BonneGueule en 2018 : nos projets avec vous

Temps de lecture : 21 minutes

103

BonneGueule a fêté ses 10 ans en 2017, et nous avons tous survécus à l'épreuve hyper-calorique des fêtes de fin d'année — oui, vous savez tous de quoi je parle.

Il est donc temps de faire un nouveau bilan annuel !

Objectif 2016 : consolider l'entreprise

L'année 2016 fut une grosse année de structuration.

Une année plus calme que d'habitude en termes de croissance, mais riche en améliorations à tous les niveaux : meilleurs contenus du média, direction artistique plus fouillée, marque de vêtements très travaillée, ouverture de la première boutique hors Paris, recherche de partenaires financiers, et nouveaux recrutements dans l'équipe.

Cela nous a permis de bien solidifier BonneGueule après plusieurs années de croissance à trois chiffres. Car le risque quand une jeune entreprise grandit trop vite, c'est qu'elle grandisse mal, et y perde une partie de son âme, voire oublie une part de sa mission originelle. Notamment quand elle lève trop de fonds, trop tôt, trop vite.

Mais on a n'a pas sauté d'étapes, et cela nous a renforcé.

Objectif 2017 : mieux communiquer

C'est grâce à ce travail de fond qu'en 2017, BonneGueule a bien grandi. Et l'a fait de manière très saine.

Côté média, vous étiez 4 millions à nous lire, et plusieurs centaines de milliers à regarder nos vidéos.

Concernant la marque, vous êtes à présent plus de 30.000 clients, généralement très fidèles. Rien qu'en décembre, plus de 1.200 nouvelles personnes ont commandé leur premier vêtement BonneGueule. J'en profite pour vous remercier pour toute la confiance que vous mettez en nous.

L'autre travail de fond de 2017, c'était de mieux communiquer sur ce qu'est notre marque de vêtements... aujourd'hui.

En effet, beaucoup de personnes croient parfaitement savoir ce qu'est BonneGueule, alors que leur vision de notre travail correspond aux années 2015 ou 2016 !

Oui, c'est vrai. Il y a encore deux ans, on pouvait résumer BonneGueule à "un blog qui fait quelques vêtements". Mais le petit blog est devenu le média de mode masculine le plus fréquenté en France. Et la petite ligne de vêtement... c'est aujourd'hui une vraie marque, à part entière, avec des boutiques innovantes.

Bref, BonneGueule compte aujourd'hui une trentaine de personnes qui écrivent des articles, animent une chaîne YouTube, répondent à vos questions de style, développent une marque de vêtements durables, et les présentent sur le site Web et en boutique. En 2017, on a commencé à clarifier tout ça ! Florian y reviendra.

Objectif 2018 : faire découvrir BonneGueule à plus de monde

Nous sommes en 2018. La mode est toujours la seconde industrie la plus polluante au Monde.

Derrière le green — et le social — washing, il y a toujours des gens qui souffrent à l'autre bout de la planète ou en France.

Pourquoi ? Une partie de la réponse, c'est que les gens ne se rendent pas compte de ce qu'ils achètent. Il y a encore un déficit d'éducation au produit, même si les choses changent peu à peu.

Alors à notre humble échelle, on va continuer de défendre notre vision basée sur le style, le rapport qualité/prix, la transparence et l'éthique.

L'objectif de 2018 sera donc de faire découvrir BonneGueule  à encore plus de monde.

Notre stratégie pour y arriver, en trois axes

Rassurez-vous, il n'y aura pas (presque pas) de PowerPoint, ni d'interro surprise à la fin.

Un média gratuit, transparent, indépendant, plus que jamais

- Eh, j'ai une super idée, mettre des pubs sur BonneGueule ! Et faire payer l'accès à certains articles ! Ou pour poser ses questions de style. Vous pourriez faire plein d'argent..."

- Oui, mais NON !

Notre mission n'est pas "Faire payer les gens un max" mais "Aider les hommes à se sentir bien dans leurs vêtements" !

Cela passe par la gratuité des contenus et des conseils. Sur le Web, comme en boutique.

Alors plus que jamais, on va investir sur le média en 2018. À commencer par l'arrivée d'un nouveau rédacteur en CDI. Pour info, entre la rédaction, la vidéo et l'image, ce ne sont pas loin de 10 personnes qui travaillent à plein temps sur un média... qui reste totalement gratuit et sans pub.

 

C'est en se rendant encore plus utile que l'on bénéficiera encore plus du bouche-à-oreille.

Et Rafik va vous en dire plus dans l'article !

Développer encore la marque de vêtements

Benoît et Julien vont tout vous expliquer, eux aussi. Mais sans spoiler, il va y avoir des choses assez lourdes.

Notamment avec l'arrivée de certaines pièces très demandées par la communauté BonneGueule, l'élargissement de la ligne Essentiels  mais aussi de la Japan Line (pas que sur les jeans et les chemises).

Et peut-être qu'en 2018, on baissera à nouveau le prix de certains vêtements, comme en décembre dernier, si on atteint des économies d'échelle sur de nouvelles pièces !

Plus de moyens pour se faire connaître

BonneGueule, c'est plus de 98% de bouche-à-oreille et de trafic naturel Google.

Mais comment toucher ceux qui parlent peu de mode avec leurs amis, ou qui n'ont pas le réflexe de consulter un site de mode masculine ?

D'autant qu'on a toujours refusé de dépenser de l'argent dans de la pub (on préfère l'investir dans la qualité des vêtements).

Heureusement, on a des pistes...

Vous l'avez peut-être vu, on a commencé en 2017 à faire un peu de publicité sur Facebook. En poussant uniquement des articles de conseils, et non des produits ! Et on s'est rendu compte que cela permettait à la fois de faire découvrir notre média gratuit à de nouvelles personnes, tout en étant rentable car ces nouveaux lecteurs commandent également nos vêtements.

Dit autrement, on a trouvé une manière de sensibiliser plus de monde, sans rien changer à notre structure à faible marge .

Cette année, on va donc développer cette piste. Et peut-être tester d'autres canaux de communication où on ne nous attend pas.

Mais toujours avec l'impératif de rentabiliser chaque euro investi. Hors de question d'avoir un budget communication qui devient un boulet à traîner.

Et pour ceux qui nous suivent depuis loonnnnngtemps, on prépare une très grosse refonte de l'e-shop, un programme de fidélisation et de parrainage ambitieux, une arrivée dans une nouvelle ville de France, et pas mal d'autres trucs cools.

Mais les détails sont encore top secret !

La minute money

La levée de fonds en octobre 2016 a eu un effet très positif. Elle nous a permis d'avoir plus de stock et d'ouvrir deux nouvelles boutiques à Bordeaux et Paris, mais surtout de recruter de nouvelles personnes, souvent expérimentées. Tout en bénéficiant de l'accompagnement de personnes très expérimentées.

On a fait très attention à investir patiemment chacun de ces euros de manière saine, et dans de la création de valeur mutuelle entre lecteurs, clients, et entreprise.

Presque 2 ans plus tard, on va procéder à une seconde levée de fonds, très raisonnée. Et toujours en restant ultra-majoritaires et en contrôle total de chaque aspect de l'entreprise.

On vous en reparlera quand ce sera plus avancé.

Une belle entreprise, c'est avant tout une belle équipe

On le répétera jamais assez : on ne pourrait pas mener tous ces projets sans cette équipe dont nous sommes si fiers.

En 2017, certains collaborateurs de longue date sont partis monter leurs propres projets (Alexandre, Luca et Long par exemple), mais d'autres nous ont rejoint avec de nouvelles cordes à leur arc, ou tout simplement plus d'expérience.

C'est ainsi qu'en 2018, vous allez découvrir les premiers vêtements développés par Charlotte et Julien, le nouvel e-shop imaginé avec Simon, Jean-Vincent et Jason, de nouveaux formats éditoriaux par Benoît, Rafik et Nicolo, de nouveaux services en boutique grâce à Elie, Marie-Clarisse et les équipes en boutique...

C'est ce qu'on va vous présenter aujourd'hui !

Et petite parenthèse, on continue de recruter. Un directeur financier, un chef de projet logistique, mais aussi un développeur PHP MySQL WordPress en alternance sont demandés à l'accueil !

Le contenu, encore et toujours ! (Benoît)

2017, sous le signe de la vidéo

Parmi mes joies de cette année, il y a mon format YouTube Parlons Vêtements.

Après 11 épisodes, je commence à me sentir de plus en plus à l’aise et j’ai eu beaucoup de commentaires bienveillants pour m’améliorer. Merci à vous !

Je suis ravi de voir que Nicolò s’est aussi lancé avec son Sape M’en 5 !

Dans la vie d’équipe de BonneGueule, il y a aussi eu le départ Luca qui s’occupait de YouTube et de la direction artistique et celui de Robin, chargé du web marketing pour fonder leur agence de performance marketing. Vous trouverez leurs profils Linkedin ici et ici, et avec un exemple d’article qui a bien buzzé chez eux : pourquoi il ne faut pas faire le Black Friday.

Ma petite déception, c'est de n'avoir écrit aucun article de grande envergure en 2017, comme j'avais pu le faire avec Maharishi et Comment s'habiller après 40 ans l'année précédente.

Cela dit, j'ai fait un grand voyage en moto en Mongolie cet été. Et je suis en train de finaliser tout mon récit : équipement, vêtements, état d’esprit, anecdotes... Vous saurez tout sur cette aventure intense !

Écrire davantage en 2018

Depuis peu, j’ai une habitude qui me plaît bien : je commence la journée en écrivant, en laissant les tâches pénibles pour plus tard.. Et à raison de 300 ou 400 mots chaque matin, sur deux ou trois semaines, cela commence à faire du texte… Pour les férus de développement personnel, la construction d’habitudes au quotidien est une technique pour atteindre ses objectifs.

De même, je tiens à faire plus de Facebook Live. Par exemple, faire intervenir Julien, notre chef de produits, pour répondre à toutes vos questions techniques.

Je tiens aussi à retrouver trois formats :

  • Dans le vestiaire de…, avec ses discussions souvent denses et passionnantes. Je n’en ai tourné qu’un seul cette année, avec Nicolas Gabard. Mais je n’ai pas dit mon dernier mot !

