Relooking Homme BonneGueule #2 – Yvan

40

Relooking homme ayant eu lieu cet été, Yvan (oui, celui qui nous a écrit un guide sur Comment choisir un parfum pour homme est venu tout droit de Suisse pour profiter des soldes d'été.

Le contexte

Yvan est étudiant et selon ses mots, sa garde-robe entière était à refaire. Heureusement, il disposait d'un budget plus que suffisant (2500 €) et surtout... des soldes ! De ce fait, il souhaitait une garde-robe hyper polyvalente : en gros, tout devait aller avec tout, tout en ayant des pièces plus travaillées, pour éviter d'avoir des tenues trop basiques.

Il avait également besoin d'un costume complet, d'une paire de sneakers, d'une paire de desert boots, et également d'une paire de chaussures habillées, pour aller avec son costume. Par contre, il avait déjà ce qu'il faut en jean brut, donc il n'y a pas eu le traditionnel passage chez APC 😉

Bref, il fallait lui refaire une garde robe entière, donc un relooking principalement orientés basiques, mais basiques qui doivent impérativement tous s'accorder entre eux. C'était une condition non négociable du relooking : Yvan doit pouvoir tout porter avec... tout.

Point important : Yvan est étudiant, mais il avait des souhaits d'élégance très forts. Il devait être classe, mais sans en faire trop (à part pour le costume dans les occasions appropriées, évidemment).

Eh oui, cela fait beaucoup, et c'est pour cela que j'ai commencé son relooking le dimanche. En effet, à ceux qui ne le sauraient pas, les boutiques sont ouvertes le dimanche... mais uniquement dans le quartier du marais, à Paris.

Concernant Yvan, il a un profil méticuleux, c'est-à-dire qu'il est extrêmement attentif à tout un ensemble de petits choses que la majorité des personnes ne voient pas forcément, et il a une grande curiosité à satisfaire, qui se manifeste à travers des questions précises et pertinentes. Personnellement, c'est le genre de coaché avec qui il est très enrichissant de travailler, car j'adore transmettre ma passion.

Avant, il avait du mal à placer le curseur dans ses choix entre basiques et pièces fortes, ce qui se ressent dans les photos qu'il m'a envoyé AVANT son coaching, avec des pièces ni bonnes ni mauvaises :


Par exemple, vous pouvez voir ici que tout est à la bonne taille, mais les sneakers marrons Lacoste s'accordent mal avec le jean (qui paraît presque cheap à cause des couleurs qui l'encadre). Le blouson est assez quelconque au niveau du design, mais dans le cadre d'une tenue pour aller en cours, il pourraît être mieux utilisé.

Voilà également les chaussures bateaux qu'Yvan avait AVANT son coaching. L'intention est louable, mais là aussi, leur utilité est contestable dans une garde robe qui manque cruellement de basiques et de cohérence.

Côté morphologie, pour ne rien arranger, Yvan a un gabarit élancé, et il galère franchement à trouver des pièces en petite taille en Suisse. Pas de problèmes, chez BonneGueule, on sait faire avec ce genre de morphologie 😉

Par expérience, je sais aussi que ce genre de profil a tendance à une certaine rigidité dans ses choix. Dans le cas d'Yvan, il avait tendance à absolument vouloir du 100 % fitté, de l'ajusté au millimètre. Ce fut intéressant de lui montrer que des coupes plus amples existent, et qu'elles sont tout à fait portables et confortables 😉

Il avait parfois du mal à mettre des mots sur certains choix, voilà pourquoi je l'ai souvent poussé à décrire très précisément la pièce que je lui faisais essayer.

