BonneGueule x Buttero : les sneakers basses BGB-01 et 02

Temps de lecture : 8 minutes

Nous sommes aujourd'hui très fiers de vous proposer cette collaboration avec Buttero, qui est une marque à la qualité mondialement reconnue, particulièrement au Japon.

C’est une chance pour nous : Buttero a très peu collaboré avec des marques françaises jusqu’ici !

Nous avons donc pu réaliser ensemble des sneakers légères mais durables pour l’été, avec des matériaux plus originaux que du cuir.

sneakers buttero bonnegueule mosaique

On est très fiers de nos sneakers italiennes (en plus, elles font de l'effet avec une jolie mosaïque derrière).

La plupart du temps, on trouvait que les sneakers en toile étaient trop fragiles, à la déchirure facile. On s’est donc tournés vers Buttero, célèbre pour l’utilisation de matériaux durables et esthétiques.

Buttero, c’est qui ?

Buttero est une marque italienne haut de gamme, spécialiste des souliers en cuir. À l’origine, la Maison s’était spécialisée dans la botte d’équitation, et elle est toujours mondialement réputée pour cela.

buttero botte travail cuir

Un bel exemple de botte Buttero, en pleine séance de patinage.

Fondée en 1974 par Mauro Sani, Buttero s’est diversifiée avec succès, et propose aujourd’hui une large gamme de produits : des chaussures habillées tout comme des sneakers urbaines. L’entreprise est toujours détenue par la famille Sani, et gérée avec passion par les trois fils de Mauro : Massimiliano, Luca et Claudio. Les employés y sont considérés comme faisant partie de la famille, et certains y travaillent depuis plus de 30 ans.

buttero famille

Trouvez l'intrus sur cette photo : c'est celui qui ne fait pas partie des trois frères Sani !

L’origine du nom de la marque

En italien, le mot « buttero » signifie littéralement « cow-boy ». Un buttero désigne un éleveur de vaches toscan, qui est avant tout, un vrai cavalier.

Les buterri (au pluriel) mènent à cheval les troupeaux, à travers les pâturages de la Maremme (il s'agit de la Camargue italienne, c'est une région dans le sud-ouest de la Toscane). Ils existent toujours aujourd’hui, même s’ils ne sont plus très nombreux.

image butteri

Chaque buttero possède un bâton de travail en bois (souvent en olivier) appelé "uncino". Manié avec adresse, ce bâton permet d'orienter le bétail ou encore d'ouvrir une clôture sans descendre de cheval (pratique, non ?).

C'est une sous-culture italienne très peu connue en France, mais qui sent bon le cuir épais et les chevauchées sauvages, comme le montre cet extrait de documentaire.

Ce côté cowboy, un peu "badass", se ressent nettement sur les designs intemporels et robustes, mais aussi sur les matières : des cuirs végétaux épais et résistants.

buttero

L'influence sauvage des butteri est très visible sur ce modèle de Buttero, avec notamment un cuir patiné, une semelle bien épaisse, et les fameux lacets en cuir emblématiques de la marque.

Buttero et la Toscane

La marque Buttero respire la dolce vita et est intrinsèquement liée à la Toscane : les souliers ont toujours été confectionnés dans cette région de l'Italie. La famille Sani fabrique ses chaussures autour de trois axes :

  • la tradition (pour les designs intemporels et un savoir-faire transmis de génération en génération),
  • la créativité (pour une exploration continue des matières et des finitions),
  • l'authenticité (pour les cuirs au tannage végétal, issus de fournisseurs locaux).

L’atelier et le siège social de la marque sont localisés dans la ville de Cerreto Guidi, au milieu des collines toscanes, entre Florence et Pise.

buttero_2

Voici les collines romantiques de la Toscane, où naissent les souliers de la marque.

La fabrication des Buttero

Les cuirs utilisés sont de première qualité, locaux (ils proviennent de la région de Stabbia, toujours en Toscane) et surtout issus de tanneries végétales.