Retrouvez l'interview de Nicolas ici.

  • Les podcasts audio. J’aime ce format très convivial et, si on a eu moins de retours que sur nos vidéos, ceux qui les consomment en sont très friands. Je pense donc à une nouvelle formule avec Nicolò, qui est chaud bouillant pour vous parler fringues !
  • Les tests vidéo, avec des décryptages face caméra. On n’en a toujours pas fait, mais cela va changer cette année.

Je réfléchis aussi à un format écrit mensuel, une sorte de journal de bord. Les vêtements que j’ai le plus portés, mes découvertes de marques, mes réflexions… Sans oublier le dossier sur Acronym, que je vous promets depuis un moment maintenant. Promis, cette année sera la bonne !

D’un point de vue plus personnel, je suis content de cette année, j’ai réussi à lire plus qu’en 2016. J’étais aussi sur une bonne dynamique concernant le sport en 2017, et j’ai bien l’intention de continuer en 2018 avec, pourquoi pas, un article vous racontant mon petit parcours sportif dans six mois.

Une ligne éditoriale qui évolue (Rafik)

2017 : la recherche d'un équilibre

L’un des enjeux de 2017 était de vous proposer une curation plus importante . À ce propos, je me réjouis de l’implication de la communauté, puisque vous êtes de plus en plus nombreux à contribuer sur ce genre de sujet.

C’est aussi ce qui a amené Nicolò a plancher sur son Grand comparatif des chemises sous les 90 € — avec pas moins de 13 modèles différents —, là où chaque mois, la Revue des marques apportait son lot d’inspirations et de nouvelles marques. Nous avons aussi vu le retour de dossiers consacrés à des créateurs, comme pour le bijoutier Le Gramme.

Désormais, les fiches marques et les fiches vêtements vous aident à y voir plus clair dans la jungle des enseignes. Les fiches conseils vous accompagnent en shopping, les fiches boutiques vous orientent et les fiches looks vous inspirent.

Maintenant que l’on s’est remis en selle, on compte bien vous proposer davantage de découvertes et de tests en 2018. À suivre !

Dans ce dossier, Benoît décortique pour nous cette marque obsédée par le détail.

Bien sûr, nous n’oublions pas le conseil pour autant, qu’il s'agisse de vêtements en particulier, de la manière de les porter, des couleurs et des motifs   ou encore des tendances.

Dans un autre registre, nous avons aussi eu l’occasion de nous pencher sur certains phénomènes de société, à l’instar du cuir « vegan » ou du minimalisme.

Au-delà du vêtement comme simple "facteur-style", il est intéressant de voir comment une philosophie de vie peut parfois infiltrer un dressing.

J’espère voir plus d’articles dans cet esprit, qui ne manquent d’ailleurs pas de créer le débat !

L'article sur le cuir vegan a déchaîné les passions comme peu d'autres dans nos colonnes. Sans prendre parti pour ou contre, il était important pour nous de décoder ce phénomène.

Enfin, quelques mots à ma petite équipe de poulains, toujours plus impressionnants. La machine ne fonctionnerait pas sans vous ; je suis fier de vous compter au pôle édito.

Vers de nouveaux formats en 2018

J'attaque 2018 avec un objectif en particulier : diversifier les formats que l'on vous propose.

Par le passé, nous avons "craint" le plafond du nombre de mots qu'il ne fallait pas dépasser, dont nous nous sommes finalement affranchis.

Paradoxalement, on a continué de s'imposer une quantité minimum de texte pour un article, et d'évacuer ainsi plein de sujets courts mais intéressants. En effet, certains sujets peuvent présenter un véritable intérêt, sans pour autant nécessiter 2.500 mots d'explication...

C'est pourquoi nous allons repenser l'édito en définissant de nouvelles typologies de contenu, mises en place dans les semaines à venir.

L'idée n'est surtout pas "raccourcir les articles", mais de compléter les articles de fonds avec des contenus qui traitent de sujets plus simplement, et qui se lisent facilement.

Qu'il s'agisse de sélections shopping, de mini-guides ou même de tests, cela nous permettra de traiter d'un éventail de thématiques plus large et ainsi, mieux vous répondre.

Un community management qui continue de se muscler (Nicolò)

Une équipe qui s'agrandit

Vous l’avez très certainement remarqué : depuis presqu'un an déjà, je ne suis plus seul à répondre à vos questions.

Vous êtes toujours plus nombreux à nous écrire, que ce soit dans les commentaires, par mail, ou même sur d’autres plateformes comme Facebook ou Youtube.

C’est pourquoi j’ai désormais besoin d’être épaulé par une recrue d'élite qui saura vous dire si votre jean est trop grand, avec quelle couleur de pantalon porter vos chaussures, ou encore où trouver une belle veste en denim selon votre budget.

J’en profite donc pour saluer Pierre pour ses six mois de stage passés avec moi jusqu’à cet été et, évidemment, Alex qui répond aujourd’hui à toutes vos questions depuis septembre.

Je remarque aussi que vous vous entraidez de plus en plus régulièrement dans les commentaires, en vous transmettant des liens, adresses, bons plans ou conseils auxquels nous n’aurions pas forcément pensés.

Et puisqu’avant de travailler ici, j’étais un fidèle lecteur BonneGueule, ça me fait vraiment très plaisir.

Le genre de commentaire qu'on adore !

Plus d'interactions et de découvertes

Sur le plan de la communauté, on voudrait pousser les choses plus loin encore, que ce soit via les réseaux sociaux, des ateliers, des rencontres en réel... Tout en continuant de vous répondre comme on le fait déjà, cela va de soi !

Parallèlement, je veux sortir des tests plus régulièrement ! Je voudrais aussi arriver à avoir un rythme de deux Sape m’en Cinq par mois et continuer de m’améliorer, tant sur l’aisance, la diction et le jeu devant la caméra, que sur la pertinence du fond et du contenu !

Bref, autant vous dire qu’il y a du pain sur la planche.

Une direction artistique qui s'affirme (Jason)

Une année faite de voyages et de rencontres

2017 a été une année riche en voyages.

D’abord en France, notamment pour le cardigan en alpaga, les premières pièces de la Ligne Essentielle et réaliser deux reportages sur notre atelier de maroquinerie...

On s’est ensuite envolés vers l'Italie, à commencer par Venise, puis on en a profité pour passer voir Paolo chez Maglificio Venezia, Silvio chez Albini, et Alberto chez Candiani.

On a toujours été très bien accueillis et on s’est sentis utiles, travaillant main dans la main avec les ateliers qui ont joué le jeu en nous ouvrant toutes leurs portes. On a passé des moments privilégiés avec des personnages bourrés d’anecdotes et aux savoir-faire passionnants...

Notre deuxième voyage italien nous a emmené en Sicile, avec Luca, Long et Lucas — qui a été d’une aide précieuse comme ne l’indique pas la photo ci-dessous. L’objectif était de dénicher différentes ambiances pour s’adapter aux vêtements.

Laissez tomber les cabines UV, rien ne vaut un réflecteur.

En revenant sur Paris, je me suis attelé au design de la nouvelle interface de l'eshop. Simon vous en parlera dans quelques instants.

C’est à cette période que Long, Luca, Lucas et Robin ont quitté BonneGueule. D’un point de vue pragmatique, ça voulait dire adieu à Seven Wonders, nos matchs de foot et nos parties endiablées de ping-pong, et ce n’est pas rien !

Il fallait donc trouver un nouveau cadreur / monteur de talent, et un ou plusieurs lecteurs partants pour jouer au mannequin !

C’est là que vous avez découvert François, fidèle lecteur du Mans qui nous a accompagné sur nos pièces hiver. Et la semaine prochaine, nous partirons avec Karim, un lecteur parisien rencontré dernièrement.

Juillet a marqué l’arrivée de Luke, un jeune athlète écossais amoureux de sa caméra. À la base, c’était juste un prétexte pour affiner mon Anglais mais il s’est avéré avoir plus d'un tour dans son sac. Depuis, on bosse ensemble sur les vidéos et plus globalement les shootings.

Après l’Italie ce printemps, on a donc mis le cap sur les Pyrénées puis la Norvège pour l’automne et l’hiver. On est très heureux des retours que vous nous faites sur les teasers ou le reportage chez Jules Tournier, et on espère continuer de vous surprendre en 2018 !

Raconter les histoires de nos vêtements

On vous fera découvrir de nouvelles histoires à chaque lancement, celles des artisans et des savoir-faire textiles d’exception, partout dans le Monde.

Notre objectif reste de transmettre le maximum de connaissances sur l’industrie de la mode. On espère que notre démarche participera à une prise de conscience nécessaire sur une consommation de vêtements plus raisonnée.

Une grosse surprise en vidéo à venir cet été donc. 😉

La refonte de nos plateformes (Simon)

Pour 2018, Jean-Vincent et moi-même, votre serviteur, nous concentrerons sur deux projets amorcés en 2017...

Un eshop flambant neuf

Lancé en 2014, le temps est venu pour le site d'évoluer.

L'objectif est simple : le rendre toujours plus agréable à utiliser au quotidien. C'est donc une plateforme mieux pensée pour le mobile, plus rapide et avec moins de contraintes, qui verra le jour.

Pour qu'acheter ce manteau camel qui vous fait les yeux doux soit aussi agréable que de le porter...

Une des maquettes possibles pour la future page produit sur mobile, créée par Jason, notre directeur artistique.

Mieux penser certains outils de communication

Le deuxième projet sera aussi une refonte, mais moins visuelle : celle de nos moyens de communication avec vous.

Pour les experts, nous allons refondre nos outils de CRM.

L'avantage pour vous, ce sont des communications moins nombreuses, mais mieux ciblées. Moins de mails mais seulement ceux qui vous intéressent, d'autres moyens de vous tenir au courant des actualités de BonneGueule... Et pour nous... un gain de temps considérable, tout simplement.

Voilà pour les deux grands projets techniques. Le reste du temps consistera essentiellement à prier les Grands Anciens de l'Informatique pour que le site reste en ligne et le wifi constant.

Ph'nglui mglw'nafh Wifi R'lyeh wgah'nagl fhtagn.

Continuer de développer la marque (Julien)

Une offre mieux définie

Mars 2017.

Je découvre l’équipe en team building, avant même de l'avoir officiellement intégrée.