Je me suis également aperçu qu'Yvan avait une vraie sensibilité aux petits détails, voilà pourquoi la matière travaillée des chemises Melinda Gloss était faite pour lui 😉

Passons maintenant aux photos après. NOTE IMPORTANTE : je n'ai pas demandé à Yvan de faire une tenue précise, car je voulais lui montrer que les pièces étaient très versatiles entre elles, et qu'il pouvait faire les combinaisons dont il avait envie, sans se prendre la tête. Et puis j'étais aussi curieux de voir comment Yvan allait s'approprier sa nouvelle garde robe 🙂

Il a pris les photos de chez lui avec les pièces achetées avec moi en suivant son feeling du moment :

Chemise et cardigan Melinda Gloss, chino Ly Adams, sneakers Pierre Hardy

Intéressant de voir qu'intuitivement, il fait un contraste de matière entre l'ensemble sneakers (qui ont besoin de se salir un peu) + chino et le haut cardigan + chemise qui ont des matières beaucoup plus "brutes".

Costume, chemise, cravate Ly Adams, chaussures Loding

Eh oui, trouver un costume qui fitte parfaitement en 44, c'est possible (les abonnés de la newsletter ont pu profiter du bon plan dès que je l'avais repéré) ! La matière est un coton piqué, ce qu'il fait qu'il pourra aisément porter la veste dépareillée, tout comme le pantalon. La polyvalence avant tout !


Chemise Melinda Gloss, tee shirt H&M, chino Ly Adams

Une tenue très estivale et décontractée, où la fluidité de la matière de la chemise est bien visible. L'assemblage chemise ouverte + tee shirt est très réussi.

Yvan voulait un joli polo, parfaitement coupé, c'est chose faite avec ce polo Wooyouungmi. Ca n'apparaît pas sur la photo, mais il est bourré de détails très sympas (pour ceux qui se demandent où acheter du WooYoungMi sur le net, vous en trouverez sur le e-shop de Michel Ruc). Visiblement, il ne peut plus se séparer de son chino Ly Adams 😉

Trench et jean Bill Tornade, veste et chemise Ly Adams, chaussures Opening Ceremony (Yvan les voulait absolument !)

Pas de panique, j'ai bien expliqué à Yvan que dans ce genre de tenue, il fallait rentrer la chemise dans le jean 😉

C'est typiquement le genre d'ensemble qui plaît à Yvan, et qui sera très adapté à sa ville en Suisse. Il a bien retenu la leçon : le beige d'un trench se marie très bien avec un bleu marine. La difficulté fut de trouver un jean gris à sa taille, mais on a réussi.

Le témoignage (100 % authentique)

Cela faisait longtemps que j’hésitais à suivre un relooking, car je voulais enfin changer, me sentir bien dans mes vêtements. Je me suis pourtant posé la question : A qui faire confiance ? Qui va être capable de me satisfaire et de m’apprendre comment m’habiller ?

C’est en visitant la page de Bonnegueule que j’ai vu qu’ils proposaient un coaching en style. Et puisque les tenues crées par Benoît dans ses précédents relookings m’ont plu, j’ai décidé de le lui faire confiance, et je ne l’ai pas regretté. Il m’a d’abord envoyé un questionnaire afin qu’il sache qui je suis et quelles seraient mes attentes. Il m’a ensuite appelé afin de repasser sur le questionnaire pour qu’il puisse faire son repérage en fonction de mes vœux. Il me fallait beaucoup de pièces, car ma garde-robe était quasi inutilisable et vide.

Le grand jour venu, nous nous sommes rencontrés dans le quartier Marais et Benoît m’a de suite guidé dans plein de boutiques sympas. Il m’a fait essayer beaucoup pièces et m’a toujours expliqué pourquoi il avait choisi tel et tel vêtement. Presque toutes les pièces qu’il m’a fait essayer m’ont plu, et quand ce n’était pas le cas, il a vite trouvé une autre solution.

Benoît a su répondre à toutes mes questions sur l’univers de la mode avec des réponses claires et m’a beaucoup appris sur les coupes, les assemblages etc. et a aussi voulu que je donne par moi- même mon avis pourquoi un vêtement me va ou pas. Il n’a pas hésité à étendre le relooking sur deux jours puisqu’il me fallait beaucoup de pièces.

