BonneGueule x Howard’s : la chemise habillée ultime

/

Ma rencontre avec Howard’s remonte à plus d’un an, lorsque j’avais testé la cravate en grenadine de soie, pièce emblématique de la marque.

J’avais vraiment apprécié Fred car on partageait la même vision du produit, des finitions. Grand amateur de médias du type Parisian Gentleman ou des photos du Pitti, il a parfaitement saisi les nouvelles attentes des hommes en matière de design et de pièces, mais aussi de prix.

Cette compréhension des nouvelles attentes par Fred est d’ailleurs ce qui fait - à mon sens - la grande force de Howard's.

Une obsession du rapport qualité / prix

Pour rappel, Fred s’était déjà illustré sur ses fameuses cravates (à trois ou sept plis), en y ajoutant des finitions bien à lui (marguerite brodée, bouton en nacre).

Il avait ensuite attaqué les écharpes, avec ses modèles en laine Vitale Barberis réversibles (une face en flanelle élégante, l’autre avec un motif plus fantaisiste : pied-de-poule, carreaux ou même camo).

On a donc logiquement fait appel à lui pour nos cravates.

La cravate en grenadine de soie est devenue une pièce phare de la marque. La marguerite brodée est un clin d'oeil à sa grand-mère 😉

Pour chaque pièce que Fred imagine, que ce soit une écharpe ou une cravate, il se demande toujours :

Qu’est-ce que je peux apporter de nouveau à ce qui se fait déjà ailleurs ? Comment me démarquer par rapport à de nombreuses marques ? Comment en proposer plus pour moins cher ? 

Et à chaque fois, j’ai toujours accroché... à tel point que c’est devenu ma boutique préférée pour faire des cadeaux aux copains.

Mais alors, pourquoi avoir fait de nouveau appel à lui ? Pourquoi s'intéresser à ses chemises ?

chemise col cutaway bonnegueule x Howard's

Notre dernière collaboration avec Howard's : une chemise au col cutaway et en tissu pied-de-poule !

L’évolution de la gamme de chemises Howard’s

J’avais remarqué qu’il avait également une gamme de chemises assez colorées qui me parlait un peu moins, mais que Fred aimait beaucoup car c’est un fervent partisan de la couleur chez l’homme.

Son grand chantier 2015 était de reprendre entièrement cette gamme, pour revenir à plus de sobriété.

chemise howard damier

Howard's va réduire ses coloris sur les chemises pour se concentrer sur des textures plus originales.

Il a commencé par resserrer sa collection au niveau des teintes. Le blanc et le bleu dominent à présent, mais déclinés dans beaucoup de textures et de motifs. On est sur des chemises bien plus simples à porter, plus élégantes, pour lesquelles la confection reste en France.

Cela dit, Fred se fait parfois plaisir sur des matières plus atypiques, comme de la flanelle de coton imprimée. 😉

Outre les tissus, il s'est penché sur les finitions, toujours dans l'idée d'en proposer le plus possible à un prix raisonnable, même avec du made in France.

Pourquoi une chemise haut de gamme ?

Si on parle beaucoup de « power shoes » ou « power suit », la chemise a tendance à moins être sur le devant de la scène sartoriale.

Il s'agit pourtant d'un vêtement porté à même la peau, et je crois que tout le monde ici a déjà fait l’expérience de ce qu'il se passe quand on enfile sa chemise préférée…

col cutaway cardigan

Luca ne peut pas s'empêcher de toucher les cols qui se placent bien. Notez aussi comment la chemise rend avec le premier bouton défait.

Une coupe flatteuse, avec un col qui se tient parfaitement et qui se place comme il faut sous les revers de la veste, sont des petits plaisirs sartoriaux que tout homme aimant l’élégance se doit de connaître un jour !

Et avec cette collab, c’était un peu ça qu’on voulait vous proposer : votre nouvelle chemise préférée.

chemise cutaway costume croisé

C'est la chemise pour aller à la conquête du monde ou sur les toits, c'est vous qui choisissez !

Je dirais même qu’on voulait aller plus loin : en étroite collaboration avec Howard’s, on a souhaité concrétiser notre vision de la chemise ultime ; à porter avec un costume ou un blazer, avec ou sans cravate.

Un col semi-entoilé italien, dit « cutaway »

Les influences « Pitti / Italie » de Howards sont évidentes, et à force de voir ce col cutaway dans les allées de la Fortezza Di Basso (où se tient le salon), je me suis convaincu de son intérêt - dont bon nombre de superstars du Pitti sont de fervents défenseurs -.

