BonneGueule x Ateliers Heschung : les chaussures BGAH-01

/

C'est la collaboration BonneGueule la plus sélective que nous vous présentons ici.

En effet, nous sommes très fiers d'avoir eu la possibilité de collaborer avec les Ateliers Heschung (la ligne premium d'Heschung, une manufacture alsacienne fondée en 1934), car les collaborations sont extrêmement rares tant la marque fait attention à son image (De Bonne Facture, Arpin, Bleu de Chauffe).

tenue forêt

La légende raconte que cette collaboration est née dans la forêt de Fontainebleau...

Cela a été possible grâce à son dirigeant Pierre Heschung, avec qui Geoffrey, grand fan de la marque, a sympathisé. Merci à Pierre pour sa confiance.

Une paire de boots : 3 Entreprises Patrimoine Vivant

Ces chaussures sont un concentré de savoir-faire français, puisqu'il n'y a pas moins de trois Entreprises Patrimoine Vivant qui interviennent dans cette collaboration.

Ce label gouvernemental récompense l'excellence de savoir-faire rares et artisanaux français. Quand je parle de "savoir-faire rare", c'est vraiment le cas : celui-ci n'existerait plus en France si l'entreprise venait à fermer.

Je vous encourage vivement à vous pencher sur ce label : il est très intéressant de voir les conditions d'attributions. En tant qu'amateurs de belles choses, vous vous apercevrez que la France regorge de pépites artisanales !

On retrouve donc :

  • Heschung, évidemment, qui a obtenu le label EPV pour sa spécialité dans le cousu norvégien (celui qui est présent sur notre collaboration). Fiche EPV
  • la tannerie Haas (fondée en 1842), qui fournit le cuir Goma, présent au niveau du talon et des œillets. Fiche EPV
  • la filature Arpin (fondée en 1817), qui produit un drap de laine bien particulier, dit "le drap de Bonneval", visible sur les empiècements et la languette. Fiche EPV

Mais avant de rentrer en détail dans ces savoir-faire, laissez-moi vous expliquer le choix de ce modèle...

heschung en forêt

Les BGAH-01 en action !

Le modèle Cobra : une boots urbaine et robuste

Cobra Yucatan Laine Moro Trapper B Semelle

Nous avons demandé à Ateliers Heschung de nous fournir des photos "maison" afin de bien voir les formes. Ici, la texture du cuir Yucatan est très visible, et on aperçoit la fameuse semelle Trapper...

Concrètement, cette chaussure est une "low boot" (= une chaussure mi-montante), avec une inspiration que l'on pourrait qualifier de workwear : montage norvégien, semelle robuste, cuir grainé, etc.

Mais en pensant cette collaboration, nous avions avant tout en tête une chaussure urbaine.

De ce fait, nous avons choisi de partir sur la forme de base du modèle Cobra, polyvalent et facile à porter.

Cobra Yucatan Laine Moro Trapper B Face

On voit bien la forme qui trouve un juste équilibre entre modernité et tradition.

Des matériaux bien particuliers

Le jeu des empiècements donne une touche moderne à la chaussure (avec des lignes de force obliques sur les côtés).

Cette chaussure est une ode aux savoir-faire artisanaux : la texture de la laine côtoie le grainé du fameux cuir Yucatan, et le revêtement lisse du cuir Goma. Trois textures, trois matières pointues.

Nous voulions des tons chaleureux, et c'est pour cette raison que la semelle est dans un blanc légèrement cassé, et cerclée par une trépointe en cuir dans sa couleur naturelle (celle-ci va se patiner avec le temps).

Cobra Yucatan Laine Moro Trapper B Profil

La BGAH-01 présente une tige effilée à l'avant qui met en valeur le cousu norvégien propre à Heschung.

La teinte pastel de la tige (= le "corps" de la chaussure) est due au cuir Yucatan. Le cuir de base, au tannage végétal, est d'abord foulonné. Pas de panique, c'est un procédé mécanique très simple utilisant un... foulon (cela ressemble à un gros tonneau qui remue le cuir en... tournant) !