J’ai maintenant une garde-robe bien remplie avec des vêtements qui me correspondent et me mettent en valeur, et reçu mes premiers compliments. 😉

On m’a ensuite fait part de mon bilan personnel, qui décrit comment je dois évoluer dans le futur pour être autonome, des conseils personnalisés, comment enrichir ma garde-robe etc.

Ma conclusion et mon conseil ? Ne faîtes pas comme moi, n’hésitez pas pendant des mois à améliorer votre look en essayant par vous-mêmes, faire des erreurs qui vous coûtent (très) chers, deviner ce qu’il vous faut au lieu de réellement le savoir. Faîtes confiance à Bonnegueule. Le service est top et ils ont su optimiser mon budget à merveille puisque j’ai pu avoir plus de pièces que j’imaginais acquérir et la limite de mon budget n’a même pas été atteinte. Ils VEULENT VOUS aider. Croyez-moi, ça en vaut la peine.
Yvan

C'est pour recevoir ce genre de chose qu'on se donne avec passion.

Réflexions personnelles

Après réflexion, je me dis que je suis content d'avoir abandonné le modèle de tarification à la commission calqué sur le prix d'une pièce (c'est le modèle utilisé ailleurs). En effet, avoir à présent une tarification au forfait m'a naturellement poussé mon repérage vers des pièces ayant le meilleur rapport qualité/prix possible. Par exemple, il aurait été idiot de conseiller une paire de Santoni à 300 € selon les besoins d'Yvan alors qu'une paire de Loding à 150 € est tout aussi adaptée pour une utilisation occasionnelle. Aussi, il y a un autre avantage : le coaché profite pleinement des discounts en période de soldes, il fait de vraies économies.

Plus personnellement, je me sens beaucoup plus libre dans mon repérage, car je n'ai plus besoin de vérifier à chaque instant le discount de chaque article en me demandant si cela sera avantageux en terme de commission.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont validés manuellement, mais tous sont acceptés et publiés avec une réponse (il faut compter 24h en moyenne).

  • J’aime beaucoup le style avec la chemise Melinda Gloss

  • Gasikely

    Les chaussures bleues sont magnifiques 🙂

  • Geoffrey

    désolé Mehdi, d’autres sont passés devant 🙂

  • Mehdi

    Dis moi Geoffrey…ton plan blazer Melinda gloss tiens toujours en xl? couleur?modèle?merci de ta réponse

  • Jean

    Pour les relooking ça serait bien d’avoir une indication sur la taille/poids pour se faire une idée plus précise de la morphologie de la personne.

  • Guillaume

    La chemise Melinda Gloss est vraiment superbe.

  • Benoît

    Merci Jim pour ton commentaire, qui est très intéressant.

    Cela dit, je dois te dire que je suis devenu assez méfiant des avis très tranchés et binaires (c’est beau/c’est horrible, c’est bien coupé/c’est pas bien coupé, etc) parce que j’étais moi-même comme ça, et je me suis rendu compte que manquer de nuance en mode masculine freine beaucoup de portes. Eh oui, même si 50 cents chante le contraire dans son mythique « hate it or love it », tout n’est pas blanc ou noir.

    Mais tu mets le doigt sur un point très juste : la qualité des photos. Je savais bien qu’elles ne seraient jamais aussi réussies que les photos prises en relooking, mais je tenais néanmoins à publier ces photos afin de montrer comment Yvan s’approprie sa garde robe, sans moi derrière pour lui dire quoi faire.

    – Concernant le polo Wooyoungmi, il lui va parfaitement. En effet, les épaules et les bras sont ajustés à la perfection. Au vu de son gabarit, je désespérais de lui trouver un bon polo, mais il y a définitivement eu mon salut chez cette marque. On ne le voit pas sur la photo, mais le polo est bourré de détails qui tue : la nuance de couleurs au niveau des manches, le petit détail métallique sur la poitrine, le col, etc. Donc non, ce n’est pas une pièce banale et quelconque, c’est juste que la photo ne lui fait VRAIMENT pas honneur. Et crois-moi, il est fitté à la perfection, je vois absolument pas ce qui te fait dire qu’il est informe (si tu dis que c’est dû aux plis, ça ne compte pas hein). Si tu avais la tenue face à toi, lumière du jour, tu verrais qu’il s’accorde très bien au niveau du chino, grâce à de subtils rappels de couleurs bien placés (ça, c’est mon côté un peu pointilleux qui a parlé quand je lui ai fait choisir cette pièce).

