir est très très qualitatif. Dans le cas de Vanson ou Belstaff, on approche des 1.000 euros.
Bien plus abordables, les vestes en textile débutent à 100/150 euros (la Kenya chez Furygan ou le De Race chez Helstons). Le  Segura maddock en vert olive est une référence et se trouve dans les 200 euros.
Note de Benoit : Le cas Inventive Citi.
Quel vêtement technique le plus sobre possible puis-je choisir pour faire du deux-roues ? C'est la question qui a guidé la création de Inventive Citi, qui fait des vêtements pour les cyclomoteurs très sobres et élégants, imperméables, chauds et avec des emplacements protection.
C'est truffé de bonnes idées (poches discrètes, poche ipad, capuche et doublure amovibles, etc).
Je déplore que le site internet de la marque soit aussi pauvre en informations, et j'espère qu'ils vont vite l'étoffer.
Attention, un lecteur m'a signalé que les propriétés anti abrasives des tissus n'étaient plus performantes au-delà de 60 km/h. C'est un super choix pour la ville, mais un peu moins si vous enchaîner les routes départementales en campagne.

Les chemises/overshirt

Maintenant (enfin !), on voit de plus en plus en plus de surchemises qui font plus que le taf niveau look et intègrent tous les features nécessaires à la pratique de la moto en sécurité (doublure kevlar, armure ou poche(s) prévue(s) aux épaules, coudes, dorsale…), parfait en été pour ne pas ressentir l’effet sauna du cuir.

On peut même trouver un Hoodie ou un sweatshirt entièrement technique avec des looks et des prix bien sympas… idéal pour rouler sur un custom, un Bobber style Harley 48 ou Indian Scout.

Voici ma sélection :

La veste en denim RSD Bronson

La veste en denim RSD-Roland Sands Design- Bronson sera idéale cet eté.

Veston moto en coton cirée

La Rokket Wax Cotton Jacket, en coton ciré, avec les poches pour accueillir les protections.

Veste moto gris clair Ashley Watson Hockliffe

Sous ce look la veste Ashley Watson Hockliffe cache des protections au dos, aux épaules et aux coudes. Les bras sont renforcés de Dyneema, dit quinze fois plus résistant à l'abrasion que l'acier.

veste de moto à carreaux

Style bûcheron pour cette surchemise Resurgence Riding, qui sera votre alliée pour de courtes distances.

Rev’it a opté pour Denim Cordura® pour sa chemise Traver, bon compromis du look et du toucher du coton Denim, tout en étant plus robuste et plus résistant à l’abrasion.

J’aime beaucoup les produits Rev’it, leur gamme est assez large et leur technologie est issue de leur savoir-faire dans des produits initialement prévus pour les trails, road trip, rallyes en tous genres.
Ils viennent même de sortir un sweat. Si ça n'est pas le plus beau sweatshirt de l’année, il a au moins  le mérite d’être sobre.

Le sweat Rev'it, idéal en deux-roues

A quel prix ?

A titre d'exemple, les surchemises vont de 150 euros pour la Overlap Jared, 180 euros pour la Rev'it Tracer ou encore 200 euros pour la Rsd Bronson, pour atteindre les 350 euros avec la Rokker Wax Cotton Overshirt.

Le pantalon/jean

Comme pour les blousons, fini les gros logos flashy disgracieux. Il existe des "chino/cargo pants" qui ressemblent à s’y méprendre à un pantalon ordinaire et tout à fait adaptés (renfort kevlar aux endroits sensibles, protections amovibles…)

Les jeans de motos ont aussi évolué. Si les grandes marques proposent généralement des coupes aléatoires et des délavages grossiers, en cherchant un peu on peut trouver un brut très simple, même Selvedge parfois.

Si le cœur vous en dit, il existe bien sur des pantalons en cuir mais là, il faut clairement assumer le look (coucou Ross!) et supporter la chaleur en été.

Par contre niveau abrasion c’est le must, mais comme pour les vestes, c’est bien pour le circuit.
Voici ma sélection :

pantalon moto en denim

Le pantalon Bolid'ster Hipster

Jean moto Resurgence Cafe Race Motorcycle

Le Resurgence Cafe Race Motorcycle Jean

Jean bleu pour motards

Le Jean'ster de Bolid'Ster

Pantalon cargo marron moto

Le cargo Torpedo de Spidi (qui dispose d'un choix large en terme de chino moto)

Ici, le détail des zones renforcées sur le modèle Hipster de Bolid’ster, ça ne rigole pas !

A quel prix ?

Les prix varient du simple au double : de 140 euros environ pour un Spidi Cargo à 300 euros pour le Bolid'ster Hipster. Entre les deux, le choix est vaste.

Impossible de ne pas mentionner Bowtex et leurs produits innovants. Marque récente "made in Belgique", elle propose des sous-vêtements pour hommes ou femmes entièrement doublés en kevlar et équipés de protections amovibles qui vous permettent d’enfiler n’importe quel jean/veste/chemise casual par-dessus sans vous casser la tête, c’est relativement fin, invisible et plutôt efficace !!! Pas donné (150 euros le legging) mais efficace.

sous-vêtements moto Bowtrex

 

Les chaussures

Quand on roule en 2 roues, rien n’empêche de le faire en Converse/Stan Smith/Air Jordan/Margiela mais niveau sécurité ce n’est pas le pied (!). Imaginez une bécane standard de 200 kg sur la cheville ? Ce n’est pas beau à voir… Il existe une multitude de possibilités mais le renfort de la malléole est un vrai plus.