Le foulonnage consiste à remuer et malaxer le cuir, lui permettant d'avoir cet aspect grainé, comme s'il avait été "plié" à nombreuses reprises.

foulon

Non, ce n'est pas l'ancêtre d'un réacteur nucléaire, c'est un authentique foulon. La photo est tirée du passionnant article de Bw-Yw consacrée à la visite d'une tannerie.

On applique ensuite à chaud de la paraffine, ce qui donne au cuir cette patine originale, appelée "effet bougie". Heschung qualifie la texture obtenue de "rustique", mais je ne suis pas tout à fait d'accord. Je dirais qu'il y a au contraire une délicate touche pastel, comme si on avait colorié un papier épais et granuleux.

C'est là que la magie va opérer, puisque l'aspect du cuir va évoluer au fil du temps, un peu comme un jean brut. Certaines parties vont s'assombrir, d'autres légèrement s'éclaircir, si bien que vous aurez une paire à l'apparence unique, propre à votre usage.

L'autre avantage de ce cuir Yucatan, c'est qu'il n'y a pas d'entretien nécessaire ! Il suffit de passer une brosse douce pour retrouver l'aspect d'origine, et d'éviter de poser vos beaux souliers à côté d'un radiateur allumé. Par contre, il n'y a pas meilleures chaussures pour les poser au pied du sapin 😉

zoom matière cuir Yukatan BGAH

Notez le traitement bien particulier du cuir, avec les nuances pastels que j'évoquais. Avec le temps, son aspect s'adaptera à votre façon de les porter, pour obtenir un rendu unique. De plus, il contraste très joliment avec l'aspect lisse du cuir Goma, présent sur l'arrière de la chaussure.

Quant au cuir Goma placé à l'arrière du talon, il a la particularité d'être très lisse, presque comme du caoutchouc (d'où son nom). Comment la tannerie Haas a-t-elle obtenu ce résultat unique ? Eh bien c'est un mystère complet !

Plus sérieusement, c'est une recette secrète propre à cette tannerie (et aussi une belle démonstration de son savoir-faire). A priori, tout se joue pendant le foulonnage, où des composants divers et variés (graisses, résines, pigments) - évidemment tenus top secret - se mélangent avec le cuir.

Mais nous n'en savons pas plus...

De la laine Arpin sur la BGAH-01 : une matière rare et unique

La laine dense et robuste (le fameux "drap de Bonneval") qui habille les empiècements de la BGAH-01 est très particulière, car elle vient de la filature Arpin, qui a une production artisanale de 20.000 mètres par an.

Pour vous donner un ordre de comparaison, Jules Tournier - qui fournit le drap de laine pour notre manteau - produit 2 millions de mètres par an, ce qui est considéré comme une toute petite production (et Vitale Barberis, mastodonte dans son domaine, qui nous fournit la laine de notre pantalon en flanelle, produit environ 10 millions de mètres par an).

Laine Arpin

La laine Arpin, très épaisse, apporte du relief à la pièce grâce à son côté rugueux.

Arpin fournit donc une matière unique et très exclusive, que nous sommes fiers de vous proposer sur cette collaboration. Sa filature, effectuée avec des machines classées au patrimoine, est si particulière que nous vous préparons une vidéo spécialement dédiée 😉

En plus des empiècements sur les côtés, la languette est entièrement en laine Arpin, ce qui assure un confort optimal : c'est un solide drap de laine, qui maintient tout en souplesse votre coup de pied. C'est également une languette à soufflets, qui est un clin d'oeil à l'historique d'Heschung dans la conception de chaussures utilitaires, maintenant déclinées dans une version urbaine.

Une chaussure qui dure (réellement)

C'est aussi une chaussure extrêmement durable, le cousu norvégien permettant un ressemelage si jamais la semelle est trop usée.

Mais vous avez le temps de la voir venir : entre l'épaisseur de la semelle, et sa résistance à l'abrasion supérieure à bon nombre d'autres semelles, vous avez bien quelques années de marche devant vous !

chaussure heschung

Ne vous inquiétez pas, ces chaussures ne craignent pas la petite balade familiale en forêt du dimanche ! Le seul truc que nous n'avons pas (encore), c'est la semelle auto-nettoyante 😉

Enfin, si malgré tout vous poussez les matériaux dans leurs limites au bout de votre troisième tour du monde à pied, sachez qu'Heschung possède un service client éprouvé, capable de réparer ou de changer n'importe quelle pièce de la chaussure...