    – je suis assez surpris que tu affirmes avec autant d’aplomb que ces vêtements ne vont pas avec son teint sachant que… tu ne connais même pas la couleur de ses cheveux (qui je le rappelle, sont un vêtement à part entière !). Parler d’accord de couleurs sans voir sa couleur de cheveux, je trouve assez périlleux. Voilà pourquoi je fais attention à ce genre d’avis tranché 😉

    – concernant la différence entre une veste costume et en blazer, c’est gentil de me rappeler que bien souvent les deux sont différents (hauteur du cintrage, emmanchure, tête de manches, etc). Mais penser que veste de costume ne peut jamais se porter dépareillée est une croyance rigide, dangeureuse et fausse. D’une part pour des raisons historiques ( http://stiffcollar.wordpress.com/2011/09/05/lempire-du-depareille/ ). Il faut se méfier de ce genre de dogme. Bien sûr que certaines vestes de costumes ne peuvent pas se porter dépareillée, mais je t’assure que celle-ci, du fait de sa matière (un coton piqué), de sa coupe (veste courte, manches fittées, position du bouton, épaules) permet de le faire. D’ailleurs, si je n’avais pas dit qu’elle faisait partie d’un costume, je ne suis pas sûr que tu l’aurais deviné rien qu’en voyant cette photo 😉

    – alors là par contre, je suis fortement en désaccord sur le mélange trench / vest. D’une part car l’accord bleu marine / beige est un grand classique du vestiaire masculin, une valeur sûre, et d’autre part, il y a un moment où il faut redescendre sur Terre. Yvan est étudiant, c’est normal qu’il mette sa veste pour aller en court. Je l’ai habillé pour qu’il soit stylé et protégé de la pluie, par pour prendre la pose dans un magazine ou aller à un défilé. Affirmer avec autant d’aplomb qu’un trench ne peut jamais s’accorder avec un costume, j’appelle ça du dogmatisme injustifiée. Me diriger vers The Art of trench, je veux bien, mais franchement, la plupart des looks sont soit mauvais (une minorité certes) ou soit trop pointu pour l’univers d’Yvan… Comme je l’ai dit, il y a un moment, il faut garder les pieds dans la réalité.

    – dire que le jean est moche sans l’avoir vu en vrai est bien présomptueux. Ce jean est très beau et… polyvalent !

    – concernant la première tenue qu’Yvan nous a présentée, j’aime beaucoup. Au contraire, je le trouve le contraste entre le bas très propre et structuré et le haut beaucoup plus relâché très intéressant de sa part. Mais là aussi, les photos ne rendent pas justice à l’incroyable matière de la chemise en coton et lin MG (je sais de quoi je parle, j’ai la même) et de la matière très particulière du cardigan… Mais promis la prochaine fois, on fait des plus belles photos 😉

    Cela dit, je trouve ton commentaire très intéressant, ça ne me dérange pas de me justifier sur mon travail, surtout si j’en suis fier. Et je pense que c’est tout à fait normal que ce genre de look polarise un peu 😉

    A bientôt sur le blog !

    PS : on vient d’ouvrir le forum en bêta, n’hésite pas à m’envoyer un mail si tu veux nous rejoindre !

  • Gill

    Jim, thanks pour ton franc-parler. Je ne vois pas pourquoi ton post serait supprimé ? Mais sans vouloir être méchant, je trouve que ta vision des vêtements me semble, quelque peu… Hum, étroite. Tu as parfaitement le droit de te plaindre et de nous dire que tu n’aimes pas ce relooking, mais je pense surtout, après avoir lu ton commentaire, que tu as une image, quelque peu idéalisé et fantasmée de la mode « dé-« moniaque » » qui se limite aux coupes, aux styles d’esthétismes et qui se porte sur un défilé et non dans le vrai vie. Et le type de discussion que les filles adorent 🙂 (sa robe est moche, ouais, regarde son jean, ça ne met pas en valeur ses fesses, regarde la coupe de son manteau, on dirait un boudin).

