BonneGueule x FrenchTrotters : le jean gris BGFT-01 pour l’été (en VIDEO)

Temps de lecture : 7 minutes

Je ne sais pas vous, mais perso je supporte mal le selvedge en été : j'ai vraiment l'impression d'étouffer dès que les températures dépassent les 25°C (ce qui, contre toute attente, est arrivé). Sans compter la couleur indigo bien sombre qui est un aimant à chaleur, et les oz (=l'épaisseur/grammage de la toile) qui fait augmenter proportionnellement la température sous la toile : c'est un enfer.

Pourtant, c'est possible de porter du jean en été : il faut simplement se tourner vers une toile de jean plus légère, et une couleur plus claire qu'un classique bleu brut.

Et justement, on voulait un jean polyvalent pour l'été et la mi-saison.

Voilà comment est née l'idée de créer un jean gris avec FrenchTrotters, la célèbre boutique parisienne (j'y reviens bientôt).

IMG_6020redimensionnée

En fait, tout ne s'est pas exactement passé comme ça...

Clarent, qui est le fondateur de FrenchTrotters, nous a fait part de son désir de faire une collaboration avec nous, alors que nous étions justement en train de réfléchir à un jean gris.

Alors que nous pensions que Clarent se limitait à faire des chemises sous sa propre marque (je rappelle qu'à la base, FrenchTrotters est une boutique et non une marque de vêtements), voilà qu'il nous sort un prototype d'un jean indigo, en nous assurant qu'il a peaufiné encore et encore la coupe, à la recherche d'une pièce sobre et très polyvalente.

Je l'essaye de ce pas et là, c'est décidé : c'est avec Clarent qu'on fera notre jean gris, convaincu par la coupe, la qualité de la confection, la toile, et le rapport qualité/prix de l'ensemble (je développe plus loin).

Avant d'entrer plus en détails avec le jean, laissez-moi vous présenter FrenchTrotters...

Pourquoi une collaboration avec FrenchTrotters ?

IMG_6900

Un portant de la boutique très emblématique de la sélection de Frenchtrotters : du viril, du workwear, et des designs vintage.

Eh oui, cela peut sembler surprenant, car FrenchTrotters est avant tout une boutique ouverte en 2005, et non une marque de prêt-à-porter. Clarent était même photographe, et n'a pas fait d'études en stylisme. Mais comme nous, il a toujours été passionné par les beaux produits.

Au cours de ses nombreux voyages, il découvre de beaux labels qui ne sont hélas pas distribués en France : Fillipa K, Engineered Garments, Opening Ceremony, Band of Outsiders (Clarent est très fan de leurs cuirs), Gitman, mais aussi Buttero, Filson ou même Acne. Il monte une première boutique mixte (avec sa femme). Et très vite ils se démarquent par une sélection inédite pour l'époque, où des marques typiquement américaines côtoient des labels scandinaves qu'on connait encore très peu en France en 2005.

clarent delhouz

Clarent dans sa boutique, avec son t-shirt et son jean FrenchTrotters.

Le succès aidant, une autre boutique ouvre dans le marais, dans la fameuse rue Vieille du Temple. C'est d'ailleurs là que je découvre Frenchtrotters en 2008, alors que je venais d'arriver sur Paris.

Il n'y avait pas plus belle vitrine pour les petites marques aux influences workwear, au vestiaire classique américain, ou encore d'inspirations scandinaves.

IMG_7109

Le très bel espace chaussures, avec souvent des modèles inédits en France.

Clarent, qui se décrit lui-même comme un fétichiste des beaux objets, commence à placer quelques objets intemporels, durables et de qualité, comme des rasoirs coupe choux, couteaux de la marque Man, jolis carnets, etc... au milieu des cactus emblématiques de la boutique. L'univers de marque continue à se construire.

clarent poche jean

accessoires clarent delhouz

Les accessoires simples et discrets que Clarent a toujours sur lui.

Et puis l'an dernier, la boutique du marais déménage.

Même si elle ne se déplace que de quelques numéros, elle n'a plus grand chose à voir avec la précédente boutique. Elle est désormais mixte (vous pouvez y aller avec votre copine), propose une très belle sélection d'objets d'intérieur (vous pouvez y aller avec votre copine bis). Et elle est sur deux étages et plus spacieuse.

IMG_6982

À l'étage, les objets maisons, épurés et chaleureux.

Et surtout, elle accueille les premières chemises made in France griffées Frenchtrotters, dont un modèle en chambray déjà culte. Clarent nous expliquera qu'après avoir passé toutes ces années à observer ses clients et leurs goûts, il sentait que c'était le moment pour lui de proposer quelque chose qui venait vraiment de lui. Des vêtements FrenchTrotters, comme il avait pris le temps de les imaginer au fil des saisons.