"Shooters fédérateurs" de Florian et Ben, bières, vodka, vin, vodka, bières, (longues) discussions produit en fin de soirée avec Nicolò… Je suis dans le bain.

Arrivé en cours d’année, avec Charlotte — ma co-équipière — j’assure le suivi d’un travail déjà bien avancé par Benoît et Alexandre.

Je m'attendais à un projet atypique mené par des mecs intelligents, investis et bienveillants... et c’est bien ce que j’ai trouvé. J’en profite pour remercier Alex pour la transition impeccable et tout le travail effectué en amont.

2017, c’est tellement de riches découvertes pour moi : des produits que je connaissais peu, la confrontation de mes connaissances avec la culture BonneGueule... C’est aussi une bataille de chaque instant pour faire accepter à chaque membre de l’équipe sa vraie taille, à commencer par Ben  !

Nous avons travaillé pour une plus grande diversité de l’offre, avec encore plus de produits aux prix doux dans la ligne Essentiels.

Notre pantalon en drill de coton écru, l'une des pièces que vous avez préférées.

Nous avons aussi pu introduire de nouvelles pièces, pilier de nos dressings :

Sans oublier des collaborations passionnantes, comme avec la marque Coldsmoke pour nos bombers.

Nous avons enfin fait un travail sur les stocks, avec plus de quantités sur les réassorts et de profondeur pour les nouvelles références.

Enrichir et équilibrer la marque de vêtements

Pour que chacun trouve son bonheur, nous allons rééquilibrer la répartition des références par ligne et par famille de produits .

Cela passe aussi par la suppression des produits "doublons" afin de vous offrir plus de choix. D'ailleurs, vous retrouverez plus de looks par lancement pour mieux vous projeter.

Les coupes seront harmonisées et nous ferons en sorte d'avoir plus de stock sur les grandes tailles, tout en limitant les ruptures sur une sélection de permanents.

On essayera de répondre au mieux à toutes vos attentes et remarques.

Du passage de l’expérience client à l’expérience de marque (Florian)

Après une année de structuration de la partie logistique, back-office pour construire des fondations saines, je me suis concentré sur la clarification de la marque BonneGueule en 2017.

Tracer une ligne directrice pour les années à venir

Vous le savez : BonneGueule, c’est la complémentarité d’un média référent de la mode masculine et d'une marque de mode. Il devenait nécessaire de le formaliser, le clarifier en interne pour mieux vous l’expliquer.

Alors j'ai créé un brand book !

Un brand book, c’est un document de référence qui formalise la stratégie de marque pour les années à venir, définissant ainsi trois piliers de son identité. C’est donc une bible suivie par l’ensemble des collaborateurs, pour s’assurer la plus grande cohérence possible. Il a notamment permis de redéfinir qui on était en fonction de nos valeurs, nos objectifs et notre raison d’être.

Ce qui donne pour le média :

Et pour notre marque de vêtements :

Ce manifesto, vous le retrouvez dans toutes nos commandes passées sur notre e-shop. Particulièrement utile pour expliquer BonneGueule à un ami 😉

Ce que vous devez retenir : BonneGueule c’est la complémentarité d’une marque de mode et d’un média pour vous aider à vous sentir bien dans vos vêtements.

Une application concrète en boutiques

Proposer un tout-en-un de la mode masculine

L’autre beau projet cette année est sans aucun doute la double ouverture à Paris.

L'objectif ? Créer un lieu de vie dédié à la mode masculine pour mieux vous accueillir, avec l'ouverture d’une boutique plus grande, le DRESSING, et d’un espace de conciergerie, le LOUNGE.

Tout est expliqué dans cet article.

Retrouvez le DRESSING au 15, rue Commines.

Cela a été l’occasion de mettre en place des services inédits comme les rendez-vous de conseils personnalisés.

Un grand merci pour l’accueil que vous leurs avez réservés, et à Agathe, Antoine, Céline, Jade et Paul qui font vivre ces deux boutiques au quotidien à vos côtés !

Sans oublier la formation des équipes

Un document à usage interne pour accompagner les équipes à l’évolution du rôle de nos boutiques. Et ce n’est pas le seul !

De nouveaux codes visuels pour notre marque de vêtements

Avec Jason, on s’est penchés sur la refonte de notre packaging pour en garder certains éléments comme le papier kraft, tout en incluant une nouvelle typographie pour monter en gamme et une dimension recyclable.

Nouveautés à venir en 2018...

Consolidation de nos fondamentaux : vous offrir le meilleur service client possible

Et bien sûr, on n’oublie pas nos fondations : vous offrir le service client qu'on aimerait toujours avoir partout.

En 2017, on a recruté Clémence qui gère à merveille la relation client en ligne, et joue le rôle de chef d’orchestre des demandes clients entre le web et les boutiques.

Continuez à nous envoyer vos retours, qu’ils soient positifs ou négatifs. On en est très friands et ils donnent véritablement du sens.

J’en profite pour remercier personnellement Clémence pour son implication et son sens du client jour après jour !

Et je n’oublie pas nos ambassadeurs, Abdelhamid, Amaury, Florian, Marko, Maxime et Simon qui vous conseillent avec brio sur le chat en ligne !

Et maintenant 2018…

2017 a été une année intense, riche en enseignements personnels et professionnels. L’objectif, c’est de toujours faire mieux, de s’améliorer jour après jour à l’aide de vos précieux retours pour vous offrir la meilleure expérience possible. “Work hard, stay humble”.

En 2018, je continuerai mon travail sur le management de la marque pour atteindre les objectifs ambitieux que l’on s’est fixés.

Se rapprocher un peu plus de vous (Clarisse et Élie)

2017 : À nous la rue Commines... et le Sud-Ouest !

Florian vient de vous parler de la double ouverture rue Commines, mais ce n'est pas tout...

Bordeaux, on coche ! Nous avons trouvé la boutique en avril 2017, nos amis girondins ont eu l’occasion de la découvrir Place Puy Paulin. Si ce n’est pas encore le cas, Morjane, Arthur et Anthony seront ravis de vous rencontrer autour d’un café.

D'ailleurs, en 2018, vous pourrez prendre rendez-vous pour 1h de conseils personnalisés, tout comme à Paris...

De nouvelles boutiques en 2018 ?

Afin de vous accueillir dans les meilleures conditions, nous allons améliorer le LOUNGE au niveau de l’espace de coaching et du service de conciergerie. Ce n’est pas fini à Paris ! Nous réfléchissons à l’expansion de nos services afin de répondre au mieux à vos besoins. Affaire à suivre...

Avec ceci ? Nous recherchons très activement une boutique à Lille depuis quelques mois.

Le Nord nous appelle et beaucoup d’entre vous nous sollicitent pour nous installer dans la capitale des Flandres.

Lille, nous voilà !

Nous serons également plus proches de nos amis belges, qui comptent parmi nos lecteurs les plus fidèles.

Protéger la nature et l'environnement (Paul)

Poser les fondations d'une empreinte légère

Si le retail est mon corps de métier principal, je suis aussi très sensible aux questions environnementales. J’en ai parlé à l’équipe et hop, le pôle RSE était né !

Nous avons toujours été sensibles à l’humain, sa relation à la nature et à l’animal. Nous souhaitons aujourd’hui apporter des réponses à ces questions pour améliorer et pérenniser ces relations.

Depuis le début de notre histoire, nous travaillons uniquement avec des fournisseurs de qualité et des ateliers très exigeants dans leur travail, respectueux de leurs employés. Si eux font des efforts pour diminuer leur impact environnemental, il me paraissait évident de prolonger ces exigences jusque dans nos locaux et boutiques.

Dès la création du pôle RSE en septembre 2017, j’ai pu travailler sur :

  • l’obtention (prochaine, je l'espère) du label social et environnemental le plus pointu : B-Corp. Le travail effectué en amont me permet de faire un état des lieux et de nous améliorer grâce à des audits réguliers,
  • la réduction des déchets, avec la mise en place d’un tri sélectif en boutique et au siège. Nous discutons aussi avec Florian et Julien sur la réduction des emballages lors des productions et des livraisons.

Des projets plein les sacs

Pour 2018, j’ai pas mal de projets en tête, notamment sur les totebags que vous recevez à chaque achat. Créer un système de réutilisation et de prolongation de leur durée de vie, afin de moins solliciter leur production. Je vous en parle bientôt en détails !

D’ailleurs, j’ai prévu d’écrire un ou deux articles sur ces sujets pour que l’on comprenne mieux ensemble les enjeux environnementaux du textile, les problème de traçabilité des matières... Parfois, notre seule bonne volonté est insuffisante mais nous continuerons d’œuvrer pour faire bouger notre industrie !

Un petit sac qui vous réserve son lot de suprises...

#Failtime ! (Geoffrey)

Ce qui n'a pas marché

Le corner au Printemps Haussmann. On a fait ce qu'on a pu, mais l'expérience était parfois décevante pour la communauté BonneGueule.

Compliqué aussi de mettre en valeur des vêtements à prix juste quand les autres marques de l'étage, à fortes marges, sont presque tout le temps à -30%. On testera peut-être un jour Le Bon Marché, mais on est plus convaincu que jamais que la distribution en direct, c'est le futur !

corner-bonnegueule-printemps

Le bomber technique : un vêtement qui n'a pas du tout été compris, car mal expliqué de notre côté. Il s'agit d'un blouson d'été polyvalent dans une matière hyper-respirante. Mais entre la couleur grise perçue comme trop "technique" par certains, le shooting outdoor, et le nom du fabricant "PolarTec", c'est une pièce qui a très mal fonctionné. En bleu navy et si Polartec s'appellait Summertec, ça aurait pu marcher.

Dommage, car on en était fiers, et ceux qui l'ont commandé l'aiment beaucoup.

