BonneGueule en 2017 : nos projets avec vous

kpop-nouvelle-annee-pinup-bonnegueule
/

Cette année encore (voir 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016), le premier article de l'année est un bilan des 12 derniers mois.

L'occasion de jeter un regard critique sur ce qu'on a fait de bien, et sur ce qu'on aurait pu mieux faire .

Et le plus important : 2017 sera l'année où BonneGueule fêtera ses 10 ans !

Bilan de 2016 : une année de structuration

2016 fut une année de structuration. Mais qu'est ce que cela veut dire ?

Concrètement, une entreprise, c'est comme un être humain. Si elle grandit trop vite, alors elle grandit mal : manque de solidité dans la structure, manque d'équilibre dans l'esprit...

On a donc énormément travaillé à consolider BonneGueule, quitte à aller un peu moins vite dans la mise en place de notre stratégie :

  • amélioration de la direction artistique, de la ligne éditoriale, pour assurer la même qualité, tout le temps,
  • mise en place de nombreux processus et outils pour plus de fluidité au quotidien dans le service client et notre fonctionnement interne,
  • mise en place d'un nouveau système informatique pour améliorer encore le suivi et la réactivité des livraisons de commandes,
  • mise en place de financement pour stabiliser l'entreprise et lui donner les moyens d'investir dans son futur (la levée de fonds de septembre 2016),
  • des recrutements qui ont pris pour certains du temps, mais c'est le prix pour accueillir les bonnes personnes pour BonneGueule.

Mais cela ne nous a pas empêchés de lancer des projets qui nous tenaient à coeur.

Un pôle digital qui s'étoffe (Geoffrey)

Avant, c'était juste Paul et moi (et puis notre agence Web : Axome).

En 2016, on s'est musclés :

  • Simon nous a rejoints, c'est notre responsable de la technologie. Il nous aide à travers les données à identifier ce que vous aimez le plus lire, quels produits fonctionnent le mieux, à quel moment lancer les réassorts, comment avoir un site qui fonctionne encore mieux... Bref, il nous fait entrer dans une ère de la data. Cela va nous permettre d'améliorer encore tout ce que l'humain fait déjà bien chez BonneGueule.
  • On a aussi accueilli Robin, qui est un passionné de "marketing des contenus". Comme nous, il pense que les médias ont une mission de pédagogie et de transparence. Et que cela se fait via des contenus toujours plus digestes, honnêtes et fouillés à la fois. Son rôle, c'est donc de trouver des idées de contenus et de les mettre en ligne afin de faire connaître BonneGueule à plus de monde. Et aider encore plus d'hommes à se sentir bien dans leurs vêtements !

D'ailleurs, on cherche toujours des candidatures de petit(e)s malin(e)s du Web pour nous rejoindre !

Le contenu, toujours le contenu (Benoît)

Ah ! En 2016, il s’en est passé des choses niveau contenu ! On a commencé par s’enlever deux contraintes qui me pesaient un peu au quotidien...

La limite des 2500 mots

Qu’est-ce qu’elle m’a fait m'arracher des cheveux, cette limite, en 2015… Je suis tellement content de pouvoir écrire sans nombre de mots imposés, de pouvoir en faire 3000 ou 5000 si j’en ai envie.

utilisation-wordpress

La petite bande, en bas de chaque article, qui me faisait peur.

Plusieurs articles ont bénéficié de cette liberté en longueur : le guide pour s’habiller après 40 ans, Inis Meain, et surtout, l’article de présentation de Maharishi. Je n’y cherchais plus à être le plus concis possible, mais au contraire à laisser le coeur parler. À estimer que l'article était terminé seulement quand je n’avais plus grand chose à dire sur cette marque.

La passion de parler du vêtement est quelque chose de si précieux qu’il ne faut jamais lui placer de contraintes, c’est la leçon que j’ai retenue. Cela ne veut pas dire qu’il faut proposer une énorme bouillie d’informations indigeste, bien au contraire, mais disons que cette année, j’ai complètement assumé l’idée de faire de longs articles de fond.

couv-bonnegueule-x-maharishi

Et ça n’a pas loupé, puisque notre collaboration avec Maharishi a été l’un de nos succès les plus fulgurants de 2016. Je n'étais pourtant pas serein à l'idée de proposer un pantalon beaucoup plus pointu que d’habitude, et qui sortait de nos prix habituels. Donc en 2017, on va continuer à proposer du fond !

Les trois articles par semaine

Avant, on se fixait un minimum de trois articles publiés par semaine. Et là aussi, c’était une contrainte qui n’avait jamais été remise en question, que l'on respectait « parce qu’on avait toujours fait comme ça », alors que cela générait plus de problèmes qu’autre chose. 

On a enlevé cette limite et maintenant, le plus drôle dans l’histoire, il y a toujours au moins trois publications par semaine grâce aux nouveaux formats (un Bon Look OU un podcast audio et deux articles écrits).

Un contenu plus mûr

On a eu une énorme remise en question et, franchement, je tire mon chapeau à Rafik. À 23 ans, il est désormais rédacteur en chef de BonneGueule. Il succède à Luca qui se concentre sur la chaîne YouTube, la direction artistique, et les pages de présentation des produits. Rafik a pris cette remise en question à bras le corps et, si vous en voyez tous les bénéfices aujourd’hui, c’est grâce à lui.

Et puis juste avant la fin de 2016, nous avons publié le tout premier format où je suis face caméra, « Parlons vêtements ». Merci beaucoup pour vos encouragements, ils m’ont vraiment permis de me rendre compte que je suis capable de bien passer en vidéo et de vous intéresser. Je crois que ça m’a décomplexé et mis en confiance face caméra. Je suis très fier du résultat final et je le dois en grande partie à Pierre, notre monteur, qui a su le rendre dynamique.

Une ligne éditoriale qui trouve ses marques (Rafik)

Plus que jamais, nous avons à coeur de vous offrir du conseil et de vous aider dans "la nébuleuse de la mode masculine".

En 9 ans de blogging, nous avons déjà traité beaucoup de sujets mais nos standards continuent d'augmenter. Nous avons logiquement acquis plus de nuance avec l'expérience, c'est quelque chose qui doit se retrouver dans le contenu plus ancien !

On a donc entamé un travail de refonte de nos articles piliers, avec notamment plus de richesse dans les conseils, les sélections de marques et les illustrations. 

comment-porter-chemise-flanelle

Il est important de soigner le contenu déjà existant pour que vous puissiez l'apprécier le plus possible.

Avec l'ensemble du pôle édito, on se demande souvent comment vous proposer de nouvelles choses, avec toujours notre sacro-sainte mission de vous aider en tête !

Côté sujets, nous nous appliquons à les sélectionner le plus judicieusement possible. Geoffrey vous parlait de data, c'est typiquement le genre de situation où elle s'avère précieuse. Sans compter vos retours qui nous orientent, cela va de soi ! 