Si la première collection ne comportait que des chemises, c'est un vestiaire complet qui vient d'être lancé (et sera encore enrichi au fil des saisons) : des parkas, des vestes, des chaussures (dont une surprenante collaboration avec Buttero) et surtout... des jeans. D'ailleurs, ils sont fabriqués à Paris, même si Clarent insiste bien qu'il n'est pas une marque reposant sur le "made in France", et que ça ne doit jamais être une finalité (c'est avant tout le rapport qualité & originalité/prix qui compte).

IMG_7178

Le fameux espace homme, où vestes scandinaves côtoient chemises américaines. 

Bon, il est comment ce jean BGFT ?

IMG_5756 redimensionnée

Clarent a voulu l'épurer au maximum pour ne laisser que la coupe et la matière parler. Les boutons et les rivets ne sont pas marqués, et se fondent dans la toile grise. De même, il n'y a aucune couture d'ornement sur les poches arrières (en dehors des points d'arrêts).

Concernant la coupe, Clarent nous a exposé très clairement ce qu'il avait voulu, ou plutôt, ce qu'il ne voulait pas : pas de coupe droite, ni de coupe slim trop marquée, mais au contraire une coupe polyvalente.

Et honnêtement, ça m'arrangeait bien, car je manquais de jeans pouvant être portés avec des chaussures un peu plus élancées.

L'ouverture de jambe est de 19 cm, ce qui permet de porter des chaussures plus habillées telles que des richelieu ou des derby. À titre de comparaison, le BGR-01 (notre 1ère collab de jean avec Renhsen) a une ouverture de 17,5 cm. Certes, ce n'est que l'affaire d'1,5cm, mais je vous assure que la différence est flagrante en terme de coupe.

IMG_5998 coupée et redimenssionnée

L'ouverture de 19 cm permet de porter sans problème des bottines ayant une ouverture de cheville assez large... (bottines Denicourt)

IMG_5791 coupée et redimensionnée

... ou des bottines plus fines (bottines "Collection Privée ?!" et bracelet Atamé).

jean BGFT sneakers Lanvin

Le BGFT-01 passe tout aussi bien avec de petites sneakers...

jean BGFT sneakers BGNS

Et tout aussi bien avec des sneakers montantes : PO-LY-VA-LENT.

Vous voyez, ce n'est donc pas une coupe droite avec une ouverture de 21 cm...

Quant à la toile, elle n'est pas selvedge, car encore une fois, on voulait un jean portable l'été sans suffoquer. Mais le selvedge n'est en rien un critère absolu de qualité : on retrouve ici une toile tissée en Italie, très régulière, plus souple qu'un selvedge et néanmoins résistante.

Et vu que du bleu brut, on en a déjà parlé en long et en travers : il était temps de changer, et d'opter pour le gris, couleur qu'on a loué depuis toujours, tant elle est pratique. Couleur neutre par excellence, elle fait ressortir vos chaussures, les très beaux marrons, les couleurs vives, et de manière générale, les belles matières.

De plus, trouver un beau gris abordable n'est pas chose aisée. Les marques que l'on recommande habituellement n'en proposent pas, pour la plupart. Ou alors, à des prix pas forcément accessibles à tout le monde (une toile grise coûte plus cher qu'une toile bleue, car il faut délaver une toile noire pour l'obtenir !).

Il était temps que ça change avec le BGFT-01, car comme nos précédentes collaborations, on a vraiment fait la pièce qu'on aurait aimé trouver en boutique, avec un rapport qualité/prix dont on est fiers.

Et dès demain, je publierai un autre article plein de conseils autour des jeans gris !

Comment commander le jean ?

On va envoyer ce dimanche 21 juillet à 14h un mail avec un lien vers une page. Il y aura toutes les caractéristiques du jean, les conseils pour le porter, comment choisir la bonne taille, et la page de commande.

Et comme d'habitude, il y aura peu de jeans (on est une toute petite boîte, on peut pas prendre trop de risques). Donc excusez-nous sur les quantités "à taille humaine" : on sait que vous êtes nombreux à nous suivre, alors on fait de notre mieux pour répondre à la demande !

Inscrivez-vous MAINTENANT pour être informé du lancement jean : on a mis un formulaire en haut à droite du site !

Benoît Wojtenka Benoît Wojtenka

J'ai fondé BonneGueule.fr en 2007. Depuis, j'aide les hommes à construire leur style en leur prodiguant des conseils clairs et pratiques, mais aussi des réflexions plus avancées.
Et j'ai quelques lubies : le sport en salle, le techwear… Et j'adore le thé sous toutes ses formes, que je bois à raison de plus de trois litres par jour.

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.