Hors sujet : Comment choisir son matelas ? (+ avis sur les matelas Tediber)

Quoi ? Un article qui ne parle pas de mode masculine ? Du matelas sur BonneGueule, alors que la housse n'est même pas en chambray japonais ?

Souvenez-vous, dans mon bilan, j'avais émis mon envie (très) personnelle d'élargir de manière (très) sporadique l'éditorial, notamment sur des entreprises qui tentent de changer les règles du jeu de leur marché. Celles qui proposent un produit meilleur et moins cher en supprimant les intermédiaires ou, tout simplement, en proposant un produit qui met une grosse claque à tout ce qui a été fait avant. Bref, je veux tenter de trouver des Hast, des Everlane ou des Maison Standards, dans d'autres domaines que la mode masculine.

Alors, c'est vrai, on pourrait dire que je ne suis pas expert dans ces autres domaines mais c'est justement ce qui m'intéresse. Je veux voir comment je me débrouille pour :

  • Chercher et synthétiser de l'information sur un tout nouveau sujet,
  • Vous en proposer un article qui soit très agréable à lire et qui va vous apprendre tout un tas de trucs très utiles pour la suite.

En l'occurence, on va passer l'épreuve du feu en parlant de matelas, car c'est un secteur finalement très propice à la "disruption" : une offre opaque, des prix difficiles à interpréter... mais j'y reviendrai.

Enfin, pour nos lecteurs les plus puristes, qu'ils se rassurent : je n'ai pas prévu d'intensifier spécialement la publication d'un "hors sujet" à la mode masculine. On est avant tout là pour vous parler de vêtements. Je pense qu'on ne publiera pas plus d'un ou deux articles de ce type par trimestre, voire moins…

Idées reçues et techniques des vendeurs de matelas

Il y a quelques temps, j'avais pu déjeuner avec Julien, fondateur de Tediber, une start-up qui a pour ambition de créer les meilleurs matelas possible.

Et en grand curieux que je suis, je lui ai évidemment posé plein de questions sur le matelas car paradoxalement, alors qu'on y passe 1/3 de notre vie, on n'y connaît pas grand chose, chacun y va de son petit avis pour choisir un matelas : "il faut aller chez telle marque, il faut de la mémoire de forme, mais non il faut du latex en fait ! "

J’ai fouillé sur la toile que des avis sur des marques de matelas ou autres : rien de complet, accessible ou impartial. Alors, j’ai décidé de vous faire « l’article qui manque sur le matelas ». Et je pense que ça va retirer une épine du dos.

Le petit topo du marché des matelas

On a tous besoin de dormir confortablement.

Dans le cas contraire, chacun a fait l'expérience de plusieurs mauvaises nuits, et à quel point une mauvaise qualité de sommeil peut impacter toute notre vie quotidienne.

Voilà pourquoi tout le monde comprend très vite l'intérêt de ne pas négliger sa literie !

Les personnes âgées étant plus sensibles à un confort de sommeil (ben oui, ils n'ont pas les mêmes attentes qu'un étudiant en mode YOLO qui peut dormir n'importe où), elles sont d'ailleurs la cible d'arnaques aux matelas.

Car c'est un marché avec des aspects bien décourageants pour le client final, à savoir :

  • Une opacité dans l'information, donc incapacité à jauger le bon prix du matelas, ce qui laisse la porte ouverte à tout un tas d'escroqueries visant les personnes âgées,
  • Une impossibilité totale d'avoir une idée fidèle de la qualité intrinsèque du matelas, même en se couchant dessus,
  • Des écarts de prix jamais justifiés et difficiles à comprendre : vous savez pourquoi une chemise peut coûter 40 € ou 150 €, mais combien d'entre vous sauraient dire qu'est-ce qui différencie un matelas à 500 € d'un à 2500 € ? Alors qu'on parle d'un élément fondamental à votre hygiène de vie ! Résultat : le prix ne reflète plus grand chose,
  • Une jungle de prix, de fabricants et de technologies. À force d'avoir trop le choix, cela devient incompréhensible et difficile de se décider,
  • La difficulté d'apprécier la qualité d'un matelas, même en "l'essayant" en boutique (alors qu'un vêtement, vous savez en l'essayant s'il tombe bien sur vous… ou pas).
matelas pourri

Une vidéo édifiante qui devrait vous faire passer l'envie d'acheter un matelas dont vous n'avez aucune idée de sa traçabilité.

Quand on a un marché qui génère globalement autant d'angoisse et d'insatisfaction, c'est le terreau parfait pour mettre un grand coup de pied dans la fourmilière, en apporter une offre de très haute qualité à grande échelle. Bref, proposer un matelas extraordinaire à des gens ordinaires

Face à tout ce joyeux fatras, Tediber, une start-up spécialisée dans le matelas, a décidé de faire bouger tout ça. Mais avant, voyons comment se décompose un matelas lambda.

A première vue, rien de particulier sur ce matelas Tediber.

À première vue, rien de particulier sur ce matelas Tediber…

Comprendre les caractéristiques d'un matelas

Halte aux idées reçues

Si on demande à un Français quel type de matelas il préfère, il y a presque 90 % de chances qu’il vous réponde aimer les matelas fermes. Il va donc se diriger vers des matelas type planche en bois.

Ce Français là, il n’a ni raison, ni tort. Il est juste un peu perdu. En fait, on pense que la sensation d’accueil du matelas est fonction du maintien qu’il offre à la colonne vertébrale, donc au dos.

Pour le client français non averti, le monde du matelas se divise en deux camps, les bons et les méchants :

  • les matelas fermes = bon maintien du dos et donc bon dodo,
  • Les matelas moelleux = matelas et dodo pourris.

À qui la faute ? À ses parents et grands-parents qui lui ont répété qu’il fallait un matelas ferme pour bien le maintenir. Sauf que le monde a bougé et, maintenant, on peut avoir des matelas moelleux et du fermes en même temps.

Eh non, le Français ne veut pas dormir sur un nuage trop moelleux !

Eh non, le Français ne veut pas dormir sur un nuage trop moelleux !

Fermeté, maintien et accueil d'un matelas : qu'est-ce que c'est ?