Bref, c'est un vrai investissement sur la durée, qui vous accompagnera sans problème sur plusieurs années (demandez à Geoffrey, qui en possède deux paires depuis quelques années).

Un montage norvégien robuste et durable

Sur ce modèle, la chaussure est assemblée en montage norvégien.

Même à une échelle industrielle, c'est un montage qui requiert une très grande maîtrise technique, et un processus relativement long (il y a plusieurs matières épaisses à assembler ensemble).

Ça tombe bien, ce montage est la spécialité d'Heschung, qui le fait à la main en Alsace.

L'avantage du cousu norvégien ? Une étanchéité et une robustesse supérieures aux autres montages (y compris au Goodyear) !

cousu norvégien BGAH

Les deux rangées de coutures sont caractéristiques du cousu norvégien, et résultent d'un vrai savoir-faire propre à Heschung. C'est notamment cette technique qui permet de ressemeler la chaussure.

Sans entrer dans des détails trop techniques (cet article est déjà bien long), il faut savoir que dans le cas d'un cousu norvégien, la tige (=le "corps" de la chaussure) est solidement cousue à la trépointe (=la bande de cuir visible qui fait la jonction entre la semelle extérieure et la tige). Cette dernière remonte légèrement sur le devant, avec une couture bien visible.

La tige est donc fermement maintenue entre la trépointe et la première (=la semelle intérieure en contact avec votre pied). Alors que dans le cas d'un montage goodyear classique, la couture liant la tige et la trépointe est plus simple.

Voici des schémas pour bien comprendre :

norvégien trèpointe

Placez une chaussure face à vous et imaginez qu'on la coupe dans la largeur. Voici le genre de vue en coupe que vous obtiendrez pour un cousu norvégien, celui utilisé pour la BGAH-01. Crédit photo : l'indispensable article du forum De Pied en Cap (que nous saluons au passage !) sur les montages de chaussures.

goodyear

Ci-dessus, un cousu Goodyear. Vous noterez qu'il n'y a plus de semelle intermédiaire, et que la tige est maintenue différemment qu'avec un cousu norvégien. Je vous laisse lire plus en détails l'article de De Pied en Cap si vous êtes passionné par la technique.

Le cousu norvégien est donc plus étanche et robuste, mais plus long à effectuer aussi. Etant donné les impératifs en termes d'étanchéité et de résistance, la qualité des fils joue beaucoup. Il y a deux types de fils utilisés pour cette opération sur la BGAH-01 :

  • un fil en nylon, qui permet de coudre la semelle intermédiaire et la trépointe. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, le fil en nylon est l'un des plus résistants qui soient (ne le confondez pas avec un banal fil en polyester ! ) et il est imputrescible. Exactement ce qu'il faut pour coudre une semelle ! Afin de s'assurer de l'étanchéité du fil et des trous de couture, le fil est passé dans de la poix, une susbtance collante et 230 milliards de fois plus visqueuse que l'eau (ne passez pas à côté de l'expérience de la goutte de poix, c'est fascinant).
  • un fil en lin de 12 brins, qui permet de coudre la tige à la trépointe. C'est ce fil qui donne un aspect très "fait main".

Vous l'avez compris, il n'y a pas de fil en coton qui va s'effilocher et se déliter au fil des années !

Sur cette vidéo, on voit bien bien comment la tige est fixée à la trépointe et à la semelle intermédiaire.

Cette fameuse semelle "Trapper"

C'est une semelle très particulière qui équipe les BGAH-01, puisqu'elle a entièrement été conçue par Heschung.

Elle ressemble à une semelle de la marque Vibram (qu'Heschung a déjà utilisé dans le passé), mais Pierre Heschung voulait aller plus loin dans la conception des semelles.

Semelle BGAH

Le matériau composant la semelle est complètement développé par Heschung. On se retrouve avec une semelle à la fois solide et légère.