Ce qu'on aurait pu mieux faire

  • Geoffrey : On sollicite très régulièrement vos retours mais je pense qu'on pourrait encore pousser plus loin la dimension communautaire de BonneGueule. D'autant que c'est magnifique de pouvoir compter sur une communauté aussi bienveillante, active et éclairée. En 2018, j'aimerais qu'on organise plus d'évènements physiques, qu'on introduise d'avantage de co-création dans les contenus et pourquoi pas les vêtements, et qu'on mette en place un vrai programme de fidélité / parrainage. Je trouve dommage qu'on ne soit pas encore assez développés sur ces points, mais on va se remonter les manches !
  • Benoît et Rafik : Si nous sommes contents des articles écrits par des lecteurs passionnés, dès qu'il est signé par le fondateur d'une marque, certains deviennent très vite super-suspicieux, alors que comme d’habitude, on ne touche pas le moindre euro de la part de personne. Du coup, avec Rafik, on a pris une décision radicale : on n’accepte plus d’article invité de marque ou d’eshop, sauf cas vraiment exceptionnel.
  • Nicolò : J’aurais aimé pouvoir sortir deux fois plus de “Sape M’en 5”, au rythme d’un épisode toutes les deux semaines et de tests.
  • Julien : J’aurais aimé arriver en ayant déjà entamé la réflexion de refonte de l’offre, avec des outils déjà opérationnels afin de perdre moins de temps sur le planning qui a suivi. Ça, et un meilleur rendement sur les matchs de foot BonneGueule en pré-saison. Le poids de l’âge…
  • Simon : J'aurais aimé trouver les mots pour garder Robin dans l'équipe. Il est parti et c'est une super nouvelle autant pour lui que pour BonneGueule — JV, Hans et Oana l'ont remplacé avec brio — mais j'aurais aimé faire encore un bout de chemin avec lui.
  • Jason : J'ai parfois manqué de préparation ou de recul pour ré-orienter des formats trop similaires. Beaucoup d'ajustements techniques ont été mis en place pour diversifier nos plans vidéo qui finissaient par être trop statiques et ces décisions auraient dû être prises plus tôt.
  • Elie : Vous êtes encore nombreux à ne pas connaitre notre marques et la présence de nos boutiques. Nous aurions dû travailler davantage nos méthodes de communication en amont des ouvertures, leçon bien retenue !
  • Paul : Entre la gestion des boutiques parisiennes et la préparation de nouveaux projets pour le LOUNGE, le temps m'a cruellement manqué pour les projets RSE. Je serai plus efficace !

Ce que nous vous souhaitons pour 2018

C'est une vision très personnelle, et nous n'ignorons pas que cette année passée a pu être dure pour certains, mais j'ai l'impression qu'un certain optimisme souffle en France. Que des choses s'améliorent, que le moral revient et que beaucoup de beaux projets se lancent.

On a donc l'impression que 2018 sera porteuse de plein de belles choses.

Alors cette année, nous vous souhaitons plein de dynamisme et de motivation dans vos projets !

À très vite en 2018 !
La team BonneGueule

Geoffrey Bruyere Geoffrey Bruyere

Je suis un des deux fondateurs de BonneGueule. Je crois aux contenus de qualité, au digital qui n'oublie pas l'humain, et aux marques positives ✊ Et c'est moi qui trouve les surnoms dans l'équipe !

Laisser un commentaire

Questions de style, points de vue perso, bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures.

  • David – BonneGueule

    Hello Rémi,

    Merci pour ton message, ça nous fait très plaisir !

    Pour Lille, on travaille dur dessus en ce moment, mais on n’a pas encore de date d’ouverture précise à te donner pour le moment. Plus d’infos très vite 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Poivretsel !

    Merci pour ce gentil commentaire. Les tournures de phrase ici ne me gênent aucunement pour ma part ^^

    Que penses-tu faire à l’envers exactement ?

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Sylvain !

    Merci beaucoup pour ton retour et tes compliments, j’espère qu’on continuera à te faire découvrir des choses en cette année 2018 🙂

  • Sylvain

    Hello,

    Je profite de cet article pour vous féliciter et, surtout, vous remercier pour toutes les belles choses que vous nous sortez.
    Au cours des années, j’ai acheté un très grand nombre d’articles, surtout des chemises, qui sont quasiment les seules qui m’aillent comme un gant, sans retouche (sauf pour les manches, mais bon, quand on a des petits bras on peut pas vraiment y couper…). Mes cardigans sont toujours aussi beaux, et le pull bleu Mont Saint Michel ainsi que le pull texturé bordeaux sont comme au premier jour (un nombre de compliments incroyables avec, ça fait aussi plaisir à l’ego).

    C’est peut-être bizarre, mais vous ne m’avez pas rendu davantage curieux de découvrir d’autres marques, etc. je me suis au contraire énormément détaché de la quête du vêtement parfait et me sens beaucoup plus libéré, beaucoup plus serein. Je ne m’éparpille plus comme avant. Je sais que vous sortez régulièrement des nouveaux vêtements et je me fais plaisir tous les 3-4 mois (bon, d’accord, plutôt tous les 2 mois), et ça me suffit. Parce que c’est finalement ce qui me correspond et ce que j’ai toujours cherché, des vêtements «  »normaux » », dont la singularité est finalement assez subtile et n’essaye pas d’en mettre plein la vue aux autres (je suis sensible aux matières et aux textures, mais ce qui me bluffe le plus, chaque fois que je passe à votre boutique parisienne, c’est que vous avez beau avoir 50 vêtements de couleur bleue, ce sont à chaque fois des nuances différentes)

    Bref, vraiment super travail, super équipe, et j’espère que 2018 sera une belle année d’accomplissements pour vous

  • Alex – BonneGueule

    Hello Simon,

    C’est d’actualité mais pour les régions de Toulouse et Strasbourg.
    Après tu peux commander des échantillons de matières via le shop =)

    Oui, l’équipe d’agrandit !

  • Simon

    Bonjour,

    2018 marquera t elle le retour des salons éphémères organisés par des lecteurs à leur domicile ?
    Cela permettait d’essayer et voir les pièces lorsque l’on habite encore trop loin des boutiques tout en profitant des conseils des lecteurs présents. (sur les boutiques sympa dans le coin etc…)

    Au passage, impressionnant que vous recrutiez un DAF. La structure prend vraiment de l’ampleur ! 👏🏻

  • C’est triste pour les autres 😉

  • Florian Bertrand

    Personnellement depuis le départ de luca et long j’ai un peu décroché, leurs personnalités étais vraiment attachante ^^

  • Nicolò – BonneGueule

    Et on entend tout à fait !

  • baboochka

    Je comprends tout à fait et je sais que vous ne pouvez pas être partout à la fois. Je disais cela pour éviter que vous perdiez des lecteurs en chemin 😀

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Baboochka !

    Merci pour ton retour. Ca me tient à coeur étant donné que les tests sont majoritairement ma responsabilité.

    On a simplement manqué de ressources pour ça (comme tu t’en doutes, j’ai plus de trois boulots différents chez nous), mais on fait le max pour s’organiser afin que ça devienne de plsu en plus fréquent.

    Et pour la gamme des marques, malheureusement, c’est une question de timing.
    On a eu l’opportunité de tester ça à ce moment là (et mon test suivant est aussi orienté assez haut de gamme), et on l’a fait. Cela dit je suis en train de faire particulièrement attention à proposer du plus abordable pour les tests qui suivront celui-ci.

  • baboochka

    Un grand bravo pour votre travail de 2017.
    Je trouve que la catégorie des ratés est très importante car c’est souvent de ses erreurs qu’on apprend le plus donc je vous souhaite de garder autant que faire se peut, ce recul sur ce que vous faites en bien comme en mal et j’espère que vous continuerez aussi à toujours vous remettre en question car c’est ce qui fait aussi la force de votre marque.

    Continuez à éduquer les gens sur la valeur des choses ( il y encore beaucoup de travail), l’intérêt de payer un juste prix pour une pièce, rappeler que le consommateur doit être acteur et ne pas tolérer d’acheter du jetable, bref soyez vous même !
    Je rejoins certains commentaires, je trouve que cela manque un peu d’articles sur de nouvelles marques.
    Je pense aussi qu’un retour quelques années après un test d’une marque serait approprié pour voir l’évolution de cette dernière.
    Je trouve également que ces derniers temps, les marques dénichées sont plus orientées « luxe » : si vous voulez continuer à vous adresser à un large public n’oubliez pas que vos lecteurs n’ont pas tous les moyens de mettre 300 euros dans un bracelet ou un cardigan; pour ma part ça ne me dérange pas mais j’ai des amis à qui j’ai conseillé votre site et qui depuis peu me disent que cela devient un peu ellitiste.
    Sinon, au registre des regrets, les vidéos de Luca me manque; j’adorais son humour et le contenu en était plus facilement assimilable.
    @benoit : , bravo pour ta progression sur les vidéos qui deviennent plus intéressantes et où tu commences à être plus naturelle, c’est appréciable, mais il y a encore du boulot 😀( je déconne )
    Aller bonne année

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Nathan !

    Merci pour ton commentaire !

    Non regarde 🙂

    https://soundcloud.com/search?q=bonnegueule

  • Bana99

    Ne dis pas cool trop vite tu n´as pas encore vu le CV 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Dumont !

    Merci 🙂 (pour le retour aussi)

  • Dumont

    Bonne année! Petite suggestion: votre insta devrait être le reflet de votre site que ce soit pour les lancements de produits et les articles. Sinon continuez le bon et beau boulot.
    Matthieu

  • Cool 🙂

    À moi !
    [email protected]

  • Bana99

    Allez c´est la première que je vais postuler à une offre qui n´existe pas encore.

    « Note importante : Pour des raisons de traitement des candidatures,
    nous n’accepterons pas les candidats qui postulent par d’autres voies
    que ce site de recrutement. »

    Comme il n´y a pas d´annonce je l´envois où du coup? sur [email protected] ?

  • Merci Ben, à bientôt !

  • Merci beaucoup Fabrice ! Et une excellente année 2018 à toi aussi !

  • Maldoror, j’espère que tu certifies nos directives ! 😉

  • Merci beaucoup Charles !

    Pour la 25ème heure, si tu regardes bien, je suis mentionné dans les remerciements de fin 😉 Et effectivement le bouquin fourmille d’astuces, les auteurs ont fait un travail de super qualité !