Nous avons aussi eu le plaisir de nous essayer aux podcasts (et de voir que le format vous a plu !), pour une approche plus détendue et spontanée du conseil.

En décembre, nous avons également publié notre première Revue des marques, afin de vous en faire découvrir de nouvelles dans des styles différents. 

Progressivement, nous incorporerons quelques articles plus lifestyle à notre ligne édito. Cela fait un moment que l'on tient à un guide de la coiffure, entre autres. Restez connectés !

Je tiens enfin à féliciter et remercier Euxane et Nicoló, qui se dépassent chaque jour et contribuent à faire de BonneGueule ce qu'elle est aujourd'hui. Nos poulains sont devenus de grandes licornes.

Une accélération sur la vidéo (Luca)

Après le départ de Jérémy, qu'on embrasse bien fort au passage, j'ai repris la gestion de la chaîne Youtube (oui, les postes évoluent chez BonneGueule !).

Après une année de Bon Look, vous êtes 30 000 abonnés sur la chaîne. C'est énorme pour nous et surtout très encourageant pour la suite.

Je tiens d'ailleurs à remercier et à féliciter Pierre, notre cadreur/monteur, qui nous dirige avec un calme olympien. C'est avant tout grâce à lui que les vidéos Youtube sont de plus en plus agréables à regarder.

Je prends toujours autant de plaisir à jouer sur le Bon Look, à écrire, répondre à vos commentaires, faire des vannes qui ne fonctionnent pas toujours, mais on veut toujours aller plus loin !

De nouveaux formats vont très vite voir le jour :

  • Parlons vêtements : c'est au tour de Benoît de se montrer sur Youtube. Vous connaissez sa passion pour la vulgarisation à travers les articles : c'est maintenant devant la caméra qu'il parle simplement des pièces qu'il aime, et vous partage sa vision de la mode masculine. Un premier épisode est déjà disponible sur l'urban techwear français.
benoit parlons vetements

Un format fait sur-mesure pour Benoît !

  • Testons les vêtements : un peu comme pour des automobiles ou smartphones, notre objectif ici sera de tester et de comparer des vêtements de différentes marques. Ces vidéos devraient vous aiguiller davantage dans vos achats. C'est Nicolò, l'homme qui répond à toutes vos questions et que l'on appelle également curateur en chef, qui prendra en main ce format.
  • Le Bon Look - Histoire de la mode : vous êtes beaucoup à réclamer ce format qui remonte à l'origine des vêtements, qui est plus long à écrire mais également très intéressant. N'hésitez pas à me dire en commentaire lesquels vous voudriez creuser.
  • Dans le vestiaire de... plus mode : c'est un format que j'adore, qui n'a pas été assez bien exploité. J'aimerais faire intervenir plus de personnes avec des expertises plus grandes sur la mode, pour que vous appreniez encore et encore.
gauthier-borsarello-interview

L'interview de Gauthier Borsarello, expert en vintage, est un bon exemple de la direction que j'aimerais donner à ce format.

En tout cas, pour ne rien rater, vous pouvez vous abonner ici.

Bâtir des murs solides pour l'expérience client et le e-commerce (Florian)

Comme vous le savez peut-être, je suis en charge de l’expérience client chez BonneGueule. C’est assez transverse :

  • je pilote autant le service client - un des piliers chez nous - que l’e-commerce (dans son aspect logistique),
  • j'imagine et mets en place les services qui font le pont entre le Web et les boutiques,
  • je forme les personnes en boutique pour vous accueillir et vous conseiller au mieux lors de vos visites.

J’en profite aussi pour féliciter Charlotte pour son sens du service et pour sa bienveillance : c’est elle qui vous répond quotidiennement sur le service client. 😉

L’année qui vient de s’achever était placée sous le signe de la consolidation des fondations de ce que j’appelle la maison BonneGueule. C’était une année charnière pour accompagner la croissance, et travailler en amont pour que l’e-shop / les boutiques puissent continuer à grandir sereinement.

experience-client-boutique-bonnegueule

On n'en parle pas souvent mais l’opérationnel est tout aussi important que la stratégie : c’est ce que vous percevez directement en tant que clients.

Entre fin 2015 et février 2016, j’ai mis en place l’ERP. C'est un gros logiciel qui permet de mieux gérer les stocks et les réassorts en boutiques, et qui sert également de caisse enregistreuse.

C’est un outil structurant qui devient la colonne vertébrale de la marque, en centralisant au même endroit les données commerciales, les stocks et les réassorts, pour nous permettre d’avoir une gestion quotidienne saine et durable. 

Rassurez-vous, on ne va pas devenir une structure rigide. Mon objectif a été de choisir un outil à la fois performant ET agile afin que l’on puisse délivrer une qualité de service irréprochable.

Mi-2016, le retour gratuit en France a été mis en place. Mon idée était de le rendre le plus simple possible en rendant la procédure plus lisible. On vous a donc glissé directement une étiquette de retour pré-payée : vous n’avez qu’à coller sur le carton pour nous retourner les articles qui ne vous conviennent pas.

On en a aussi profité pour retravailler complètement la FAQ, de sorte que vous puissiez trouver facilement les questions à vos principales interrogations. 

faq-bonnegueule

Dans cette lignée, il m’a tenu à cœur de revoir complètement le packaging, en développant des cartons sur mesure et une enveloppe kraft dans laquelle vous retrouvez :

  • votre facture,
  • votre étiquette de retour pré-payée,
  • le mémo essayage lors de votre première commande (qui s’est également fait une beauté).
packaginig-bonnegueule

On est conscients que le packaging est tout aussi important pour que l'expérience client soit une réussite jusqu'au bout.

Côté retail (= commerce physique), j’ai proposé à Elie de mettre en place un outil d’enquête de satisfaction post-achat en collaboration avec Diduenjoy. 

questionnaire-satisfaction

Un questionnaire ludique, avec notation sous forme de smileys et une case commentaire à la fin pour vous exprimer.

C’est un outil très précieux pour nous aujourd'hui. Grâce à vos retours, on a amélioré pas mal de détails qui, mis bout-à-bout, font la différence... toujours dans le but de vous proposer la meilleure expérience possible.

Un apprentissage du commerce physique (Elie)

Ça fait maintenant plus d'un an que notre boutique parisienne a ouvert ses portes rue Commines, un an d'enseignement qui nous a permis d'étendre notre présence physique à Lyon.

Et pour que l’expérience soit encore plus agréable pour vous, on tente de penser à tout avec :

  • un espace lounge pour contempler vos copains, maris et/ou enfants,
  • des fiches look pour vous donner des idées de tenue,
  • une décoration et un design plus aboutis,
  • une équipe en boutique qui s’agrandit et qui se forme en continu sur les nouveaux produits proposés chaque mois.
boutique-bonnegueule-lyon

Voici un aperçu de notre boutique lyonnaise dont on est vraiment fiers.