Une photo qui illustre très bien la suprématie du col cutaway au Pitti. Je vous invite à relire notre article sur le Pitti en été et bien observer les photos, vous ne verrez que du cutaway.

Lino Ieluzzi ne porte que ça, par exemple. C'est d'ailleurs ce qu'on remarque en premier une fois la pièce portée : le col, c'est un peu ce qui "fait" la chemise.

col cutway cravate soie

Essayez d'imaginer le rendu de cette photo avec un autre col de chemise pour comprendre son rôle dans une tenue habillée.

Malheureusement, avec notre Hedi Slimane national dont l’influence se fait toujours sentir plus de dix ans après ses débuts, c’est un type de col très peu présent sur le marché français. 

Nous sommes beaucoup plus habitués aux petits cols assez fins, alors que le cutaway présente plusieurs avantages bien utiles.

C’est le col idéal pour les maniaques de la jonction col - revers de veste

Car le fait qu'il « revienne » vers arrière lui permet de se placer parfaitement sous le revers. Et comme le dit Luca, "on devient vite accro à ce genre de détails".

chemise blazer coloré

Avec son retour en arrière, le cutaway vient se positionner correctement sous la veste, même si vous bougez un peu. Et au passage, vous avez un bon aperçu du rendu de la chemise portée sans cravate.

Il met la cravate en valeur en laissant de la place pour que le noeud puisse s’exprimer

Notamment sur des noeuds bien triangulaires (ceux que je préfère, même si je me chamaille avec Luca à ce sujet), en laissant surtout apparaître le deuxième pan de la cravate façon Pitti level 100.

Fred, de son côté, préfère un noeud simple (celui qu'il a dans la vidéo) pour bien montrer le pied de col.

_MG_2105

Florian est ici sur un noeud de cravate simple.

Et comme le dit Fred avec poésie: "c’est un col ouvert sur les autres"

Et qui fait un grand sourire à la vie 🙂

chemise et saharienne mida

C'est un col qui dessine un sourire, même à moi.

Le col de toutes les obsessions

Faire un col de chemise est une opération délicate, car il faut choisir la bonne épaisseur pour éviter qu'il ne corne dans un sens… ou dans l’autre.

Tout l'enjeu consiste à avoir un design qui sort de l'ordinaire, sans être ostentatoire...

Mais il a fallu 8 essais sur ce col, notamment sur le ratio avant / arrière du pied de col, ou sur l'angle se posant sur la clavicule...

costume husbands chemise howard's

La manière dont les pointes vont en arrière, la hauteur du pied de col... Ce sont des détails très techniques qui influent beaucoup sur l'aspect visuel. Ah, et parce qu'on va me poser la question, Geoffrey porte une veste de costume Husbands.

Les mesures de ce col

En bon technicien, Fred vous donne même les dimensions du col :

  • Longeur des pointes : 9 cm
  • Hauteur du col à l'arrière : 3,7 cm
  • Hauteur du col à l'avant : 3,2 cm

Il y a un petit clin d’oeil à l’univers tailleur, puisque certaines parties du col ne sont pas thermocollées : si la partie visible du col est bien thermocollée afin d’avoir une tenue irréprochable, celle qui est invisible - où on met les baleines - ne l'est pas.

Fred ne souhaitait pas spécialement faire un col entièrement monté en libre, car son entretien et le repassage sont un peu techniques : si vous n’avez pas le bon geste avec votre fer à repasser, le col est tout « ridé ».

Baleines amovibles

Alors que les baleines ne sont habituellement pas amovibles chez Howard's, elles le sont sur cette collaboration.

Un intérieur de col semi-entoilé

L’intérieur du pied de col (la partie du col en contact avec votre cou) est semi-entoilée. C’est plus confortable, et cela permet au col de prendre votre cou avec plus de souplesse.

L’extérieur du pied de col est par contre thermocollé, pour apporter de la tenue et faciliter le passage de la cravate. Là aussi, le choix du bon thermocollage est très important, car il garantit la longévité du col lavage après lavage.

couture col chemise

Et pour donner un côté plus raffiné, Fred a voulu une couture à 3 mm du bord du col. C'est un détail qu'il apprécie énormément, si bien qu'il l'a généralisé à toutes ses chemises.

Autre petit détail...

Dernier détail pensé par Howard’s, le bouton du pied de col est plus petit que les autres. Cela le rend plus facile à fermer ; si jamais vous êtes du genre à galérer pour boutonner votre col, sachez que quelqu’un a pensé à vous.