  • Fabrice

    Bonne année 2018 à vous 😉
    Je voudrais juste dire que vous faites un boulot épatant.
    J’adore votre façon de mettre en valeur les artisans avec qui vous collaborez.
    Vous faites prendre conscience à beaucoup de monde que oui, s’habiller c’est pas se prendre la tête, mais au fond, c’est quand même un sujet sérieux, avec d’énormes conséquences sociales et environnementales.
    Que la qualité, ça n’est absolument pas réservé à des marques anciennes, mythiques et hors de prix.
    Et que s’intéresser à la mode, et s’intéresser aux vêtements, ça n’est pas forcément la même chose.
    chapeau!

  • Ben

    Hello !

    Bravo ! Vraiment bravo ! J’aime tellement ce blog/marque.
    Merci pour ce que vous faites, on voit vraiment que les gens derrière sont de vrais passionnés !
    Continuez comme ça 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Charles !

    Merci 🙂

    – Ca c’est sûr ! C’est tout le challenge, pour notre équipe dans son ensemble et pour chacun d’entre nous, individuellement 🙂

    – On l’entend aussi. On essaye d’avancer dans ces deux sens.

    Et pour la 25ème heure, je crois que Elie et Geoffrey le lisent déjà (s’ils ne l’ont pas fini). J’ai entendu le bouquin être mentionné trois fois la semaine dernière dans les couloirs haha ^^

    Ce sera peut-être une idée d’article tiens !

    Mais quelques pistes en attendant :

    – Fais des recherches sur la tendance « Athleisure » qui est assez forte ces dernières années
    – Regardes les marques d’urban techwear. Souvent les pièces sont totalement adaptées à un usage sportif en plus d’avoir tout un tas de propriétés en bonus (déperlance, coupe vent, respirabilité etc)
    – Pense à faire des tenues accordées avec un bas et haut dans la même matière. A défaut d’être portable au quotidien, ça fait « vraie » tenue de sport
    – Pour ma part les quelques fois où je vais courir je le fais avec un sweat et un jogging uniqlo qui sont tous les deux dans un molleton gris chiné. Hé ben mine de rien ça a un côté « rétro » plus sympa que les matières techniques modernes (mais c’est pas aussi performant après)

  • Charles

    Bonne année à vous tous, c’est cool de faire cet article tout en transparence, je trouve que ça reflète un bon état d’esprit vis-à-vis du lecteur et client 🙂
    Je me permets de faire quelques commentaires comme je le ferais dans un dialogue d’égal à égal et toujours en toute bienveillance 🙂
    – Faire plus c’est bien tant que ce qui existe déjà n’est pas mis de côté et vie toujours
    – Convaincre plus de monde pour l’orientation « green » et responsable du marché c’est bien, mais pour beaucoup l’aspect « prix » dans le sens « très petit prix » sera souvent décisif ! Ceci dit, sans des actions comme les votre, on n’engendre pas le changement, alors continuez 🙂
    – Enfin je vous recommande un livre intitulé « La 25e heure – Les secrets de productivité de 200 startuppers qui cartonnent » : un bouquin qui s’inscrit je pense dans votre état d’esprit et qui pourrait vous aider ? 🙂

    Je suis sur Paris aujourd’hui mais un ch’ti de naissance, alors je vous souhaite bienvenue dans votre prochaine boutique de Lille, je suis sûr qu’un bel accueil vous sera réservé là-bas 🙂

    Un petit défi pour finir : seriez-vous capable de nous expliquer comment être stylé en survêtement de sport ? … Je vais souvent sur des championnats ou tournois et j’aimerais que ma tenue ne soit pas négligée sous prétexte qu’on va juste au sport 😉

    Bon courage pour cette année 🙂
    Charles

  • Hello Sébastien,

    Tous mes meilleurs voeux pour 2018.

    Merci beaucoup pour tes retours. Tu as tout à fait raison sur les chemises et c’est une analyse que nous partageons. On a notamment eu beaucoup de retours en ce sens suite aux sondages sur la collection de vêtements. Du coup on va arrêter certains modèles de chemises qui font doublon avec d’autres, mais apporter de la variété, notamment par rapport aux types de cols, de boutonnages et de détails.

    Pour le dénichage de petites marques, Nicolo va envoyer plus de curation en 2018. Et on a aussi mis en place les fiches marques. Mais c’est vrai que bien souvent, sur les mini-marques, il y a plein de concepts qui se lancent et se plantent ensuite. Alors on attend souvent d’avoir un peu de recul avant de vous en parler. De plus, il y a toujours des soucis de qualité sur de jeunes labels, alors on attend aussi d’avoir du recul par rapport à ça.

    À très bientôt,
    Geoffrey

    PS. n’hésite pas à postuler dès que tu verras le poste de conseiller ouvert, et à nous envoyer ton CV dès maintenant, si tu es passionné de vêtements et que tu as des expériences dans le service

  • Salut Jean-Luc,

    Un grand merci pour ton retour ! C’est vrai que la passion (d’expliquer, de faire du service, de conseiller, etc) c’est toujours à la base des bonnes choses.
    Et tous mes meilleurs voeux pour 2018.

    À très bientôt,
    Geoffrey

  • Merci 🙂
    Oui on publie l’offre dans les prochains jours (mais je voulais déjà l’évoquer pour éventuellement recevoir quelques candidatures)

  • Un grand merci Pascal ! Ça nous fait très plaisir que les efforts sur la collection soient remarqués, car c’est un travail de long terme.
    Et oui, le gentil accueil, c’est bien Antoine et Agathe (entre autres) 🙂
    À très bientôt,
    Geoffrey

  • En effet, on ne l’a pas encore mise en ligne. Nicolo s’est trompé dans les commentaires 🙂
    Mais on peut déjà nous envoyer un CV ! En attendant la publication effective de la fiche de poste.

  • Bana99

    Justement non je ne la vois pas 🙂 Il n´y a que 3 annonces et aucune d´entre elles ne s´intitule « chef de projet logistique ».

  • Nicolò – BonneGueule

    Il me semble que la tige est assemblée en chine mais pas le montage. de la semelle (qui est la partie la plus structurelle) 🙂

    Merci Mathieu !
    Pour le coup je pense pas qu’on puisse en vouloir à Meermin au vu des prix.

  • Nicolò – BonneGueule

    Merci beaucoup Hub Jam 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Bana99 !

    Merci 🙂

    L’annonce est là

    https://www.welcometothejungle.co/companies/bonnegueule/jobs

  • Pascal

    Salut la Team,
    Samedi je suis passé à la boutique parisienne pour me prendre un nouveau pantalon. J’étais parti, à priori, sur le chino coyote.
    Je suis venu, j’ai testu, et j’ai tenu !
    Puisque j’étais en boutique, j’en ai profité pour essayer le velour, les chemises en flannelle, la veste Donegal, etc. mais finalement j’ai tenu, je n’ai pas craqué, je n’ai pris que le chino ! Je suis fier de moi ;-D
    Il y a encore peu, les chemises étaient trop amples pour moi, maintenant elles sont juste parfaites !
    Il y a encore pas si longtemps vous aviez de (très bons) items éparpillés, maintenant vous avez une collection cohérente et une identité de marque émerge.
    Je vous suis depuis 2013, avant la création de votre marque, et par conséquent j’ai pu constaté l’étendu de votre évolution … FELICITATIONs !!
    Vivement que je récupère mon chino après retouche samedi prochain …
    Et un grand merci à Antoine et Agathe (je crois ?) pour l’accueil, toujours aussi agréable !
    Bises,
    Pascal

  • Nicolò – BonneGueule

    Merci Maldoror 🙂

  • Bana99

    J´aime la section fail et ce qu´on aurait pu mieux faire. Se planter c´est la chose la plus marrante je trouve. Bravo pour vos erreurs!
    Bon sinon chef de projet logistique je vois pas d´offre c´est normal ? Je serais curieux de voir l´offre!
    Allez bonne année à vous, aux lecteurs, au monde.

  • maldoror

    Salut la team

    Article très complet, cela met la barre très pour nous de trouver des bonne résolutions aussi exigeantes.
    J’ai également fait un voyage en Mongolie cet été, je me disais bien avoir reconnu ta silhouette aux confins des steppes 🙂

    bonne année 2018

  • Hub Jam

    Bonjour et très bonne année 2018 à toute l’équipe,
    Votre bilan est plus qu’honorable et vos projets continuent à aller dans le bon sens, au regard de votre philosophie et de votre positionnement.
    Comme beaucoup, je vous ai découverts au hasard d’une recherche sur le web. C’était voici 18 mois et depuis je vous lis au moins une fois par semaine. Vos conseils ont largement amélioré mon approche du vêtement. Je suis super satisfait des produits BG déjà achetés (des chemises et un costume, pour l’instant…). C’est sûr que tous les produits ne peuvent pas plaire à tous, mais l’important c’est de toujours continuer à apprendre.
    Bravo, bonne continuation dans votre voie et longue vie à BG 😉

  • Jean-Luc MICHEL

    Bonjour,
    Excellente année à toute l’équipe et merci pour ce texte d’orientation toujours aussi riche et intelligent. Vous traitez mieux vos lecteurs/acheteurs que la plupart des compagnies le font de leurs actionnaires.
    Après avoir suivi avec de plus en plus d’intérêt votre aventure (via PG), je suis devenu client en 2017 (un costume, un pantalon et une belle écharpe bien chaude pour Montréal d’où je vous écris). Ce sont effectivement de beaux produits dont on connaît l’histoire. J’adore les reportages sur les filatures et les ateliers.
    Avec les marques citées au début, j’aurais ajouté Apple pour son côté « motivant » : avoir de beaux outils me motive à me dépasser.
    Le contact client est super dans la boutique de Lyon (la seule que je connaisse). D’ailleurs, en vous lisant et en vous achetant je peste contre les prétentieux de ma concession Audi où l’on se fait mal recevoir par des rigolos même pas capables de se passionner pour leur bagnoles et qui font payer une fortune des services standards.
    C’est ça votre richesse : la passion de votre équipe.
    J’espère qu’en grandissant vous la garderez, mais, toute votre stratégie me rend confiant.
    Encore bravo. A bientôt.
    Mes meilleurs vœux à toute l’équipe BG.
    JL

  • Benoit – BonneGueule

    Et je précise aussi que ce bomber technique fut une pièce maîtresse de mon équipement pour la Mongolie ! 🙂

  • Mathieu R

    Salut Geoffey,
    c’est vrai que c’est un problème compliqué. Je me sens encore perdu certaine fois, le dernier exemple en date, Meermin je voulais acheter une paire, en regardant de plus près on colle l’étiquette made in Mallorca et finalement c’est fait à Shangai…
    En tout cas c’est grâce à vous que tout à commencé, grâce à votre livre. Cela m’a ouvert les yeux sur notre façon de consommer car je pense que votre philosophie peut s’étendre à bien des domaines. C’est bien grâce à vous que je suis sensibilisé à cette démarche et que j’essaye de ne plus faire d’achat sans avoir vraiment réfléchit au sens de celui-ci.
    Merci.