Enfin, la création du questionnaire client évoqué par Florian ci-dessus nous a permis de mettre en place bon nombre de vos retours suite à vos expériences en boutique. 

retour-constructif-client

Merci d'avoir pris le temps de nous partager vos idées !

Le projet ambassadeurs (Geoffrey)

En complément des boutiques physiques, on a eu l'idée (un peu folle) des ambassadeurs BonneGueule.

Eh bien je pense pouvoir affirmer avec 6 mois de recul que, pour Anaïs et Elie qui s'en occupent, c'est un pari gagné !

  • On a rencontré 8 ambassadeurs, qui sont des gens géniaux et semblent prendre toujours autant de plaisir à accueillir les lecteurs environ une fois par mois chez eux, pour une séance de conseils, d'essayages et boire un café.
  • Et côté lecteurs, l'affluence ne désemplit pas !

Le vrai signe de succès pour moi, c'est aussi le fait que des amitiés se créent entre ambassadeurs et visiteurs, et que certains s'organisent des apéros ou partagent un verre en fin d'aprem de showroom. BonneGueule, ça a toujours été une histoire fondée sur la bienveillance et l'amitié. Alors ça me fait particulièrement plaisir !

carte-ambassadeurs-11-1

Une année pleine de découvertes de matières et de techniques de fabrication (Alex)

2016 a été une année un peu particulière pour moi et ce, pour plusieurs raisons.

1) Avec Benoit, on a commencé à s'intéresser de plus en plus au techwear. Il ne se passe pas une journée sans que Benoît ne me fasse découvrir une nouvelle marque se lançant sur ce segment. Et à chaque fois, il prononce les mêmes mots :

Alex, faut trop qu'on fasse ça.

Le plus dur n'est pas de me convaincre moi, mais le reste de l'équipe. Et croyez moi, beaucoup de projets qui émergent dans son esprit se font refouler.

En 2016, on a sorti notre première softshell : en plus d'être la première pièce BonneGueule avec une membrane, elle regorge de détails pratiques... Vous avez été nombreux à l'adopter et encore plus nombreux à nous faire des retours pertinents : du coup, on travaille déjà sur une version améliorée !

2) 2016, c'est aussi l'année où on a découvert et fait découvrir de nouveaux fournisseurs, de nouvelles matières : les molletons japonais de chez Toki, le donegal de chez Botto, le canevas japonais de la maison Dova...

On vous a aussi proposé nos premiers accessoires en cuir : des ceintures fabriquées en France avec des peaux italiennes. On a également pris des risques en proposant (enfin !) autre chose que du bleu et du gris pour notre outerwear d'hiver avec un super manteau camel.

ben-look-700px

On ne va pas vous mentir, on est très fiers de cette pièce.

Une levée de fonds de business angels pour nous développer en préservant notre intégrité (Elie)

Comme vous avez pu l’apprendre en lisant l’article de Benoit qui a beaucoup fait parler de lui : cette levée nous a permis de recruter de jeunes talents, de conserver les anciens et de pouvoir tous ensemble se projeter vers un double objectif commun :

  • devenir un média de mode masculine incontournable en France,
  • et s'installer comme une marque de référence sur le PAP homme à prix juste.

Restant maîtres de nos choix de développement après cette levée, nous avons la chance de pouvoir tester toujours plus de projets en parallèle, d’accélérer ceux qui fonctionnent (comme le développement des boutiques physiques) et de faire les bons choix.

Objectifs 2017 : la personnalisation des contenus, l'international et conserver des valeurs fortes

Sans surprise, on poursuit notre mission en 2017.

Éduquer encore plus de monde aux vêtements de qualité, tout en restant pointus et pédagogues à la fois.

Du blog de mode masculine au site communautaire (Geoffrey)

D'un petit blog fondé en 2007, nous sommes devenus le 1er site de mode masculine français. Des lecteurs aux attentes diverses nous suivent régulièrement .

Et BonneGueule continue de s'imposer petit à petit comme le carrefour incontournable de la mode masculine sur l'Internet en français.

ouverture-boutique-bonnegueule-lyon

La communauté a toujours été notre pierre angulaire.

Notre objectif, c'est d'accentuer encore ce phénomène en poussant plus loin notre mission de conseil, mais aussi en nous renforçant sur nos points faibles : être plus fort sur les suggestions de style, mieux recenser les meilleures boutiques et les meilleures marques, faire plus de recommandations indépendantes de vêtements.

En résumé, conseiller toujours plus d'hommes et continuer d'impacter positivement cette industrie globalement peu éthique, très polluante, et rongée par le mauvais marketing, en mettant en valeur les marques qui le méritent et en formant encore plus de "consomm-acteurs".

Un site plus intelligent (Simon)

En 2017, afin que le site vous apporte toujours le meilleur, il vous préparera un café filtre inégalable et il pliera vos chemises si vous effectuez la bonne combinaison de touches.

Plus sérieusement, pour cette année à venir, l'objectif sera de rendre plus agréable et intuitive votre expérience sur BonneGueule. Que ce soit à travers de nouvelles fonctionnalités ou l'amélioration de celles déjà existantes.

Deux principaux axes de travail seront mis en avant.

Le premier : mieux accueillir les nouveaux utilisateurs. Le but de cette année est d'arriver à personnaliser le contenu, pour que l'accès aux conseils soit le plus évident possible. Avoir la bonne réponse directement quand vous arrivez, presque avant même que vous ne la demandiez. C’est l'idée.

L’objectif est de toujours présenter le bon contenu à la bonne personne, au bon moment, pour répondre à toutes vos questions. Et si on n'y arrive pas, heureusement l'équipe conseils a toujours les réponses.

conseils-debutants-bg

Par exemple, si tu es nouvel utilisateur, le site te présentera directement les conseils pour débuter lorsque tu te connecteras.

Le second : proposer du contenu plus adapté aux "vétérans".

Ça fait 10 ans que vous écumez BonneGueule, vous avez presque tout lu et tout vu ? (quoique, en êtes-vous sûrs ?)

Et peut-être en avez-vous marre qu'on vous propose de bien commencer ou de vous inscrire à la newsletter chaque fois que vous arrivez sur le site ? Comme je vous comprends...

Rendre le site plus intelligent pour vous veut donc dire vous présenter les contenus que vous aimez. Vous êtes fans de sartorialisme ? On essaiera de vous présenter moins d'articles sur Supreme et plus sur le Pitti Uomo. Mais aussi mettre en avant les articles avancés plutôt que les articles débutants, etc.

À aucun moment, il ne s'agira de brider ou limiter votre expérience, mais plutôt s'assurer qu'on vous présente les meilleurs contenus au meilleur moment. Tout en restant toujours indépendants et impartiaux, bien sûr.