En effet, celui-ci fait 6 mm de diamètre tandis que les autres boutons en font 8.

col cutaway boutonné

Pour bien vous montrer sa taille, on a volontairement boutonné le col entièrement, sans cravate (à ne pas refaire chez vous). La différence de taille entre les deux boutons est presque visible sur la photo !

Le détail ultime : les travettos

Et on finit par les travettos sur la patte capucin (l’ouverture de la manche sur votre avant-bras).

À l'origine, le but des travettos était de renforcer cette partie de la patte quand la manche était ouverte pour le repassage.

travettos

Voilà le fameux travetto, fait à la main !

S'agissant d'une opération ne pouvant être faite qu’à la main, elle a vite été délaissée aux débuts de l’industrialisation de la confection textile. C’est donc comme ça qu'elle est devenue un détail de puriste et un symbole du « fait-main ».

Pour vous donner une idée, la pose de 420 travettos (deux par chemise) aura nécessité au moins 40 heures de travail, rien que pour ce détail...

On comprend aisément pourquoi les grandes marques l'ont "oublié" dès qu'elles ont pu, le volume horaire serait démesuré sur plusieurs milliers de chemises à assembler...

À l’instar de la boutonnière milanaise, c’est une finition rarissime en prêt-à-porter. Et je pèse mes mots, à moins que vous ayez au minimum 240 euros de budget pour une chemise.

Avec Fred, nous sommes donc extrêmement fiers de vous proposer ce détail dans cette gamme de prix, et nous n’avons pas à rougir face à des marques historiquement réputées pour leurs chemises.

Des finitions très haut de gamme « made in France »

Fred a fait le choix courageux de fabriquer sa chemise en France, dans un bel atelier de Normandie. Cela lui apporte une communication étroite avec les couturières, afin de pousser à fond les détails.

Quand Fred a refondu sa gamme de chemises, il y a plein de finitions sur lesquelles il s'est un peu lâché, que l'on ne trouve habituellement toutes réunies que sur des chemises à plus de 200 euros.

Il y a évidemment les coutures anglaises

Mais elles atteignent ici un sacré degré de finesse et de netteté (3 mm de large ! ).

À aucun moment la couture ne fronce, tout est est très propre. D’ailleurs, à ce niveau-là, la jointure des coutures aux aisselles est parfaitement exécutée.

Couture anglaise

La couture anglaise est si fine qu'elle est presque invisible !

couture aisselle

L'aisselle, où les deux coutures anglaises se joignent parfaitement.

L'hirondelle de renfort en forme de pentagone

Impossible de parler de chemise haut de gamme sans parler de l’hirondelle de renfort en forme de pentagone, dans un twill de coton Thomas Mason, avec deux initiales bien connues brodées dessus.

Pour rappel, elle vise à renforcer la jointure entre l’avant et l’arrière de la chemise.

hirondelle de renfort

La petite hirondelle de renfort, avec les initiales de BonneGueule brodées (sur une idée de Fred), en clin d'oeil à l'époque où les chemisiers signaient leurs créations sur un endroit qui ne se voyait pas. À noter qu'une hirondelle en forme de pentagone est plus raffinée, car elle nécessite un travail de découpe bien plus précis qu'une hirondelle triangulaire.

Une finesse de couture incroyable (8 à 9 points au cm)

Petit chiffre technique pour les plus méticuleux d’entre vous : on est entre 8 et 9 points au centimètre, ce qui met cette chemise dans le haut du panier (ou la sort du panier).

Notons également que les coutures du col et des poignets sont très proches du bord, ce qui renforce l’aspect élégant de la chemise.

poignets chemise howard's

Les coutures du col et des poignets sont de 8 à 9 points au centimètre, et à trois millimètres du bord !

Des boutons en nacre immaculés

Fred a accordé beaucoup d’attention aux boutons puisqu’il s’agit d’une magnifique nacre Mother of Pearl d’Australie, sans l’ombre d’une imperfection, parfaitement homogène, même à l’arrière du bouton.

C'est une finition coûteuse également : le coût en boutons de polyester est de quelques dizaines de centimes sur une chemise, tandis qu'il est de plusieurs euros sur une pièce avec des boutons en nacre, sans la pose qui plus est.

boutons mother of pearl

À noter qu’ils sont de forme légèrement concave au centre pour protéger leur montage des frottements de la vie quotidienne ou du tambour de votre machine à laver. Ainsi, si vous regardez le bouton de profil, vous ne verrez pas les fils puisqu'ils sont protégés par le relief.