Vous commencez à connaître le cuir végétal, il a la particularité de vieillir de façon esthétique en se patinant, et s'embellit avec le temps (c’est comme du bon chianti) !

buttero les outils

Tous les outils nécessaires au travail du cuir sont là !

buttero machine

Voici une belle et vieille machine traditionnelle, qui elle aussi a embelli avec le temps.

buttero dessin découpe

Les artisans de l'atelier travaillent les matières à la main.

Deux modèles : du lin kaki et du chambray bleu

Pourquoi deux couleurs ? Parce que encore une fois Geoffrey et moi ne sommes jamais d'accord ! 😉

Le modèle en lin kaki (Benoît)

C’est une couleur dont on a peu parlé sur BonneGueule, mais qui est intemporelle, décontractée, et surtout : masculine. Cela correspondait à notre cahier des charges et à l’ADN de Buttero.

N’oubliez pas que c’est une couleur très polyvalente avec les couleurs du vestiaire masculin classique : le bleu, le beige, et le gris.

sneakers buttero bg kaki

Pensez aux chaussettes invisibles !

Le modèle en chambray (Geoffrey)

Vient ensuite un modèle en chambray : une matière qu’on aime beaucoup chez BonneGueule ! Et surtout, que l’on a pas l’habitude de voir sur des chaussures.

Cela offre un rendu et une texture très intéressants. Et pas de risque de se tromper avec des sneakers bleues !

modèle buttero chambray

C'est un très joli bleu sur le modèle en chambray, qui s'associera facilement à toutes vos tenues !

Pourquoi des sneakers basses ?

Ce sont les chaussures les plus pratiques pour l’été, évidemment plus aérées et légères que des sneakers hautes qui recouvrent la cheville.

Ces souliers se portent facilement avec un chino, que vous pouvez retrousser au niveau des chevilles ; ou encore avec un pantacourt (pour les adeptes estivaux) ! Vous pouvez également les associer avec un short : tout est permis !

buttero bonnegueule sneakers basses

Vous pouvez même croiser les pieds pour montrer à quel point vous êtes décontracté !

Des tissus solides, adaptés pour des sneakers

Pour des sneakers estivales, nous voulions autre chose que du cuir. On souhaitait du tissu, car c'est plus aéré, plus souple, plus léger ; et il y a davantage de possibilités en termes de couleurs et de textures.

Mais soyons très clairs : les tissus de ces sneakers italiennes n’ont rien à voir avec des baskets en toile fragile qu'on trouve en entrée de gamme.

Le chambray et le lin utilisés ici sont bien épais, à tel point qu’on ne pourrait pas du tout les utiliser pour fabriquer une chemise ou un pantalon (sous peine d’avoir une pièce trop rigide). Cependant, ils sont parfaitement adaptés pour des sneakers résistantes et aérées.

On a déjà beaucoup parlé du lin sur BonneGueule, je vous rappelle simplement qu'il s'agit d'une fibre très résistante, et qu’elle a la particularité d’évacuer efficacement la transpiration. Je l’ai très nettement ressenti quand je les ai portées plusieurs fois sans chaussettes pour les shootings.

buttero chambray bleu bonnegueule

On se sent tellement léger qu'on peut léviter avec !

Idem pour le chambray : il est bien épais, costaud, ce qui le rend durable mais plus aéré qu’un cuir.

Vous aurez donc des sneakers agréables à porter en été, où vous n’aurez pas trop chaud ! Le fait que les deux modèles soient en toile donne de la souplesse, et vous gagnez en confort.

Quant aux découpes en cuir à l'extrémité des chaussures (qu’on appelle “cap toe”), elles sont 100% cuir tannage végétal, qui ne va faire que s’embellir avec le temps.

cap toe buttero bg

Concernant le cap toe : sur le modèle en chambray, il s'agit d'un cuir suédé, et sur le modèle en lin, c'est du cuir lisse.

Toutes les matières proviennent de la région toscane. Quand vous allez prendre en main les sneakers, vous risquez d'être surpris par l'épaisseur du chambray et du lin : ça se sent de suite au toucher.