L'international en ligne de mire (Geoffrey)

On va commencer à se frotter à l'international. Après notre voyage en Corée du Sud, qui ne semble pas être un pays évident pour nous, le pays que nous gardons en ligne de mire est... l'Allemagne.

voyage-coree-sud

Mais ce voyage en Corée du Sud a quand même constitué une super expérience pour nous !

On va donc commencer vers mars ou avril à rechercher des partenaires locaux (bloggers et médias), à se renseigner sur les attentes des Allemands, et à traduire nos sites (pour info, le shop sera disponible en anglais d'ici la fin du mois).

Vers de nouveaux contenus (Benoît)

Dans la lignée des podcasts, je suis très friand de ces formats tellement facile à enregistrer, bourrés de conseils et chaleureusement accueillis, donc on va continuer sur cette lancée !

On a d'ailleurs tenté le Facebook live pendant une heure, c'était une super expérience. On n’en a pas fait assez en 2016, j’espère qu’on se rattrapera comme il se doit cette année ! Je pense à un rendez-vous mensuel où on répondrait à toutes vos questions. À suivre...

facebook-live-bonnegueule

L'angle de la caméra était mal choisie (c'est le moins qu'on puisse dire), mais on a hâte de devenir meilleurs pour vous.

J’aime de plus en plus YouTube. Comme d’habitude quand je m’intéresse à un nouveau sujet, je me suis aperçu qu’en plusieurs mois, j’avais acquis une bonne connaissance de la plateforme et des possibilités qui en découlent. J’aimerais vraiment développer mon format « Parlons vêtements » et maintenir un rythme de sortie d'un ou deux épisode par mois, il n’y a que comme ça qu’on progresse !

Je sais, c’est plutôt surprenant de ma part de dire ça, mais je pense qu’on peut encore faire mieux sur la pédagogie de nos articles, les rendre encore plus attractifs. Je dirais qu’en satisfaction personnelle, je suis entre 70 % et 85 % sur chaque article. J’ai donc encore un peu de marge pour vous proposer le meilleur contenu possible sur la mode masculine.

Un de mes indicateurs de succès, c’est quand un article fait naître des passions chez les novices (par exemple, certains vont s’intéresser au techwear), ET satisfait les lecteurs plus aguerris. Ce grand écart du contenu, c’est un peu mon Graal personnel en matière de création de contenu, certains affirment que c’est un idéal qui n’existe pas, mais quelque chose me dit que je peux l’atteindre. J’ai quelques idées dans ce sens que je vais explorer dans les jours qui viennent, en silence…

Continuer à viser l'excellence (Florian)

Pour ma part, je travaille sur l’internationalisation au niveau logistique et e-commerce afin de vous proposer une expérience localisée (moyen de paiement + mode de livraison + solution de retour / pays). 

On va aussi continuer à développer le back office. Toujours dans l'idée de structurer : on développe un logiciel de gestion opérationnelle en collaboration avec notre partenaire logistique, qui fera le lien entre eux et nous.

Ainsi, tout sera informatisé. On saura de manière précise et automatisée où en sont la préparation de vos commandes et le traitement de vos retours. En résumé, on fluidifie nos processus de gestion pour optimiser nos services, et ainsi continuer à viser l’excellence. 

Enfin, 2017 verra arriver de nouveaux services : dès janvier, vous pourrez payer en 3x fois sans frais en boutique sans passer par une commande web. 

paiement-3x-sans-frais

Plus besoin de passer par le site, ce sera ainsi plus rapide et simple pour vous.

Et je vous prépare d’autres surprises pour cette nouvelle année 😉

Plus de sorties de vêtements (Alex / Benoît)

En 2017, le nombre de nouvelles pièces - et donc de sorties - va augmenter ! Vous allez retrouver encore plus de nouveautés car on a décidé d'explorer de nouveaux terrains... On va vraiment essayer de construire le dressing le plus complet et accessible à tous.

Nos vêtements, bien qu'offrant un fort rapport qualité/prix, coûtent une somme d'argent non négligeable. Et nous en sommes bien conscients.

C'est pourquoi Benoît m'a demandé de travailler sur un tout nouveau projet mais chuuuuuut, je ne peux pas en dire plus pour le moment. Soyez un tout petit peu patients car ça arrive très bientôt.

Aussi, nous allons veiller à ce qu'il y ait toujours du stock de disponible : nous ne voulons plus de gens déçus car leur taille est épuisée. Dorénavant, nous augmentons nos commandes initiales chez nos fabricants de 50% par rapport à l'an dernier, et ce sur tous les lancements.

stock-indisponible-boutique-bg

Le genre de choses que vous ne verrez bientôt plus !

Même si nous sommes les premiers surpris par l'engouement suscité à chaque fois, et même s'il est très complexe pour nous d'anticiper la demande, nous travaillons d'arrache-pied pour optimiser nos achats et mieux gérer nos stocks.

Et promis, je m'engage à étudier sérieusement chaque idée farfelue qui émanerait de l'esprit de Benoît !

Peut-être de nouvelles boutiques ? (Elie)

Vous êtes de plus en plus nombreux à rendre visite à Antoine, Agathe et Paul à Paris. Pour vous permettre de conserver une expérience client agréable, la boutique rue Commines sera rénovée mi-février.

Quelques changements seront mis en oeuvre pour vous accueillir dans de meilleures conditions :

  • aménagement de l’espace caisse,
  • des crochets pour suspendre vos manteaux en dehors des cabines,
  • une 3ème cabine d’appoint plus confortable,
  • des miroirs supplémentaires,
  • et d’autres surprises.

Nous recherchons aussi très activement depuis plusieurs mois une boutique à Bordeaux. Vu que nous passons désormais par une installation de boutique en propre permanente (et non pas comme à Lyon avec un pop-up), le choix est plus engageant... et prend forcément plus de temps car il ne faut pas se tromper !

bordeaux-centre-ville-2

Prochaine étape : Bordeaux !

Toulouse, Strasbourg et Lille font aussi partie de nos recherches pour une boutique BonneGueule en 2017.

Nous sommes donc bien déterminés à venir à votre rencontre de manière permanente pour épauler nos ambassadeurs en région rapidement.

Une culture d'entreprise toujours renforcée (Geoffrey)

La culture d'entreprise fait partie de ces notions très abstraites et difficiles à développer.

Notamment parce que ce n'est qu'une fois qu'on a une équipe soudée autour de valeurs communes fortes  qu'on comprend de quoi il s'agit vraiment... et qu'on saisit mieux ce qu'il faut faire pour renforcer cette dynamique collective qui nous unit.

Quand on est deux dans une entreprise, c'est finalement assez facile.

On retrouve des textures douces proches du corps et brutes sur les couches extérieures.