À ce propos, ils sont cousus en Zampa Di Gallina, une finition bien connue si vous suivez BonneGueule depuis un petit bout de temps. Le rendu a l’avantage d’être aussi résistant que sur une couture en croix, mais avec un petit twist esthétique supplémentaire. 🙂

Cela paraît tout simple dit comme ça, mais c'est le genre de détails que les ateliers français ne font pas du tout (ou ne veulent pas spécialement faire), et Fred a dû insister pendant... trois ans pour être satisfait du résultat.

Autres features que vous devez connaître, les boutons sont sur queue ( = ils sont légèrement surélevés afin de faciliter le boutonnage). Là aussi, l'opération est entièrement faite à la main, sans machine.

bouton sur queue

On aperçoit ici le pied du bouton (aussi appelé queue de bouton) qui le surélève légèrement, facilitant alors le boutonnage. Le petit point rouge correspond au fil utilisé pour coudre le dernier bouton. Aux plus anxieux d'entre vous, rassurez-vous, ce point de couture rouge concerne UNIQUEMENT le dernier bouton, celui qui est caché dans votre pantalon. Au moins, il met bien en évidence le pied du bouton 😉

Ah oui, la dernière boutonnière est, en plus d'être rouge, horizontale ! On n’a rien laissé au hasard.

Une coupe ajustée

Concernant la coupe de la chemise, ce fut un énorme chantier (le dernier patronnage date de juin 2015, il est donc tout récent), tant Fred a été maniaque au niveau des coupes.

Son bureau de modélisme a même failli jeter l’éponge face à ses exigences très pointues, au millimètre près ! Et comme il le dit très justement, « c’est difficile de faire bouger les choses sur des valeurs aussi petites ».

À côté de ça, il ne manquait pas de faire essayer des prototypes à ses clients qui passaient en magasin, « pour faire avancer la science ». Il leur signalait parfois que c’était un proto, parfois non afin d’observer leurs réactions. Et il notait tout.

Par exemple, il a particulièrement soigné les petites tailles en affinant les manches au niveau de l’emmanchure et des biceps. Et comme toujours, il a « field testé » son nouveau patronnage auprès de ses clients. Le succès fut immédiat, à tel point que c’est devenu son patronnage de base.

coupe slim Howard's

Nous avons repris la coupe dite "slim" de Howard's, car nous en étions très satisfaits !

C’est une chemise destinée à être portée dans le pantalon, elle a donc une longueur suffisante pour ne pas en sortir quand vous bougez ou vous asseyez.

Enfin, le tour du poignet n'a pas été choisi au hasard : Fred a mesuré celui de beaucoup de ses client (17,5 cm en moyenne ! ), voulant un compromis entre poignet ajusté et aisance pour le port de la montre.

On a donc : exigences très pointues avec le bureau de modélisme + nombre conséquent d’essayages sur sa clientèle = coupe très travaillée.

Pour ce qui est de comment choisir sa taille, le sizing est encore une fois très classique. En cas de doute, n'hésitez pas à vous référer à ce guide des tailles.

Guide des tailles chemise Howard's

Grâce à Jason, notre nouveau super graphiste, vous trouverez toutes les mesures nécessaires dans ce guide des tailles !

Un tissu pied-de-poule de Thomas Mason

Il change un peu de nos tissus habituels, avec l'incursion d'un petit motif pied-de-poule. De loin, on a l'impression que c'est une chemise bleue, mais de près, le motif se révèle.

tissu pied de poule Thomas Mason

Le motif pied de poule qui prend joliment la lumière !

C'est un twill de coton 100 / 2, juste milieu entre finesse et facilité de repassage. Étant donné son tissage "en diagonal", le twill froisse moins qu'une popeline.

Enfin, compte-tenu de la dominance de bleu clair, il n'y a pas de difficultés à porter la chemise avec un costume bleu ou gris. Le soyeux de la matière la rendra particulièrement élégante assortie à une cravate texturée, pour faire un joli constraste.

Comment porter une chemise à col cutaway ?

Vous connaissez maintenant bien le motif pied-de-poule, et toute la nuance qu'il peut subtilement apporter à une tenue. Ici, l'effet de nuance est renforcé par le col cutaway : plus rare, il apporte facilement une touche d'originalité supplémentaire.