    Il est en effet très facile de trouver une belle veste, un beau jean, et de se faire une belle image et recevoir 10 000 likes pour l’égo. En foutre plein la vue, c’est génial… Sur le court terme. Et je pense qu’il y a des gens pour ça.

    Ce qui est super jolie sur une page de papier glacé ne l’est pas forcément dans la vraie vie. Avec de vrais personnes en face qui, eux, n’ont que faire de savoir que ta veste est un Dior, un Gucci, ou encore un WYM. Et qui te jugeront différemment de ce que tu crois.

    Un relooking n’a pas pour but de te transformer en Brad Pitt au deuxième jour de ta vie (qui est, d’ailleurs, un argument marketing stupide) mais de te changer complètement dans ta manière de te fringuer avec un budget correct (inutile de flinguer ton porte-monnaie pour ça), une garde-robe sans prise de tête et de te rendre autonome par la suite de manière progressive.

    Prendre en compte le contexte du lieu de celui qui doit le porter et de l’usage qu’il compte en faire. De ses envies, et d’assembler tout ça de manière cohérente, c’est le vrai but.

  • Geoffrey

    non, tes 2 petites erreurs sont simplement :
    – avoir mixé deux hauts casual (effet à contrebalancer)
    – avoir sorti la chemise avec le blazer

    rien de bien méchant 🙂

  • Yvan

    …Donc en fin de compte, j’ai tout fait faux? O.o

  • Geoffrey

    Réponse à Jim :

    Merci pour ta réponse construite et exhaustive… mais je ne suis VRAIMENT pas d’accord, et je vais te répondre point par point.

    « « Chemise Melinda Gloss, tee shirt H&M, chino Ly Adams » où la chemise est ouverte lâchement »
    -> ça s’appelle un peu de décontraction, et Yvan a eu le bon réflexe ici (car comme précisé, c’est Yvan qui a réalisé les assemblages chez lui sur la base de ses achats)

    « Cette tenue ne s’accorde pas du tout à sa morphologie »
    -> Yvan aurait du rentrer sa chemise (on l’a dit dans l’article) pour re-délimiter sa silhouette étant donné son petit gabarit. Encore une fois, c’est lui qui a réalisé les assemblages de vêtements, avec ses réflexes (bons, mais pas toujours) d’apprenant.

    « Il y aurait tellement de chose à revoir, notamment sur les coupes »
    -> Les coupes ?! Tout est parfaitement coupé ET à sa taille !

    « une veste de costume n’est pas un blazer »
    -> certes, mais quand la veste tailleur est suffisamment courte et fitée -comme c’est le cas ici- on peut la porter dépareillée. On le fait souvent nous-même dans le BG Book.

    « le mix blazer/trench est ignoble »
    -> ce n’est pas le mix le plus heureux, mais c’est la seule solution pour se rendre à son travail pendant la mi-saison sans avoir trop froid ou trop chaud. Yvan vit en Suisse, et je pense que comme tout le monde il préfère ne pas grelotter les matins froids.

     » Sur la première photo de l’après relooking, autant la combinaison Pierre Hardy + Chino est démoniaque, autant à partir du moment où on aperçoit la tenue entière, une impression de cheap se dégage. »
    -> Yvan aurait en effet du éviter la combinaison de 2 pièces très casual en haut, et miser plutôt sur un contraste formel/informel. exemple : cardiggan+chemise blanche ou blazer+chemise décontractée

    « Je ne sais pas si le jean apparaît moche, car mal accompagné ou alors c’est une pièce horrible dès le départ. »
    -> c’est bien connu : chez BG on adore les jeans moches !