Benoît et moi, on a toujours eu des convictions fortes sur l'objectivité des médias et sur l'entrepreneuriat (transparence, partage, bienveillance envers tous les acteurs).

Quand on est un peu plus nombreux, et qu'on a la chance de rencontrer tôt des gens comme Florian, Alex, et Luca, on arrive encore correctement à partager notre vision de fondateurs.

Mais quand on dépasse la vingtaine de personnes, il faut alors redoubler d'attention et avoir une démarche active pour renforcer la culture et non la voir se diluer : s'impliquer personnellement dans chaque recrutement, communiquer régulièrement sur les valeurs et la stratégie en interne - quitte à être redondant - mais aussi formaliser à l'écrit des valeurs, des principes de travail, ou même des interdits !

Cela devient aussi le rôle des premiers collaborateurs de se faire les hérauts de la culture d'entreprise auprès des nouveaux.

equipe-bonnegueule

Heureusement, on a aujourd'hui une équipe hyper soudée qui travaille vraiment main dans la main, et qui comprend profondément la mission fondamentale de BonneGueule.

On ne les voit pas tous sur le blog, mais sans eux, beaucoup de choses n'existeraient pas.

Si l'impact positif de BonneGueule est notre grande fierté collective, j'avoue sans détour que fédérer une telle équipe derrière le projet en est le moteur .

Ce qu'on aurait pu mieux faire

Geoffrey : Je suis rarement vraiment satisfait de mon travail, je souhaiterai toujours en avoir fait encore plus, avoir été capable de donner plus d'autonomie aux équipes, fédérer encore plus de lecteurs autour de l'aventure BonneGueule, etc.

Et si j'ai enfin réussi à dégager une stratégie forte pour porter plus haute la mission de BonneGueule , je trouve qu'il manque encore une certaine "clarté" ou "concision" au projet pour s'exprimer plus pleinement. C'est un de mes axes de travail !

Benoît : Aller toujours plus loin dans le contenu, véritablement au coeur des choses. Je sais que je n'arrête pas de le dire mais on n'en fait jamais assez ! J'aurais aussi voulu vous écrire le fameux grand dossier sur Acronym. Promis, vous l'aurez cette année !

Florian : Honnêtement, je ne vois pas trop. Peut-être plus de temps pour développer plus de projets mais c'est bien aussi de ne pas aller trop vite.

Alexandre : Alors oui, on aurait pu vous proposer encore plus de nouveautés. Oui, on a parfois joué la sécurité sur certaines pièces et couleurs. Oui, la Retail Line arrive un peu tard mais rassurez-vous, 2017 arrive justement à point pour remédier à tout ça !

Rafik : Plancher plus tôt sur des documents de références et process, pour un travail plus efficient et fluide !

Luca : Me dégager plus de temps et prendre du recul pour voir ce qui ne marche pas. Que ce soit pour la marque de vêtements ou pour la chaîne Youtube. C'est une sensation vraiment désagréable de se dire qu'on a toujours la tête dans le guidon. J'aurais aimé aussi vous emmener en reportage, chose qui devrait pouvoir se faire cette année. Enfin je regrette d'avoir gardé ma moustache pendant un Bon Look (ma mère était très offusquée).

Ce que nous vous souhaitons pour 2017

De l'épanouissement au quotidien. Par les vêtements bien sûr, mais avant tout, en faisant ce qui vous tient à coeur et vous rend heureux. Et une tonne d'amour !

Bref, on vous souhaite une excellente année, qu'on a hâte de passer à vos côtés.

A propos Geoffrey Bruyere

Je pilote BonneGueule avec Benoît, on fonctionne en binôme. Mais c'est moi qui trouve les surnoms bêtes à l'équipe. J'aime la mode masculine, la boxe, l'art déco, et les filles avec de l'humour. C'est moins vrai pour le lundi matin et le curling.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont validés manuellement, mais tous sont acceptés et publiés avec une réponse (il faut compter 24h en moyenne).

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello J !

    C’est un « ch-bug », c’est à dire qu’on a « choisi » de délirer un peu 😉

  • Salut Stéphane,

    Avec plaisir si tu es de passage en février.
    geoffrey AT bonnegueule.fr

    Très bonne soirée,
    Geoffrey

  • Stéphane MICARD

    Cher Geoffrey,

    J’avais une petite question concernant l’évolution de BonneGueule pour cette nouvelle année 2017.

    Il se trouve que je suis un grand passionné par le Japon et que j’ai la chance d’y aller assez souvent… De plus, mon épouse est japonaise et c’est grâce à elle que j’arrive à mieux évoluer dans la culture nippone.

    J’aimerais mieux t’en parler de vive voix un de ces jours soit sur Paris ou à Bruxelles ?

    Je reste à ton écoute, tu peux me joindre par mon email si tu le souhaites.

    Au plaisir de te rencontrer prochainement ainsi que toute l’équipe de BG.
    Bien à toi.
    Stéphane MICARD.

  • merci Stéphane !

  • Hello Hervé,

    Merci beaucoup !

    Pour les fiches, je demande à Euxane (et merci en tout cas).

    À très vite,
    Geoffrey

  • merci Laurent !
    Tout ça viendra peut-être 🙂

  • Laurent TASCHET

    Visiteur occasionnel j’aime les articles précis et détaillés, les vidéos punchy, et les critiques des 270 marques… Je rêve d’une applications ou je scanne un code barre d’un vêtement qui me permettrait d’avoir votre avis sur la pièce… Et que vous participiez à un challenge braineet…Des articles vers d’autres univers, cinéma, livres, musique… Étant métalleux, j’aimerais bien un article sur la mode dans le rock, le métal 😅!

  • Anthony Mykytiw

    Superbe article et de beaux projets à venir !

    Un total soutien à Benoit pour de nouvelles pièces techwear !

    Une excellente année à vous 🙂

  • Jonathan André

    Ok merci, je me doutais bien ! Par contre pas de réponse pour une boutique sur Montpellier, donc je garde espoir ! Merci encore !

  • ah oui j’avoue, ça fait du sacré bonhomme !

  • merci beaucoup Bastien

    Luca tente souvent plein de choses oui, et parfois ça polarise (même si moi j’aime bien mais je comprends que ça dépende) 🙂

  • Merci Jonathan,

    Hélas on est très loin de faire une ligne pour femmes, on n’a pas le savoir-faire, on ne saurait pas quoi raconter, et ce n’est pas une envie qu’on ressent au fond de nous.

    Très bonne soirée,
    Geoffrey

  • merci Julien 🙂

  • C’est encore un secret 🙂

  • Thomas

    Salut les BG,

    Juste une question par rapport à votre ligne accessible (qui ravie l’étudiant que je suis). Les chemises proposées seront-elles pricées au même niveau que HAST ? Et seront-elles formelles ou casual ?