Look chemise cutaway homme bonnegueule 1

De manière intuitive, on retrouve d'abord la chemise dans un look très formel : tout en convoyant un certain raffinement, elle se prête tout à fait à un contexte professionnel. À l'instar de Florian, choisissez des nuances bien distinctes si votre tenue s'appuie sur une seule couleur, pour éviter un rendu trop uniforme. Dans le même esprit, variez les textures, et jouez sur les accessoires dans la mesure permise par votre environnement. (Costume bleu chiné BonneGueule, derby Septième Largeur, cravate Boggi)

costume husbands prince de galles

Le pied-de-poule de la chemise restant discret, vous pouvez vous permettre de la porter avec un costume à motifs (évitez tout de même le "total look pied-de-poule", personne ne veut être pris pour une illusion d'optique). Le beau cintrage de la veste est principalement dû à la qualité de l'entoilage. (Costume Husbands)

Look chemise cutaway homme bonnegueule 2

Les deux motifs se marient joliment, l'ensemble est harmonieux. De manière plus globale, retenez qu'un assemblage de motifs fonctionne s'ils sont de couleurs, de formes et de tailles différentes.

Look chemise cutaway et costume croisé homme bonnegueule

Col cutaway, costume croisé à larges revers, cravate prête à s'envoler... sans surprise, Luca s'inscrit clairement dans le style italien ! Notez le twist de la pochette blanche à liseré bleu, qui rappelle sobrement la chemise. 😉 (Costume SuitSupply, cravate Boggi, derby Lorenzo)

Look chemise cutaway costume dépareillé homme bonnegueule

On ne vous apprend rien, l'un des atouts majeurs d'une chemise bleue et blanche est sa polyvalence : elle peut donc s'insérer dans une tenue dépareillée. Sur des couleurs aussi faciles, vous pouvez vous amuser avec les accessoires : la cravate moutarde trouve aisément sa place, en venant égayer l'ensemble par une note plus soutenue. (Blazer en mesh BonneGueule, pantalon en flanelle BonneGueule, souliers Septième Largeur et cravate Sozzi Calze)

Look chemise cutaway costume dépareillé homme bonnegueule 2

Dans la même veine, Luca couple sa veste brique avec un pantalon anthracite. La chemise fait la liaison entre les deux pièces et crée de la lumière, là où la couleur du blazer apporte de la chaleur au look. (Veste Gutteridge et pantalon SuitSupply)

streetstyle chemise formelle et saharienne homme bonnegueule

Ayant des proportions similaires à celles d'un blazer, nous vous encourageons à parfois troquer votre veste pour une saharienne. La silhouette est équilibrée, même si les influences sont différentes : l'esprit est plus baroudeur et nettement plus décontracté. De ce fait, le contraste avec une pièce formelle comme la chemise est plus marqué. (Saharienne Mida - une marque d'outerwear en tissu technique japonais sur laquelle j'ai craqué au Pitti, à tel point qu'on l'a faite entrer à la boutique BonneGueule, chino en coton épais pour l'hiver Marchand Drapier, bottines BGAV)

look casual chic homme bonnegueule

Vous pouvez enfin porter votre chemise avec un cardigan. Si Luca a fait le choix d'une grosse maille pour le côté "confort" qui s'en dégage, une maille fine est tout aussi envisageable. Et pour encore plus de décontraction, il achève son look avec une paire de sneakers basses. Simple et efficace ! (Cardigan BonneGueule, jean BonneGueule, sneakers Le Coq Sportif, thé Lipton ârome citron)

Comment se procurer la chemise BonneGueule x Howard's ?

Le lancement officiel a lieu le dimanche 17 janvier à 14 heures, et dès samedi pour les membres du Programme BonneGueule. Attention, l'atelier français et le travail de finitions sur la chemise font que nous avons dû fortement nous limiter au niveau des quantités (je rappelle qu'il plus de 40 heures de travail pour poser l'ensemble des travettos des chemises), il y a donc 200 chemises en stock !

Comme d’habitude, les abonnés à la newsletter recevront le lien de la page produit un peu avant.

En tout cas, si vous êtes sur Paris, vous pouvez venir les essayer dès ce samedi 16 janvier, dans notre boutique située au 14, rue Commines - 75003 !

Et pour les autres, inscrivez-vous sans plus tarder à la newsletter.

duo chemise

C'est aussi la chemise ultime pour prendre son petit-déjeuner.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont validés manuellement, mais tous sont acceptés et publiés avec une réponse (il faut compter 24h en moyenne).

  • Benoit – BonneGueule

    Tu as pensé à Swann & Oscar ? C’est la demi mesure accessible en termes de prix !

  • Vincent

    Je leur ai envoyé un mél et visiblement ce n’est pas à l’ordre du jour, obligé de me diriger vers la demie mesure qui devient hors budget sauf pour un cadeau.