    « Concernant le costume, n’ayant absolument pas d’expérience dans ce domaine, je m’abstiendrais de commenter. »
    -> merci, je vais pouvoir reprendre mon souffle

    « mon commentaire entier sera modéré étant donné que le site bonnegueule.fr est une site à but lucratif »
    -> encore raté 🙂 car on reste avant tout un site de conseil avec des tonnes de contenu gratuit (devant tes yeux), de plus en plus, et ce depuis 5 ans… (sans parler des guides gratuit, de la newsletter, du forum…)

    PS. Tu as oublié de critiquer les chaussures : il y a forcément (ici aussi) une bêtise à dire !

  • seb

    C’est toujours mieux que ceux de spikesed (« démoniaque » 😉 )!

    Vous pourriez vous renseignez les parisiens par rapport aux chemises Melinda Gloss ? c’est bizarre quand même qu’ils ne fassent pas de XL…

    Oui Geoffrey ça m’intéresse, on fait comment pour entrer en contact ? Tu arrives à voir mon adresse mail ?

    -> mail envoyé 🙂

  • Jim

    Hello,

    Avant toute chose, je tiens à préciser que j’adore ce site. Je suis un lecteur assidu de bonnegueule.fr depuis plusieurs années déjà et j’apprécie le soin et la pertinence réalisé à chacun de vos articles.

    Cependant, je tiens à pousser ma gueulante sur ce relooking, qui n’est vraiment pas très réussi, à l’exception près de la tenue « Chemise Melinda Gloss, tee shirt H&M, chino Ly Adams » où la chemise est ouverte lâchement. Concernant le costume, n’ayant absolument pas d’expérience dans ce domaine, je m’abstiendrais de commenter.

    Il y aurait tellement de chose à revoir, notamment sur les coupes ou les couleurs qui ne s’accordent pas vraiment avec son teint, surtout le trench Bill Tornade.

    Mais plutôt que de partir sur un pamphlet sur les théories du style, je vais m’attarder sur les défauts des photos prises :

    – La photo où apparaît le polo Wooyoungmi, vous avez réussi à transformer une des marques aux vêtements à la coupe parfaite en quelque chose d’informe et totalement quelconque, en plus de ne pas du tout s’harmoniser avec le chino. Cette tenue ne s’accorde pas du tout à sa morphologie en plus de lui donner un teint livide. Je pense que la photo parle d’elle-même.

    – La photo où le trench Bill Tornade est présent, par pitié, une veste de costume n’est pas un blazer… et le mix blazer/trench est ignoble. Ces deux pièces ne s’accordent dans la majeure partie des cas, jamais ! (pour s’inspirer sur l’art du port du trench, allez sur artofthetrench.com) Je ne sais pas si le jean apparaît moche, car mal accompagné ou alors c’est une pièce horrible dès le départ.

    – Sur la première photo de l’après relooking, autant la combinaison Pierre Hardy + Chino est démoniaque, autant à partir du moment où on aperçoit la tenue entière, une impression de cheap se dégage.

    Un relooking raté pour ma part.

    PS : Je sais que mon commentaire entier sera modéré étant donné que le site bonnegueule.fr est une site à but lucratif. Cependant j’espère réellement que vous voyez toutes les erreurs que vous avez faites lors de ce relooking au budget plus que large.

  • Geoffrey

    j’ai un plan pour du blazer MG en occaz en XL, je peux te mettre en relation avec le bonhomme. Mais pour les chemises, no idea…

  • seb

    Merci mais je ne trouve jamais de XL…

  • Geoffrey

    StudioHomme et L’Exception

  • seb

    Hello,
    où acheter online des chemises Melinda Gloss à part sur Menlook et le site officiel (15E de frais de port gloops…) ?

  • Lucas

    @Vianney : Merci pour l’explication.
    Ca te coûte combien la retouche pour raccourcir tes trench ?

  • Geoffrey

    je vous sens intéressé par Ly Adams, alors juste un petit commentaire pour vous dire que je vais bientôt interviewer le créateur 😉

  • sam

    Vianney, encore une fois merci pour tes réponses rapides et pertinentes. Je vais me fier a tes conseils.