  • L’accueil du matelas : c’est la première sensation, le contact direct offert par le matelas. Il peut être ferme ou moelleux, c’est ça que notre Français associe au maintien. En réalité, tout le monde préfère un accueil un peu ou très moelleux. Si vous vouliez dormir sur un matelas ferme, c’est comme si vous préfériez une couverture en laine à un duvet moelleux.
  • Le soutien (ou maintien) : c’est ce qui permet de maintenir la colonne vertébrale droite et ce, peu importe la position de sommeil. Et là, c’est très important d’être fermement maintenu car autrement, votre corps passe la nuit à contracter vos muscles pour vous maintenir. C'est justement très fatiguant, et vous vous réveillez plus fatigué que vous ne l'étiez avant de vous coucher.
soutien matelas

Tout l'enjeu d'un bon matelas est d'avoir un maintien qui soulage totalement la colonne vertébrale.

Sur un modèle de mauvaise qualité et à matériaux équivalents, il y aura une différence de support en fonction du poids et de la morphologie de son utilisateur. Avec un mauvais matelas, il vous faut donc :

  • Du ferme si vous êtes lourds,
  • Du moelleux si vous êtes légers.

Pourtant, en utilisant des mousses ayant une bonne élasticité et une bonne résilience, le soutien sera parfait quelque soit la morphologie du dormeur, puisque la mousse répondra de manière différente en fonction de la force de pression exercée.

  • La densité : ça, c’est autre chose. La densité des matériaux d’un matelas correspond à leur qualité, plus la densité est élevée, plus le matelas sera de bonne qualité et durable. Cependant pour la même densité, la fermeté peut différer d'un matelas à un autre. Vous comprenez petit à petit pourquoi le choix d'un matelas est parfois une sacrée jungle…

Il ne faut pas s’arrêter aux notations de fermeté des matelas (d’autant que celles-ci sont arbitraires et changent en fonction des marques), qui ne veulent en réalité rien dire. Elles n’ont de sens que pour les matelas de mauvaise qualité, pour proposer un soutien correct même avec des matériaux dont l'élasticité est mauvaise.

Privilégiez les bons matériaux, les bonnes marques et essayez quelques nuits votre matelas.

Promotions et faux réseaux : comment éviter l'arnaque au matelas ?

Sur Internet, les promotions sont valables quasi continuellement et nous sommes inondés de -65 %, - 30 %, sommier offert, etc. Elles paraissent toutes exceptionnelles et éphémères mais, quand on creuse, c’est rarement le cas.

promo matelas

Avec autant de promotions, les fabricants sont obligés d'avoir un prix de départ assez élevé pour marger correctement.

Dans les boutiques, si on a la malchance de tomber entre la semaine du matelas et la semaine point promo, les vendeurs nous donnent toujours le droit « exceptionnellement » à une promotion pas encore disponible, à une « livraison offerte », ou encore à la reprise gratuite de l’ancien matelas.

Vous avez peut-être aussi fait l’expérience de l’achat d’un matelas « qualité hôtel » un peu sous le manteau, auprès d’un copain de copain, à -40 % juste parce que le plastique avait été ouvert, etc.

Globalement, tout le monde autour de vous aura l’impression d’avoir fait une bonne affaire en achetant son matelas.

La réalité sur les prix des matelas

  • Les prix des matelas sont calculés pour qu’il y ait toujours une marge de x1,5 à x2, même avec des promotions incroyables ou des offres de livraison et de reprise.
  • S’il y avait effectivement une petite baisse de marge, elle serait financée par les quelques-uns à qui le vendeur arriverait à faire payer plein pot. Oui, vous êtes la cible.
  • En bref, les promos sont tout simplement la technique de vente la plus archaïque mais aussi la plus efficace : vous faire comprendre qu’il ne faut pas que vous ratiez cette opportunité. Là dessus, je ne vous apprends rien, c'est le même fonctionnement que les soldes : créer un sentiment d'urgence et de rareté par un prix "exceptionnellement" bas pour vous empêcher de reporter votre achat. Vous vous décidez dans la précipitation, sans vraiment comparer.
  • Quant aux réseaux parallèles… disons juste qu’il n’y a pas besoin d’être un génie pour comprendre que l’absence de pignon sur rue leur permet de vendre des produits d’une qualité très très différente de celle annoncée. Eh oui, c'est malin car un matelas, ça ne s’ouvre pas pour vérifier ce qu’il y a dedans !
matelas arnaque

Il est clair que les vendeurs ambulants de matelas sont à fuir autant que possible. Si vous avez la fermeté nécessaire pour leur dire non, pensez aussi à aider vos proches plus âgés pour leur apprendre à gérer ces vendeurs insistants.

Écoutez cette petite voix qui vous dit de prendre du recul et de prendre le temps de réfléchir. Les promotions n’existent que pour pousser le consommateur à l’achat non réfléchi en profondeur. Elles ont un coût important : ce coût caché est intégré au prix initial du matelas et se répercute sur la qualité du produit.

Garantie des matelas : y voir plus clair

Ce que disent / font les revendeurs de matelas :

  • Les garanties ne fonctionnent que si le sommier est acheté avec le matelas,
  • Les matelas sont garantis jusqu’à 10-15 ans.

La réalité sur les garanties

  • Effectivement, un sommier en très mauvais état peut abîmer un matelas et réduire sa durée de vie. Mais un sommier dure beaucoup plus longtemps qu’un matelas et il y a donc besoin d’en changer beaucoup moins souvent : il s’agit seulement d’augmenter le panier d’achat du client,
  • Dans les cas où le sommier n’est pas acheté, cela permet aussi de justifier la mauvaise qualité des matériaux, et leur détérioration trop rapide,
  • Les garanties sur les matelas sont, dans tous les cas, une garantie sur les défauts de fabrication : elles ne prennent pas en compte ce qu’on appelle dans le jargon « un affaissement normal », c’est-à-dire quand les matériaux se tassent. C’est tout à fait normal oui, mais les matériaux de mauvaise qualité s’affaissent très vite et le matelas devient rapidement creux et peu confortable, là où de très bons matériaux ne se tasseront pas avant 8-10 ans.
mal de dos matelas

Un mal de dos qui apparaît sans raison apparente est peut-être le signe qu'il est temps de changer de matelas, car son affaissement devient trop prononcé !

Conclusion

Un matelas est un investissement pour 12 ans (durée moyenne en France). Nous avons donc besoin d’être rassurés sur la qualité de cet objet, ce que les vendeurs et fabricants exploitent.

Les garanties sont souvent un nouvel argument marketing pour faire croire aux clients que leur matelas est de bonne qualité... mais à cause des nombreuses closes de ces garanties, elles ne représentent plus grand-chose et ne sont que très rarement utilisables.