Niveau look, avoir également un renfort pour le sélecteur c’est quand même mieux pour ne pas flinguer ses belles brogues "made in England". Et si elles sont étanches, c’est encore mieux.

Les marques Helstons, Stylmartin, Tcx, Rolands Sands ont tout ce qu’il faut, même des sneakers au look plutôt sympa pour plus de confort sans faire l’impasse niveau sécurité.
Pour vous dire que le streetwear a même conquis le monde de la moto, regardez la collaboration Converse x Neighborhood.

Converse Chuck Taylor All Star 70 Moto Hi noires

Elles font très envie ces Converse pour motards, mais elles sont out of stock !

Voici ma sélection :

Bottes marron Alpinestars Oscar Monty

Idéales pour la ville, les Alpinestars Oscar Monty ne protègent pas complètement, uniquement la malléole, mais affichent un style assez discret. Elles sont aussi disponibles en noir.

Bottes marron RSD Mojave

Cuir de vachette, tige renforcée, renfort au niveau du sélecteur et semelle salut-grip par Vibram™ résistante à l'huile et aux produits chimiques pour ces bottes RSD Mojave, par ailleurs imperméables.

Bottes marron Alpinestars Oscar Monty

Les bottes Stylmartin Rocket, avec ses renforts côté sélecteur et malléole, son cuir imperméable et respirant.

Boots moto marron Alpinestars Oscar Monty

Ces 1/2 bottes en cuir Helstons Urban se portent facilement en ville. Mais pas de renforts au programme.

Boots marron Rev’it regent

En cuir de vachette, les Rev’it Regent sont dotées d'un renfort pour être protégées au niveau du sélecteur de vitesses.

A quel prix ?

Overlap, Alpinestars, Rsd, Stylmartin, Helstons... l'offre est pléthorique pour les bottes, à des prix oscillant entre 140 et 250 euros. Chez Belstaff, il faut plutôt compter entre 350 et 400 euros.

Les gants

Le port des gants homologués est devenu obligatoire depuis le 20 novembre 2016 et ce même pour le passager.
Tout le monde a râlé, mais dans l’absolu vous ne verrez jamais de motards sans gants donc ils vous restent juste à choisir un modèle avec le petit pictogramme qui va bien.

Bonne nouvelle, les généralistes tels que Spidi, Helstons, Segura ou Furygan proposent des choses plutôt cools à des prix pas délirants. Pour l’hiver, une paire de gants doublés est vivement conseillée voire carrément recommandée avec les poignées chauffantes.
Eviter juste les gros logos et les gros machins en carbone partout, mais ça vous le savez déjà.

gants moto noirs

Les gants Helstons Bostons sont un bon choix (crédit 4H10)

A quel prix ?

Les gants s'affichent entre 40 et 100 euros. Dépenser plus me semble inutile, sauf si tu fais de la compétition sur circuit. Juste bien vérifier qu'ils ont les pictogramme et la norme CE.

Le mot de la fin

Saluons les efforts des équipementiers, même les plus généralistes, pour être à l’écoute des consommateurs en proposant des produits innovants. Alors que le temps des super sportives et des gros roadsters japonais des années 90/2000 touche à sa fin (répression routière, volonté de rouler pour le plaisir, bridage à 47.5 CV pour les permis A2…), le temps des combinaisons vertes fluo et des couleurs criardes sera amené à disparaître au profit de produits plus discrets et plus polyvalents, d’inspiration vintage. Et ça que vous rouliez sur une Vespa 125, une Royal Enfield, une Triumph ou une Harley. C’est plutôt bon signe.

Pour ma part je conseille d'avoir deux tenues :

  • Un équipement looké mais 'bulletfroof' avec doublure étanche, bonne chaussure avec protection pour la malléole et casque intégral pour les longues distances. Le mieux pour la grosse balade rythmée entre potes quand il fait moyen-gris-pluie, histoire d'être safe mais stylé quand même.
  • Un équipement plus light, moins lourd, moins cher genre : overshirt, blouson coton ciré, casque jet, chaussures Red Wing pour aller a un restau, une petite virée pepère avec sa chérie à 70 km/h, aller au taf a 5 km.

 

Les sites indispensables :
https://4h10.com http://chazster.com
https://the-cafe-racer.com
https://www.revzilla.com
https://www.motoblouz.com
https://vintage-motors.net

Monsieur Cam Monsieur Cam

Je ne sait pas conjuguer les Si et les Ré correctement, mais j'ai déjà refait un V8 Chevrolet. Adepte de bons single malts, des muscles cars et de tout ce qui roule au sans plomb de plus de 20 ans d'âge. Sinon, fan de Kerouac, de basket en NBA, de Jimi Hendrix et Philippe Etchebest.

Laisse-nous commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.