Ils ont ainsi mis au point ce caoutchouc expansé léger, avec une résistance à l'abrasion plus élevée que le Vibram (qui est par contre un peu plus léger). Le point délicat consistait à allier cette résistance à un vrai confort et une souplesse, sous peine de se retrouver avec une semelle de chaussures de l'armée (celles qui font mal au dos, pas les chaussures de créateurs).

Et ils ont tenu le pari, vous en apercevrez quand vous l'essayerez !

Les petites finitions bonus

Les lacets ont une petite histoire : ils sont également fabriqués en France, avec une extrémité sertie d'un petit élément en métal. Cela l'empêche de s'effilocher à force de les sortir ou les rentrer dans les œillets (j'ai horreur de ça).

D'ailleurs, les œillets sont composés d'un métal inoxydable (non, calmez-vous, ce n'est pas du titane). Ainsi, il n'y a pas de risque que de la rouille apparaisse et ait un effet abrasif sur le lacet.

oeillets et lacets BGAH

Comme je vous le disais, chaque lacet dispose d'un empiècement métallique l'empêchant de s'effilocher. Les œillets inoxydables ne risquent pas de rouiller !

Pour ce qui est de la doublure, c'est un cuir de veau très fin, que l'on voit habituellement sur des chaussures haut de gamme.

À force de lire BonneGueule, vous commencez à connaître l'avantage d'une doublure en cuir sur une chaussure : plus de résistance et de confort (on transpire beaucoup moins des pieds qu'avec du synthétique, vous n'aurez pas à avoir peur quand on vous demandera de retirer vos souliers en intérieur).

Doublures cuir + soufflets languette

L'intérieur est entièrement en cuir, pour plus de confort et de respirabilité. Notez également les soufflets présents sur la languette, qui permettront d'enfiler plus facilement vos BGAH-01.

Enfin, petit détail créateur : les passepoils à l'arrière sont réfléchissants. Ainsi, si vous marchez en pleine campagne la nuit, deux délicats liserés lumineux apparaîtront quand on éclairera l'arrière de vos pieds...

passepoils réfléchissant BGAH

Vous pouvez voir les passepoils réfléchissants, qui se situent de part et d'autre de l'empiècement arrière en cuir Yucatan.

Comment commander les boots Heschung ?

Les BGAH-01 sont disponibles ici !

Laisser un commentaire

Les commentaires sont validés manuellement, mais tous sont acceptés et publiés avec une réponse (il faut compter 24h en moyenne).

  • Nicolò – BonneGueule

    Ahhh au temps pour moi. Alors il se peut qu’au contraire on leur ait demandé, à l’époque, des tailles inférieures 🙂

    N’hésite pas à demander à leur service client pour être certain du sizing ! C’est un réflexe à prendre !

  • Nicolò – BonneGueule

    Oui il faut vraiment qu’on enlève modifie ce message qui s’affiche par défaut lorsqu’il n’y a plus de stock 🙂

    Oui Heschung peut forcément se permettre plus de tailles (surtout vu les petits volumes qu’on pouvait faire à l’époque)

    Regarde chez Wolverine 1000 miles aussi, tu as des modèles un peu élégants mais workwear (Redwings par exemple, c’est plus bourin dans la forme)

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Antoine !

    Il n’y en aura pas, c’est une collab’ (en principe la grande majorité d’entre elles ne sont pas réassorties !)

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Edouard !

    Des sneakers en toile, pour la plupart, mais oui, des sneakers quand même 🙂

  • Benoit – BonneGueule

    Je me suis posé la question, mais je ne pense pas ! Elles sont un peu différentes de notre collab…

  • Matéo

    Serait-ce votre collab avec Heschung apparaissant dans le dernier clip de Kery James ?

  • hello,
    Merci pour les encouragements.
    La saharienne est un de nos projets top secrets 🙂
    Bonne soirée,
    Geoffrey

  • Jean Michel

    Merci pour ton retour Geoffrey : je vais le suivre. 🙂

  • Hello Jean-Michel,

    Très sérieusement, ça dépend de l’aspect que tu souhaites leur donner. Si tu veux les garder assez lisses, tu peux. Mais perso je ne le fais pas, j’aime bien faire « vivre » ce genre de chaussure.