Comprendre les technologies utilisées dans les matelas

Ce qu’ils disent

  • Les matelas ont des faces été et hiver pour améliorer la régulation de la température en fonction des saisons,
  • Les bons matelas sont ceux qui ont le plus de zones de confort (7, 9, 12, etc.).

La réalité

  • Les faces ne jouent qu’un rôle minime dans la régulation de la température, augmentant pourtant le prix de conception et donc de revente : la seule vraie raison est que le consommateur retournera son matelas régulièrement, ainsi les matériaux se déforment moins rapidement et de façon plus homogène.
    Les matériaux de mauvaise qualité passeront donc plus inaperçus.
  • Pour la température : privilégiez un accueil en latex, une chambre à 18 degrés et une couette de qualité. La plus belle des technologies fera le reste.
  • Les zones de confort n’ont de réel sens que pour les matelas à ressorts. Pour les autres, cela augmente seulement les frais de conception, permettant encore une fois d’utiliser des matériaux de moindre qualité : un latex ou une mousse haut de gamme sont naturellement ergonomiques point par point. Les matelas en latex peuvent aussi avoir des zones de confort justifiées mais globalement, un matelas en latex n’est pas le top en matière de maintien.
matelas technologie

De nombreuses technologies existent dans les matelas, et on y comprend pas grand chose…

Conclusion

Le jargon utilisé par les vendeurs permet de se différencier ou segmenter le marché.

La réalité est que l’utilisation de matériaux de bonne qualité découle sur un matelas qui possède naturellement ces qualités, sans avoir de coûts cachés : la R&D pour mettre au point une innovation fumeuse, la production plus chère pour créer des zonages sur le tissu ou dans le noyau, le stockage de nombreuses références de produits différents... Tout cela augmente les coûts qui doivent bien se répercuter quelque part (= sur vous).

La reprise de matelas offerte

Ce qu’ils disent 

"On est sympa, on vous reprend votre ancien matelas."

La réalité

Vous commencez à comprendre, la reprise offerte, ça veut dire la reprise incluse !

Et une reprise, ce n'est pas donné, ça coûte minimum 100-150 €. Alors même que la majorité des villes proposent le ramassage gratuit des matelas ! En France, on a même une pépite à la pointe de ce type de recyclage très spécifique, Recyc Matelas.

Côté reprise du matelas, même Ikea propose une option de reprise gratuite de votre ancien matelas. Évidemment, le but est de proposer une expérience client au top afin de lui donner envie d'acheter à nouveau du Ikea, il n'y a pas qu'une vocation purement environnementale derrière cette offre… mais on ne va pas s'en plaindre 😉

J'insiste tout de même sur ce point car la reprise d'un vieux matelas est un sujet sérieux : dans la nature, il met près de 100 ans à se dégrader, alors qu'il y a tant de possibilités de créer de la valeur sur un matelas à jeter ! Faites-moi plaisir, avant de penser à la déchetterie, essayez d'améliorer votre karma avec une fin plus heureuse pour votre matelas.

recycclage matelas

Le recyclage du matelas est un sujet complexe, notamment à cause de coûts de collecte élevés et d'une longue chaîne de "désassemblage".

Les conseils à retenir pour bien choisir son matelas

  • Tout d'abord, on se renseigne sur la densité des matériaux pour avoir une pièce de qualité. La densité est indiquée dans les descriptions produits, voici les minima nécessaires en termes de durabilité :
    • Mousse Haute Résilience (HR) : > 25kg/m3
    • Latex : >60kg/m3
    • Mousse à mémoire de forme : >40kg/m3
  • Faites bien attention à l’indépendance de couchage (ce qui permet de ne pas sentir son partenaire bouger, qui est aussi la principale cause de réveil pendant la nuit). Je ne suis pas concerné dans l'équipe mais Alex a tendance à se réveiller quand sa douce bouge dans la nuit, c'est un point à ne JAMAIS prendre à la légère.
  • Ce matelas, il va bien falloir l'essayer à un moment ou un autre, pour connaître ses goûts en matière d’accueil et être sûr que le soutien soit correct, pour aller plus loin que "l'essayage au feeling". Les marques en sont conscientes, c'est pour ça qu'elles proposent souvent un nombre de jours d'essai. Renseignez-vous bien à ce sujet et faites bien attention aux conditions de retour (si le retour est à votre charge, par exemple).
  • On l'a dit plus haut, gardez votre sang froid devant « la promotion du jour » qui n’est là que pour vous pousser à un achat irréfléchi. On ne vous dit pas de payer plein pot, on recommande simplement de prendre le temps et de comparer.
  • Attention aux dimensions : un matelas trop petit sera dérangeant, là où un matelas trop grand pourrait étouffer l’espace de votre chambre.
  • L’épaisseur n’apporte que peu au confort mais un matelas de moins de 20 cm ne peut pas vraiment isoler votre corps du sommier et de ses mouvements. Privilégiez donc des matelas de plus de 20 cm mais en dessous de 27-28, pour ne pas avoir à changer toutes vos housses de matelas.
  • Enfin, finissez par les propriétés hypoallergéniques et anti-acariennes du matelas : un matelas en latex l’est par exemple naturellement, alors qu’un matelas rembourré en laine est à bannir formellement pour les personnes sensibles sur ces points-là. Une housse lavable peut aussi être un atout important pour l’entretien.

Le pari de Tediber

Bande de separation fermeture eclair du matelas tediber

Même si le matelas sera recouvert par une housse, c'est un joli tissu texturé gris et une première partie en tencel qui habillent le matelas

Vous commencez à comprendre comment le marché du matelas peut parfois se montrer impitoyable et bien bordélique et, de ce fait, vous pouvez avoir toutes les difficultés à choisir le matelas ultime (lisez l'histoire d'Alexis, lecteur de BonneGueule, vous allez vous reconnaître).

Un marché opaque, avec des marges délirantes et une offre peu lisible, laisse somme toute une énorme opportunité à un acteur entrant pour faire exactement le contraire, à la manière d'Uber et les taxis. Regardez cette excellente vidéo d'un camarade d'école à ce sujet, les parallèles avec l'industrie du matelas sont très intéressants !

equipe tediber

L'équipe fondatrice : Julien au milieu, Juan Pablo et Jean-Christophe du studio de design Nocc à ses côtés.

Et c'est là que le destin a placé Tediber sur mon chemin, créé par Julien Sylvain, un serial entrepreneur au CV solide (bon signe : il n'a aucun mal à parler de ses échecs, quelque chose que j'apprécie beaucoup). J'ai été ravi de voir qu'ils ont eu une approche très différente de ce qu'on voit habituellement, en prenant un à un toutes les frustrations qu'on peut avoir avec un matelas et son achat.