    Concernant le choix du cachemire (pas que pour monoprix), j’ai l’impression que le hasard joue beaucoup pour tomber sur une pièce de qualité qui tiendra longtemps sans se dégrader plus que de mesure. Je dis cela après avoir regardé un peu les commentaires dispo sur le net a propos des cachemires monoprix. Ils fluctuent suivant la propre expérience des acheteurs.

    Du coup ma question est: Peut on juger par certains critères de la qualité d’un cachemire avant de l’acheter ou ne peut on que se fier a la marque, prendre un risque puis « just wait & see »…???

    encore une fois merci pour ton expertise

  • Barney

    Le retoucheur officiel du ministère de l’intérieur hein!?! ^_^

    J’irai dans le même temps me faire retoucher des costards. Thx Vianney 😉

  • Oui. Je ne pourrais pas te donner d’avis tranchés dessus parce que je ne possède rien de chez eux, mais en général, les retours que j’en ai sont très positifs. Il semble en particulier qu’ils soient très bons sur les duffle-coats et tout ce qui est en matière un peu « lourde » type grosses mailles, vestes en velours & co. J’ai seulement un pote dont la chemise est partie en vrille au bout de deux lavages, mais on peut sans doute mettre ça sur le dos d’un défaut de fabrication. Et après un tour sur leur e-shop, à vue de nez, les pantalons n’ont pas l’air dégueu. Tu devrais pouvoir y aller sans trop de problème.

    Et sinon, pour le cachemire Monoprix, tu peux foncer. Ca se détend un (vraiment tout petit peu) mais ca ne bouloche pas. Rien à voir avec Bompard, 4x plus cher (où il ne faut pas acheter ses pulls, mais ses écharpes – faut quand même le vouloir pour en déformer une).

  • sam

    Vianney, a tout hasard, connaîtrais tu la marque McGregor? Pur avoir essayé en boutique, je peux dire que les chinos sont très bien coupés, mais j’ai un petit doute sur la qualité du tissu (manque d’expérience). Si tu as déjà expérimenté, peux tu me dire ton ressenti?

    Merci beaucoup

  • @Barney : oui, c’est ce que je fais aux miens. Il y a un excellent retoucheur au 13 rue de Penthièvre, à la station Miromesnil si tu habites Paris.

  • Yvan

    Je dois rajouter que mon budget était de 2200 Euros, et qu’on ne voit pas toutes les pièces sur les photos comme un pull gris col V de Bill Tornade, 2 chemises basiques Ly Adams et un sac COS.

  • Barney

    En parlant de ça, peut-on faire retoucher un trench pour le raccourcir?

  • Benoît

    Merci pour vos compliments !

    @Alex : si tu as des cuisses fortes, prends un Standard chez APC sans hésiter.

    Et oui, pour rejoindre Vianney, un trench doit arriver bien au dessus du genou, mais très honnêtement, j’ai rarement vu des morphologies où ça ne passait pas du tout !

  • De rien !

  • sam

    ok merci pour ta réactivité vianney
    Je vais jeter un coup d’oeil sur la collection sur leur site. J’habite pas Paris (et desfois ca me désole)
    see u

  • C’est moi qui l’ai découverte, donc je peux te le faire aisément. Ca n’équivaut pas Melinda Gloss en qualité (rien ne le fait de toute façon), mais c’est juste en-dessous. Largement au dessus de Bill Tornade, Philippe Alvergne & co en termes de rapport qualité-prix. J’achète tous mes costumes chez eux, jamais eu à me plaindre (pourtant je suis difficile en la matière). Ils ont régulièrement des pièces très fortes et intéressantes, notamment un hoodie en daim camel, avec la capuche et les emmanchures en laine grise que j’y ai vu récemment, ou des chemises à col châle (une de leurs grandes spécialités). Bref, un détour à faire absolument.