    Merci 😀

  • Julien Chene

    Bonjour et bonne année à l’équipe !
    Un grand merci pour votre travail cette année encore, je n’en attends pas moins pour celle à venir !

    Pour ce qui est du contenu, je pense que les vidéos du Bon Look sont celles que j’utilise désormais pour pousser mes amis à jeter un coup d’œil chez vous.
    Quant à la chaîne de Benoît, je suis impatient d’en découvrir de nouvelles ! Celles-ci seraient d’autant plus intéressantes que, n’était surement pas le seul, je me déplace très régulièrement en vélo et ça pourrait être sympa de découvrir de nouvelles marques.

    Encore bravo à toute l’équipe, cela va faire 5 ans que je vous suis et la manière dont vous avez développé l’entreprise est vraiment remarquable. Un modèle qui m’inspirera peut-être un jour !

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Cédric !

    Merci beaucoup pour ton retour chaleureux, et merci de nous suivre 🙂

    Pour l’Allemagne c’est une question de compatibilité des styles vestimentaires, de proximité, et d’intérêt de la part des hommes sur le marché 🙂

    Pour Disqus je m’étais longtemps penché sur le sujet l’année dernière, mais à l’heure actuelle il y aurait trop de désavantages à changer (Il faudrait pouvoir conserver une modération en amont pour éviter le spam et les trolls, ou les commentaires en quadruple, et surtout, pouvoir conserver les commentaires précédents, que l’on considère comme un véritable « contenu complémentaire ». Et ça pour le moment, ce n’est pas possible…)

    On y réfléchit pour le forum ! Benoît réfléchit aussi à d’autres façons de mettre en lien la communauté et de créer un espace de partage 🙂

    Tous nos voeux à toi aussi !

  • Nicolò – BonneGueule

    Merci Alexandre, bonne année à toi aussi 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Merci beaucoup pour ton retour Lucas 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Merci pour ton retour Benjamin 🙂

    Ca fait partie de nos projets que d’avoir des stocks un peu plus fournis à présent ! 😉

  • Nicolò – BonneGueule

    68… On parle bien du même système de mesure ? Tu es sûr ?

    Parce qu’on parle d’un tour de poitrine de 150 cm environ là.

    J’ai vérifié sur le web, c’est le tour de poitrine de l’acteur qui joue la Montagne dans Game Of Thrones, quand même.

  • Nicolò – BonneGueule

    On entend bien Nick, on entend bien. Pour qu’on propose d’aussi grandes tailles (comme je te le disais actuellement on envisage le 56 depuis peu) il faudrait attendre de faire plus de volume encore pour qu’il y ait une vraie demande dessus. Donc peut être plus tard 🙂

  • Benoit – BonneGueule

    Merci pour ton compliment ! Le seul problème, c’est qu’on a pas encore trouvé d’idées pour les 10 ans du site 😀

  • jean claude

    10 ans d’existence. pour un site web sur un secteur aussi « pointu » et difficile que la mode masculine. bravo ! on ne peut que vous applaudir.

  • Merci Nick

    Ah la la, la grande question des tailles.
    Si on bouge un cm, on fait 50% de contents, et 50% de déçus, c’est assez insoluble comme sujet à force.

    Mais on essaye parfois de proposer des variantes, même si les gens viennent aussi chercher un parti-pris qui nous tient à coeur.

  • Merci Antoine 🙂

  • Merci Florian,

    Concernant les chiffres financiers, je pense que ça peut nous mettre en danger de rentrer trop dans les détails par rapport à des grands groupes. Certains ont déjà essayé de monter des choses similaires en tentant de débaucher une partie de l’équipe. D’autres reprennent quasi au mot prêt ce qu’on écrit sur nos sacs en guise de manifeste.

    En gros, notre décision aujourd’hui, c’est d’en dire le maximum sur le produit : tout tout tout. Parce que c’est important et que la transparence c’est notre cheval de bataille.

    D’expliquer notre stratégie, d’impliquer la communauté BonneGueule dedans, de la solliciter pour le maximum de choses. Parce qu’on a toujours co-créé BonneGueule, en mettant le lecteur au centre du débat.

    Mais de ne plus trop divulguer d’éléments critiques comme certains ratios de contrôle de gestion qui n’apportent rien à un lecteur mais donnent des infos à certains grands groupes.

    Cela dit, si tu cherches un peu, tu trouves des choses… (infogreffe, wikipédia, les echos, etc.)

    Très bonne soirée,
    Geoffrey

  • merci JB !

  • merci PE 🙂 La bise !

  • Merci beaucoup moi

    Et désolé pour les fautes, n’hésite pas à les remonter en commentaires, on le prend toujours très bien (même si on réalise de nombreuses relectures).

  • merci pour le joli compliment 🙂 et j’espère que tu te lanceras un jour !

  • Hello Nico,

    Je suis tout à fait d’accord avec toi, c’est pour ça qu’on a la Japan Line, et qu’on fait aussi des collabs avec des marques comme Maharishi.

    Disons qu’on essaye de répondre aux deux besoins avec la même approche. Mais je comprends si certains vêtements t’intéressent moins en tant qu’utilisateur très avancé (quoique des basiques, on en a toujours besoin).

    Très bonne soirée,
    Geoffrey

  • On est en train d’étudier la possibilité de former nos équipes en boutique à la prise de mesure façon tailleur 😉

  • merci Quentin !

  • Salut Gaël,

    Merci pour ton commentaire.

    Je respecte totalement ton point de vue, par contre je ne suis pas d’accord quand tu écris « Les prix sont du même ordre que les collections proposées par d’autres créateurs dans la même gamme de qualité ».

    Par exemple, pour prendre des cas précis, où trouve-t-on sur le marché :
    – des pantalons en tissu techniques Schoeller à moins de 150 €
    – des pantalons 100% flanelle de laine et finitions tailleur à moins de 140 €
    – des blousons 100% laine épaisse calandrée avec un vrai col en mouton à moins de 400 € (et moins de 460 € pour la version manteau qui comporte des boutons en corne)
    – des gros cardigans comptant près d’1kg de laine mérinos à moins de 280 €

    J’entends bien que nos vêtements ont un prix. Mais derrière, pour la qualité que nous proposons, on s’attache toujours à être parmi les plus compétitifs (sinon, on ne sort pas la pièce tant qu’on n’a pas trouvé la bonne manière de la faire, comme pour le chino qui a pris 3 ans à sortir par exemple). Et si tu prends une bonne partie des marques, on est souvent 25% à 30% moins cher à qualité (vraiment) équivalente.

    Après ce n’est que mon point de vue, mais avec plaisir pour discuter de pièces que tu trouves identiques en qualité et moins chères ailleurs.

    Encore merci pour les questions. Elles sont toujours bienvenues, et font avancer le débat quand c’est dit la bienveillance dont tu fais preuve,

    Très bonne soirée,
    Geoffrey

  • merci beaucoup Thomas, on va tout faire pour confirmer l’essai et accentuer encore ce que tu as aimé !