Ben oui, vous vous souvenez des trucs relous de la plupart des fabricants ? Tediber a décidé d'en faire des avantages pour leurs clients :

  • Un seul produit, pour une lisibilité de l'offre maximale,
  • Pas d'intermédiaires pour avoir un prix attractif (le revers de la médaille, c'est que la marge est tellement tassée qu'il n'y a jamais de promotion, ou plutôt si : elle dure toute l'année ! )
  • Beaucoup de garanties pour rassurer le client, et la possibilité de faire un retour en arrière : 100 nuits d'essai et une reprise gratuite du matelas. Les matelas repris sont donnés à des associations.
  • Et comme de nombreuses start-up, une culture très forte du service et de la satisfaction client : ils livrent à Paris sur des créneaux de 1h30 avec le coursier qui vous monte le matelas à l'étage. Ailleurs en France, c'est une livraison par UPS en 24h, chose assez rare pour une marque de matelas. Pour le service client, comme chez Captain Train (ou comme chez nous 🙂 ) il est internalisé (=ce n'est pas un call center qui n'a rien à voir avec l'entreprise qui répond aux appels des clients) et c'est l'équipe du siège qui répond aux clients.

Finalement, c'est un business model que vous connaissez très bien en matière de vêtements. Par exemple, Hast a longtemps été une marque dite "mono produit" (qui ne vendait que de la chemise), à un prix très attractif grâce à la vente directe (ils n'ont jamais été distribués chez des revendeurs). C'est la même chose pour Tediber : un seul produit, pas d'intermédiaires pour préserver la marge, un prix attractif et une expérience client qui se veut très agréable.

Ca paraît évident dit comme ça, mais en France, c'est un modèle précurseur, qui n'a d'ailleurs pas échappé à la presse, notamment chez Télématin avec un reportage d'une grande clarté et BFM Business, où l'équipe raconte la genèse du projet… et ses difficultés !

boite tediber

L'originalité de la livraison : les matelas sont livrés dans des boîtes en carton facilement transportables. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, compresser le matelas pour des raisons de place n'affecte en rien sa qualité, et les grandes marques se refusent de le faire uniquement pour des questions d'image…

Ce matelas, qu'est-ce qu'il a de particulier ?

Tediber a fait un pari audacieux : concevoir UN matelas en plusieurs tailles et qui conviendrait à tous les dormeurs. J'étais assez perplexe devant cette approche "one size fits all" (un produit qui convient à tout le monde) mais comme vous allez le voir, en pratique, ça a l'air de plutôt bien marcher pour ceux qui l'ont testé 🙂

Se prendre au jeu - Soiree entre fille sur tediber le matelas pour les filles et les garcons light

Lé détail qui ne doit vous échapper et qui en fait un matelas intéressant : le verre de spiritueux posé sur le matelas ne se renverse pas malgré deux personnes assises dessus ! Ca s'appelle l'indépendance de couchage 🙂

Julien a en fait décidé de prendre le meilleur des trois technologies actuelles, à savoir :

  • Une première couche en latex, c'est la première chose que vous sentez quand vous vous allongez dessus (on parle de "l'accueil" du matelas) qui donne beaucoup de moelleux en surface,
  • Une épaisseur de mousse "mémoire de forme", qui apporte le maintien nécessaire. Mine de rien, il y a un parti pris de la part de Julien, puisque bon nombre de marques mettent la mousse mémoire de forme en premier contact avec le corps. Or, le problème c'est qu'elle gère mal la chaleur, et c'est pour cette raison que dans un matelas Tediber, elle vient après l'accueil en latex
  • Et enfin une mousse polyuréthane et haute résilience, qui va permettre au matelas de durer et d'être confortable. Je regrette juste que Tediber ne détaille pas plus en quoi sa mousse est unique par rapport aux autres.
BR

Les trois matériaux bien visibles : en premier le latex, puis la mémoire de forme, et enfin la mousse haute résilience.

C'est cet assemblage de trois matériaux soigneusement choisis qui donne un confort propre à Tediber. Point appréciable, le latex est certifié OEKO-TEX® Standard 100 tandis que la a mémoire de forme et la mousse sont labellisées Certipur. Les composants sont donc non nocifs et à faible impact sur l'environnement.

Dans ce genre de projet, pour une marque qui part de zéro, tout l'enjeu va porter sur l'exécution de l'idée, et ici, sur le sourcing du fabricant.

FullSizeRender (19)

Les matelas prêts à être expédiés dans l'usine belge, qui est apparemment le pays du matelas, tout comme la Suisse est le pays de l'horlogerie…

Julien a réussi à trouver un fabricant avec 40 années d'expérience pour concrétiser son idée. Après quelques prototypes, le grand jour est arrivé : le lancement de la marque, et l'épreuve du feu parmi les premiers clients… Mais avant, parlons prix.

On est sur un matelas standard à 650 €, soit le prix d'un costume. Pour un élément aussi vital (vous allez quand même passer un tiers de votre temps allongé dessus, et il est garant de la qualité de vos nuits), qui va durer plusieurs années, je trouve que c'est un investissement tout à fait raisonnable.

Alors, un matelas qui coûte 650 € au lieu de 1500 €, où tout est fait pour dépasser les attentes du client, trop beau pour être vrai ? L'heure du test en situation a sonné !

Le test du matelas Tediber : nos avis

Eh bien pour cette fois-ci, le test va être un peu particulier, puisque :

  • Ce n'est pas moi qui l'ai testé,
  • Et ce n'est pas un, mais DEUX testeurs comme vous et moi, de l'équipe, qui vont vous livrer leur ressenti.

En effet, par un hasard du calendrier, Alexandre (le chef de produit que vous voyez tout le temps dans les vidéos) et Jérémy (le concepteur-rédacteur qu'on ne voit pas souvent dans les vidéos), ont eu besoin d'un nouveau matelas à peu près en même temps, à la suite d'un déménagement.

Ils ont tous les deux opté pour un matelas Tediber et ont tenu à écrire chacun leur feedback :

Test du matelas Tediber par Jérémy

J'ai personnellement fait l'acquisition du matelas Tediber il y a deux mois, emménageant dans un nouvel appartement. Étant en concubinage, j'ai opté pour le format Queen, c'est-à-dire le format 160 x 200.