    C’est très compliqué de trouver des chemises en taille 35, connaissez vous des marques proches dans l’esprit d’Howard’s vers lesquelles se diriger pour les petites tailles ?

  • Benoit – BonneGueule

    Ah ! C’est le jean BonneGueule Kurabo !

  • Dreamz

    C’est la photo juste au dessus du tableau des mesures 🙂

  • Benoit – BonneGueule

    En fait, seuls les membres du Programme BonneGueule reçoivent le lien de la page de vente en avant première (le Programme BG est un programme en ligne dont les inscriptions n’ouvrent que deux fois par an). Pour les abonnés à la newsletter, le mail vient de partir 😉

  • Benoit – BonneGueule

    Si tu ne fais pas partie du Programme BonneGueule, c’est normal, dans ce cas là tu vas recevoir le mail à 14h.

  • Benoit – BonneGueule

    Tu as reçu le mail ? On l’a envoyé hier dans l’après-midi.

  • Benoit – BonneGueule

    Orner, Trashnes, A Cool Man et Cabo de Mar 😉

  • unamoureuxdeparis

    Tu pourrais redonner quelques marques s’il te plaît ?
    Car je ne pense pas avoir accès à ce Programme BonneGueule.

    Merci !

  • Benoit – BonneGueule

    Le mail va bientôt arriver il n’a pas encore été envoyé 😉

    Pour les marques de bracelets, j’en donne énormément dans le Programme BonneGueule sur le module accessoire, tu as pu y jeter un coup d’oeil ? Pour les montres, Luca porte une très jolie Lip 🙂

  • Chris C

    Bonjour,

    Votre chemise est magnifique, toute fois je suis abonné à la Newsletter et je n’ai pas reçu le lien pour les « privilégiés » BG, pourquoi ?

    De plus, j’aimerais connaitre des marques pour les accessoires (bracelets, surtout, ou montre) svp.

    Merci, vous êtes au top, je suis accros 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Thomas !

    C’est un Gutteridge (pas distribué en France malheureusement.)

  • Benoit – BonneGueule

    37 chez hast = M chez nous !

  • Benoit – BonneGueule

    Prends plutôt la 41, car la 39 sera trop petite.

  • Benoit – BonneGueule

    J’ai le même problème, mais là le col est assez généreux, ça devrait le faire 🙂

  • Benoit – BonneGueule

    Oui, on sera sur du casual à 100 % ! Rien à voir avec cette collaboration en terme d’univers 😉

  • Benoit – BonneGueule

    Du M ici aussi 😉

  • Nicolò – BonneGueule

    Merci pour ton retour Alexandre 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Alors là, on nous a déjà dit qu’elle était trop cintrée, mais pas assez jamais haha…

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Laurent !

    Merci pour ton commentaire.

    Pour le coup il ira à tout le monde sauf ceux qui ont les visages les plus larges. 🙂

  • Guillaume

    Miam ! Elle est juste terrible.
    Elle me fait ( presque ) regretter que mon lifestyle soit aux antipodes du style sartorial.

    Dimanche soir , adjugées vendues !
    Circulez , il y a plus rien a voir.

  • Benoit – BonneGueule

    Hello Laurent ! Je prends note de ta remarque sur la saharienne ! Pour les coloris, on le fait déjà pas mal, ne serait-ce qu’au niveau des couleurs de blazers de Luca et Florian sur l’ensemble de nos shoots 😉

  • Benoit – BonneGueule

    Des baleines, tu en as chez Hast ou chez Striiipes !

  • Benoit – BonneGueule

    Je vais être très transparent avec toi : impossible de la porter hors du pantalon, elle est trop longue, autant prendre une chemise casual 😉

  • Benoit – BonneGueule

    Hello Pierre-M, c’est clairement un col qui change un peu des habitudes, et ce qui te fait hésiter est justement ce qui fait le charme de col… et ce que Fred a voulu ! A savoir montrer le pied de col et la cravate nouée 😉
    Bref, c’est comme tu le sens ! Je comprends bien que c’est un col un peu inhabituel sur le marché français, c’est normal que ça fasse hésiter les gens 🙂

  • Benoit – BonneGueule

    Il te faut donc du S ici 😉

  • Tristan

    Bonjour,
    Quelle taille me conseillerait vous pour quelqu’un qui fait du S sur votre Oxford, du M sur votre dobby et du 46 sur vos vestes ?