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Quentin !

    Hahaha :p

    Merci beaucoup pour tes retours !

    Ne t’en fais pas pour l’exigence sur nos pièces, elle a même plutôt tendance à grimper qu’à descendre à vrai dire ! Il suffit de voir une réunion produit entre Benoît et Alexandre pour s’en rendre compte haha.

  • Nicolò – BonneGueule

    Merci pour ton retour Baptiste 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Nico !

    Merci beaucoup pour ton retour, je comprends ton point de vue 🙂

    Après n’oublie pas qu’un des objectifs de cette retail line est aussi de finir par amener les pièces qui marchent bien sur le shop 🙂

    Quoi qu’il en soit je fais part de ton retour à l’équipe !

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Shadow !

    Pas encore, ça devrait être bon mi-janvier 🙂

    Appelle à la boutique pour connaître l’état des stocks sur le cardi selon les tailles, mais il en reste encore, oui !

    Bonne année à toi aussi et merci pour tes compliments 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello moi !

    Merci pour ton retour ! Actuellement c’est un peu le rôle de tout le pôle édito, mais des coquilles peuvent se glisser dans un article parfois (surtout lorsqu’il est aussi long et qu’il a été écrit avec autant de mains)

    On va refaire une passe dessus 😉

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Papaschultz !

    Hahaha :p

    Merci beaucoup pour cette belle phrase touchante, et surtout, merci à toi de nous suivre depuis si longtemps ! 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Merci beaucoup Buzz, à toi aussi 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Merci beaucoup Jean-Baptiste 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Florian !

    Merci pour tes nombreux retours ! C’est très juste pour ce que tu dis sur les parcours boutiques, il faut qu’on mette ça à jour !

    Par contre la part de recette représentée par nos ventes de vêtements bah c’est… Plus ou moins 100%. Je n’ai pas les chiffres mais à part quelques ebooks / livres qui partent par ci par là, on est entièrement financés par nos propres vêtements.

    Mais le fait que tu te poses la question montre que ce n’est pas assez mis en avant sur le site : c’est expliqué dans les parties « à propos » et « manifeste » mais nous sommes un média 100% indépendant et autofinancé, on ne touche pas un centime de la part des marques.

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Antoine !

    Merci beaucoup pour ton super retour 😀

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Nick !

    Merci ! Il en faut pour tout le monde (ou du moins, autant que possible), je suis déjà content que certaines choses te parlent 🙂

    On ne fait pas vraiment de vraies « coupes slim » à vrai dire, ce sont des coupes fittées assez classiques (et c’est ce qui va à la majorité)

    Malheureusement pour le 58 on y est pas encore :/

  • Romain

    Bonne année à toute l’équipe, et félicitations pour ce que vous faîtes ! Je vous lis avec toujours autant de plaisir 🙂

  • Marco

    Hello. Je suis plutôt APink pour ma part 😉

  • Oui je suis d’accord avec toi 🙂
    Et je pense qu’on touchera les Suisses allémaniques en touchant l’Allemagne, car on aura développé des contenus en langue allemande d’ici là.

  • Merci Tim 🙂

    On relève le challenge des prix avec la subline BonneGueule Essentiels, à sortir courant février !

  • Merci Jacques !
    Entièrement d’accord sur ces deux points, on a déjà pris des mesures et on intensifie.
    N’hésite pas à nous dire comment tu vois les choses dans 6 mois, si ça a suffisamment avancé !

  • Merci beaucoup Jean-Luc 🙂
    Et je vois qu’on partage des références en commun avec le blog de Michel de Guilhermier.

    Très bonne soirée et à bientôt !
    Geoffrey

  • Jean-Luc MICHEL

    Salut,

    Je vous suis depuis quelque temps et j’ai fait un tour dans votre (superbe) boutique lyonnaise en décembre dernier.
    Bravo pour votre action et ce compte rendu qui s’adresse presque à des actionnaires, vos produits, votre ton, votre bonne humeur et la façon de conseiller sans être donneur de leçons…
    Vous êtes dans la lignée des belles « jeunes pousses » françaises pleines de créativité et d’énergie telles que Michel de Guilhermier les décrit – et les aide – sur son blog, vous vous y retrouverez j’en suis sûr.
    En plus, vous parlez presque de vision, de valeurs, de bonne communication interne et vous pratiquez la transparence tout en grandissant à un rythme qui évite de faire des bêtises quand on attrape la grosse tête. J’ai l’impression que vous pratiquez un management digne du super livre « Liberté & Co. »
    Pour toutes ces raisons, mes plus sincères félicitations. Vous allez faire évoluer les choses et peut-être même donner de l’assurance aux hommes en les aidant à s’habiller mieux. 🙂
    J’apprécie aussi beaucoup vos articles/enquêtes. Vous m’avez appris des choses sur mon costume Hollington que j’ai depuis des années.
    Pour une fois que le vêtement – objet futile – est traité par des gens intelligents et sympathiques on a envie de vous suivre…
    C’est sûr, je vais retourner à Lyon en étant acheteur.
    A bientôt.
    Jean-Luc

  • Hello Anthony,

    Tu as tout à fait raison.

    En fait j’ai éludé la question de la Belgique, du Luxembourg et de la Suisse Romande, car pour des Français, ces pays sont ce qu’on appelle le « petit export », pour lesquelles on a la même stratégie qu’en France. Étant donné la proximité géographique, la lanque que nous parlons tous, et le gros morceau de culture commune que nous partageons, les efforts d’adaptation sont moindres. Au final j’ai tendance à considérer France, Suisse, et Belgique comme une seule grande zone.

    Mais bien entendu on a des projets sur les pays francophones limitrophes (même si pour la Suisse, c’est toujours un peu compliqué par rapport au fait que vous n’êtes pas dans l’UE, mais les showrooms peuvent être une bonne solution à ce niveau !).

    Très bonne soirée,
    Geoffrey

  • Ravi d’avoir pu t’aider 🙂 N’hésite pas si tu as d’autres intérrogations !
    Très bonne soirée,
    Geoffrey

  • Tu nous payes une bière si on vient ? 😉

  • no_one

    Oui, il faut venir à Lille !!!

  • Jerome WANG

    C’est bien la réponse à laquelle je m’attendais. Tant pour le sujet que pour son contenu.

  • Nicolò – BonneGueule

    Merci Cédric, bonne année à toi aussi 🙂

  • Cédric

    Bonjour et bonne année à la team !
    C’est tout un programme et que du bon, ça fait plaisir et ça donne envie.
    Merci à vous !

  • Nicolò – BonneGueule

    Merci Renaud ! Meilleurs voeux à toi également 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Marco !