Au départ, j'ai mis un petit laps de temps pour m'habituer à cette literie. En effet, le lit est relativement dur et épais, ce qui est aussi le corollaire d'un maintien assez exceptionnel. J'avais été habitué par le passé à des lits de moins bonne qualité, plus mous... Mais petit à petit, grâce à la mémoire de forme, le lit s'est adapté ; ou je me suis adapté à lui et mon dos a commencé à bien prendre son pied.

Lilibear sur Tediber

Tediber : l'ami des bêtes !

En ce qui concerne son maintien justement, c'est simple : si vous bougez, la personne à côté ne ressent aucune vibration, ce qui constitue un atout non négligeable quand on vit en couple. Par exemple, si vous devez aller aux toilettes ou vous rendre chez votre maîtresse en pleine nuit, votre copine ne se réveillera pas. #astuce

Plus sérieusement, au contraire des lits mous qui peuvent être appréciables mais desquels le confort décline au fur et à mesure du temps, ce matelas est tout le contraire pour moi. Plus je dors dedans, plus je m'y sens bien.

À noter que je dors sans sommier depuis le début, je compte en acheter un très bientôt. Esthétiquement c'est toujours mieux, et ça permettra de gagner également en souplesse. Je ne suis pas un expert du lit, mais Tediber a vraiment une carte à jouer dans un secteur qui mérite d'être changé (le marché de la literie n'a connu aucune évolution technologique majeure depuis 30 ans).

Tediber, le BonneGueule de la literie ? 😉

L'avis d'Alexandre sur le matelas Tediber

Ayant récemment déménagé pour passer d'un petit studio meublé à un appartement plus grand mais non meublé, j'ai dû me confronter à l'achat d'un nouveau lit (sommier + matelas).

Ayant un sommeil très compliqué, le choix du matelas (dans lequel nous passons 1/3 de notre vie) est un achat extrêmement important. Je n'ai pas le droit à l'erreur. Et au regard du prix des lits, cela représente un vrai investissement, voire même une source d'angoisse.

Alors certes, je m'étais fait à l'idée de débourser une certaine somme mais je n'avais pas envie de me faire arnaquer...

Cette peur est justifiée car le marché de la literie est une jungle pire que l'industrie textile, avec une opacité aussi déconcertante que les prix affichés sur les étiquettes. Comprendre l'offre est quasiment impossible, et je ne vous parle même pas de la qualité des vendeurs dans les enseignes, incapables de vous renseigner correctement.

Ce que j'ai aimé chez Tediber, c'est l'offre très claire : un matelas unique. Impossible de faire une erreur, c'est LE bon matelas, car il a été pensé et conçu comme le matelas ultime et juste.

C'est Elie qui m'en avait parlé le premier... et j'avoue avoir été sceptique au début. J'ai quand même sauté le pas et acheté le modèle Queen (160 cm de large, indispensable quand votre copine s'étale sur les 2/3 de la surface et ne vous laisse qu'un infime morceau). J'ai enfin complété cet achat avec l'acquisition d'un sommier classique.

toucher matelas tediber

Alexandre valide l'accueil du matelas.

J'ai tout de suite été conquis, on ressent honnêtement une vraie différence en termes de confort. Au premier abord, il paraît "moelleux" mais offre quand même beaucoup de soutien (j'ai horreur de m'enfoncer dans un matelas trop mou). Un mélange entre un matelas "accueillant" et un matelas plus stricte. Un équilibre parfait !

Des amis et de la famille sont venus à Paris et je leur ai prêté mon appartement, eux aussi sont séduits... Donc je le recommande à tous ceux qui veulent investir dans une literie de qualité.

En fait, il est très compliqué d'expliquer la sensation de confort : c'est comme s'il y avait la fermeté nécessaire quand on s'asseoit pour lire un livre ou regarder une série, et la juste "mollesse" une fois allongé. Cette “mollesse" qui fait que ton corps se moule dans le matelas et n'est pas contraint.

chien tediber

Le moelleux du matelas qui fait du bien à tout le monde.

Le matin, on se sent complètement reposé, batteries chargées pour attaquer une nouvelle journée (mention spéciale pour les grasses matinées le weekend, où le matelas Tediber vous transporte loin). Alors, je n'irai pas jusqu'à dire que tous mes problèmes de sommeil se sont réglés par cet l'achat, mais il contribue fortement à améliorer ma situation.

En revanche, il y a un effet négatif que j'avais totalement sous-estimé : maintenant, j'ai aussi énormément de mal à retourner sur un matelas classique quand je dors chez ma copine ou chez des amis... Cela provoque des maux de dos matinaux assez désagréables. On s'habitue très vite au luxe de profiter d'une très bonne literie, votre corps vous en remercie.

C'est très difficile d'écrire ce qu'on ressent dans un bon matelas, alors le mieux reste d'essayer. Comme me l'avait dit Elie "Alex, si tu n'es pas satisfait, tu as trois mois pour renvoyer le matelas". Trois mois, c'est largement suffisant pour juger de la qualité d'un lit. D'autant plus qu'en une nuit, vous serez déjà convaincu.
Laisser un commentaire

Les commentaires sont validés manuellement, mais tous sont acceptés et publiés avec une réponse (il faut compter 24h en moyenne).

  • Simon

    Je te remercie pour ton retour 🙂
    Avec le recul c’est vrai que les arguments scientifiques manquent cruellement sur ce genre de brochure… à méditer !

  • Nicolò – BonneGueule

    Ok ok, je voulais m’en assurer justement, notre indépendance est une valeur que l’on défend assez fièrement !

    Ah oui, celle-ci… D’accord, en effet je comprends mieux 😉

    Merci pour tes compliments !

  • Nicolò – BonneGueule

    J’entends ton argument mais par contre, juste histoire qu’il n’y a pas de malentendu : en ce qui nous concerne nous, on ne fait pas partie du « marketing » de qui que ce soit ici, on est un méida de mode masculine indépendant (et oui, là on est sur du « hors série / hors sujet » total haha).

    Et il va de soi que personne dans l’équipe n’a touché un seul centime pour cet article.

    Et pour ce qui est de payer le prix des pubs… Si tu bosses dans la com, tu dois sans doute savoir que quelques Facebook ads + des annonces web ce n’est pas si cher que ça, surtout comparé aux prix des campagnes prints des anciens du marché.

  • Pierre – BonneGueule

    Merci du tuyau ! 🙂

  • Pierre – BonneGueule

    Ca pourrait effectivement être super sympa, mais ce serait un peu compliqué à gérer, et pas mal HS. 😉

  • Pierre – BonneGueule

    Hello Alexandre !