  • Moumou

    Ouaip, je vais passer voir sa boutique, vu les bons retours que j’ai vu partout sur la personne.

  • Benoit – BonneGueule

    Prends du L ici alors ! Mais je te conseille de comparer les mesures de ta Hast à notre tableau de mesure 😉

  • Benoit – BonneGueule

    Sozzi Calze pour la cravate et Flo me dit qu’il a fait lui-même son bracelet !
    Merci pour ton retour !

  • Benoit – BonneGueule

    Taille M pour Luca !

  • Benoit – BonneGueule

    Elle coûte 675 euros. Mais attention, y a plein de features qui se voient pas sur la photo : c’est un tissu technique japonais, y a une doublure amovible en drap de laine, etc
    C’est pas si éloigné de l’esprit de Norwegian Rain.

  • Benoit – BonneGueule

    Merci Abdelhamid ! Effectivement, avec un cardigan, ça marche plutôt bien !

  • Benoit – BonneGueule

    Je confirme, ils sont tops ! Mais parle lui en directement, il peut peut-être te faire un modèle spécial !

  • Benoit – BonneGueule

    Justement, avec des baleines amovibles, tu peux mettre des baleines en métal à la place. Et puis surtout, si un jour ta baleine est abîmée (pliée, tordue), t’es bien content de pouvoir l’enlever et la remplacer !
    (par contre pour pas les perdre, j’ai une astuce : je les enlève au moment où je mets la chemise dans la machine, je les pose juste à côté, et dès que je sors la chemise de la machine je les remets, et elle sèche avec les baleines 🙂

    Si tu mets du M chez Zara, mets du M aussi chez nous !

    Bonne journée,

    Benoit

  • Benoit – BonneGueule

    Je pense que le M devrait être bon, mais je t’invite à bien le checker avec le tableau de mesure 😉

  • Benoit – BonneGueule

    C’est tout simple, le col cutaway a un « retour arrière » plus prononcé que ce qu’il appelle le col italien.

  • Nicolas Duclos

    Une nouvelle collaboration qui donne envie. Bravo, de la belle ouvrage.
    Petite question : j’ai constaté sur le site de Howards qu’il y avait un distinguo entre le col italien et le col cut-away. Pouvez-vous m’expliquer la nuance svp? Merci!

  • Chris

    Okay, je ferai des mesures sur mes propres chemises ce weekend. 🙂
    Cependant, sachant que j’ai un tout petit peu de ventre, et faisant du S avec la chemise Emanuel Lang (coupe parfaite pour moi), mais du M avec la dobby (qui reste encore juste au niveau du ventre), vous conseillerez plutôt du S ou du M sur celle-ci ?

  • Seb

    Salut à toutes l’équipe,

    J’adore cette nouvelle pièce, super boulot ! Petite question de néophyte : Quel est l’intérêt d’avoir des baleines amovibles, si ce n’est dans mon cas, de les perdre ?

    En prévision d’un achat lors de la mise en ligne, j’aimerais votre aide pour la taille (malheureusement le tableau ne m’aide pas beaucoup). Je mets tout le temps du M chez Zara (désolé par la référence), pensez vous que ça correspond à M sur ce produit ?

    Très bonne journée à toute la Team BG !
    Seb

  • Benoit – BonneGueule

    Oui, on s’est arrangé pour que le sizing d’Howard’s corresponde au notre. Donc L sur la Kuwamura = L sur cette collaboration. Et effectivement, Benoit Raphael nous a fait un super article ! Il a parfaitement compris notre activité 😉

  • Benoit – BonneGueule

    Non, ce n’est pas le même 😉
    Sur 200 chemises en stock, je pense qu’il devrait rester du M ou L mais ne tarde pas trop hein, ça reste des petites quantités !

  • Benoit – BonneGueule

    Hello Grégory !

    Là tu as plus de place avec le poignet de cette chemise, qui a un poignet moins fitté que la Dobby. Pour le fit, si cette chemise reste ajustée, elle l’est un tout petit moins que notre dobby qui est très cintrée.

    Pour la nouvelle coupe de la dobby, on est encore à l’état de prototypage, donc rien à annoncer pour le moment… Bon voyage à Budapest en Heschung !

  • Benoit – BonneGueule

    Le jean de Florian ? Mais il ne porte pas de jean sur les photos, juste le pantalon en flanelle ^^
    Le XS chez nous correspond à un 35 chez Howard’s, mais qui n’a pas encore été développé ! Il a développé ce sizing exprès pour nous !