  • Sébastien

    Salut !

    Comme toujours, cet article de début d’année est passionnant et permet effectivement de faire le bilan de l’année écoulée tout en ayant une idée de ce qui se trame dans un futur proche. Et ça donne envie !

    Pour contribuer à votre réflexion continue je me permets de faire quelques retours/suggestions en vrac :

    – si votre offre me parait assez large en termes de produits (nombres de chemises différentes, différents manteaux, etc…) je trouve que sur les chemises il n’y a pas assez de variétés : elles sont similaires dans la coupe et le style alors que sur des matières jap, une petite poche poitrine collerait plus avec le côté workwear / décontracté / casual voulu

    – les vidéos de présentations sont juste wahou !

    – je trouve que l’on perd un peu le côté dénicheur de petites marques émergeantes que l’on avait avant (et qu’on retrouve sur le forum) ce qui est un peu dommage pour les personnes comme moi qui ont un peu de recul et qui voudraient aller plus loin

    Sinon votre arrivée à Lille m’enchante vraiment, et si vous cherchez des conseillers / vendeurs, je suis partant !

    Bonne année à vous et keep going guys !

  • Jérôme Rocheteau

    Bonjour à tous. Très bonne année 2018.
    Je voulais réagir sur votre déception concernant le bomber technique. Oui il n’a pas marché mais je salue votre prise de risque. C’est cela qu’il faut retenir.

  • Merci Théo 🙂 Meilleurs voeux également pour la nouvelle année !

    Eh oui, je le regrette aussi, mais avec le développement de l’entreprise c’est surtout la stratégie qui me demande beaucoup de temps, pour que l’ensemble de nos projets soit coordonné et garde le bon cap !
    Mais j’ai ce projet de chaîne YouTube sur l’entreprenriat et la vision de BonneGueule qui me titille…

    Ma veste, tu vas rire. C’est une veste de chasse pour femme Filson en taille… XS (ouai, ils habillent les femmes bucheron). Le montage et la matière n’est pas ouf mais le vêtement est pratique. Sa forme nous a aussi un peu inspiré pour notre softshell kaki !

    À très bientôt,
    Geoffrey

  • Merci beaucoup à toi ! Et une excellente année également 🙂

  • Hello Guillaume,

    Meilleurs voeux pour 2018 à toi aussi !

    Merci pour tes retours 🙂

    Un grand merci également pour ton intérêt par rapport à notre levée de fonds. On se sent toujours très honoré par cette confiance.

    Hélas, pour l’investissement, on est aujourd’hui plus sur des logiques de série A, et le crowd funding ou les business angels ne correspondent plus vraiment au type de financement recherché, ni à l’accompagnement qu’on attend de nos partenaires financiers. On est actuellement en train de boucler le tour avec des gens qui ont des super valeurs et un vrai bon matching pour nous. Et on en parlera sur le moment.

    Mais un grand merci quand même !

    Très bonne soirée,
    Geoffrey

  • Hello Romain,

    Merci beaucoup pour tes retours 🙂

    Pour les questionnaires, je pense que c’est utile pour avoir des orientations générales sur les vêtements (et on ne se prive pas pour le faire au moins une fois par an avec un gros sondage), mais à l’échelle d’un vêtement donné, je vois plusieurs défauts dans cette démarche :

    1 – Quand on fonctionne de cette manière, c’est TOUJOURS le choix le plus consensuel qui ressortira. Impossible de faire ressortir de l’originalité, de l’inattendu, ou quoi que ce soit avec ce type de démarche participative. C’est sans doute pratique pour sortir un ultra-basique qui plaît à tout le monde, mais à la fin, il n’y a rien d’inattendu dans les réponses.

    Les marques qui le font savent que c’est avant tout un moyen marketing qui donne l’impression aux gens qu’ils participent, plus que la réponse à un vrai besoin d’infos de marché. Et à la fin, le produit qui sort, c’est celui que tu trouves chez 30 autres marques avec le même rapport qualité/prix. Donc bof, pas convaincu.

    « Si j’avais demandé aux gens ce qu’ils voulaient, ils auraient répondu des chevaux plus rapides. » Henry Ford.

    2 – Quand on développe une marque (je dis bien une marque, et non une juxtaposition de basiques), il faut des aspérités. Des pièces qui se font écho, certaines qui étonnent, et même qui polarisent aussi parfois. Des questionnaires ne permettent pas de faire émerger ces pièces et de construire une vraie identité de marque avec un parti-pris créatif. Et c’est justement ce que l’on développe depuis quelques mois, comme tu le mentionnes, et qu’on va encore largement approfondir en 2018.

    3 – Enfin, on collecte énormément de retours, vraiment à tous les niveaux. Chaque semaine, chaque équipe en boutique nous fait un retour hyper-détaillé. Et chaque mois, on consolide 100% des retours qu’on nous fait sur le Web, on les quantifie, on les pondère. On fait aussi régulièrement des sondages. Et au-delà, Nicolo qui est tout le temps au contact de la communauté (aucune marque n’a la chance d’avoir ce type de proximité), nous fait encore remonter un max d’autres infos. Sans parler des analyses de ventes passées…

    Bref, on se base sur des critères bien plus fins et authentiques que des sondages où on demanderait aux gens s’ils préfèrent le vêtement en rouge ou en bleu, pour vous fournir les deux au final, avec les mêmes détails que tout le monde.

    N’hésite pas si tu as des remarques.

    Très bon week-end,
    Geoffrey

  • Un grand merci Raphaël 🙂
    Et sois sûr qu’on s’attache tout le temps à être les plus compétitifs sur une qualité de matière et de montage donné ! On voit les longues pages de vente aussi comme une manière d’expliquer la démarche et de prouver que le prix est justifié.
    À très bientôt,
    Geoffrey

  • Merci Thomas,
    Effectivement c’est un soucis qu’on vise à résoudre.
    Merci beaucoup et une excellente année 2018 à toi aussi !
    Geoffrey

  • Merci Frank !

    Oui, le textile, c’est vraiment une industrie avec beaucoup de choses à se reprocher :'(
    Mais c’est aussi une industrie visible, un vecteur de changement, l’occasion de donner l’exemple.

    À très bientôt,
    Geoffrey

  • Merci beaucoup Adrien, ça fait super plaisir de voir que tu mémorises aussi les prénoms de Nicolo et Clémence qui se donnent à fin au quotidien.

    À très bientôt,
    Geoffrey

  • Merci Valentin ! 🙂

  • Salut Mathieu,

    Merci pour le documentaire, je vais essayer de le regarder ce week-end.

    Le transport, c’est effectivement bien souvent un arbitrage. Après dans notre cas on fait quand même beaucoup de local, et dans la plupart du temps, le coton doit venir de quelque part quoi qu’il arrive. Y compris quand le produit est fabriqué en Europe. De plus, ça coûte moins cher en transport de faire transiter du produit fini que de la matière première. Bref, problème compliqué, même quand on y est sensible comme nous.

    Pour notre packaging, on a également quasiment tout passé en recyclé, et dans les mois à venir on pense qu’on va réussir totalement à éliminer le plastique (on serait probablement une des seules marques à le faire en mode masculine). Mais concernant le guide de retour (sur papier recyclé), on le met quand même car beaucoup de gens sont perdus s’ils ne trouvent pas les instructions.

    À très bientôt,
    Geoffrey

  • Merci Antoine 🙂

  • Merci beaucoup Hugo !

  • Merci beaucoup David, toute l’équipe et moi également, on compte bien rester sur cette lancée des 10 dernières années, pour les 10 années à venir 🙂

  • Hello Ludo,

    Meilleurs voeux et vive Bernard Pivot.
    Merci beaucoup pour ton message.

    Pour le programme de fidélité, a priori non car on a déjà un programme en place, donc ça reviendrait à superposer deux programmes de manière rétroactive.

    Très bon week-end,
    Geoffrey

  • Big

    Hello la team BG !

    Je vous ai découvert un peu par hasard il y a maintenant un an et après quelques dizaines d’articles et conseils lus j’ai pu refaire une partie de ma garde robe, notamment sur votre e-shop 🙂

    Donc un grand merci, continuez comme ça, vos conseils, votre disponibilité ainsi que votre réactivité (Nicolò et les autre CM ainsi que Charlotte au service clientèle) sont vraiment top et représentent un gage de qualité supplémentaire au delà de la valeur intrinsèque de vos vêtements (ça c’est de la phrase à la Bernard Pivot)

    J’ai hâte aussi de la mise en place du système de parrainage / fidélisation parce-que je parle beaucoup de vous au bureau et comme je l’ai dit plus haut j’ai déjà acheté plusieurs de vos articles. D’ailleurs les anciennes commandes seront prisent en compte dans votre futur système de fidélisation ?
    Si ce dernier est intéressant je prévois d’acheter 1 article par mois environ 😀 (mon banquier n’approuve pas ce message )

    Longue vie à vous, continuez comme ça et kiffez 2018

  • David

    Salut la team,

    je vous ai découvert par hasard sur FB en 2016 et depuis je vous lis presque toutes les semaines et mon constat est le suivant c’ est des personnes comme vous qui révolutionne la mode masculine le mot est peut être un peu exagérè mais je le pense vraiment , les soi disant revus de mode ou autres sites du genres GQ et autres peuvent être sympa car on trouve de belles photos mais ils sont pourris par la pub après je sais c’ est leur modèle économique mais ils n’ éduquent pas les gens comme vous le faite grâce à votre travail quotidien je vais même aller plus loin beaucoup de grands médias s’ enflamme chaque année pour la fashion week qui bien sur va inspirer les futurs tendances de demain mais reste un défilè pour une certaine élite et ne va bien sur pas faire comprendre plein de choses social éthique sur la mode comme vous le faites donc
    j’ espère que vous allez garder votre philosophie et surtout ne pas vous faire acheter par un mastodonte de la mode ça serai vraiment triste continuer à nous apprendre des choses chaques semaines nous faire découvrir de petites marques intéressantes et pour finir longue à vie à BonneGueule

  • Hugo

    Un grand bravo à vous, c’est sûr que plus on grandit plus il est difficile de conserver une ligne directrice pour l’entreprise et vous le faites avec brio !