    On essaie justement de travailler sur des articles lifestyle/hors-série en ce moment, mais le matelas était un one shot. Pour les bonnes adresses, on a refait notre guide des boutiques, et on est encore en train de travailler dessus en ce moment. 😉
    https://www.bonnegueule.fr/les-boutiques/

    À bientôt,
    Pierre

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Alexandre !

    Non pas vraiment :/
    C’était complètement « hors série » comme article donc on a pas non plus l’habitude de faire du comparatif de literie 😉

  • Marion

    Bonjour Simon,
    Je travaille chez Tediber et je vous prie de m’excuser pour cette réponse tardive !
    Notre matelas combine trois des meilleures technologies dont la mémoire de forme. Elle va épouser les formes de votre corps et répartir les points de pression au niveau des hanches et des épaules.
    Le matelas à eau est un matelas très particulier qui ne convient pas à tous les dormeurs.
    Mais je vous laisse nous contacter directement au 01 86 95 47 10, j’en discuterai avec plaisir avec vous 🙂

  • Marion

    Bonjour Vincent,
    Je travaille au service client de Tediber.
    L’effet cuvette n’est absolument pas normal. Le matelas a été testé sur 30 000 cycles (soit 15 ans) à 140 kilos et il a largement prouvé sa résistance.
    Je vous invite à prendre contact avec nous au 01 86 95 47 10.
    Nous sommes à votre disposition, nous trouverons une solution ensemble 🙂

  • Fabien

    Le matelas unique et universel est un concept marketing bien travaillé mais peu réaliste.

    Ce matelas convient certainement aux personnes qui sont jeunes et sans problème de santé (la cible principale de Tediber) mais convient peu à des personnes plus âgées, plus exigeantes qui souffrent de problème de dos par exemple.

    En plus sont prix n’est vraiment pas donnée comparé à d’autres matelas de qualité supérieure. Cela doit permettre de compenser tout les dépenses marketing et notamment les 100 jours à l’essai. Les matériaux utilisés restent très classiques et l’argumentaire commercial repose essentiellement sur le bienfait de chaque matière qui compensent les faiblesses de l’autre : c’est un peu trop facile. Le matelas roulé et compressé existe aussi depuis des années chez Ikea et n’est pas une réelle innovation.

    A mon sens, le sommeil de chacun et la morphologie de chacun est particulier et le choix d’un matelas est un choix personnel qui dépend de la façon de dormir, du type de confort souhaité… Ce matelas est peut être confortable pour les personnes avec une morphologie « standard » sans problème de santé mais n’est pas adapté dès lors qu’on sort de cette « norme ».

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Philippot !

    Benoît me dit que non.

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Simon !

    Je sais pas si les créateurs de Tediber prendront connaissance de ton message via les commentaires de notre article…

    Le mieux si tu veux une réponse ça reste peut-être de leur demander directement, je pense 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Merci Simon 🙂

  • Delphine

    Bonjour à tous,
    Article très sympa et réaliste, détaillé et complet.
    Je travaille dans le marketing et je dois effectivement avouer que c’est le parcours du combattant pour trouver le bon matelas. La naïveté des gens sur les forums montre à quel point ils semblent prêts à dire oui à la première pub qu’ils voient… Mon conseil aussi humble soit-il, fonctionnez au bouche à oreille plutôt qu’à des placements de produits sur des sites quelconques (comme celui-ci); n’oubliez pas qu’une marque paye pour se retrouver ici, et que le marketing gagne toujours 😉
    Discutez avec vos amis, vos collègues, votre famille sur leurs ressentis, essayez les produits et enfin sans regarder les fausses réductions placardées à tout va, demandez-vous si le rapport qualité-prix vous convient au final… Bonne chance chers amis!

  • Julien Sylvain

    Bonjour Yarrumllib, merci pour ce retour. Notre but est de satisfaire tous les clients, même ceux qui ne ne trouve pas dans Tediber le matelas idéal.
    En effet Tediber est un matelas ferme (mais accueillant). Notre objectif est de convaincre 98% des clients. La barre est haute mais pour l’instant l’objectif est atteint!
    Bonne journée et merci pour votre commentaire,
    Julien

  • Nicolò – BonneGueule

    Excellente question !

    Je ne pense pas que Benoît ait mis la main dessus à ce jour 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Merci pour ton retour !

  • ils ont arrêté le système de parrainage car cela ne correspondait pas à leur valeur et leur notion de prix juste par rapport notamment à leurs clients des débuts

  • Jean Laplage

    Si quelqu’un a un parrainage, j’suis preneur !

  • Benoit – BonneGueule

    Julien de Tediber est catégorique sur ce point : n’importe quel sommier bien ferme fait l’affaire.

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Greg !

    Merci pour ton retour 🙂

    Il y en a un paquet dans les commentaires ^^

  • Bill Django

    Avec plaisir !

  • Kalash

    Voici un code parrainage valide : NGABERT

  • Bady

    Merci pour votre code.

  • Bady

    Bonjour
    Voici mon code de parrainage
    BADYBADIE
    Cordialement

  • Asv

    Bonjour, j’ai testé tous les codes parrainage… Aucun ne fonctionne ! Si vous en avez d’autres, pensez à moi ! Merci

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Jean !

    C’est pas encore décidé je crois 😉

  • On a décidé de franchir le pas aussi ! Et voici un code de parrainage : CHARLESGUI

  • Benoit – BonneGueule

    Le plus simple est de demander à Julien, mais moi je le souleverai quand même un peu pour bien aérer l’envers (Julien me contredira si je me trompe).

  • Mathieu

    Bonjour merci bonne gueule d’avoir fait découvrir cette marque à ses lecteurs. Je comptais changer de matelas ça tombe bien ! super matelas reçu aujourd’hui ça change de l’ancien . Code parrainage pour avoir 50€ de réduction (j’en ai profité aussi) : MABROTY

  • Gui

    Je viens de commander !!! je l’attends avec impatience.
    Code parrainage: GUIX

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello JB !

    Merci pour ton retour !

  • Julien Sylvain

    Merci Thomas pour se partage! Je viens de lire ça à l’équipe et ca rend tout le monde très heureux!

  • Benoit – BonneGueule

    Super retour, merci !

  • Jean

    Commandé à l’instant. Un retour d’expérience que j’espère calme et reposé. J’en rêve déjà. A suivre donc.