    à bientôt !
    Geoffrey

  • Jean Michel

    Bonjour,

    Faut-il utiliser des embauchoirs avec ces boots ?

    Merci

  • RemiBG

    Oui, l’info à tourné au bureau entre Alex et Lionel les fans inconsidérés de sneakers. Ça va être un modèle qui va durer !

  • Michael

    Merci Rafik!!!J’ai suivi ton conseil et je suis parti sur une taille 6… C’est juste parfait 😉 Elles vont compléter – dans un style différent – mes bottines Tod’s.
    Bravo pour votre travail, j’attends avec impatience les prochaines nouveautés 🙂

  • RafikBG

    Désolé Jérôme, on comprend la frustration ! Mais tu peux voter pour une réédition, si vous êtes suffisamment nombreux il est possible de refaire une prod 🙂

  • Hello Jérôme,

    Je crois que Heschung avait déjà bossé avec Arpin sur de précédentes collections.

    On a une règle dans l’équipe, c’est d’abord on sort les produits, et on ne prélève ce qui nous a tapé dans l’oeil seulement ensuite. Et c’est souvent frustrant, j’ai pas eu de chemise Hast ou de manteau BG par exemple 🙂

    Bonne journée,
    Geoffrey

  • BenoitBG

    Non, Smalto en sur-mesure est une très belle ligne ! Mais c’est tellement confidentiel… Par contre, je trouve que la ligne Smalto by est pas dingue pour le prix…

  • Patrice

    Merci 🙂

  • Hello Patrice, on a fait un guide des tailles à la fin de cet article, mais a priori oui !

    https://www.bonnegueule.fr/comment-porter-des-boots-feat-les-bgah-01/

  • Patrice

    Bonsoir,
    Moi qui chausse du 43 j’ai du prendre mes Desert Boot Heschung en 41.5; je suppose qu’il en sera de même ici ??

  • BenoitBG

    C’est Long Buy Thai, le vidéaste de l’équipe ! Il a fait un boulot de dingue, il travaille maintenant à plein temps chez nous 😉

  • Bonjour Benoît,

    Superbe collaboration ,ces images sont magnifiques et la musique a été bien choisie.Par curiosité qui a réalisé ce film?

  • BenoitBG

    Merci pour tes retours sur le modèle ! Pour le sizing, Tom est en train de préparer un guide des tailles qui sera prêt pour la page produit pour le lancement 😉

  • BenoitBG

    Tout sera expliqué sur la page de présentation, on est en train de vous préparer des équivalences de taille pour le guide des tailles.

  • BenoitBG

    Oui, c’est vraiment le but !

  • Abdelhamid Niati

    exceptionnel ! un excellent investissement à venir. AH est une maison de qualité et une paire de chaussures un investissement. Elles dureront longtemps !

  • RafikBG

    Hello Michael,

    Merci pour ce commentaire, c’est hyper motivant, d’autant plus quand on est encore dans le rush ;).

    Un guide des tailles sera mis en place, pas d’inquiétude, mais il faudra partir sur un 6 (Heschung utilise un système de sizing anglais).

    N’hésite pas si tu as d’autres question 🙂

  • BenoitBG

    Hello,

    De manière générale, je suis contre le fait de porter des chaussures montantes avec un short, le rendu est très disgracieux je trouve. Par contre, s’il fait chaud, tu peux t’orienter vers des chinos très légers à porter avec des chaussures montantes, ça sera bien plus élégant !

  • rlmrouge

    Bonjour,

    J’ai toujours entendu dire qu’on ne pouvait pas porter des chaussures montantes avec un short, surtout quand on est pas très grand (1m66). Or là où je vis, le short est impératif si on ne veut pas mourir de chaud. Les BGNS-01 et les BGAH-01 me plaisent beaucoup (je suis fan des chaussures montantes), je serai donc intéressé pour avoir votre avis sur cette question, peut-on porter des chaussures montantes avec un short ?