Des finitions solides et durables

On va commencer par le détail le moins visible (mais très important) : la toute nouvelle semelle intérieure de Buttero. Elle comporte une partie en cuir végétal naturel qui va parfaitement se mouler à votre pied, et une autre partie avec une mousse amortissante qui apporte beaucoup de confort.

Semelle interieure buttero

Vient ensuite la fameuse semelle Margom, que vous commencez à bien connaître ! Elle a fait ses preuves depuis bien longtemps ; que ça soit en matière de résistance ou design, avec ses proportions parfaitement équilibrées.

semelle buttero bg

Une belle semelle Margom, dense et bien roulée moulée.

Finition caractéristique d’une fabrication italienne de sneakers haut de gamme : les points de couture sur la semelle sont plus rapprochés que sur une fabrication portugaise. C'est très flagrant si vous mettez deux sneakers de marques différentes côte à côte.

Viennent ensuite les oeillets en métal (qui empêchent les déchirures) : obligatoires sur des sneakers qui ne sont pas en cuir.

_DSC9903

Les lacets sont eux aussi en cuir épais (c'est un peu les mêmes que j'avais sur ma paire de sneakers Wings and Horns), et il n'y a pas à dire : ils sont bien plus résistants que des lacets en coton.

Il n'y a pas de matière qui s'effiloche, et ils supportent mieux l'usure et la météo (il y a cependant une paire de lacets de rechange en coton dans chaque boîte).

lacets buttero bonnegueule sneaker

Les lacets en cuir apportent une touche originale non négligeable.

Enfin, un mot sur la finition signature de Buttero : les cap toe (les empiècements en cuir) sont solidement accrochés aux chaussures grâce à deux points de couture bien solides.

Comment porter les sneakers BGB ?

streetstyle sneakers homme

Porter des sneakers basses avec un costume complet est très apprécié de nos amis transalpins. C'est vers des sneakers sobres et travaillées qu'il faut s'orienter. De même, la coupe du costume doit rester moderne, au risque de trop jurer. À la manière de Luca, jouez sur les accessoires pour créer de subtils rappels et créer une certaine harmonie ; comme avec la cravate et la pochette qui reprennent les couleurs des sneakers. (Costume Gant Rugger, cravate et ceinture SuitSupply, chemise De Fursac, pochette Dajczman).

streetstyle sneakers homme

Benvenuti al Pitti (notez que Luca fait preuve d'une souplesse à toute épreuve) !

streestyle sneakers homme

Le bleu, le beige et le blanc étant les principales couleurs estivales masculines, c'est sans surprise que Florian s'est dirigé vers ces tonalités. C'est une association que vous connaissez bien à présent, laissant une faible marge d'erreur. Les sneakers apportent une forme de dynamisme au look, que Florian complète en apportant un léger twist grâce à la pochette et son liseré rouge. (Blazer d'été BG-3.1, chemise dobby BG-2.1, pochette Pochette Square, chino DNM Pieces).

streetstyle sneakers homme

Sur le même principe, Romain porte ses sneakers dans une tenue dont les tons dominants sont gris et beige. Notez d'ailleurs comment les couleurs d'un look suffisent à changer les influences : tout en conservant une certaine élégance, le rendu est plus décontracté, si bien que les sneakers trouvent naturellement leur place. Cet aspect est d'ailleurs renforcé par les poches plaquées du blazer, et les multiples bracelets dans les tons bruns de Romain. (Blazer, chemise et chino Suitsupply, bracelets H&m et Miansai).

streetstyle sneakers homme

De manière simple mais efficace, Jérémy porte ses sneakers avec un jean gris et une chemise en chambray. La chemise et les sneakers encadrent donc le look, se faisant aussi bien écho au niveau de la matière que de la couleur. Le jean gris fait sobrement la liaison, mais un pantalon audacieux aurait été tout aussi envisageable. (Chemise chambray BG-1.2, Jean gris BG-3.3, bracelet Massimo Dutti).