    50€ de réduction en utilisant le code : BURONCOM

  • FPP

    J’ai franchi le pas avec l’achat d’un King Size. Je vous ferai un retour d’expérience.
    Voici mon code parrainage pour les 50€ de réduc’ pour ceux que ça intéresse : FABIENPERN

  • FPP

    Arf… C’est tout moi ça, je m’emballe, je m’emballe ! Merci pour l’info.

  • Benoit – BonneGueule

    Il a déjà répondu à cette question dans les commentaires 😉

  • Benoit – BonneGueule

    Franchement, ça me paraît vraiment tendu, de prendre un matelas pas prévu pour un convertible… Autant aller chez un spécialiste du convertible !

  • Debavelaere

    Bon plus aucun code de parrainage ne fonctionnait, donc je laisse le mien ici si cela vous intéresse. QDEBAVELAE

  • Benoit – BonneGueule

    Oui, on l’a fait ici : https://www.bonnegueule.fr/le-guide-lentretien-des-vetements-prenez-soin-de-votre-seconde-peau/
    Tu devrais aussi songer à changer de déodorant 😉

  • Karim r.

    C’est possible de faire un article sur comment laver un vêtement et le garder longtemps. Avec l’utilisation d’un déo bille, je suis obligé de racheter tous mes tee tous les 6 mois.

  • David Fernandez

    Oui ! et j’ai eu un retour immédiatement ! ils m’envoient une nouvelle housse ;). Et n’oubliez pas les 50 € de réduction sur votre commande avec le code « grafinet » 😉

  • Benoit – BonneGueule

    Intéressant le coup des chaises de bureaux ! Il y a cet article sinon : http://thewirecutter.com/reviews/best-office-chair/
    Sinon tu as le forum hardware qui a fait un énorme topic sur le sujet : http://forum.hardware.fr/hfr/Discussions/Viepratique/unique-choisir-matelas-sujet_71389_1.htm mais j’ai l’impression que tu en ressors avec plus de questions en tête qu’avant de le lire…

  • Benoit – BonneGueule

    Ah mince 🙁 Il a dû s’accrocher dans le tissu. Tu as contacté la marque ?

  • Benoit – BonneGueule

    Oreiller + couette, si j’étais toi, j’irai chez Coco-Mat : http://www.coco-mat.com/fr_fr/

  • Benoit – BonneGueule

    Ah très bonne idée ! J’ai plus qu’à trouver un expert sur le sujet et à bien geeker sur le sujet 🙂

  • Benoit – BonneGueule

    Pour le prix du Queen, c’est indiqué là, sur la page produit : https://www.tediber.com/matelas/
    Et pour dormir sans drap housse, je laisse Julien répondre 🙂

  • Benoit – BonneGueule

    Oui, regarde chez Coco-Mat : http://www.coco-mat.com/fr_fr/

  • Benoit – BonneGueule

    Je laisse répondre Julien 🙂 De notre côté, on a voulu fournir un test faits par des personnes « normales » comme toi et moi.

  • Benoit – BonneGueule

    Merci pour ton retour, on va le faire prudemment, on veut être sûr d’avoir de l’information pertinente à apporter à chaque fois 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Merci Itachi !

    Benoît va vraiment y mettre du coeur sur celui ci, je le sens haha 😉

  • Benoit – BonneGueule

    Ahah merci Julien, je prends note 😉

  • David Marienval

    Hello,
    Pour les matelas Tediber: Mémoire de forme et latex, comme dans les grands hôtels.
    50€ de réduction en utilisant le code : DAMRIENVAL

  • Julien

    « Enfin, pour nos lecteurs les plus puristes, qu’ils se rassurent : je n’ai pas prévu d’intensifier spécialement la publication d’un « hors sujet » à la mode masculine ».
    En tant que lecteur assidu de BonneGueule depuis de nombreuses années, je peux vous affirmer sans trop m’avancer qu’il n’y a aucun problème à ce que vous publiez plus d’articles « hors sujet » s’ils sont tous de cette qualité ! Un vrai plaisir à lire et une grande source d’informations 🙂

  • Steph

    Oui, j’ai aussi hâte de déménager !
    Petite indiscrétion : il parait que des oreillers sont en préparation.. mais chut 🙂

  • Julien Sylvain

    Les matelas à ressorts sont techniquement les meilleurs. Maintien irréprochable, bonne durée de vie. Le problème est qu’un matelas à ressort à moins de 1500€ ne peut pas être un bon matelas, tant il y a de travail et d’éléments le composant. Il faut donc pouvoir mettre le prix. Ensuite l’accueil, comme on ne peut pas dormir au contact des ressorts, doit être fait par d’autres matériaux: rembourrage, latex etc. Se pose alors la question du choix, de l’essai, etc…

  • Julien Sylvain

    Donne nous encore quelques semaines 😉

  • Julien Sylvain

    Et si tu as des questions, appelle nous très librement! Julien de Tediber

  • Julien Sylvain

    Bonjour Tristan,

    Question très légitime, tant il a été dit et rabattu qu’il fallait retourner et pivoter (tête / pied) son matelas.
    Bon la réalité c’est que souvent c’est un discours assez utile pour prolonger la durée de vie de matelas de qualité moyenne. Et les fabricants l’incite avec des face été/hiver mais qui n’ont que peu d’intérêts, notamment dans nos chambres à température à peu près constante…
    Avec Tediber, une seule face de couchage Mémoire de forme / Latex / Tencel et donc surtout ne pas le retourner! La qualité des mousses fait que nous pouvons vous garantir, au propre comme au figuré que le matelas ne bougera pas pour les 10 prochaines années! Nous garantissons un affaissement inférieur à 10%, soit 2,5cm. C’est très peu.
    Si vous voulez vraiment limité encore plus cet affaissement, tournez le tête / pied tous les 6-12 mois, surtout si vous dormez seul ou si vous avez une grosse différence de poids avec la personne qui partage vos nuits
    Excellente soirée,

    Julien

  • Julien Sylvain

    Bonjour Vincent!

    Globalement le sommier n’a que peu d’impact sur le confort général de la literie quand il est question de matelas de cette qualité et de cette épaisseur.
    Il joue principalement un rôle d’aération et pratique (hauteur du lit, rangement etc.).
    En effet, un sommier à lattes dures est l’idéal car c’est vraiment le matelas qui travaille, par contre je dois avouer qu’un sommier à lattes souples ou multiplis est plus durable dans le temps, car pas/peu de risque de briser une latte!
    Tu peux acheter ces types de sommiers partout – ils sont souvent très similaires et c’est des produits simples à fabriquer

    Bonne soirée,

    Julien

  • Julien Sylvain

    Merci pour ton enthousiasme Alexis!