  • RemiBG

    Bonjour Etienne,

    C’est un jean Paul Rose 🙂 Merci pour ton retour !

  • etiennep

    les chaussures s’accorde parfaitement avec le jean bravo ! serait-il possible de savoir quel jean est-ce?

  • Guillaume BG

    Hello Benoit & Geoffrey.
    Ne vous justifiez pas , je comprends parfaitement.
    Vous avez une base clientéle solide et des imperatifs a tenir , car j’imagine qu’il doit y avoir investissement de votre part. Vous ne pouvez tout simplement pas prendre le risque de faire plaisir a une minorité et se mettre a dos tout le monde.
    Comme deja dit par mail a Benoit , BG est assurément le Blog reference pour assimiler les basiques et ainsi progresser. A titre perso , c’est grâce a BonneGueule que je me suis amelioré au fil des annèes.
    Juste merci d’etre la , je vous suis sincerement reconnaissant.
    Je vous souhaite a toute l’equipe de bonnes fête de fin d’année.

  • Teugos

    Lol ! Mais ça aide à trouver l’inspiration des prochaines collabs et prochains articles ^^

  • RemiBG

    Tu n’as pas idée de l’haleine quand tu travailles en face ! 😉

  • Teugos

    Wouah Benoit, dès le matin, tourner au pastis c’est chaud (Je dis ça pour les fautes d’orthographe 😉 )

  • RemiBG

    Merci pour ton retour Donatien ! On est très fiers de cette collab et contents qu’elle te plaise, en tant qu’amateur d’Heschung

  • Donatien

    Hello BG !

    Bravo pour cette très belle collaboration. Heschung est une superbe marque de chaussures, encore trop peu connu en France malheureusement. Il est vrai qu’acheter une de leurs paires est un investissement mais que l’on ne regrette pas. J’ai 2 paires de chez eux, dont des boots « Ateliers Heschung » dans le même esprit que les vôtres, et je les adore ! Leurs cuirs sont vraiment beaux et de qualité, ce sont de vrais « chaussons » !

    Un conseil pour les futurs acheteurs : Heschung taille grand ! Il faut prendre généralement une taille en dessous de la sienne. Et aucun problème pour les pieds larges… ça passe tout seul ! Mon père qui chausse du 47 se fournit chez eux depuis des années.

    Encore bravo, à une prochaine 😉

  • BenoitBG

    Hello, je pense qu’on terme de durabilité, oui tu pourras faire au moins 1000 kilomètres à pieds ! Sans compter que c’est totalement ressemelable…
    Pour les parties en laine, il faut juste ajouter un bon imperméabiliser et il ne devrait pas y avoir de problème !
    Quand au cuir Yucatan, Geoffrey a une paire de rangers qu’il a amenée à Montréal, je crois qu’il n’a pas eu de problème particulier avec.

  • BenoitBG

    Hello Eric,
    Merci pour le choix des couleurs, je voulais éviter un modèle sombre pour décembre !
    Ta remarque est juste, ce ne sont pas des chaussures de randonnée (cela dit, une petite balade en forêt ne leur feront que du bien), mais on trouvait très joli de les montrer dans ce cadre là.

  • BenoitBG

    Merci Florian, Long s’est donné corps et âme sur cette vidéo !

  • BenoitBG

    Le cousu norvégien est le summum de la virilité sur une chaussure !

  • BenoitBG

    Pour le jean, comme je l’ai dit, je l’ai pris volontairement court pour que l’on puisse bien voir la chaussure. Il a l’avantage en plus d’être bien rigide et ne pas s’écraser sur la chaussure, ce qui est très pratique quand on filme une chaussure !
    Quant à l’ourlet, j’aurai pu en faire un avec le selvedge, mais je sature un peu de ce gimmick que l’on voit un peu partout, ça faisait trop « premier degré »

  • RemiBG

    Hello Pierre, merci pour ton retour ! Long y est très sensible 🙂 L’article stylisme arrive bientôt, ça va peut etre te donner des idées !