  • Benoit – BonneGueule

    Merci Fabien ! Comme le dit Fred, le col cutaway est pratique parce qu’il a un petit quelque chose en plus sans être ostentatoire 😉

  • Benoit – BonneGueule

    Hello Michael, en fait tout dépend du travail au niveau du pied de col, je sais que Fred a énormément bossé dessus, et comme je l’ai écrit dans l’article, il a fait 8 essais. Par contre, ne connaissant pas tes chemises, ne les ayant pas vu, ça serait bien présomptueux de me part de les juger 😉 Mais effectivement, nous n’avons pas constaté ce problème sur cette collab.
    Au niveau du prix, on serait un peu plus cher que les 139 e du haut de gamme d’howard’s, car il y a quelques features en plus. On serait également un tout petit moins cher que le « encore plus haut de gamme » qu’Howard’s va lancer au Printemps 😉

  • Benoit – BonneGueule

    Merci pour ton retour Florian, je prends note de ta remarque également sur les superlatifs !

  • Florian

    BonneGueule qui découvre le cutaway, c’était temps ! Enfin un vrai col, cela change de ces petits cols (un peu ridicules je trouve) bien français. Par contre, vous y allez un peu fort sur les superlatifs, surtout que vous utilisiez les mêmes sur vos précédents articles ˆˆ Même si je suis d’accord sur le fait que la chemise pied-de-poule/bleu ciel/col cutaway est probablement la plus polyvalente, ayant exactement la même (Kamakura) dans mon vestiaire.

    Belle chemise en tout cas !

  • oui en effet !

  • Guillaume

    16 et 18 mm ça fait des boutons un peu gros 😉 6 et 8 plutôt ?
    Beau produit sinon, le motif est superbe !

  • Très belle réalisation et gros coup de cœur pour le motif pied-de-poule délicat et nuancé!

  • merci Yoann, on fait effectivement pas mal d’efforts sur ce point

  • Yoann

    Chapeau bas pour cette chemise ! Je n’ai pas encore regardé la vidéo mais concernant l’article, il faut noter la qualité de vos photos ! On sent un esprit plus créatif et plus vivant, avant on voyait surtout des photos de vous dans la rue, et ici, on ne peut que remarquer le changement esthétique. Bravo pour ça également !

  • Benoit – BonneGueule

    L ici aussi 😉

  • Benoit – BonneGueule

    S ici aussi !

  • Benoit – BonneGueule

    C’est compliqué à dire, c’est un fit bien à Howard’s ajusté, je dirai que c’est plus proche de la Albini. Mais on parle quand même de trois coupes ajustées… Je te conseille de t’aider du tableau de mesure tout beau qu’on a mis dans l’article 🙂

  • Chris

    Très belle chemise, je sens que je vais craquer ! 🙂
    Au niveau du fit de cette chemise, est-ce que le slim fit de Howards se rapproche de votre chemise en dobby Albini, ou plutôt de vos chemises en oxford Emanuel Lang ?

  • Benoit – BonneGueule

    Merci Léonard ! J’espère qu’elle te plaira en vrai 😉

  • Benoit – BonneGueule

    200 chemises environ, et avec prix sans vraiment d’équivalent sur le marché français pour ces finitions là 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello PY !

    Bah en fait si, c’est tout simplement… Mettre deux boutons. Mais ça casse un peu le rendu de pas mal de chemises quand tu mets le bouton qui serre plus (la circonférence totale du poignet, elle, ne peut pas s’ajuster, et quand tu serres ça se voit un peu), en plus de charger un peu plus la manche visuellement.

    Du coup c’est plus quelque chose que tu retrouves sur les chemises casual. 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Guillaume !

    Merci pour ton commentaire 🙂

  • Guillaume Ramat

    alors la je dis wowwwww, je reste en général perplexe pour ce genre de col mais cette chemise m’ a convaincu. La matière, le travetto, l’hirondelle BG , le dernier bouton plus petit que les autres, tous ces petits détails qui font une grand chemise et surtout une chemise atypique. je valide déja cette chemise et la veut absolument , très beau travail

  • PY

    Belle chemise ! Pour la taille des poignets, je vois que vous y avez réfléchi, c’est bien ! C’est effectivement de trouver le bon compromis ajustement VS plus large pour placer une montre automatique forcément un peu épaisse. Un poignet trop fin est vite bloqué par la montre et au final on se retrouve avec une seule manche qui dépasse…
    Personne n’a pensé à un système de double fermeture permettant d’ajuster ou pas la chemise en fonction de l’épaisseur (ou de l’absence) de la montre ?