  • ou peut-être juste les BonneGueule de tous les domaines, vu qu’on existe depuis 2007 😉

  • Benoit – BonneGueule

    Merci Romain, on va essayer de continuer sur cette lancée, on a quelques idées pour vous 🙂

  • Benoit – BonneGueule

    Ben justement, Tediber part du principe qu’un bon matelas de qualité n’a pas besoin de se retourner 😉 Mais pour le coup, je laisse Julien, le fondateur de Tediber te répondre (il revient de vacances aujourd’hui, donc il ne répondra peut-être que demain).

  • Benoit – BonneGueule

    On essaye, on essaye :p

  • Benoit – BonneGueule

    Merci à toi Alexis, content de lire ton retour sur Tediber 🙂

  • Benoit – BonneGueule

    Merci Martin ! On va essayer de continuer ses formats de ce type, mais ça demande beaucoup de travail en amont, car il faut bien se former sur le sujet 🙂

  • Benoit – BonneGueule

    Tediber conseille de prendre un sommier le plus dur possible avec ses matelas !

  • vincent

    Quand est-il des sommiers ? En avez vous à conseiller pour soutenir un bon matelas ?

  • Martin

    C’est le genre d’article que j’aimerais voir fleurir un peu plus sur Bonne Gueule. Je pense que vous avez un lectorat très sensible à ces problématiques du « où et comment bien acheter ». Sans pouvoir traiter de tout non plus, encourager ces démarches intelligentes est vraiment un aspect qui me fait apprécier BG.

  • AToyane

    Chouette article que j’attendais depuis que Benoit l’avait annoncé (en décembre dernier ?).
    Bon je n’avais pas attendu l’article pour passer le pas. D’ailleurs la simple évocation de Tediber par Benoit m’a fait découvrir toute l’étendue des startups liées au sommeil en France (marché encore balbutiant) mais aussi outre Manche et outre-Atlantique. Merci Benoit pour les heures de sommeil perdues pendant ces recherches !

    Bref, j’ai sauté le pas et comme beaucoup de monde je suis très content.
    Mais plus que le matelas lui-même, je suis particulièrement ravi de l’expérience client (de la simplicité de l’offre, à l’équipe très sympathique à commencer par Julien). J’avais d’ailleurs fait un petit article dessus sur Medium.

    Bref c’est top ! Et Benoit, j’attends impatiemment les prochains articles du même style.

  • Emmanuel

    Merci beaucoup Benoît, tu as vraiment réponse à tout!

  • Hervé

    Oui, un investissement mais qui le vaut j’en suis convaincu 😉

    Et merci pour les codes de parrainage, j’en utiliserai un !

  • Benoit – BonneGueule

    Pour les chaises de bureaux, c’est sur Wirecutter que tu vas trouver ton bonheur : http://thewirecutter.com/reviews/best-office-chair/

  • Benoit – BonneGueule

    En oreiller, tu as Coco Mat qui a l’air de faire des trucs vraiment tops : http://www.coco-mat.com/store/fr_fr/oreillers/pour-adultes

  • Benoit – BonneGueule

    Merci Steph 🙂 Effectivement, quand tu changes de literie, ça change tout, j’ai hâte de déménager pour pouvoir enfin goûter aux joies du Tediber !

  • Benoit – BonneGueule

    Merci Clément, j’espère que ça a pu bien t’aider è

  • Benoit – BonneGueule

    C’est le prix d’un beau costume, sauf que tu vas y passer un tiers de ta vie 🙂

  • Benoit – BonneGueule

    Avec grand plaisir pour avoir ton retour sur le sujet !

  • Benoit – BonneGueule

    Merci pour ce retour très intéressant !

  • warp

    J’en ai acheté 1 il y a plus de 2 mois et j’en suis vraiment très content : plus de mal de dos au réveil. En plus d’adhérer à la démarche globale (modèle se rapprochant de BG) je trouve le système de livraison et d’essai vraiment pratique.
    Si des personnes sont intéressés j’ai un code de parrainage (50 euro de remise) : AWARP.

  • David Fernandez

    Après la lecture de votre article je vient d’en commander un en Queen size, je vous donnerais mes impressions ! PS: 50 € de réduction avec le code « grafinet » 😉

  • Hervé

    Un super article ! Nous faire découvrir les Hast et Maison Standard de tous les domaines, en voilà une belle feuille de route 😉

    Bon maintenant que je suis convaincu, il va falloir que je trouve où mettre mon Queen Size. Et que j’économise 750 euros !

  • Clément

    Super article, ça change ! Je vais surement me laisser tenter cette fois ci. J’avais fais une recherche il y a quelque mois pour un bon matelas mais je m’étais perdu. Merci BG 🙂

  • Steph

    Merci pour cette découverte

    Etant donné que je vais emménager dans moins d’un an et que je dois investir dans un sommier et matelas, je pense que la partie matelas est toute trouvée ! C’est vraiment un point qu’il ne faut pas négliger et toute ces explications et ces détails c’est génial. Je ferai un retour le moment venu

    Très bien écrit cet article Benoit

  • Benoit – BonneGueule

    Ahah merci Pascal ! tu me feras ton retour sur Tediber 😉 Le service client est très sympa en tout cas !

  • Benoit – BonneGueule

    Merci Julien pour cet accueil très encourageant !

  • Top top top, j’ai vraiment aimé. Ce n’est pas parce que vous avez acquis une expertise dans la mode masculine que vous ne devez pas décortiquer avec la même passion d’autres secteurs. Je ne suis pas forcément pour la spécialisation à outrance donc j’adhère totalement à ce nouvel article !
    Quant à cette marque, je saurai m’en souvenir quand j’aurai besoin de changer de literie, merci pour cette découverte 🙂

  • Enrique

    Une bonne journée commence toujours par une belle nuit de sommeil ! Si vous hésitez encore à y mettre le prix, divisez le par 3650 (nombre de nuits si vous le gardez 10 ans), ça vous aidera à relativiser.
    J’ajouterai que les grandes marques vendent les mêmes matelas sous des noms différents en fonction du distributeur pour éviter de vous faciliter la tache en comparant les prix sur le net… Bref tout ceci est bien opaque !

  • Chirstophe

    Très intéressant !
    Ça fait du bien d’ouvrir son champ de vision 🙂

  • nist-r

    Je connaissais pas, merci pour la découverte ^^ J’essayerais peut-être si j’en ai l’occasion quand le moment sera venu 🙂