    Bonne année !

  • Antoine

    A quelques lettres près tu aurais tes entrées à tous les défilés de la FW ^^

  • Antoine

    J’ai mieux découvert l’univers de la marque lors d’un apéro lecteurs courant décembre, et ça n’a fait que renforcer l’idée que Geoffrey et Benoît (plus leurs équipes) iront loin.
    Bon produit/Bonne vision Retail/Bienveillance
    Longue vie

  • Mathieu R

    Salut BG,
    pour rebondir sur l’item nature et développement durable, je crois qu’il reste beaucoup à faire. Un documentaire m’a laissé plus que perplexe sur l’import par bateaux des matières premières : cargot la face cachée du fret
    le lien: https://www.dailymotion.com/video/x5w0z8z
    Un exemple m’avait frappé quand gautier parlait dans « dans le vestaire de » de son jean qui avait fait deux allers retours entre USA et Japon, soulignait bien ce manque de transparence concernant l’empreinte écologique pour ce jean… Ce n’est qu’un exemple, mais en généralisant sur ‘l’import des matières premières, je ne sais pas si on peut continuer d’importer du coton d’Australie ou des produits du Japon sans se préoccuper un peu plus de l’environnent …
    J’espère qu’après le visionnage les lignes bougeront, perso fini les toiles japonaises et consorts, il y a tout ce qu’il faut en EU pour nous permettre de revendiquer un achat de (haute) qualité et éco-responsable.
    Pour le manifesto que l’on reçoit par commande sur le e-shop, est-il nécessaire ? Si le vêtement ne va pas, un clic sur le site pour imprimer un bon de retour suffirait…
    Bon visonnage.
    Mathieu

  • Bravo à toute la team c’est super inspirant ! Plein de bons moments, de leçons, et de succès en 2018 !

  • Adrien

    Bonjour,

    Que de beaux projets pour cette année 2018 !
    Etant un client fidèle du nord de la France, j’apprécie l’idée d’un programme de fidélité et l’ouverture prochaine d’une boutique à Lille. Il me sera beaucoup plus facile de m’y rendre et de profiter de l’expérience retail.

    Je suis toujours autant satisfait de vos produits, ils sont beaux, tiennent bien dans le temps et j’ai toujours le droit à de nombreux compliments. Il n’y a donc aucune raison pour que je ne continue pas à acheter des vêtements BG.
    Il faut également souligner la prestation du service client qui est tout simplement remarquable. Je parle bien sûr de Clémence qui est très efficace mais aussi de Nicolò qui répond toujours avec intérêt et patience à chacune des questions. Je n’ai jamais connu un service client de cette qualité et au delà des produits que vous proposez, c’est aussi pour cela que j’aime acheter un vêtement chez vous.

    J’espère que vous prendrez toujours de temps de grandir afin de conserver ce niveau de service qui vous caractérise. Vous pouvez compter sur mon soutien pour cette nouvelle année, j’ai hâte de découvrir vos nouvelles créations.

    A très bientôt !

  • Frank

    Bonjour,

    Je plussoie les autres commentaires :
    -les fiches produits sont vraiment un plus pour moi. Savoir de quoi est fait un vetement et comment l’entretenir, c’est qqchose d’important et vous êtes exemplaires là dessus.
    -le service client est au tacquet. Comme malheureusement trouver la bonne taille est assez souvent la roulette russe, pouvoir renvoyer un vetement sans soucis est important.

    > mieux ensemble les enjeux environnementaux du textile, les problème de traçabilité des matières

    Yess ! ça peut en effet être très intéressant (et j’ai d’ailleurs quelques totes BG au fond d’un placard ..) ! J’avoue avoir été médusé d’apprendre que le textile est une industrie très polluante.

  • Thomas LD

    Bonne année 2018!
    Petite remarque en passant, avec le nouveau site, les pages mettent plus de temps à se charger alors qu’avant c’était instantané (en tout cas, pour moi ;)), c’est dommage..

  • Buzz

    Salut la team, Raphaël,

    Tout d abord mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année !
    Je vois que vous continuez sur votre lancée et ça c’est vraiment génial.

    Je répond sur le post de Raphaël car je suis 100% d’accord avec lui. Vos prez produit sont vraiment les seules que j’aime, toute marque confondue.
    D’ailleurs pour ma part, même si le vêtement ne m’intéresse pas forcément, je lis toute la fiche rien que pour avoir des infos sur la matière, les finitions, l’histoire de la filature ou autre.

    Enfin tout ça pour dire qu’entre un produit de chez vous, et ce même produit chez une marque concurrente, même prix ou plus cher chez BG, je prendrai ici, juste pour les infos fournis ça vaut le coup soutenir votre démarche.

    Des fois je me dis qu’il faudrait que je varie un peu plus les marques, j’ai l’impression d être sponso BG hahaha !

    En tout cas bravo à vous, z êtes balèze, superbes sape, super service client, bref continuez 😉

    Bises à tous

  • Romain D.

    Bonne année l’équipe ! Ça fait plaisir tout ce dynamisme, cette énergie, toute cette transparence aussi. Votre média apporte beaucoup, vraiment. Votre marque devient audacieux, avec une identité qui s’affirme peu à peu. Bref, tout va bien pour vous et par conséquent, tout va bien pour nous !
    Concernant la réflexion sur les vêtements à venir et la prise en compte des desideratas de la communauté, pourquoi ne pas tester le questionnaires menant au cahier des charges, un peu à la manière de Asphalte (sans entrer dans les considerations de sincérité ou non de leur demarche) ?

  • Claire

    Une marque francaise, jeune, dynamique, qui vend de beaux produits à des prix justifiés et le communique bien, je dis bravo. Très content de ma petite veste verte de pluie et de mon jean. Par ailleurs, business angel à mes heures perdues, je serais preneur d’en savoir plus sur la levee de fonds prochaine 🙂 Bon continuation et tout le meilleur pour 2018.

  • Merci JM !

  • Merci Raphaël, très intéressant ! Bonne année 2018 🙂

  • Thanks !

  • Quentin C

    Bonjour,

    Je souhaite une bonne année à tout le monde chez BG !
    L’article est sympa, pleins de choses intéressante et d’ailleurs même dans les anciens articles en liens ! 2018 avec Bonne Gueule s’annonce très bien !

    Jusqu’à maintenant, vous m’avez permis d’appendre énormément de choses sur les vêtements avec tout vos vidéos + articles, grâce à vous j’ai arrêté d’acheter pleins de vêtements de mauvaise qualité et cette année je vais pouvoir m’acheter de beaux vêtements de qualité et durable !

    J’ai d’abord l’intention d’acheter un second jean de votre marque mais j’hésite entre le Jean Selvedge gris et le Jean gris stretch. J’aime tellement mon Selvedge brut, c’est le meilleur vêtement que j’ai pu porter alors je pense prendre le même en gris cette fois. Puis j’attend impatiemment les prochains Essentiels !

    Aussi vous m’avez permis de découvrir des personnes très intéressante en lien avec le vêtement comme Hugo Jacomet (dont j’adore la nouvelle série de vidéo). C’est bien d’avoir l’intention de refaire plus d’interview de gens comme lui et Nicolas Gabard par exemple parce-qu’ils nous apprennent tellement de choses en 30 minutes !

    Merci à tous pour votre travail !

  • Théo

    ca fait plaisir de lire un article de Geoffrey sur le blog ! on le voit moins qu’auparavant

    meilleur voeux à toute la team, longue à vie à BG.

    ps: une réf à donner pour la veste verte de Geoff sur la photo de couverture? 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Merci beaucoup Pascal 🙂

    Bonne année !

  • Jean-Baptiste

    Sans gilet, mais oui je suis venu en costume… et surtout j’ai commencé à m’intéresser aux souliers et d’une pauvre paire à 80€ maltraitée je suis passé à trois paires en bon cuir, suivant vos bons conseils !

  • Pascal

    Salut,
    J’ai fais suivre votre proposition de stage / alternance sur mon réseau Linkedin (je travaille dans l’informatique).
    Bonne Année 2018 !
    Pascal

  • Nicolò – BonneGueule

    Merci Jean-Michel, c’est vraiment un plaisir d’avoir pu t’aider.

    Tes messages toujours plein de gentillesse et d’encouragements sont les bienvenus 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Meilleurs voeux à toi aussi Nico 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Jeff !

    Merci pour ton super retour 🙂

    Pour Carmina, moi j’ai eu une bonne expérience mais plutôt en online. J’ai déjà entendu des retours négatifs sur la boutique physique à Paris en effet.

    Par contre Justin Fitzpatrick, le fondateur est… Américain (c’est rare que quelque chose d’aussi quali et bien senti sur un style habillé vienne de chez eux, mais c’est un belle exception haha !)

    Et pour le blog, avec plus de 1100 articles en ligne depuis les débuts du blog, forcément tout ne peut pas être à jour en même temps… 😀
    Parfois tu tombes aussi sur une plus vieille version sans savoir qu’il existe un autre article plus à jour qui traite du même sujet.

    Et de notre côté on fait plein de reboot, autant que possible 🙂

    bonne année à toi aussi !

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Jean-Baptiste !

    Et là tu es venu en trois-pièces du coup haha ? ^^

    Merci pour ta lecture fidèle, et sache que client ou nous, ça reste très important pour nous 🙂

    Pour les plus grandes tailles ça arrivera peut-être un jour si la marque touche un public encore plus large mais pour l’instant là demande n’est pas assez forte…

  • Nico

    Merci à vous ! Meilleurs voeux à toute l’équipe.