  • sam

    Excellent article. Merci pour les photos
    Je suis comme d’autres surpris et interressé par la marque Ly Adams, notamment le chino qui semble très confortable et bien stylé. Les prix ont l’air abordables, et je pense que la qualité doit être au rendez vous étant donné que c’est une marque choisie par benoit pour ses relookings. Néanmoins, j’aimerai si possible avoir un petit retour d’expérience sur cette marque jusque la inconnue comme vous l’avez fait par exemple pour les chemises opalona.

    thanks

  • Ouais la grande classe tout ça. Pas mieux qu Alex la dessus, décontracte tout en restant élégant, ça correspond assez a ce que j aimerais.

  • Salut Lucas !
    Pour les trenches, idéalement ça doit t’arriver légèrement au-dessus du genou sur une taille moyenne, ce qui est ton cas (1,80m est légèrement au-dessus de la moyenne aujourd’hui). Jamais en-dessous, tu fais bien de le souligner : ça avachit la silhouette et raccourcit les jambes. En effet, le pli du vêtement masque l’articulation du genou et le haut du mollet, or c’est justement ça, pendant la démarche, qui donne une impression de jambes longues et fines, bref bien galbées. On ne peut pas voir le genou se plier… bonjour Colombo.
    Plus tu es petit, plus le bas du trench doit être raccourci, toujours dans cette optique d’allongement de jambes. En dessous d’1,70/1,68m, je conseille carrément de les oublier et de s’orienter plutôt sur des cabans ou des blousons courts, parce que le volume de tissu nécessaire à l’allongement de la jambe ne pourrait pas se trouver sur un trench sans déséquilibrer le haut (au-dessus de la ceinture) et le bas (normal PAP s’entend. Certaines marques, dont MG, Bill Tornade suivant les saisons, WYM, Dior et Lanvin, proposent des trenches tellement bien coupés que ce genre d’exercice un peu périlleux peut se faire sans trop de problème).

  • Lucas

    Le costume claque je trouve !
    Beau cintrage et pantalon ajusté juste ce qu’il faut

    Une question sur les trench, à partir de quand c’est trop long ? Sur la photo il semble arriver à peu près au milieu de la cuisse…j’en ai un de chez BillTornade aussi (mais un autre modèle, en noir, de l’année dernière), il m’arrive un peu au dessus du genou, c’est trop long ?
    (Je fais 1m80)

  • Fabrice

    Vraiment sympa ce relooking! La preuve de son homogénéité est le lot de photos qui montre qu’effectivement: tout va avec tout (chemise rentrée avec la veste en sus évidemment ;-))

    Pour Loding, c’est mon choix pour les costumes, car ils proposent vraiment un rapport qualité/prix très intéressant.

    Au passage, question toute bête, mais pourrait-on avoir la liste des articles achetés avec le budget? Je suis sûr que ça peut nous donner plein d’idées 😉

  • Bravo Benoît

  • Alex

    Merci pour l’info. Leurs jeans ont l’air sympa ! derière question et j’arrête : quel modèle chez APC conseilles-tu en équivalence ?

    Merci

    -> le jean Cure 😉

  • Geoffrey

    tu peux tenter les jeans « tapered legs » et autres trucs un peu taille basse 🙂
    http://www.april77.fr/denim.php

    sinon, semi-slim bien classique (sauf si tu as vraiment des cuisses hyper fortes). J’ai le même soucis que toi mais ça passe.

  • Alex

    Les pièces achetées sont bien sympas ! Look classe et décontracté comme j’aime.
    ça me fait penser à vous poser une question : quelle coupe / marque/modèle de jean prendre quand on a des cuisses un peu forte (des années de hand) mais une taille normale (pas de bide ou presque !)

    merci d’avance et continuez, c’est du bon travail !!

  • Barney

    Ca me rappelle mon relooking avec toi ^_^

    J’aime beaucoup les vêtements choisis, et j’ai découvert la marque Ly Adams.
    Je vais m’empresser d’aller y jeter un oeil!

    C’est toujours un plaisir de te lire Benoit. Continuez comme ça!