streetstyle sneakers homme

Porter des sneakers avec une chemise à l'ADN résolument casual est une combinaison logique. Assez peu de difficultés sur ce look, auquel Maxime ajoute une quilted jacket kaki, au col en velours marron. Celle-ci reprend exactement les couleurs des sneakers, et ajoute une forme de sophistication à un look décontracté. (Quilted jacket Shoreleaves (Urban Outfitters), chemise Ralph Lauren, jean Cheap Monday).

streetstyle sneakers homme

Mais sans veste, le look fonctionne tout autant !

look Long buttero bonnegueule

Long a choisi de reprendre subtilement les influences sportswear des sneakers en ajoutant un teddy à son look (veste portée par les sportifs des équipes universitaires aux US, ndlr). S'il a opté pour une chemise en oxford, le même assemblage aurait tout à fait été envisageable avec un sweat ou un tee-shirt, pour renforcer la dimension sportswear. La tenue se décline autour d'un camaïeu de nuances bleues : le chino bordeaux rehausse l'ensemble en apportant de la chaleur. (Teddy GAP, chino Carhartt, chemise en oxford japonais BG x Hast).

streestyle sneakers homme

Vous êtes de plus en plus nombreux à nous demander comment porter un bermuda (pièce moins facile qu'il n'y paraît sur Luca). L'idéal est une longueur juste au-dessus du genou et une coupe pas trop fittée, au risque de passer pour un petit garçon en culotte courte. Comme lui, vous pouvez le porter avec une chemise formelle pour un rendu plus mature (c'est encore mieux si elle est texturée), et une ceinture en cuir tressée : idéale pour l'été ! Les sneakers basses se prêtent bien aux shorts de façon générale, d'autant plus lorsqu'elles résultent d'un beau travail de conception. (Chemise en lin BG, short Asos, ceinture Suitsupply, montre Seiko).

J'ai fait simple : il y a juste deux basiques du vestiaire masculin de l'été : le tee-shirt et le chino. Vous connaissez bien la règle : sur un assemblage de pièces aussi simples, choisissez-les avec un twist pour apporter de la recherche. Ici, les manches du tee-shirt Seagale (super matière technique au passage, à un prix tout doux) rappellent le piping que l'on retrouve sur le chino, et les couleurs très douces me permettent d'intégrer les sneakers très facilement. L'association beige / kaki fonctionne à quasiment tous les coups. (Tee-shirt technique Seagale, chino BonneGueule x Marchand Drapier, lunettes de soleil Dita).

Des quantités très limitées

Warning : il restait bien peu de chambray et de lin ; et malheureusement, nous n'avons pu commander que 170 paires... en tout !

Il y a en effet 100 paires de lin kaki et 70 paires de chambray... On aurait voulu en avoir davantage, mais il n'y avait pas suffisamment de matière disponible. J'attire votre attention que sur un volume de ce type, il y a moins de 20 paires par pointure...

C'est l'une des plus petites commandes en volume qu'on ait passé depuis longtemps, donc je vous encourage vraiment à ne pas trop traîner...

sneakers buttero bonnegueule

Vite, les sneakers se font la malle !

Comment taillent les Buttero ?

Ça taille grand ! Moi qui fais un 43, je prends ici un 42. Alors que sur des National Standard, qui ont pourtant une semelle Margom, je fais un 43.

Je vous le dis : prenez une taille en dessous ! Toute l'équipe a pu le constater, donc n'hésitez pas et prenez bien une taille en dessous de la vôtre habituellement.

buttero bonnegueule sneakers

Quand sortent les sneakers Buttero ?

Le lancement de notre collaboration Buttero x BonneGueule est prévu ce dimanche 14 juin, à 14 heures ! Tenez-vous prêts 🙂

Dans tous les cas, inscrivez-vous dès maintenant :

Benoît Wojtenka Benoît Wojtenka

J'ai fondé BonneGueule.fr en 2007. Depuis, j'aide les hommes à construire leur style en leur prodiguant des conseils clairs et pratiques, mais aussi des réflexions plus avancées.
Et j'ai quelques lubies : le sport en salle, le techwear… Et j'adore le thé sous toutes ses formes, que je bois à raison de plus de trois litres par jour.

Laisse-nous un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.