  • Jean-Baptiste

    Très belles résolutions pour l’année à venir !
    Pour ma part, je suis la presque exacte représentation de votre cible de communication de 2017 : complètement passif pour les vêtements, c’est votre pub facebook qui m’a harponné. En même temps, proposer un guide du costume quand ma future chef m’a déclaré « j’aime bien que mes employés soient en costume » (même s’il s’est avéré que c’était une boutade).
    Avant, j’avais quelques vêtements que j’aimais vaguement (à part les t-shirt et sweatshirts de ma vie d’étudiants, mais c’est plus ce qu’ils représentent que le vêtement en lui-même). Désormais je commence à avoir des pièces que j’adore et dont j’anticipe avec délice le prochain port !
    Toutefois, comme j’ai déjà eu l’occasion de le dire en boutique et sur un ou deux articles, je n’achète pas chez vous… mais ça n’est pas faute de vouloir ! Faites des tailles plus grandes ou attendez que je maigrisse !

  • Jeff Gd

    Salut,

    Toujours très satisfait de BG pour ma part ! Votre point fort c’est vraiment le service client (en plus des bonnes fringues), c’est déterminant quand j’achète chez une marque, que ce soit pour être conseillé ou bien pris en charge si jamais il y a une erreur avec ma commande. Ça ne me gêne pas de parfois payer un peu plus cher sur BG ce que je peux plus ou moins trouver ailleurs à un meilleur prix (assez rare mais je pense à votre chemise vichy qui a eut un équivalent chez Hast pendant un moment) ne serait-ce que pour le suivi.
    Dans un autre registre on reproche à Crockett & Jones leurs tarifs plus élevés que Carmina mais le service client n’a vraiment RIEN à voir, j’ai eu une expérience très médiocre avec Carmina et le support vraiment à la ramasse que ce soit niveau réactivité ou même relationnel a achevé de me laisser un très mauvais souvenir. On est bien plus chouchouté chez les anglais, surtout Jfitzpatrick…

    Enfin voilà, tout ça pour dire que vous faites vraiment fort et que vous réussissez à rendre l’achat par internet aussi simple que l’achat sur place, ceci associé au degré de finition de vos produits rend vraiment l’expérience BG très agréable.

    Pour le blog son seul souci est qu’un bon nombre d’articles mérite d’être mis à jour ne serait-ce que pour avoir une idée plus actuelle de l’intérêt de certaines marques. Enfin j’imagine que vous le savez et que c’est plus un problème de temps :p

    Bonne année à l’équipe !

  • Alex – BonneGueule

    Hello Raphaël,

    Toute l’équipe se joint à moi pour te souhaiter une très belle année 2018 ! =)

    Merci pour ton message qui nous va droit au coeur, on travail énormément afin d’agrémenter ces pages, les mettre à jour et c’est vraiment plaisant de savoir qu’elles sont utiles à notre communauté ! =)

  • Raphaël Champavier

    Tout d’abord bonne année à toute l’équipe.

    Je voulais juste faire part de mon avis sur les pages produits. Les pages produits BG sont celles que je préfère toutes marques confondues car elles sont une mine d’informations, un article à elles seules. Encore aujourd’hui, je vois des pages produits qui ne précise pas les matières utilisées sur une maille et leurs origines, le cousu d’une paire de chaussure, la méthode de tissage d’une chemise, le lieu de fabrication etc… Bref, tout l’inverse des pages produits de BG et de ce que j’attends de celles-ci. J’espère juste une chose pour l’avenir c’est que vous continuez à partager autant et que je prenne toujours autant de plaisir à lire vos fiches produits.
    Cordialement.

  • Jean-Michel MARTZ

    Cher BG,

    À 41 ans, portant des T-shirt imprimés trop grands, des 501 soldés car à 17 ans je trouvais ça je pensais que c’était un modèle haut de gamme, et des sneakers bon marché en T45 alors qu’aujourd’hui j’ai compris que je fais un 43.5 ; j’ai décidé l’été dernier, après être tombé
    par hasard sur votre blog (merci tonton Google!), de devenir un homme plus élégant.

    Fort de vos guides (merci Lucas pour la vidéo YouTube sur les 10 basiques du vestiaire masculin), de vos conseils (merci Nicolo à qui je dois mes 1ère « vraies » sneakers
    et chaussures, ainsi que de vos Podcasts aussi qu’instructifs que plaisants, j’ai redémarré un socle de vestiaire À MA TAILLE!
    Et quand vous passez d’un Levi’s T32 à un Selvedge gris T30, vous n’êtes plus la même personne dans le miroir.

    Je ne saurais que trop vous remercier des conseils apportés sur votre site, que je parcours désormais quotidiennement, ainsi qu’à l’excellence du service que vous apportez aux lecteurs et clients.
    J’ai l’impression d’être un homme nouveau, et pour la première fois, j’ai le sentiment que mon apparence est à la hauteur de mon attitude…

    C’est désormais devenu un plaisir le matin que de passer un court moment dans mon dressing, à enfiler mon Kurabo ou mon Cargo, à lasser mes Cobbler Union ou mes Buttero, et à conquérir une nouvelle journée avec mon sac Bleu De Chauffe sur le dos.
    Et cette deuxième vie, c’est à BonneGueule que je la dois.

    Je n’aurais jamais pu penser prendre autant de plaisir à porter de beaux vêtements, faits dans de belles matières, à la coupe superbe et aux finitions impeccables.
    Pour ces petits moments de bonheur de la journée, et pour ce renouveau, je tenais à vous remercier.
    Gentlemen, vous faîtes honneur à votre métier, et votre contribution à l’élégance masculine au quotidien est plus qu’appréciée.

    Avec ma profonde reconnaissance,
    JM.

  • Nathan De Langhe

    Salut l’équipe,

    Vraiment un grand bravo pour cette année 2017, en espérant que 2018 soit remplie de belles surprises.
    Concernant les podcasts, on ne les trouve que sur apple ? Comment faire pour les utilisateurs d’Android?
    Je rejoins un des commentaires précédents, Bruno et Geoffrey parlaient de entrepreneuriat, votre vision transparait à travers la marque, le produit qu’est BonneGueule, mais cela m’intéresserait beaucoup que nous puissions échanger autour de vos difficultés, succès en tant qu’entrepreneur. Des événements et pouvoir rencontrer l’équipe BG en province ça serait vachement chouette !

    En tout cas vous êtes parfaits 😉

  • Merci Rémy 🙂
    Ça fait un moment que ça me travaille de faire ma Playlist YouTube sur notre vision de l’entrepreneuriat et comment on s’y prend pour BonneGueule.
    Très bonne année à toi aussi et à bientôt !

  • Merci Hedi. C’est toujours un plaisir pour moi, surtout avec des gens sympas 🙂
    On se recroisera peut-être 🙂

  • Merci Savic, à bientôt ! 🙂

  • Merci Valentin 🙂

  • Ianfi

    Merci encore pour tout ce que vous apportez !

  • Nicolò – BonneGueule

    Merci beaucoup Valentin ! 🙂

    Compte sur nous !

  • Valentin Richard

    Hello,

    Article intéressant qui donne envie de voir 2018 à vos côtés (comme 2016 et 2017 d’ailleurs). Les projets sonnent vraiment bien et j’attends tout particulièrement le programme de fidélité/parrainage. D’autant plus que j’essaye de convertir des proches et amis à BG et si le parrainé reçoit une aide de bienvenue ça devrait aider à franchir le pas !

    Sinon je suis un de ceux à qui les podcasts manquent, je les ai toujours trouvé intéressantes dans l’expression assez libre que chacun des chroniqueurs avait. Ca assurait une fluidité et ça mettait bien en avant la complicité de l’équipe sur différents sujets (même sur des avis diamétralement opposés).

    J’ai hâte de voir les nouvelles pièces proposées aussi, tant les dernières me donnent envie (je les achèterai une par une je pense). J’ai été étonné de voir que le bomber technique n’ait pas marché, il affichait pourtant très bien. La raison pour laquelle je ne l’ai pas acheté est que je venais de me prendre un bomber juste avant, la pièce arrivant donc trop tard.

    Enfin, je dirai pour 2018 ce que j’ai répété quelques fois en 2017 : continuez votre excellent travail et je continuerais à vous suivre lonnnngtemps 🙂

  • Rémy Brichart

    Tous mes voeux pour cette année et toujours plus de réussite à vous (ainsi que plus d’apéro et de rencontre IRL :-D)

    Hate de voir vos nouvelles pièces, il y a un parti pris plus risqué pour certaines et c’est tant mieux, ça permet de vous définir encore plus! (en dehors du bombers, n’est ce pas Geoff 😉 )

    PS: J’ai vraiment tout lu, et vu la longueur ce n’était pas gagné ^^. Mais c’est sympa d’exposer vos projets de cette façon, de mon côté je suis très demandeur de cette aspect suivit et évolution entrepreneurial :-).

  • Nicolò – BonneGueule

    Merci beaucoup Hedi pour ta fidèle lecture 🙂

    PS : Ca ne nous dit rien ni à moi ni à Geoffrey, on ne connaît pas le monsieur ^^

  • Nicolò – BonneGueule

    Merci Sav, bonne année à toi aussi ! 🙂

    Et merci pour ton retour ! Sincèrement, c’est difficile de faire des coupes qui conviennent absolument à tout le monde. Mais pour le moment on a l’impression que pour la majorité ce sont plutôt ces ouvertures de jambe qui conviennent.

  • sav92

    bonne année et meilleurs vœux, content de voire que vous gardez cette optique de progression et d’amélioration , pour ma part , le seul truc que je vous reproche , c’est l’ouverture de jambe de certains de vos pantalons que je trouve trop serré voir douloureux .

  • Hedi Souidane

    L’année s’annonce plutot bien, pour nous, fidèle lecteurs. Et pas de tout repos pour vous.
    Merci pour cet article, long comme je les aimes. Je serais fidèle a vous lire en 2018 avec cette qualité de media et de contenus. Encore ( je me répète ) un grand merci pour la transparence de vos produits et leurs qualités. Un grand merci a Geoffrey, que j’ai rencontré a Paris, et qui m’a donné pas mal de conseils. on a eu le temps de discuter de tout et de rien, et c’était vraiment sympa. C’est trop rare dans une boutique de vêtements pour ne pas le souligner.

    Alors bonne année 2018 a toute l’équipe.

    PS: Le début de l’article sur le développement personnel, Franck Nicolas ne serais pas un de vos client .. 😉