    Merci pour ton commentaire 🙂

    A vrai dire c’est une très vieille « private joke » qui date de la création du blog où il était écrit « conseils en style et pinups asiatiques » haha 😉

  • Nicolò – BonneGueule

    Merci pour ton commentaire Sébastien 🙂

  • On le fait quand on a une grande quantité quelque part et rien ailleurs, mais on ne peut pas faire des Paris – Lyon pour deux pièces et en continu, pour des raisons de coût de transport et de logistique humaine. Je ne sais pas si c’est la réponse à la bonne question (?) ^^

  • Jerome WANG

    C’est parce que j’ai un fonctionnement à la vieille école. J’ai besoin d’essayer les vêtements avant d’acheter. Donc si il n’y a plus de pièces dispo à la boutique je passe à autre chose.

    Reposé autrement la question pourrais être. Pourquoi ne pas en remettre en boutique alors qu’il en reste en stock ailleurs ?

  • Je comprends pas trop, pourquoi est-ce qu’on ferait bouger des produits d’un stock à l’autre sans commande derrière ?
    (après on équilibre bien entendu nos stocks, mais c’est de la cuisine interne, du coup je comprends pas ta demande)

  • En fait on a déjà fait un coup d’essai avec 3 multimarques, avec qui la relation s’est bien passée, mais on a senti que c’était pas la bonne chose à faire par rapport à notre ADN et ce qu’on veut apporter au marché. Je te remercie en tout cas !

  • Nicolò – BonneGueule

    A toi aussi Guillaume, et merci de nous suivre 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Merci Abdelouahed 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Bouhanna !

    C’est déjà disponible les notifications pour les navigateurs web 🙂
    Tu peux normalement les activer !

    Effectivement, ce n’est pas seulement que le coût initial de développement d’une appli est élevé, mais c’est surtout que ça doit se maintenir constamment ! Correctifs de bugs, mises à jour pour les nouveaux OS entrainant de nouveaux bugs… En fait ça représenterai probablement un petit pôle de 2 ou 3 personnes dédié juste à son maintien.

    Pour une très grande boîte, ce n’est pas un problème, mais sur une équipe qui tourne autour des 20 personnes, ce n’est pas rien 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Hello Mokyx !

    Merci !

    Sur le streetwear de façon plus large on aimerait bien trouver le moyen de vous proposer plus de choses, effectivement 🙂 (C’est juste qu’il faudrait le / les bons rédacteurs pour)

    Par contre des articles sur Supreme, ce n’est vraiment pas ce qui manque sur le web, je ne sais pas si ce serait pertinent et si ça aurait une quelconque valeur ajoutée 🙂

  • Nicolò – BonneGueule

    Merci beaucoup Ianfi 🙂

  • Oui c’est vrai qu’on pourrait faire plus de streetwear, tu as raison !
    Ce qui nous manque, c’est parfois les rédacteurs pointus sur le sujet (alors que sur les sujets tailoring, on n’en manque pas), mais je pense que ça viendra, et je partage ton avis !

    Très bonne journée,
    Geoffrey

  • Hello,

    Merci pour ton commentaire.

    Effectivement on réfléchit à quelques chose qui nous permettrait de comparer le « succès » de différents articles (sans pour autant le noter), mais c’est encore en pure gestation.

    Pour les interfaces, je crois assez peu au succès des applications mobiles par rapports aux sites mobiles (hors usages vraiment particuliers).

    De manière générale les premiers ont un peu perdu la guerre et aujourd’hui on fait vraiment d’excellents sites mobiles si on s’en donne les moyens. Du coup c’est dans cette direction qu’on veut investir des moyens, mais on aura l’occasion d’en reparler 🙂

    Très bonne journée,
    Geoffrey

  • Merci JeanPhi !

  • Hello Jérôme,

    Oui, tu peux commander sur Internet et récupérer les commandes dans une de nos deux boutiques.

    Très bonne journée,
    Geoffrey

  • Si si, on aimerait bien y faire un showroom un jour ou l’autre. Et moi-même je suis souvent sur les bords du Léman en été pour faire un peu de via ferrata 🙂

  • Merci Maxime, on regarde en effet les artères assez passantes du centre et c’est vrai que ce sont de bons emplacements possibles ! Je transmets à Elie !

  • Ça fait toujours plaisir de voir les anciens qui continuent de lire 🙂 7 ans ça fait une trotte, c’est vrai !
    Merci pour tes encouragements et à bientôt !

  • Merci Ryan, c’est un beau compliment si on suscite des envies entrepreneuriales 🙂

    Au plaisir de te croiser prochainement à Bordeaux si on a la chance de pouvoir y ouvrir cette boutique dont on a envie !

    À bientôt !
    Geoffrey

  • merci Damien, sois le bienvenu sur BonneGueule ! 🙂

  • Salut Mathieu,

    Perdu 🙂

    Mais tu en sauras plus bientôt.

    Très bonne année à toi aussi,
    Geoffrey

  • Merci beaucoup pour ton retour 🙂

    Pour les grandes tailles, c’est toujours un sujet un peu compliqué, même si on s’efforce petit à petit de cibler le plus grand nombre (XXL). Hélas c’est compliqué de faire plus pour le moment étant donné notre taille d’entreprise qui est encore assez modeste.

    À bientôt !
    Geoffrey

  • Merci beaucoup pour ton retour !
    Et sois le bienvenue chez nous !

  • bonne année à toi aussi 🙂

    Quelles seraient les fonctionnalités que ne propose pas le site aujourd’hui ?
    A noter qu’on a d’importantes refontes mobiles qui se préparent !

    À bientôt !
    Geoffrey

  • Salut Jérémie,

    Merci pour ton commentaire !

    Hélas on ne peut pas pour plusieurs raisons : les marges faibles que nous pratiquons y sont pour beaucoup (impossible de rajouter un distributeur dans l’équation économique, hors actions spécifiques sur l’international ou des choses comme ça).

    Dans un second temps, on tient vraiment à accompagner nos vêtements d’un certain niveau de conseils et de service, et c’est compliqué pour nous de maintenir cette expérience avec des indépendants.

    Mais on aura petit à petit des actions showrooms dans d’autres villes, notamment à Brest peut-être un jour. Et en attendant il y a Nantes.

    À bientôt !
    Geoffrey

  • Jérémie

    Bonjour,
    Avez vous pour projet d’avoir des « corners » ou de distribuer vos produits dans des points de vente (magasins de bonnes factures) pour tous ceux qui sont loin de vos boutiques ou qui ne peuvent pas assister aux showroom.
    J’habite Quimper dans le Finistère sud et il y a un superbe magasin de mode masculine, qui ne vent que des pièces de qualités et propose un service de demi et pleine mesure chez Scabal, où je verrai bien vos vêtements joliment mis en valeur.
    Un de mes voeux pour l’année 2017.

    Merci pour tout et bonne chance pour la suite.

    Jeremie