  • Pierre-M

    Plein de chose à dire autour de cette Boots !
    Déjà la vidéo. Superbe. On dirait une bande-annonce d’un polar un peu sombre, dur, avec un flic compendieux (avare en mots, mais des mots juste qui tombent bien). Pour répondre à un commentaire, c’est vrai que la longueur du jean surprend. Mais pas choquant pour ma part. J’aime alterner sur la longueur 🙂
    L’article bien complet, détaillé juste ce qu’il faut et plein d’informations à aller voir. Ne te flagelle pas trop sur la longueur. Je crois que les lecteurs aiment toutes ces infos 🙂
    Et enfin les boots. Je les ai vu lors de l’ouverture du showroom pour le manteau. Je ne m’attendais à rien en particulier. Je me disais juste, mais sans vouloir parier pour autant, que cela allait être avec Heschung, vu l’enthousiasme de Geoffrey. Mais elles m’ont scotché lorsque je les ai vu ! J’avais regarder le site d’AH, mais sûrement d’un oeil distrait. Réfléchissant à des boots, j’étais plus dans le type MocToe de RedWing. Là, c’est sûr, c’est le grand écart !
    Le choix des matières est top aussi. C’est vous qui les avaient trouvés ?
    Niveau confort, lors de l’essayage, rien à signaler.
    Par contre, elles sont fines. En parlant de boots, on s’attend à quelque chose de massif, imposant. Là en taille 8 (genre 43-44), le pied était fin.
    Au hasard (mais vraiment), je suis tombé devant le magasin d’Heschung à Paris, près de Saint Sulpice et le vendeur très sympa m’a présenté toute la collection et aussi leur option de personnalisation. Ma femme a repéré deux paires de chaussures.
    Au final j’avoue ne pas savoir quoi faire :-/ En les classant, je
    dirais que les MocToe sont des boots « basiques », alors que les BGAH sont
    des boots « avancées ». En matière de chaussures, même si on est
    débutant, on peut plus facilement se lâcher et opter pour des pièces
    fortes. Le budget n’est pas le même aussi … Intense réflexion en somme
    😉
    Et gros bravo à l’équipe !

  • BenoitBG

    Exactement comme moi ! Du coup, sur cette collab, il te faut du 8,5 😉
    Heschung utilise un système de pointure UK…

  • BenoitBG

    Je crois qu’ils soldent à peine… Regarde aussi du côté d’Atelier Voisin et d’Anthology Paris, on ne sait jamais…

  • BenoitBG

    Merci Randy ! Alors il y a qu’une seule largeur disponible, mais c’est le modèle qui a une forme plus large que le modèle Cypré, donc il ne devrait pas y avoir de problème de ce côté là. On ne peut pas faire de largeurs différentes pour le moment, car sur une collab, cela devient très compliqué de proposer des variations d’une seule pointure…

  • merci Valentin ! tu dois en être content j’imagine !

  • Hello Guillaume,

    Merci pour ton retour.

    Benoît voulait justement éviter un esprit trop workwear, pour montrer que ce sont avant tout des chaussures casual qui collent à tous les styles, à l’image de l’article stylisme qu’on va sortir après-demain avec plein de looks.

    Après c’est vrai que tu sembles avoir des goûts très très précis et qu’y répondre reviendrait à se couper de beaucoup de monde en définitive. S’il est vrai qu’on est attentifs et réceptifs aux avis des utilisateurs historiques du forum, ce n’est pas pour eux qu’on fait des vêtements (il n’a qu’à se remémorer ce débat de 58 pages sur le leg opening des pantalons pour comprendre).

    On ne fait pas de la mode, on fait des vêtements. Par contre on le fait du mieux possible.

    À bientôt,
    Geoffrey

    PS : Pour le jean, on restera dans du semi slim, par contre on a accès à une toile bien particulière, mais j’en dis pas plus où Benoît gronde 🙂

  • oui tout à fait !

    merci pour les encouragements, on fera tout pour 🙂

    très bonne soirée,
    Geoffrey

  • hello Ludovic,

    Merci pour ton retour ! Hélas non, il n’y aura pas de réassort possible pour des raisons de minimas.

    Très bonne soirée,
    Geoffrey

  • Merci Hugo,

    C’est vrai que c’est une donnée assez subjective, mais c’est ce qu’on entendait par les cuirs parafinés yuketen et la laine brute.

    Mais effectivement si tu voyais ça plus « cuir », je comprends tout à fait 🙂

    bonne soirée,
    Geoffrey

  • Guillaume BG

    Grosse dose sur la qualité.
    Cela dit , pas ma came , trop baroudeur.
    Cette collaboration symbolise le coté BG qui m’inspire rien.
    Jean brut trop court , plus de longueur avec du stack + ourlet Selvedge aurait plus collé a l’esprit  » workwear « .
    Le manteau qui est miens et que je trouve sublime m’avait redonné espoir sur l’orientation du blog.
    Nottament la future ligne Japan , ou je rêve d’un ripoff jean Dior MIJ.
    Du coup , j’ai peur de retrouver un jean de bucheron ‘ Milone approved ‘ a la coupe aléatoire.
    C’est pas un reproche , juste que mes attentes sont differentes.
    Elles vont partir aussi vite que le manteau.
    ++

  • RemiBG

    Ça tombe bien on avait hésité à rajouter des commentaires 😉

  • RemiBG

    Je partage ton avis Robin 🙂 Elles sont très chouettes portées ! Les suggestions de tenues vont arriver dans la semaine

  • RemiBG

    Hello Karim 🙂
    On sera sur un sizing du 6 au 11 🙂

  • RemiBG

    Du brun ! Pas une seule touche de noir 🙂

  • Choléra

    Respect la vidéo.
    Mais c’est du noir ou du brun ce cuir?

  • tchampi

    je pensais à la captoe de la marque Chevalier ça peut t’intéresser peut être… en ce moment sur massdrop…

    https://www.massdrop.com/buy/chevalier-captoe-chromexcel-8-boot

    http://chevalierstore.com/

  • BenoitBG

    Porte les tranquillement, ne les brosse surtout pas, et l’effet s’estompera tranquillement. Mais quand même, ce cuir, il est quand même assez dingue : http://fr.pinterest.com/pin/459930180667437409/

  • BenoitBG

    Au contraire, c’est ce que j’aime sur le modèle, parce qu’une version noire ou marron « étouffe » un peu l’ensemble des couleurs de la chaussure.
    Mais je suis ravi que tu aimes le reste !

  • Momo

    J’aime pas la semelle blanche . Dommage le reste est très jolie

  • Bachir

    Salut! Bravo pour cette collaboration, petite question, peut on nettoyer le cuir qui est blanchi/délavé afin qu’il retrouve son aspect d’origine ? Je pose cette question car je ne suis pas fan des cuir délavés à l’état neuf…cela dit c’est un très beau modèle ! Je suis fortement intéressé, je passerai d’ailleurs vendredi mais j’aimerai avoir l’info avant! Merci et excellent travail!

  • BenoitBG

    A chaud, rien ne me vient en tête, car le style est très différent d’Ateliers Heschung. Tu as regardé du côté de Septième Largeur ?

  • BenoitBG

    Merci Laurent pour ce retour très intéressant !

  • Laurent Breillat

    J’ai déjà la (vieille) collab Ateliers Heschung x Arpin, dont j’ai eu la chance de choper le dernier modèle en marron (en envoyant directement un mail à la marque, ultra réactive et sympa forcément), et effectivement c’est de l’excellente came (enfin quand je dis excellente, c’est mieux que ça : ça veut dire prête à aller sur Mars en termes de résistance hein :P).

    Du coup ça ferait double emploi pour moi, mais pour les autres, foncez ! 😀

  • Jacko

    Encore une superbe collab et je cherchais des merveilleuses boots… Hélas, c’est bien dommage mais c’est un peu au dessus de mes moyens =(
    Je cherche des boots un peu du genre des Dirty Dandy de Schmoove ou des Nordmann Horse d’Heschung mais plutôt dans la gamme de prix du dessous (ou alors je peux attendre les soldes si ça peut aider). Vous auriez des marques/modèles à me conseiller ?

    Merci à vous !

    Jacko

  • BenoitBG

    Merci !

  • GregB

    Classe 😮